Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur de l'aide pour ces khmers   ( Réponses 11 | Lectures 2369 )
Haut de page 07/06/2013 @ 15:13 Bas de page
de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) kouprey
Newbie
Membre

vache.gif
 
Messages 3
Inscrit(e) le 07/06/2013
Bonjour


Exposition du problème


Voilà : j'ai un frère un chauffeur de "tuk tuk" qui grâce à son travail a pu faire des économies pour acheter des terrains de 3 hectares en 2009. Moins de 300$/hectare.

Géographiquement, le terrain se trouve à Tuek Phos (entre kompong Chhnang et Phnum Oaral). Evidemment à l'époque il n'y avait que des arbres.
Pendant 4 ans, entre sa vie de conducteur de tuk tuk à phonm penh et sa vie de famille, il a travaillé sa terre et a commencé à cultiver les champs, au fil du temps selon ses moyens. Comme vous le savez !

Fin 2012, il m'a fait comprendre qu'il y avait déjà des compagnies "chinoises" qui commençaient à racheter petit à petit des terrains pour faire de la culture de manioc. Comme vous le savez ! A l'époque, très peu de paysans a vendu leurs terrains. Déjà ils proposaient les paysans le financement pour la culture de manioc.

Aujourd'hui, fin mai et début juin 2013, il me confirme l'intention des sociétés chinoises de vouloir s'approprier la terre des paysans au prix entre 650$ et 850$ l’hectare selon l'emplacement.

Aujourd'hui, d'après lui, il existe à peu près plus de 80 familles qui ne savent pas quoi sous la pression des sociétés chinoises. Evidemment, ces familles ne souhaitent pas vendre leurs terrains. Ils préfèrent rester pauvres et suffisants de leurs quotidiens, mais ils sont prêts à tout prix pour garder leurs terrains pour leurs enfants dans le futur. Comme vous le savez,ces paysans khmers ignorent totalement de la démarche pour contacter la presse ou les ONG. Ils sont également défaitistes et ils sont prêts à céder leurs terrains pour ne pas avoir de problèmes. Des problèmes qu’ils ne savent pas résoudre. Plus le problème perdure dans le temps, plus ils dépensent de l’énergie et de l’argent dans la bataille déjà perdue comme ils le disent tous.

L’argument des cambodgiens qui accompagnent les chinois pour convaincre/forcer les paysans à vendre leurs terrains :
« A l’époque le gouvernement vous a donné/vendu ces terrains pas chers pour que vous puissiez travailler vos terres, sachant qu’un jour on reviendra pour les racheter avec un bien meilleur prix »




Point de situation :

c'est un sujet très sérieux. Vous qui résidez au Cambodge, dites moi si vous penseriez faire quelques choses pour les gens d'en bas du Cambodge.
Si vous pensez que c'est possible de les aider en contactant les ONG et en mobilisant l’opinion. S'il vous plait, faites le si c’est vrai, car ça vaut le coût de les aider, çà vaut la peine de se battre pour. (Référence Au tant en emport le vent : it worth fighting for et les 7 mercenaires/samouraïs : c'est toujours les paysans qui gagnent à la fin ==> et bien faites que c'est VRAI aussi pour les KHMERS)

Contactez-moi par email, et je vous donnerais ses coordonnées.

Avant tout, vérifiez et renseignez vous tout de même s'il se passe vraiment des choses comme je vous ai décrit plus haut.

Sinon il n'y a pas de mort "encore" la vie est belle, chacun continu son chemin. Les khmers sont bien au srok.

Bonne fin de journée à Vous

Merci


Admin
J'ai changé votre avatar temporairement, trop grand. A choisir un autre plus petit.SVP.


Edité le 08/06/2013 @ 13:55 par Administrateur
#94290 View kouprey's ProfileView All Posts by koupreyU2U Member
Haut de page 07/06/2013 @ 19:36 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonjour à tous, bonjour kouprey et bienvenue !

Localisation de Tuek Pros :

38299_Teuk_Phos.jpg

------------

L’entreprise en question est Pheapimex.

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Tuek_Phos_District

Elle a obtenu la concession foncière en 2000… voici l’extrait en anglais :

"On the 8th January, 2000 Pheapimex Co. Ltd was granted two large land concessions covering a total of 315,028 hectares to grow eucalyptus in Pursat and Kampong Chhnang provinces. The massive concession includes most of the land area of Tuek Phos district. The company is now trying to sell the entire 176,000 hectare Kampong Chhnang land concession through an internet real estate listing by a Singapore-based holding company as a potential bio-diesel plantation."

------------

Il y a pas mal de conflit depuis cette date… LICADHO a déjà tiré des sonnettes d’alarme. Mais visiblement, rien ne bouge…

Source : http://www.wrm.org.uy/bulletinfr/177/vue.html

Extrait de l’article datant du mois d’avril 2012 (en gras sur l’entreprise Pheapimex) :

"Les investisseurs proviennent de l'Inde, du Vietnam, de Chine, de Thaïlande et de régions plus lointaines également, comme Singapour, Corée du Sud et Australie. Ces investissements ont été présentés par de nombreux bailleurs de fonds bilatéraux (la BAsD, la Banque mondiale) et par des sociétés conseil privées, comme un moyen de maximiser la rentabilité économique des forêts « dégradées » et des terres « inexploitées » ou « sous-exploitées », d'accroître le reboisement et d'atténuer la pauvreté. Ces derniers temps, d'autres méthodes pour obtenir des revenus de l'extraction de ressources naturelles sont proposés dans le cadre de « l'économie verte ».

Fin mars, le Cambodge, le Laos, la Birmanie, la Thaïlande et la Chine ont signé un pacte pour augmenter le commerce entre eux ; la vente de caoutchouc à la Chine en est la clef de voûte. Le Cambodge possède déjà 204 800 hectares de plantations d'hévéas, avec des concessions pour une durée de 70 ans, et le projet de les élargir jusqu'à 300 000 hectares d'ici 2020, surtout pour l'exportation en Chine. Au Laos, cet accord fait partie du plan national de développement agricole, et le contrat couvrira près de 270 000 hectares de plantations d'hévéas.

Or, les preuves s'accumulent pour montrer que ces concessions économiques apportent peu ou point de bénéfices à l'économie nationale, et qu'elles ont en revanche de graves effets sur les moyens d'existence et sur les économies des communautés locales, aggravés par des violations des droits de l'homme et par la destruction de divers paysages, forêts et écosystèmes indigènes. Les plantations exigent l'emploi intensif d'engrais chimiques, d'insecticides et d'herbicides qui dégradent les sols et les rendent arides, et qui empoisonnent les aquifères et les sources d'eau superficielle. Beaucoup de plantations s'accompagnent d'usines de traitement situées à proximité, qui consomment d'énormes volumes d'eau et d'énergie, alors que les communautés locales n'en disposent pas.

Les concessions économiques ont déplacé les peuples de leurs villages, de leurs champs, de leurs forêts et de leurs occupations traditionnelles. Dans bien des cas, les communautés sont forcées de se réinstaller ailleurs. Lorsque les habitants peuvent rester dans leurs villages, ils ne sont pas autorisés à utiliser les forêts environnantes et les terrains communaux pour nourrir leurs animaux, puisque ces terres appartiennent maintenant à des investisseurs ; il est courant que les concessions empiètent sur les terres et les forêts communales. Les communautés du Sud du Laos ont dénoncé que des entreprises avaient clôturé leurs pâturages, affirmant qu'ils faisaient partie de leurs concessions. Dans la zone des plantations de Pheapimex, située dans les provinces cambodgiennes de Pursat et de Kampong Chnang, la population signale la perte de forêts communautaires, de sources d'aliments sauvages, de réserves d'animaux rares, de sites spirituels sacrés, de ruisseaux et de sources d'eau, de pâturages, de rizières et même de maisons et de villages. D'après une femme d'un village concerné,

« Les forêts que l'entreprise est en train d'abattre ne sont pas dégradées ; ce sont des forêts où nous obtenons des aliments, des racines, des plantes médicinales et d'autres choses pour vivre. Nous avons protégé ces forêts pendant des décennies. Maintenant, l'entreprise va les déraciner, elle va tout prendre ; elle va vendre le bois noble et arracher toutes les plantes. Rien n'y poussera de façon naturelle. Ce que l'entreprise va planter dans cette zone ne sera pas une forêt, ce seront des arbres dont nous ne pourrons même pas manger les feuilles. (Habitante de la commune d'Ansar Chambok, district de Krakor, province de Pursat, Cambodge, 9 avril 2010.)

Il est fréquent que les entreprises ne respectent pas les accords écrits, mais elles sont rarement censurées ou punies par l'État. Elles promettent des emplois, des écoles, des centres médicosociaux, des routes et d'autres installations, mais elles tiennent rarement leurs promesses, que l'expérience dément. D'après les villageois qui luttent contre l'entreprise Pheapimex à Kampong Chnang, au Cambodge, les gens qui travaillent dans les plantations le font dans de très mauvaises conditions : leurs sources d'aliments sont détruites, ils n'ont pas d'argent pour acheter de la nourriture et ils ne reçoivent que quelques bols de riz délavé après de longues journées de dure besogne. Ils passent des mois sans recevoir de paie. Les travailleurs rentrent chez eux écœurés, fatigués, affaiblis et sans argent.

Pour ceux qui sont dépossédés et déplacés par le développement fondé sur l'investissement, la survie représente une lutte de tous les jours. Les discours des autorités, des bailleurs de fonds et des financiers sur « l'investissement de haute qualité, écologiquement et socialement responsable », sonnent faux en l'absence de cadres réglementaires destinés à protéger le droit à la terre, aux ressources, à l'alimentation et aux moyens d'existence de la population rurale, et à punir les investisseurs qui ne respectent pas ces droits. La forte croissance économique à laquelle aspirent le Cambodge et le Laos au moyen de projets d'investissement agro-industriels sera atteinte au détriment de la population rurale, celle qui fait un apport réel à la société en produisant des aliments, en prenant soin des écosystèmes fragiles et en régénérant la diversité biologique et la richesse écologique. Pour aborder le développement de façon réellement responsable, les gouvernements devraient reconnaître et soutenir l'importance du rôle que jouent les communautés rurales dans le soutien de la sécurité alimentaire, des sources de revenus et de l'économie."


-------

Pour en savoir plus : http://www.formesdufoncier.org/pdfs/Cambodge1centreW.pdf

Extrait :

"Pheaphimex 2000 - 315 028 ha — Pheapimex - 333 327 ha. Il s’agit d’une exploitation d’eucalyptus pour la pâte à papier.
Le site du Ministère de l’Agriculture permet de trancher au sujet de la différence de surface constatée etnre les deux sites d’information. On lit : « Letter No. 852 SCN dated 23 September 1997, Council of Minister, on permission for providing land concession of 176,065 hectares in Kampong Chhnang Province and 138,963 hectares in Pursat Province, total land area is 315,028 hectares. » Le processus de développement est prévu sur 17 ans."

….

" La transformation de l’espace agraire dans les concessions : Pheapimex

La particularité de cette zone est de comporter la plus vaste et une des plus anciennes concessions de terres à une entreprise, celle de Pheaphimex ou Pheapimex, portant sur 315 028 ou 333 327 ha. Il s’agit de la plus vaste concession de ce type de tout le Cambodge. C’est une attribution de terres pour l’explpoitation de l’eucalyptus, accordée par le gouvernement du Cambodge et pour un délai de 70 ans.
Cette concession s’accompagne, dans certaines zones de la concession, par d’importantes transformations de la planimétrie et de la couverture végétale, comme l’illustrent les deux captures suivantes, l’une de 2002, l’autre de 2010, à l’ouest de Trapeang Veng."


Illustration par carte (n°85) :

50124_Concession_fonci_re_Kampong_Chhnang.jpg

--------------------

Les concessions foncières sont des gros problèmes au Srok… Personne, pour l’instant, n’a apporté de véritable réponse. Si ça continue, nos neak srè et neak chamkar vont se retrouver tout nus…

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#94293 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 07/06/2013 @ 19:42 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Bonjour Kouprey
J’interviens d'abord pour votre image, elle est trop grande, Il faut réduire votre image.
Merci
#94294 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 07/06/2013 @ 21:56 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonsoir,

Je ressors un vieil article datant de 2005 sur les conséquences dramatiques des concessions de terrains pour les paysans khmers…

http://www.licadho-cambodia.org/reports/files/74LICADHOPaperLandIssues05Fr.pdf

Extrait sur l’entreprise Pheapimex :


"Entretien d’un climat de peur :

Les paysans sont intimidés et menacés par des gardes armés lorsqu’ils tentent de faire reconnaître leurs droits.

Les évictions de paysans se produisent souvent dans une atmosphère de violence et d’intimidation. Les paysans sont souvent contraints de quitter leur terrain sous la menace des armes et de possibles poursuites judiciaires. Menaces venant des concessionnaires mais également des autorités. (Par exemple, à Kbal Spean, Poïpet, lors de l’éviction d’un village, 5 paysans sont décédés et une quarantaine furent blessés sous les coups de fusils de policiers ou en essayant d'échapper à cette violence).

A de nombreuses reprises, les paysans ont tenté de faire valoir leurs droits par le biais de plaintes auprès de différentes ONG ou par des manifestations devant les bureaux des autorités ou des compagnies concessionnaires concernées ainsi que devant l’Assemblée Nationale. Or, leurs tentatives se révèlent généralement vaines et se produisent constamment sous le couvert de la menace. (Dans la province de Pursat, 8 individus furent blessés à la suite d’une attaque à la grenade lancée contre des manifestants s’opposant aux activités de la compagnie Pheapimex sur leur territoire). Dans les rares occasions où des ententes sont convenues entre les deux parties, force est de constater que les engagements exprimés par la partie intimée sont rarement respectés et qu’en pareil cas, aucun recours ou compensation n’est offert aux populations touchées.

Dans plusieurs cas, les chefs de village qui ont tenté d’intercéder, auprès des autorités locales, en faveur de leurs paysans, se sont fait menacer de perdre leur position."

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#94301 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 08/06/2013 @ 17:26 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3698
Inscrit(e) le 10/01/2005


Hmmmmmmmm,......je vous répondrais, il faut commencer par aider vous-même, puis après vous demanderez de l'aide. Le 28 juillet est proche. Votez-donc pour qqn qui veut vous aider; et arrêtez de voter pour les bandits!! Ça fait 40 ans que vous aidez les bandits à se maintenir au pouvoir, et maintenant vous pouvez changer les choses,.....fuck, je parle comme politicien! kékéké.....





#94332 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 08/06/2013 @ 18:31 Bas de page
Re : Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
BAC a écrit



Hmmmmmmmm,......je vous répondrais, il faut commencer par aider vous-même, puis après vous demanderez de l'aide. Le 28 juillet est proche. Votez-donc pour qqn qui veut vous aider; et arrêtez de voter pour les bandits!! Ça fait 40 ans que vous aidez les bandits à se maintenir au pouvoir, et maintenant vous pouvez changer les choses,.....fuck, je parle comme politicien! kékéké.....



SVP, faites-vous partie du groupe extrémiste "Khmer Canada dry " ..ou cherchez- vous une nouvelle "rossée" sur ce forum ???


#94333 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 08/06/2013 @ 18:59 Bas de page
Re : Re : Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3698
Inscrit(e) le 10/01/2005
robin des bois a écrit

BAC a écrit



Hmmmmmmmm,......je vous répondrais, il faut commencer par aider vous-même, puis après vous demanderez de l'aide. Le 28 juillet est proche. Votez-donc pour qqn qui veut vous aider; et arrêtez de voter pour les bandits!! Ça fait 40 ans que vous aidez les bandits à se maintenir au pouvoir, et maintenant vous pouvez changer les choses,.....fuck, je parle comme politicien! kékéké.....



SVP, faites-vous partie du groupe extrémiste "Khmer Canada dry " ..ou cherchez- vous une nouvelle "rossée" sur ce forum ???






Bonjour monsieur,

Je trouve que vous êtes trop sérieux.


En écrivant cela, j'ai pensé à ceci; aux dernières élections le bandit avait gagné 99,999% des votes. Tous les khmers avait voté pour lui. Oui, je sais c'est trucqué. Si c'est trucqué, ce qui j'ai écrit c'est du sarcasme.


Canada dry? Je crois que vous devriez vous updater un peu, c'est vieux canada dry, ça fait plus rire.





Edité le 08/06/2013 @ 19:02 par BAC
#94334 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 08/06/2013 @ 19:30 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Une nouvelle toute fraîche sur l’entreprise Pheapimex du 22 mai 2013 :

https://www.frontlinedefenders.org/fr/node/22786

Extrait :

"Cambodge: Arrestation arbitraire du défenseur des droits humains M. Kuch Veng

Le 19 mai 2013, le défenseur des droits humains M. Kuch Venga été arrêté par quatre policiers dans la communauté de Kbal Trach, district de Krako, village de Pursat. Kuch Veng milite pour le droit à la terre et est membre de la Community Peace Network.

À 09h30, quatre policiers de la communauté de Kbal Trach, menés par M. Nhoeuk Sophea ont arrêté le défenseur des droits humains dans le quartier de Don Nak, alors qu’il rendait visite à 10 familles du village affectées par le conflit foncier avec Pheapimex, une entreprise de développement appartenant à l’homme d’affaires M. Choeung Sopheap et la femme du sénateur du Parti populaire du Cambodge M. Lao Meng Khin.

Selon un témoin, la police n’a pas présenté d’injonction du tribunal et n’a pas donné de raison claire pour cette arrestation. Pendant l’arrestation, la sœur de Kuch Veng, Mme Chrep Samuth , a été intimidée et harcelée.
La police a dit aux villageois que s’ils voulaient connaître les charges, ils devraient se rendre au poste de police du district. Kuch Veng aurait été traduit devant le tribunal provincial de Pursat le 20 mai 2013 à 09h.

Kuch Veng milite activement au sein de la Community Peace Network depuis 2010. Il travaille en faveur du droit à la terre depuis 2000, lorsque Pheapimex s’est implantée dans la région. Front Line Defenders a été informée des nombreuses arrestations de Kuch Veng dans le passé liées à son travail en faveur du droit à la terre.

Front Line Defenders pense que l’arrestation de Kuch Veng a un lien direct avec son travail en faveur des droits humains, et notamment en faveur du droit à la terre, et considère que cela fait partie d’une campagne de harcèlement contre le défenseur des droits humains."


----------

Noter bien ceci : une entreprise de développement appartenant à l’homme d’affaires M. Choeung Sopheap et la femme du sénateur du Parti populaire du Cambodge M. Lao Meng Khin.

BAC n'a pas tort...

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#94337 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 14/06/2013 @ 14:30 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) bbn
Membre
MembreMembreMembre


 
Messages 125
Inscrit(e) le 11/04/2013
voila c est ce que je n aime pas au cambodge...c est toujours une relation de magouille, de mafia, de rackette..ils rackettent les pauvres alors qu ils sont déjà pauvres. ils n y a pas d ailleurs pas de justice sociale, plus encore de justice du tout. heureusement, qu il n y a quelques européens qui sont là à défendre les plus fragiles;; je sais que c est naÏF MAIS C EST LA Réalité.
#94523 View bbn's ProfileView All Posts by bbnU2U Member
Haut de page 14/06/2013 @ 20:28 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Eh oui, neak thom si khtich si khti… neak krâ tveu moat sgnègn

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#94538 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 21/06/2013 @ 14:43 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) kouprey
Newbie
Membre

vache.gif
 
Messages 3
Inscrit(e) le 07/06/2013
Bonjour

Bon apparemment, les villageois préféreraient revendre leurs terrains car incapables de lutter contre un système. Leur manque de capacité de luter contre vient du fait qu’ils sont satisfaits de leur condition de vie actuellement. Comme vous le savez, ces gens là vivent au jour le jour.

Merci pour votre intervention
#94721 View kouprey's ProfileView All Posts by koupreyU2U Member
Haut de page 21/06/2013 @ 22:45 Bas de page
Re : de l'aide pour ces khmers Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonsoir à tous, bonsoir kouprey,

C’était écrit !
Nous ne pouvons que constater impuissamment, amèrement…et croiser les doigts que d’autres villageois n’auront pas le même sort.


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#94730 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page