Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté.   ( Réponses 19 | Lectures 2304 )
Haut de page 24/08/2011 @ 12:40 Bas de page
Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10173
Inscrit(e) le 27/12/2005
Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté.

Oui Je sors ces deux vieux articles, le premier est de 2006, le seconde est de 2010.


UNE FORTE PAUVRETÉ ET D'IMPORTANTES INÉGALITÉS
http://www.senat.fr/ga/ga75/ga752.html
* 14 Cf. rapport de juin 2006
1. Une situation sociale difficile
Plus de deux décennies de guerre ont profondément marqué le pays, non seulement en l'appauvrissant, mais en mettant à terre son capital humain. Le Cambodge garde aujourd'hui un fort taux de pauvreté, même s'il est en recul (de 45 à 32 % sur 10 ans) et surtout, en dépit de signes économiques positifs, une forte augmentation des inégalités de revenus et de patrimoine.
Malgré une certaine croissance économique, le Cambodge reste en effet un pays marqué par de profondes inégalités. La croissance de ces dernières années n'a eu que peu d'impact sur la pauvreté et la disparité s'est même plutôt accentuée entre la zone urbaine de Phnom Penh, qui se développe ouvertement, et le reste du territoire. Les campagnes manquent encore de tout.
Lors de sa visite de la province de Kandal, et notamment de son excursion à l'ancienne capitale royale Oudong, la délégation du groupe d'amitié a pu se rendre compte du dénuement des familles paysannes dont certains jeunes enfants sont amenés à solliciter la générosité des touristes étrangers.
D'après les chiffres de la Banque Mondiale, en 2004, 35 % de la population vivait encore en dessous du seuil de pauvreté et 20 % de la population souffrait de malnutrition14(*).
L'immense majorité des cambodgiens pauvres vivent dans les zones rurales principalement dans la région du Tonle Sap et les régions montagneuses qui comptent les plus forts taux de pauvreté (respectivement 45 % et 56 %). A contrario, le taux de pauvreté atteint 5 % à Phnom Penh et 25 % dans les autres zones urbaines. Si la croissance économique, de 7 % par an en moyenne depuis 1993, a permis de réduire la pauvreté de 60 % à Phnom Penh, la réduction a été de 22 % seulement dans les campagnes.
Une majorité de la population est engagée dans une agriculture de subsistance. La culture rizicole couvre 90 % de la surface cultivée et occupe 80 % de la main d'oeuvre. Un système d'agriculture collectiviste, la guerre civile, la spéculation et la confiscation de terres font que 20 % des ménages ruraux sont sans terre, chiffre qui s'accroît de 2 % chaque année. Enfin, 25 % des ménages propriétaires ont moins d'un demi-hectare de terre, et 80 % des ménages n'ont pas de titre de propriété.
La situation difficile du secteur rural, en même temps que les besoins nouveaux des milieux urbains, en termes de gestion de l'eau ou des déchets, justifient l'action particulièrement ciblée de l'Agence française de développement au Cambodge.

Le rôle de l'Agence française de développement au Cambodge
Initialement l'Agence française de Développement avait reçu mandat de concentrer son action, d'une part, sur le secteur du développement rural et, d'autre part, sur l'aménagement de la région de Siem Reap/Angkor pour favoriser à terme l'émergence d'un nouveau pôle de développement économique, grâce aux ressources du tourisme liées au parc archéologique d'Angkor.
En 1999, le mandat de l'AFD a été élargi. La stratégie d'intervention de l'AFD s'est donc orientée vers le financement des infrastructures urbaines qui ont des effets directs sur l'amélioration des conditions de vie des populations (alimentation en eau potable de Phnom Penh, reconstruction de ponts, électrification de petits centres...). L'AFD a poursuivi en parallèle le financement d'investissements productifs dans le secteur rural comme moyen de réduction de la pauvreté, notamment en appuyant l'hévéaculture familiale et l'aménagement de périmètres irrigués.
Le portefeuille de projets au 1er janvier 2007 comprend ainsi 39,7 millions d'euros d'engagements pour : l'électrification des capitales de province (3,75 millions d'euros), l'alimentation en eau potable des quartiers périphériques de Phnom Penh (4 millions d'euros), la réhabilitation de marchés centraux de Phnom Penh (4,5 millions d'euros), le développement urbain de Siem Reap (4,5 millions d'euros), des projets de réhabilitation de polders (3,8 millions d'euros), d'un périmètre irrigué à Stung Chinit (3,25 millions d'euros), un appui à l'hévéaculture (3,5 millions d'euros) et au secteur hydro-agricole (4 millions d'euros), la conservation du massif des Cardamones (0,8 million d'euros), la mise en place d'indication géographiques protégées (1 million d'euros), l'appui au secteur de la confection (1,5 million d'euros) et à la politique hospitalière (0,6 million d'euro).
Il faut noter, à côté de ces subventions, un prêt d'un montant de 11,1 millions d'euros pour le doublement de la station de traitement de Chruoy Chang War.
Les décaissements s'élèvent à 7 millions d'euros par an environ (5,5 millions d'euros en 2004, 7,5 millions d'euros en 2005, 7,3 millions d'euros en 2006) alors qu'ils avaient atteint un pic de près de 10 millions d'euros en 2002.
En conclusion, la situation économique et sociale très contrastée des cambodgiens est une source majeure de préoccupation pour l'avenir et la stabilité du pays15(*). Le ressentiment des classes populaires et paysannes est important, et alimenté par des méthodes parfois arbitraires d'expropriation ou de confiscations de biens, au profit d'investisseurs privés. La classe politique cambodgienne s'efforce de répondre aux demandes des cambodgiens pauvres, mais sa position n'est pas sans ambiguïté tant les classes dirigeantes du pays apparaissent souvent liées aux intérêts des investisseurs privés.

#80527 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 24/08/2011 @ 12:45 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10173
Inscrit(e) le 27/12/2005
le seconde de GERARD S., enseignant, sculpteur 27.06.10

Le CAMBODGE, un pays encore pauvre, une économie débridée.

Au Cambodge, les maisons « hautes » sont parfois très rudimentaires à la campagne- bois et paille, parfois très luxueuses à Phnom Penh- 2 ou 3 étages posées sur un rez-de-chaussée magasin, entrepôt ou simple garage pour le 4X4 familial.
Cette insistance à vouloir s'élever me paraît pleine de signifiants :
D'abord s'élever au dessus des inondations dues aux trombes d'eau qui tombent pendant la saison de la mousson, de mai à octobre. D'ailleurs, peut-on parler de saison dans la mesure ou la température mensuelle moyenne ne varie que de 26 ° à 34 ° sur l'année ? Ou alors ne parlons que de deux saisons : l'hiver sec avec une poussée aride en avril (40 ° cette année 2010) et l'été des pluies. Mais ces pluies sont très inégales entre la plaine centrale (100 mm) et les montagnes (2800 mm).
Ensuite s'élever au dessus de la saleté et de la crasse des rues, des trottoirs, des amoncellements d'ordures, cela pour les villes. Pour la campagne, c'est s'élever au dessus des zones humides, des vents de poussières ou d'une faune sauvage diverse et variée ( buffles, panthères, tigres, ours, crocodiles ,...).
Enfin, peut-être aussi s'élever vers le ciel bleu pour échapper à un passé très récent fait de l'élimination physique du tiers de la population par ceux qui prônaient l'avènement d'un homme nouveau, le régime des Kmers rouges dirigé par le funeste Pol Pot. S'élever physiquement pour compenser la faible piété de la population qui ne retient des croyances bouddhistes traditionnelles que les occasions de faire la fête, comme pour le nouvel an Kmer vers la mi avril. Une semaine de festivité qui voit les 2/5 ème de la population (1 millions sur 2,5 millions) de Phnom Penh quitter la ville pour rejoindre la famille restée dans les rizières. Ou encore pour affirmer malgré toute la fierté d'être une civilisation plus que millénaire dont le monde entier ne connaît très souvent que les vieilles pierres couvertes de lichens vert-bleu-violacés des temples d'Anghor.
Mais tout le Cambodge ne tend pas vers l'élévation ni spirituelle, ni citoyenne, semble-t-il.
Selon un français vivant à Sihanoukville, le roi « Siha-moni », actuel roi du Cambodge qui « règne mais ne gouverne pas » s'inclinerait bien trop bas et trop souvent dans sa vie publique ; il est vrai que dans ce pays l'on s'incline pour marquer le respect que l'on doit aux ainés ou aux bonzes ; en confidence, il attendrait la mort de son père, hospitalisé en Chine, pour abdiquer définitivement. Rappelons que ce beau garçon a mené une carrière de danseur et de chorégraphe à Paris jusqu'en 2004, qu'il est « célibataire comme JC Brialy » et qu'il est le fils de l'une des nombreuses épouses ( successives) de Norodom Sihanouk, à savoir Monique Izzi, fille d'un banquier français-corse-italien.
De plus, une grande partie des cambodgiens ne s'élèvent guère à pratiquer la corruption à une échelle massive. En matière de lutte anti-corruption, le pays est mal classé, entre 117 éme et 158 éme / 180 selon les études.
Tout s'achèterait au Cambodge :
les policiers, bien sûr, et le prix est d'autant plus élevé pour un étranger à fort pouvoir d'achat (la différence de PIB/habitant entre ce pays et la France est de 1 à 75), mais aussi les juges ou encore les petits garçons et petites filles. Cette conjonction entre un client roi dans un royaume mercantile en plein essor et une grande pauvreté aboutit là comme ailleurs à la marchandisation de toutes les dérives morales ou psychiques. Et une partie des touristes, comme une partie des cambodgiens en arrivent à ne plus savoir où se situe la règle qui permet de fortifier un être humain et de bâtir une nation : du coté de celui qui adoucit grâce à son argent le misérable quotidien d'une famille pauvre en achetant des services/sévices sexuels ou du coté de celui qui sacralise l'innocence de l'enfance.
Cela dit, l'essor de l'économie de marché vous saute à la figure dans ce pays où 54 % des habitants ont moins de 20 ans (contre 24 % en France). Tout le pays est un immense marché à ciel ouvert, les boutiques et étals des vendeurs se succèdent le long des routes en ville comme à la campagne, des centaines d'échoppes de bric et de broc à raison d'une tous les 20 mètres.
De nombreux chantiers pour des habitations parsèment les grandes villes et il n'y a guerre que les infrastructures en matière de réseaux urbains (eau potable et usée, électricité, poste) qui semblent très en retard. Pour l'anecdote, il y est déconseillé d'envoyer des cartes postales puisqu'il y a un risque que les timbres soient décollés et revendus avant toute oblitération.
Certes la crise mondiale est passé par là (croissance - 3 % en 2009) avec des centaines d'appartements construits pas les Coréens invendus pour l'instant, mais le redémarrage est rapide (croissance + 4 % prévu en 2010).
Le Cambodge a au moins deux atouts qui sautent aux yeux : une agriculture luxuriante pour peu que l'eau ne vienne à manquer entre deux moussons et une jeunesse nombreuse qui ne demande qu'à travailler dans les ateliers, essentiellement textiles, créés par des entrepreneurs chinois.
Le tourisme constitue un troisième atout, à une époque ou le pouvoir d'achat des retraités occidentaux et japonais s'effrite inéluctablement ; un retraité français vivant depuis 10 ans à Phnom Penh faisait le décompte de ses dépenses mensuelles : appartement loué à 200 $, nourriture pour 100 $, chauffeur à 150 $ et femme de ménage pour 40 $ ; voilà une vie de coq en pâte pour 500 $ ou 400 € par mois. De plus, il s'agissait d'une personne ayant travaillé en Indochine, donc aucun problème d'acclimatation !
Chaleur torride, du moins en ce mois d'avril 2010, corruption massive, services urbains défaillants en matière de déchets ménagers ou d'eaux usées...tout cela ne contribuera pas à vous attirer dans ce pays et pourtant...
Les kmers sont très souriants, polis et serviables. Hormis les tuk-tuks - pousse- pousses en mobylette qui draguent le client, parfois avec insistance mais toujours avec une certaine timidité légère, personne et surtout pas le plus pauvre des pauvres n'aura une attitude agressive ou implorante. A Phnom Penh, un tiers de la population vivrait sous le seuil de pauvreté (inférieur à 70 $ ou 55 € ou encore 28.000 riels par mois) mais toute la population « visible » semble passer toute son énergie à faire fonctionner une économie de marché échevelée pour assurer la survie au quotidien et la fête quand elle se présente.
Après le rêve fou d'un Pol pot qui voulait créer l'homme nouveau essentiellement soucieux d'idéologie marxiste égalitariste, c'est le capitalisme qui semble être le moteur du Canbodge actuel, avec les inégalitéss criantes que cela entraine, imagées par ce va et vient incessant de 4X4 Lexus et de tuk-tuk entremêlés.
Et pour l'instant, il est sûrement juste et nécessaire que les cambodgiens puisent bénéficier d'une forte augmentation de leur niveau de vie matériel. Espérons que la sagesse d'un pays millénaire puisse surnager dans l'eau des rizières, comme les nénuphars et fleurs de lotus d'une blancheur virginale.
Montpellier, le 16.04.2010. Gérard STRAUMANN



Nous sommes en aout 2011...

:reflechi1:

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#80528 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 24/08/2011 @ 16:43 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Qu'est-ce qu'on peut écrire de ce petit pays !
Avant 1970 , on était de 5 à 6 millions d'habitants . Les très pauvres , ceux qui n'avaient pas de toit ,et vraiment démunis , existaient aussi dans les villages ou dans les villes , mais " TRES PEU " , moins encore que des clochards des grandes villes en France (pays très développé) , actuellement .
En campagne , nous étions pauvres à l'époque , mais pauvres d'une façon de parler , car au moins on avait de quoi à manger correctement . On avait peut être pas de voiture pour rouler , mais chaque villageois possédait au moins 2 à 3 vélos ! et on était heureux !

Après 1978 ,les Khmers Rouges nous avaient tout détruit et les cambodgiens se trouvaient dans une situation catastrophique . En campagne ,dans le Cambodge de Hun Sen ,la population n'avait pas reçu des terres convenables lors de la redistribution après les Khmers rouges .
Exemple : une famille de 3 à 4 enfants avait reçu que des rizières ou des champs très mini pour cultiver juste pour consommer dans la famille ! donc ils ne pouvaient pas produire plus pour revendre ces récoltes !
Petit à petit , la population cambodgienne augmente considérablement , on est à environ 14 à 15 millions d'habitants en 2010 et donc les surfaces cultivables ne suivent plus .Les cambodgiens sont obligés de diversifier : travailler en ville , dans des usines , voire aller à l'étranger ( thaïlande , corée , singapore ,pays arabes...) chercher du travail .
Ce phénomène social n'est pas prêt à calmer si on ne fait rien . Tant que chaque couple font 7 à 8 enfants par famille , dans 20 ans à venir , on sera vraiment dans une survie ( famines , pas d'emplois...) et ça va exploser encore une fois .
Mais comment on va expliquer aux gens , aux familles , de réduire la reproduction , puisque les parents sont tous "DIEUX " !!!

#80535 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 24/08/2011 @ 17:30 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3643
Inscrit(e) le 10/01/2005
kékékék....J,ai hâte de lire notre ami très très capitaliste; monsieur LBK, kékék....plus capitaliste que cemonsieur tu meurs!! kékék....


#80540 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 24/08/2011 @ 22:19 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
M. Bac !

... plus capitaliste que cemonsieur tu meurs!! kékék....

et si vous expliquez un peu MIEUX ,ce que ça veut dire ?

#80547 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 01:57 Bas de page
Re : Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3643
Inscrit(e) le 10/01/2005
kaunklau a écrit

M. Bac !

... plus capitaliste que cemonsieur tu meurs!! kékék....

et si vous expliquez un peu MIEUX ,ce que ça veut dire ?



Monsieur, vous allez comprendre après plusieur conversation avec monsieur LBK kékékéké.....
#80549 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 11:14 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10173
Inscrit(e) le 27/12/2005
Si vous êtes un peu curieux, vous pourrez voir dans les rayons des grands magasins en France, ou en Europe même aux state, des articles made in Cambodia.

Une paire de chaussure d’une grande marque (made in Cambodia) peut couter plus de 100€.

Mais les travailleurs des usines de confection au Cambodge font toujours partie des pauvres.
Les filles continuent à tomber malade les une après les autres, Elles s’évanouissent par centaine dans leur lieu de travail. Aujourd’hui est arrivé à l’usine MV à Kampong Chnang pour la deuxième fois, 150 ouvrières perdent connaissances.

20110825103758.jpg


L’Organisation internationale du Travail (OIT) vient de tirer une sonnette d’alarme :
« Les usines de confection cambodgiennes ont généralement bel et bien respecté normes nationales et internationales du travail, mais les domaines tels que la discrimination et la sécurité et la santé demeurent une préoccupation selon le nouveau rapport de l’ONU. »

Ces cambodgiens pauvres dans ces zones :
L'immense majorité des cambodgiens pauvres vivent dans les zones rurales principalement dans la région du Tonle Sap et les régions montagneuses qui comptent les plus forts taux de pauvreté (respectivement 45 % et 56 %), chiffre en 2006, on en est à combien, 5 ans après?

Ils envoient leurs enfants trouver du travail dans la capitale...
Et vrang ....
#80554 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 12:20 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Une raison de plus qu'on doit baisser le taux de natalité !
Je ne suis pas extrêmiste comme font les chinois de limiter le nombre des enfants par foyer , mais il faut que les khmers soient conscients des problèmes de surpopulation !

Si on n'informe pas les gens ou on prend ce sujet comme "tabou" , on paiera les grandes crises dans l'avenir proche !
Les "khbourn daunta " (méthodes traditionnelles) , il faut qu'on les rectifie et qu'on informe les jeunes couples , les familles cambodgiennes , de réduire le nombre des enfants .
On voit dans les pays développés comme , La France , l'Allemagne ...une famille de 3 enfants est considérée comme " famille nombreuse " , ce n'est pas pour rien ! Les khmers 8-9-10 enfants et quand ils n'arrivent pas à les nourrir ou mal nourris , ils crient au bon dieu . " ât samnang " .
Est-ce que dans ces pays riches , ils ne savent pas les gosses ? eh non , s'ils désirent , ils les feront autant et plus que dans les pays pauvres !
Mais nous sous la couverture de nos traditions , on se laisse quand même aller !
Les gens se battent pour avoir des emplois pour la survie ! même pour aller trouver du travail à l'étranger comme manoeuvriers , il faut qu'il verse de l'argent aux truands , aux sangsues de la société . C'est inadmissible .
Pour demander l'augmentation des salaires , il faut qu'il y a grève ,il faut bloquer les productions afin que les riches patrons lâchent un peu de bénéfices ,mais quand à la fin du mois qui arrive , il reste plus rien et plusieurs bouches attendent pour se nourrir ! que faire ? On n'ose rien faire , sinon c'est le drame familial !
Et c'est scandaleux les ouvriers vont demander de l'aide , l'intervention et l'indulgence de PM. Hun Sen. Ce dernier , il gère tout : les problèmes de terre , les chasses , les pêches , l'économie , le pétrole ...le social .

Bon , il faut qu'on informe un peu plus au peuple le fond du problème social de ce pays .

#80560 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 14:04 Bas de page
Re : Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
kaunklau a écrit

Une raison de plus qu'on doit baisser le taux de natalité !
Je ne suis pas extrêmiste comme font les chinois de limiter le nombre des enfants par foyer , mais il faut que les khmers soient conscients des problèmes de surpopulation !

Si on n'informe pas les gens ou on prend ce sujet comme "tabou" , on paiera les grandes crises dans l'avenir proche !
Les "khbourn daunta " (méthodes traditionnelles) , il faut qu'on les rectifie et qu'on informe les jeunes couples , les familles cambodgiennes , de réduire le nombre des enfants .
On voit dans les pays développés comme , La France , l'Allemagne ...une famille de 3 enfants est considérée comme " famille nombreuse " , ce n'est pas pour rien ! Les khmers 8-9-10 enfants et quand ils n'arrivent pas à les nourrir ou mal nourris , ils crient au bon dieu . " ât samnang " .
Est-ce que dans ces pays riches , ils ne savent pas les gosses ? eh non , s'ils désirent , ils les feront autant et plus que dans les pays pauvres !
Mais nous sous la couverture de nos traditions , on se laisse quand même aller !
Les gens se battent pour avoir des emplois pour la survie ! même pour aller trouver du travail à l'étranger comme manoeuvriers , il faut qu'il verse de l'argent aux truands , aux sangsues de la société . C'est inadmissible .
Pour demander l'augmentation des salaires , il faut qu'il y a grève ,il faut bloquer les productions afin que les riches patrons lâchent un peu de bénéfices ,mais quand à la fin du mois qui arrive , il reste plus rien et plusieurs bouches attendent pour se nourrir ! que faire ? On n'ose rien faire , sinon c'est le drame familial !
Et c'est scandaleux les ouvriers vont demander de l'aide , l'intervention et l'indulgence de PM. Hun Sen. Ce dernier , il gère tout : les problèmes de terre , les chasses , les pêches , l'économie , le pétrole ...le social .

Bon , il faut qu'on informe un peu plus au peuple le fond du problème social de ce pays .



Le cambodge est loin d'etr surpeuplé - voire, le pays est globalement vide....
Et il faut considerer les aspects natalistes sous un angle non occidental. Il y a a ce titre deux aspects primordiaux :
- la mortalité infantile et en bas age
- le soutient de famille ultérieur

Un enfant aura ses parents (ou beaux parent dans les systèmes matrilocalisés comme le cambodge) à charge lorsque ceux ci seront vieux et ne pourrons plus travailler. Il est donc important pour les familles d'avoir suffisamment d'enfant. Pour garantir ce "suffisant", il faut considérer le nb d'enfant qui vont mourir. Et on arrive à un nb de grossesse moyen assez consequent.

Pb 1 : lorsque les conditions sanitaires font baisser le taux de mortalité, on assiste a un boom des naissance.
La transition démographique est achevée lorsque les conditions de vie des personnes âgées s'améliore (retraite, soutient de l’état) et lorsque les parents ont intégrés que la mortalité infantile a baissé de manière draconienne.

Sans ces deux choses, point de baisse de la fertilité. Mais bon, y a pas de pb de surpopulation au cambodge, loin s'en faut.
#80564 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 16:18 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) thmor
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_2025.jpg
 
Messages 663
Inscrit(e) le 01/07/2009
Lieu de résidence 93
@ Virgule :bon:

c'est (en partie) bien pour ça que les voisins, très légèrement plus nombreux :lol: regardent de l'autre coté de leurs frontières avec envie...

Et en plus tout tend à prouver qu'un pays de "jeunes" est économiquement plus fort qu'un pays de "vieux" (ça c'est mon avis). :angkorbeer:

Edité le 25/08/2011 @ 16:19 par thmor

ef6e5a729f769ca20db387e775e99a62.jpg Savoir respecter pour être respecté / Aekreach traduction
#80565 View thmor's ProfileView All Posts by thmorU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 19:17 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Quand j'ai dit que " Le Cambodge " est surpeuplé , vous n'êtes pas d'accord !
-avant 1970 on était à 6 millions
-1978 4 millions (2 M de morts par les KR )
-2010 15 millions .
La surface de ce pays : 181.000 km2 ( 1/3 de La France ) .
Je ne vais pas faire une démonstration , on voit que 30 ans , on a pris 10 M de plus .
Mais notre pays n'est pas riche ,on a commencé avec le zéro , on ne possède pas des matières premières ( gaz , pétroles , ...) . Il faut accepter de dire , qu'actuellement on remonte un peu la pente grâce à l'aide de l'étranger , grâce à leurs investissements (ouvertures d'usines etc ) . Mais est-ce que ces pays continuent à nous donner l'argent sans aucun profit ? et ces patrons investisseurs vont travailler à la perte ! ça m'étonne .
Les exemples concrets : les patrons chinois sont en train d'investir dehors de leur territoire car les mains-d'oeuvres sont trop chers en Chine par rapport aux autres pays pauvres( Cambodge , vietnam , pays d'Afrique ...) .
Le jour ou ces patrons désirent fermer leurs usines chez nous , parce qu'ils ne sont plus rentables , les ouvriers khmers n'auront rien ...il n'y aura même pas de chômage au Cambodge .
Pour vous 15 M de cambodgiens , on n'est pas assez nombreux ?
Je n'ai pas dit qu'en Thaïlande ou au Vietnam , ils ne sont pas surpeuplés , ils sont encore pire que nous ! on voit la réaction du peuple thai lors de l'élection qui vient de passer ! car la masse est pauvre et un jour ça va exploser !

Revenons sur l'histoire de famille nombreuse , ce n'est pas dur à comprendre . Si je coupe un gâteau à 4 ou couper à 8 , la taille de la part n'est pas la même .
Je prend l'exemple concret perso :
Nous étions 8 dans la famille , au moins 3 de ma famille n'avait pas atteint le niveau d'étude secondaire .Pourquoi ? parce que comme cultivateur le travail de mon père ne pouvait pas payer les études pour tout le monde et pourtant on n'est pas le plus pauvre du village !
Et maintenant quand on devient vieux , on commence à parler de l'inégalité , s'ils ou si elles n'avaient pas le même niveau d'étude à cause qu'on est trop nombreux .
Le problème , c'est qu'on n'ose pas trop dire la vérité et on dit " phoap préng samnang " .
Dans combien de décennies encore ce Cambodge pourra créer la sécurité sociale , la retraite pour la population , mais le chemin doit être très long .
Il faut que chacun compte sur soi-même "aide-toi , le ciel t'aidera " .En attendant , on se bat pour survivre .

#80568 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 22:07 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3643
Inscrit(e) le 10/01/2005
Monsieur kaunklau, je ne suis pas d'accord avec vous.


Je crois que le Cambodege peut prendre encore 10 millions de personnes! kékéké......Y a assez d'espace, assez de terre cultivable,...Dans notre cas je préfère le surpeuplement que le sous-peuplement......juste pour contrer l'invasion viet...kékéké...

Pensez-vous que ça change qqch dans la vie des khmers dans les 2 cas ( surpeuplement ou sous-peuplement); rien, ils meurent toujours de faim et de pauvreté!.....p.c.q le Cambodge n'a pas de gouvernment, seulement dews bandits! kékéké......



#80571 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 22:35 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Ce n'est pas parce qu'on est surpeuplé , on défend mieux le pays .
L'exemple d'Israel , un petit pays , mais les grand autours ne pourront rien faire contre ce pays .
Bon ! désirez-vous de voir tous ces gosses fouiller les montagnes d'ordures , ces familles qui dorment sur le trottoir avec 4 , 5 gosses dont le dernier se nourrissait du lait de sa maman ( je les ai rencontré à côté du palais royal ) ou on leur explique de stopper de faire trop d'enfants .
Je ne suis pas convaincu qu'on a assez de terres ou d'espaces pour cultiver , car on n'est pas riche économiquement et sur nos terres on n'a pas beaucoup de matières premières non plus .
Nos voisins aussi , ils sont surpeuplés . Bientôt , on va s'entretuer pour un bout de terre ,un gisement de pétrole , un barrage . On verra !

#80573 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 25/08/2011 @ 22:56 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
On veut me faire causer...moi, qui est en train de profiter tranquillement du "crachin breton" avec un verre de sirop à la main!! quel malin ce M. Bac!!

Mais, même si je ne vous réponds pas directement, je suis quand même le débat avec beaucoup d'inspirations!:sygus:

Demain matin, je pars dans le sud...en passant par Bordeaux, j'espère que le temps sera meilleur.:conduit:

Edité le 25/08/2011 @ 22:59 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#80574 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 26/08/2011 @ 00:22 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
salut lbk, ca va??
#80577 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 26/08/2011 @ 14:14 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10173
Inscrit(e) le 27/12/2005
lebosskhmer a écrit

On veut me faire causer...moi, qui est en train de profiter tranquillement du "crachin breton" avec un verre de sirop à la main!! quel malin ce M. Bac!!

Mais, même si je ne vous réponds pas directement, je suis quand même le débat avec beaucoup d'inspirations!:sygus:

Demain matin, je pars dans le sud...en passant par Bordeaux, j'espère que le temps sera meilleur.:conduit:


Sincèrement il a raison d'aller voir un peu du soleil ailleurs.
J'ai passé un journée bien "arrosée" à Etretat(WE 15 aout), ce n'est pas la Bretagne mais bon...
#80588 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 28/08/2011 @ 13:46 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge

Salut Virgule,


Excuse-moi du retard de réponse, puisque j'ai pris la route le lendemain matin après mon dernier message...je suis actuellement dans le sud, et tout va bien! merci!
:conduit:

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#80615 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 28/08/2011 @ 13:51 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge

Bonjour Seun Nmott,


Effectivement...pensant trouver du soleil plus bas, vers Bordeaux, mais la pluie était toujours au rdv.
Mais bien heureusement que nous avons rencontré quelques sympathiques cambodgiens pour nous balader...dont un qui travaillait dans l'hôtel où nous avons séjourné.

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#80616 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 28/08/2011 @ 14:31 Bas de page
Re : Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg
 
Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
BAC a écrit

Monsieur kaunklau, je ne suis pas d'accord avec vous.


Je crois que le Cambodege peut prendre encore 10 millions de personnes! kékéké......Y a assez d'espace, assez de terre cultivable,...Dans notre cas je préfère le surpeuplement que le sous-peuplement......



Pour une fois, je suis d'accord avec BAC ! kékéké !:rire1: Juste pour être plus nombreux afin de mieux défendre le pays contre tous ceux qui le convoitent...

Et je pense sincèrement que la pauvreté qui sévit le Cambodge n'est pas lié au manque des ressources naturelles mais plutôt à la mauvaise gestion et ce dans tous les domaines, aussi bien politique qu'économique...

La preuve, il y a des pays qui convoitent notre pays, pourquoi, à votre avis ?

Edité le 28/08/2011 @ 14:31 par Sereypheap

signature.gif
#80617 View Sereypheap's ProfileView All Posts by SereypheapU2U Member
Haut de page 28/08/2011 @ 22:23 Bas de page
Re : Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle, la pauvreté. Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
@Séeipheap !
vous avez écrit :
"... Et je pense sincèrement que la pauvreté qui sévit le Cambodge n'est pas lié au manque des ressources naturelles mais plutôt à la mauvaise gestion et ce dans tous les domaines, aussi bien politique qu'économique..."
Eh oui , je suis d'accord avec vous :
- c'est la mauvaise gestion ,politique et économique .
Mais ce n'est pas tout . La mauvaise gestion , pour moi , c'est la corruption de ce gouvernement .
On se souvenait , pourquoi à l'époque Sihanouk , avant 1970 , pourquoi les partis communistes khmers étaient soutenus par des professeurs , des étudiants , des élèves , car souvent c'était l'inégalité social . La crise sociale avait aidé les partis politiques de Khiev Samphân , Hou nim , Hou yorn , d'être élu comme " député " ! pourquoi les khmers avaient voté pour ces gens ? à mon avis ces personnes étaient considérées par les cambodgiens comme "saat saâm " , "non corrompues " .
De 1970-75 , " La république khmère " était également pourrie dans toutes les domaines . La corruption avait rongé ce pays , même dans l'armée de la république et entrainant sa chute inévitable .
Maintenant ce pays qui vient de sortir de l'année zéro des Khmers rouges , est en train de suivre les vieilles leçons des anciens régimes .
J'ai vu dans le reportage ,il y a des familles qui se plaignaient de vivre comme à l'époque Pol Pot , ça veut dire : Pol pot = famines , l'enfer , dépourvus de tout . C'est très dangereux pour ce pays .
Les communistes khmères , à l'époque , avaient trouvé la faille de la société cambodgienne , lors de chaque propagande les endoctrinés ne parlaient que la corruption , l'inégalité social entre ceux qui sont à la capitale et ceux qui sont en campagne . Et c'était bien le piège que connaissait le pays .
Quand j'ai écrit qu'on est surpeuplé ou on va tout droit dans le phénomène de "surpeuplement " , j'ai des preuves à l'appui .
Les khmers à l'époque étaient jamais émigrés vers les autres pays pour chercher du travail , pourquoi ?
Pour moi , parce qu'on n'était pas beaucoup , 5 M à 6 Millions d'habitants / 181 000 km2.
Maintenant 14 /15 M .
Chaque personne doit se débrouiller , chercher des emplois , se diversifier .C'est le phénomène de survie qui est en train de s'installer ! vous allez voir dans quelques années , si on ne fait rien , c'est la crise sociale qui va exploser .
Vous savez autant que moi le litre d'essence au Cambodge est 1 dollar/litre , alors que , le riz 2 kg / 1 $ , la viande est chère également et le salaire des ouvriers d'usine 60 à 70 $/mois , mais comment les gens vont se nourrir ?
Pourquoi les autres pays convoitent ! parce que eux ils sont surpeuplés également .
On n'a pas besoin d'avoir "beaucoup" de soldats pour défendre la territoire !
Il vaut mieux en avoir moins , mais de qualité , bien équipés , payés correctement .Pas comme actuellement , il y a des militaires qui ne touchaient pas le salaire à la fin du mois , les femmes et les enfants en première ligne ! quand un soldat est mort , sa veuve se trouvait avec rien ...etc. D'ailleurs , c'était les leçons de l'armée de Lon Nol .
Je sais très bien quand j'ouvre le débat sur la famille nombreuse au Cambodge les gens ne sont pas d'accord .Comme nos anciens disaient que "les parents sont des dieux ! mais
dans la vie courante , dans les villages , dans la société khmère ,pourquoi les gens disaient : " Oh , il a LA CHANCE d'être le garçon ou la fille unique " ?.
" Ké mean samnag nas cheat nis , kroursa kaun tè moury " .
Le social cambodgien va exploser dans l'avenir proche et je pense que l'un des facteurs de la pauvreté de ce pays est la surpopulation . Le sujet de "famille nombreuse " n'est pas un sujet "tabou " pour le développement de ce pays et le bien-être des khmers .


#80620 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page