Air France-KLM : une remontée bénéfique après les maigres années de pandémie

Photo of author

Pour cette année 2022, Air France-KLM a réussi à obtenir un résultat positif. La raison de cela est que la compagnie pour le troisième trimestre a fini par percevoir un bénéfice immense, allant jusqu’à 460 millions d’euros. Ce chiffre d’affaires dépasse raisonnablement celui enregistré durant la crise sanitaire de l’année 2019. Air France-KLM a en effet eu un bon résultat durant la période des vacances, vu que celle-ci a pu répertorier environ 25 millions de passagers. D’où une hausse de 47,6 % de bénéfices, par rapport au troisième trimestre de l’année précédente.

But du Groupe Air France-KLM pour cette année

Pour faire face à l’inflation suite à la hausse des prix du carburant, le Groupe Air France-KLM a apposé sur tous leurs vols long-courriers au cours du 1er trimestre plusieurs alourdissements de tarif. En conséquence, un bénéfice considérable par siège est certifié avec un énorme succès dans les classes supérieures en cabine.

Sur le marché interne français, le Groupe Air France-KLM se repose sur la low-cost Transavia. L’objectif de la compagnie cette année est d’avoir une capacité en sièges-km qui va de 115 % par rapport à l’année 2019.

Sans l’explosion du prix du pétrole, la prouesse du Groupe Air France-KLM aurait été encore excellente.

Au troisième trimestre, le cours du kérosène a touché les 2,3 milliards d’euros avec une augmentation atteignant les 181 %, en une année.

Pendant l’été, la plate-forme de communication des compagnies aériennes de KLM a obligé Air France à procéder à l’ajournement de certains vols. Depuis, d’importantes améliorations ont été enregistrées selon l’annonce de Benjamin Smith, le Directeur général du Groupe Air France-KLM.

D’après l’estimation du Groupe, Air France-KLM clôturera cette année avec un bénéfice d’exploitation qui peut :

  • Aller au-delà de 900 millions d’euros ;
  • Avoisiner celui de l’année 2019, soit un montant de 1,14 milliard.
A lire :  Comment voyager sans trop dépenser ?

Le Directeur du Groupe Air France-KLM veut profiter des circonstances de consolidation du secteur aérien en Europe, soit la participation d’un groupement d’entreprises qui prévoit le rachat de ITA. Également, racheter la compagnie aérienne TAP Air Portugal figure dans le calendrier du groupement d’entreprises vu que le Groupe Air France-KLM n’a jamais caché son intérêt pour cette compagnie italienne.

Chiffre d’affaires du Groupe Air France-KLM

Air France KLM

Pour se relever après ces deux tristes années marquées par la pandémie, Air France-KLM a fini par réunir 460 millions d’euros de rendement. Un chiffre d’affaires qui va au-delà de celui de l’année 2019.

Actuellement, la totalité de la dette de la compagnie aérienne Air France-KLM va jusqu’à 3,5 millions d’euros. Air France-KLM pourra donc procéder au remboursement du montant fixé grâce au bénéfice qu’elle a accumulé.

À l’AFP (Agence Presse-France), l’analyste d’AlphaValue a indiqué que depuis le 15 octobre 2022, le cours avait fait face à un accroissement, suite à des reprises de résultats dans d’autres secteurs en Europe. Un réajustement qui a influé de façon positive sur le cours.

Pour leur part, les analystes de Stifel ont été également critiqués suite à la détérioration du marché, surtout le changement du pouvoir d’achat. Par ailleurs, son Directeur financier Steven Zaat, lors d’une conférence de presse téléphonique, a annoncé qu’au quatrième trimestre, il a déjà écoulé 75 % des sièges disponibles et ne prévoit aucune diminution de tarif, même pour la saison d’hiver.

Le groupe aérien Air France-KLM veut à tout prix atteindre les 85 % de leur offre d’avant la crise, pendant le trimestre en cours, et environ 90 % au premier trimestre de l’année 2023. Le Groupe Air France-KLM a accumulé un bénéfice plus qu’il n’espérait durant la période estivale, en enregistrant à bord de leur avion 25 millions de passagers. Un chiffre qui est de 47,6 % de plus, par rapport au troisième trimestre de l’année 2021, soit un chiffre d’affaires du Groupe Air France-KLM qui va dans les 8,11 milliards d’euros (77,6 %). Cette hausse du chiffre d’affaires présente un niveau supérieur de 500 millions d’euros par rapport au troisième trimestre 2019, et cela, avant l’arrivée du Covid-19. Pour cet été, le Groupe Air France-KLM n’a étalé que 89 % de sa capacité en sièges avec un taux de remplissage autour de 88 %.

A lire :  Road trip avec des enfants : c'est possible ?

Selon M. Zaat, le Groupe Air France-KLM atterrit dans le vert avec 232 millions d’euros sur les 9 premiers mois de l’année, grâce au rendement accumulé au troisième trimestre. La perte du Groupe Air France-KLM en 2020 a donc été de 7,1 milliards d’euros environ et en 2021 autour de 3,3 milliards.

Depuis la fin de l’année 2021, la dette du Groupe Air France-KLM a diminué de 2,2 milliards d’euros en 2021 à 5,9 milliards d’euros. Le groupe Air France-KLM est donc sauvé de la faillite, en faisant un bénéfice avec l’aide de l’État français et néerlandais.

Le Groupe Air France-KLM ouvre ses portes pour une future collaboration avec TAP via un partenariat dans la compagnie qui a été renationalisée d’urgence pendant la crise du Covid-19. Souhaitons que le Groupe Air France-KLM puisse désormais prendre son envol, et que la hausse de prix n’impactera en rien sur le secteur du tourisme, étant donné que la compagnie ne prévoit aucune remise.