Board logo

Le Forum Khmer-Network » Discussions générales sur le Cambodge » Histoire » Les SIAM ne sont pour rien dans la chute de l'empire khmer

Les SIAM ne sont pour rien dans la chute de l'empire khmer

NEO - 04/11/2012 à 05:17
Ce ne sont pas des SIAM qui causent la perte de l'empire khmer et l'abondant d’Angkor au 1431.

D'après des scientifiques, c'est le changement climatique : des années de forte sécheresse et des période de forte mousson.
En effet le système d'irrigation ne pouvait plus résistait aux fortes crus de moussons, il ne jouent plus leur rôle de régulateur.
Le défit technique pour des ingénieurs de l'époque est permanente. Du fait de la déforestation il n'y avait plus d'arbres pour retenir l'eau des pluies. La vitesse de l'eau dans des canaux augment fragilisant des digues et entraînant de plus en plus de limon. L’envasement des canaux et des bassins réservoir a attend d'un tel point que les maintenir à l'état de marche coûte trop cher et le problème est devenue insurmontable.
La population a du abandonnée petit à petit la région d’Angkor pour des endroit plus fertiles.

Pour moi le changement religieux est pour quelque chose !!! en effet dans l'hindouiste maintenir des canaux est un acte religieux et dans le bouddhisme les gens ne se sentent plus cette obligation.
Peut être que l’hindouiste est plus autoritaire et mieux adaptait à l'organisation de la société de l'époque que le bouddhisme qui prône la compassion et l'amour de son prochain. Il y avait sûrement du laisser aller et la perte de l'autorité.
En tout cas le changement de religion entraîne forcement des bouleversements dans la société. Et ils n'ont pas su réorganiser la société et remotiver la population.

En tout car l'invasion des SIAM est juste le conséquence de la perte de la puissance de l'empire khmer et non la causse.


Edité le 04/11/2012 @ 04:21 par NEO

NeakReach - 04/11/2012 à 18:51
NEO a écrit



Ce ne sont pas des SIAM qui causent la perte de l'empire khmer et l'abondant d’Angkor au 1431.

D'après des scientifiques, c'est le changement climatique : des années de forte sécheresse et des période de forte mousson.
En effet le système d'irrigation ne pouvait plus résistait aux fortes crus de moussons, il ne jouent plus leur rôle de régulateur.
Le défit technique pour des ingénieurs de l'époque est permanente. Du fait de la déforestation il n'y avait plus d'arbres pour retenir l'eau des pluies. La vitesse de l'eau dans des canaux augment fragilisant des digues et entraînant de plus en plus de limon. L’envasement des canaux et des bassins réservoir a attend d'un tel point que les maintenir à l'état de marche coûte trop cher et le problème est devenue insurmontable.
La population a du abandonnée petit à petit la région d’Angkor pour des endroit plus fertiles.




Très intéressant…
Il faudrait que ces scientifiques aillent plus loin dans leurs études permettant de faire le lien entre la destruction actuelle des forêts à grande échelle et le changement climatique "futur". Notre srok en a cruellement besoin.


virgule - 05/11/2012 à 09:03
NEO a écrit

Ce ne sont pas des SIAM qui causent la perte de l'empire khmer et l'abondant d’Angkor au 1431.

D'après des scientifiques, c'est le changement climatique : des années de forte sécheresse et des période de forte mousson.
En effet le système d'irrigation ne pouvait plus résistait aux fortes crus de moussons, il ne jouent plus leur rôle de régulateur.
Le défit technique pour des ingénieurs de l'époque est permanente. Du fait de la déforestation il n'y avait plus d'arbres pour retenir l'eau des pluies. La vitesse de l'eau dans des canaux augment fragilisant des digues et entraînant de plus en plus de limon. L’envasement des canaux et des bassins réservoir a attend d'un tel point que les maintenir à l'état de marche coûte trop cher et le problème est devenue insurmontable.
La population a du abandonnée petit à petit la région d’Angkor pour des endroit plus fertiles.

Pour moi le changement religieux est pour quelque chose !!! en effet dans l'hindouiste maintenir des canaux est un acte religieux et dans le bouddhisme les gens ne se sentent plus cette obligation.
Peut être que l’hindouiste est plus autoritaire et mieux adaptait à l'organisation de la société de l'époque que le bouddhisme qui prône la compassion et l'amour de son prochain. Il y avait sûrement du laisser aller et la perte de l'autorité.
En tout cas le changement de religion entraîne forcement des bouleversements dans la société. Et ils n'ont pas su réorganiser la société et remotiver la population.

En tout car l'invasion des SIAM est juste le conséquence de la perte de la puissance de l'empire khmer et non la causse.



D'autant plus que les principautés siamoises et lao avaient auparavant su échapper à la mainmise (du suzerain) khmère et (re) devenir totalement indépendante. Ceci est djea un signe de l'affaiblissement du royaume central.

robin des bois - 05/11/2012 à 09:33
NEO a écrit


D'après des scientifiques, c'est le changement climatique : des années de forte sécheresse et des période de forte mousson.




Vu par hasard ces jours-ci sur ARTE le documentaire (déjà annoncé, me semble-t-il, par Seun nmott)

- cf ce lien :

http://videos.arte.tv/fr/videos/le-crepuscule-des-civilisations-2-2--7009580.html

- et ce texte :

[Le crépuscule des civilisations (2/2)

Angkor, capitale de l'Empire khmer, la plus grande cité du monde au XIIIe siècle, est redécouverte par des explorateurs français au XIXe siècle. Ils trouvent une ville abandonnée dont les ruines n'ont depuis jamais cessé de fasciner. Aujourd'hui, des scientifiques de toutes nationalités tentent de percer les mystères de la disparition de cette civilisation. Archéologue, Christophe Pottier analyse les facteurs de la fin brutale de l'Empire khmer qui dominait la région depuis des siècles. Son réseau hydraulique (plus de 200 grands canaux) était la clef de la puissance du royaume, mais aussi son talon d'Achille.

(France, 2012, 52mn)
ARTE F ]



Date de première diffusion : Sam., 27 oct. 2012, 21h41

Date(s) de rediffusion : Samedi, 17 novembre 2012, 11h50



je l'ai trouvé très intéressant à plus d'un titre (notamment avec l'utilisation des images de synthèse)


Edité le 05/11/2012 @ 08:40 par robin des bois

sorenathy - 05/11/2012 à 10:57
:merci:

Seun nmott - 05/11/2012 à 19:23
virgule a écrit

NEO a écrit

Ce ne sont pas des SIAM qui causent la perte de l'empire khmer et l'abondant d’Angkor au 1431.

D'après des scientifiques, c'est le changement climatique : des années de forte sécheresse et des période de forte mousson.
En effet le système d'irrigation ne pouvait plus résistait aux fortes crus de moussons, il ne jouent plus leur rôle de régulateur.
Le défit technique pour des ingénieurs de l'époque est permanente. Du fait de la déforestation il n'y avait plus d'arbres pour retenir l'eau des pluies. La vitesse de l'eau dans des canaux augment fragilisant des digues et entraînant de plus en plus de limon. L’envasement des canaux et des bassins réservoir a attend d'un tel point que les maintenir à l'état de marche coûte trop cher et le problème est devenue insurmontable.
La population a du abandonnée petit à petit la région d’Angkor pour des endroit plus fertiles.

Pour moi le changement religieux est pour quelque chose !!! en effet dans l'hindouiste maintenir des canaux est un acte religieux et dans le bouddhisme les gens ne se sentent plus cette obligation.
Peut être que l’hindouiste est plus autoritaire et mieux adaptait à l'organisation de la société de l'époque que le bouddhisme qui prône la compassion et l'amour de son prochain. Il y avait sûrement du laisser aller et la perte de l'autorité.
En tout cas le changement de religion entraîne forcement des bouleversements dans la société. Et ils n'ont pas su réorganiser la société et remotiver la population.

En tout car l'invasion des SIAM est juste le conséquence de la perte de la puissance de l'empire khmer et non la causse.



D'autant plus que les principautés siamoises et lao avaient auparavant su échapper à la mainmise (du suzerain) khmère et (re) devenir totalement indépendante. Ceci est djea un signe de l'affaiblissement du royaume central.


Et ce royaume central était totalement disparu par ce que les petites principautés redeviennent grande nation, voici ce qui reste du grand souverain khmer au 19 siècle.

k2vsG.png
Source Trung Ngear

A la demande de ANG Duong pour préserver "le reste" du Cambodge en 1856 :reflechi1: , les français se demandaient, à l'époque, c'est qui , c'est quoi? Ils ne savaient pas qu'il y a un peuple, une nation avalée par les puissants voisins. Ils ont prit les khmers pour des minorités ethniques coincés entre le Siam et les Viets :languetourne:

Dès qu'ils ont découvert les sites d'Angkor, que ça a changé les donnes....

Aujourd'hui, hum!:reflechi1: Meak kmao ngo ngit bantéch mdang banték mdan ( le ciel est redevenu noir petit à petit....) Par ce qu'ils se laissent empoter par leur folie de gagner gagner... comme un conducteur ivre qui ne voit pas très bien devant, mais continue à vider sa bouteille..

Grobec - 06/11/2012 à 00:47
sorenathy a écrit

:merci:

Pour certains Siams, le Cambodge appartient à la Thailande Et les temples construits par des Thais.
Combien sont-ils à le penser, je n'en sais rien... mais lisez les commentaires de cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=38BomdzhZjA&l...mail_reply&feature=em-comment_reply_received

Le fait que l'empire se soit écroulé seul a été admis depuis longtemps par des historiens et les scientifiques. On soupçonne le système de l'irrigation, celui là même qui a nourri la région de SiemReap (et peut-être le Royaumme), d'avoir paradoxalement appauvri lentement la terre.
En effet, le système de stockage de l'eau chargée en alluvion, n'est pas la panacée car pendant le stockage, les éléments nutritifs de l'eau se déposent au fond des réservoirs, notamment des Barays et l'eau utilisée pendant les périodes sèches est "pauvre", obligeant les plantes à épuiser la terre.
Quant à l'ami Siam, ils n'ont pris que leur revanche et continue encore puisqu'ils n'ont pas hésité à envoyer des troupes pour un ridicule morceau de caillou...certes à forte potentielle touristique, et à contester un jugement international.
Jadis, des prince khmers, dans leurs querelles intestines, se sont mis à la disposition du royaume thai pour avoir plus d'appui contre les autres roitelts khmers. C'était une bonne habitude khmère car il me semble même que les Khmers Issarak se sont aussi servi de la "protection" de la thailande pour lutter contre les Français ou Sihanouk (ok, là je suis moins sûr).
Le Cambodge a été un vassal de la Thailande comme il l'a été de la Chine (à l'époque de Chenla il me semble... l'histoire de ces pays lointains est si compliquée). C'est là que DES (encore une fois, je ne sais pas combien et qui sont-ils à le penser) Thaïs pensent que le Cambodge n'est qu'une province Thaïe...et que s'il n'y avait pas les Français, une bonne partie serait encore thailandaise.
Là, je n'aborde pas la notion de la nation, du peuple, de la langue, des coutumes ou de l'histoire.
Bonne soirée

Edité le 05/11/2012 @ 18:53 par Grobec

sorenathy - 07/11/2012 à 13:41
Le :merci: était pour avoir signalé l'émission. Je me me permettrais pas de donner une opinion, pas moi.

Edité le 07/11/2012 @ 12:42 par sorenathy

virgule - 07/11/2012 à 13:59
Grobec a écrit

Pour certains Siams, le Cambodge appartient à la Thailande Et les temples construits par des Thais.
Combien sont-ils à le penser, je n'en sais rien... mais lisez les commentaires de cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=38BomdzhZjA&l...mail_reply&feature=em-comment_reply_received#

n'importe quoi.... -je parle des commentaires-

Grobec a écrit

Le Cambodge a été un vassal de la Thailande comme il l'a été de la Chine (à l'époque de Chenla il me semble... l'histoire de ces pays lointains est si compliquée). C'est là que DES (encore une fois, je ne sais pas combien et qui sont-ils à le penser) Thaïs pensent que le Cambodge n'est qu'une province Thaïe...et que s'il n'y avait pas les Français, une bonne partie serait encore thailandaise.
Là, je n'aborde pas la notion de la nation, du peuple, de la langue, des coutumes ou de l'histoire.
Bonne soirée

Le cambodge n'a jamais été vassal de la chine; les échanges d'ambassade et les déclaration de soumission de tous les royaumes de l'ASE à la chine ne sont que pour la forme.

Grobec - 07/11/2012 à 20:03
virgule a écrit

Grobec a écrit

Pour certains Siams, le Cambodge appartient à la Thailande Et les temples construits par des Thais.
Combien sont-ils à le penser, je n'en sais rien... mais lisez les commentaires de cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=38BomdzhZjA&l...mail_reply&feature=em-comment_reply_received#

n'importe quoi.... -je parle des commentaires-

Grobec a écrit

Le Cambodge a été un vassal de la Thailande comme il l'a été de la Chine (à l'époque de Chenla il me semble... l'histoire de ces pays lointains est si compliquée). C'est là que DES (encore une fois, je ne sais pas combien et qui sont-ils à le penser) Thaïs pensent que le Cambodge n'est qu'une province Thaïe...et que s'il n'y avait pas les Français, une bonne partie serait encore thailandaise.
Là, je n'aborde pas la notion de la nation, du peuple, de la langue, des coutumes ou de l'histoire.
Bonne soirée

Le cambodge n'a jamais été vassal de la chine; les échanges d'ambassade et les déclaration de soumission de tous les royaumes de l'ASE à la chine ne sont que pour la forme.


Oui, tu as raison,la vassalité revêt des formes les plus diverses. le Cambodge n'a effectivement jamais été un vassal formel au temps de Tchou Takouan. Il n'empêche que c'est une forme de soumission. Quel intérêt avait la Chine sur le Cambodge de ce temps là ? Probablement peu puisqu'à part le témoignage du fameux ambassadeur, peu de choses ont été dites sur le royaume.


Seun nmott - 14/11/2012 à 18:43
Vient de trouver pour vous en faisant les monarques khmers sur les toiles:

 1327-1336 : Jayavarman IX ជ័យវរ្ម័នទី៩ Parameçvara
 1336-1340 : Neay Trasac Paem Chay (usurpateur)
 1340-1346 : Nippean Bat (Nirvana Pada)
 1346-1347 : Sithean Reachea (Sidhanta Raja)
 1347-1353 : Lampong Reachea (Sri Lampang Paramaraja)
 1353-1357 : 1re prise d'Angkor et occupation par le Siam
 1353-1354 : Chau Bassat fils de Ramathibodi Ier roi du Royaume d'Ayutthaya
 1354-1355 : Chau Baat fils de Ramathibodi Ier roi du Royaume d'Ayutthaya
 1355-1357 : Chau Kampang Pisey fils de Ramathibodi Ier roi du Royaume d'Ayutthaya

 1357-1359/1366 : Soriyoteï Ier (Sri Suriya Daya)
 1359-1366 : Soriyovong Ier ou Sri Suriya Varman Ier
 1366-1373 : Paramarama
 1373-1394 : Dhammâsokaraja
 1394-1401 : 2e prise d'Angkor et seconde occupation par le Royaume d'Ayutthaya
 1394-1401 : Chau Indraburi Radjadhiraja fils de Preah Chau Parmaraja Ramaratcha roi du Royaume d'Ayutthaya

 1401-1417 : Soriyovong II ou Sri Suriyavamsa ou Sri Suriya Varman II
 1417-1421 : Parama Sokaraja


..........