Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [le monde] Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers   ( Réponses 5 | Lectures 2462 )
Haut de page 19/06/2012 @ 22:00 Bas de page
[le monde] Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/201...tradition-de-patrick-devillers_1721218_3216.html

Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers
Le Monde.fr avec AFP | 19.06.2012 à 13h28 • Mis à jour le 19.06.2012 à 13h28

1721220_3_e2d9_le-role-exact-de-patrick-devilliers-dans_deb87814d0d96f295dae84459b50ea2d.jpg
Le rôle exact de Patrick Devilliers dans l'affaire Bo Xilai reste imprécis. Mais il était semble-t-il associé en affaires, et ami, de Bo et de son épouse. | AP/Alexander F. Yuan

Pékin demande au Cambodge de lui livrer Patrick Devillers, un Français âgé de 52 ans, arrêté à Phnom Penh et qui est lié à Bo Xilai, figure montante de la politique chinoise tombée en disgrâce.
Une porte-parole de l'ambassade de France à Phnom Penh a confirmé l'interpellation de Patrick Devillers, à qui le consul a rendu visite dès après son arrestation. La chancellerie a "demandé aux autorités cambodgiennes des éclaircissements sur les motifs de son arrestation", a-t-elle précisé.

"Nous nous interrogeons sur la possibilité de l'envoyer en Chine ou en France. (Pékin) nous a demandé qu'il soit envoyé en Chine car il y a commis des infractions", a indiqué Touch Naruth, patron de la police de la capitale.

Le rôle exact du Français dans cette nébuleuse affaire reste imprécis, tout comme les raisons officielles de son arrestation. Mais il était semble-t-il associé en affaires et ami de Bo et de son épouse.

Le Français emporté dans le tourbillon du scandale Bo Xilai

Bo Xilai espérait entrer au comité permanent du bureau politique chinois à la faveur du congrès du Parti communiste (PCC) à l'automne. Mais il a vu sa carrière brisée après avoir été suspendu du bureau politique et du comité central du parti, au printemps.

Son épouse, Gu Kailai, une avocate renommée, est suspectée du meurtre de Neil Heywood, un Britannique avec lequel elle et Bo avaient des relations d'affaires.

La chute vertigineuse de Bo a commencé lorsque son ancien bras droit, Wang Lijun, "superflic" de Chongqing, a tenté de demander l'asile au consulat américain de Chengdu. Il aurait apparemment découvert et livré des informations impliquant la famille de Bo dans le meurtre de Neil Heywood.


Ministre d'état-amiral en chef de la marine royale
#86464 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 20/06/2012 @ 08:44 Bas de page
Re : [le monde] Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers Reply With Quote
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
virgule a écrit

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/201...tradition-de-patrick-devillers_1721218_3216.html

Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers
Le Monde.fr avec AFP | 19.06.2012 à 13h28 • Mis à jour le 19.06.2012 à 13h28

1721220_3_e2d9_le-role-exact-de-patrick-devilliers-dans_deb87814d0d96f295dae84459b50ea2d.jpg
Le rôle exact de Patrick Devilliers dans l'affaire Bo Xilai reste imprécis. Mais il était semble-t-il associé en affaires, et ami, de Bo et de son épouse. | AP/Alexander F. Yuan

Pékin demande au Cambodge de lui livrer Patrick Devillers, un Français âgé de 52 ans, arrêté à Phnom Penh et qui est lié à Bo Xilai, figure montante de la politique chinoise tombée en disgrâce.
Une porte-parole de l'ambassade de France à Phnom Penh a confirmé l'interpellation de Patrick Devillers, à qui le consul a rendu visite dès après son arrestation. La chancellerie a "demandé aux autorités cambodgiennes des éclaircissements sur les motifs de son arrestation", a-t-elle précisé.

"Nous nous interrogeons sur la possibilité de l'envoyer en Chine ou en France. (Pékin) nous a demandé qu'il soit envoyé en Chine car il y a commis des infractions", a indiqué Touch Naruth, patron de la police de la capitale.

Le rôle exact du Français dans cette nébuleuse affaire reste imprécis, tout comme les raisons officielles de son arrestation. Mais il était semble-t-il associé en affaires et ami de Bo et de son épouse.

Le Français emporté dans le tourbillon du scandale Bo Xilai

Bo Xilai espérait entrer au comité permanent du bureau politique chinois à la faveur du congrès du Parti communiste (PCC) à l'automne. Mais il a vu sa carrière brisée après avoir été suspendu du bureau politique et du comité central du parti, au printemps.

Son épouse, Gu Kailai, une avocate renommée, est suspectée du meurtre de Neil Heywood, un Britannique avec lequel elle et Bo avaient des relations d'affaires.

La chute vertigineuse de Bo a commencé lorsque son ancien bras droit, Wang Lijun, "superflic" de Chongqing, a tenté de demander l'asile au consulat américain de Chengdu. Il aurait apparemment découvert et livré des informations impliquant la famille de Bo dans le meurtre de Neil Heywood.




En recomptant les billets, on finira par trouver une décision équitable: donnant-donnant
Celui qui fait des efforts, prépare son avenir...(brebis de KN)

Edité le 20/06/2012 @ 12:01 par le effaçable
#86472 View le+effa%E7able's ProfileView All Posts by le+effa%E7ableU2U Member
Haut de page 21/06/2012 @ 10:11 Bas de page
Re : [le monde] Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers Reply With Quote
Déconnecté(e) vanthon
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre


 
Messages 341
Inscrit(e) le 10/11/2005
Lieu de résidence paris

Cette affaire Bo Xila nous fait rappeler le renvoi en Chine des réfugiés d’une minorité ethnique de la même Chine qui ont la malchance de venir solliciter l’asile politique au Cambodge, un obligé quasi inconditionnel de la Chine, pour revenir ensuite au point de départ et être condamnés pour rébellion. Mais cette fois, l’implication de la France, puisqu’il s’agit de son ressortissant, dans l’imbroglio diplomatique met le Cambodge dans une situation propre à rendre délicate sa candidature de membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU.

L’indépendance, la dignité et l’honorabilité du Cambodge sont en jeu. Le nouveau président français François Hollande saurait-il défendre son concitoyen contre l’arbitraire du pouvoir cambodgien et le diktat du pouvoir stalinien chinois ?
#86540 View vanthon's ProfileView All Posts by vanthonU2U Member
Haut de page 21/06/2012 @ 10:25 Bas de page
Re : [le monde] Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge

Je ne pense pas que la France puisse montrer des dents comme dans le passé glorieux.
Le français est actuellement enfermé dans les cellules de la police de l'immigration à l'aéroport de Pochentong. Et a reçu la visite d'un grand juriste franco-khmer hier après-midi...c'est dêjà pas mal.

Edité le 21/06/2012 @ 10:29 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#86542 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 23/06/2012 @ 00:09 Bas de page
Re : [le monde] Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
vanthon a écrit


Cette affaire Bo Xila nous fait rappeler le renvoi en Chine des réfugiés d’une minorité ethnique de la même Chine qui ont la malchance de venir solliciter l’asile politique au Cambodge, un obligé quasi inconditionnel de la Chine, pour revenir ensuite au point de départ et être condamnés pour rébellion. Mais cette fois, l’implication de la France, puisqu’il s’agit de son ressortissant, dans l’imbroglio diplomatique met le Cambodge dans une situation propre à rendre délicate sa candidature de membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU.

L’indépendance, la dignité et l’honorabilité du Cambodge sont en jeu. Le nouveau président français François Hollande saurait-il défendre son concitoyen contre l’arbitraire du pouvoir cambodgien et le diktat du pouvoir stalinien chinois ?



Oh que vous êtes trop politiquement poli! kékéké...Indépendance? Non monsieur. La servitude! La servitude est un signe de nul pays, nulle dignité. On n'a pas déjà dit que le Sork était '' Pays à vendre '' . Il est déjà vendu...kékéké




#86585 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 23/06/2012 @ 02:54 Bas de page
Re : [le monde] Affaire Bo Xila : Pékin demande au Cambodge l'extradition de Patrick Devillers Reply With Quote
Déconnecté(e) don
Membre Junior
MembreMembre

ava_2630.jpg
 
Messages 94
Inscrit(e) le 21/02/2012
Lieu de résidence Toulouse.( La ville Rose)
Le Français, proche de l’étoile déchue du parti communiste chinois Bo Xilai, arrêté au Cambodge à la demande de la Chine, restera en détention à Phnom Penh le temps d’une enquête.

Le ministre cambodgien des Affaires étrangères Hor Namhong a déclaré le 21 juin à Phnom Penh de retour d’un voyage à l’étranger que Patrick Devillers ne serait pas extradé du Cambodge vers la Chine ou la France, et qu’une enquête était en cours pendant laquelle il resterait en détention. « La décision a été prise. Nous avons décidé de le garder », peut-on lire dans le Washington Post. Le porte-parole du ministère cambodgien des Affaires étrangères a confirmé cette décision le 22 juin, précisant que l’architecte de 52 ans n’avait pas été accusé officiellement de quelque crime que ce soit au Cambodge, et que les autorités ne possédaient « aucune preuve » à son encontre.

Les autorités cambodgiennes avaient arrêté Patrick Devillers le 13 juin à Phnom Penh à la demande, disaient-elles, de Pékin. Selon la police cambodgienne, la Chine voulait même obtenir l’extradition du Français. Ces informations ont été officiellement démenties par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, assurant que son pays n’était pas au courant de cette arrestation.

Quoi qu’il en soit, Patrick Devillers aurait été appréhendé pour des liens possibles avec la mort en Chine en novembre 2011 de l’homme d’affaires Neil Heywood, proche de Bo Xilai. Patrick Devillers était également proche du Britannique, ainsi que de Bo Xilai, étoile montante du parti communiste avant sa disgrâce, et de sa femme, Gu Kailai, accusée d’être impliquée dans la mort de Heywood. Il vivait au Cambodge de manière tout à fait normale depuis quatre ou cinq ans.

A Phnom Penh, les amis de Patrick Devillers ont exprimé leur satisfaction en apprenant qu’il ne serait pas extradé. « Patrick n’est tout de même pas un Ouïgour! », a commenté l’un d’eux à Asie-Info, faisant référence aux vingt refugiés Ouïgours qui avaient été expulsés par le Cambodge vers la Chine en 2009, avant même que leur demande d’asile ne soit prononcée par le haut commissariat aux refugiés des Nations unies et au mépris de la Convention de 1951 sur la protection des réfugiés signée par le Cambodge.

La Chine et le Cambodge avaient paraphé en 2009 un traité bilatéral d’extradition. Les autorités cambodgiennes ont indiqué qu’elles avaient le droit de garder Patrick Devillers en détention jusqu’à soixante jours. Pour une source proche du dossier, contactée par Asie-Info, cette période de soixante jours, nettement plus longue que les quarante-huit heures légales de garde à vue, s’explique par les termes de l’accord d’extradition « qui prime sur le droit cambodgien ». «  Les termes de cet accord sont délirants », assure cette source, pour qui cette arrestation s’explique par « un excès de zèle » côté cambodgien. « Cette affaire est traitée au plus haut niveau, et il ne faut qu’aucune des parties impliquées ne perde la face dans cette histoire », conclut-elle.


Affaire a suivre........m
#86592 View don's ProfileView All Posts by donU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page