7 choses à faire à San José, Costa Rica

Photo of author

San José est une ville animée et déroutante, et de nombreux voyageurs partent avant d’avoir vraiment une idée de l’endroit.

Après tout, le Costa Rica est célèbre pour ses plages, ses forêts de nuages ​​et ses paresseux, pas pour ses embouteillages et ses tours en béton. La plupart des visiteurs pensent que la capitale costaricienne n’est rien d’autre qu’une escale nécessaire.

Plongez dans les meilleures expériences que le monde a à offrir grâce à notre newsletter par e-mail envoyée chaque semaine dans votre boîte de réception.

Mais San José a beaucoup à offrir aux touristes de passage, à condition qu’ils sachent où chercher. Il n’y a pas de meilleur endroit dans le pays pour les restaurants et les lieux culturels, et presque chaque pâté de maisons a une importance historique. Le temps est presque parfait toute l’année et c’est devenu une destination mondiale pour les entrepreneurs et les touristes médicaux.

Cette ville récompense une approche patiente, mais si vous ne disposez que de quelques jours et que vous souhaitez voir San José sous son meilleur jour, certaines expériences sont prioritaires.

1. Explorez les musées

Les meilleurs musées du Costa Rica sont tous regroupés au centre-ville de San José, et il est facile de marcher de l’un à l’autre en une seule journée. Chaque musée représente un échantillon différent de la vie de Tico et vous pouvez les explorer dans un ordre à peu près historique.

Commencez par le Museo de Jade, une structure moderniste massive avec plusieurs étages d’expositions. Vous y trouverez des expositions de pierre verte taillée, bien sûr, mais aussi des outils authentiques et des recréations multimédias de la vie des villages précolombiens.

Un compagnon parfait est le Museo de Oro Precolombino, un musée souterrain sous la Plaza de la Cultura, où les murs en béton sont ornés d’anciens totems en or. Ensemble, ces institutions brossent un brillant portrait de la vie autochtone avant l’arrivée des conquistadors.

Pour une expérience plus contemporaine, visitez le Museo Nacional aux allures de château, qui abrite des expositions tournantes sur l’art, l’histoire et le progrès civique. Le musée est aménagé dans une ancienne caserne, qui devrait intriguer les amateurs d’architecture, et vous pourrez terminer votre visite par une promenade dans le jardin intérieur aux papillons. À l’extérieur se trouve la Plaza de la Democracía, qui organise régulièrement des concerts en plein air.

L'équipe du Costa Rica chante l'hymne national avant le début du match contre le Canada
Le football est primordial au Costa Rica et l’ambiance d’un match est incomparable © Shutterstock / Luis Alvarado Alvarado

2. Regarder un match de football

Il est impossible d’échapper aux grands matchs de football au Costa Rica, même si vous le vouliez. Les bars sportifs sont remplis de fans. Le play-by-play peut être entendu de toutes les radios de taxi. Chaque télévision de chaque foyer est syntonisée sur le jeu. À chaque objectif de la ville natale, la ville tremble d’excitation.

Mais rien ne vaut l’événement en direct. Les principaux matchs se déroulent à l’Estadio Nacional, où vous pouvez assister à une confrontation entre des rivaux régionaux ou même l’équipe nationale du Costa Rica, « La Sele », contre des visiteurs internationaux. Les billets sont souvent compétitifs, mais vous pouvez les réserver en ligne ou visiter le kiosque du stade à La Sabana. Le stade ultramoderne peut accueillir 35 000 spectateurs et organise également des concerts de grands noms.

A lire :  Les 16 meilleures choses à faire au Costa Rica

3. Attrapez un groupe live

San José avait une scène musicale fougueuse, et les groupes de Tico sont toujours en train de jockey pour les scènes locales. Vous pouvez trouver des spectacles en direct presque tous les soirs avant le week-end, en particulier dans quelques-uns de nos lieux préférés. El Observatorio attire de grandes foules dans son auditorium coloré et plein d’énergie. Amon Solar ressemble à un manoir colonial et est devenu une destination favorite pour le blues, le jazz et le reggae. StarView CR ressemble à un bar grunge des années 1990 et beaucoup trouveront l’atmosphère nostalgique, mais c’est en fait l’un des lieux les plus récents de la ville.

Il existe de nombreuses autres scènes cachées dans les rues latérales de San José, et vous pouvez trouver un DJ n’importe quel vendredi ou samedi. Suivez simplement la foule – et les vibrations.

Conseil de planification : Les taxis sont vos amis – les nuits deviennent sombres à San José et la saison des pluies bat vraiment son plein après la tombée de la nuit. Si vous sortez tard et avez du mal à héler un taxi, le personnel du bar et du restaurant est généralement heureux de vous aider.

4. Dégustez des plats gastronomiques

Le Costa Rica est célèbre pour ses repas robustes, ses fruits frais et son café riche. Mais l’offre épicurienne à San José est plus diversifiée que dans tous les autres cantons réunis. Ici, vous trouverez les saveurs de la Chine et de l’Inde, du Liban et de la Colombie – vous pourriez manger au restaurant tous les soirs pendant des mois et toujours trouver quelque chose de nouveau à essayer.

Mais ce n’est pas seulement la gamme de cuisines – les restaurateurs locaux ont amélioré leur jeu ces dernières années, en particulier dans le quartier branché de Barrio Escalante. Ici, vous pouvez parcourir bloc après bloc de cafés, pubs gastronomiques et bistrots gastronomiques. C’est aussi un quartier idéal pour l’hébergement, ce qui permet de se rendre facilement à pied de l’hôtel à la salle à manger et au bar en quelques minutes de bonheur.

Pour un échantillon d’introduction, visitez Calle 33 ou Jardín de Lolita, deux salles à manger remplies de restaurants éclectiques. Ici, vous pouvez essayer des ramen, des hamburgers ou des glaces et vous asseoir n’importe où dans l’enceinte communale. À partir de là, dégustez un certain nombre de cervezas artesanales (bières artisanales) à Wilk.cr ou à la Costa Rica Beer Factory de style bavarois.

A lire :  Pourquoi cette destination des Caraïbes explose en popularité

5. Profitez de la vie nocturne

La vie nocturne à San José est bruyante, arrosée et maintient la fête jusqu’à bien après minuit. Le plus grand point chaud du centre-ville est Barrio California, une intersection de plusieurs bars sportifs et discothèques différents qui palpitent d’activité tout le week-end. Cette vie nocturne peut prendre la forme d’une soirée dansante endiablée à La Destileria, de grignotines et de quelques bières à El Cuartel de la Boca del Monte, ou d’un film indépendant au Cine Magaly suivi de cocktails au Kubrick Gastro Bar à côté.

Vous pouvez également vous aventurer dans le quartier universitaire de San Pedro, où de nombreux clubs de danse flanquent le campus de l’Universidad de Costa Rica. La destination la plus célèbre est la Calle de la Amargura (rue de l’amertume), où plusieurs lieux de rencontre universitaires populaires se côtoient.

Conseil de planification : Maîtriser l’art du zarpe. « Zarpe » signifie « dernier verre » ou « bonnet de nuit » en espagnol Tico, et les célébrants utilisent souvent le mot pour réduire la nuit. Mais c’est généralement une blague – certaines personnes auront plusieurs zarpes avant la fin de la nuit.

Rue en face du marché central du centre-ville de San Jose, Costa Rica
Trouvez tout ce que vous voulez sur les étals du Mercado Central © Rainer Lesniewski / Shutterstock

6. Magasinez jusqu’à épuisement

San José est l’épicentre commercial du Costa Rica et les Ticos voyagent de tout le pays pour flâner dans les centres commerciaux et acheter des produits spécialisés. Pour les voyageurs séjournant au centre-ville, Avenida Central est un point classique pour commencer votre voyage. Cette allée piétonne longue d’un kilomètre est bordée de magasins et de dizaines de marchands colportant leurs marchandises dans la rue. Au milieu de tout cela se trouve le Mercado Central, un bazar couvert qui attire les clients dans son labyrinthe d’étals depuis 1880.

DEVIATION: Pour une expérience plus décadente, prenez un taxi jusqu’à l’Avenida Escazú, un développement multi-usage immaculé dans la banlieue voisine. Vous y trouverez des boutiques de luxe et des restaurants raffinés, le tout parmi des gratte-ciel scintillants qui semblent avoir été construits hier. Cette zone est remarquablement accessible à pied et vous trouverez quelques entreprises locales astucieuses parmi les franchises habituelles.

7. Observez la faune dans la ville

Ce n’est peut-être pas à distance de marche du centre-ville, mais cela vaut la peine de prendre un taxi ou un bus jusqu’au Refugio Animal de Costa Rica, une institution pour animaux blessés à la périphérie d’Escazú. Il donne un excellent aperçu de l’état d’esprit du Costa Rica en ce qui concerne l’importance du monde naturel sans avoir à marcher dans la forêt tropicale.

Les visites privées sont dirigées par des guides expérimentés et les espèces présentes sur place représentent la biodiversité spectaculaire du pays.

À lire également