Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Jean Lacouture   ( Réponses 6 | Lectures 2333 )
Haut de page 18/02/2008 @ 12:56 Bas de page
Jean Lacouture Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Spécial dédicace à Robin :clindoeil:

logo_france5.gif



JEAN LACOUTURE
UNE VIE DE RENCONTRES


De ses débuts de grand reporter en Indochine à son engagement contre la colonisation en passant par l'écriture d'ouvrages sur Montaigne, de Gaulle ou Greta Garbo, Jean Lacouture évoque les étapes marquantes de son existence. Pour ce volet d'Empreintes qui lui est consacré, le journaliste et biographe pose un regard sans concession sur son passé.

“J'ai couvert la guerre du Vietnam de manière partisane. Je me critique sans me renier. J'avais passé suffisamment d'heures dans les faubourgs de Hanoi sous les bombes américaines pour croire que je n'étais pas contraint à l'objectivité.

On m'a obtenu des rendez-vous avec Hô Chi Minh et Giáp. Moi, à 23-24 ans, à peine journaliste, je rencontrais les gens qui faisaient l'histoire du monde !

Hidden Content

(A propos du Cambodge.) Des gens comme nous ont envie de crier que le peuple cambodgien mérite d'être aidé. Ça, c'est la chose la plus simple et on la fait. Ce qui est beaucoup plus difficile et que je n'ai pas encore appris en quarante-cinq ans de carrière, c'est la lucidité. On a un petit nom dans la presse ; on écrit des livres, mais, à chaque fois, je me retrouve en flagrant délit de naïveté, d'absence de lucidité épouvantable. La leçon de discernement n'est jamais prise. Le Cambodge, c'est un des pays que j'aime le plus et que j'aurai compris le moins. Je n'ai rien compris à ce qui s'y est passé. J'aurai été un trait d'union d'amitié ou d'amour, mais vraiment pas d'intelligence.

J'ai toujours privilégié les rencontres, les émotions et les confidences, tout en refusant ce journalisme où il faut tout dire tout de suite, tout le temps. Pour moi, le journalisme aura été moins une cueillette de faits qu'un long et rebondissant dialogue, un métier de passeur entre le monde et les cultures.”


Première diffusion : vendredi 15 février 2008 à 20:40 (câble, satellite et TNT), rediffusion dimanche 17 février à 09:45 (hertzien et TNT).

Durée : 52'
Auteurs : Gilbert Balavoine, Nicole Balavoine et Jean-Claude Guillebaud
Réalisation : Gilbert Balavoine
Production : France 5 / AMIP
Année : 2008




Source : http://www.france5.fr/programmes/articles/arts-et-culture/1391-empreintes.php (y'a même le son pour les fans)



Edité le 05/04/2008 @ 22:49 par Sundgauvien38 : Modification du titre du post

#53844 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 18/02/2008 @ 15:21 Bas de page
Re : [France 5] Empreintes - Jean Lacouture Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Sundgauvien38 a écrit

Spécial dédicace à Robin :clindoeil:
.....“J'ai couvert la guerre du Vietnam de manière partisane. Je me critique sans me renier. J'avais passé suffisamment d'heures dans les faubourgs de Hanoi sous les bombes américaines pour croire que je n'étais pas contraint à l'objectivité.



(A propos du Cambodge.) Des gens comme nous ont envie de crier que le peuple cambodgien mérite d'être aidé. Ça, c'est la chose la plus simple et on la fait. Ce qui est beaucoup plus difficile et que je n'ai pas encore appris en quarante-cinq ans de carrière, c'est la lucidité. On a un petit nom dans la presse ; on écrit des livres, mais, à chaque fois, je me retrouve en flagrant délit de naïveté, d'absence de lucidité épouvantable. La leçon de discernement n'est jamais prise. Le Cambodge, c'est un des pays que j'aime le plus et que j'aurai compris le moins. Je n'ai rien compris à ce qui s'y est passé. J'aurai été un trait d'union d'amitié ou d'amour, mais vraiment pas d'intelligence.





Merci

J'apprécie la dédicace..
J'ai raté l'émission
A lire ce CR, j'ai le sentiment que Lacouture a été soudainement et récemment touché par le Saint Esprit et est devenu Modeste, Clairvoyant.. avec même des lueurs d'Intelligence!!

Toutefois , il y a peu (un an peut-être!!!) je l'ai longuement entendu (comme d'autres de ce forum K-N)à la radio sur France Culture..
Peut-être l'ai-je mal entendu ou compris.. mais visiblement, il continuait à raconter des "conneriies énormes" sur le Cambodge et à se prendre pour la référence du monde en matière journalistique!!!

Alors je reste extrèmement prudent vis à vis de ce Monsieur..







Edité le 18/02/2008 @ 14:23 par robin des bois
#53847 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 05/04/2008 @ 22:59 Bas de page
Re : Jean Lacouture Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970



Bernard Guetta et Jean Lacouture présentent : « Le monde est mon métier » à l'Escale du livre

30 ans les séparent, mais cela fait 30 ans qu'ils se connaissent. L'un représentant de la bourgeoisie bordelaise conservatrice, l'autre de la jeunesse trotskiste parisienne ; les deux célèbres journalistes, respectivement Jean Lacouture et Bernard Guetta, lors d'un débat samedi dernier dans le cadre de l'Escale du livre, ont invité les Bordelais à découvrir leur dernier ouvrage. Un dialogue sur... le monde ; dont la découverte est devenue pour tous les deux un métier.

Bernard Guetta commence sa carrière au Nouvel Observateur. Pendant plusieurs années, il se concsacre au service étranger, et plus particulièrement aux pays du bloc communiste (correspondant pour Le Monde à Varsovie, Gdansk puis Moscou), ce qui lui vaut le prix Albert Londres en 1981. Il est actuellement, entre autres, éditorialiste à l'Express et chroniqueur à La Repubblica. Autre grand reporter à l'étranger, Jean Lacouture, s'engage lui, tout au long de sa carrière, dans l'anticolonialisme. C'est sa rencontre avec Hô Chi Minh qui, semble-t-il, en avait décidé ainsi. Comme Bernard Guetta, il passe par les rédactions du Nouvel Observateur et du Monde où il est responsable du service outre-mer.

Hidden Content

La « honte » et la « désillusion »

Dans une deuxième partie du débat, les deux journalistes sont revenus sur les plus grands regrets de leurs carrières. « L'affaire de Cambodge » comme l'appelle M. Lacouture, fut l'événement qui a nuit le plus à sa réputation. Il parle aujourd'hui de « honte » lorsqu'il évoque son refus pendant des années de reconnaître les crimes des khmers rouges. « C'était une insuffisance de jugement, de rigueur et d'interrogation par rapport à des hommes dont on je ne pouvait imaginer des choses pareilles. » avoue-t-il. Hidden Content

Piotr Czarzasty






Source : http://www.aqui.fr/saveurs/bernard-guetta-et-jean-lacouture-presentent--le-monde-est-mon-metier-a-l-escale-du-livre,868.html

Edité le 29/08/2008 @ 19:21 par Sundgauvien38 : problème de lien

#55194 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 29/08/2008 @ 19:31 Bas de page
Re : Jean Lacouture Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
logo_lacroix_06.gif



Jean Lacouture, grand maître de l'écriture



Journaliste reconnu, biographe célèbre, avec à tout jamais le cœur à gauche et l'âme chrétienne, à 87 ans, Jean Lacouture n'occulte pas ses erreurs d'analyse politique mais a toujours le même appétit de la vie

Hidden Content

La croyance en Dieu et dans les hommes (surtout les grands – « ce sont ceux-là qui m’intéressent ») et la rigueur qu’il met au-dessus de tout dans son métier de journaliste ne lui ont pas permis d’éviter « les pépins », comme il dit. Plusieurs « pépins »… Disons au moins trois ! On les égrène ensemble. D’abord, le Vietnam : « Oui, explique-t-il, j’ai soutenu le Vietnam, car à l’époque le communisme était associé à la décolonisation pour laquelle j’étais très engagé. Mais voilà, j’ai pris la part qu’il a donnée à la décolonisation plus que celle donnée à la recolonisation stalinienne. »

Le Cambodge ensuite : « J’ai épousé la cause de ceux qui ont mal tourné, les Khmers rouges, arrivés au pouvoir à Phnom Penh le 17 avril 1975. Oui, j’ai applaudi à leur entrée dans la capitale cambodgienne. J’y suis retourné deux ans après… C’était terrible. Je n’ai pas vu au départ l’horreur de cette autodestruction khmère, ce génocide qui a fait plus de 1,7 million de victimes, le quart de la population au Cambodge… J’ai manqué de pénétration politique. »

Même si les années ont passé, il faut un courage certain pour regarder en face ses failles, en parler publiquement. Jean Lacouture en a gardé ainsi le respect de toute la profession. « On ne sait pas quand on dit la vérité, mais on sait quand on ment », insiste-t-il. L’homme intègre ne s’est jamais appuyé sur le mensonge, mais il n’a pu imaginer, comme tant d’autres hommes et femmes de sa génération, que la gauche porteuse d’espoir, d’une vraie fraternité, d’une égalité des chances pour tous, avait de telles parts d’ombre, souvent sanglantes.

Hidden Content


Julia FICATIER



Source: http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2348000&rubId=5548

#59442 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 30/08/2008 @ 05:40 Bas de page
Re : Jean Lacouture Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes


Il vient de publier un nouveau bouquin, je suppose !!!
#59454 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 30/08/2008 @ 09:44 Bas de page
Re : Jean Lacouture Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Il est temps qu'il soit plus lucide.
#59458 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 30/08/2008 @ 12:50 Bas de page
Re : Jean Lacouture Reply With Quote
Déconnecté(e) virsna_fr
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 510
Inscrit(e) le 09/06/2003
Et si l'histoire = egal
le present = emotion
l'avenir = raisonnement.

Il etait peut etre victime du present, de l'effet de mode des annees 60 et 70.

virsna
#59469 View virsna_fr's ProfileView All Posts by virsna_frU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page