Board logo

Le Forum Khmer-Network » Informations pratiques » Avis de Recherche » Perdu de vue depuis plus de 40 ans

Perdu de vue depuis plus de 40 ans

Aekreach - 28/09/2008 à 12:12
img009cy2.jpg


Mes chers amis,

J'ai posté un avis de recherche sur le site LJK. Et Renata, s'est proposée de le poster ici.
Mais, je me suis dit, autant le faire moi-même et c'est l'occasion de passer embrasser mes amis.
En fait, je n'ai jamais cessé de vous lire. J'espère que pou Seun Nmott a bien reçu ma petite carte postale cet été de Perros Guirec.

D'ailleurs, cette photo a été prise pas très loin de Perros Guirec, à Pleumeur Bodou exactement.
A l'arrière plan, on peut apercevoir le Radôme.

Je recherche donc, la personne qui me portait dans ses bras. Malheureusement, je ne connais pas son identité. Les trois autres personnes qui y figurent sur la photo, sont ma grand-mère, son compagnon et un de ses petits neuveux. Ils sont hélas tous décédés.

L'inconnu, était dans la marine nationale française. Son port d'attache était Brest. Cette personne était très proche de mon père. Mais, j'ignore si c'est un ami ou un membre de la famille.

Si vous connaissez des khmers, qui ont vécu en France dans les années 60, je vous serais très reconnaissant de leur montrer cette photo. Peut-être que quelqu'un pourra m'aider à mettre un nom sur ce visage. Et si cette personne est encore vivante, je serai fou de joie de le revoir étant donné que toute ma famille paternelle a "disparu" pendant le régime des khmers rouges.

Merci d'avance.

Aekreach...



Seun nmott - 28/09/2008 à 18:42
:whaou: kicé renata ? :quoi: et :clindoeil: :quoi: :reflechi2:

Pchum treuv tè mo!!! Merci !


J'espère que pou Seun Nmott a bien reçu ma petite carte postale cet été de Perros Guirec.


Si si, j'ai même dis sur le monochat que qu'ils ont le bonjour de notre cher Aekreach!!!!

Bien que la photo est un peu... Je vais essayer de me renseigner de mon coté...
On est pas gagné d'avance!

Aekreach - 31/10/2008 à 22:52
Photo de Papa

sothy - 31/10/2008 à 23:02
Aekreach a écrit


Photo de Papa




Je cherchais depuis un moment une photo de ton chez toi à PP (du coup j'ai raté liberté sur le monochat) - voilà que tu nous mets une photo de famille, c'est très émouvant !

Papa très beau et fiston bien mignon (n'a pas changé d'ailleurs) :clindoeil:

:bisou1:


Dom68 - 01/11/2008 à 14:09
J'espère sincèrement que vous retrouverez la personne.

NeangSrey - 04/11/2008 à 06:41
Aekreach a écrit

Photo de Papa


Bonjour Aekreach,

On était si proche ce jour-là en 1974 à PHN.
J'étais arrivée à l'école et la roquette avait déjà éclatée et depuis ce jour-là, je n'ai jamais pu retourner dans notre école (à l'intérieur).
Aujourd'hui, c'est toujours le même lycée càd sur le même lieu et je ressens toujours une sensation bizarre chaque fois que j'ai l'occasion de passer devant.

Je suis de tout coeur avec toi et j'essaie de voir si quelqu'un de mon entourage connaît ce monsieur.
(donne moi le nom de ton père par MP). Merci

Aekreach - 04/11/2008 à 08:32
NeangSrey a écrit

Aekreach a écrit

Photo de Papa


Bonjour Aekreach,

On était si proche ce jour-là en 1974 à PHN.
J'étais arrivée à l'école et la roquette avait déjà éclatée et depuis ce jour-là, je n'ai jamais pu retourner dans notre école (à l'intérieur).
Aujourd'hui, c'est toujours le même lycée càd sur le même lieu et je ressens toujours une sensation bizarre chaque fois que j'ai l'occasion de passer devant.

Je suis de tout coeur avec toi et j'essaie de voir si quelqu'un de mon entourage connaît ce monsieur.
(donne moi le nom de ton père par MP). Merci


Bonjour Bang NeangSrey,
Vous habitez au Cambodge ?
Je vous ai répondu en PM.
Merci pour tout.

sothy - 04/11/2008 à 10:05
Aekreach a écrit

NeangSrey a écrit

Aekreach a écrit

Photo de Papa


Bonjour Aekreach,

On était si proche ce jour-là en 1974 à PHN.
J'étais arrivée à l'école et la roquette avait déjà éclatée et depuis ce jour-là, je n'ai jamais pu retourner dans notre école (à l'intérieur).

si un jour on est ensemble au srok - on ira ensemble voir les classes et prendre des tofs, d'acc ?

Aujourd'hui, c'est toujours le même lycée càd sur le même lieu et je ressens toujours une sensation bizarre chaque fois que j'ai l'occasion de passer devant.

Je suis de tout coeur avec toi et j'essaie de voir si quelqu'un de mon entourage connaît ce monsieur.
(donne moi le nom de ton père par MP). Merci



Bonjour Bang NeangSrey,
Vous habitez au Cambodge ?
Je vous ai répondu en PM.
Merci pour tout.



Ben moi aussi je veux le nom mais par :mail: et à toute fin utile (j'ai ma petite idée) !

Neangsrey : elle est là bas ; ici ; là bas ; ici ; elle bouge tout le temps. :up:

Neang yey sothy :love:


Aekreach - 04/11/2008 à 18:14
J'espère qu'avant de mourir, je retournerais au moins une fois au Cambodge. Mais, plus le temps passe, plus la probabilité de retrouver les membres de ma famille s'amenuise, et moins j'ai envie d'y retourner.

Dans ma vie, j'ai été déraciné deux fois. Une fois en 1970, quand j'ai quitté la France et toute ma famille française pour le Cambodge.
Et une fois, en 1980, quand j'ai quitté le Cambodge pour la France. Le deuxième déracinement était encore plus douleureux car j'étais le seul survivant.

Et 28 ans après ma fuite, je n'ai retrouvé aucun membre de ma famille paternelle et pourtant ils étaient nombreux. C'est la vie !

ly - 05/11/2008 à 07:37
Compréhension, Compassion et amitiés de ma part, cher ami Aekreach...

ly - 05/11/2008 à 07:37
... et de tous, j'en suis sûr !

Vicheya - 05/11/2008 à 08:00
Aekhreach ! Connais tu encore quelqu'un au Cambodge qui pourraot faire une recherche pour toi avec les renseignements que tu possède ?
La famille de ton père était de quelle ville ?

Aekreach - 05/11/2008 à 08:01
Vicheya a écrit

Aekhreach ! Connais tu encore quelqu'un au Cambodge qui pourraot faire une recherche pour toi avec les renseignements que tu possède ?
La famille de ton père était de quelle ville ?



La famille de mon Papa était de Kompong Luong. Si les khmers rouges n'ont pas détruit la pagode, le ( chèdei ) de mon grand-père y est peut-être encore ?

Edité le 05/11/2008 @ 08:18 par Aekreach

sothy - 05/11/2008 à 09:53
Aekreach a écrit


J'espère qu'avant de mourir, je retournerais au moins une fois au Cambodge.


Mais, plus le temps passe, plus la probabilité de retrouver les membres de ma famille s'amenuise, et moins j'ai envie d'y retourner.

Dans ma vie, j'ai été déraciné deux fois. Une fois en 1970, quand j'ai quitté la France et toute ma famille française pour le Cambodge.
Et une fois, en 1980, quand j'ai quitté le Cambodge pour la France.

Le deuxième déracinement était encore plus douloureux car j'étais le seul survivant.

Et 28 ans après ma fuite, je n'ai retrouvé aucun membre de ma famille paternelle et pourtant ils étaient nombreux. C'est la vie !




:conduit: allons y ensemble ! Viengs !


Ou ... alors allons y avec Gabriel, qui organise parfois des retours à plusieurs - c'est peut-être moins difficile !

J'attends toujours ton mail avec le nom - je te dirai, à quoi je pense, avant de transmettre.

Courage !

Sothy :bisou1:



Edité le 05/11/2008 @ 09:54 par sothy

Vicheya - 05/11/2008 à 09:54
Je vais contacter un de mes amis sur place pour savoir s'il y a un moyen de faire des recherches. il me semble me rappeler qu'on lui avait deja posé la question quand j'etais sur place !

Seun nmott - 05/11/2008 à 20:56
:joker:
:mur:

Aekreach - 06/11/2008 à 05:02
img018ai3.jpg

Photo de mariage de mes parents, prise en 1963 devant la Mairie du XVII ème à Paris.
Je recherche également les trois khmers qui sont sur cette photo. Je ne connais pas leur nom.
La femme de celui qui est près de mon Papa est allemande.


Aekreach - 17/11/2008 à 15:49
maisonkompongluongaf8.jpg
w885.png

J'ai trouvé cette carte sur google earth. Je ne suis pas sûr de l'échelle. La maison de ma grand-mère était située environs trois maisons après le carrefour. Et la pagode se situait sur le chemin en allant au marché.

ly - 20/11/2008 à 16:43
Bonjour à tous... Je reviens de Bretagne et de Nanterre "vite fait", où ma famille avait besoin de moi.
C'est une bonne idée d'avoir mis cette carte. Pour la recherche de Aekreach, mais aussi pour tous les autres, car ils n'avaient peut-être pas pensé à utiliser "google earth" pour aller faire un tour au-dessus du "Srok"...

Il doit être possible d'avoir une plus grande définition de l'image au sol, pour voir les maisons... Je l'ai déjà fait pour ailleurs, et c'est stupéfiant de voir des coins connus sur l'écran du PC, et la voiture des "potes" garée devant leur maison... Je me souviens l'avoir fait pour aller rendre visite à la famille Sereypheap.

à +

ly - 20/11/2008 à 16:44
Bonjour à tous... Je reviens de Bretagne et de Nanterre "vite fait", où ma famille avait besoin de moi.
C'est une bonne idée d'avoir mis cette carte. Pour la recherche de Aekreach, mais aussi pour tous les autres, car ils n'avaient peut-être pas pensé à utiliser "google earth" pour aller faire un tour au-dessus du "Srok"...

Il doit être possible d'avoir une plus grande définition de l'image au sol, pour voir les maisons... Je l'ai déjà fait pour ailleurs, et c'est stupéfiant de voir des coins connus sur l'écran du PC, et la voiture des "potes" garée devant leur maison... Je me souviens l'avoir fait pour aller rendre visite à la famille Sereypheap.

à +

Aekreach - 21/11/2008 à 10:02
Justement, j'ai fait une copie d'écran à partir d'une navigation sur Google Earth. J'ai remarqué qu'avec Google Earth, les régions ne sont pas photographiées avec la même précision. Dans les agglomérations, c'est plus détaillé que dans les campagnes reculées.

Par contre, j'aimerais bien savoir comment rendre les photos plus nettes. Si vous connaissez, un logiciel gratuit pour ça je suis preneur. Merci d'avance.

ly - 21/11/2008 à 10:33
Bonjour !

à ma connaissance, il n'est pas possible de les rendre plus nettes... La photo aurait dû être beaucoup plus précise avec Google earth avant de l'enregistrer.
C'est peut-être volontaire de la part des Amerloques de ne pas permettre plus de détails dans certains pays sur lesquels ils se considèrent encore comme... "gendarmes" ??? ou "prédateurs" ??? as you like it...

Aekreach - 21/02/2009 à 13:00
phoumpopeung.jpg

Je fais appel à ceux qui connaissent un peu la région de Kompong Thom ou qui ont une carte détaillée où on peut voir les noms de tous les villages.

Je pense avoir localisé sur ce plan, le village où j'ai été retenu par les khmers rouges mais je n'ai aucune certitude étant donné que les autres villages que je connais bien ne figurent pas dessus. Normalement on le prononce "Phoum Popeung". Il se situe à environ deux jours de marche de la ville de Kompong Thom. Les maisons de ce village étaient alignées le long de la rivière Steung Sèn.

Seun nmott - 22/02/2009 à 18:18
J'ai vécu quelques années à KG Thom, j'y connais un peu.
"Phoum Popeung" est bien loin du centre..

Traperng vèng , taingkrasain... santuk(sur la national)
Prey proh.... staung...
Voilà tout ...

Aekreach - 22/02/2009 à 18:27
Comme je disais plus haut, Phoum Popeung se trouve à deux jours de marche de la ville de Kompong Thom. Le village est sur les bords de Steung Sèn à quelques heures de marche de la forêt où on peut trouver un village répondant au nom de Prey Ponlu ( lueur ).

Pou Seun Nmott, avez-vous un plan détaillé de la région ?

Edité le 22/02/2009 @ 18:28 par Aekreach

Seun nmott - 22/02/2009 à 18:50
Juste un plan global!

Des heures de marches vers le nord, Taing krasar ... Kh teuk Andang...Kg Chvear???

Aekreach - 22/02/2009 à 18:54
Tout ça faisait partie de Srok Sondan. Alors je ne sais même pas dans quelle direction c'est.

Aekreach - 22/02/2009 à 19:53
Il faut que je retrouve une carte détaillée pour retracer l'itinéraire de mon exode.
Je me rappelle de quelques villes et villages seulement.

Phnom Penh
Chhroy Ampil
Prek Leap
Skun
Rokar Kaong
Prey Pdav
Vat Kdey Sèn ( c'est là que les khmers rouges nous ont appelé un par un pour faire notre "provatroub" = biographie ? Ceux qui avaient répondu qu'ils étaient militaires ou enseignants étaient dans un autre groupe qu'on allait plus revoir.
Phoum teuk veul
Phoum troukourn et Phoum Popeung ( se touchent ) C'est là où j'ai vécu durant la période khmer rouge.




Edité le 22/02/2009 @ 19:53 par Aekreach

Aekreach - 22/02/2009 à 19:58
A la libération, j'ai pris l'itinéraire suivant :

Phoum Popeung
Phoum Teuk Veul
Kompong Thom Ville
Siem Reap
Kompong Tkeuv
Pourk
Phoum Trom
Chongkal
Somrong
Sorin ( Thaïlande )

Edité le 22/02/2009 @ 19:58 par Aekreach

Aekreach - 23/02/2009 à 01:01
omean.jpg

J'avais à peine 13 ans, lorsque j'ai participé pour la première fois à la construction d'un barrage pour retenir le cours d'eau d'O Mean. Un jour, le barrage céda à la pression de l'eau alors que la construction n'était pas achevée. L'eau se déversa dans la rivière Steung Sèn si vite qu'on s'y croyait en pleine période d'inondation. Cette catastrophe détruisa toutes les plantations de pastèques au bord de la rivière.

Les khmers rouges ont prétendu que c'était
les crocodiles qui avaient fait le trou dans la nuit. Mais personne n'y avait cru.

Comme vous pouvez le constater, grâce à quelques noms de localité sur une carte, mes souvenirs refont surface.

Pendant le régime de Pol Pot, j'ai participé à la construction de trois barrages.

1 ) O Mean
2 ) trou de mémoire
3 ) O Tourk



Aekreach - 24/02/2009 à 20:50
Je suis un peu brouillon dans mes requêtes.

N'ayant pas de carte détaillée, j'ai imprimé des morceaux de carte d'Etat Major US du Cambodge que virgule avait fourni le lien.

Grâce à ce puzzle, j'ai localisé le village où j'ai véu durant plus de 3 ans. Mes déplacements étaient circonscrits dans un rayon d'une journée de marche.

Dommage que Google Earth ne permet pas de voir d'un peu plus près.

Le jour, où je retournerais au Cambodge, j'irai rendre visite aux personnes qui m'ont protégé et accuilli.

Ta Khouy et Yeiy Phay ne sont certainement plus de ce monde car à l'époque ils avaient environ 70 ans.
Ils avaient quatre filles et un garçon :
Ming Lad, ming Lam, ming Lay, ming Khom et Pou Chea.

Ming Lad était mariée et avait une fille qui avait mon âge. Elle habitait le village d'en face, l'autre côté de la rivière Steung Sèn.

Ming Lay avait pour époux pou Sanh. Ils avait deux enfants, Sav un petit garçon de 5 ans et une petite fille encore bébé.

Ming Lam avait pour époux pou Phén. C'est ce couple, sans enfant, qui m'on protégé et élevé comme leur propre enfant jusqu'à l'arrivée des vietnamiens dans le village. Pou Phén était responsable des hommes mariés et Ming Lam était responsable des femmes mariées.

Pou Phén, m'avait confié un jour, qu'avant le 17 avril 1975, il était chaffeur de taxi et était marié à une première femme. C'était quelqu'un qui savait lire. Un jour, il avait récupéré des métaux d'une carcasse d'un avion qui avait été abattu pendant la guerre civile dans les environs de Phnom Santuk pour les faire fondre et en faire des cuilliers et des bols. Je ne vous explique pas le poids des bols et des cuilliers.

J'ai failli ne pas partir de chez eux tellement j'y étais attaché. On s'est quitté en larmes.

Les revoir un jour fait partie de mes rêves.

En attendant, si quelqu'un passe par là un jour, pensez à moi, et prenez plein de photos de ce village et des gens de là bas.

Merci d'avance !


Neko - 25/02/2009 à 10:13
Aekreach,

Pourrais-tu nous rappeler le nom de ce village ?
Je me suis un peu embrouillee sur les cartes et je voudrais etre sure de l endroit ou tu veux qu on prenne des photos !

J avais en projet un jour de partir de Kompong Thom et de rayonner autour pendant qques jours. Je ne sais pas quand j aurai le temps de faire ca, mais sait on jamais ...


sothy - 25/02/2009 à 12:01
Neko a écrit

Aekreach,

Pourrais-tu nous rappeler le nom de ce village ?
Je me suis un peu embrouillee sur les cartes et je voudrais etre sure de l endroit ou tu veux qu on prenne des photos !

J avais en projet un jour de partir de Kompong Thom et de rayonner autour pendant qques jours. Je ne sais pas quand j aurai le temps de faire ca, mais sait on jamais ...





:bon: :bisou1: :cache:

Aekreach - 25/02/2009 à 21:24
Neko a écrit

Aekreach,

Pourrais-tu nous rappeler le nom de ce village ?
Je me suis un peu embrouillee sur les cartes et je voudrais etre sure de l endroit ou tu veux qu on prenne des photos !

J avais en projet un jour de partir de Kompong Thom et de rayonner autour pendant qques jours. Je ne sais pas quand j aurai le temps de faire ca, mais sait on jamais ...




phoumpoping003.jpg

Bonsoir Neko,

Tu es toujours au Cambodge ?
Je t'ai scanné mon puzzle. De Kompong Thom, il faut suivre la route n°6, puis la route n°12, puis la route n°121. En arrivant par Phoum Roneam, tu dois ensuite traverser la rivière. La maison se troue en fin du village. Quand tu es sur la rive d'en face, en regardant vers Phoum Poping, la maison se trouve à l'extrêmité droite.

Merci

Neko - 26/02/2009 à 03:46
Voui je suis toujours au Cambodge, je me :cache: parce que bien occupee, alors desolee je participe pas beaucoup et je donne pas beaucoup de nouvelles :cache:
Bon j'ai le plan, maintenant si j'ai l'occasion de passer par la bas, ca sera l'occasion d'une nouvelle aventure :clindoeil:
Bien sur, je ne sais pas si je pourrais y aller d'ici longtemps, peut etre quelque temps quand j ai les vacances :soleil: ou sinon plus tard !! Mais en tous les cas quand je peux, j'essaye !
Du coup, si quelqu un passe avant moi dans le coin, ne vous genez pas pour rendre visite au village d'Aekreach avant moi :clindoeil:



Aekreach - 26/02/2009 à 07:17
Merci d'avance à tous ceux qui passeront par là.

Je viens d'évaluer la distance à vol d'oiseau entre la ville de Kompong Thom et Phoum Pôping, ça fait exactement 46,44 km. Donc en empruntant les routes ça doit faire 65 km.

phoumpopingdistance.jpg




Edité le 26/02/2009 @ 07:18 par Aekreach

Seun nmott - 26/02/2009 à 21:13
Intéressant Aekreach.
Je n'ai pas pu trouver un site que j'avais, dont pas de carte ...


Aekreach - 15/03/2009 à 21:04
Bonsoir HdK,

Dans trois jours ça fera 29 ans que je suis de retour en France. Une date que je n'oublie pas. C'est la date anniversaire où Sihanouk a été destitué.

Tous mes proches du côté de mon père sont soit disparus soit exécutés. Mon père a été exécuté, un peu au nord du village Pôping seulement quelques mois avant l'arrivée des troupes vietnamiennes dans notre secteur.
Son lieu d'exécution se situe pas loin du village Ngôn, à O Tourk, le dernier grand chantier auquel j'ai participé.

Si un jour, j'y retourne, j'inviterai des bonzes à faire une petite cérémonie en sa mémoire à l'emplacement de notre campement, car j'ignore où sa dépouille se trouve exactement, quelque part dans la forêt à seulement quelques pas de notre baraquement.

Le couple de villageois qui m'avait pris en charge ont actuellement environ 70 ans. Sont-ils encore en vie ?
Dans le village voisin, le chef du village de l'époque était celui qui avait fait emprisonner dès notre arrivée mon père dans le camp de rééducation de Kompong Thom.

Dans les médias, on parle toujours de Tourl Sléng S21, mais jamais des autres camps. Pourquoi ?
J'aimerais aussi pouvoir consulter les archives du camp de Kompong Thom, si jamais elles ont été conservées...

Personnellement, je pense que je ne serai apaisé que lorsque je serai mort mais jamais de mon vivant. Même le procès ne me fera pas retrouver la sérénité. Rien ne pourra m'enlever toutes ces horreurs de la tête. Hélas, aujourd'hui, elles refont surface.



Seun nmott - 16/03/2009 à 12:52
En 2005, je suis retourné(toute la famille à Ksoy),
C'est très difficile à en parler.
J'ai pu faire une cérémonie à mes enfants(une fille et un garçon)....

....les habitants ne sont plus les mêmes, l'endroit est aussi désert qu'autrefois. Ca fait toujours froid au dos.

ly - 16/03/2009 à 14:25
Mon amitié, comme celle de beaucoup d'autres ici, vous accompagne dans la lecture de vos témoignages... Bon courage, ainsi qu'à votre famille, celle de France comme celle du Srok.

sothy - 16/03/2009 à 20:58
Seun nmott a écrit

En 2005, je suis retourné(toute la famille à Ksoy),
C'est très difficile à en parler.
J'ai pu faire une cérémonie à mes enfants(une fille et un garçon)....

....les habitants ne sont plus les mêmes, l'endroit est aussi désert qu'autrefois. Ca fait toujours froid au dos.





Ils s'appelaient comment ? si c'est pas indiscret ?





:ideenoire: Quel tristesse ! affreux ! bon courage ! :ideenoire:




robin des bois - 17/03/2009 à 05:54
Aekreach a écrit

le camp de rééducation de Kompong Thom.

Dans les médias, on parle toujours de Tourl Sléng S21, mais jamais des autres camps. Pourquoi ?
J'aimerais aussi pouvoir consulter les archives du camp de Kompong Thom, si jamais elles ont été conservées...





Salut Aekreach

C'est un point important que tu soulèves là.

Je me souviens avoir lu plusieurs choses sur cet aspect du dossier,dont par exemple ceci :

- dans "S-21,la machine khmère rouge"

"La prison centrale de Phnom Penh entretenait des liens avec d'autres centres de détention en province. Des documents ont été retrouvés qui soulignent en particulier que la prison de de Kraing Ta Chhan, dans la province de Takéo, fonctionnait comme Tuol Sleng... Ce qui semblerait indiquer que Monti Santésok S-21, sous mes ordres de Duch, avait une certaine autorité au niveau national...."


- dans "S-21 ou le crime impuni des Khmers rouges" de Chandler, ceci :
"la plupart des tortures judiciaires perpétrées par le KD eurent lieu à S-21, probablement parce qsue ce bâtiment était le seul du pays à disposer de fonctions quasi judiciaires, comme l'indiquent les textes qui y étaient produits... ...
Dans des prisons de province, des milliers d'hommes et de femmes accusés de délits mineurs ou emprisonnés comme ennemis de classe moururent également de malnutrition, de maladie et de traitements féroces. Mais, en général,ils n'étaient pas martyrisés pour obtenir des preuves de leurs crimes..
"..etc

- enfin, il faudrait voir du côté des vatts ou pagodes qui, bien souvent, ont servi semble-t-il de prisons, salles de tortures et même de "charniers" dans les environs immédiats..

cf ce lien vers une carte des "charniers du Cambodge" :

http://trungdungvo.blog.lemonde.fr/2006/12/18/cambodge-khmer-rouge-la-carte-des-charniers/


ps : oui, moi aussi, très ému par le passage assez court de Seun nmott sur son témoignage familial.




Edité le 17/03/2009 @ 05:58 par robin des bois

sothy - 17/03/2009 à 09:59
Aekreach a écrit


Dans les médias, on parle toujours de Tourl Sléng S21, mais jamais des autres camps. Pourquoi ?

Je peux me tromper - mais il me semble que le CVKR a érigé un monument/stèle à un autre endroit ; et il me semble, qu'il y a bien d'autres endroits pour la mémoire des disparus !


J'aimerais aussi pouvoir consulter les archives du camp de Kompong Thom, si jamais elles ont été conservées...

Personnellement, je pense que je ne serai apaisé que lorsque je serai mort mais jamais de mon vivant. Même le procès ne me fera pas retrouver la sérénité. Rien ne pourra m'enlever toutes ces horreurs de la tête. Hélas, aujourd'hui, elles refont surface.

J'en suis sincèrement désolée, mais je crois, qu'il faut que tu passes par là (les "sortir") pour crever l'abcès !
donner un nom aux disparus, c'est leur redonner une identité - et comme tu as mis des photos, c'est les faire "revivre" plutôt que de les faire disparaître une deuxième fois (cf Dr Rechtmann/ka-set)
bon courage !!!




Aekreach - 18/09/2009 à 23:38

phoumpopeungb.jpg

Edité le 19/09/2009 @ 00:43 par Aekreach

Aekreach - 09/11/2010 à 09:55
attach.php?pid=63380

Est-ce que l'un d'entre vous possède une carte plus récente pour m'indiquer le meilleur itinéraire de Kompong Thom à Phoum Popîng (popeung) ?
C'est assez urgent.
Merci d'avance.

Aekreach - 11/10/2016 à 08:34
Comment se fait-il que toutes les photos que j'ai postées sur KN ne s'affichent plus ?

Actuellement, j'ai une amie française qui est bénévole dans une ONG à Phnom Penh. Je lui ai demandée de me retrouver le stuppa de mon grand-père.

Au décès de mon grand-père, j'avais 9 ans et il me semblait qu'au village de Kampong Luong, il n'y avait qu'une pagode. Aujourd'hui, on me dit qu'il y en a six.

Est-ce que Pou Seun Nmott ou un autre membre de KN, connaît bien ce village et pourrait me dire quel est le nom de la pagode la plus ancienne de Kampong Luong ?




Seun nmott - 11/10/2016 à 08:56
Aekreach a écrit

Comment se fait-il que toutes les photos que j'ai postées sur KN ne s'affichent plus ?

Actuellement, j'ai une amie française qui est bénévole dans une ONG à Phnom Penh. Je lui ai demandée de me retrouver le stuppa de mon grand-père.

Au décès de mon grand-père, j'avais 9 ans et il me semblait qu'au village de Kampong Luong, il n'y avait qu'une pagode. Aujourd'hui, on me dit qu'il y en a six.

Est-ce que Pou Seun Nmott ou un autre membre de KN, connaît bien ce village et pourrait me dire quel est le nom de la pagode la plus ancienne de Kampong Luong ?






Bonjour Aekreach,
Pour les photos , il faut les réactiver auprès de leur site. Ces photos ont une durée de vie, plus ou moins longtemps selon les sites. j'avais le même problème.

Désolé pour Kampong luong, les pagodes poussent comme des champignons.. il se peut qu'il y en a plus que une dans cette ville. Puis ces pagodes peuvent avoir un nouveau nom, qui rend plus difficile à la recherche.

PS; j'ai, peut être, trouvé un web master, une personne de confiance. :sourire:

robin des bois - 11/10/2016 à 09:02
Aekreach a écrit


Actuellement, j'ai une amie française qui est bénévole dans une ONG à Phnom Penh. Je lui ai demandée de me retrouver le stuppa de mon grand-père.





Bonjour Aekreach

Je ne peux répondre bien sûr à ton interrogation ;
mais sur un tout autre sujet j'avais noté ceci à ton intention :

* dans un ancien post tu avais écrit ceci :
le 03/08/2007 message 3748 de aekreach
"j'avais remarqué que mon père portait les marques des fers à ses chevilles et d'autres cicatrices sur son corps, à sa sortie du Monti Sontésok de Kompong Thom.
Est-ce que les archives de ce centre ont été sauvées en partie comme celles de S21 ? Je n'en sais rien. Mais je serai tellement content de savoir qu'elles n'ont pas été détruites. Ca me permettrait d'effectuer des recherches sur les conditions de détention de mon père
."

* perso, je suis tombé par hasard sur ce passage, extrait du site suivant et concernant le dossier 004

https://www.eccc.gov.kh/fr/case/topic/655

indiquant les adresses des diférents centres de la Zone Centrale de Kampong Thom

Extrait noté à ton intention :

[ L’instruction dans le dossier n° 004 concerne des crimes qui auraient été commis entre le 17 avril 1975 et le 6 janvier 1979 dans les lieux suivants
• Purges de la zone centrale (Kampong Cham, Kampong Thom),
...Les crimes qui auraient été commis entre le 17 avril 1975 et le 6 janvier 1979 dans les lieux suivants :
.. - B) Province de Kampong Thom (zone centrale)
. Centre de sécurité Wat Srange (commune de Tbeng, district de Kampong Svay),
• Prison et site d’exécution Tuol Ta Phlong (commune de Kampong Chen Cheung, district de Stung),
• Centre de sécurité Wat Kandal (commune de Chror Neang, district de Baray),
• Centre de sécurité Wat Baray Chan Dek (commune de Balaing, district de Baray),
« Prison coloniale de Kampong-Thom » (ville de Kampong Thom, province de Kampong Thom) (purge de la zone centrale)....]

... Je ne sais si tu le connais déjà :
SVP ton père était-il dans la "prison coloniale " ?
Je ne sais si tu as pu avancer dans tes recherches mais ces différentes adresses et ECCC sont peut-être une esquisse de piste


Edité le 11/10/2016 @ 10:13 par robin des bois

Aekreach - 11/10/2016 à 11:06
Son emprisonnement a eu lieu d'abord à Srok Sandan puis il a été transféré à Kampong Thom La Ville, c'est la qu'il a vu Ieng Sary.

Aekreach - 11/10/2016 à 11:16
Seun nmott a écrit



Bonjour Aekreach,
Pour les photos , il faut les réactiver auprès de leur site. Ces photos ont une durée de vie, plus ou moins longtemps selon les sites. j'avais le même problème.

Désolé pour Kampong luong, les pagodes poussent comme des champignons.. il se peut qu'il y en a plus que une dans cette ville. Puis ces pagodes peuvent avoir un nouveau nom, qui rend plus difficile à la recherche.

PS; j'ai, peut être, trouvé un web master, une personne de confiance. :sourire:



Bonjour Pou,

Mon amie m'a appelé du Cambodge et m'a appris que lors de la rénovation des pagodes des anciens stuppas ont pu être détruits.

Depuis des années que je m'accroche à l'idée que je pourrais récupérer une copie de la photo de mon grand-père, je vais finir par abandonner...

robin des bois - 11/10/2016 à 11:27
Aekreach a écrit

Son emprisonnement a eu lieu d'abord à Srok Sandan puis il a été transféré à Kampong Thom La Ville, c'est la qu'il a vu Ieng Sary.


Ok merci aekreach

Je ne vois pas Srok Sandan dans la liste des lieux cités sur le site ECCC ? (mais je ne connais pas le coin, je n'ai jamais mis les pieds dans cette région)

- Ceci dit SVP, tu as vu cette page de contactdu site ECCC/dossier 04 ?
https://www.eccc.gov.kh/fr/contact

- avec ce titre :
Section d’appui aux victimes
•RONG Chhorng, Chef de la Section d’appui aux victimes Courriel : vss@eccc.gov.kh
•IM Sophea, Coordinateur des activités de sensibilisation Courriel : im.sophea@eccc.gov.kh


à première vue, tu peux envoyer un courriel directos ..
(est-ce que çà marche toujours ? C'est une autre histoire !)


Edité le 11/10/2016 @ 12:34 par robin des bois

Aekreach - 11/10/2016 à 12:01
Je crois que j'ai déjà fait des tentatives en vain. Ils ne sont pas prompts à vous repondre

robin des bois - 11/10/2016 à 12:15
Aekreach a écrit

Je crois que j'ai déjà fait des tentatives en vain. Ils ne sont pas prompts à vous repondre


...d'autant que si je remonte "le dossier n°04"(CF le lien ECCC), je constate que son dépôt remonte à 2009, et que HUN Sen et son exécutif ne veulent pas entendre parler des dossiers n°03 et n°04 !!!

( mais "si j'étais TOI", et comme çà se passe par Internet où tu es assez doué, j'essaierais quand même!!!.. )

Aekreach - 11/10/2016 à 13:02
robin des bois a écrit



( mais "si j'étais TOI", et comme çà se passe par Internet où tu es assez doué, j'essaierais quand même!!!.. )



RdB, j'ai suivi ton conseil. J'attends donc leur réponse.

robin des bois - 11/10/2016 à 17:15
Aekreach a écrit

robin des bois a écrit



( mais "si j'étais TOI", et comme çà se passe par Internet où tu es assez doué, j'essaierais quand même!!!.. )



RdB, j'ai suivi ton conseil. J'attends donc leur réponse.


Tu as très bien fait ...mais compte tenu de l'ardeur de l'exécutif actuel pour ouvrir les dossiers n° 03 et 04, il ne faut pas écarter l'hypothèse "qu'il n'y ait plus personne à l'adresse indiquée" !!!
Ceci dit, sur la sur la seule base du lien officiel de ECCC/Gov sur internet (et en français SVP), c'est plutôt bien fait en matière de com et de contacts ..
Tiens- moi au courant SVP ; j'espère très sincèrement que l'on te répondra.
(Cela me ferait du bien à moi aussi .... "culte des ancêtres et respect de la mémoire des disparus" !!!)


Edité le 11/10/2016 @ 18:17 par robin des bois

Aekreach - 11/04/2019 à 22:15
RdB,
Je sais que tu continues à nous lire, toi qui étais très attaché aux gens simples, comme le petit peuple cambodgien ou les plus démunis en France dont tu leur apportais un peu de ton temps.
Depuis presque 40 ans, j’ai vécu par procuration, le retour de mes amis au Cambodge.
Cet été, à mon tour, je vais retourner sur les différents lieux de mon enfance au Cambodge.
Revoir notre maison à Phnom Penh qui est aujourd’hui devenu un bar. Retourner à Kompong Luong, le village natal de mon Papa et peut-être que je retrouverai le stupa de mon grand-père à la pagode de Kompong Luong. Ensuite, je retournerai dans le village où nous avons été retenus par les khmers rouges, j’essayerai de retrouver l’endroit où a été exécuté mon Papa.
D’ailleurs, si quelqu’un a une carte détaillée du district de Sandan dans la province de Kompong Thom et qui veut bien poster ici une copie, je lui serai reconnaissant et cela m’aiderait énormément.
Même si je n’aurais pas beaucoup de temps, je ferai découvrir à ma petite famille qui ne connaît pas du tout le Cambodge, Oudong, Phnum Santuk, Sombor Prey Kuk, Phnum Kulen, Angkor Wat et les autres sites aux alentours, peut-être Phnum Bokor, Kampot, Kep et Koh Rong.
En tout cas, tu me manques terriblement. Je passerai te saluer avant mon départ. C’est promis !
Amitiés ,
Aekreach

Edité le 11/04/2019 @ 23:20 par Aekreach

Aekreach - 23/07/2019 à 18:56
Mes chers amis,

Pendant mon séjour au Cambodge, j’avais une petite pensée pour RdB. Il faisait partie des personnes qui connaissaient mes appréhensions, mes craintes et mes espérances, pour mon retour au Srok.
En à peine trois semaines j'ai pu boucler l’itinéraire que je m’étais fixé.
À Phnom Penh, j’ai mangé en famille dans le restaurant qui auparavant était ma maison. J’ai pu entrer dans le Petit Lycée Descartes et retrouver mes premières classes et la cours de récréation, j’étais très ému, et un peu plus quand je suis passé devant l’ambassade de France. Le portail a été remplacé, mais le fait de me retrouver à cet endroit quarante quatre ans plus tard, en quelques secondes la scène terrifiante de la première menace de ces jeunes gamins armés me revenait avec plus de détails.
En suite, je me suis rendu, à Kompong Luong, dans le village de mes grands-parents, caressant l’espoir de retrouver le stupa du grand-père, mais hélas, les khmers rouges avaient fait raser la pagode, aujourd’hui, une nouvelle pagode a été édifiée au même endroit, d’autre Stupas ont été construits, mais celui que je cherchais n’existe plus. En revanche le responsable de la police locale a escorté mon minivan jusqu’à la maison d’une dame de 94 ans, qui se trouvait être la cousine de sa grand-mère. Elle m’a parlé longuement de mes grands-parents et à ce moment précis j’avais l’étrange impression d’avoir communiqué avec les miens. C’était bouleversant pour tout le monde. D’ailleurs le policier en question pendant plusieurs jours me téléphonait chaque matin pour prendre de mes nouvelles...






Vicheya - 24/07/2019 à 05:11
Ça a du être une expérience géniale émouvante. Vous devriez écrire un livre avec ce passe, ce présent et ce retour vers le passé.

ly - 24/07/2019 à 13:14
Bonjour à toutes et tous !
Très joli message d'espoir d'Aekreach, heureux voyageur au pays de ces ancêtres !
Je garde un très bon souvenir de vous-tous,
Amitiés,
OM LY

Vicheya - 24/07/2019 à 15:26
Bonjour Om Ly !

J'espère que vous allez bien. Heureuse de vous "revoir" !

ly - 24/07/2019 à 16:56
Moi de même, chère Vicheya...
Je vais encore "à peu près bien".
De quoi et à Qui devrais-je me plaindre, à mon âge canonique ?
"La famille s'est-elle agrandie" ?
la mienne... OH OUI ! je suis même arrière-grand-père d'une petite fille de 8 mois.
Allez ! Assez de "Om ly family"... (je ne sais plus mettre de smiley) (;-)
Bonne soirée à "toute la famille KN"

Aekreach - 24/07/2019 à 22:08
Bonjour Vicheya et Om L’y,

En quittant Kompong Luong, je me suis rendu à Phnom Oudong, l’ancienne capitale du Cambodge, là où se trouvent les stupas de quelques rois khmers. Enfant, je me souviens d’être déjà venu, avec mon père avant de nous rendre chez mes grands-parents.

Je suis entré là où sont alignés des centaines de bouddha de toutes les tailles. J’ai déposé une offrande et me suis fait mettre un fil rouge autour de mon poignet droit pour me protéger tout le long de mon séjour. Chacun s’accroche à ce qu’il peut.

Après cette visite sous une chaleur étouffante, on a repris la route en direction de Kompong Thom. On a fait une petite escale à Skun pour nous restaurer. Sur le marché, on y trouvait quelques curiosités alimentaires qu’on a pas l’habitude de voir en France, des grillons grillés, très bons accompagnés d’une petite bière fraîche. Par contre, on n’a pas osé goûter les tarentules frites. Courageux mais pas téméraires, surtout qu’on était qu’au premiers jours du séjour. On a trouvé un hôtel dans la ville de Kompong Thom où on a passé deux nuits.

Le lendemain matin, après l’un petit déjeuner à la khmer, nous avons pris la route pour nous rendre dans le village où ma famille a été retenue par les khmers rouges. On a circulé sur une route en terre rouge pas très bien entretenue mais carrossable tout de même.

Dans notre programme de la journée, il était prévu de visiter d’abord Sombor Prey Kok, un site de l’époque pré-angkorienne. Mais face à l’inconnu concernant l’état de la route jusqu’au village, on a décidé à l’unanimité de faire les temples au retour.

A quelques kilomètres de Sambor Prey Kok, en continuant à rouler sur une route en terre rouge et après s’être arrêtés à plusieurs reprises pour demander notre route, on arrivait enfin sur le premier barrage que j’ai participé à la construction.

Quelques semaines avant que ne débuta ce grand chantier, mon père a été arrêté et emprisonné dans le Santésok de la ville de Kompong Thom ( l’équivalent de S21) et moi, à l’initiative du responsable du hameau de Phoum Trakuon, j’ai été placé dans une famille d’accueil, un couple de villageois plutôt bienveillants et sans enfants, qui vivait à Phoum Pôpeung, le hameau voisin.

Edité le 28/07/2019 @ 09:01 par Aekreach

ly - 25/07/2019 à 07:15
Quel retour au Pays ! Et quelles émotions !
Bonjour Aekreach et nos autres amis,
Penses-tu y retourner et t'y réinstaller ?
Ce doit être drôlement difficile de décider ça, non ? Quelquefois, il m'arrive d'envisager mon retour "au pays", mais ce ne serait qu'à Nanterre 92 (qui a bien changé aussi depuis mes vingt ans). En Ardèche, où je demeure depuis 24 ans, j'y vis seul et mon épouse à choisi la Bretagne, elle ; pas question pour elle d'y revenir. Bah ! On verra d'ici quelques... années (peut-être moins...)
Allez ! Assez de nostalgie pour aujourd'hui.
Bonne journée à tous les amis KN

Aekreach - 25/07/2019 à 18:41
Au fait, personnellement, je n’étais toujours pas prêt pour envisager un retour au Cambodge. Mais comme ma sœur, son mari, ses enfants et les miens ont décidé de faire ce voyage ensemble cette année, du coup, je me suis senti obligé de les accompagner. Aujourd’hui, je regrette presque d’avoir tant tardé à prendre cette décision pour de multiples raisons.

Aekreach - 28/07/2019 à 07:35
Bonjour Sothy,
Ravi de te revoir sur KN. J’espère qu’avec ton nouveau fournisseur d’internet, tu auras une meilleure connexion pour échanger ensemble sur KN, qui demeure notre canal historique pour le partage d’information et l’entre-aide.

Je remercie koma_v, grâce aux liens qu’il m’a fournis concernant les cartes d’état-major de l’armée US. A l’aide de ces cartes très détaillées, où les localités sont signalées en khmer et en français, j’ai pu localiser le premier barrage O Mean et le hameau Phoum Pôpeung, où j’ai passé plus de trois ans de ma vie.

Edité le 28/07/2019 @ 08:39 par Aekreach

Seun nmott - 28/07/2019 à 08:40
Aekreach a écrit

Bonjour Sothy,
Ravi de te revoir sur KN. J’espère qu’avec ton nouveau fournisseur d’internet, tu auras une meilleure connexion pour échanger ensemble sur KN, qui demeure notre canal historique pour le partage d’information et l’entre-aide.




KN a tenu le coup jusqu'à présent, face à la ruée de Face book...

sothy - 28/07/2019 à 10:43
Aekreach a écrit

Au fait, personnellement, je n’étais toujours pas prêt pour envisager un retour au Cambodge. Mais comme ma sœur, son mari, ses enfants et les miens ont décidé de faire ce voyage ensemble cette année, du coup, je me suis senti obligé de les accompagner. Aujourd’hui, je regrette presque d’avoir tant tardé à prendre cette décision pour de multiples raisons.


:cheval: "Vieux motard que jamais" :sarcastic: Très heureuse pour toi, une nouvelle tranche de vie commence :angkorbeer:

ly - 29/07/2019 à 15:32
Bonsoir aux valeureux KNiens-KNiennes qui ne sont pas partis en vacances (pas encore...). Mes excuses de ne pas répondre assez vite (beaucoup(trop) de choses à faire)... "Vieux mots tard que j'aimais..." (merci Sothy, j'adore !)
Bonne soirée KNienne au coin du.. FRIGO !
Om ly

ly - 01/08/2019 à 17:43
ATTENTION, ATTENTION !!!
Ce soir, sur la 5, à 20 h 50 : le Cambodge "des trains pas comme les autres"
Bonne soirée à "Tout KN"
Om ly

ly - 02/08/2019 à 06:04
Ben... "pas terrible ce documentaire" ! Que du "factice" ou presque... du "préparé" ou... mal préparé, plutôt. Je vais aller voir sur YOUTUBE : il doit y avoir de meilleurs vidéo, notamment une d'Angkor que j'avais vue. Et Phnom-penh ? Quant à "Descartes", que dalle ! Pas une ombre de ce lycée tellement réputé, et qu'un ami d'ici, à fréquenté avant de se... "tailler vite fait", et de poursuivre ses études en France, à Nancy (fac de médecine).
Bon, ben... bonne journée à tous ! (très chaude, ici, à Aubenas, déjà à 7h)
Om ly