Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 2  3  4  5  6  7  8  9 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur 17 avril jour pour jour   ( Réponses 218 | Lectures 15844 )
Haut de page 14/05/2013 @ 11:45 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
Bonjour



" SVP, la majorité du Peuple Ancien était-elle franchement et ouvertement hostile au Peuple Nouveau, dès la début de la 2eme déportation ? "

Non impossible de généraliser.
Il y en a qui sont naturels et compatis avec nous.
D’autres "no comment", ils ne veulent que nos malheurs. Ceux qui nous dirigent à Krâbao Chrom et à KHSAOY ne sont pas des gentils.

C’est plus tard que j’ai aperçu que nous sommes des condamnés. Le Choix de Krâbao chrom(terre des diables) n’est pas au hasard. La décision de passer à KHSAOY vient d’en haut. Et là si on connait bien la géographie de l’endroit, on devait avoir vraiment la trouille. On est au début de la saison des pluies. Le Tonlé Sap est en train de se remplir. Là où étions est une zone inondée. La terre des diables ne reste qu’à peu près deux terrains de basket hors de l’eau.

KHSAOY était un village riche, ils ne veulent pas qu’on y soit, c’est pourquoi Terre des diables.
Quand ils sont obligés de nous amener à KHSAOY, c’est à contre cœur. Alors les anciens de KHSAOY nous sont très hostiles. Ils les apprennent à nous haïr.


(*) Ça coïncide avec la date de 7 juillet de Seun nmott ?

Y a t il une coïncidence avec ce qui se passe là où était NeakReach ? j’en ai aucune connaissance. Là où j’étais c’est un trou noir. A la grande crue nous étions comme des singes sur une île perdue.



« Une désorganisation totale » selon Ponchaud c'est une vérité.

Même à Battambang le 24 avril, jour de la déportation, au niveau du rond point de Nerkta Dambanang Krânhoung, des échanges verbaux avec ton bien élevé entre les Groupe KR de l'Est et de l'ouest de la ville, qui revendique la priorité. Un moment de panique général. La colonne de de foule est immobilisé pendant un moment. Heureusement il n'y avait pas eu des coup de feu tirés.

A propose du décalage le glissement de 22 à 24 avril est bien probable.



Responsable de tes actes(" prenez votre responsabilité ")
« sâk ana , kbal aneung » (c’est tes chevaux c’est ta tête) : ce n’est pas la faute des autres.
On entend tous les jours, c'est un(dernier) avertissement.
#93573 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 14/05/2013 @ 20:12 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
kaunklau a écrit


Pour la famille à Neakreach , vos parents sont dirigés ailleurs , parce que certainement , vous étiez soupçonné . Car pour 3 familles , il n'y avait pas de places ???



Seun nmott a écrit



La décision de passer à KHSAOY vient d’en haut.



(*) Ça coïncide avec la date de 7 juillet de Seun nmott ?

Y a t il une coïncidence avec ce qui se passe là où était NeakReach ? j’en ai aucune connaissance. Là où j’étais c’est un trou noir. A la grande crue nous étions comme des singes sur une île perdue.



Bonjour à tous, bonjour Seun nmott et kaunklau,

Pourquoi ma famille devait partir ailleurs ? Il est très difficile d’apporter la réponse à cette question.

Nous étions bien intégrés dans ce phum et dans notre nouvelle vie. La population locale (peuple ancien ou pracheachun chah) nous appréciait. Il n’y avait aucun signe de mépris, ni hostile quoi que ce soit. Je dirais même qu’ils étaient gentils et généreux à la khmère. Le méphum nous aimait bien. Il venait souvent discuter avec mon père. J’ai appris plus tard que ce phum était considéré par l’Angkar comme phum rebelle. Juste après la décrue (vers mi-novembre 1975), le méphum et un groupe de mith neary ont été arrêtés par un groupe de soldats KR et amenés à une destination inconnue (au S21 ?).

Aucun signe non plus que nous étions soupçonnés. Nous avions même un témoin (la connaissance de mon père et de son beau-père) que mon père était professeur de histoire-géo. Cette personne avait travaillé pendant les saisons de moisson dans notre srok natal à l’époque où mon père était encore professeur.

J’en conclue donc que l’ordre était venu d’en haut. Je pense que cet ordre était de regrouper, dans un premier temps, tout le peuple nouveau, qui était dispersé lors de l’évacuation des villes, dans des endroits prédéfinis. Et dans le deuxième temps, la 2ème déportation vers les endroits aptes à recevoir le peuple nouveau pour mieux les contrôler. Nous verrons tout ça dans les prochains chapitres au fur et à mesure de l’avancement de nos histoires.

Ce qui est curieux, c’est que cet ordre coïncide à peu près avec la date de 7 juillet de Seun nmott de passer à Khsaoy. Par contre, si j’ai bien compris et suivi, Khsaoy était un endroit déjà apte à recevoir le peuple nouveau. Tandis que ma famille était dans un lieu provisoire ou d’attente.

Voici la carte explicative :

21907_Plan4_17_avril.jpg



Edité le 14/05/2013 @ 20:53 par NeakReach

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93587 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 14/05/2013 @ 20:47 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
Salut NeakReach
Merci à vous d'avoir associé à ce "jour pour jour" bien volontairement.
Je me sens moins seul.
A Kaunklau aussi, ne fais pas la tête.


Juste après la décrue (vers mi-novembre 1975), le méphum et un groupe de mith neary ont été arrêtés par un groupe de soldats KR et amenés à une destination inconnue (au S21 ?)

Ça lui a coûté bien cher.
De mon côté j'avais eu l'occasion de rencontrer les gentils peuples anciens, seulement ils sont plus discrets.

Ils sont obligés de nous donner KHSAOY, car il n'y a pas d'autre alternative, car le temps presse. A moins qu'ils nous tue tous.
Une autre chose à savoir, je devance exceptionnellement mon récit, à Roneam(la mangrove) dès que le soleil est disparu derrière les arbres, les moustiques arrives par milliard, avec un bruit qui vous assomme. Ils arrivent comme une masse de nuage noir que Beaucoup ont vu dans des films, tant dis que moi, c'est en directe. Je vous jure, ça fout la trouille.
Or Krâbao Chrom est à une demi heure de vol de la mangrove.

#93588 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 14/05/2013 @ 22:23 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Seun nmott a écrit


Ça lui a coûté bien cher.
De mon côté j'avais eu l'occasion de rencontrer les gentils peuples anciens, seulement ils sont plus discrets.



Rebonsoir Seun nmott,

En effet, ça lui a coûté très très cher. Et il entraina avec lui dans sa perte un groupe de jeunes filles de vingtaine d’années.

Lorsque ma famille était partie. Il passait de temps en temps me voir et prendre de mes nouvelles. Quant à moi, je le haïssais, je le maudissais et je ne lui adressais jamais la parole parce qu’il n’avait pas voulu me laisser partir avec ma famille.

A la grande crue, l’eau envahissait partout de profondeur d’environ 2 à 3 m. Tous les enfants étaient retournés dans leur famille. Il m’a envoyé chez le groupe de mith neary avec son jeune frère. Je m’étais ainsi lié d’amitié avec ces jeunes filles.

C’étaient des jeunes filles gaies, souriantes, farceuses,… enfin typiquement khmères. Elles avaient combattu depuis leur jeune âge pour la gloire de ce régime. Et pour leur remercier, ce régime les envoyait au ciel...


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93589 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 15/05/2013 @ 07:56 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
En fait , ces moul than ou prochea chorn chas ( avant 17 Avril ) étaient également classés hiérarchiquement selon leur ancienneté . Ils disaient , rom dâs taing pi euy c-à-d , s'installer en zone libérée tout de suite depuis 18 Mars 1970 , et , certains avaient moins d'ancienneté , voire quelques mois avant la chute du 17 Avril 1975 .

Pendant la guerre , ils avaient certainement subis plus ou moins de degrés de perte ( bombardements de leur village ou réception des obus des canons 105 mm , ...) de la part de l'armée de Lon Nol . Donc leur degré de méchanceté n'étaient pas les mêmes.
Dans leur rang , ils existaient " des vieux " qui sont souvent sihanoukistes .

Ces gens , ont chacun , plus ou moins nombreux d'enfants qui sont allés dans " yothear khmer rouge " .
Ceux-ci , filles (mith neary) , garçons ( yothear ) sont intitulés " pdach gna " c-a-d tout abandonner , se consacrer ,leur vie , pour l'Angkar , pour lutter contre le régime de Lon Nol .
Or ces familles de zones libérées ( dey romdâs) qui possédaient des enfants dans Yothear sont souvent des chefs , méh phoum , méh krom ,( neak kdaub kdab ) selon leur intelligence .
Au minima , dans leurs chaumières (khtorm), ils possédaient une charette et des animaux , boeufs , cochons , volailles . En plus des stock de riz perso ,sels , prahok , sucre de palme ,ils avaient des plantations privées : gourgettes , bananiers ...

D'ailleurs ,ce sont ces personnes qui étaient allées nous chercher par leur charrettes à boeufs à Pursat-ville , suite à la 2 ème déportation .

Leur vies :
- des jeunes qui retournaient de yothear , pour s'installer au village ,étaient toujours considérés comme méh kâng , méh krom dans kâng chalath .( comme la personne qui était venu me chercher à Prèk khdam avec son vélo ) .
Au début , ils avaient tous les pouvoirs , tuer n'importe qui , " les après 17 Avril" , car ce sont des ennemis (khmaing). A pursat , un chinois originaire de P.Penh , avait volé un petit cochon , car , il avait trop faim ,il se faisait fusiller le soir . On entendait juste le coup de feu et puis le lendemain , sa disparition et personne n'osait demander . Au début les kanak sahakâr ( chef de coop.) possédaient encore des carabines .
- ceux qui n'étaient pas encore retournés dans leur village , en mission probablement à la frontière , sont souvent réclamés par leur vieux parents . Une vieille m'avait dit , mais la guerre est finie , mon gosse n'est pas de retour , plus de nouvelles depuis longtemps et notre roi ?
- pour être " classe " , chez eux , une tenue noire , un krâma au cou , une casquette chinoise communiste et une paire de sandalette en pneu de voiture . A lors là , c'est bien attiré par les yeux des filles .
-s'il y a des yothear qui retournaient voir leur parents et possédaient un pistolet (P.A) , alors , c'est un kanak (chef).
-les grands chefs ( kanak dâmbân 7 , par exemple ) , baladait avec une moto , de style Honda 90 , conduit par son garde de corps (nirsa) , un AK 47 sur le dos .

En résumé , ce rappel expliquait les comportements des moul than envers les déportés des villes après le 17 Avril 1975 .
très méchants : ceux qui étaient en Zone libérée depuis le 18 Mars 1970 , ceux qui avaient perdu leur enfants dans Yothear .
moyennement méchant : 1972,1973,1974 pas trop de perte .
normal comme un khmer , les amoureux de Norodom Sihaknouk , qui imaginaient le retour de celui-ci ,comme avant .

Un concret , dans ma coopérative , une famille chinoise libérée ou installée en zone libérée en 1973 ,74 , avait son fils ( DY ) , retourner vivre chez eux après avoir passé quelques années dans yothear.
Il m'avait offert leur reste ( bâr bâr ) , en disant , faites attention , passer par derrière sans personne te voir . Donc pas méchant !

L'originalité de leurs chefs , ce que , j'ai entendu dire par des gens :
-Kanak dâmbân 7 ( chef) : ex-professeur de Lycée Ta Khmao (Censeur)
-kanak srok 42 ,43,44 ,de damân 7 , les 3 au minima anciens instituteurs.
Je les ai vu physiquement au chalath . Les autres " pleu pleu" , chefs coopératives , sont souvent des ex-bonze .


Edité le 15/05/2013 @ 08:03 par kaunklau

#93596 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 15/05/2013 @ 12:14 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
Un petit résumé selon ma version, vu pendant cette période.

Peuple ancien : ceux qui n’ont pas rallié à la république, ceux qui sont restés dans la zone libérée
Moulthann : peuple ancien engagé et formé
Yothear : soldat
Chlope : agent ou police( ya chlop phoum etchlope srok)
Nirsa : facteur et rapporteur
Mé kaang : chef de section,
Les anciens soldats mariés qui souhaitent redevenir civiles, seront des chefs de section.

prâthean phoum : chef du village ou chef de coop du village
Ce sont ceux qui sont un peu plus gradé.

Prâthean sahak kâr : chef de coopérative
Ce sont des gradé et plus dégradés

Kanak Srok : membre du comité de srok( phoum : hameau, khum : commune, srok : canton, khète : département)
Ce sont des haut gradés

Les Yothears, sont souvent en tenus vert, sont de véritable VIP quand ils passent dans les phoums.
Apparemment très doux, mais fait peur. Ils ont le droit d’exécuter même un chef du village sans un procès.

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#93598 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 15/05/2013 @ 19:44 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonjour à tous, bonjour kaunklau et Seun nmott,

Merci à kaunklau pour l’explication sur les comportements des "moul than" envers les déportés des villes après le 17 avril 1975. Sur le fond, je suis à peu près d’accord sur cette explication. Et je me permets de pousser les explications un peu plus loin.

Les "moul than" ou "pracheachun chah" étaient avant tout le peuple khmer de base, qui étaient généralement des neak srè, neak chamkar, neak tonlé, neak prey… enfin les paysans de base au sens large. Leur comportement, leur façon de vivre, leur manière de pensée et d’être… ne pouvaient être autrement que khmers de base, comme des khmers de base dans les temps anciens ou dans le temps actuel. Comme dans tous les peuples du monde entier, il y a des méchants, des moins méchants, des gentils, des très gentils…

Ce qui diffère l’époque des KR par rapport à d’autres époques, c’est que, à cette époque-là, on encourageait la haine, particulièrement la haine envers le peuple nouveau ou envers les anciens riches. Plus on devenait méchants, plus on était appréciés et plus on était récompensés.

Dans les zones où il n’y avait pas de peuple nouveau ou très très peu, cette haine et cette hostilité n’existaient pas. Par contre, dans des zones mixtes, c’est à dire les zones de mélange entre les 2 peuples, cette haine et cette hostilité étaient encouragées. Mais on ne transforme pas un chat en un chien en un claquement de doigts. Les méchants de nature laissaient éclatés leur haine et leur agressivité. Les gentils se faisaient plus discrets.

Dans des zones où il n’y avait que le peuple nouveau (témoignage de Seun nmott), il n’y avait pas de confrontation directe avec le peuple ancien. Ils étaient donc à la merci des bontés de leurs responsables et leur vie ne dépendait que de ces bontés.

--------

Dans le comportement de haine, il ne faut pas non plus oublier 3 autres catégories :

1. Les fameux "yothears" et les fameuses "mith neary", particulièrement les plus jeunes de 13 à 16 ans. La plupart entre eux avaient une haine féroce. Ils étaient capables de tuer pour un oui ou pour un non. Ils étaient aussi capables de torturer et de tuer leurs propres parents sans la moindre hésitation. Ils étaient formés à la haine et pour tuer et torturer depuis leur jeune âge.

2. Les traîtres et les vengeurs, on en trouvait beaucoup dans la région de Battambang. Ceux-là aussi étaient terribles. Ils dénonçaient tout et de tout, ils vous torturaient ou vous faisaient torturer avec un plaisir inouï. Ils étaient capables devenir plus méchants que des méchants. Ça parait étonnant, mais malheureusement, il y en avait beaucoup plus qu’on ne croit. Contrairement aux "yothears" et "mith neary" qui n’avaient pas eu l’éducation adaptée, eux, ils n’avaient aucune excuse sur leur comportement inhumain.

3. Les vendus. Vers 1977, certaines personnes issues du peuple nouveau pouvaient accéder aux "petits" postes de responsabilité, généralement de type chef d’équipe ou de groupe. Ils avaient une méchanceté indescriptible. Il valait mieux se trouver dans un groupe où le chef était issu du peuple ancien que le groupe d’un chef issu du peuple nouveau.

--------

Lorsqu’on se trouve dans une société où la haine, l’hostilité et la méchanceté sont encouragés, le comportement de certains être-humains est imprévisible. La faim aussi pousse un être humain à devenir un être inhumain… pour ne pas dire un animal féroce.

C’était une doctrine voulue et orchestrée par un groupe de "Pantins" dont le niveau intellectuel laissait à désirer. Le peuple khmer, qu’il ait été issu du peuple nouveau ou du peuple ancien, n’y était pour rien. C’était aussi une doctrine issue du régime communiste dont la grande majorité des khmers ne savaient pas, ne savent toujours pas, ce que c’était…


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93602 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 10:24 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonjour N.Reach ,
vous parlez des "vendus " vers 1977 , il me plait et il me rappelle bien des phénomènes de société , dans ce trou pourri .

Une fois , on était dans un groupe de 30 jeunes , dont la mission d'Angkar , est d'aller travailler à la rizerie de Maung .
Missions 24h/24h : porter les sacs de riz , venant de camions ou alimenter la machine pour les concasser .
Nos responsables de groupe " mith THO et mith MéN " , un 17 Avril , venant de Battambâng . Les 2 clowns ,toujours habillés en noirs et une casquette en béret et une paire de sandalette en caoutchouc , nous mettent tous les jours dans les dents " remonter les morales " ( bam peak kaul chum hor ) .
Comme , ils savent lire et écrire et partageaient le même toit avec nous , ce sont ceux là , qui nous espionnent pour aller dire au khmer rouge sa hiérarchie directe . Ils dénonçaient par exemple " qui fait quoi " , le comportement de certains , c'est le rapport verbal , un espion . Nous , on se méfiait de ceux là , pire qu'un "kanak".

Un soir , ils avaient fouillé nos affaires personnelles , sans prévenir , car nous étions dans l'usine , soit- disant, chercher le vol d'une montre .
On appelle ça , en khmer , " Dangkeuv chégn pi sach ègn " , la misère provenant de nos proches ou de nos amis .
Pour faire bien voir devant les truands , ils descendaient les autres ! mais ils avaient oublié une chose , qu'ils sont considérés également comme les déportés de 17 Avril .
D'ailleurs ,j'espère qu'ils restaient en vie jusqu'à ce jour , les 2 là !

Beaucoup de cas similaires existaient dans notre coopérative et qui entrainaient des morts .

#93613 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 19:32 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
NeakReach a écrit

Bonjour à tous, bonjour kaunklau et Seun nmott,

Lorsqu’on se trouve dans une société où la haine, l’hostilité et la méchanceté sont encouragés, le comportement de certains être-humains est imprévisible. La faim aussi pousse un être humain à devenir un être inhumain… pour ne pas dire un animal féroce.

C’était une doctrine voulue et orchestrée par un groupe de "Pantins" dont le niveau intellectuel laissait à désirer. Le peuple khmer, qu’il ait été issu du peuple nouveau ou du peuple ancien, n’y était pour rien. C’était aussi une doctrine issue du régime communiste dont la grande majorité des khmers ne savaient pas, ne savent toujours pas, ce que c’était…




Mon cher Kaunklau, ce trou pourri a mangé des milliers d'hommes et de femmes.
Les haines, les jalousies se multiplient chaque jour entre peuple nouveau. J'ai vu mes voisins se disputer, entre mari et femme.
Ils ne savaient pas que la faim puisse détruire une famille entière. J'ai moi même vécu cette implosion, suis victime de la jalousie.
Puisque, voilà, j'ai pu attraper les poisons chats, pas eux. Alors un matin j'ai mon laop(nasse de bambou), a été piétiné, hors d'usage.

Quand un jour une section d'intervention est créée, je suis porté volontaire. C'est juste pour pouvoir quitter mon groupe. La nouvelle section doit se regrouper dans un coin, collé à la banneraie du village. Un champ de banane que les gens craignent et évitent d'y pénétrer. Ils vont fabriquer des petites maisons de paille,(3/4m) à peu près, pour chaque famille. Ma maison , se trouve sur un chemin de terre dit chemin de "Ap"*.
Pour vous montrer à quel point je suis poussé à préférer les "êtres maléfiques" aux hommes à tête humain mais au cœur noir et poilu.

* Ap est une être humain le jour , la nuit elle est devenu maléfique. Elle est nocturne, elle prend ce chemin pour aller cherche leurs nourritures. C'est une croyance populaire, qui fait peur.
En 2005 quand je suis passé voir ce village, je suis allé jusqu'à ce chemin qui est toujours déserté par les gens.

PS je ne sais pas que la section est dirigée par un chef qui détient une liste noir dans laquelle y figure mon nom.



Il valait mieux se trouver dans un groupe où le chef était issu du peuple ancien que le groupe d’un chef issu du peuple nouveau.

je sais ce que c'est.
#93632 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 19:48 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
Chemin Ap, photo prise en 2005, toujours personne à côté.
omNSA3N.jpg

Chemin de terre devant mon palais.
TvAV3ke.jpg
Personne n'habite ce potin de terre en 2005..

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#93633 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 16/05/2013 @ 22:13 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonsoir à tous, bonsoir Seun nmott et kaunklau,

Ah ! Ces vendus, ces traîtres et ces vengeurs ! Ils vendraient même leur père et leur mère pour faire bien voir devant ces KR. Je suis persuadé qu’après le régime, ce seraient les premiers à crier haut et fort qu’ils étaient les victimes des pracheachun chah et que tous les pracheachun chah étaient des méchants, des sauvages…


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93636 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 13:09 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
NeakReach a écrit

Bonsoir à tous, bonsoir Seun nmott et kaunklau,

Ah ! Ces vendus, ces traîtres et ces vengeurs ! Ils vendraient même leur père et leur mère pour faire bien voir devant ces KR. Je suis persuadé qu’après le régime, ce seraient les premiers à crier haut et fort qu’ils étaient les victimes des pracheachun chah et que tous les pracheachun chah étaient des méchants, des sauvages…



Bonjour NeakReach
C'est écoeurant et terrifiant, de voir tout ça,
quand l'enfant monte à la tribune, puis critique avec sans froid le père et son passé.
quand la femme attaque son mari de macho pendant une réunion de reconstruction.
quand un p-nouveau menace les autres de bien se conduire, d'obéir l'Angkar, faute de quoi il dénoncera sans pitié.
.......

On ne peux jamais débarrasser de ce passé.

..........


Est ce une spécialité khmère???

Je ne vais pas vous cacher, rappeler vous ce mot « Anikakchuon »
Qui me rappelle tout de suite le mot « peuple nouveau ». Un sentiment de rejet qui me fend le cœur.
j’ai réagit très vivement au sein de ma famille au srok.
#93655 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 16:30 Bas de page
Re : Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
Seun nmott a écrit

Est ce une spécialité khmère???


Non.

Ministre d'état-amiral en chef de la marine royale
#93660 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 16:31 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) sapnacambodia
Membre Junior
MembreMembre


 
Messages 55
Inscrit(e) le 05/03/2013
bonsoir Seun nmott

Merci beaucoup pour vos témoignages que je lis avec beaucoup d'intérêts depuis le début et pour toutes les précisions qui m'ont permis de comprendre un peu mieux ce qui s'est passé pendant cette période et d'apporter quelques réponses à mes questions !

Je suis d'accord avec vous on ne peux pas se débarrasser de son passé, et on en transmet une partie à nos enfants même sans le vouloir.
#93661 View sapnacambodia's ProfileView All Posts by sapnacambodiaU2U Member
Haut de page 17/05/2013 @ 20:27 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Seun nmott a écrit


C'est écoeurant et terrifiant, de voir tout ça,
quand l'enfant monte à la tribune, puis critique avec sans froid le père et son passé.
quand la femme attaque son mari de macho pendant une réunion de reconstruction.
quand un p-nouveau menace les autres de bien se conduire, d'obéir l'Angkar, faute de quoi il dénoncera sans pitié.
.......

On ne peux jamais débarrasser de ce passé.



Bonjour à tous, bonjour Seun nmott, virgule et sapnacambodia,

Je sais qu’il ne faut pas inverser les rôles. Je sais que c’était le peuple nouveau, dont je faisais partie, qui était victime le plus de ces atrocités de ce régime. Je sais que la faim rendait fou. Je sais que travailler dur avec le ventre vide était terriblement douloureux. Je sais que le mal était encouragé…

… Mais on ne vend pas son âme au diable, sinon on donne raison à ceux qui ont orchestré cette atrocité…

Il est clair que, même si ce n’est pas uniquement khmer, nous ne pouvons jamais débarrasser de ce passé. Il fait partie de nous, de notre passé récent, de notre histoire propre. Regarder ce passé en face nous permettrait d’avancer vers l’avenir. Tourner le dos ou ignorer ce passé est de mentir à nous-mêmes et de nous enfermer dans ce passé peu glorieux.


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93662 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 18/05/2013 @ 06:47 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Seun nmott a écrit


PS je ne sais pas que la section est dirigée par un chef qui détient une liste noir dans laquelle y figure mon nom.



Bon WE à tous, bonjour Seun nmott,

Sauriez-vous comment cette liste noire était batie ?


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93667 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 18/05/2013 @ 09:20 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
La misère des jeunes travailleurs (kâng chalath) , lors de creusement d'un canal à Pursat, en 1976.

Lors de creusement d'un canal de Pursat à Battambâng , les KR , avaient employé des dizaines de milliers de jeunes ,dont des hommes et des femmes . Ce canal d'une dizaine de mètres de largeur et 3 à 4 m de profondeur , débute de Steung Pursat , coupe latéralement l'ancienne piste d'atterrissage d'aviation de Pursat , jusqu'à Maung et sa destination , je ne sais pas où en Bttambâng .

Je faisais partie d'un groupe de Chalath et notre chantier de creusement est Anlourg Sambour , probablement d'une vingtaine de km de Pursat ville et une vingtaine de km également de mon coopérative . Les kanak , nous ramenaient en colonne par un , à pied , chacun ses affaires personnelles sur le dos .
Mon sac de jute , était rempli de quelques vêtements et quelques bols de riz . La ration , c'était 1 boite/jour , afin de faire l'eau de riz (bâr bâr), pour se nourrir . On dormait sur place , à côté de chantier , par terre sur une natte ou sur une balançoire en tissu ( Ang reung ) . Ce matériel vital , pour dormir , j'en ai fabriqué un , en sac de jute ( sambâk bav ) coupé en sens de longueur et les ficelles des 2 extrémités .

On creusait , on vidait les terres afin de construire le canal . Cette marée humaine , noir de monde ,des jeunes , remplissaient les missions sans jamais oser dire un mot , ni protester quoi que ce soit , avec rien dans le ventre .

Mon estomac grognait , grognait , j'ai faim . Le travail physique et sans nourritures correctes ne font pas de bon ménage .
Le matin , j'avais essayé d'arriver en premier dans le chantier , avec une ou 2 personnes du groupe . On ramassait quelques petites grenouilles ( kaun kâng kèb) ou des petits serpents ( pours ang kach meas) qui étaient tombés , pendant la nuit , dans le chantier . Ces petites bêtes se faisaient piéger au fond du chantier et c'était notre cadeau . Elles seraient grillées pour accompagner le bâr bâr , de midi .
Quelle vie ! , quand on a faim .

Comme , il faisait très chaud , après avoir mangé ( haub bâr bâr) , on s'abritait sous les arbres . Les filles comme les garçons , des pioches dans les mains avaient déterrés les racines d'un arbre .DEUM A TIENG , un arbre grand comme " un chêne " possédait des racines contenant de saveur légèrement sucrée . Lors de repos tout le monde déterrait ses racines pour se nourrir à la place de sucre , notre glucose manquante .
Le pauvre arbre d'une taille de 1 m de diamètre , d'une hauteur de plus de 10 m est morte d'une semaine plus tard , par privatisation de ses racines .
On était vraiment , comme des sauvages .

Ce fameux canal me laissait des sacrés souvenirs de misère . Mes profondes pensées pour nos jeunes compatriotes , garçons , filles qui participaient à ce travail forcé !

Edité le 18/05/2013 @ 09:37 par kaunklau

#93673 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 18/05/2013 @ 09:32 Bas de page
Re : Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
NeakReach a écrit

Seun nmott a écrit


PS je ne sais pas que la section est dirigée par un chef qui détient une liste noir dans laquelle y figure mon nom.



Bon WE à tous, bonjour Seun nmott,

Sauriez-vous comment cette liste noire était batie ?



A mon avis :
1) on est des déportés de 17 Avril
2)les moul than nous observaient nos comportements de tous les jours .
3)la jalousie
4)la dénonciation de nos proches ,de nos voisins , de nos camarades .
Ce dernier cas faisait beaucoup de victimes !

#93675 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 19/05/2013 @ 12:03 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Travail inefficace de chantier de canal Pursat /Maung /Battambâng de 1976 !

Ils envoyaient des dizaines de milliers de jeunes à exécuter de travail de creusement de ce canal reliant Pursat à Battambâng . Lors de l'inauguration , bien entendu , nous , les 17 Avril , chalath , on n'avait pas le droit de s'approcher , ni récompenser ( un repas ) . Alors toutes " les têtes " étaient présentes , vanter , " Angkar moha âs char ,Angkar moha lot phlâs " .

Mais le travail irréfléchi , n'ayant pas de plan , ni de technicité n'avait pas abouti à grande chose , car , les khmers rouges détestaient comme toujours les études et le savoir occidental . Quand la saison des crues arrivait , le niveau d'eau du fleuve Pursat ( Steung Porsat), commençait à monter et le barrage amont n'avait pas résisté .
J'étais présent ,avec au moins 30 à 40 personnes , durant les nuits et des jours à couler des tonnes et des tonnes de béton !
Je me demande , combien de camions de ciments et de mortiers qu'ils avaient déversé . Têtes baissées , nous exécutions ...la responsabilité , c'est l'Angkar .

Le barrage écroulait tout de même .

En aval , dans le canal , les terres ( digues) écroulaient également , remplir le fond .
Mais ,efficaces ou pas , les Angkar ne prennent aucune responsabilité , car si l'eau inondait les rizières ,faisait des dégâts , les terres appartiennent à Angkar .

Le travail manuel colossal des dizaines de milliers de jeunes khmers , ne servaient qu'une expérience . Les responsables khmers rouges se cachaient derrière le slogan " dâk pi sot , sa rob pi sot " ( retours d'expériences).

Edité le 19/05/2013 @ 12:07 par kaunklau

#93688 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 19/05/2013 @ 15:10 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes


Kanklau

Un très grand merci

je n'ai jamais lu de "tels témoignages" ailleurs !

#93689 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 20/05/2013 @ 09:19 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Valeur nutritive des fruits de palmier mûre , ou , un cadeau pour la survie des 17 Avril .

55966_thnot.jpg

Quand j'avais quitté la capitale , Phnom Penh , le 17 Avril 1975 , je ne pouvais pas porter sur le dos que quelques kilogrammes des affaires personnelles ( vêtements + vivres).
Or , à part du riz , les sels , c'est le sucre ( glucose) qui est l'élément de base pour rester debout pour un être humain .
D'après l'expérience dû à la famine chez les khmers rouges , les personnes qui manquaient du sucre sont mortes d'une maladie "... ? " , des jambes gonflés , fatigués ,la peau lisse , claire , remplie d'eau , un oeudème ? ...et quelques semaines plus tard , elles sont mortes d'épuisement .

Après deux mois , chez les khmers rouges à Oudong Ang Sérei , les échanges( trocs) entre les 17 Avril et les moul than , étaient calmés , car les affaires ramenées de la capitale commençaient à épuiser sérieusement et s'étaient concernés pour tout le monde . D'où , le sucre , devenait l'élément nécessaire et essentiel N° 3 , manquant , après le riz et le sel de cuisine .

Moi et les 17 Avril avaient recouru à des matières de substitution , gratuites et on trouvait en pagaille et sans interdiction de l'Angkar , le fruit de palme mûr ( thnot tum) .
Ces fruits , une fois qu'ils sont mûrs , ils sont détachés et sont tombés autour de ces pieds . Il suffit d'aller les ramasser .

C'était la saison de pluie , les rizières étaient remplies d'eau . Autour de nos chaumières , il y en a beaucoup de palmiers , mais chaque fois que les fruits sont tombés pendant les nuits , ils devenaient donc perdus et pourris dans l'eau . Nous restions des fois , jusqu'à 10 à 11 h du soir et guettaient le bruit de chocs , pour aller les récupérer .
Des fois pour un fruit tombé , on était 3 à 4 à aller chercher dans le noir et dans l'eau de rizière .

Ce fruit , il n' y a pas grand chose à manger . Pour un bon fruit de qualité ( pas malade ou taché ) , on a peut-être 100 g à 200 g de produit jaunes , légèrement sucré , à consommer ( sa viande).
Au début , on avait mangé cru , puis au fur et à mesure , on avait l'idée de le faire cuire ,en le grillant sur le feu . C'est dieu qui nous avait envoyé , ce sucre de nature .

A savoir à l'époque avant KR , ce thnot tum , était utilisé , pour faire des gâteaux avec la farine de riz . Si personne ne le ramassait , c'était le fruit bien apprécié par des chiens du village .
Mais chez le Kampuchea Démocratique , nous , les 17 Avril , on avait pris leur place .

Le fait d'avoir beaucoup consommé ce fruit et la manque de riz , la couleur de la peau de ma figure devenait légèrement " jaune " . Foie , estomac ...j'en savait strictement rien .
Après avoir débarqué à Pursat , suite à la 2 ème déportation , moi et les autres , on continuait à ramasser ce fruit miracle , car , que ce soit Kompong Speu ou Pursat , les terres khmères sont riches des palmiers .

Merci , " Thnot "" palmiers " , qui nous avaient rendu la vie sauve pendant les moments très difficiles dans la galère de cette période .

#93695 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 20/05/2013 @ 09:54 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Pour nos amis , qui n'avaient pas connu ce que c'est le Num thnot ( gâteau dérivé de fruit de palmier), j'ai copié-collé la photo de Chanbokeo :

86426_Num_thnot.jpg

Ce gâteau , à l'époque , avant les khmers rouges , ma soeur était championne de les fabriquer . Quand j'étais sorti de l'école et quand j'avais trouvé un bon fruit "thnot tum " sur le chemin de retour , bien parfumé , je le ramenai , pour qu'elle nous faisait ce gâteau .
Farine de riz diluée , un peu de levure et la viande de ce fruit réduit en jus . Une fois enveloppés dans les feuilles de bananier ou les feuille sakou , on cuit le contenu au bain-marie . c'est délicieux .

Chez les diables khmers rouges , ils n'ont jamais connu ça à manger . Et pourtant , ce sont des gâteaux ancestraux des paysans khmers .



#93696 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 21/05/2013 @ 11:29 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
Sa lut Kaunklau
Merci pour tes trois derniers postes. :sourire:

Num akor tnaot. :miam:


A propos des barrages qui cèdent en emportant avec eux de gens, je fouille dans mes doc..:reflechi1:
Il me semble qui s'agit d'un barrage sur le Sangker(la principale rivière de Battambnag), au niveau de Norea.

Il s'agit de la même type d'idée "daork pisaot"(essai) en grandeur nature avec de vrai vie humaine. C'est fabuleux.
Moha laot ploh, moha ohcha.

....
La page est complètement changée, avec le régime actuel: c'est le pas de Kingkourk(Crapaud)

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#93712 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 21/05/2013 @ 19:21 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10189
Inscrit(e) le 27/12/2005
NeakReach a écrit

Seun nmott a écrit


PS je ne sais pas que la section est dirigée par un chef qui détient une liste noir dans laquelle y figure mon nom.



Bon WE à tous, bonjour Seun nmott,

Sauriez-vous comment cette liste noire était batie ?



Bonjour NeakReach
J'en ai aucune idée. La seule chose que je peux deviner c'est que tous les anciens fonctionnaires, ancien étudiant sont dans une liste. Étant instituteur et ne pouvant cacher l’identité; car Yé qui est devenu depuis notre chef du village savait qui j'étais, donc plus la peine de cacher.
Et c'est un pur hasard que j'ai entendu les cadres parlaient de cette liste.

A KHSAOY, y a un chef de section tient la liste, mais c'est un autre chef de section de l'autre phoum qui est le bourreau.
#93731 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 21/05/2013 @ 20:22 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonjour à tous, bonjour kaunklau et Seun nmott,

Merci à kaunklau pour les récits sur les travaux d’un canal et sur notre arbre national qui était doeum thnot.
Moi aussi, j’avais mangé des thnots tum, des milliers de thnots tum. Ils étaient abondants là où j’étais. Les manger cuits était meilleur que crus.

kaunklau a écrit


Chez les diables khmers rouges , ils n'ont jamais connu ça à manger . Et pourtant , ce sont des gâteaux ancestraux des paysans khmers .



A Pchum Ben 1975, j’habitais chez les mith neary. Nous étions en pleine période de grande crue, l’eau était partout et de profondeur environ 2 à 3 mètres. Elles préparaient des num ansorm pour tout le village. De temps en temps, elles en accrochaient un à une ficelle puis le laissaient couler sous l’eau. A la nuit tombée quand tout le monde allait se coucher, elles tirèrent ces ficelles et on dégustait avec plaisir des num ansorm sortant de l’eau…



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93736 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
« 2  3  4  5  6  7  8  9 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page