Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile   ( Réponses 10 | Lectures 2536 )
Haut de page 15/03/2013 @ 09:54 Bas de page
[Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
- sur ce lien de Libération :

http://www.liberation.fr/economie/2013/03/14/cam...esesperement-bas-des-ouvrieres-du-textile_888495


- cet article :

Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile



A la tombée de la nuit, les petites mains du textile cambodgien sortent par milliers des usines de la banlieue de Phnom Penh, les traits tirés. Le royaume a attiré les grands marques mondiales, au prix de salaires désespérément bas et de cadences infernales.

De plus en plus d’entreprises internationales délocalisent leur production de textile à la recherche, encore et toujours, de meilleurs coûts.

Mais des scènes d’évanouissements collectifs ont tiré la sonnette d’alarme.
Et la colère monte, tandis que sous-traitants et grandes marques se renvoient la balle sur leurs responsabilités respectives.

Ou Nin, 25 ans, semble épuisée. Elle fabrique des vêtements pour une marque américaine pour à peine 4 euros par jour.
«Ils impriment des T-shirts. L’odeur y est très désagréable, c’est insupportable», confie-t-elle à l’AFP en attendant le camion qui la ramène chez elle.

Avec primes et heures supplémentaires, les ouvrières arrivent à gagner en moyenne 60 euros mensuels. Pour survivre, elles dépassent souvent la limite légale des soixante heures hebdomadaires, au risque de se mettre en danger.

«Il fait souvent chaud à l’intérieur de ces usines. Il arrive aussi qu’elles inhalent des substances toxiques», explique Moeun Tola, responsable du programme ouvrier du Community Legal Education Centre, qui leur apporte un soutien légal.

Surmenage, sous-alimentation et mauvaise ventilation expliquent
«les évanouissements de masse qui ont eu lieu dans les usines depuis 2010», estime-t-il.

L’an dernier, elles seraient 1.100 ouvrières à avoir perdu connaissance dans les usines de confection.

Soey Eao, qui travaille depuis 5 ans dans le textile, n’arrive pas à s’en sortir. Elle habite derrière l’usine dans une cité dortoir, où des centaines d’ouvriers cohabitent dans des logements en béton sans eau ni électricité. Elle partage 6 mètres carrés avec trois autres collègues, pour 15 euros par mois.


«On travaille douze heures par jour, parfois 7 jours sur 7 pour gagner plus», dit-elle. A 24 ans, elle reverse un tiers de son salaire à sa famille. «Je ne peux même pas bien manger car j’essaie de mettre de l’argent de côté, j’achète juste le minimum pour survivre».

Avec les évanouissements, les grèves et manifestations se sont multipliées. Certaines ont même dégénéré comme en février 2012, lorsque trois ouvrières ont été blessées par un homme qui a ouvert le feu.

Certains des 650.000 ouvriers du textile - dont 400.000 pour des sociétés exportatrices - se sont regroupés dans des syndicats pour exiger une hausse du salaire minimum - au moins 75 euros par mois.

Mais beaucoup n’ont pas franchi le pas. Soey Eao regrette ainsi que «beaucoup d’ouvriers ne sachent même pas qu’ils ont des droits».

L’Organisation Internationale du Travail (OIT), qui inspecte régulièrement les usines du pays, appelle à un nouvel accord de branche entre gouvernement, patrons d’usine et syndicats.

«A part le Bangladesh, le Cambodge est l’un des endroits les moins chers au monde pour produire des vêtements», estime Jill Tucker, en charge d’un programme de l’OIT au Cambodge.
«Il est évident que si l’on paye mieux les ouvriers, il y aura moins d’évanouissements».
Mais usines et marques se renvoient la balle à l’infini.

«Ce sont les marques qui contrôlent combien nous gagnons (...). Nous n’avons aucun pouvoir de décision sur la marge que nous réalisons car nous sommes des sous-traitants», assure Ken Loo, secrétaire général du Gmac, association des patrons d’usines du textile.

«Si nos salaires étaient équivalents à ceux des usines vietnamiennes, les investisseurs viendraient-ils dans notre pays ?».

Les grandes marques, quant à elles, se défendent de tirer les salaires vers le bas. Le groupe suédois H&M, accusé l’an passé dans un documentaire de chercher à maintenir des salaires de misère dans le pays, affirme ne pouvoir agir directement dans les usines.

«Ils fabriquent des vêtements pour différents clients, mais les employés sont payés le même montant quelle que soit la marque», a indiqué Malin Bjorne, un porte-parole du groupe, dans un courriel à l’AFP.

Quant à l’Américain Levi Strauss and Co, il dit financer des initiatives locales pour prévenir les évanouissements. «Tout le monde a droit à un salaire décent», a assuré un de ses représentants.




Edité le 15/03/2013 @ 08:57 par robin des bois
#91789 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 15/03/2013 @ 11:58 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Quelle honte !

#91797 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 15/03/2013 @ 12:47 Bas de page
Re : Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
kaunklau a écrit

Quelle honte !



Sur un autre plan, je pense qu'il serait bon de "recouper les infos" contenues dans ce passage là :


[ Avec primes et heures supplémentaires, les ouvrières arrivent à gagner en moyenne 60 euros mensuels.
Pour survivre, elles dépassent souvent la limite légale des soixante heures hebdomadaires, au risque de se mettre en danger.]


Selon mon analyse à moi .. mais je peux me tromper ..

- le salaire moyen mensuel de référence des salariés (ou SMM officiel et légal) est déjà de 61 dollars/mois( normalement pour 8 heures par jour).

- les "heures supplémentaires permettent d'atteindre légalement 10 heures par jour sur 6 jours sur 7, soit 60 heures par semaine !!!!

et d'atteindre péniblement les 130 dollars/mois, au total

ps : pour mémoire le SMM (sans heures sup) du Vietnam est officiellement de 72 dollars,

le SMM(sans heures sup) de certaines provinces de la Chine du Sud-ouest est désormais rendu à au moins 128 dollars (cf un récent article que j'ai cité sur K-N)



Edité le 15/03/2013 @ 13:01 par robin des bois
#91800 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 15/03/2013 @ 13:48 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
robin des bois a écrit

- sur ce lien de Libération :

http://www.liberation.fr/economie/2013/03/14/cam...esesperement-bas-des-ouvrieres-du-textile_888495


- cet article :



Ou Nin, 25 ans, semble épuisée. Elle fabrique des vêtements pour une marque américaine pour à peine 4 euros par jour.
«Ils impriment des T-shirts. L’odeur y est très désagréable, c’est insupportable», confie-t-elle à l’AFP en attendant le camion qui la ramène chez elle.

Avec primes et heures supplémentaires, les ouvrières arrivent à gagner en moyenne 60 euros mensuels. Pour survivre, elles dépassent souvent la limite légale des soixante heures hebdomadaires, au risque de se mettre en danger.
........
«On travaille douze heures par jour, parfois 7 jours sur 7 pour gagner plus», dit-elle. A 24 ans, elle reverse un tiers de son salaire à sa famille. «Je ne peux même pas bien manger car j’essaie de mettre de l’argent de côté, j’achète juste le minimum pour survivre».



Je suis un peu perplexe aux chiffres,

Pour 3€ par jour
Si on travaille 6 j/semaine : ==> 3X6= 18
Pour 4 semaines /mois ==> 18 X 4 = 72€

Pour 4€ par jour
Si on travaille 6 j/semaine : ==> 4X6= 24
Pour 4 semaines /mois ==> 24 X 4 = 96€

Bien sûr que c'est pas assez, pour un travail de 12h par jour.. pour gagner 18 ou 24€
qu'on sait qu'en France le Smic horaire est 9,43€ en 2013


Y a t il une erreur d'interprétation? Car 72€ est bien au dessus de 60.
#91802 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 22/03/2013 @ 10:47 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) klux
Membre
MembreMembreMembre

avatar3_zps96c37e94.jpg
 
Messages 161
Inscrit(e) le 20/12/2012
Lieu de résidence Siem Reap

Le "smic" pour les ouvriers du textiles va passer en mai prochain a la somme astronomique de 75$!!

Voir l'article de ce matin du PPpost : http://www.phnompenhpost.com/2013032164561/National/garment-wage-raised-to-75.html

Traduction google:

Travailleurs de l'habillement et de la chaussure à travers le pays seront payés un salaire minimum de 75 $ par mois - une augmentation de 14 $ - début mai, selon un document publié par le ministère des Affaires sociales, ce matin.

«Le salaire minimum sera modifié le 1er mai et les travailleurs recevrez à la fin de mai ou au début de Juin," la déclaration, signée par le ministre des Affaires sociales Ith Sam Heng, dit.

Les documents ajouter que le gouvernement avait été prêt à approuver une augmentation de 73 $, mais le Premier ministre Hun Sen a intervenu et a dit que le chiffre devrait plutôt être de 75 $, plus une allocation de 5 millions de la santé que les travailleurs sont déjà payés.

«Le Premier ministre Hun Sen a ordonné aux employeurs ajouter 2 $ pour ce salaire pour l'amener à 80 $», indique la déclaration. "Le Comité consultatif du travail tiendra une réunion le 29 Mars afin d'achever ce processus conformément à la loi sur le travail."

Vong Sovann, secrétaire général adjoint du Ministère de la commission des affaires sociales «résolution grève, a également déclaré Hun Sen a insisté sur la somme additionnelle de 2.

"La décision est définitive et les parties intéressées auront une réunion vendredi prochain avec le Comité consultatif du travail", at-il dit.

L'annonce fait suite à une série d'entretiens de ces dernières semaines entre l'Association des fabricants de vêtements au Cambodge et les syndicats, dont certains se ferme de 100 $ par mois dans le visage de l'offre de 70 millions de GMAC.

Lors de la dernière réunion de cette semaine, six syndicats considérés comme pro-gouvernemental a accepté d'aller aussi bas que 73 $, mais GMAC secrétaire général Ken Loo ledit accord n'a pu être atteint que si les 10 groupes syndicaux à la réunion ont été unifiés.

Loo a déclaré aujourd'hui qu'il avait tout juste entendu l'annonce et n'était pas en mesure de commenter jusqu'à ce qu'il soit donné plus de détails.

Rong Chhun, président de la Confédération cambodgienne des syndicats, l'un des syndicats qui se tenait ferme sur sa demande 100 $, a dit qu'il ne pouvait pas accepter le chiffre de 75 $ et allait organiser une grève massive en réponse.

«J'ai reçu des informations sur ce déjà, mais je ne me réjouis de cette décision du tout, parce que c'est une très petite quantité pour les travailleurs», at-il dit

Industrie d'un milliard de dollars au Royaume emploie plus de 400.000 travailleurs dans des centaines d'usines et vend la plupart de ses exportations vers les Etats-Unis et en Europe.


Edité le 22/03/2013 @ 09:49 par klux


Vous désirez voir autre chose que les fabuleux temples d’Angkor lors de votre passage au Cambodge?


Siem Reap Autrement est la solution !!

#91958 View klux's ProfileVisit klux's HomepageView All Posts by kluxU2U Member
Haut de page 22/03/2013 @ 21:11 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonjour klux,

Merci pour info.
Il serait intéressant de connaître le loyer à Phnom-Penh, bien entendu un loyer de logement de base pour une famille khmère de base.


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91994 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 23/03/2013 @ 10:44 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) gabriel
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 981
Inscrit(e) le 08/02/2013

C'est assez amusant de lire ce genre d'article concernant les salaires locaux. Ils sont cités d'une manière qui laisse croire qu'il y a une certaibne homogénéité de ceux-ci. Pour connaitre de nombreuses ouvrières, dans la chaussure ou dans l'habillement, on s'aperçoit de disparités très importantes, en fait avant cette "réforme" de 70 à 140$ pouvaient être constatées.

Le prix des loyers aussi ne peut être significatif, pour qui ??? Ils vont de 15$ pour une ouvrière partageant sa chambre avec 3 ou 4 autres filles le tout sans aucun confort, jusqu'à 600$ dans un résidence gardée avec tennis, en passant par un petit appartement pas très loin du centre pour environ 200$. Il n'existe pas vraiment de moyenne, comme pour le prix de l'immobilier ou le même appart peut varier du simple au double en fonction du vendeur et de votre tête.
#92000 View gabriel's ProfileView All Posts by gabrielU2U Member
Haut de page 23/03/2013 @ 14:03 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
gabriel a écrit


C'est assez amusant de lire ce genre d'article concernant les salaires locaux.
Ils sont cités d'une manière qui laisse croire qu'il y a une certaibne homogénéité de ceux-ci. Pour connaitre de nombreuses ouvrières, dans la chaussure ou dans l'habillement, on s'aperçoit de disparités très importantes, en fait avant cette "réforme" de 70 à 140$ pouvaient être constatées.

.


Bonjour Gabriel


oui mais votre constat sur les barèmes de salaire - avant le changement annoncé, correspond assez bien, je trouve à ce qui a déjà été ecrit

- pour les 70 dollars : au SMM du monde des salariés, actuellment fixé à 61 dollars mais sans les heures sup
pour une durée de travail de 48 heures/semaine ( sans H.SUP : a verifier SVP , il est possible que Papy ait raté un chapitre sur la durée du travail)

- et vos 140 dollars rejoignent les 130 dollars :/mois du monde salarial comprenant le SMM de 61 dollars auquel se rajouteraient les H.SUP, généralement payées sur une base de 10heurs/jour et 6 jours sur 7, soit 60 heures travaillées par semaine .

Mon sentiment est bien que l'on parle de la même chose ... avec ou sans les heures sup





Edité le 23/03/2013 @ 13:04 par robin des bois
#92010 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 23/03/2013 @ 14:19 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) gabriel
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 981
Inscrit(e) le 08/02/2013

Désolé, mais non on ne parle pas de la même chose, mais c'est pas grave, je confirme ces disparités HORS HEURES SUP, continuez à lire tous ces documents, écrits par de très grands spécialisters de l'économie et de la vie quotidienne des khmers. le SMM c'est n'importe quoi dans ce pays, on est très loin de la France et de son SMIG de référence. Mais puisque c'est dans les médias c'est certainement vrai. Milles excuses d'être aussi bête et de ne pas avoir compris tous ces documents.

Allez dans 4 heures je décolle et vais rejoindre la triste réalité du pays.
#92013 View gabriel's ProfileView All Posts by gabrielU2U Member
Haut de page 23/03/2013 @ 14:21 Bas de page
Re : Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
gabriel a écrit


Désolé, mais non on ne parle pas de la même chose, mais c'est pas grave, je confirme ces disparités HORS HEURES SUP, continuez à lire tous ces documents, écrits par de très grands spécialisters de l'économie et de la vie quotidienne des khmers. le SMM c'est n'importe quoi dans ce pays, on est très loin de la France et de son SMIG de référence. Mais puisque c'est dans les médias c'est certainement vrai. Milles excuses d'être aussi bête et de ne pas avoir compris tous ces documents.

Allez dans 4 heures je décolle et vais rejoindre la triste réalité du pays.



Le SMM est un indicateur de référence officiel .. même au Cambodge !!!!!

Il concerne surtout la fixation des salaires les plus bas,notamment dans le textile ..
mais rien n'empêche un patron de payer ses salariés plus que le SMM !!!!

Edité le 23/03/2013 @ 13:25 par robin des bois
#92014 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 23/03/2013 @ 14:41 Bas de page
Re : [Libération] Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile Reply With Quote
Déconnecté(e) gabriel
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 981
Inscrit(e) le 08/02/2013

RDB vous faites quand même partie des personnes connaissant le Cambodge, comment pouvez vous imaginer le respect et l'application de telles références ??? Combien de personnes sont réellemnt déclarées et présentes sur site ??? Croyez vous que l'on puisse vérifier toutes les sociétés ?? Allons pas la peinne de mettre des caractères gras et des points d'exclamation il ya loin de ces textes à la réalité et vous me décevez un peu en tombant trop facilement "dans le panneau".
#92018 View gabriel's ProfileView All Posts by gabrielU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page