Ngeth Sim, Peintre

Ngeth Sim a étudié à la Faculté des Arts Plastique (à l'Université Royale des Beaux-Arts) à Phnom Penh vers la fin des années 60. Il a enseigné la peinture au corps enseignant pendant trois années avant le début du régime Pol Pot. En 1980, Ngeth Sim est arrivé à la frontière thaïlandaise et a écrit dans les camps, où il est resté jusqu'en 1983. Arrivé en France en tant que réfugié, Ngeth Sim a vécu et peint à Paris depuis. Je l'ai découvert il y a plusieurs années grâce à la vente de ses cartes représentant ses oeuvres, au marché de la pagode de Vincennes ... shopping après la "cérémonie du riz" au bonze évidemment ! :)

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Peintre cambodgien, né le 16 novembre 1949, fut formé par des professeurs français, Yougoslaves, Russes et Indiens à la Faculté des Arts Plastique de Phnom-Penh.

Il était lui-même professeur de peinture et d'histoire de l'art dans cette même Faculté jusqu'à l'arrivée au pouvoir des khmers rouges. Il échappe à l'épuration des intellectuels et, après l'invasion vietnamienne, réussit à se réfugier en Thaïlande. Malgré la pénurie de moyens dans les camps où il vivra alors, de mai 1981 à la fin 1982, il explose en une peinture "dure" témoignage du drame d'un homme, d'un peuple et du monde entier, cri, dont l'appel sera entendu loin grâce à des acheteurs américains et canadiens, européens (France, Italie, Angleterre, Belgique, Suisse, Espagne), australiens, japonais... "Nous sommes restés sans voix devant l'oeuvre de Ngeth Sim, les mots étaient fades et vides devant la force de son coup de pinceau..." diront certains.

Il vit en France depuis 1983. S'il n'oublie rien de son récent passé et revient quelquefois aux sujets poignants, son art, désormais, emprunte moins à la mort qu'à la vie.

Par Henri-Christian Kelle

Le contacter, Atelier : 01 46 06 25 17 - Galerie : 01 42 52 77 85

Retour page Artistes
Site réalisé et maintenu par Lirazel pour Khmer-Network
Dernière mise à jour : juin 14, 2005
© Lirazel de Apsara2001