Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Lutte contre les mines terrestes au Cambodge   ( Réponses 13 | Lectures 4517 )
Haut de page 21/10/2003 @ 16:11 Bas de page
Lutte contre les mines terrestes au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) aune
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
La commission européenne a adopté son programme de travail annuelle 2003 relatif aux mines antipersonnolles,doté d'un budget de 18.150.000 euros.L'objectif général de ce programme est d'aider les pays subissant les conséquences des mines terrestes antipersonnelles à créer les conditions nécessaires à leur développement économique et social.Les pays ciblés en 2003 sont :le Cambodge,Afganistan,Angola,Arménie,Azerbaîjan ,Congo,Erythrée,Guinée-Bisseau,Irak,Laos,Mozambique,Myanmar,Sri Lankaet Soudan.
Le programme de travail prévoit ,0,5 millions d'euros pour la poursuite des actions d'assistance technique au Cambodge pour 2003.www.webzinemaker.com/khmers

Edité le 30/05/2008 @ 14:54 par Sundgauvien38 : Changement du titre
#1412 View aune's ProfileView All Posts by auneU2U Member
Haut de page 22/11/2004 @ 12:14 Bas de page
puzzled.gif Les mines en chiffres Reply With Quote
Déconnecté(e) swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Les mines en chiffres



AKP Phnom Penh, 22 novembre 2004 --



L'an dernier, les mines et engins non explosés (UXO) ont tué 115 personnes et fait 657 blessés, indique le rapport annuel 2003 du CMVIS, un réseau mis en place par la Croix-rouge cambodgienne et Handicap International-Belgique pour recenser ce type d'accidents, et cité par Cambodge Soir.



Confirmant des tendances observées les années précédentes, les données, recueillies par le CMVIS montrent qu'au plan national, les UXO causent désormais davantage d'accidents que les mines anti-personnel. Cependant, dans les quatre provinces les plus exposées, dans le Nord-Ouest du pays, les accidents par mines restent majoritaires. Autre fait marquant une nouvelle fois constaté : une grande majorité (71%) des victimes savaient qu'elles se trouvaient dans une zone dangereuse, 82% de celles-ci ont indiqué qu'elles s'étaient exposées au danger pour des raisons économiques.



Sans doute en raison d'un meilleur accès aux centres de soins, ces accidents tendent à être de moins en moins mortels au fil des années, se réjouit le CMVIS. La proportion des amputations (20%) demeure pour sa part stable.



Depuis 2001, souligne le rapport, on observe une augmentation du nombre de jeunes garçons parmi les victimes, leur proportion étant passée de 22% en 2001 à 30% en 2003. Cette évolution est à mettre en parallèle avec la prédominance des accidents provoqués par les UXO qui, dans nombre de cas, explosent quand on tente de les forcer en frappant dessus, soit pour récupérer la ferraille ou la poudre, soit "pour jouer" comme cela a été la motivation de 56% des garçons touchés.



Les provinces les plus affectées par ces accidents restent celles de Battambang (169) et Banteay Meanchey (120) suivies par celle d'Oddar Meanchey (97) et la municipalité de Païlin (79). A elles seules, ces provinces et cette municipalité représentent 60% du nombre total d'accidents. L'an denier, quatre provinces et municipalités n'ont eu à déplorer aucune victimes de mines ou d'UXO: Phnom Penh, Sihanouk-ville, Koh Kong et Rattanakiri.--AKP

#5609 View swann's ProfileView All Posts by swannU2U Member
Haut de page 21/02/2005 @ 14:33 Bas de page
Le sous-développement et les mines sont toujours des obstacles réels Reply With Quote
Déconnecté(e) Vorasith
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_8.jpg
 
Messages 1973
Inscrit(e) le 25/04/2003
Lieu de résidence Suisse / France
fides.gif

ASIE / CAMBODGE - Le sous-développement et les mines sont toujours des obstacles réels dans plusieurs régions du Cambodge. Le travail de la Caritas d’Australie pour les familles des paysans

Phnom Penh (Agence Fides) - Assurer l’eau et la nourriture pour permettre aux paysans de vivre, dans la région de Kompong Cham, au Cambodge, et permettre aux habitants de parvenir à leur propre autonomie économique pour vivre normalement : tel est le but du projet que la Caritas d’Australie mène depuis trois ans, et qu’elle a relancé à l’occasion du « Projet Miséricorde » pour le Carême de 2005. Les familles de la région, bien souvent, n’ont pas d’eau potable, ou des produits agricoles en suffisance. La Caritas a mis sure pieds un plan pour le développement, en fournissant d’une part aux familles de l’eau potable et du grain, et d’autre part en inaugurant des projets de formation pour l’agriculture.

Trois ans après, de nombreuses familles sont sorties de la spirale de famine, et vivent à présent de manière digne, grâce aux produits des leurs cultures, et de ce qu’ils parviennent à vendre sur le marché. En cultivant le riz et le maïs, mais aussi du blé, du soja, du sésame, des patates douces, des manguiers et d’autre arbres fruitiers, de nombreuses familles ont aussi une nourriture plus équilibrée, riche en différentes substances nutritives.

En trois ans, 63 familles du district ont bénéficié des programmes de développement de la Caritas, et leur vie s’est améliorée. La région a été pendant des années sous le contrôle étroit des khmers rouges et de leurs émissaires, et est une des régions les plus minées du pays. D’autres Organisations Non Gouvernementales ont travaillé ces dernières années à déminer les terres, pour rendre moins dangereuse la vie des habitants, éviter les morts et les mutilations qui, même en temps de paix, touchent souvent les enfants. (P.A.)

(Agence Fides, 18 février 2005, 24 lignes, 308 mots)

© AGENZIA FIDES

EK.gif
#6875 View Vorasith's ProfileVisit Vorasith's HomepageView All Posts by VorasithU2U Member
Haut de page 03/01/2006 @ 20:41 Bas de page

Cambodge-Canada : Signature d’un mémorandum sur le développement de l’agriculture dans les régions victimes des mines
Reply With Quote
Déconnecté(e) swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970

AKP Phnom Penh, 3 janvier 2006 --



Un mémorandum de compréhension a été récemment signé par Chan Sarun, ministre cambodgien de l’Agriculture, et Michael Rymek, chargé d’affaires de l’ambassade de Canada au Cambodge.



Sam Satha, représentant de l’Autorité cambodgienne de gestion des activités de déminage et de sauvetage des handicapés de mines, le gouverneur de Banteay Meanchey, les vice-gouverneurs de Battambang et de Païlin ainsi que d’autres représentants des institutions concernées étaient aussi présents à la cérémonie de signature.



Ce mémorandum porte sur le projet du développement de l’agriculture dans les régions victimes des mines dont le coût total (5 millions de dollars canadiens) sera financé par l’aide non-remboursable du gouvernement du Canada.



Le ministre de l’Agriculture Chan Sarun a appelé toutes les institutions concernées à bien coopérer pour réaliser ce projet. -- AKP

#12828 View swann's ProfileView All Posts by swannU2U Member
Haut de page 03/01/2006 @ 22:04 Bas de page
Re :
Cambodge-Canada : Signature d’un mémorandum sur le développement de l’agriculture dans les régions victimes des mines
Reply With Quote
Déconnecté(e) yayawarman
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

cambodiw.gif
 
Messages 1987
Inscrit(e) le 29/12/2005
Lieu de résidence France
Pourvu que toute cet argent aille bien dans ces régions et non chez des intéressés !

#12834 View yayawarman's ProfileView All Posts by yayawarmanU2U Member
Haut de page 05/03/2007 @ 21:01 Bas de page
Le Cambodge et le Canada tiendront une conférence sur les mines Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8008
Inscrit(e) le 04/01/2006
tu0zu9.gif

5 mars 2007


Le Cambodge et le Canada tiendront une conférence sur les mines

article ici : http://www.french.xinhuanet.com/french/2007-03/05/content_396901.htm







#35164 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 07/03/2007 @ 11:24 Bas de page
Re : Le Cambodge et le Canada tiendront une conférence sur les mines Reply With Quote
Déconnecté(e) Swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Prochaine conférence internationale sur l’action contre les mines

AKP Phnom Penh, 07 mars 2007 --



Une conférence internationale sur l’action contre les mines se tiendra du 12 au 14 mars à Phnom Penh sous la présidence du Premier ministre Hun Sèn.



Organisée conjointement par l’Autorité cambodgienne d’action contre les mines et l’ambassade du Canada, la conférence a pour thème “Action contre les mines: implications à la paix et au développement”. Elle réunira des représentants de 45 pays de l’ASEAN, de l’Europe et du Moyen-Orient qui viennent échanger leurs expériences sur la lutte contre les mines, les besoins des survivants et la coopération internationale sur l’action contre les mines.



Depuis 1997, le Canada a contribué plus de 225 millions de dollars américains pour soutenir l’action contre les mines dans le monde, y compris un récent engagement de plus de 6 millions de dollars du Canada au Cambodge, selon Donica Pottie, ambassadrice canadienne.

#35294 View Swann's ProfileView All Posts by SwannU2U Member
Haut de page 12/03/2007 @ 10:57 Bas de page
Re : Le Cambodge et le Canada tiendront une conférence sur les mines Reply With Quote
Déconnecté(e) Swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
La Conférence internationale sur l’action contre les mines commence aujourd’hui



AKP Phnom Penh, 12 mars 2007 --



La conférence internationale au niveau régional sur l’action contre les mines doit commencer aujourd’hui à Phnom Penh jusqu’au 14mars.



Les représentants de 45 pays participent à la conférence dont les co-présidents sont le vice-Premier ministre cambodgien Sok An, ministre du Conseil des ministres, et le général canadien Maurice Baril.



Selon le programme prévu, Samdech Hun Sèn, Premier ministre, doit prononcer le discours d'ouverture de la conférence, suivi par celui de Sok An, aussi premier vice-président de l'Autorité cambodgienne d'action contre les mines. Mme Donica Pottie, ambassadrice canadienne au Cambodge, le général canadien Maurice Baril, présentent leur intervention sur les expériences des pays touchés par les mines. Sam Sotha, secrétaire général de l'Autorité cambodgienne contre les mines, présentera, à son tour, les expériences de l'action contre les mines au Cambodge.



Le 13 mars, les participants se rendront en visite au chantier de déminage de Kampong Chhnang où différents moyens de déminage seront montrés par le Centre d'Action contre les mines du Cambodge (CMAC), par les Forces armées royales cambodgiennes, par les Organisations de déminage Halo Trust, MAG, etc.



Le 14 mars, ce sera le programme de coopération internationale sur les activités de déminage dirigé par le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Sam Sotha et Mme Donica Pottie feront le bilan des activités de déminage, et Sok An adressera un discours de clôture de cette conférence.

#35524 View Swann's ProfileView All Posts by SwannU2U Member
Haut de page 14/03/2007 @ 11:33 Bas de page
Re : Le Cambodge et le Canada tiendront une conférence sur les mines Reply With Quote
Déconnecté(e) Swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Samdech Hun Sèn appelle les pays de l’ASEAN à ratifier le traité d’Ottawa

AKP Phnom Penh, 13 mars 2007 --



Samdech Hun Sèn, Premier ministre cambodgien, a appelé hier, lors de l’ouverture de la Conférence internationale sur l’action contre les mines, co-organisée avec le Canada du 12 au 14 mars à Phnom Penh, tous les pays de l’ASEAN à ratifier le traité d’Ottawa.



“En tant qu’ami de l’ASEAN, j’appelle les dirigeants des pays non signataires à ratifier la Convention d’Ottawa afin que l’ASEAN se montre unie sur cette question. Par le passé, l’ASEAN s’est affirmée comme une zone dénucléarisée, nous pourrions faire la même chose pour les mines”, a déclaré le chef du gouvernement cambodgien.



A noter que seuls six des dix pays de l’ASEAN sont membres de cette Convention qui interdit la production et l’utilisation de mines antipersonnel. Les quatre Etats non signataires sont le Laos, le Vietnam, Singapour et le Myanmar.



Le Cambodge est un des premiers pays d’Asie qui ont signé cette Convention en décembre 1997, année de sa création, avant de la ratifier en 1999. Jusqu’à présent, 153 pays ont déjà signé cette Convention.



“Le gouvernement du Cambodge était l’un des premiers pays d’Asie à soutenir ce Traité anti-mines, et le Roi du Cambodge (Norodom Sihanouk à cette époque), fut le premier souverain à condamner publiquement les mines”, a dit Donica Pottie, ambassadrice canadienne. Elle a en outre rappelé que le Royaume avait envoyé des démineurs au Soudan en avril 2006, soulignant qu’ils accomplissent un “excellent” travail.



Le Cambodge, a ajouté le Premier ministre, demeure l’un des pays les plus touchés par les mines. Selon l’ONU, la moitié des villages du Royaume sont affectés, 12% étaient gravement touchés. Le nombre total de victimes (tués ou blessés) de mines dans le pays est estimé à 60 000, dont un tiers d’enfants. Sur ce total, 38 000 ont été blessés ou handicapés, les autres ayant trouvé la mort.

#35640 View Swann's ProfileView All Posts by SwannU2U Member
Haut de page 14/03/2007 @ 12:04 Bas de page
Re : Le Cambodge et le Canada tiendront une conférence sur les mines Reply With Quote
Déconnecté(e) yayawarman
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

cambodiw.gif
 
Messages 1987
Inscrit(e) le 29/12/2005
Lieu de résidence France
Une information dont l'auteur n'est pas cité, n'a pas lieu d'être !!!

Il faut penser à lire les autorisations dont vous n'avez cessé de défendre sur les droits de l'auteur...

http://www.khmer-network.com/forum/sujetKN-5258.html

#35642 View yayawarman's ProfileView All Posts by yayawarmanU2U Member
Haut de page 12/01/2008 @ 08:00 Bas de page
2 Fermiers Tues par une mine ani tank Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007

fairfax_digital.gif







2 Fermiers Tues par une mine ani tank
Fairfax Digital 11 Janvuier 2008 14h45


2 Fermiers Cambodgiens on étés « pulvérisés » par une mine anti tank déclenchée accidentellement alors qu ils coupaient du Bambou .
Nuth Veat, 43 ans , et Mour Koy, 41 ans sont mort sur le coup avec les deux « buffles » utilises pour tracter leur chargement, Cheam Kimhong chef de la police du district de Kamreang au nord est de la province de Battambang a déclaré :
il n en reste rien les corps des hommes et des animaux ont etes littéralement pulverises, impossible de reconnaître quoi que ce soit uniquement sur les vêtements .

La tragédie de ce mercredi a ete suivie dans les 24 heures par une autre explosion de mine terrestre non loin de la, qui aurais coûte la vie a un homme et en aurais blesses 3 , la mine aurais explose alors qu ils jouaient avec
le centre cambodgien d action contre les mines informe que le nombre de morts et de blesses par mines et munitions non exploses l an dernier , est tombe a 339 contre 450 en 2006, mais les province comme Battambang théâtres d affrontements acharnes durant les 30 dernières années souffrent encore bien au dessus de la moyenne nationale




Source :

http://news.theage.com.au/antitank-mine-vaporises-cambodian-men/20080111-1lfm.html

liens relatifs au sujet

akiramineaction:
www.akiramineaction.com

landmine monitor :
http://www.icbl.org/lm/2001/translations/fr/exec/awareness.html

handicap international
http://www.handicap-international.org






--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#52708 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 06/03/2008 @ 13:35 Bas de page
Re : Lutte contre les mines terrestes au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
nav_top-logo.gif?OpenElement


Cambodge : Promouvoir la sécurité économique des victimes de mines


Malgré les immenses efforts qui ont été déployés au cours de ces 12 dernières années pour débarrasser le Cambodge du fléau des mines et autres restes explosifs de guerre, ces armes mutilent ou tuent chaque année plusieurs centaines de personnes dans le pays.

Promouvoir la sécurité économique des survivants et des victimes potentielles des accidents dus aux mines

Selon le Système d’information sur les victimes des mines du Cambodge, en 2004, 80% des victimes ont admis qu’elles étaient conscientes du danger. Néanmoins, elles ont été contraintes d’entreprendre des activités dangereuses (comme la collecte de ferraille ou le nettoyage de zones dangereuses pour les rendre propres à être cultivées) simplement pour pouvoir survivre

Sur la base de ces résultats, la Croix-Rouge cambodgienne a lancé, en 2005, un projet de microcrédits visant à soutenir, à l’échelon communautaire, l’intégration économique des amputés qui auraient continué de prendre des risques faute de disposer d’un autre moyen de générer des revenus. Le projet comptait 18 bénéficiaires en 2005 et les premiers résultats ont été encourageants.


En 2006, le projet a été étendu pour cibler non seulement les survivants des mines économiquement vulnérables mais également les victimes dites potentielles, à savoir les personnes qui prennent quotidiennement des risques avec les mines et autres débris de guerre meurtriers. Le but est de prévenir les accidents, ou du moins d’en réduire le nombre, en fournissant d’autres perspectives économiques qui permettent à ces personnes d’éviter de prendre des risques.

Fonctionnement du projet

Le projet de microcrédits de la Croix-Rouge cambodgienne s’appuie sur des réunions communautaires – organisées pour fournir des informations sur les dangers des mines – afin de repérer les survivants et les victimes potentielles des mines économiquement vulnérables.

Les personnes choisies reçoivent de petits prêts (d’une valeur s’élevant jusqu’à 200 dollars) leur permettant de commencer à générer un revenu (élevage de porcs, agriculture, ouverture d’un commerce, gestion d’une pompe à eau, etc.) suffisant pour couvrir leurs besoins essentiels. Le type d’activité dépend des compétences et de la motivation du bénéficiaire et des besoins de chaque village – le soutien apporté est décidé avec les chefs de la communauté. Le bénéficiaire ou, dans certains cas, la communauté, fait toujours une contribution en nature.

Le projet est géré sur la base du renouvellement des fonds. Ses prêts sont sans intérêts mais les bénéficiaires doivent les rembourser en espèces dans un délai de 12 mois. La durée de la période de remboursement dépend du type de commerce et de la situation des bénéficiaires. Les fonds remboursés sont immédiatement réinvestis sous forme de nouveaux prêts à un nouveau groupe de bénéficiaires.

Durant les 12 mois de la période de prêt, les volontaires et les responsables du développement de la Croix-Rouge cambodgienne restent en relation étroite avec les bénéficiaires afin de suivre les progrès, d’évaluer les résultats et d’offrir des conseils. Avec le soutien financier de la Croix-Rouge allemande, de petits prêts ont été accordés à 80 personnes en 2006 et à quelque 200 personnes en 2007.

Histoire de Douen You






Soutien du CICR aux victimes de mines et de restes explosifs.

# Le CICR fourni, depuis 2006, un soutien technique à la Croix Rouge cambodgienne dans ses programmes destinés à réduire l'impact des mines et des restes explosifs de guerre.

# Depuis plusieurs années, le CICR assiste les victimes de mines et de restes explosifs du Cambodge en soutenant, en collaboration avec les autorités, les centres orthopédiques et de réhabilitation de Kompong Speu et de Battambang. Le CICR administre également une fabrique de production de composants orthopédiques à Phnom Penh. Les patients, y compris ceux qui souffrent d'infirmité pour cause de maladie, sont pris en charge gratuitement.





Source: http://www.icrc.org/web/fre/sitefre0.nsf/html/cambodia-feature-280208?opendocument

Edité le 30/05/2008 @ 14:52 par Sundgauvien38

#54479 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 30/05/2008 @ 13:57 Bas de page
Re : Lutte contre les mines terrestes au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
CS-top_01.gif



Déminage : le savoir-faire khmer s’exporte

30-05-2008
L’Organisation des nations-unies (ONU) a proposé au Cambodge de créer un centre de formation au déminage ouvert à des étrangers, a annoncé le ministre de la défense, Tea Banh, vendredi 30 mai.

Hidden Content

Leang Delux



Source : http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=28093


#56884 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 01/12/2013 @ 20:56 Bas de page
Re : Lutte contre les mines terrestes au Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes

Après le "riz parachute" , le Cambodge découvre HERORATS

- sur ce lien :

http://www.rtl.be/info/monde/international/10506...en-belgique-pour-debusquer-les-mines-au-cambodge

- cet article

Des rats renifleurs dressés en Belgique pour débusquer les mines au Cambodge


4GPbnzM.jpg
.
Belga | 27 Novembre 2013 13h01

Le gouvernement cambodgien a conclu cette semaine un contrat avec l'ONG belge Apopo dans le but de retrouver les millions de mines encore actives enfouies dans le sol du pays depuis la guerre civile.
Apopo dresse des rats africains à utiliser leur sens olfactif dans un but humanitaire: retrouver des mines, indique mercredi le Cambodia Daily.
Cette race de rat, surnommée "HeroRats", a un sens de l'odorat particulièrement développé et est relativement facile à dresser. Ils ont été utilisés avec succès dans des pays africains truffés de mines, tels le Mozambique, afin de localiser les substances explosives.

Le Cambodge est l'un des pays les plus minés au monde. Les mines et autres engins explosifs ont coûté la vie à plus de 19.000 Cambodgiens depuis 1979 et en ont mutilé plus de 44.000 autres. (Belga)



plutôt sympas ces petites bêtes !!
On les utiliserait aussi pour détecter la tuberculose : fallait déjà y penser !!!

http://www.youtube.com/watch?v=3IxU-MZ12VE

http://www.youtube.com/watch?v=VrzpEfCUnjc









Edité le 01/12/2013 @ 21:03 par robin des bois
#101954 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page