Ce sont les 15 pays européens qui proposent actuellement des visas nomades numériques

On estime qu’à l’heure actuelle, environ 35 millions de personnes dans le monde se disent nomades numériques.

Défini par quelqu’un qui travaille à distance depuis différents endroits, le nomadisme numérique est une tendance qui a décollé depuis 2020.

copie grèce nomade numérique

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un concept entièrement nouveau, le mandat de travail à domicile auquel beaucoup d’entre nous étaient soumis pendant la pandémie a conduit à la popularité du mode de vie du travail à partir de n’importe où.

De nos jours, les effets du nomadisme numérique sur l’industrie du voyage sont évidents, et même les aéroports et les bateaux de croisière sont considérés comme un jeu équitable.

Voyant une opportunité de compenser la perte de revenus des voyages, de nombreux pays ont vu une opportunité d’embrasser cette tendance en offrant des visas nomades numériques (DNV) aux personnes qui voulaient venir vivre et travailler là-bas.

ordinateur portable sur la plage au coucher du soleil

Le petit pays d’Europe de l’Est qu’est l’Estonie s’est avéré être le plus rapide à répondre à la demande et a commencé à proposer son DNV en 2020. Il reste toujours une option attrayante aujourd’hui, malgré les nombreux autres qui ont emboîté le pas.

Différent d’un simple visa touristique, sur lequel vous n’êtes techniquement pas autorisé à travailler, un DNV vous permet de rester plus longtemps et de travailler en ligne pendant que vous êtes dans le pays.

En ce qui concerne la question des impôts, les choses deviennent un peu plus délicates car il n’y a pas non plus de règle unique pour cela. Le meilleur conseil ici est de lire puis de relire toutes les informations fiscales sur votre visa souhaité pour vous assurer de respecter les règles et de ne pas vous retrouver dans l’eau chaude.

Bien que chaque pays ait des exigences, des règles et des procédures de candidature différentes, il est bien connu dans la communauté des nomades numériques que certains sont plus faciles, moins chers ou simplement meilleurs que d’autres. Des applications en ligne aux visites d’ambassades, la nature variable de la façon d’obtenir un DNV peut être un peu déroutante.

Top 5 des plans d’assurance voyage pour 2023 à partir de 10 \€ par semaine

bateaux de soleil et eau bleue sur la costa brava espagne

Avec le lancement tant attendu du visa nomade numérique espagnol, il y a maintenant un total de 15 pays en Europe qui offrent cette option pour ceux qui cherchent à rester plus longtemps que leur passeport ne le permet.

Bien que l’un des principaux éléments dissuasifs pour bon nombre de ces options DNV soit le seuil de revenu élevé, certaines vous permettent de postuler tout en gagnant moins de 2 000 \€ par mois.

A lire :  Comment mesurer et optimiser le rendement des panneaux solaires ?

À l’heure actuelle, plus de cinquante pays dans le monde proposent un visa de nomade numérique, et la liste change constamment.

Donc, peu importe où vous voulez aller, si vous êtes en mesure de répondre aux exigences, un visa de nomade numérique pourrait être parfait pour vous.

femme sur ordinateur portable dans la fenêtre avec des montagnes derrière elle

Voici tous les pays européens proposant actuellement des visas nomades numériques :

Croatie

  • Exigence de revenu mensuel : 2 658 \€
  • Durée du séjour autorisé : 6 mois à 1 an
  • Qui peut se qualifier : toute personne non citoyenne de l’UE/EEE
  • Frais d’inscription : 73 \€

Considéré comme le hub nomade numérique le plus apprécié en 2023, il existe de nombreuses raisons d’appeler ce pays côtier chez soi. Le fait qu’il fasse désormais partie de la zone Schengen signifie que les visiteurs ne peuvent rester qu’un total de 90 jours (combinés dans tous les pays Schengen). Cela fait du DNV une option plus attrayante pour ceux qui souhaitent rester et explorer plus longtemps.

Chypre

  • Exigence de revenu mensuel : 3 800 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an, renouvelable
  • Qui peut se qualifier : les ressortissants de pays tiers
  • Frais d’inscription : 75 \€
formations rocheuses et mer à chypre

République tchèque

  • Exigence de revenu : Doit avoir environ 5 000 \€ sur un compte bancaire
  • Durée du séjour autorisé : un an, possibilité de prolongation
  • Qui peut se qualifier : Citoyens non européens
  • Frais d’inscription : environ 117 \€, plus un supplément pour la licence commerciale

Le visa de pigiste de la République tchèque peut être compliqué, et beaucoup utilisent un visa à long terme et l’associent à une licence commerciale.

Estonie

  • Exigence de revenu annuel : 37 000 \€
  • Durée du séjour autorisé : 3 mois (court terme) / un an (long terme)
  • Qui peut se qualifier : tous les étrangers
  • Frais d’inscription : 85 \€ (court terme) / 105 \€ (long terme)

Finlande

  • Exigence de revenu mensuel : 1 220 \€
  • Durée du séjour autorisé : 6 mois
  • Qui peut se qualifier : tous les entrepreneurs non européens qui sont des travailleurs indépendants
  • Frais d’inscription : 430 \€

Géorgie

  • Exigence de revenu mensuel : 2 000 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an
  • Qui peut se qualifier : Citoyens de plus de 90 pays ; consultez le site officiel
  • Frais de dossier : gratuit

Le programme « Travailler à distance depuis la Géorgie » n’est pas techniquement un visa, mais c’est plus ou moins la même chose. Un rappel que la Géorgie est un pays très ouvert à de nombreux détenteurs de passeports, et que les ressortissants américains et britanniques peuvent rester un an sans visa.

Vue de la vieille ville de Tbilissi, Géorgie

Allemagne

  • Exigence de revenu mensuel : Suffisant pour être considéré comme autonome
  • Durée du séjour autorisé : jusqu’à 3 ans
  • Qui peut se qualifier : Ceux qui travaillent dans certaines professions « libérales »
  • Frais d’inscription : 105 \€
A lire :  Location d'une voiture au mois : les avantages

L’Allemagne a un visa de pigiste, qui s’applique principalement aux travailleurs indépendants dans les professions libérales, tels que les enseignants, les écrivains, etc.

Grèce

  • Exigence de revenu mensuel : 3 690 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an (prolongation possible)
  • Qui peut se qualifier : Citoyens non européens
  • Frais d’inscription : 79 \€

Hongrie

  • Exigence de revenu mensuel : 2 110 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an, possibilité de prolongation
  • Qui peut se qualifier : les ressortissants de pays tiers
  • Frais d’inscription : 116 \€
bains thermaux à budapest hongrie

Islande

  • Exigence de revenu mensuel : 7 763 \€
  • Durée du séjour autorisé : 6 mois
  • Qui peut se qualifier : tous les travailleurs à distance
  • Frais d’inscription : 96 \€

Malte

  • Exigence de revenu mensuel : 2 850 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an (possibilité de renouvellement)
  • Qui peut se qualifier : les ressortissants de pays tiers
  • Frais d’inscription : 316 \€
eau et bateaux dans le village de marsolokk à malte

le Portugal

  • Exigence de revenu mensuel : 2 950 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an, possibilité de prolongation
  • Qui peut se qualifier : tout ressortissant non membre de l’UE/EEE
  • Frais d’inscription: estimés à environ 190 \€

Roumanie

  • Exigence de revenu mensuel : 3 900 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an, possibilité de prolongation
  • Qui peut se qualifier : tout citoyen non européen
  • Frais de dossier : inconnu

Espagne

  • Exigence de revenu mensuel : 2 215 \€
  • Durée du séjour autorisé : un an, peut être prolongé
  • Qui peut se qualifier : tout ressortissant non membre de l’UE/EEE
  • Frais d’inscription : 265 \€

Norvège

  • Exigence de revenu annuel : 32 000 \€
  • Durée du séjour autorisé : 2 ans, possibilité de prolongation
  • Qui peut se qualifier : les ressortissants de pays non membres de l’UE
  • Frais d’inscription : 600 \€
lever de soleil sur les îles lofoten norvège

À venir?

D’autres pays comme l’Italie, le Monténégro et la Serbie ont annoncé leur version d’un visa nomade numérique qui devrait être disponible prochainement. Bien qu’ils ne soient pas actuellement une option, il est probable qu’ils seront très populaires une fois disponibles.

Les Pays-Bas et la Lettonie sont deux autres pays qui offrent quelque chose de très similaire à un visa de nomade numérique, mais pas exactement la même chose. Pour plus d’informations, consultez les sites Web des pays respectifs.

: N’oubliez pas l’assurance voyage pour votre prochain voyage !

Le Groupe FB de la communauté Travel Off Path a toutes les dernières nouvelles sur la réouverture, les conversations et les questions-réponses quotidiennes !

ABONNEZ-VOUS À NOS DERNIERS ARTICLES

Entrez votre adresse e-mail pour vous abonner aux dernières nouvelles de voyage de Travel Off Path, directement dans votre boîte de réception

Tapez votre e-mail…






S’abonner

Cet article a été initialement publié sur TravelOffPath.com

Mots clés

Mots clés

Digital NomadDigital Nomad Visaeurope

À lire également