Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Borei Keila   ( Réponses 29 | Lectures 6045 )
Haut de page 04/01/2012 @ 00:14 Bas de page
Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
http://ki-media.blogspot.com/

#83326 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 05/01/2012 @ 00:41 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
http://www.youtube.com/watch?v=tk9O3sFuMS0

#83331 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 07/01/2012 @ 19:44 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
Why Victims of a Cambodian Land Grab are Protesting at the US Embassy


http://khmerization.blogspot.com/2012/01/why-victims-of-cambodian-land-grab-are.html



Les expulsés se sont trompés d'époque; ils se croyaient à l'époque de Lon Nol...kékékéké l'époque durant laquelle les Américain avaient des accès faciles au bureau de Lon Nol; voilà être puissant! Voilà être marionnette!


Je conseillerais donc les expulsés d'aller protester devant l'ambassade du vietname; car aujourd'hui se sont les Viet qui ont accès au bureau de PM HS. Mais ne faites pas ce que j'ai dit kékéké....p.c.q le sang risque de couler....




Edité le 07/01/2012 @ 19:01 par BAC
#83347 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 08/01/2012 @ 03:47 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
http://www.youtube.com/watch?v=KbhCr1hrdYY&lr=1&user=RFAKhmerVideo



http://www.youtube.com/watch?v=B48mLnkzlgc&lr=1&user=RFAKhmerVideo


#83350 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 13/01/2012 @ 06:02 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
Écoutez cette femme qui pleure...c'est comme écouter le chant des morts khmers,,,kékéké


http://www.youtube.com/watch?v=bRp8VXCtLIk



#83454 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 13/01/2012 @ 08:42 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge


Bac,


Histoire de mettre mon grain de sel dans ce topic, je vais ajouter quelques mots pour éclaircir les évènements, puisque comme dans la plupart de vos grandes habitudes, vous parlez toujours des sujets sans en connaître en détail les éléments du dossier.

Dans ce genre d'évènement, en tant que khmer, personne ne reste insensible surtout face a des cris et des pleures...donc vous n'avez théoriquement pas le monopole du coeur, surtout à des milliers de kilomètres de distance.

Borei Keila, est un dossier sensible, puisque ça fait déjà des années que ça dure...en effet, le terrain et les anciens bâtiments appartenaient à l'état (ancien logement des sportifs sour l'ère du Sangkum), ce lieu a abrité des anciens de la troupe d'artistes et de danseuses(Salapk), pour également aider le logement des malades du VIH.

Grosso-modo, il y avait une centaine de familles resensées comme locataires permanents et donc succeptibles d'être indemnisées financièrement par l'état.
Entre temps et comme toujours, en quelques années, d'autres familles et personnes, attirés par l'appât de l'argent en profitant de la situation, sont venus gongler le rang en toute illégalité.
Une société concessionnaire est venu prendre le marché, en échange de l'achat pour l'exploitation du terrain, cette société devait contruire 10 bâtiments de logement (genre HLM) afin de caser les anciennes familles.

Entre le temps du vide juridique et de la négociation, puis de la construction des batisses, certaines des familles sont parties en vendant leurs noms de la liste, d'autres sont venus s'incruster pour essayer de tirer profit, au final, on finit avec un gros chiffre d'habitant.

Et Avec la désorganistation certaine des petits fonctionnaires (Sankat et autres), aussi du personnel du promoteur sûrement un peu véreux, au lieu d'avoir 10 bâtiments...il n'y en a plus que 8, certaines des vrais familles listés se sont retrouvées sans logement, tandis que ceux qui se sont "incrustés" ont réussi à être "relogés" avant.

Et pour arriver à une situation chaotique, des familles légales et illégales se retrouvent avec ou sans logement, car il n'y en a pas assez...avec des barricades et des coktails molotovs, des cris et des pleures...

En tout cas, il faut avoir tous les éléments pour pouvoir en juger...là j'apporte juste modestement une petite lumière au problème.



La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#83455 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 00:53 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005

BLK: '' le terrain et les anciens bâtiments appartenaient à l'état ''

Ohh fuck, je me suis encore trompé!!!kékéké je pensais que ces terrains appartenaient à Phanimex!!kékékék....

Mais; vous savez pourquoi je poste ce sujet? P.c.q ÉTAT!!!kékék....






#83472 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 01:54 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) liberté
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_576.jpg
 
Messages 2619
Inscrit(e) le 20/01/2006
Lieu de résidence Thân korndarl
...Et la taxe habitation aussi, c'est à l'Etat! ...tchro bâtch kor chin learn orndat khmer...etc
#83473 View libert%E9's ProfileView All Posts by libert%E9U2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 03:44 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
[quote=liberté]...Et la taxe habitation aussi, c'est à l'Etat! ...tchro bâtch kor chin learn orndat khmer...etc[/quote

LOL kékékék....tchro bâtch kor youan learn orndat khmer...etc (Thank Mr Liberté)


Quand on est État; on ne fait pas mal aux plus faibles de la société; c'est comme les parents; jamais jamais faire mal aux enfants sous aucun prétexte...kékéké..vous avez compris monsieur LBK...kékéké




#83474 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 04:56 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) vanthon
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre


 
Messages 341
Inscrit(e) le 10/11/2005
Lieu de résidence paris
Voici une proposition d'Appel d'Amnesty International, à adresser aux autotités compétentes pour aider ces pauvres expulsés.


"ACTION URGENTE
CAMBODGE. DES VICTIMES D'EXPULSION FORCÉE EN DÉTENTION
Vingt-quatre femmes et six enfants chassés du quartier de Borei Keila, à Phnom Penh (Cambodge), ont
été arrêtés le 11 janvier au cours d'une manifestation pacifique. Ils sont actuellement détenus
arbitrairement et risquent d'être maltraités.
Ces 30 individus faisaient partie d'un groupe de manifestants qui a défilé pacifiquement à Phnom Penh pour
protester contre la détention d'au moins huit personnes, interpellées lorsque les autorités ont procédé à une
expulsion forcée le 3 janvier 2012 dans le quartier de Borei Keila. Ils ont été arrêtés et emmenés au centre des
affaires sociales de Prey Speu, à Phnom Penh. Les autorités se servent de ce centre pour y placer en détention, de
façon arbitraire, les sans-abri, les usagers de drogues et les travailleurs du sexe appréhendés dans la rue. Les ONG
de défense des droits humains ont déjà signalé que des détenus ont été victimes de violences, notamment de viol et
d'homicide, ou ont été menacés d'en subir. Aucun observateur des droits humains n'a été autorisé à rendre visite
aux 30 femmes et enfants incarcérés dans le centre.
Le 3 janvier, les maisons d'environ 300 familles vivant à Borei Keila ont été détruites par les ouvriers d'une
entreprise de bâtiment ayant acheté une partie du terrain en 2003. Les observateurs des droits humains et les
médias ont indiqué que les forces de sécurité présentes sur place ont utilisé du gaz lacrymogène et des balles en
caoutchouc ; des pierres, des rondins de bois et des bouteilles ont été jetées pendant l'affrontement. Plus de
64 personnes auraient été blessées. Au moins huit individus ont été arrêtés et sont maintenus en détention. On
ignore quelles sont les charges qui pèsent sur eux. La plupart des personnes expulsées se sont installées à deux
endroits différents. L'un d'eux, Srah Po, situé à 45 kilomètres de Phnom Penh, serait caractérisé par des conditions
de vie misérables, sans installations sanitaires ni logements adaptés. Quelques familles n'ont obtenu qu'un lopin de
terre et vivent sous des bâches, d'autres n'ont rien reçu. Beaucoup ont perdu leurs biens lorsque leurs maisons ont
été démolies.
DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS
CI-APRÈS, en anglais, en khmer ou dans votre propre langue :
faites part de votre inquiétude concernant l'arrestation, le 11 janvier, de 30 manifestants pacifiques, dont
24 femmes et six enfants, qui sont actuellement détenus au centre des affaires sociales de Prey Speu, et demandez
leur libération immédiate ;
exhortez les autorités à diligenter une enquête minutieuse et indépendante sur l'expulsion forcée, le 3 janvier, de
quelque 300 familles vivant à Borei Keila, à Phnom Penh, ainsi que sur les raisons de cette expulsion et le recours
supposé des forces de sécurité à une force excessive ;
réclamez la libération d'au moins huit villageois en attendant l'approfondissement de l'enquête, et demandez que
les membres des forces de sécurité ayant utilisé une force excessive soient suspendus et jugés ;
engagez les autorités à fournir aux personnes expulsées une indemnisation adaptée ainsi qu'une solution de
logement convenable et conforme aux normes internationales en la matière, et rappelez-leur qu'en vertu des traités
internationaux auquel le Cambodge est partie, elles ont l'obligation d'empêcher les expulsions forcées et de
respecter et protéger le droit à un logement convenable.
ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 FÉVRIER 2012 À :

Vice-Premier ministre et ministre de
l'Intérieur
Sar Kheng
#75 Norodom Blvd., Khan Chamkarmon
Phnom Penh, Cambodge
Courriel : moi@interior.gov.kh
Formule d'appel : Your Excellency, /

Monsieur le Ministre,
Gouverneur de Phnom Penh
Kep Chuktema
No 69 Blvd. Preah Monivong
Khan Daun Penh
Phnom Penh, Cambodge
Courriel : info@phnompenh.gov.kh
Formule d'appel : Dear Governor, /
Monsieur le Gouverneur,

Copies à :
Ministre des Affaires étrangères
Hor Nam
No 3 Samdech Hun Sen Street
Sangkat Tonle Bassac
Khan Chamcar Mon
Phnom Penh, Cambodge
Fax : + 855 23 21614"

Edité le 14/01/2012 @ 04:00 par vanthon
#83475 View vanthon's ProfileView All Posts by vanthonU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 12:29 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10199
Inscrit(e) le 27/12/2005
Je m'associe vivement à cet appel.
Puisque je pense que "Etat" actuel n'est pas l'Angkar d'autre fois.

Je reconnais aussi qu'il y a une part de vérité dans ce que LBK a cité.

.... il y avait une centaine de familles resensées comme locataires permanents et donc succeptibles d'être indemnisées financièrement par l'état.
Entre temps et comme toujours, en quelques années, d'autres familles et personnes, attirés par l'appât de l'argent en profitant de la situation, sont venus gongler le rang en toute illégalité.
Une société concessionnaire est venu prendre le marché, en échange de l'achat pour l'exploitation du terrain, cette société devait contruire 10 bâtiments de logement (genre HLM) afin de caser les anciennes familles.

Entre le temps du vide juridique et de la négociation, puis de la construction des batisses, certaines des familles sont parties en vendant leurs noms de la liste, d'autres sont venus s'incruster pour essayer de tirer profit, au final, on finit avec un gros chiffre d'habitant.

Et Avec la désorganistation certaine des petits fonctionnaires (Sankat et autres), aussi du personnel du promoteur sûrement un peu véreux, au lieu d'avoir 10 bâtiments...il n'y en a plus que 8, certaines des vrais familles listés se sont retrouvées sans logement, tandis que ceux qui se sont "incrustés" ont réussi à être "relogés" avant


Le vide juridique et cadastral dans ce pays est flagrant. Une expulsion peut en cacher une ou plusieurs autres.... Ceux qui sentent venir à leurs tour sont très inquiets et se sentent prêts à se défendre corps et âme....

Le mécontentement se généralisent, les campagnes électorales risqueraient de prendre une tournure sanglante....

#83480 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 13:19 Bas de page
Re : Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Seun nmott a écrit



Le vide juridique et cadastral dans ce pays est flagrant. Une expulsion peut en cacher une ou plusieurs autres.... Ceux qui sentent venir à leurs tour sont très inquiets et se sentent prêts à se défendre corps et âme....

Le mécontentement se généralisent, les campagnes électorales risqueraient de prendre une tournure sanglante....


Ah le cadastre phnompenhois .. et la possession des terres : un sujet capital... qui m'a toujours intéressé .. un peu .. beaucoup vu mes origines paysannes !!



- Cf ce petit extrait d'un bulletin de l'AEFEK (le n°14 de juin 2008) sur le foncier phnompenhois :

http://aefek.free.fr/pageLibre000108eb.html


- [En somme, une grande majorité des droits exercés sur un bien foncier ou immobilier s’exerce en dehors de toutes références à la réglementation.
Pourtant, ce caractère informel où la loi est transgressée ou contournée n’est pas pour autant synonyme d’absence de règles.
C’est en amont du cadre formel en vigueur et en convoquant la notion de possession que peuvent se saisir les contours de ces conventions tacites.

Par définition, étape préliminaire à la composition du droit de propriété, la possession constitue par son essence même un pouvoir exercé sur un bien dans l’intention de s’en affirmer sans forcement l’être au regard de la loi (7).

Les actes de possession par l’exploitation, la borne, la clôture et bien entendu la résidence sont entre autres les empreintes visibles de l’emprise « particulière » sur une superficie foncière ou bâtie donnée. Outre le fait d'établir instamment la possession par la seule action d’occuper un espace, l’acquisition transcende de fait la loi qui intervient dès lors en aval du processus comme outil de régularisation. Dans les dynamiques de privatisation du régime foncier au Cambodge, la reconnaissance de la possession en tant que mode instaurateur constitue l’étape préliminaire à la conversion des droits du sol en titres de propriété.

Dans le contexte précis de la transition foncière, le mode de tenure à Phnom Penh en serait en grande majorité à l’ « état » de possession. D’ailleurs, le législateur ne s’y est pas trompé en introduisant entre 1992 et 2001 le principe de la « possession acquisitive » pouvant aboutir, sous conditions, au droit réel de propriété. Une des constantes actuelles est la persistance de cet état intermédiaire où la possession s’institue comme le mode dominant de tenure et s’appuie sur le principe coutumier de préemption par l’usage et de présomption de légitimité. Le mode de résilience de cet écart à la réglementation précarise les rapports entre ayants droit supposés ou avérés et trouble la frontière pourtant essentielle entre public et privé. ]



** et pour ceux qui n'aimeraient pas lire : le préalable même au cadstre khmer se résume ainsi :

... "Je te tiens ... tu m'appartiens" fastoche à retenir

Tout comme Lbk, j'ai tout compris ; donc ceux qui occupent les lieux - preuves d'occupation à l'appui- sont prioritairement les futurs propriétaires !!!



(d'ailleurs après 79 c'est pas comme çà que çà s'est passé, non ? )





Edité le 14/01/2012 @ 12:35 par robin des bois
#83481 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 13:37 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10199
Inscrit(e) le 27/12/2005

(d'ailleurs après 79 c'est comme çà que çà s'est passé, non ? )


Tout à fait. Héritage du 7 janvier.
Les gens reviennent de l'enfer et occupent les lieux puis devient propriétaires...

Je n'ai pas fait comme eux, la maison de mon père, celle dans laquelle j'ai grandi, est prise par quelqu'un, comme si ça lui vient de droit. :quoi:

Le reste de ma famille est allé bâtir un abri ailleurs.
#83482 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 13:41 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
C'est dur dur de voir et de supporter ces images , vu de l'Europe .
Mais au Cambodge , c'est le menu quotidien . Le fait de défendre l'estomac et un abris de fortune , tous ces pauvres gens se battaient contre les policiers .
Après Beung Kâk , c'est Borei Keila ...mais pourquoi ?
et pourtant ces gens savent très bien , qu'est -ce qu'ils risquent lors de l'affrontement !

LBK n'a pas raison d'accuser ces pauvres gens , car selon lui " si on chasse une famille , il y en une autre qui débarque ? " , mais si c'est vrai , pourquoi ces gens le font ?
En tout cas je ne pense pas que ces personnes sont des voyous , s'ils le font probablement ce sont des survies...le cas de ce monsieur avec son bébé dans les bras .
La pauvreté , la survie poussent les gens à réagir , c'est l'instinct humain .

C'est comme la période des KR , que nous avions fait et nous avions passé dans les coopératives .
On encourt des prisons pour défendre un abri couvert de toile ...c'est ça la survie . J'espère qu'aucun membre de la famille du PM est dans le lot afin de toucher quelques centaines de dollars de l'état (le prix d'une soirée arrosée au grand restaurant et grands hôtels khmers ).
La construction de ces bidons villes couverts de tentes , si on se souvenait bien , c'était à l'époque de guerre de 1970-75 . Elle est construite par des réfugiés cambodgiens venant des provinces fuyant des bombes , des combats ... mais plus de 30 ans après guerre , ça recommence , mais cette fois c'est en temps de paix !!!



Edité le 15/01/2012 @ 18:19 par kaunklau

#83483 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 13:45 Bas de page
Re : Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Seun nmott a écrit


(d'ailleurs après 79 c'est comme çà que çà s'est passé, non ? )


Tout à fait. Héritage du 7 janvier.
Les gens reviennent de l'enfer et occupent les lieux puis devient propriétaires...

Je n'ai pas fait comme eux, la maison de mon père, celle dans laquelle j'ai grandi, est prise par quelqu'un, comme si ça lui vient de droit. :quoi:

Le reste de ma famille est allé bâtir un abri ailleurs.



Le seul " progrès juridique notable" depuis cette période, c'est que désormais on a le droit de se taper dessus pour être le dernier occupant des lieux .

je pense que c'est une avancée sociale intéressante à mettre au crédit du pouvoir khmer actuel

#83484 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 13:51 Bas de page
Re : Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Seun nmott a écrit


(d'ailleurs après 79 c'est comme çà que çà s'est passé, non ? )


Tout à fait. Héritage du 7 janvier.
Les gens reviennent de l'enfer et occupent les lieux puis devient propriétaires...

Je n'ai pas fait comme eux, la maison de mon père, celle dans laquelle j'ai grandi, est prise par quelqu'un, comme si ça lui vient de droit. :quoi:

Le reste de ma famille est allé bâtir un abri ailleurs.


Eh oui , c'est l'anarchie totale après les KR !
Les KR avaient tout détruit , même pas un bout de papier d'archive on trouve dans ce pays .
C'est le monde à l'envers , celui qui avait saisi les biens le premiers , c'est le propriétaire ...sauf le palais du roi !
Ceux qui sont riches maintenant doivent dire " merci " à Saloth Sâr , Khiev Samphân , Ieng Sary ...et toute la bande .

#83485 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 14/01/2012 @ 14:19 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes


Tiens, moi le "non-Khmer", je vous offre généreusement en " cadeau 2012 "... pour K-N, LBK, et tous les spécialiste du cadastre Khmer !!!


- ce lien internet d'un document en pdf
(désolé mais vous devrez faire un copier/coller , car y a un truc!!!)

http://1.static.e-corpus.org/download/notice_file/849678/CarrierThese.pdf

- intitulé :

Les « lois de la possession » à Phnom Penh :
conversion des droits d’usage résidentiel issus du contexte
socialiste de réappropriation urbaine (1979-1989) en droits de
propriété


bonne lecture






Edité le 14/01/2012 @ 13:23 par robin des bois
#83486 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 15/01/2012 @ 03:10 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
robin des bois a écrit



Tiens, moi le "non-Khmer", je vous offre généreusement en " cadeau 2012 "... pour K-N, LBK, et tous les spécialiste du cadastre Khmer !!!


- ce lien internet d'un document en pdf
(désolé mais vous devrez faire un copier/coller , car y a un truc!!!)

http://1.static.e-corpus.org/download/notice_file/849678/CarrierThese.pdf

- intitulé :

Les « lois de la possession » à Phnom Penh :
conversion des droits d’usage résidentiel issus du contexte
socialiste de réappropriation urbaine (1979-1989) en droits de
propriété


bonne lecture







Monsieur RDB, 600 pages c'est le nombre de pages que j'ai lues de toute ma vie! kékéké... Mais je les ai quand même conservées dans mes documents. Je n'ai pas lu, mais j'ai quand même fait une recherche avec le mot vietnam; alors, à la page 110; il y a ceci: '' Malgré le départ vers le Sud-Vietnam de 250 000 vietnamiens résidents à Phnom Penh en 1970, la capitale connut en cinq ans une augmentation de 57 % de sa population pour atteindre deux millions en 1975 (sur une population totale estimée à plus de 7 millions272)''

Non, je ne suis pas tisonneur; je rapporte seulement les faits..kékéké


Et aujourd'hui, il y en a combien? Monsieur Sam Rainsy ne gagnera pas; jamais.

#83494 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 15/01/2012 @ 03:39 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
Il y a des photos de grands désespoirs des réfugiés khmers de Borei Keila ( Note: Borei Keila c'est au Cambodge) qui vivent maintenant sous des abris de fortune à Phnom Bat ( Note: Phnom Bat c'est au Cambodge aussi ) Allez voir ça dans http://ki-media.blogspot.com/.

Je vois que vous êtes un peu mêlé; quoi un réfugié dans son propre pays? C'est comme ça mom srok kékéké...


Tom Petty - Refugee

http://www.youtube.com/watch?v=zXZrveuMP4Q


We got somethin', we both know it, we don't talk too much about it
Ain't no real big secret, all the same, somehow we get around it
Listen, it don't really matter to me baby
You believe what you want to believe, you see

You don't have to live like a refugee
(Don't have to live like a refugee)

Somewhere, somehow, somebody must have kicked you around some
Tell me why you want to lay there, revel in your abandon
Honey, it don't make no difference to me baby
Everybody's had to fight to be free, you see

[Chorus:]
You don't have to live like a refugee
(Don't have to live like a refugee)
No baby you don't have to live like a refugee
(Dont have to live like a refugee)

Baby we ain't the first
I'm sure a lot of other lovers been burned
Right now this seems real to you, but it's
One of those things you gotta feel to be true

Somewhere, somehow, somebody must have kicked you around some
Who knows maybe you were kidnapped tied up,
Taken away and held for ransom
Honey, it don't make no difference to me baby
Baby, everybody has to fight to be free, you see



The Pretenders - My City Was Gone

http://www.youtube.com/watch?v=HA56J8zlAdo&feature=related


I WENT BACK TO OHIO
BUT MY CITY WAS GONE
THERE WAS NO TRAIN STATION
THERE WAS NO DOWNTOWN
SOUTH HOWARD HAD DISAPPEARED
ALL MY FAVORITE PLACES
MY CITY HAD BEEN PULLED DOWN
REDUCED TO PARKING SPACES
A, O, WAY TO GO OHIO


WELL I WENT BACK TO OHIO
BUT MY FAMILY WAS GONE
I STOOD ON THE BACK PORCH
THERE WAS NOBODY HOME
I WAS STUNNED AND AMAZED
MY CHILDHOOD MEMORIES
SLOWLY SWIRLED PAST
LIKE THE WIND THROUGH THE TREES
A, O, OH WAY TO GO OHIO


I WENT BACK TO OHIO
BUT MY PRETTY COUNTRYSIDE
HAD BEEN PAVED DOWN THE MIDDLE
BY A GOVERNMENT THAT HAD NO PRIDE
THE FARMS OF OHIO
HAD BEEN REPLACED BY SHOPPING MALLS
AND MUZAK FILLED THE AIR
FROM SENECA TO CUYAHOGA FALLS
SAID, A, O, OH WAY TO GO OHIO







Edité le 15/01/2012 @ 03:53 par BAC
#83495 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 15/01/2012 @ 07:31 Bas de page
Re : Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
BAC a écrit



Mais je les ai quand même conservées dans mes documents. Je n'ai pas lu, mais j'ai quand même fait une recherche avec le mot vietnam; alors, à la page 110; il y a ceci: '' Malgré le départ vers le Sud-Vietnam de 250 000 vietnamiens résidents à Phnom Penh en 1970, la capitale connut en cinq ans une augmentation de 57 % de sa population pour atteindre deux millions en 1975 (sur une population totale estimée à plus de 7 millions272)''

Non, je ne suis pas tisonneur; je rapporte seulement les faits..kékéké





Oui mais je pense que "vous interprétez mal" la cause de ce phénomène précis :

Selon moi, de 70 a 75 c'est exactement la période de la république LON Noliennne, avec une véritable guerre civile entre Khmers. :

- des "Vietnamiens armés" étaient partout au Cambodge ... sauf à Phon Penh, à savoir :

* les héritiers des troupes du Nord-VietMonh de HCM étaient avec les maquis KR de l'Est et du Nord,entrain de purifier "les zones libérées "( cf BIZOt et le Portail ,ou DUCH et son camp M 13)

* pour le Sud et l'Ouest,les troupes de la République du Sud de DIEM and C°, et aussi les maquis Vietcong s'étaient invités d'eux-mêmes.

- Mais à Phnom Penh même, il y avait un foultitude de réfugiés civils Khmers qui fuyaient les combats et cherchaient à manger : certainement pas des civils vietnamiens puisque LON Nol avait déjà organisé des progroms anti-Viet pour les faire fuir

(cf notamment l'épisode de la destitution de SNS en mars 70, précédé de manifs anti-Viet et du pillage de l'ambaassde Nord-Vietnamienne)


Edité le 15/01/2012 @ 07:17 par robin des bois
#83496 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 15/01/2012 @ 11:15 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10199
Inscrit(e) le 27/12/2005
Souvent la colère fait perdre la raison, perdre une bataille.

Un maître chinois m'a dit que d'après les anciens maîtres de kung-fu, les jeux de main avant chaque attaque sont pour impressionner l'adversaire, dans le but de déstabiliser leur concentration, ou le mettre en colère....

Alors :reflechi1: à mon avis soyons lucide.

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#83501 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 15/01/2012 @ 12:38 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10199
Inscrit(e) le 27/12/2005
kaunklau a écrit

C'est dur dur de voir et supporter ces images , vu de l'Europe .
Mais au Cambodge , c'est le menu quotidien . Le fait se défendre l'estomac et un abris de fortune , tous ces pauvres gens se battaient contre les policiers .
Après Beung Kâk , c'est Borei Keila ...mais pourquoi ?
et pourtant ces gens savent très bien , qu'est -ce qu'ils risquent lors de l'affrontement !

LBK n'a pas raison d'accuser ces pauvres gens , car selon lui " si on chasse une famille , il y en une autre qui débarque ? " , mais si c'est vrai , pourquoi ces gens le font ?
En tout cas je ne pense pas que ces personnes sont des voyous , s'ils le font probablement ce sont des survies...le cas de ce monsieur avec son bébé dans les bras .
La pauvreté , la survie poussent les gens à réagir , c'est l'instinct humain .

C'est comme la période des KR , que nous avions fait et nous avions passé dans les coopératives .
On encourt des prisons pour défendre un abri couvert de toile ...c'est ça la survie . J'espère qu'aucun membre de la famille du PM est dans le lot afin de toucher quelques centaines de dollars de l'état (le prix d'une soirée arrosée au grand restaurant et grands hôtels khmers ).
La construction de ces bidons villes couverts de tentes , si on se souvenait bien , c'était à l'époque de guerre de 1970-75 . Elle est construite par des réfugiés cambodgiens venant des provinces fuyant des bombes , des combats ... mais plus de 30 ans après guerre , ça recommence , mais cette fois c'est en temps de paix !!!





Selon la ville de Phnom Penh qui a essayé de répondre et d’expliquer aux médias ce pourquoi elle est emmenée à utiliser les forces :
-Six familles ont acheté six maisons construites illégalle sur un terrain de l’état
-Une famille qui a obtenu une maison en échange, mais l’ a revendu, puis revenir réclamer pour son fils
-Une famille , a profité de la situation et a accepté le compromis(un petit lopin de terre plus 500$) mais en réclame d’avantage.
Article de la ville de Phnom Penh du 13 janvier 2012, répond à la presse locale
….

Quand j’étais au srok, début 2012, j’ai déjà entendu ces rumeurs, et personne ne voulait les commenter.
Mais la force de l’ordre a dépassé une limite, elle a oublié « une chose très importante » que certains n’ont pas hésité de la qualifier de « les sans cervelles ».
Si dans le monde, en ce moment, on se dégoute de voir les 4 GI pissaient sur les corps de ces adversaires, les agents de police khmère utilisent leurs dons pour mâter les mômes khmers. Les vidéos de cet intervention policière a fait le tour du monde.





Edité le 15/01/2012 @ 18:03 par Seun nmott
#83502 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 15/01/2012 @ 18:36 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
robin des bois a écrit

BAC a écrit



Mais je les ai quand même conservées dans mes documents. Je n'ai pas lu, mais j'ai quand même fait une recherche avec le mot vietnam; alors, à la page 110; il y a ceci: '' Malgré le départ vers le Sud-Vietnam de 250 000 vietnamiens résidents à Phnom Penh en 1970, la capitale connut en cinq ans une augmentation de 57 % de sa population pour atteindre deux millions en 1975 (sur une population totale estimée à plus de 7 millions272)''

Non, je ne suis pas tisonneur; je rapporte seulement les faits..kékéké





Oui mais je pense que "vous interprétez mal" la cause de ce phénomène précis :

Selon moi, de 70 a 75 c'est exactement la période de la république LON Noliennne, avec une véritable guerre civile entre Khmers. :

- des "Vietnamiens armés" étaient partout au Cambodge ... sauf à Phon Penh, à savoir :

* les héritiers des troupes du Nord-VietMonh de HCM étaient avec les maquis KR de l'Est et du Nord,entrain de purifier "les zones libérées "( cf BIZOt et le Portail ,ou DUCH et son camp M 13)

* pour le Sud et l'Ouest,les troupes de la République du Sud de DIEM and C°, et aussi les maquis Vietcong s'étaient invités d'eux-mêmes.

- Mais à Phnom Penh même, il y avait un foultitude de réfugiés civils Khmers qui fuyaient les combats et cherchaient à manger : certainement pas des civils vietnamiens puisque LON Nol avait déjà organisé des progroms anti-Viet pour les faire fuir

(cf notamment l'épisode de la destitution de SNS en mars 70, précédé de manifs anti-Viet et du pillage de l'ambaassde Nord-Vietnamienne)




Monsieur Seun nmott;

Donc; c'était des réfugiés khmers qui avaient fait monter le nombre de phnompenhnois....je pensais que c'était un million de viets qui sont revenus à cause de leur guerre...kékéké...









Edité le 15/01/2012 @ 18:06 par BAC
#83504 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 15/01/2012 @ 23:42 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10199
Inscrit(e) le 27/12/2005
Salut Bac,
Appelez moi simplement Seun nmot, ça ira très bien.:sourire:
Je ne suis pas un mons... :clindoeil:
Je vois que vous vous intéressez émormément à votre pays, votre patrie, vos frères et soeurs. Ça me fait vraiment plaisir.
C'est vrai qu'il vous manque bien des choses, mais vous vous défendez et vous les défendez farouchement. Ce n'est pas suffisant.

Je ne sais pas ce que dit le document, mais je vais vous raconter ce que j'ai vécu, sans aucune intention de vous obliger à me croire.


J’étais à PPenh jusqu’en juillet 72, avant de rejoindre mon premier poste à Battambnag. Je peux vous dire que depuis mars 70, le pays est tombé dans une guerre civile, mais la capitale et les centres des provinces ne sont pas encore élus comme lieu de refuge.
Mon mariage a été eu lieu mi 71, mon banquet de noce s'est passé en repas à midi en plain milieu de Phnom Penh, et ce à cause de l'insécurité dans la soirée. Les agents KR infiltrés dans la capitale cherchaient à semer de la panique aux Phnompenhois par tous les moyens.

Les premiers réfugiés sont très mal vus, certains ont peurs d'eux....
Je pense que ça a commencé en 74, et puis à vitesse grande V, jusqu’il ne reste plus de places.. Idem à Battambang.
Les réfugiés de son propre pays ce sont la population des banlieues et des paysans de toutes origines confondues ( khmer, chen, cham, lao), qui fuyaient les KR, ou qui ne veulent pas vivre dans les zones libérées.


Mi 73 je me suis rentré à PPenh, les maisons de mes voisins Viets(d'en face et à côtés, étaient toujours occupées par la famille des hommes de LN.
....

D’où ce n’était surement pas des Viets en ces temps là.
#83507 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 16/01/2012 @ 02:13 Bas de page
Re : Borei Keila Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3742
Inscrit(e) le 10/01/2005
Ok. Plus de monsieur....kékéké

Je n'ai pas lu tout le document. 600 pageg!!La thèse mentionne ce nombre (250 000); je trouve ça fallacieux; ce n'était pas nécessaire. C'est comme pour dire regardez qui sont les méchants. Ou pour dire autres choses.

Mais je comprend aussi que madame Adeline Carrier a fait sa thèses de PhD en collaboration avec des universités de Phnom Penh; qui sont des.....bofff....


C'est quand même bon un document de réf...je pense



#83508 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page