Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge   ( Réponses 15 | Lectures 3305 )
Haut de page 16/05/2013 @ 06:57 Bas de page
[lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
- sur ce lien :

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/201...ussures-s-effondre-au-cambodge_3253448_3216.html

- cet article

Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge

Le Monde.fr avec AFP Mis à jour le 16.05.2013 à 06h15

Le plafond d'une usine de fabrication de chaussures s'est effondré jeudi 16 mai au matin dans le sud du Cambodge, trois semaines après la mort de plus d'un millier d'ouvriers du textile au Bangladesh.
"Deux ouvriers – un homme et une femme – ont été tués et six autres ont été blessés", a indiqué le chef de la police du district.
"Nous ne pouvons dire combien de personnes sont coincées sous les décombres", a-t-il ajouté, expliquant que le plafond avait rompu au dessus d'une allée circulant entre les machines.
"Tous les jours, plus de 100 ouvriers travaillent là, mais je ne sais pas combien travaillaient ce matin", a déclaré de son côté Sokny, ouvrière de 29 ans.
"Je suis si choquée. J'ai vu du sang venir des décombres".

En avril, le tragique effondrement d'un immeuble du secteur textile au Bangladesh avait fait 1 125 morts. Un drame qui avait souligné les conditions épouvantables dans lesquelles travaillent au quotidien les ouvriers du textile et de la confection dans certains pays asiatiques.

UN DES ENDROITS LES MOINS CHERS AU MONDE

Au Cambodge, où le textile est une source de revenus majeure, des scènes d'évanouissements collectifs ces dernières années ont tiré la sonnette d'alarme. Un phénomène attribué par les syndicats au surmenage, à la sous-alimentation et à la mauvaise ventilation des ateliers.

Les grèves et manifestations se sont multipliées. Certaines ont même dégénéré comme en février 2012, lorsque trois ouvrières ont été blessées par un homme qui a ouvert le feu.

Quelque 650 000 ouvriers travaillent dans le textile dans le pays dont 400 000 pour des sociétés exportatrices. L'Organisation Internationale du Travail (OIT), qui inspecte régulièrement les usines du pays, a appelé à un nouvel accord de branche entre gouvernement, patrons et syndicats.

"A part le Bangladesh, le Cambodge est l'un des endroits les moins chers au monde pour produire des vêtements", estimait en mars Jill Tucker, en charge d'un programme de l'OIT au Cambodge. Plusieurs grandes marques mondiales de confection produisent sur place, notamment Puma, Gap, H&M ou encore Levi Strauss.

En octobre dernier, le PDG du géant suédois du textile Hennes & Mauritz (H&M), Karl-Johan Persson, avait démenti des accusations portées dans un documentaire, selon lesquelles le groupe cherche à maintenir des salaires de misère.





Edité le 16/05/2013 @ 06:59 par robin des bois
#93608 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 09:43 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
En France ou aux Etats-Unis , quand une catastrophe se produit et quand il y a des morts d'hommes , on revoit les copies . On réexamine les autres entreprises , afin qu'ils ne se reproduisent pas , la même chose . Dans une centrale nucléaire de production d'électricité par exemple , on les appelle " RETOUR D'EXPéRIENCE ".
Or , à peine , que les bâtiments se cassent la figure au Bangladesh , maintenant , c'est au Cambodge . On appelle ce phénomène " se fouttait la gueule de tout le monde " .
Si les responsables ne font rien , dans un jour , un mois , deux mois une autre catastrophe dû au feu ,aux intoxications , aux écroulements ...se reproduisent .
Les machines sont innocentes , mais , c'est l'homme qui les commande . Les conséquences , sont des ouvriers et c'est sûr et certains , que , ce ne sont pas des porteurs de cravates qui trinquent .
La production doit rester au détriment de la sécurité de ces employés . Les responsables doivent répondre au tribunal . Or dans ces pauvres pays , Cambodge , Bangladesh , que faisait-on de ces évènements ?
Et les grandes compagnies internationales , de tout ça ?

Edité le 16/05/2013 @ 09:44 par kaunklau

#93611 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 10:50 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10199
Inscrit(e) le 27/12/2005
D'après les quotidiens locaux c'est une des mezzanines qui s'est cédée sous le poids des produits stockés.
7DiWbyP.jpg
Photo de Munireach de CEN(Wing Star Shoes)

Ce qui doit arriver arrive. Après le drame de Bangladesh, j'ai toujours prié qu'il n'y arrive pas au srok.

A plusieurs repris j'ai fait "entendre" que ça va coûter très cher, ne pas jouer sur la vie humaine. Silence radio.
Je veux parler du mélange(ciment /sable/ structure), qui ne correspond pas à la règle. En voulant trop gagner les entrepreneurs trichent sur les mélanges.
La maçonnerie au srok est médiocre. J'ai vu de mes propres yeux, je les ai touché, les murs de certains appartements déjà construits me font peur. Quand au mur porteur???? :reflechi1:.


Quelque part...
Dès que ce n'est pas "mes proches",
regarder un peu... comme disait l'autre!...

Qui n'a pas jamais vu des voyageurs sur le toit d'une vanne?
Qui ose dire stop?


Autre chose,

Hier soir, j'ai vu dans "Investigation", des responsables de textile de Bangladesh ne veulent pas augmenter les salaires des ouvriers, c'est pour préserver l'emploi(sic).
C'est de la même politique au srok???




Edité le 16/05/2013 @ 11:13 par Seun nmott
#93616 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 11:22 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg
 
Messages 1883
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
52453_L_effondrement_du_plafond.jpg
#93618 View NEO's ProfileView All Posts by NEOU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 13:51 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) bbn
Membre
MembreMembreMembre


 
Messages 125
Inscrit(e) le 11/04/2013
c est encore une construction à la va vite. que dire des builfing construient a PPHN?
#93628 View bbn's ProfileView All Posts by bbnU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 22:17 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Selon vous, quelles sont les mesures efficaces à prendre pour lutter contre ce genre de drame.

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93637 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 01:03 Bas de page
Re : Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3752
Inscrit(e) le 10/01/2005
NeakReach a écrit

Selon vous, quelles sont les mesures efficaces à prendre pour lutter contre ce genre de drame.



Bonjour monsieur,

Mon patron nous dit toujours ça: '' Ne viens pas me voir avec seulement des problèmes, viens aussi avec des solutions '' Facile à dire que à faire. Déjà, trouver des problèmes c,est difficile.

J'ai une solution. Débarrasser la corruption. Comme disait l'envoyé de l'ONU au Srok, les 3 maux au Srok sont la corruption, la corruption, et la corruption. Pour moi, il y a qu'un seul mal; le croquemort. C'est lui qui ramasse tout au bout de la ligne. Le douanier corrompu donne 90% à son chef, le chef donne 90% à son chef, et ainsi de suit...jusqu'au croquemort.

Les norms de la construction y en a. Mais le propriétaire de la bâtisse a déjà payé les inspecteurs, et les inspecteurs ont déjà payé à leur chef, et ainsi de suite....



Edité le 17/05/2013 @ 01:18 par BAC
#93643 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 05:42 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Dans la partie supérieure gauche de la photo , vous avez la "coupe" du plancher qui s'est effondré, à l'endroit de la cassure :

- visiblement, au vu de l'épaisseur, il ne s'agit pas d'une véritable dalle béton

- de plus ce "plancher" repose en fait non pas sur un mur porteur mais sur une espèce de rail ou de "traverse métallique" accolée au mur porteur

#93646 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 08:48 Bas de page
Re : Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
robin des bois a écrit

Dans la partie supérieure gauche de la photo , vous avez la "coupe" du plancher qui s'est effondré, à l'endroit de la cassure :

- visiblement, au vu de l'épaisseur, il ne s'agit pas d'une véritable dalle béton

- de plus ce "plancher" repose en fait non pas sur un mur porteur mais sur une espèce de rail ou de "traverse métallique" accolée au mur porteur




les poutres sont des poutres en I, en acier; ce qui a cédé ici n'est pas la dalle, mais bel et bien l’élément de structure, soit, la jonction entre les poutres -j'accuserais donc le soudage-.

Pour ma part, je n’accuserais pas la corruption (qui n'a rien a voir), ni la construction, mais plutôt l'ignorance du patron ou du responsable des stocks, car, si l’étage s'est effondré, c'est parce que la charge mis sur celui ci était trop importante.
Il y a donc deux problèmes concomitants :
- un constructeur qui a mon avis n'a pas dimensionné ses poutres et renforcé ses points faibles
- un gestionnaire d'usine qui n'a même pas pensé que les stocks pouvaient être trop lourds

Ministre d'état-amiral en chef de la marine royale
#93647 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 11:29 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) bbn
Membre
MembreMembreMembre


 
Messages 125
Inscrit(e) le 11/04/2013
deja bien vérifier les annonces de sécurité des lieux. vérifier l état des lieux. savoir avec quels matériaux étaient construits les plancher? éviter de surcharger . oui surcharger, c est le probleme des khmers? que ce soit dans les bus, les voitures... ILS VEULENT AU NOM DE LA RENTABILITé faire le remplissage au détriment de la qualité; l esprit de qualité manque aux cambodgiens. ILS SONT COMME LES CHINOIS? IL FAUT ACCUMULER PLUS SANS PENSER A LA QUALITé

#93650 View bbn's ProfileView All Posts by bbnU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 20:36 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Pour plus d’information

En anglais : http://www.youtube.com/watch?v=1Lqd3ENjF1s

En khmer : http://www.youtube.com/watch?v=nuZM9qi48uU

Sur la photo de NEO, on voit très bien le bâtiment d’origine et la partie ajoutée :

94734_Effondrement_usine_textile.jpg


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93663 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 22/05/2013 @ 12:23 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville

on disait toujours jamais 2 sans 3 et rebelote !!!!
Bravo .


http://www.liberation.fr/monde/2013/05/20/cambod...ccident-dans-une-usine-textile-23-blesses_904247


Cambodge: nouvel accident dans une usine textile, 23 blessés
20 mai 2013 à 14:30

Au moins 23 ouvriers ont été blessés lundi au Cambodge lorsqu’une dépendance d’une usine textile s’est effondrée, a indiqué la police, quelques jours après la mort de deux personnes lors d’un accident dans un autre établissement du secteur.

L’accident s’est produit lundi en milieu de journée dans un bâtiment de béton et métal où les ouvriers passaient leur pause-déjeuner dans cette usine «Top World» de Phnom Penh.

«L’abri était vieux et il s’est effondré dans le lac pendant que les ouvriers étaient en train de déjeuner», a déclaré à l’AFP Hy Narin, un responsable de la police locale.

«Personne n’est mort mais 23 ouvriers ont été blessés» et conduits à l’hôpital, a-t-il ajouté.

Selon des témoins, les secours étaient toujours sur les lieux lundi après-midi pour s’assurer que personne ne soit prisonnier des décombres.

L’usine produit des vêtements pour le géant suédois H&M, selon Ath Thun, président de la Confédération cambodgienne du travail.

«Avec ce dernier incident, nous sommes inquiets pour la sécurité des ouvriers du textile», a-t-il déclaré à l’AFP.

Jeudi dernier, le plafond d’une usine de chaussures de la province de Kampong Speu (sud) s’était effondré, tuant deux personnes.

En avril, le tragique effondrement d’un immeuble du secteur textile au Bangladesh avait fait 1.127 morts, jetant une lumière crue sur les conditions dans lesquelles travaillent les ouvriers de la confection dans certains pays asiatiques.

Les exportations de textile ont rapporté 4,6 milliards de dollars au Cambodge l’an dernier.

Quelque 650.000 ouvriers travaillent dans le secteur, dont 400.000 pour des sociétés exportatrices. Mais des scènes d’évanouissements collectifs ont tiré la sonnette d’alarme depuis deux ans, sur fond de sous-alimentation, de surmenage et de mauvaise ventilation des ateliers.

#93754 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 23/05/2013 @ 22:01 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Ce serait bien qu’ils mettent également en place au Cambodge…

http://www.liberation.fr/monde/2013/05/23/bangla...s-du-textile-se-mettent-d-accord-a-geneve_905244

Copier/coller :

Par AFP

Libération

Syndicats et enseignes travaillant avec des entreprises textiles au Bangladesh ont décidé jeudi à Genève de mettre en oeuvre le plus rapidement possible l’accord signé la semaine dernière sur la sécurité des usines textiles dans ce pays, selon la confédération syndicale UNI Global Union.
«Les entreprises aux côtés d’IndustriALL Global Union (une autre confédération syndicale, ndlr) et UNI Global Union se sont mis d’accord pour immédiatement faire avancer une mise en oeuvre de l’accord», a indiqué UNI Global Union dans un communiqué.
«L’objectif est d’avoir des inspecteurs de la sécurité sur le terrain aussi vite que possible afin de commencer à résoudre les problèmes les plus urgents», ajoute-t-il.
Les discussions entre syndicalistes et enseignes travaillant avec des entreprises textiles au Bangladesh ont eu lieu à Genève, lors d’une première réunion technique organisée par l’Organisation internationale du travail (OIT).
L’effondrement du Rana Plaza, un immeuble de neuf étages à Savar, le 24 avril dans la banlieue de Dacca, est la pire tragédie industrielle du Bangladesh, le deuxième exportateur au monde de vêtements. Le bâtiment abritait cinq ateliers de confection et employait plus de 3.500 ouvriers parfois payés moins de 40 dollars par mois. L’accident a fait 1.127 morts.
IndustriALL qui revendique 50 millions de travailleurs dans 50 pays et UNI Global 20 millions avaient lancé ce projet d’accord dès 2012.
Parmi les signataires de l’accord atteint la semaine dernière au Bangladesh, figurent l’italien Benetton, l’espagnol Inditex (Zara), le suédois H&M et le français Carrefour.
La liste a également recueilli les signatures de l’américain PVH (Tommy Hilfiger et Calvin Klein), l’allemand Tchibo, ainsi que de Tesco, Primark, El Corte Ingles, jbc, Mango, KiK, G-Star, Aldi, New Look, Mothercare, Loblaws, N Brown Group, Stockman, WE Europe, Esprit, Next, Lidl, Switcher, Charles Vögele, et A&F.

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93796 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 24/05/2013 @ 09:14 Bas de page
Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Voyons , donc , un pays classé de 1 ère puissance mondiale ,comme les USA , n'avait pas échappé à la règle , le travail de " non qualité " . Un pont qui se casse la figure comme une boîte d'allumette ( cf. l'image ) , est-ce possible ?
Oui , c'est possible .

On parlait de Bangladesh , du Cambodge , mais dans les pays riches , ils ne sont pas à l'abri non plus . Imaginons , le béton qui couvre le bâtiment réacteur , d'une centrale nucléaire , se cassait , comme ce pont , les conséquences ne seront pas minimisées .On n'est pas à l'abri du désastre , beaucoup de ponts étaient construits récemment au Cambodge , enjambant Le Mékong , mais rien n'est si sûr .
La qualité est la règle pour tout le monde !

L'article :

http://lci.tf1.fr/monde/amerique/usa-un-pont-s-effondre-dans-l-etat-de-washington-7975170.html

#93804 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 24/05/2013 @ 09:18 Bas de page
Re : Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
NeakReach a écrit

Ce serait bien qu’ils mettent également en place au Cambodge…

http://www.liberation.fr/monde/2013/05/23/bangla...s-du-textile-se-mettent-d-accord-a-geneve_905244

Copier/coller :

Par AFP

Libération

Syndicats et enseignes travaillant avec des entreprises textiles au Bangladesh ont décidé jeudi à Genève de mettre en oeuvre le plus rapidement possible l’accord signé la semaine dernière sur la sécurité des usines textiles dans ce pays, selon la confédération syndicale UNI Global Union.
«Les entreprises aux côtés d’IndustriALL Global Union (une autre confédération syndicale, ndlr) et UNI Global Union se sont mis d’accord pour immédiatement faire avancer une mise en oeuvre de l’accord», a indiqué UNI Global Union dans un communiqué.
«L’objectif est d’avoir des inspecteurs de la sécurité sur le terrain aussi vite que possible afin de commencer à résoudre les problèmes les plus urgents», ajoute-t-il.
Les discussions entre syndicalistes et enseignes travaillant avec des entreprises textiles au Bangladesh ont eu lieu à Genève, lors d’une première réunion technique organisée par l’Organisation internationale du travail (OIT).
L’effondrement du Rana Plaza, un immeuble de neuf étages à Savar, le 24 avril dans la banlieue de Dacca, est la pire tragédie industrielle du Bangladesh, le deuxième exportateur au monde de vêtements. Le bâtiment abritait cinq ateliers de confection et employait plus de 3.500 ouvriers parfois payés moins de 40 dollars par mois. L’accident a fait 1.127 morts.
IndustriALL qui revendique 50 millions de travailleurs dans 50 pays et UNI Global 20 millions avaient lancé ce projet d’accord dès 2012.
Parmi les signataires de l’accord atteint la semaine dernière au Bangladesh, figurent l’italien Benetton, l’espagnol Inditex (Zara), le suédois H&M et le français Carrefour.
La liste a également recueilli les signatures de l’américain PVH (Tommy Hilfiger et Calvin Klein), l’allemand Tchibo, ainsi que de Tesco, Primark, El Corte Ingles, jbc, Mango, KiK, G-Star, Aldi, New Look, Mothercare, Loblaws, N Brown Group, Stockman, WE Europe, Esprit, Next, Lidl, Switcher, Charles Vögele, et A&F.



blablatage;
les grandes enseignes textiles, qui se font de l'argent sur ces salariés jouent les vierges effarouchées dès qu'il se passe ce genre de chose (ca ne date pas d'hier), jure à l'autorégulation (comme toute banque ou autre entreprise), et recommence pour un tour.

C'est un changement de système qu'il faut, pas de la morale a 2 balles et des commissions ponctuelles (les syndicats sont-ils seulement autorisés?) qui ne sont là que pour des raisons de communication en attendant qu'une autre catastrophe fasse oublier ces pbs.

Bref; faux casser les genoux de la finance à coup de battes de base ball, pendre les paradis fiscaux, mettre les traders au chômage de masse sans allocations, et on aura fait un grand pas dans la fin de ces accidents (parce que bon, aucune avancée pour les salariées n'a été du fait de l'industrie, mais bien des états, malgré que, semble-t-il, "ce soit eux le problème".)

Ministre d'état-amiral en chef de la marine royale
#93805 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 24/05/2013 @ 11:10 Bas de page
Re : Re : Re : [lemonde.fr] Le plafond d'une usine de chaussures s'effondre au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
virgule a écrit

NeakReach a écrit

Ce serait bien qu’ils mettent également en place au Cambodge…

http://www.liberation.fr/monde/2013/05/23/bangla...s-du-textile-se-mettent-d-accord-a-geneve_905244

Copier/coller :

Par AFP

Libération

Syndicats et enseignes travaillant avec des entreprises textiles au Bangladesh ont décidé jeudi à Genève de mettre en oeuvre le plus rapidement possible l’accord signé la semaine dernière sur la sécurité des usines textiles dans ce pays, selon la confédération syndicale UNI Global Union.
«Les entreprises aux côtés d’IndustriALL Global Union (une autre confédération syndicale, ndlr) et UNI Global Union se sont mis d’accord pour immédiatement faire avancer une mise en oeuvre de l’accord», a indiqué UNI Global Union dans un communiqué.
«L’objectif est d’avoir des inspecteurs de la sécurité sur le terrain aussi vite que possible afin de commencer à résoudre les problèmes les plus urgents», ajoute-t-il.
Les discussions entre syndicalistes et enseignes travaillant avec des entreprises textiles au Bangladesh ont eu lieu à Genève, lors d’une première réunion technique organisée par l’Organisation internationale du travail (OIT).
L’effondrement du Rana Plaza, un immeuble de neuf étages à Savar, le 24 avril dans la banlieue de Dacca, est la pire tragédie industrielle du Bangladesh, le deuxième exportateur au monde de vêtements. Le bâtiment abritait cinq ateliers de confection et employait plus de 3.500 ouvriers parfois payés moins de 40 dollars par mois. L’accident a fait 1.127 morts.
IndustriALL qui revendique 50 millions de travailleurs dans 50 pays et UNI Global 20 millions avaient lancé ce projet d’accord dès 2012.
Parmi les signataires de l’accord atteint la semaine dernière au Bangladesh, figurent l’italien Benetton, l’espagnol Inditex (Zara), le suédois H&M et le français Carrefour.
La liste a également recueilli les signatures de l’américain PVH (Tommy Hilfiger et Calvin Klein), l’allemand Tchibo, ainsi que de Tesco, Primark, El Corte Ingles, jbc, Mango, KiK, G-Star, Aldi, New Look, Mothercare, Loblaws, N Brown Group, Stockman, WE Europe, Esprit, Next, Lidl, Switcher, Charles Vögele, et A&F.



blablatage;
les grandes enseignes textiles, qui se font de l'argent sur ces salariés jouent les vierges effarouchées dès qu'il se passe ce genre de chose (ca ne date pas d'hier), jure à l'autorégulation (comme toute banque ou autre entreprise), et recommence pour un tour.

C'est un changement de système qu'il faut, pas de la morale a 2 balles et des commissions ponctuelles (les syndicats sont-ils seulement autorisés?) qui ne sont là que pour des raisons de communication en attendant qu'une autre catastrophe fasse oublier ces pbs.

Bref; faux casser les genoux de la finance à coup de battes de base ball, pendre les paradis fiscaux, mettre les traders au chômage de masse sans allocations, et on aura fait un grand pas dans la fin de ces accidents (parce que bon, aucune avancée pour les salariées n'a été du fait de l'industrie, mais bien des états, malgré que, semble-t-il, "ce soit eux le problème".)

Probablement , c'est vrai , ce que vous dites . Mais , ces entreprises sont souvent sous pression des " actions " des bourses . Or les actions sont alimentés par qui ?
Ceux qui avaient des moyens , ils plaçaient leur poignons dans les bourses qui rapportent . Mais comment , ces entreprises doivent s'y prendre , pour que ça rapportent ? Ils délocalisent vers les pays pauvres et en payant la tête des officiels par le biais de corruption au détriment de Sécurité des employés .

#93809 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page