Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge   ( Réponses 13 | Lectures 2213 )
Haut de page 19/02/2012 @ 14:32 Bas de page
[Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes

En complément du topic de Sereypheap sur le "sourire Khmer" par claire LY, un interview récent dans le Midi-Libre


- sur ce lien :

http://www.midilibre.fr/2012/02/15/une-alesienne-au-proces-douch-le-tortionnaire-khmer-rouge,458226.php

- cet article :

Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge

15/02/2012, 10 h 21 | Mis à jour le 15/02/2012, 16 h 11

[ claire LY a quitté le Cambodge après quatre années dans l’enfer khmer.(Photo ALEXIS BÉTHUNE)
Dans sa maison alésienne, claire LY parle avec une voix douce et posée d’atrocités qui se sont déroulées à l’autre bout du monde.
Des horreurs qui dépassent l’imagination mais qu’elle porte encore dans sa propre chair (lire ci-dessous).
L’Alésienne a passé quatre ans dans l’enfer des camps Khmers au Cambodge entre 1975 et 1979.

Le 3 février, Douch a été condamné par le tribunal international à la perpétuité pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le tortionnaire était le chef de la tristement célèbre prison S21 de Phnom Penh où 15 000 personnes ont été torturées avant d’être exécutées sommairement.

Un procès que claire LY a suivi pendant plusieurs mois, étant elle-même parmi les parties civiles, avant de s’en retirer. L’Alésienne a en effet un regard critique sur le procès.
"J’ai été très partagée en voyant l’indifférence des Cambodgiens. Le problème c’est qu’il ne s’agit pas d’un génocide mais d’un fratricide. Dans une même famille, vous pouvez avoir des Khmers rouges, des royalistes et des républicains. C’est difficile de parler de ce qui vous a réduit à l’état de bête", confie claire LY.

Qui pense qu’au-delà des hommes, c’est l’idéologie qu’il aurait fallu juger.
Et rappelle qu’il y avait 189 prisons au Cambodge à cette période et pas seulement S21.
"Ce tribunal est la bonne conscience des Occidentaux. Mais les Khmers rouges ne sont pas une génération spontanée. Des événements économiques et sociaux, la géopolitique ont amené cette folie meurtrière. Pourquoi et comment en est-on arrivé là ? Voulaient-ils mettre en application la Révolution culturelle chinoise, poussée par la Chine ? Ce qui les a amenés à vider les villes et à affamer la population pour asseoir leur pouvoir. C’est un “démocide”, en tuant son propre peuple pour mieux le maîtriser. On n’est pas face à des despotes qui s’enrichissent mais à des idéologues."

Pour claire LY, une solution comme pour l’Afrique du Sud aurait été la bonne méthode avec la Commission de vérité et de réconciliation.
"En permettant au peuple de se réconcilier en disant que l’idéologie les a bernés. Il faut libérer la parole et la rendre possible, dire ce qui s’est passé. Il y a encore trop de non-dits. C’est un travail de mémoire et non pas un devoir de mémoire. Et ne pas rentrer dans la culpabilisation. En ce sens, les créations artistiques seront aussi importantes pour pouvoir parler de cette période."

D’autant que les procès ne sont pas encore terminés. Le dernier a débuté fin novembre. Il vise à juger quatre anciens responsables dont Khieu Samphan, président du Kampuchea démocratique ou encore Nuon Chea, l’idéologue de Pol Pot, le "frère n° 1", décédé en 1998 sans jamais avoir été inquiété. ]





Edité le 19/02/2012 @ 13:36 par robin des bois
#84315 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 19/02/2012 @ 15:36 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Si seulement les parents de claire LY étaient assassinés ou attendaient les jours qui vont venir pour aller dans l'enfer , elle n'avait pas écris ce texte .
Elle avait dit:

..."J’ai été très partagée en voyant l’indifférence des Cambodgiens. Le problème c’est qu’il ne s’agit pas d’un génocide mais d’un fratricide. Dans une même famille, vous pouvez avoir des Khmers rouges, des royalistes et des républicains. C’est difficile de parler de ce qui vous a réduit à l’état de bête", confie claire LY"...
"Et rappelle qu’il y avait 189 prisons au Cambodge à cette période et pas seulement S21."

Et là où il n'y a pas de prisons où les KR avaient massacré les gens , elle ne disait pas .
Je me demande ,si réellement claire LY avait mangé "l'eau de riz " (bâr bâr) , courant 1976 ?

La réconciliation ?
Je pensais que l'Ankar des KR " ne sont pas des idéologues , des philosophes ou des partis politiques , ce ne sont que des voyous et des barbares .
Prenons ces périodes de 1975-1978 , personne ne savait que POL POT s'appelait "Saloth Sâr " et également les autres K.Samphân , Ieng Sary , Nourn Chea...et toute la bande .
Ils étaient tous sous le pseudonyme ( ta mok ,ta min , ta ...) .
S'ils étaient dignes d'être les gouvernants d'un pays , ils pouvaient déjà commencer par là . Mais pour pouvoir s'entretuer entre eux pour les pouvoirs , il vaut mieux qu'ils se cachaient .
On leur donnait trop d'honneur , pour les juger , comme dans un pays civilisé.
claire LY avait oublié , qu'il ne restait que 4 médecins survivants , qu'il n'y avait plus d'écoles , qu'il n'y avait pas de religions , qu'il n'y avait pas de tribunaux .
C'était trop léger de fonctionner avec ces truands ou de réconcilier avec eux.

C'est la moins des choses qu'on doit les juger pour les histoires d'un peuple .




Edité le 19/02/2012 @ 14:38 par kaunklau

#84317 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 19/02/2012 @ 16:45 Bas de page
Re : Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
kaunklau a écrit

Si seulement les parents de claire LY étaient assassinés ou attendaient les jours qui vont venir pour aller dans l'enfer , elle n'avait pas écris ce texte .



Si de nombreux membres de sa famille , dont son mari et son père ont été assassinés sous le régime KR/KD ( dans son livre "Retour au Cambodge", elle raconte entre autres "son pélerinage" sur le lieu même de ces deux assassinats)(*)

Et je redis que claire LY a passé intégralement toute la période KR/KD au Srok ; elle était alors déjà majeure ; de plus étant une lettrée- et l'étant toujours d'ailleurs- elle avait certaines prédispositions pour emmagasiner de nombreux souvenirs assez précis et pouvoir les traduire clairement, notamment par l'écriture ..

Bouddhiste, elle s'est convertie au catholicisme et a fini sa carrière en France à l'Université d'Aix en Provence ; elle en connait donc un rayon question religions et spiritualité, notamment sur le lien et la relation entre Bouddhisme et Catholicisme ..

Mais il est exact qu'elle a un cheminement intellectuel et un raisonnement qui ne suivent pas forcément les "sentiers battus" ; ce qui en hérisse plus d'un .. y compris sur ce forum ...

Faut suivre ...


(*) http://www.claireLY.com/livres.htm


ps : d'ailleurs voici la dédicace ou "l'adresse" de ce bouquin

A la mémoire de
Ky Sean Ho, mon père
LY Chéany, mon époux
Ky Hun Thieng, mon frère aîné
Ky Hok Bien, mon frère cadet
LY Vou Ong, mon beau-père
Assassinés en 1975.




Edité le 19/02/2012 @ 16:17 par robin des bois
#84322 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 19/02/2012 @ 17:41 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
J'étais 3 ans à Battambang, j'ai entendu pas mal de la Famille KY. Je connais un membre de cette famille. Je connais le début difficile de cette femme(claire LY) en France.

Ce que je souhaite c'est qu'elle ne soit pas un produit.
#84324 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 19/02/2012 @ 18:32 Bas de page
Re : Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Seun nmott a écrit

J'étais 3 ans à Battambang, j'ai entendu pas mal de la Famille KY. Je connais un membre de cette famille. Je connais le début difficile de cette femme(claire LY) en France.

Ce que je souhaite c'est qu'elle ne soit pas un produit.




Elle est originaire de Battambang et a du naitre vers 1946 ( car elle déclare avoir 18 ans en 1964) ; au Cambodge elle était déjà enseignante avant l'arrivée des KR..
En France, elle a débuté en faisant des ménages, les vendanges , les récoltes de fruits, etc


ps : elle donne beaucoup de renseignements sur le Battambang de son enfance et de sa jeunesse ;
elle fait même "raconter à son père" la fameuse légende de la création de la ville

Elle précise également ceci :

"La nationale 5 relie la capitale du Cambodge à la frontière thaïlandaise ... .. Les trois évènements les plus douloureux de ma vie jalonnent cette nationale.
En venant de Phnom Penh, trente kilomètres avant d'arriver à Battambang-ville, se trouve le charnier où mon mari et mon père ont été massacrés avec les trois cents notables de la ville en 1975.
A une soixantaine de kilomètres de la ville, toujours le long de la nationale 5, en direction de la Thaïlande, je suis restée, pendant quatre ans, à me reconvertir en paysanne
selon les règles de l'Angkar.."




Edité le 19/02/2012 @ 20:17 par robin des bois
#84326 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 19/02/2012 @ 22:58 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit

J'étais 3 ans à Battambang, j'ai entendu pas mal de la Famille KY. Je connais un membre de cette famille. Je connais le début difficile de cette femme(claire LY) en France.

Ce que je souhaite c'est qu'elle ne soit pas un produit.




Elle est originaire de Battambang et a du naitre vers 1946 ( car elle déclare avoir 18 ans en 1964) ; au Cambodge elle était déjà enseignante avant l'arrivée des KR..
En France, elle a débuté en faisant des ménages, les vendanges , les récoltes de fruits, etc


ps : elle donne beaucoup de renseignements sur le Battambang de son enfance et de sa jeunesse ;
elle fait même "raconter à son père" la fameuse légende de la création de la ville

Elle précise également ceci :

"La nationale 5 relie la capitale du Cambodge à la frontière thaïlandaise ... .. Les trois évènements les plus douloureux de ma vie jalonnent cette nationale.
En venant de Phnom Penh, trente kilomètres avant d'arriver à Battambang-ville, se trouve le charnier où mon mari et mon père ont été massacrés avec les trois cents notables de la ville en 1975.
A une soixantaine de kilomètres de la ville, toujours le long de la nationale 5, en direction de la Thaïlande, je suis restée, pendant quatre ans, à me reconvertir en paysanne
selon les règles de l'Angkar.."




Elle n'avait pas donné le nom de ces lieux? :reflechi1:
Je n'ai pas lu ces écrits.

#84330 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 07:34 Bas de page
Re : Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Seun nmott a écrit

robin des bois a écrit



Elle est originaire de Battambang et a du naitre vers 1946 ( car elle déclare avoir 18 ans en 1964) ; au Cambodge elle était déjà enseignante avant l'arrivée des KR..
En France, elle a débuté en faisant des ménages, les vendanges , les récoltes de fruits, etc

ps : elle donne beaucoup de renseignements sur le Battambang de son enfance et de sa jeunesse ;
elle fait même "raconter à son père" la fameuse légende de la création de la ville
, je suis restée, pendant quatre ans, à me reconvertir en paysanne
selon les règles de l'Angkar.."[/i]



Elle n'avait pas donné le nom de ces lieux? :reflechi1:
Je n'ai pas lu ces écrits.




Si effectivement et même avec assez de précisions, je trouve ;
ces noms vous intéresssent svp ?

#84335 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 07:58 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Ce lieu modique est probablement " Koh krâ lâ " . Car selon les gens de Porsat , ces dignités ( ou fausses dignités ) tombaient dans le piège des KR.
Les KR avaient demandé aux gens de bien s'habiller et ceux qui étaient dans l'armée de mettre les galons pour aller recevoir Norodom Sihanouk . Ces personnes étaient ramené dans des camions . Une fois arrivé dans ce lieu , les KR , avaient mitraillé lors de la descente des camions , comme dans le film Western . Ces morts , étaient enterrés par des buldozers.

Voilà ce modique mot " TEUV TOR TOURL SAMDECH EUV " ( aller recevoir le roi NS père de la nation ) .
PS : parmi les victimes ,il y avait également des simples ouvriers qui avaient acheté des galons pour aller recevoir le roi : fausses dignités .

#84336 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 09:03 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Kaunklau a cité " Koh krâ lâ " et ...
J'ai déjà entendu, même bien avant la fin de KR, par hasard vers la fin du 75 .
Y a aussi Phnom Thipadey, là où je doute que c'est le dernier endroit qu'on a vu mon père vivant.

Pour ce qui est " TEUV TOR TOURL SAMDECH EUV "(Aller accueillir le roi père),
J'ai personnellement vu de mes propres yeux ces personnes qui s'entassent dans l'enclos de l’hôtel de ville de Battambang. Ces dignitaires qui ne croient pas ce qu'on leurs disent, seulement ils n'ont pas de choix.
voici ... ce jour là un ami m'a demandé de lui emmener à l’hôtel de ville. Il m'a aussi demandé de veiller sur sa famille, si je pourrai . Je l'ai posé deavnt l'une des entrées de cet te hôtel ....Il était un chef de service d'une ..


Si effectivement et même avec assez de précisions, je trouve ;
ces noms vous intéresssent svp ?

Si si. Battambang c'est une ville que je connaisse assez bien de même que Kampong Thom.
Si elle a donné des noms précises, cela me permettra de voir comme dans un film. Et j’achèterai son livre si...

... Battambang n'est pas été évacué dès le premier jour, les enseignants ont été appelés à un rassemblement. A t elle raconté?

Edité le 20/02/2012 @ 09:28 par Seun nmott

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#84337 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 09:51 Bas de page
Re : Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
[size=3]
Seun nmott a écrit




Si si. Battambang c'est une ville que je connaisse assez bien de même que Kampong Thom.
Si elle a donné des noms précises, cela me permettra de voir comme dans un film. Et j’achèterai son livre si...

... Battambang n'est pas été évacué dès le premier jour, les enseignants ont été appelés à un rassemblement. A t elle raconté?



Je vais essayer d'être aussi neutre et précis que possible(sachant que je ne connais pas du tout Battambang)..
à partir des seuls extraits du livre "Retour au Cambodge", chapitre "Le charnier", pages 129 et suivantes.. je me contente donc de citer


[ Nous ne pouvons quitter Battambang sans aller sur le lieu où mon époux et mon père ont été massacrés.
Le 17 mars 1976 à Prék Chhik, un ancien ouvrier de mon père était venu m'annnoncer ce massacre. Il me disait qu'ils avaient été fusillés à uun endroit nommé O Taman sur le chemin reliant la nationale 5 à une colline appelée "Phnom Tippadei"...
....
Ne connaissant pas l'endroit exact du charnier, je me tourne vers les anciens employés de mon père(note rdb : directeur d'une scierie)...
Devant ma question sur le charnier, ils se dérobent tous... ... l'expédition est fixée le lendemain à quatre heures du matin.
Il nous faut une bonne heure de trajet en moto pour arriver à ce lieu-dit connu sous le nom de Dop-Krasaing . Il n'y a effectivement rien ici que des rizières à perte de vue. Je repère une petite cabane au bord de la route ... ...
Une demi-heure après, un jeune homme d'une vingtaine d'années arrive.. ..et (je) lui demande s'il connait l'endroit exact où les gens de Battambang ont été fusillés. Il me répond tristement :
- Bien sûr, c'est juste derrière notre cabane.... Vous avez des membres de votre famille parmi les victimes?
- Oui mon mari et mon père
- Que faisaient-ils ? Ils étaient gradés ou simples soldats ?
- C'était des civils. Mon père avait une scierie et mon époux travaillait dans une banque.
- Des notables... Alors c'est à gauche de notre cabane. Mon grand-père habitait dans le coin à l'époque. Il nous racontait que les "yothears" ont séparé le groupe en deux : les notables et les gradés ont été fusillés d'abord et les subalternes après. Il y a deux charniers..

Trois cents cadavres, laissés à l'air libre pendant deux ou trois mois pour faire peur à la population. Après, les Khmers rouges ont fait venir un contingent de "chalat" pour construire la digue en creusant à côté du canal. Les corps ont été mis dans la digue bien sûr....]



etc etc

ps de rdb :

- quelques pages plus loin, elle reconstitue la journée du 23 avril 1975 ; suite à un appel téléphonique du gouverneur de Battambang demandant à " tout notable de la ville de se présenter au Sala Khet afin d'organiser un comité d'accueil du Prince Papa qui doit arriver dans les deux jours à Phnom Penh" .
" A 17 heures, mon père est parti rejoindre ce comité d'accueil, accompagné par mon époux.
C'est ainsi qu'ils ont disparu à jamais de ma vue" .


- elle est aussi également précise, je trouve, sur l'autre lieu cité : celui de sa "résidence forcée de 4 ans ", à environ 60 kms au nord de Battambang.










Edité le 20/02/2012 @ 09:15 par robin des bois
#84343 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 10:37 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
C'était bien à Phnom Thipadei.

Merci RDB.

PS : Pourquoi elle dit que son père est directeur d'une scierie ? :quoi:
.. Elle n'a pas parlé des cobras?
.. Elle n' a pas était au rassemblement?
Elle n'était peut être pas sur Battambang à ce moment là.....

Je crois que je dois trouver son livre.

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#84344 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 10:47 Bas de page
Re : Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Seun nmott a écrit

C'était bien à Phnom Thipadei.

Merci RDB.

PS : Pourquoi elle dit que son père est directeur d'une scierie ? :quoi:
.. Je crois que je dois trouver son livre.


- Là elle dit exactement " Mon père avait une scierie "

- selon son récit, elle était bien sur place à Battambang au moment des faits

- à un autre endroit, lorsqu' elle visite leurs 2 maisons de Phnom Penh (celle de ses parents et celle de son couple),elle fait allusion à l'amour et à la connaissance du bois de son père - au sujet d'un escalier en "bois de beng" qui est resté en place parce que les occupants n'arrivent pas à s'entendre sur la façon de le partager !!!

ps : quels cobras ???

Edité le 20/02/2012 @ 09:51 par robin des bois
#84345 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 11:04 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit

C'était bien à Phnom Thipadei.

Merci RDB.

PS : Pourquoi elle dit que son père est directeur d'une scierie ? :quoi:
.. Je crois que je dois trouver son livre.


- Là elle dit exactement " Mon père avait une scierie "

- selon son récit, elle était bien sur place à Battambang au moment des faits

- à un autre endroit, lorsqu' elle visite leurs 2 maisons de Phnom Penh (celle de ses parents et celle de son couple),elle fait allusion à l'amour et à la connaissance du bois de son père - au sujet d'un escalier en "bois de beng" qui est resté en place parce que les occupants n'arrivent pas à s'entendre sur la façon de le partager !!!

ps : quels cobras ???


...........
Une fois sur la grande rue, nous ne sommes pas seuls. Il y en a déjà un peu de monde, quelques riverains qui sont aussi curieux que nous. La rue est déserte, il n’y a pas de circulation. Il me semble que les gens, par crainte, préfèrent rester chez soi. Nous nous mettons sur le trottoir comme les autres. De loin en direction de la nationale, nous voyons deux colonnes noires, une sur chaque trottoir.
………
Ce sont eux, les Cobras (Pourh vék en khmer). C’est un bataillon composé que des élites khmères de Kampuchéa Krom, formés par les GI. Il a une tunique noire, du pied à la tête. Il y en a qui a une casquette noir, d’autre un bandana noir. Il y a un dessin d’une tête de Cobra dans le dos de sa veste, ils sont armés toujours jusqu’aux dents. Ils avancent en file indienne en direction de l’hôtel de ville. C’est sans doute leur lieu de rassemblement.

En les regardant avancer silencieusement, j’ai ressenti un mélange de sentiments qui sont en train de cogiter dans ma pauvre tête. Un sentiment de regret, de colère, de frustration et de peur…
Un de ces chefs, celui qui ne marche pas dans la colonne, passa près de nous. Quand il arrive à notre hauteur, il nous disait : venez avec nous, on s’en va.
Sur le coup, j’avais les larmes aux jeux…..

......
.... le bataillon Cobra est le seul qui est capable de faire face au bataillon Khmer Rouge commandé par une femme connu sous un pseudo « neary doh muoy » la femme qui n’a qu’un sein. On raconte que lors d’un combat, elle été blessé à la poitrine. Pour la sauver la vie, il a fallut lui amputé un sein, d’où il ne lui reste qu’un seul sein. Puis ce bataillon n’est composé que des femmes qui sont le plus féroce de la région. Seuls les cobras ont pu freiner leur avance.

......



Mr Ky Sean Ho était patron d'une scierie, très connu de tout Battambang, c'est la cible n°1 des KR.
Pourquoi il n'a pas pu s'enfuir??? avec le directeur de BKC de Battambang.

Edité le 20/02/2012 @ 10:12 par Seun nmott
#84346 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 20/02/2012 @ 15:24 Bas de page
Re : [Midi-Libre] Alès: Une Alésienne au procès Douch, le tortionnaire Khmer rouge Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Eh oui !
Pourquoi ne pas s'enfuir ?
Personne n'y pensait ! Si on savait que les KR sont aussi sauvages , probablement les gens n'ont pas posé les armes .
Quand on se disait "LES KHMERS ROUGES " sont des "KHMERS " , c'est là le piège pour tout le monde . Mais la réalité , on avait vu sur place , après 17 Avril 1975 .
Des milliers de gens qui aimaient "Samdech Euv " ont payé leurs vies après la chute du 17 Avril 75 .
Il y en a combien qui étaient retourné au pays pour se faire LYncher après ?
C'est vraiment " fermer la porte pour battre les chiens " et ce que répétait le PM HS , la dernière fois , pour faire peur aux opposants .
Ces idées étaient réalisées par Ieng Sary , lui-même , soit disant , c'est le retour pour reconstruire le pays , après guerre . Bon , il y a plein de preuves et malgré ça les "Angkar Khmer rouges " nient toujours les faits devant le Tribunal .
Ce que je disais , les "Angkar Khmers rouges " ne méritaient pas d'avoir les grades de gouvernants d'un pays : ce ne sont que des bandits point.

#84348 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page