Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur URBANISME   ( Réponses 17 | Lectures 4558 )
Haut de page 15/04/2008 @ 14:15 Bas de page
URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 7970
Inscrit(e) le 04/01/2006
le petit journal.com a écrit


URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh

La coopération urbaine entre Paris et Phnom Penh s'est approfondie dans les années 1990. Depuis, plusieurs projets de coopération se sont succédés. Le dernier a débuté en janvier 2005.

Le projet de rénovation prévoit notamment de mieux canaliser le trafic automobile autour du marché central

C’est avec l’appui de la France que la municipalité de Phnom Penh a élaboré le schéma directeur d'urbanisme de la capitale cambodgienne à l'horizon 2020. Ce travail s'inscrit dans la politique du gouvernement visant à améliorer la gouvernance et renforcer l'état de droit en mettant en place les outils juridiques et institutionnels destinés à gérer l'aménagement du territoire.

Rénover le marché central (Psar Thmey)
Bâtiment emblématique du patrimoine de Phnom Penh, le marché central est le symbole de la coopération entre la France et la municipalité cambodgienne.
Inauguré en 1937, le marché regroupe désormais plus de 3.000 commerçants sur plus de 20.000 m2. Remis en état de 1988 à 1989, il n’a jamais fait l’objet d’une véritable réhabilitation depuis sa construction.
Un projet de rénovation a été lancé en 2001, financé par l’Agence Française de Développement et mis en œuvre par la municipalité de Phnom Penh, dans une logique de conservation du patrimoine, de requalification du centre-ville mais aussi de développement économique et social. En effet, le projet vise à améliorer les conditions d’hygiène et l’état des infrastructures (canalisations, point d’eau, bennes à ordures, ventilation) mais aussi à réorganiser la gestion pour assurer la pérennité et le bon fonctionnement des installations rénovées.

Préserver et mettre en valeur le centre historique
Phnom Penh est une ville dans laquelle les transformations urbaines s’accélèrent après de longues années d’immobilisme dues aux difficultés de l’immédiat après-guerre. Mais, contrairement à d’autres métropoles de la région, aucun gratte-ciel n’est encore venu bouleverser la structure urbaine de Phnom Penh, même si plusieurs constructions sont en cours, comme celles de Gold Tower 42 ou des tours face à la gare ferroviaire par exemple.
Néanmoins, c’est parce qu’il est important de prendre en compte dès maintenant la densification des quartiers centraux, que la coopération Paris-Phnom Penh prévoit également l’aménagement de la rue 13, l’une des plus anciennes de la ville, ainsi que du carrefour devant Vat Ounalom, afin d’y faciliter le stationnement et les déplacements et de valoriser le paysage de ces lieux à fort potentiel touristique.

Aurélie COLLADON. (www.lepetitjournal.com - Cambodge) jeudi 10 avril 2008



Sources :http://www.lepetitjournal.com/content/view/25729/1841/

Edité le 05/05/2008 @ 11:39 par Vicheya






#55367 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 19/04/2008 @ 12:20 Bas de page
Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) VANNA
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 548
Inscrit(e) le 16/03/2007
Plutôt bonne nouvelle, plus besoin Sôy kbèn leu kôk :lol:

A quand l’affichage obligatoire sur des articles ?

J’ai achété 2 hamacs à 5$/unité, pensant avoir réalisé une bonne affaire,en entrant à la maison tout le monde m’avait grondé :lol:


#55471 View VANNA's ProfileVisit VANNA's HomepageView All Posts by VANNAU2U Member
Haut de page 20/04/2008 @ 08:35 Bas de page
Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) Veni_Vidi_Vici_75
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Idem pour moi, mais ma famille ne m'a pas dit que c'était cher 5$ le hamac
#55485 View Veni_Vidi_Vici_75's ProfileView All Posts by Veni_Vidi_Vici_75U2U Member
Haut de page 20/04/2008 @ 10:09 Bas de page
Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
5$ ce n'est pas cher. Je l'ai moins cher car je connais la vendeuse. :lol:
Le marché central est un symbole anti KR, :lol:, avec les KR pas de psa.:lol:
Est depuis un lieu incontournable pour tous khmers de la diaspora qui passent à PPenh.

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#55493 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 21/04/2008 @ 19:15 Bas de page
Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) domrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
[quote=Vicheya][quote=le petit journal.com][color=#4c00ff]
La coopération urbaine entre Paris et Phnom Penh s'est approfondie dans les années 1990. Depuis, plusieurs projets de coopération se sont succédés. Le dernier a débuté en janvier 2005.

[size=3]Le projet de rénovation prévoit notamment de mieux canaliser le trafic automobile autour du marché central

Je dois etre aveugle...Car depuis 2005 ,je n'ai rien remarqué de notable dans ce secteur...:pascontent:


#55572 View domrey's ProfileView All Posts by domreyU2U Member
Haut de page 22/04/2008 @ 07:38 Bas de page
Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg
 
Messages 1883
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
Par contre de 1990 à maintenant il y a beaucoup de changement.

Avant le marché central était très propre, une grosse partie est réservée aux magasins d’état.
Il y avait peu de monde, les gens préfèrent les marchés plus populaire comme Oreuseil, Olympique…
Les grandes avenues au tour du marché étaient vides.
En vélo on peut se promener tranquillement comme dans la cours d’une école.
Les immeubles autour du marché est utilisé comme des entreposes.

Au coin de l’avenue Amitié Cambodge URSS (ou Campuchea Krom) il y avait une grande librairie d’Etat. On peut trouver toute la littérature soviétique : de la ban dessiner Pinocchio, la seconde guerre mondiale, au biographie de Lénine.
Le soir arrive les rues sont désertes et silencieuses sauf le bruit de tir de rafale des AK47 que l’on peut entende de loin.

Maintenant, plus de librairie. La partie découverte du marché est devenue très sale.
Tout est grouillé de monde, il est impossible de se promener tranquillement sur les trottoirs ou dans les rues. Les commerçants ont confisqué tous les trottoirs.
Pour marcher il faut slalomer entre les flaques d’eau, les tables les chaises, les 4*4….parfois il faut sauter sur la route au risque de se faire écraser par des mobylettes.

La seule changement positif c’est la terre plein centrale de certain avenues et des innombrables boutiques.

Remarque, en 1990 la France a donné quelques camions poubelle et des camions citerne pour vider et déboucher des égouts.


Edité le 22/04/2008 @ 09:46 par NEO
#55592 View NEO's ProfileView All Posts by NEOU2U Member
Haut de page 22/04/2008 @ 07:53 Bas de page
Re : Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
NEO a écrit

Par contre de 1990 à maintenant il y a beaucoup de changement.

Remarque, en 1990 la France a donné quelques camions poubelle et des camions citerne pour vider et déboucher des égouts.



Exact, mais je crois que c'est la Ville de Paris ; y a aussi cette jolie brochure éditée par l'Atelier parisen d'urbanisme dont voici les coordonnées (s'ils existent toujours!!!)


Atelier parisien d'urbanisme (APUR)

17, boulevard Morland - 75004 Paris
Tél. : 01 42 71 28 14 - Fax : 01 42 76 24 05
Mél. : documentation@apur.org



APUR, MINISTERE DE LA CULTURE

Phnom Penh, développement urbain et patrimoine

1997, 160 p. + photos + illustrations bibliographiques
Cet ouvrage a été conçu à partir de l'étude du patrimoine
architectural et urbain de Phnom Penh réalisée par l'APUR à la demande du ministère de la Culture et en accord avec les autorités cambodgiennes. La publication de cette étude est aussi l'occasion de rassembler de nombreux éléments d'information tels que textes, plans et photos, permettant une meilleure compréhension des caractéristiques de ce patrimoine et de sa genèse.
AP APU139

ps : ce document, que je possède(mais que je viens de prêter), contient notamment:

- la reproduction quasi-complète du dossier technique et architectural de Psar Tmey (document d'avant l'inauguration)

- et un très étonnant reportage(avec photos) du retour, en 1979, des premiers réfugiés PhnomPenhois dans le Phnom Penh vide des KR.







Edité le 22/04/2008 @ 08:03 par robin des bois
#55593 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 22/04/2008 @ 08:13 Bas de page
Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
A première vue, l'APUR existe toujours et possède son propre site internet au lien suivant:

http://www.apur.org/



- Il a publié une autre brochure sur Phnom Penh (je ne la connais point ) que l'on peut commander:

http://www.apur.org/etudes.php?visu-livres.php?id=3



Phnom Penh à l' aube du XXIe siècle.
Contributions à la définition de quelques projets pour l' amélioration des conditions de la vie urbaine.
Grandir avec l’eau
Habiter Phnom Penh
Vivre au centre-ville
APUR, Mars 2003.- 123p
Cote : AP APU184 - ISBN : 2-900222-12-5
Prix : 25 €



Phnom Penh est une ville qui, après une longue phase d’ immobilisme, est entrée dans une période de transformations rapides et spectaculaires. Le territoire urbanisé s’ étend, les travaux se multiplient, et l’ interaction entre les phénomènes d’ extension en périphérie et de rénovation dans le centre ancien est de plus en plus grande.
Aider à concevoir les outils de la gestion de ces transformations était, pour le Gouverneur de Phnom Penh, l’ action prioritaire à mener afin de doter les techniciens municipaux des moyens d’ une indispensable politique urbaine.
Soutenu et financé par l’ Union européenne dans le cadre du programme Asia Urbs, un projet de coopération décentralisée a été développé en 2001 et 2002 par les villes de Phnom Penh, Paris et Venise. Paris était déjà engagé depuis plusieurs années dans une étroite coopération impliquant des techniciens de la Mairie et un partenariat actif avec l’ Apur. Conduit dans une logique de coordination, le projet Asia Urbs recouvre différents thèmes tels que la réhabilitation du patrimoine architectural et urbain, la politique de relogement et la réorganisation des quartiers pauvres ou encore le développement touristique. L’ équipe du projet, composée de techniciens de Phnom Penh, Paris et Venise et d’ étudiants de l’ Université de Venise, a élaboré plusieurs projets pilotes, présentés dans cet ouvrage. Certains projets ont été complétés et financés par d’ autres fonds. C’ est le cas du programme de rénovation de trois grands marchés du centre ancien et de leurs abords, repris par l’ Agence française de développement dont est publié ici le cahier des charges. Enfin, il a semblé important de faire connaître d’ autres projets dont les objectifs et les méthodes ont abouti à des résultats très positifs, comme le projet de rénovation des impasses, projet Luceepp (Local Urban Community Environment Pilot Project) soutenu par l’ UNESCO.



- Dans les missions de l'APUR, ceci:

ACTIVITES DE COOPERATION INTERNATIONALE


2 - LA PARTICIPATION A DES PROGRAMMES D'ASSISTANCE TECHNIQUE
Concernant l'assistance technique dans des pays tiers, l'APUR a développé trois catégories d'interventions :


1) Participation à des programmes d’assistance technique dans le cadre d’accords de coopération de la Ville de Paris

Phnom Penh (1992-2009) : Gestion urbaine, politique de développement et de réhabilitation. Appui méthodologique et formation à l’élaboration d’un plan de déplacement pour le centre ville








Edité le 22/04/2008 @ 08:41 par robin des bois
#55594 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 22/04/2008 @ 10:23 Bas de page
Re : URBANISME - Le marché central au coeur de la coopération Paris-Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005

Conduit dans une logique de coordination, le projet Asia Urbs recouvre différents thèmes tels que la réhabilitation du patrimoine architectural et urbain, la politique de relogement et la réorganisation des quartiers pauvres ou encore le développement touristique.

Document intéressant

Le projet de remplissage de Beung Kak a fait couler beaucoup d'encre. que sont devenues les victimes de ce projet?
On ne l'entend plus parler?
Y a bien d'autre projet parrainé par la ville de Paris qui touche les habitants le long de chemin de fer!
Ces gens vivent toujours dans l'angoisse.
Seront ils indemnisés? relogés? où que dalle?
Des rumeurs circulent...
#55604 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 05/05/2008 @ 11:43 Bas de page
Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 7970
Inscrit(e) le 04/01/2006
le petit journal.com a écrit


URBANISME - Rénovation de la voirie. Entretien avec SE Trac Thai Sieng

L’augmentation de la demande de déplacements est récente à Phnom Penh, elle n’a pas encore atteint un volume mettant en cause les infrastructures existantes. Néanmoins, la Municipalité de Phnom Penh a depuis quelques années entrepris de rénover les rues de la ville, pour des raisons de sécurité (passage des ambulances et camions citernes) et d’hygiène (canalisations)

travauxjw3.jpg

Dans ses programmes de réfection de la voirie, la municipalité de Phnom Penh a mis en place un modèle novateur de partenariat entre l’Etat et les citoyens : l’Etat prend en charge 50% du coût, les 50% restants devant être financés par les riverains eux-mêmes. "En cinq ans, nous avons déjà rénové 110 rues et impliqué près de 220.000 Phnom Penhois" se félicite SE Trac Thai Sieng, Vice-Gouverneur de Phnom Penh en charge des travaux publics et des transports, de 1999 à 2007. "C’est un processus lent et coûteux mais efficace. C’est un très bon exercice de concertation entre l’administration et les administrés autour d’un projet concret commun".

Vers la concertation sociale
Mobilisant deux vice-gouverneurs de la municipalité, la concertation exige souvent plus de six rencontres entre les chefs de district et leurs administrés, et elle ne se fait pas toujours sans heurt. "Les trente années de guerre ont rendu les gens méfiants et peu communicatifs, il nous faut rétablir la culture de l’intérêt public et urbain par des projets communs" explique SE Trac Thai Sieng. "Ce modèle permet de mettre en place une démocratie naturelle. Les plus riches payent à la place des plus pauvres, sans passer par l’impôt". Dans les quartiers les plus pauvres et les plus insalubres, les riverains ne participent qu’à concurrence de 20% mais ils doivent quand même cotiser. "C’est une façon de les responsabiliser et d’assurer la paix sociale. Nous n’avons pas besoin de faire intervenir les forces publiques pour faire reculer les clôtures afin d’élargir les rues. Les riverains ont eux-mêmes participé au financement de la rue, ils ont donc tout intérêt à coopérer".
Et la Municipalité n’entend pas en rester là. "Ces cinq années de conciliation nous ont préparés pour une grande ville urbaine et moderne" explique SE Trac Thai Sieng. "Plusieurs gouvernements africains s’inspirent de notre modèle. Nous sommes aussi volontaires pour transmettre ce savoir-faire à d’autres villes dans les provinces du Cambodge".


Aurélie COLLADON. (www.lepetitjournal.com - Cambodge) lundi 5 mai 2008




Sources : http://www.lepetitjournal.com/content/view/26468/1841/

Edité le 05/05/2008 @ 11:44 par Vicheya






#55999 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 06/05/2008 @ 16:05 Bas de page
Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) NeangSrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970

Son Excellence TRAC Thai Sieng va participer après demain à la réunion des maires francophones à Tunis pour 3 jours.
C'est également lui qui a instauré le marché de nuit avec les artisans au quai Sisovath.
C'est quelqu'un de sensé avec beaucoup d'idées, il nous a assuré que le Cambodge va avoir un rythme d'évolution très rapide dans les 5 prochaines années.

J'ai simplement remarqué que depuis 2 ans, les routes ont été refaites à une vitesse grand V.

#56033 View NeangSrey's ProfileView All Posts by NeangSreyU2U Member
Haut de page 07/05/2008 @ 11:41 Bas de page
Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) domrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Meme constat que toi concernant les routes...a relier certainement aux accords frontaliers recents...Bizarre que l'axe POIPET- Siem REAP soit toujours dans un etat pitoyable...EST ce que des interets specifiques generaient voie entraveraient la refection de cette route ?

Ceci dit pour arriver au previsionnel du grand PP de 2020 , c'est pendant 12 ans qu'il va falloir un rythme d'evolution trés rapide !

#56062 View domrey's ProfileView All Posts by domreyU2U Member
Haut de page 07/05/2008 @ 15:00 Bas de page
Re : Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) sothy
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

94240582-0134-4DF5-BED1-AFAD8AFB5CB.jpg
 
Messages 3432
Inscrit(e) le 18/12/2005
domrey a écrit


Meme constat que toi concernant les routes...a relier certainement aux accords frontaliers recents...Bizarre que l'axe POIPET- Siem REAP soit toujours dans un etat pitoyable...EST ce que des interets specifiques generaient voie entraveraient la refection de cette route ?

sothy :

Ben oui, l'aviation ne veut pas de concurrence - vols Bgk-S.R.
:sarcastic:

Ceci dit pour arriver au previsionnel du grand PP de 2020 , c'est pendant 12 ans qu'il va falloir un rythme d'evolution trés rapide !



Avatar : piqué sur le web - souvent GETTY IMAGES

http://picasaweb.google.com/renata54/TuolSlengEtChoeurnEkPourNeJamaisOublier
#56075 View sothy's ProfileView All Posts by sothyU2U Member
Haut de page 07/05/2008 @ 15:04 Bas de page
Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) domrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
AH AH !!! les avions n'aiment pas les routes !

#56076 View domrey's ProfileView All Posts by domreyU2U Member
Haut de page 07/05/2008 @ 20:25 Bas de page
Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Entre Siemreap et Sisophon 2005

route01ck8.jpg



route02kz3.jpg

Environ 70km truffés de nids de poule , pour 7h de lambada dans la camionnette

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#56082 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 08/05/2008 @ 08:55 Bas de page
Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) sothy
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

94240582-0134-4DF5-BED1-AFAD8AFB5CB.jpg
 
Messages 3432
Inscrit(e) le 18/12/2005

Et parfois des ponts cassés qui font que les invités principaux à un mariage :clindoeil: Neo :love: qui sont passés un jour après moi ne faillirent jamais arriver à temps :lol: quelle route !

mais elle ne vaut pas celle qui monte de Sisophon à Banteay Chhmar et surtout après, jusqu'à Kdol :conduit:


:whaou: la première fois que j'ai vu un route en état de bon fonctionnement - c'était 2006, Sisophon - Battambang :bon: puis Btg - PP :bon:



:languetourne:

Avatar : piqué sur le web - souvent GETTY IMAGES

http://picasaweb.google.com/renata54/TuolSlengEtChoeurnEkPourNeJamaisOublier
#56085 View sothy's ProfileView All Posts by sothyU2U Member
Haut de page 08/05/2008 @ 22:07 Bas de page
Re : Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) paristhmey
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

ava_889.jpg
 
Messages 254
Inscrit(e) le 18/11/2006
Lieu de résidence France
domrey a écrit

Meme constat que toi concernant les routes...a relier certainement aux accords frontaliers recents...Bizarre que l'axe POIPET- Siem REAP soit toujours dans un etat pitoyable...EST ce que des interets specifiques generaient voie entraveraient la refection de cette route ?

Ceci dit pour arriver au previsionnel du grand PP de 2020 , c'est pendant 12 ans qu'il va falloir un rythme d'evolution trés rapide !


J'ai emprunté une fois cette route de Poipet à Siem Reap et j'ai regretté car elle était très en mauvais état. Le taxi a dû changer des pneus une fois que nous sommes arrivés à PP :mauvais:
#56108 View paristhmey's ProfileView All Posts by paristhmeyU2U Member
Haut de page 09/05/2008 @ 08:49 Bas de page
Re : URBANISME Reply With Quote
Déconnecté(e) domrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Oui...et j'avais effectivement entendu dire qu'une certaine compagnie d'aviation (je tais le nom pour ne pas lui faire de la pub, meme mauvaise ca reste de la pub!) arrosait les pouvoirs locaux pour ralentir la refection de la route ! Mais cette compagnie n'a plus de monopole pour SR, donc...

C'est vrai que la priorite a ete l'axe reliant BKK -Pnh- HCM par koh Kong ,aujourd'hui la route et les 4 ponts sont terminés (bkk-Pnh)...On peut voir l'etat de cette route en juillet 2006 sur une video site:www.elephantblanc.org ce qui permettra de faire la difference!

Le pont sur la sekong reliant le laos est lui aussi terminé...

La refection de la voie ferrée a devenir un objectif principal surtout avec la volonté de developper l'exportation de riz et compte tenu des couts du petrole...

Si ,en terme urbanistique, je suis sceptique sur les avancées en terme infrastructure routiere ,il est clair que les choses avancent vite...

#56111 View domrey's ProfileView All Posts by domreyU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page