Board logo

Le Forum Khmer-Network » Actualités du Cambodge » Articles de presse » Khmers de l'étranger : la nouvelle génération de retour ?

Khmers de l'étranger : la nouvelle génération de retour ?

Watthachan - 11/09/2009 à 11:36
La seconde partie est parue.
Je viens de la lire et me reconnait bcp dans certains témoignages.
Mais aussi je comprends mieux, les plus simples gestes marcher, se tenir font de nous des étrangers à leurs yeux !
D'un point de vue personnel je conclurais sur le fait qu'on naît khmer et qu'on ne le devient pas

Aekreach - 11/09/2009 à 22:58
Etre ou ne pas être khmer : le difficile retour de la diaspora au Cambodge (2/2)

Aekreach - 11/09/2009 à 23:00
Déjà, en 1975, les citadins qui étaient déportés dans les campagnes, étaient tout de suite repérés comme n'étant pas de vrais paysans de par leur façon de parler ou de se mouvoir.

Edité le 11/09/2009 @ 23:00 par Aekreach

petiteheidi - 12/09/2009 à 23:39
.

Edité le 20/10/2015 @ 00:18 par petiteheidi

Aekreach - 13/09/2009 à 16:39
A propos de nationalité, je voudrais savoir si un enfant de père cambodgien et de mère française, mais étant né en France peut faire des démarches auprès de l'ambassade de Cambodge en France pour obtenir la double nationalité ?


yayawarman - 14/09/2009 à 06:33
Non, ce n'est pas possible !!!

Mais rien ne vous empêche d'aller voir une administration compétente au Cambodge et demander un passeport khmer pour la modique somme 500 dollars...

Aekreach - 14/09/2009 à 08:12
yayawarman a écrit

Non, ce n'est pas possible !!!

Mais rien ne vous empêche d'aller voir une administration compétente au Cambodge et demander un passeport khmer pour la modique somme 500 dollars...


Je sais qu'au Cambodge avec quelques dollars tout est possible... Merci

Watthachan - 14/09/2009 à 10:02
Ah en effet ca doit être difficile de se sentir étranger au pays qui dans lequel vous avez passé votre jeunesse.
Mais la plupart ont réussi à faire la paix, et je comprends mieux maintenant cet aspect "communautaire" fort en France.

Enfin bon pour moi le srok restera tjrs un pays où il est excellent d'y passer. Mais je m'y vois très difficilement vivre, être percu comme Anikéchun est relativment plaisant mais faut dire que je veille à être tjrs accompagné !

Je dispose du visa K mais j'ai rien demandé MDR, un gars en uniforme m'attendait au service d'immigration avec mon nom sur une pancarte il a disparu avec mon passeport et m'a accompagné dehors ... quel accueil ^^

Je crois savoir qu'un ami métisse dispose lui aussi du même traitement mais je ne sais pas trop comment il s'est débrouillé ..

Y a une grosse différence entre le visa K et la nationalité ?

Aekreach - 14/09/2009 à 10:04
Avec la nationalité on peut acheter un terrain et sans doute pas avec un simple visa K.

Edité le 14/09/2009 @ 10:05 par Aekreach

Seun nmott - 14/09/2009 à 12:21
Je pense que vous pouvez demander la nationalité Cambodgienne, mais cela demande une certaine condition de temps présence sur le territoire?!

Si vous avez encore de la famille, vous pouvez inscrire dans son cahier de famille qui vous donne droit à obtenir une carte de résidence voire une carte d'identité et qui vous donnera droit à devenir propriétaire d'un bien immobilier.
Ce n'est qu'un avis perso! a vérifier.

Aekreach - 14/09/2009 à 17:03
Je ne voudrais pas me retrouver avec deux cartes d'identités et deux lieux de naissance différents. Dans mon cas, je suis né en France mais j'ai vécu plus de 10 ans au Cambodge et un de mes parents était cambodgien. A l'époque de Lon Nol, je possédais la double nationalité mais les papiers ont été détruits. Et j'ignore si le gouvernement cambodgien actuel pourrait m'accorder à nouveau la nationalité cambodgienne avec un lieu de naissance à l'étranger.

BAC - 15/09/2009 à 07:01
J'ai lu le texte. Pas tout. Parce que je lis one-one avec un dictionnaire à côté de moi. Fuck, que le texte est long. Qqn pourrait-il résumer...kékéké Je vais lire le reste...

Moi, je suis de même génération que eux. Je n’ai pas été à l’école quand j’étais petit; à cause des Khmers rouges. J’ai commencé à l’école vieux au Canada, donc pas pu faire grande chose kékéké....Je suis comme eux. Je voudrais retourner au Cambodge. Mais je ne peux pas maintenant, parce que je n’ai pas de diplôme ni d’argent....kkékéké....

Je n’ai pas de diplôme pour faire comme eux, c’est-à-dire faire un travail qui va améliorer la vie des khmers ou réduire la souffrance des enfants de Steugn Meanchey.... Donc, moi, ce que je voudrais, quand j’aurai assez d’argent, c’est de retourner dans mon village faire mon petit business; mon business c’est de vendre Bor-Bor dans ma petite cabane kékéké....et le soir, je regarderai les enfants jouer dans la rue poussiéreuse kékéké... Le matin, j’irai chercher un journal, comme je ne sais pas lire khmer, j’irai chercher le Phnom Penh Post. Je lirai donc le PPP en vendant Bor-Bor....quel bonheur...Non? kékéké.....

Je ne ferais pas comme ces vieux aliénés parce qu’ils ont perdu la racine khmer; ils ne se souviennent plus les chantes de coqs khmer, vous savez comment chantent cocorico les coqs khmer kékékék...., ils ne veulent rien savoir de leur pays natal, mais parlent quand même beaucoup du Cambodge; parler mal du cambodge....kékéké Ils sont partis du Cambodge avant les Khmers rouges, donc pas connu la misère, mais leur esprit est torturé par le mal, ils croient que le Cambodge est l'enfer, un endroit à éviter kékéké parce que les khmers rouges sont encore là.

L'autre jour, j’ai crié '' Les Khmers rouge arrivent!!! '' à un vieux comme ça, il a sursauté; il a failli faire une crise cardiaque...kékékéké


petiteheidi - 15/09/2009 à 13:54
.

Edité le 20/10/2015 @ 00:18 par petiteheidi

Seun nmott - 15/09/2009 à 14:18

Pour votre information, je n’ai pas vu une seule famille, dont le père exerce une activité stable en France, décide d’y retourner au srok.


Je ne veux pas vous contre dire, j'en ai vu plus d'un. :lol:

Moi aussi j'ai lu et relu cette article, très intéressant et ainsi que les réactions.. notamment celle de poupou, cette phrase" Il est de notoriété publique que le comportement de certains Khmers d'outre-mer ont été tout sauf exemplaire"

Suis retourné cinq fois, 4/5 avec les enfants.

Si le voyage dure que deux heures, je m'y rends chaque WE :lol:

liberté - 15/09/2009 à 14:51
Moi, j'entends plutôt les tata, et yey yey qui préfèrent retourner vivre au cambodge car ils ont vécu les 3/4 de leur vie, et tandis que les poupou, mingming et bangbang puis khéngkhéng, eux! préfèrent aller ouvrir un commerce ou une boutique ou un restaurant car les khmers de nouvelle génération au cambodge sont hyper riche que ceux de l'étranger, alors, il faut aller chercher des sous là bas!

BAC - 15/09/2009 à 15:39
Seun nmott a écrit


Pour votre information, je n’ai pas vu une seule famille, dont le père exerce une activité stable en France, décide d’y retourner au srok.


Je ne veux pas vous contre dire, j'en ai vu plus d'un. :lol:

Moi aussi j'ai lu et relu cette article, très intéressant et ainsi que les réactions.. notamment celle de poupou, cette phrase" Il est de notoriété publique que le comportement de certains Khmers d'outre-mer ont été tout sauf exemplaire"

Suis retourné cinq fois, 4/5 avec les enfants.

Si le voyage dure que deux heures, je m'y rends chaque WE :lol:




" Il est de notoriété publique que le comportement de certains Khmers d'outre-mer ont été tout sauf exemplaire"


kékékéké......En plein dans le mille...êtes vous comme ca M. Seun nmott??? Non, vous êtes trop humble kékék....Mok lourk Bor-Bor avec moi...kékéké...



Watthachan - 15/09/2009 à 16:19

Je pense que nos jeunes diplomés ont les capacités et les compétences nécessaires à faire évoluer la société khmère, si seulement on leur accorde les moyens de les réaliser.


Tout à fait petiteheidi, j'ai cette volonté de vouloir y retourner pour y créer une élite partageuse, l'histoire est pleine de ces pays exemplaires qui ont su se "ressaisir".
cependant il s'agit rarement de faits d'un seul homme et surtout le fruit d'un très très long travail.
Bref la patience je suis loin de l'avoir mais avant ca mm pas l'idée ... Des ressources à long terme je n'en vois qu'une pr le Cambodge c'est la ressource humaine, donc l'éducation. Mais on compte par dizaines le nbre d'ONG qui sont déjà au travail !

En plus je manque cruellement de compréhension de la culture khmère.

Et le combat m'a l'air si long et si perdu d'avance ...

Seun nmott - 15/09/2009 à 17:56

kékékéké......En plein dans le mille...êtes vous comme ca M. Seun nmott??? Non, vous êtes trop humble kékék....Mok lourk Bor-Bor avec moi...kékéké...


Lourk bor-bo, non. Je n'ai plus l'âge. :sourire:

Il y a quelques années, quand j'ai répondu à certains que : Le Cambodge manque un bon boulanger...

Ce n'est pas un Français d'orig.. KH qui se sont intéressé... en 2009 des boulangeries-pâtisseries sont fleurissantes jusqu'en provinces. :lol:
j'en suis certain que ce ne sont pas des kh.

Les jeunes kh sont dans d'autres domaines :lol: .... plus intello...

Quant à :

Je pense que nos jeunes diplomés ont les capacités et les compétences nécessaires à faire évoluer la société khmère, si seulement on leur accorde les moyens de les réaliser.


Ne vous rêvez pas, je vous en prie.
Non ne vous prenez pas mal, car si ILS arrivent à redresser "la tête", sans les aides des kh outre mer.
Pourquoi ILS vous favoriseront ?...






petiteheidi - 15/09/2009 à 20:27
.

Edité le 20/10/2015 @ 00:19 par petiteheidi

Seun nmott - 15/09/2009 à 21:24

Heumm ! Heumm ! J’ai connu quelques cas, malheureusement ils sont partis précipitamment, sans payer ses dettes :lol: si jamais vous les voyez…l’un présente une émission télévisée sur CTN. C’est d’accord ! fifty fifty


Ceux là j'en vu beaucoup.:clindoeil:

Pour répondre à votre question:
Quand j'ai décidé de quitter le pays, c'est par ce qu'à ce moment là (fin 79): y a deux raisons
1- le pays est sans dessus dessous. j'ai les enfants à l'âge de rentrer à l'école.
2- l'Etat du Cambodge à l'époque ne m'inspire pas confiance.
C'est pourquoi j'ai opté pour le troisième pays.
...
Les enfants ont grandit, finis leurs études, il me reste quelques années et ce sera la retraite, là j'ai bien envie d'y retourner avec mon épouse.
Non je ne bleuffe pas comme certains qui n'hésitent pas de refaire à zéro...no comment!
Le premier objectif est réalisé

Retrouver le pays de ma naissance et si je peux apporter quelques choses d'utile(sans profit) je n'hésiterai pas. Un autre obj à .....
Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé....:clindoeil:

Quand aux jeunes qui sont partis au srok après avoir eu leurs diplômes en France, oui y en a plus d'un, je vous le dirai quand on se voit un jour.
Merci de m'avoir interviewé!
Sincèrement.

petiteheidi - 16/09/2009 à 08:43
.

Edité le 20/10/2015 @ 00:19 par petiteheidi

Seun nmott - 16/09/2009 à 09:11

Rendez-vous est pris, pas de fugue ni de bluff donc, il s’agirait d’un retour sans retour… :nono: n’est-ce pas Monsieur ‘’ Seun Nmott ‘’:-P


Un pied dans chaque pays, :lol:
Jusqu'au jour où on ne peut plus supporter la durée du voyage, alors il va falloir décider une fois pour toute, où poser les deux pieds?.

Pour Le RDV pas de problème. :angkorbeer:





Seun nmott - 16/09/2009 à 12:57
héritier du kambuja a écrit

Seun nmott a écrit


Rendez-vous est pris, pas de fugue ni de bluff donc, il s’agirait d’un retour sans retour… :nono: n’est-ce pas Monsieur ‘’ Seun Nmott ‘’:-P


Un pied dans chaque pays, :lol:






Attention au grand écart quand même, ça peut donner "Casse-noisette" de Tchaïkovski.:MDR:


Merci pour la remarque.
Je fais bien attention, j'adore la valse...

Seun nmott - 16/09/2009 à 13:32
héritier du kambuja a écrit

Seun nmott a écrit

héritier du kambuja a écrit

Seun nmott a écrit


Rendez-vous est pris, pas de fugue ni de bluff donc, il s’agirait d’un retour sans retour… :nono: n’est-ce pas Monsieur ‘’ Seun Nmott ‘’:-P


Un pied dans chaque pays, :lol:






Attention au grand écart quand même, ça peut donner "Casse-noisette" de Tchaïkovski.:MDR:


Merci pour la remarque.
Je fais bien attention, j'adore la valse...


J’ai bien peur que vous n’ayez pas saisi le sens de ma blague.
Quand on fait le grand écart, on peut casser les bonbons.



Si! Si! Et entendons nous bien, si je(tjs avec mon épouse) fais "la valse" entre la France et le Cambodge c'est uniquement familiale. Et puis savez vous plus on prend de l'âge, plus on craint le froid(l'hiver)or quelques mois au pays c'est plus que bien.
Merci encore

liberté - 16/09/2009 à 19:10
[quote=BAC]




kékékéké......En plein dans le mille...êtes vous comme ca M. Seun nmott??? Non, vous êtes trop humble kékék....Mok lourk Bor-Bor avec moi...kékéké...





Juste info, lourk bor bor tchâgn khorsh kjorl té dâtch cheang.

Aekreach - 16/09/2009 à 19:54
liberté a écrit


Juste info, lourk bor bor tchâgn khorsh kjorl té dâtch cheang.


treuv heuy khorsh kyorl datch satch cheang :lol:

petiteheidi - 17/09/2009 à 23:26
.

Edité le 20/10/2015 @ 00:20 par petiteheidi

Seun nmott - 18/09/2009 à 11:16
Vous avez peut être raison, un retour sans retour. Appellez le comme vous le voulez.:clindoeil:

Mais tâtonner, ça pas du tout.On ne danse pas à "taton".
Ne cherchons à polémiquer.
Un pied dans chaque pays pour moi c'est pour dire que plus tard je vis la moitié de mon temps en France , et l'autre moitié au srok. Rien que ça et non pas autre chose . Je suis pas le premier.
Réaliser ou pas, on verra.



notre contrat est rompu


Quel contrat?







Aekreach - 18/09/2009 à 16:33
Le Cambodge ne manque pas de gens compétents mais les cambodgiens du srok manquent surtout d'argent. Les salaires sont misérables par rapport à l'occident. Seuls ceux qui occupent des postes à responsabilité gagnent beaucoup d'argent grâce à la corruption. Alors personne au srok ne crache sur l'argent de la diaspora khmère. Ceux qui ont de la chance d'avoir de la famille à l'étranger sont contents de recevoir de temps en temps une petite somme qui leur permet d'améliorer leur quotidien.

Le Cambodge restera toujours un pays instable. Il est préférable pour nous réfugiés politiques de pouvoir toujours compter sur le troisième pays. Je suis assez d'accord avec pou Seun Nmott sur les aller-retours sans se fixer définitivement.

Aekreach - 18/09/2009 à 17:48
Bonjour HdK,

Je suis d'accord dans les grandes lignes.

Concernant l'argent envoyé au srok, j'ai bien précisé "Ceux qui ont de la chance d'avoir de la famille à l'étranger sont contents de recevoir de temps en temps une petite somme qui leur permet d'améliorer leur quotidien."

Je suis conscient que tous les cambodgiens au srok n'ont pas une famille à l'étranger.

Mais, inversement, si la diaspora n'envoyait pas d'argent et ne retournait pas passer quelques semaines par an au srok, le Cambodge n'aurait certainement pas connu cet essort. Je l'admets volontier, cet essort économique ne profite certes qu'à une petite minorité, mais les autres indirectement en profitent un peu quand même.






Edité le 18/09/2009 @ 17:49 par Aekreach

petiteheidi - 18/09/2009 à 19:25
.

Edité le 20/10/2015 @ 00:20 par petiteheidi

Keane12 - 18/09/2009 à 19:45
petiteheidi a écrit

[color=#3f00ff][size=4]

Vous dites que le Cambodge possède des mécaniciens, des ingénieurs compétents…mais le Cambodges n’est pas encore réussi à concevoir des ventilateurs, des climatiseurs… dieu sait qu’il fait chaud chez nous.


Excusez-moi d'intervenir mais j'aime bien le "Chez nous".

France ? Cambodge ? Les 2 ? Aucun des 2 ?

Ca veut tout dire... :soleil:

BAC - 18/09/2009 à 20:17
Hier, j’ai assisté au premier match pré-saison des Canadiens de Montréal. Ils ont gagné 3-2 contre les Panthers de La Floride. Bon match. Kékék....

Hier, c’était pas comme autre fois. Hier je regardais le match sans émotion, sans partisanerie et sans attachement. Quand j’étais jeune, je regardais tous les matchs du Canadien. Je regardais son classement. Je connaissais tous les noms des joueurs et leur statistique. J’étais fou des Canadiens de Montréal et de hockey Kékék....Maintenant....je suis vieux kékéké....

Quand j’étais jeune, je jouais au hockey dans les patinoires extérieures avec mes amis. On se prenait pour des joueurs des Canadiens. Nous jouions même quand il faisait -30 degré dehors. Je jouais au hockey. Je parlais de hockey. Je regardais les Canadiens jouer. Je m’habillais hockey. Ma chambre était tapissée hockey....kékékéké Tout pour le hockey....kékéké Pourquoi???

Oui pourquoi? Kékék....parce que je vivais parmi les Québécois. Je faisais comme les jeunes Québécois. Je faisais ça pour être dans le groupe. Mais avec le temps je me rendais compte que je suis toujour Khmer! Kékéké....Merci à eux. C’était grâce à eux que je retournais dans mon groupe, ma communauté à moi, khmer! Kékék....C’est comme ça ! C’est comme ça l’Amérique; Le Mealting Pot- Sam-lor-kor-ko, mais mal mélangé. Alors on retrouve, les carottes dans un coin, les patates dans l’autre coin, les liserons d’eau au fond du chaudron, les champignons en dessus,...kékéké

L’envie que des khmers, des viets, des Laosiens de retourner vivre dans leur pays, c’est ça; être avec leurs semblables. Et C’est comme ça la culture. Je regarde un khmer agir, je lui comprend. Je regarde qqn qui a une culture différente de la mienne, je lui comprend moins bien. Kékéké....Obama ne peut rien changer! Kékéké.....




Seun nmott - 18/09/2009 à 20:48

2: Quand j’entends Monsieur Seun mnott décide de retourner définitivement s’installer au srok , j’ai alors lancé un pari. J’ai transformé son pseudo Seun nmott en SènNmorth . SènNmorth = promesse.
Quelle est cette promesse ? Si Monsieur Seun nmott retourne définitivement au srok, je me fairais plaisir de l’accompagner.Pourquoi ? parce que je sais qu’il ne ferait pas, et toujours sur un ton d’humour SVP.


Je ne sais pas que vous faites bien attention à ça, Merci, beaucoup.
Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis.

J'ai dis: il me reste quelques années et ce sera la retraite, là j'ai bien envie d'y retourner avec mon épouse.

il n'y a rien à voir avec votre phrase en gras dans quote :sourire:

Mais bon laissons tomber cette petite discussion. Puisque quoiqu'il en soit nous aimons tous notre Cambodge, sauf que chacun a son discours. en prime je vous offre à tous cette superbe photo.

20090911100222.jpg
Prise cet été au village culturel(siemreap)



Edité le 18/09/2009 @ 23:33 par Seun nmott

BAC - 19/09/2009 à 00:35
Seun nmott a écrit


2: Quand j’entends Monsieur Seun mnott décide de retourner définitivement s’installer au srok , j’ai alors lancé un pari. J’ai transformé son pseudo Seun nmott en SènNmorth . SènNmorth = promesse.
Quelle est cette promesse ? Si Monsieur Seun nmott retourne définitivement au srok, je me fairais plaisir de l’accompagner.Pourquoi ? parce que je sais qu’il ne ferait pas, et toujours sur un ton d’humour SVP.


Je ne sais pas que vous faites bien attention à ça, Merci, beaucoup.
Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis.

J'ai dis: il me reste quelques années et ce sera la retraite, là j'ai bien envie d'y retourner avec mon épouse.

il n'y a rien à voir avec votre phrase en gras dans quote :sourire:

Mais bon laissons tomber cette petite discussion. Puisque quoiqu'il en soit nous aimons tous notre Cambodge, sauf que chacun a son discours. en prime je vous offre à tous cette superbe photo.

20090911100222.jpg
Prise cet été au village culturel(siemreap)





Kékéké...Moi, M. Seun nmott, j'ai envie de partir mainant. Il y a une chose que l'homme ne s'habitue jamais; le froid. Après 30 ans, je ne me suis pas encore habitué au froid, à la neige, à la slush, au noirceur à 4 heure le soir,....c,est déprimant...Vraiment, j'ai envie de crisser le camp d'ici au plus sacrant!!!kékékék.....



Seun nmott - 22/09/2009 à 18:14
Depuis 30 ans, j'ai toujours rêvé en khmer...

Puis je suis très frileux...
Pourtant j'aime bien skié... :lol:

Aekreach - 22/09/2009 à 18:53
Moi, parfois je rêve en khmer parfois je rêve en français.
Je ne suis pas frileux mais je n'ai jamais skié... :lol:
Il va falloir que pou Seun Nmott me donne des leçon de ski... :lol:

sothy - 29/09/2009 à 22:57
Aekreach a écrit


Moi, parfois je rêve en khmer parfois je rêve en français.

Je ne suis pas frileux mais je n'ai jamais skié... :lol:

Il va falloir que pou Seun Nmott me donne des leçon de ski... :lol:




Donc - premier voyage :conduit: ensemble direction montagne : moi feu de cheminée, toi les pistes de ski ; puis deuxième voyage ensemble au srok ; faudra se dépêcher, je ne rajeunis pas (toi non plus comme dirait Gainsbourg).

:up: J'ai bon là ? :sarcastic:

Aekreach - 30/09/2009 à 07:24
sothy a écrit

Donc - premier voyage :conduit: ensemble direction montagne : moi feu de cheminée, toi les pistes de ski ; puis deuxième voyage ensemble au srok ; faudra se dépêcher, je ne rajeunis pas (toi non plus comme dirait Gainsbourg).

:up: J'ai bon là ? :sarcastic:




A vrai dire, le ski, je crois que je n'en ferai jamais. En ce moment, j'ai des douleurs au genou droit. Eh oui, moi non plus je ne rajeunis pas :lol:

Quant au retour au srok, je repousse toujours à plus tard. Je l'ai déjà réalisé en partie grâce à tes photos. Et bientôt, David m'a promis d'aller filmer et prendre quelques photos là où j'ai vécu pendant le régime du K.D.

Pour l'instant, je n'ai retrouvé aucun membre de ma famille. Dans mon cas, le Cambodge n'est peuplé que de fantômes. Un retour me fera plus de mal que de bien. Je me connais.

En ce moment, je ressens plus le besoin d'écrire mes souvenirs qui refont surface. Mais pour cela, il me faudra trouver un nègre. L'écriture et moi, ça fait deux.



Edité le 30/09/2009 @ 07:27 par Aekreach