Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur La frénésie immobilière   ( Réponses 14 | Lectures 4207 )
Haut de page 24/01/2008 @ 13:40 Bas de page
La frénésie immobilière Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
CS-top_01.gif



Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant

24-01-2008

Le showroom de la Gold Tower montre un aperçu du futur plus haut bâtiment de Phnom Penh. Son ouverture jeudi 24 janvier a été l'occasion de faire le point sur le secteur de la construction.

Jeudi 24 janvier, a eu lieu l'ouverture du showroom du building Gold Tower, à Phnom Penh. Hidden Content

La cérémonie officielle a permis de faire le point sur l'activité du secteur du bâtiment dans le pays. Hidden Content


golden%20tower.gif
La maquette du gratte-ciel sur les lieux du chantier


Ky Soklim



Source : http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=22149&p=

Edité le 05/05/2008 @ 09:31 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#53078 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 24/01/2008 @ 18:11 Bas de page
Re : Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
bbc_logo.gif



Cambodia to get first skyscraper


Les dirigeants cambodgiens se sont rendus au lancement commercial officiel du premier gratte ciel jamais construit dans la capitale PHNOM PENH.

Les tours jumelles seront hautes de 42 étages, soit presque trois fois plus que le plus grand bâtiment actuel.

C'est le premier des trois grattes ciels prévus dans la capitale où la ligne d'horizon est restée jusqu'alors assez bas, en partie pour ne pas faire d'ombre au palais royal.

Mais le gouvernement a encouragé les nouveaux immeubles afin de montrer le développement du Cambodge, après des décennies de conflits.

Bien que les Gold Tower 42 soient loin d'être terminées, leur lancement a montré que leurs appartements et bureaux attiraient les ministres du gouvernement et les ambassadeurs étrangers.

Guy de Launey correspondant de la BBC à PHNOM PENH a confié que cette présentation donne un avant goût de ce que les choses pourraient devenir.

Il précise que l'imposante structure massive et dorée se détachera de ses voisines du boulevard NORODOM - une zone de bâtiments jaunes délavés avec des volets en bois datant de l'époque du protectorat français.

Mais PHNOM PENH est au centre d'un boom immobilier et certains résidents espèrent que le développement des construction fera baisser les prix.

"Ce sera plus abordable pour les personnes désireuses de rester en ville, et je pense que ce sera bien. C'est sûr et il y'a toutes les commodités," espère un résident.

Mais d'autres habitants sont inquiets de l'effet que donneront ces tours au caractère de la ville."A l'origine, PHNOM PENH [s'est construite pour] être horizontale, pas verticale," rappelle un riverain.

Des compagnies sud-coréennes construisent les gold tower 42, mais aussi un gratte ciel encore plus haut au bord du Mékong.




Source : http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/7207030.stm



Edité le 05/05/2008 @ 09:30 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#53094 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 25/01/2008 @ 14:18 Bas de page
Re : Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gif



AKP/05

Exposition des maquettes de Gold Tower 42


AKP Phnom Penh, 25 janvier 2008 --

Les maquettes de la Tour d’or 42 (Gold Tower 42) ont été exposées jeudi en présence du ministre d’Etat Im Chhun Lim, ministre de l’Aménagement territorial, de l’Urbanisation et de la Construction.

...

Le chantier de construction de cette tour de 42 étages commencera en juin pour une durée de trois ans et coûtera environ 2,4 milliards de dollars américains, a fait savoir Teng Rithy, directeur de la vente de la compagnie sud-coréenne Yon Woo Cambodia Co., Ltd. en charge de cet investissement.

Le prix des appartements varie, a-t-il précisé, de plus de 400 000 dollars à 1,5 million de dollars.

Selon le ministre d’Etat Im Chhun Lim, durant les neuf premiers mois de 2007, il y a eu 1 514 demandes de construction d’une valeur d’environ 1,6 milliard de dollars, ce qui montre le rôle très important du secteur de construction dans le développement de l’économie nationale après les secteurs touristique et textile.

A noter que Gold Tower 42 se situera au coin des boulevards Monivong et Sihanouk, en face du lycée Preah Yukunthor. --AKP




Source : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm


Edité le 05/05/2008 @ 09:29 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#53118 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 01/03/2008 @ 23:42 Bas de page
Re : Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
logo_aoyun.jpg



Cambodge : des gratte-ciel à profusion


03-01-2008 11:17

Rendons-nous au Cambodge où les gratte-ciel poussent comme des champignons dans l'ancienne concession française au charme désuet, alors que Phnom Penh connaît un "boom" de l'immobilier. Mais comme ailleurs, la construction de nouveaux immeubles ne fait pas que des heureux, et contraint les plus pauvres à déménager loin du centre de la capitale.

Hidden Content
Alors que la ville se modernise à grands pas, le gouvernement cambodgien va devoir trouver rapidement une solution pour les habitants qui seront déplacés en raison des prix grimpants de l'immobilier.

Tang Zhengyan, CCTV


Rédacteur: Liu Xinyan




Source : http://www.cctv.com/program/journaldeleconomie/20080301/101444.shtml



Edité le 05/05/2008 @ 09:29 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#54293 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 02/03/2008 @ 10:54 Bas de page
Re : Re : Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant Reply With Quote
Déconnecté(e) Neko
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

sanju.jpg
 
Messages 1514
Inscrit(e) le 10/02/2007
Lieu de résidence Phnom Penh
Sundgauvien38 a écrit

Alors que la ville se modernise à grands pas, le gouvernement cambodgien va devoir trouver rapidement une solution pour les habitants qui seront déplacés en raison des prix grimpants de l'immobilier.



Ce n'est plus grimpant, a ce stade la c est vraiment l'explosion des prix !!!! C'est delirant ! J'ai vu passer sous mes yeux des chiffres sur des terrains a Siem Reap et sur les terres de l autre cote de la riviere en face de Phnom Penh qui ont ete multiplie par 10 en temps record ! Et ca s arrache comme des petits pains !
Mais ces personnes qui achetent ces terrains jouent sur de la speculation a tres court terme, a quand l'eclatement de la bulle immobiliere ??


Sinon pour les Gold Tower 42 et cie, il y a aussi l immeuble de la Canada Bank qui pousse rapidement en ce moment.
Je voulais aller visiter le Show room de Gold Tower 42, pour voir ce qui s y fait. Je n ai pas encore eu le temps. Tout ce qui se trouve a l interieur a ete transporte de Coree vers le Cambodge.
#54302 View Neko's ProfileView All Posts by NekoU2U Member
Haut de page 15/03/2008 @ 18:55 Bas de page
Re : Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant Reply With Quote
Déconnecté(e) domrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
les prix des terrains prennent du 100pour100 tous les 6 mois...celà ne pourra durer indefiniment...La bourse arrivera au bon moment pour les investisseurs...cad lorqu'il n'y aura plus moyen de speculer sur le foncier...

#54732 View domrey's ProfileView All Posts by domreyU2U Member
Haut de page 17/03/2008 @ 23:24 Bas de page
Re : Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
logo_home.gif



Cambodia's thriving real estate market enriches the elite and sidelines the poor



The Associated Press
Publié le 9 Mars 2008

PHNOM PENH, Cambodge: un vieil hôpital a été rasé pour laisser la place à ce qui sera l'immeuble le plus haut de PHNOM PENH - deux tours jumelles de 42 étages en copropriété. Un bidonville jonché de détritus devient un immeuble de standing après que la police ait déplacé ses occupants vers des champs de riz desséchés en dehors de la capitale.

Le Cambodge connait un boom de la construction alimenté par les investissements étrangers, particulièrement sud coréens, et les transactions des quelques nouveaux riches du pays - alors que la majorité pauvre reste à l'écart.

Les centres commerciaux et les hauts immeubles poussent, transformant le paysage de la ville qui, après avoir vécut sous le charme des villas de style colonial, ressemblait, à la chute du régime khmer rouge il y'a près de 30 ans, à une ville fantôme.

La stabilité politique et la croissance économique robuste de près de 10% ont attirées les investisseurs vers le marché immobilier dont les prix se sont enflammés ces dernières années - mais qui reste toujours plus bas que chez les voisins thaïlandais et vietnamiens.

"Le Cambodge dormait depuis des années et maintenant, il s'est réveillé," s'exclame Claire BROWN, directrice de la société britannique CLAIRE BROWN REALTY, qui achète et vends des propriétés dans Phnom Penh depuis deux ans.

"Tout le monde veut sa part du gâteau. C'est maintenant le moment d'acheter, car bientôt il sera trop tard."

Le prix des meilleurs terrains a triplé ces dernières années pour atteindre 3 000 dollars le mètre carré. Ces types de retours sur investissement ont séduit les classes aisées et moyennes ainsi que les Cambodgiens de la diaspora.

"En achetant et vendant des terrains, ils peuvent générer un profit de 100 à 200%, si ils ont fait le bon achat au bon endroit," explique DITH CHANNA, responsable des ventes de CPL CAMBODIA Ltd., une agence immobilière de PHNOM PENH.

Mais le marché immobilier en pleine expansion accroit aussi le fossé qui sépare les riches des plus pauvres.

"La ville de PHNOM PENH se modernise de jour en jour - mais que pour les puissants," se plaint CHHORN ET, une ancienne habitante d'un bidonville qui vit maintenant avec des centaines d'autres dans un village au milieu des champs de riz à environ 20 kilomètres de la capitale.

"Le gouvernement nous a chassés car ils nous trouvait très incommodant," se lamente cette femme de 34 ans qui recherche des bouteilles ou cannettes usagées afin de les vendre pour vivre.

Le marché foncier florissant croit aussi dans l'ombre des problèmes de spoliations qui, ces dernières années ont souvent opposé les pauvres aux promoteurs fortunés liés aux cercles politiciens cambodgiens.

"Nous tendons vers une situation où 10% de la population va détenir 90% du territoire" craint NALY PILORGE, directrice de la Ligue cambodgienne pour la promotion et la défense des droits de l’homme (Li-cadho).

"Cela pourrait déboucher sur une agitation sociale et politique," prévient-elle.

Les plus grands projets sont financés par des compagnies et investisseurs sud coréens, qui sont devenus les principaux bailleurs au Cambodge, depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1997. Les investissements et le nombre de touristes de Corée du sud ont décollé après la visite en 2006 de l'ancien président ROH MOO HYUN.

La compagnie sud coréenne WORLD CITY CO investit 2 milliards de dollars pour construire un complexe urbain "satellite" appelé CAMKO CITY sur 120 hectares de terrain au nord ouest de PHNOM PENH. Le projet est le plus gros investissement étranger actuel. Il comprendra des résidences, des commerces et des services publics - des villas, des centres d'affaires et financiers, des bureaux, des centres commerciaux, des hôtels, des écoles et des hôpitaux.

Pendant ce temps, à un carrefour animé près du monument de l'indépendance, un des symboles de la ville, un vieil hôpital du gouvernement a été démoli pour faire place à un complexe commercial et résidentiel de 42 étages d'un coût d'environ 250 millions de dollars. C'est en train de modifier profondément le paysage de PHNOM PENH, où pour le moment l'immeuble le plus haut est un hôtel de 15 étages.

Ce sera le premier bâtiment de résidences de luxe et la plus haute structure au Cambodge, confie KIM TAE YEON, dirigeant de YON WOO INC. un promoteur sud coréen.

KIM explique que les tours comprendront 500 appartements, bureaux et commerces, avec des prix allant de 112 000 à 1,8 millions de dollars. La construction démarrera le mois prochain et durera 3 ans et demi, mais KIM prétend que près de la moitié des lots sont déjà vendus.

Ces dernières années, SIEM REAP a aussi connu une frénésie dans la construction d'hôtels et de guesthouses pour accueillir les touristes de plus en plus nombreux.

Enthousiasmé par le boom, HUN SEN prétend que cela a été rendu possible par la stabilité politique qu'il a apportée. Dans un discours récent il a prévenu que s'il n'était pas réélu en juillet, les prix de l'immobilier risquaient de chuter.

"C'est une menace, un coup bas pour gagner des voix," clame SON CHHAY, un député de l'opposition.

SON CHHAY et certains défenseurs des droits de l'homme tels PILORGE, pensent qu'une partie du boom est alimenté par le blanchiment de l'argent provenant des coupes illégales de bois, du trafic de drogue et de l'évasion fiscale qui est ainsi réinjecté dans le marché immobilier.

"Ca n'est pas bon pour la santé de l'économie Cambodgienne" précise SON CHHAY.

Il y'a également une inquiétude que ces gains rapides aient donné naissance à une bulle financière qui pourrait éclater.

ERIC SIDGWICK, un responsable économique du bureau de la banque asiatique de développement de PHNOM PENH, estime que le marché immobilier est "conduit par un mélange de véritables demandes de constructions résidentielles et affairistes," ainsi qu'une population qui augmente, une urbanisation en pleine croissance et la spéculation.

Toutefois, il y a des "raisons d'être inquiet de la récente augmentation des prix de l'immobilier et des dangers de créer une bulle spéculative,"déclare-t-il dans un e-mail. Il refuse par contre de commenter les liens possibles entre le blanchiment d'argent et le boom du marché foncier.

Pendant ce temps, les pauvres comme CHHORN ET, l'ancienne habitante de bidonville qui a été déplacée hors de la capitale, ont à faire face à la dure réalité de leurs nouveaux villages, privés d'eau courante et d'égout.

Malgré qu'on ait donné à chaque famille un petit morceau de terrain pour vivre, ils se plaignent du manque de moyen pour subvenir à leurs besoins. Ils doivent aller tous les jours dans la capitale pour faire de petits travaux comme conducteurs de mototaxi, proposer leurs bras dans l'industrie du bâtiment ou récupérer des bouteilles et des cannettes pour gagner suffisamment d'argent pour vivre.

Beaucoup d'entre eux sont si pauvres qu'ils ne peuvent se payer des latrines et doivent utiliser un champ de riz voisin comme toilettes, confie MOM SOMALY, une mère de cinq enfants.

Pointant un panneau "terrain à vendre", elle ajoute "bientôt ils ne pourront même plus utiliser les champs comme toilettes."




Source : http://www.iht.com/articles/ap/2008/03/09/news/Cambodia-Construction-Boom.php


Edité le 05/05/2008 @ 09:28 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#54772 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 18/03/2008 @ 09:09 Bas de page
Re : Le secteur de la construction connaît un développement impressionnant Reply With Quote
Déconnecté(e) domrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Au de là des batiments de prestiges,on peut dire qu'une frenesie immobiliere s'est emparree de PP ,des appartments sur 3 niveaux de petites qualités se vendent au de là de 150000 usd...derriere se phenomene, se profile l'inflation generalisée, l'apparition d' un couche de courtiers en passe de devenir l'ideal social au detriment des travaux productifs ou de services...Le prix des mateiaux, lié à la forte demande augmente tous les jours,et les seules augmentations du pix du petrole n'expliquent pas tout...Apres cette phase euphorique (pour certains) on peut s'attendre à une chute du marché comme celà a ete le cas à chiang mai après la premiere guerre du golf ...

#54782 View domrey's ProfileView All Posts by domreyU2U Member
Haut de page 01/04/2008 @ 12:54 Bas de page
Re : La frénésie immobilière Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
ka-set.info


La spéculation foncière (1) : sport national au Cambodge


Par Anne-Laure Porée
01-04-2008

Chez le coiffeur, au marché, au restaurant, les conversations bruissent de commentaires sur la dernière fortune du voisin, sur l'investissement d'untel, sur les bénéfices record d'un autre... Au Cambodge, la spéculation foncière n'est pas le privilège de riches. D'autres ont pris le pli et les discussions sur leurs succès font parfois oublier qu'un tiers des Cambodgiens vivent sous le seuil de pauvreté.

Hidden Content
Loin des prix plafond

Rith est un courtier-stratège. Il écoute ses amis fonctionnaires au gouvernement qui savent avant le public quelles provinces, quelles zones seront les prochaines à être développées. Eux achètent, lui aussi. Sans aucune inquiétude pour l'avenir. « J'ai par exemple comparé le prix des terres à Phnom Penh, soit 3 000 $ le m2 sur Monivong, aux prix de Ho Chi Minh-Ville ou de Bangkok qui montent jusqu'à 10 000 $. Ces trois pays de l'Asean ont des frontières communes, la croissance économique est meilleure au Cambodge qu'en Thaïlande ou au Viêtnam. Selon moi, il faudra encore plusieurs années avant d'atteindre des prix plafond. » Cette confiance l'a conduit à investir dix ans d'économies, soit près de 100 000 $, uniquement dans la terre. « Des gens comme moi peuvent gagner deux à trois millions de dollars », souffle-t-il. De telles sommes financent aisément une reconversion ou la création d'une entreprise. A 31 ans, Rith cherche des terres pour y cultiver des fruits qu'il vendra plutôt que d'enseigner. N'y voyez aucune passion soudaine pour l'agriculture mais juste une ambition, qui sonne comme une rengaine : « Cela rapporte plus d'argent ».

* Tous les noms des témoins ont été modifiés pour préserver leur anonymat

Découvrez le second volet de notre enquête consacrée à la spéculation foncière mardi prochain (8 avril), sur Ka-set.info
Hidden Content





L'article complet : http://ka-set.info/actualites/economie/la-speculation-fonciere-1-sport-national-au-cambodge.html

Edité le 05/05/2008 @ 09:27 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#55115 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 05/05/2008 @ 09:26 Bas de page
Re : La frénésie immobilière Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
main_logo_329x101.gif



Phnom Penh s’abandonne à la frénésie immobilière



Envoyé spécial à Phnom Penh ARNAUD DUBUS
QUOTIDIEN : lundi 5 mai 2008

Partout dans la ville, des immeubles en construction affichent leurs façades bardées d’échafaudages de bambous où des ouvriers s’activent avec un sens impressionnant de l’équilibre. Les trottoirs sont encombrés de tas de terre excavée et d’empilages de briques. Des immeubles d’appartements tout juste achevés vantent leur «atmosphère tropicale» ou leur «nouveau concept d’espace de vie» pour attirer les clients. La fièvre immobilière s’est emparée de la capitale cambodgienne, Phnom Penh.

Hidden Content

Vidée de ses communautés les plus pauvres au nom de «l’embellissement», le centre de Phnom Penh devient progressivement le lieu de résidence des riches et des privilégiés. Selon Sung Bonna, de Bonna Realty : «Le Premier ministre Hun Sen a comme vision future de Phnom Penh, celle d’une ville moderne, pleine d’hommes d’affaires et d’investisseurs…» A l’image de Singapour ou de Bangkok.




Source : http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/324596.FR.php


#55995 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 27/05/2008 @ 09:13 Bas de page
Re : La frénésie immobilière Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Ka-set


Coup de froid sur la spéculation immobilière au Cambodge

Par Ros Dina
27-05-2008

Spéculateurs fonciers, courtiers et agents immobiliers cambodgiens font grise mine. Depuis la mi-avril, celles et ceux qui, au Cambodge, avaient fait des transactions foncières une activité plus que rentable demeurent assis et attendent en baillant d'hypothétiques coups de téléphone. Une situation qui contraste avec l'effervescence des mois précédents. En cette période pré-électorale, nombre de clients hésitent à puiser dans leurs bas de laine ou à contracter des dettes pour s'adonner au grand jeu de la spéculation foncière.

Hidden Content

Pour éviter la surchauffe

L'immobilier demeure, en tout cas, un secteur important parmi les activités de la banque Acleda, souligne son président In Channy, qui dit ne pas avoir relevé de changement notable sur les comptes réservés aux transactions immobilières, qui continuent d'attirer de nouveaux clients. In Siphann, chef du service des crédits au sein de la même banque, ne mentionne ni la saison des pluies, ni les élections. Mais il évoque, non sans précaution, la récente limitation des prêts immobiliers imposée par la Banque nationale du Cambodge, une mesure voulue par le gouvernement pour lutter contre l'inflation [lire à ce sujet sur Ka-set.info : "Inflation au Cambodge : les mesures gouvernementales passées au crible" (06/05/08)]. Confrontée en 2007 à une très forte demande de crédits immobiliers, un an après avoir ouvert ce type de services, Acleda avait dû suspendre momentanément ces prêts, dont le montant total était plafonné, avant de réinvestir et d'accroître les capitaux destinés à ce secteur. A long terme, les banquiers disent ne craindre ni les échéances électorales ni la pluie...



Source : http://ka-set.info/actualites/economie/cambodge-...on-immobilier-foncier-ralentissement-080527.html



Edité le 27/05/2008 @ 09:14 par Sundgauvien38

#56757 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 25/06/2008 @ 11:52 Bas de page
Un nouveau gratte-ciel à Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) Hanaflora
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1112.jpg
 
Messages 511
Inscrit(e) le 01/05/2007

19 Juin 2008

Plusieurs journaux rapportent que la pose de la première pierre du chantier d’une tour de 52 étages à Phnom Penh a eu lieu hier en présence de Sok An. A l’initiative de la compagnie coréenne GS E&C, ces travaux coûteront un milliard de dollars et doivent s’achever en mars 2012. Le building, baptisé ‘International Finance Complex (IFC)’, deviendra le plus haut gratte-ciel du pays et abritera, selon Cambodge Soir en ligne, des bureaux, 275 appartements de service et 1064 appartements de haut standing.


Edité le 25/06/2008 @ 11:53 par Hanaflora

Il est parfois nécessaire de se taire pour délivrer une parole juste.
[ Christian Bobin ]
Extrait de L’Inespérée
#57456 View Hanaflora's ProfileView All Posts by HanafloraU2U Member
Haut de page 25/06/2008 @ 18:48 Bas de page
Re : Un nouveau gratte-ciel à Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) Prost
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970

C'est le début de la course aux buildings le plus haut à PP.
Certains apparts doivent changer de main plusieurs fois avant la fin de construction.
#57461 View Prost's ProfileView All Posts by ProstU2U Member
Haut de page 07/07/2008 @ 20:56 Bas de page
Re : Un nouveau gratte-ciel à Phnom Penh Reply With Quote
Déconnecté(e) AngkorParis
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Alors, finalement, vaut mieux a l'avenir s'investir dans des appartements comme en Europe ou continuer dans des standing khmers ?

#57735 View AngkorParis's ProfileView All Posts by AngkorParisU2U Member
Haut de page 08/11/2008 @ 12:25 Bas de page
Re : La frénésie immobilière Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 7972
Inscrit(e) le 04/01/2006

Des inquiétudes sur l'avenir du secteur immobilier
04-11-2008

Un séminaire a réuni à Phnom Penh, lundi 3 novembre, les professionnels et responsables gouvernementaux liés au secteur de l'immobilier. Les perspectives semblent moroses.

Depuis trois ans le secteur de l'immobilier au Cambodge connaît une croissance spectaculaire, avec la montée en flèche des prix des terrains et l'apparition de nombreux chantiers dans la capitale et certaines provinces du royaume. Peu avant les élections législatives de juillet 2008, le secteur entrait dans une phase de stagnation que beaucoup espéraient provisoire. Maintenant, force est de constater que l'immobilier entre dans une période régressive, avec un recul des valeurs immobilières qui semble se confirmer au fil des mois.
Sung Bunna, directeur de l'agence Bunna Realty, s'est exprimé sur les facteurs négatifs qui affectent le Cambodge en ce moment. « De juin à novembre, le secteur immobilier a été touché par la crise. Les prix ont chuté entre 10 et 20 % sur l'ensemble du pays. Ce mouvement peut se prolonger ou non, selon l'évolution de la situation interne de notre pays. Trois facteurs expliquent, selon moi, ce revirement. La crise financière mondiale, le conflit khméro-thaïlandais et la réduction des crédits de la part des banques. De plus, une nouvelle circulaire gouvernementale impose aux porteurs de projet de déposer 2 % de la valeur de l'investissement prévu, avant de commencer les travaux. Tout cela a renforcé le sentiment d'incertitude dans le secteur immobilier, et je suis inquiet pour l'avenir ».
Keat Chhon, le ministre de l'Économie, a abordé des problèmes plus spécifiques au Cambodge.
« Certains investisseurs ont acquis des terrains d'État, sans permission légale, pour y commencer des travaux et revendre aux particuliers des parcelles. Ils amassent ainsi un capital pour poursuivre les travaux, sans eux-mêmes faire d'apport. Quand l'État procède à des contrôles, ces investisseurs incitent alors les particuliers à manifester, contre les autorités. Cela crée des imbroglios juridiques, particulièrement nombreux ces temps-ci ».
Et, de manière générale, personne ne semble en mesure de fixer la fin de cette crise.


Ky Soklim

Photo : Constructions neuves de Phnom Penh © DR



Sources : http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=35062&p=






#61321 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page