Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné   ( Réponses 17 | Lectures 4062 )
Haut de page 14/08/2007 @ 16:22 Bas de page
[AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Vorasith
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_8.jpg
 
Messages 1973
Inscrit(e) le 25/04/2003
Lieu de résidence Suisse / France
logo.gif

Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné

2951563128-le-temple-d-angkor-vat-un-complexe-trois-fois-plus.jpg

AFP - Mardi 14 août, 10h39
WASHINGTON (AFP) - Le complexe urbain autour du temple d'Angkor Vat au Cambodge était trois fois plus vaste que soupçonné, selon une équipe internationale d'archéologues ayant sondé le sous-sol à l'aide de radars de la Nasa, révèlent leurs travaux publiés lundi aux Etats-Unis.

La cité bâtie autour d'Angkor, qui fût la capitale de l'empire Khmer entre le 9e et le 16e siècle, s'étendait sur près de 3.000 kilomètres carré. Une telle superficie en fait le plus grand développement urbain de l'ère pré-industrielle, éclipsant de loin des cités Maya comme celle de Tikal au Guatemala.

Ce complexe avait le potentiel pour alimenter une population de 500.000 personnes, selon les auteurs de cette étude parue dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (PNAS) datées du 13 août.

Les archéologues essayaient d'établir les délimitations de l'urbanisation autour d'Angkor, dans la province de Siel Reap, depuis les années 50. Mais ces recherches ont été rendues difficiles par des travaux de construction résidentielles et d'exploitation agricole modernes.

En 2000, ce groupe d'archéologues cambodgiens, français et australiens a demandé à la Nasa, l'agence spatiale américaine, de les aider dans ce projet avec les radars de ses satellites en orbite.

Les images fournies par ces radars, qui sont capables de pénétrer dans le sous-sol, ont permis de trouver les traces d'anciennes routes, de canaux et de bassins.

En combinant ces images radar, des prises de vues d'avion et des relevés topographiques, ces archéologues ont pu retrouver l'emplacement de plusieurs milliers de bassins d'eau ainsi que 74 temples.

Ils ont conclu que le réseau de canneaux d'irrigation permettait d'alimenter des cultures de riz s'étendant sur 20 à 25 kilomètres au nord et au sud d'Angkor jusqu'au lac Tonle Sap.

Ces travaux ont également permis de trouver des indices qui tendent à confirmer la théorie selon laquelle un désastre environnemental a provoqué l'effondrement de la civilisation Kmère au 14e siècle.

La surpopulation, la déforestation et l'érosion du sol arable combinées à des inondations pourraient avoir eu des conséquences catastrophiques pour cette population médiévale, expliquent les auteurs de cette étude dont Christophe Pottier de l'école française d'Extrême-Orient à Siem Reap au Cambodge.

Copyright © 2007 AFP

EK.gif
#45839 View Vorasith's ProfileVisit Vorasith's HomepageView All Posts by VorasithU2U Member
Haut de page 14/08/2007 @ 16:28 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg
 
Messages 3793
Inscrit(e) le 11/04/2007
J'étais justement en train de lire cet intéressant article sur yahoo.
Ca fait longtemps qu'on ne te voyait plus Vorasith. Tu étais parti au Srok ?

k.gifn.gif
#45841 View Aekreach's ProfileView All Posts by AekreachU2U Member
Haut de page 14/08/2007 @ 18:32 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Jean-Sien
Banni à sa propre demande



 
Messages 511
Inscrit(e) le 27/08/2006
Ah zut, ça signifie qu'on a construit par dessus des tas de trésors !

#45857 View Jean-Sien's ProfileView All Posts by Jean-SienU2U Member
Haut de page 14/08/2007 @ 21:01 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) sivann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Nos ancêtres sont ingénieux!!!!Mais comme tous les empires le dclin et l'extinction vont de pair!

#45871 View sivann's ProfileView All Posts by sivannU2U Member
Haut de page 15/08/2007 @ 05:38 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Hanaflora
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1112.jpg
 
Messages 511
Inscrit(e) le 01/05/2007



:vivemoi: heu...:reflechi1: no... nos ancêtres ! :rire1:

Oui je suis très reconnaissante envers nos ancêtres ! Sans eux, sans notre empire d'Angkor Wat, sans notre civilisation, le Cambodge serait disparu et les cambodgiens seraient traités comme des imbéciles ! Cependant, malgré nos passés glorieux, ça n'a pas empêché nos voisins de nous traiter de toutes sortes car nous ne mesurons pas la grandiose de notre chance de posséder de tel patrimoine en le négligeant de tout respect de protection et de conservation ! C'est honteux non ? Beaucoup se demandent si leurs enfants, petits enfants ou arrières petits enfants seront encore chanceux de découvrir l'Histoire et les patrimoines qu'ont laissé leur arrière arrière ancêtres !

#45886 View Hanaflora's ProfileView All Posts by HanafloraU2U Member
Haut de page 15/08/2007 @ 08:27 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8021
Inscrit(e) le 04/01/2006
Tu donnes dans le discours nationaliste maintenant ? :whaou:






#45891 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 15/08/2007 @ 09:07 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8021
Inscrit(e) le 04/01/2006
NOUVELOBS.COM a écrit


Angkor, la grande

Cachée sous la végétation se trouve les vestiges du plus grand ensemble urbain du monde antique. Difficile d’accès, cette zone a été révélée grâce à des photographies aériennes et des relevés de radars.


angkor1ut1.jpg
La végétation a envahit une grande partie du site d'Angkor David Wilmot

Angkor est l'ancienne capitale de l'Empire khmer qui prospéra du IXe au XVe siècle. Ses ruines sont situées dans les forêts au nord du Tonlé Sap, proche de l'actuelle Siem Reap au Cambodge et sont classées au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Une équipe internationale de chercheurs révèlent dans les Annales de l’académie américaine des sciences (PNAS) datées du 13 aout avoir découvert les traces d’une ville s’étendant tout autour du site sur plus de 3000 Km², selon les relevés radar.



Cette ville représente le plus grand ensemble urbain de l’époque, loin devant les cités mayas comme Tikal au Guatemala, et aurait pu accueillir jusqu’à un million de personnes à son apogée. Pour subvenir au besoin de cette population, les Khmers ont mis en place un gigantesque réseau hydrographique central de plus de 1 000 km² composé de canaux et de milliers de bassins servant sans doute à recueillir l’eau des pluies durant les moussons. Ce système assurait également l’irrigation des rizières s'étendant sur 20 à 25 kilomètres au nord et au sud d'Angkor jusqu'au lac Tonle Sap.



Les chercheurs pensent que le déclin de la cité serait du à une surexploitation des réserves locales, l’Homme ayant profondément modifié son environnement immédiat notamment pour l’aménagement des rizières qui nécessitent de grandes quantité d’eau. Les traces de cette cité ont été repérées sur des images radars prises par la Nasa ainsi que sur des prises de vue aérienne. La majeure partie du secteur d’Angkor, hormis le temple lui-même, est encore impossible d’accès en raison du grand nombre de mines mises en place par les Khmers rouges pendant les années de dictature.



La cartographie des lieux est le résultat de quinze années de travail minutieux mené par une équipe de scientifiques australiens, cambodgien et français. Elle a permis la découverte de 74 nouveaux temples ainsi que plus de 1000 bassins artificiels.


Sources :
J.I.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/scienc..._humaines/20070814.OBS0523/angkor_la_grande.html
Sciences et Avenir.com

14/08/07




Edité le 15/08/2007 @ 09:08 par Vicheya






#45900 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 15/08/2007 @ 09:14 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8021
Inscrit(e) le 04/01/2006


Une immense cité dévoilée autour du temple d’Angkor


Après des années de recherches et avec des moyens lourds, une équipe internationale a dressé la carte d’un territoire urbanisé de trois mille kilomètres carrés autour du temple d'Angkor, au Cambodge. Le système d’irrigation mis en place il y un millier d’années apparaît encore plus sophistiqué que ce que l’on pensait. Mais les habitants ont peut-être épuisé leur milieu…
Un millier d’étangs artificiels, des centaines de kilomètres de canaux, des digues et même 74 temples, le tout étalé sur trois mille kilomètres carrés et désormais minutieusement cartographié : c’est le bilan d’un immense travail international qui réunit depuis sept ans des chercheurs cambodgiens, australiens et français. Couronnant cet ambitieux projet baptisé GAP (Greater Angkor Project), la carte de cette cité inconnue vient d’être publiée dans la revue scientifique PNAS (Proceeding of the National Academy of Sciences of United States). Elle éclaire d’un jour nouveau la civilisation khmère et l’histoire qui s’est jouée ici entre le 9ème et le 16ème siècle.
Pourtant, tout ce qui a été ainsi cartographié… n’a pour l’essentiel encore jamais été vu. Ces restes de bâtiments et de réseaux hydrauliques sont en effet enfouis sous la terre ou la végétation dense, et la surface est bien trop vaste pour que l’on puisse envisager des fouilles exhaustives sur le terrain. Mais on supposait depuis longtemps l’existence de ce vaste territoire aménagé par les hommes.
Les archéologues ont eu recours à des moyens aériens et spatiaux. La photographie aérienne a déjà permis l'étude précise de structures encore visibles. L'avion a aussi permis de repérer des structures plus ou moins enfouies. La méthode est classique en archéologie. Murs, bâtiments ou routes trahissent en effet leur présence par de légères variations de teintes quand le couvert végétal n’est pas trop épais.

angkor2zs5.jpg
Les traces d’un village serré autour d’un temple. Image fournie par les Pnas

Angkor l’antique vue du ciel

La méthode a été largement améliorée grâce au radar aéroporté Airsar, à synthèse d’ouverture, fourni par le JPL (Jet Propulsion Laboratory, qui fait partie de la Nasa) et installé dans un DC-8. Cet instrument (que l’on retrouve dans certains satellites, comme ERS-2 et Envisat) fournit des images (contrairement à un radar traditionnel) et met en évidence des différences dans la nature du sol, notamment d’humidité. C’est lui qui a fourni l’essentiel des informations ayant servi à la cartographie des aménagements khmers. Le tout a été complété par des données satellitaires pour l’altimétrie (fournis notamment par Landsat et Spot). Ce magnifique bilan n’est donc pas le fruit d’un coup de chance des chercheurs mais bien celui d’un labeur minutieux et patient !
Sur les trois mille kilomètres carrés s’étalent des habitations, des cultures mais surtout un complexe réseau d’irrigation occupant à lui seul un millier de kilomètres carrés. Cette découverte n’est pas une surprise totale car de nombreux vestiges avaient déjà été mis au jour et l’ensemble urbain autour du temple d’Angkor avait été baptisé depuis longtemps la « cité hydraulique ». Mais c’est l’ampleur démesurée et la complexité des structures dévoilées par l’étude GAP qui ont étonné les chercheurs. Il s’agit manifestement du plus vaste aménagement hydraulique connu de la période pré-industrielle.

angkor3et4.jpg
Des canaux et des digues, encore bien visibles. Image fournie par les Pnas

Grâce à cet ensemble de canaux et de retenues, les habitants de la région étaient régulièrement approvisionnés en eau, indépendamment des caprices de la mousson. Ils pouvaient également irriguer à loisir leurs cultures. Pour l’instant, les données semblent montrer que l’occupation de la région a connu des périodes d’intensifications ponctuelles et qu’un pic a eu lieu entre le 11ème et 13ème siècle, comme le supposait Bernard-Philippe Groslier, qui a étudié la région d’Angkor durant plus de vingt ans entre les années 1950 et 1970. Mais la lecture des données n’est pas aisée. Les scientifiques décrivent la zone comme un palimpseste (au sens propre, un manuscrit effacé sur lequel on a réécrit) pour décrire la superposition d’aménagements réalisés au cours des siècles.
Cette exploitation agricole a-t-elle été trop loin ? L’hypothèse que la déforestation, la surpopulation et la dégradation des sols constituent la cause de l’abandon de ce vaste territoire urbanisé avait déjà été émise par Groslier. Elle reste d’actualité au vu des impressionnantes structures révélées par cette étude. Les chercheurs ont donc encore devant eux quelques années de travail…

angkor4bx7.jpg
Un grand axe de communication, formé d’un canal flanqué d’une route. Image fournie par les Pnas


Sources :
Par Jean-Luc Goudet - Futura-Sciences
http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actu...se-cite-devoilee-autour-du-temple-dangkor_12627/









#45903 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 15/08/2007 @ 09:25 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) sovangkor
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970

Bonjour, je ne suis qu'à moitié étonnée par la découverte d'autres temples et autres vestiges sur le site d'Angkor. Merci à nos ancêtres car grâce à eux nous avons une histoire, plutôt glorieuse même. A vrai dire dire j'en suis fière. Il faut dire que les splendeurs d'Angkor ne laissent personne indifférent. Encore merci.
#45905 View sovangkor's ProfileView All Posts by sovangkorU2U Member
Haut de page 15/08/2007 @ 09:41 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) sivann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
http://www.dailymotion.com/video/xgsac_cambodge-angkor-wat

Voici un lien en vidéo pour compléter notre culture!

Et réviser notre anglais!

#45907 View sivann's ProfileView All Posts by sivannU2U Member
Haut de page 16/08/2007 @ 09:10 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8021
Inscrit(e) le 04/01/2006
Le Monde a écrit


Angkor, mégalopole médiévale

angkor1pc5.jpg
Image d'Angkor, révélée par un radar de la NASA en 1994, qui vient d'être rendue publique.- AFP

A 14° 21' 91'' nord, 104° 04' 14'' est, n'importe quel utilisateur de Google Earth peut se sentir archéologue de ce qui fut peut-être la plus vaste entreprise urbaniste d'avant l'ère moderne : Angkor. Tracées dans la jungle épaisse, les lignes d'un carré parfait d'environ 1,5 km de côté à l'intérieur duquel s'inscrivent d'évidentes allées de circulation trahissent sur l'écran de l'ordinateur, vues d'un satellite, une excroissance de l'ancienne cité d'Angkor, capitale du fastueux grand empire médiéval khmer. L'endroit, non répertorié, sur la frontière entre l'actuelle Thaïlande et le Cambodge, ne peut qu'avoir appartenu à l'ensemble urbain relié à Angkor Vat, distant d'environ 90 km en direction sud-sud-ouest. Sur le terrain proprement dit, on ne distingue que des vestiges de fossés du système hydraulique, les restes hypothétiques étant enfouis sous la forêt comme l'étaient les temples d'Angkor à leur découverte par les Français, à partir des années 1860.

Voici que la conquête spatiale et le raffinement qu'elle apporte à la connaissance de ce que nous avons sous les yeux et sous nos pieds viennent confirmer ce que les archéologues pressentaient : Angkor fut la plus large conurbation édifiée par l'homme avant l'ère industrielle, dépassant en taille tout ce qu'on a cru avoir pu lui comparer, Maya compris, à une époque située entre l'édification d'Angkor Vat (le temple, XIIe siècle) et le sac d'Angkor Tom (la ville-temple) par les Thaïs (1453). L'empire khmer fut lui-même le plus étendu à avoir régné sur l'Asie du Sud-Est continentale (IXe-XVe siècle).

Les radars de la NASA, capables de détecter des variations mineures dans la structure des sols en fonction de leur hydrographie et de leur végétation, ont complété les relevés photographiques aériens et les observations de terrain pour dessiner une cité de faible densité aussi vaste - selon la nationalité des différents chercheurs ayant participé à l'étude et les revues en faisant état - que Los Angeles, le Grand Londres, Sydney extra-muros ou... l'Ile-de-France. Les plans initiaux ont commencé à être distillés, lundi 13 août, par les comptes rendus des travaux de l'Académie nationale des sciences (Proceedings of the National Academy of Sciences) des Etats-Unis à l'issue d'une campagne de recherches de trois ans menée par une équipe d'archéologues français, australiens, cambodgiens et de savants américains. A l'origine de cette campagne, un membre français de l'Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO), Christophe Pottier, qui mit en partage ses propres relevés photographiques de terrain opérés lors de la reprise, à la fin du siècle passé, des travaux de la conservation d'Angkor interrompus par la guerre et le passage des Khmers rouges au pouvoir à partir des années 1970.


SYSTÈME D'IRRIGATION UNIQUE

Cette cartographie, avec le soutien de la NASA, a fait apparaître plus d'un millier de bassins artificiels nouveaux et au moins 74 temples et autres édifices en ruine dans un périmètre qui, lors de sa plus grande extension, a pu atteindre 400 km² pour la partie urbaine proprement dite, et 3 000 km² en incluant ses environs cultivés à l'aide d'un système d'irrigation unique, comprenant canaux, réservoirs et bassins de dérivation des eaux des rivières Puok, Roluos et Siem Reap, selon les travaux du Greater Angkor Project. Soit entre trois et dix fois la surface qu'on lui prêtait jusqu'à présent. Y auraient vécu entre 500 000 et un million d'habitants.

Les archéologues ne sont pas encore d'accord sur les causes du déclin d'Angkor, d'abord imputé par le khmérologue français Bernard-Philippe Groslier (EFEO), dans les années 1960, à une chute de l'équilibre environnemental : la difficulté de maintenir un système hydraulique cohérent avec une population croissante. Selon le Néo-Zélandais Charles Higham (University of Otago), il pourrait y avoir eu un facteur politique : les rois "auraient perdu leur caractère divin auprès du lumpenproletariat", a-t-il dit à National Geographic News. Le bouddhisme importé par les Thaïs aurait été moins ancré dans le pouvoir politique, le véritable ciment des immenses structures angkoriennes.

On s'accorde dans le monde universitaire sur le fait qu'à la même époque des villes - chinoises, en particulier - surpassaient Angkor en nombre d'habitants et en densité de population. Mais aucune n'occupait une telle étendue géographique.


GRAIN FRAIS À MOUDRE

Les découvertes apportent en tout cas du grain frais à moudre aux angkorologues : on n'a pas trouvé de nouveau temple dans les parages depuis 1914. Toutes les nouvelles - petites - structures identifiées, sur un axe est-ouest, vont devoir trouver une signification. L'étendue désormais établie de la riziculture permettra de quantifier d'autres données économiques. La marqueterie d'implantations humaines dans le paysage cultivé devrait fournir d'autres indications sociologiques.

Chaque petite pierre de savoir va devoir trouver sa place dans un raisonnement à venir, permettant d'expliquer comment, pour reprendre la formule très anglophone du directeur adjoint (australien) du GAP, Damian Evans (université de Sydney), les Khmers d'alors, fous d'architecture, "ont eux-mêmes édifié leur passage vers la non-existence" ("built themselves out of existence"). Un écho à la formule qu'aime à citer l'ancien roi Norodom Sihanouk : "Les Khmers sont un grand peuple qui a construit les temples d'Angkor. Depuis, ils sont fatigués."


Francis deron
Sources : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3246,36-944690@51-944760,0.html








#45962 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 18/08/2007 @ 08:11 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8021
Inscrit(e) le 04/01/2006




Le Cambodge et la mythique cité d'Angkor sont à l'honneur au Musée Rietberg de Zurich
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200002&sid=8115619&cKey=1187368866000



Edité le 18/08/2007 @ 08:11 par Vicheya






#46009 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 19/08/2007 @ 17:43 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Salut à tous après mes 8 jours de "colo familiale" en bord de mer..

Vu l'article sur Angkor.... en gros ceci confirme ce qui avait déjà été annoncé par une équpe française (sans doute de l'EFEO.) L'essentiel de leur travail avait été:
-de repérer les tracés des rues, du système d'irrigation et des canalisation d'une très grande ville, pour l'essentiel située à l'Est de l' Angkor Thom tel qu'on le connait actuellment.

Mais ils avaient annoncé que l'essentiel des constructions de cette ville devait être en bois .. et bouffé par les termites..(cf mes échanges avec Néko sur les maisons de bois)

Il est sans doute possible de retrouver à l'aide de ces photos aériennes des restes d'ouvrages hydrauliques .. et des traces de quelques temples en pierre (grès) ou en briques (tout du moins les soubassements)..
#46062 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 19/08/2007 @ 18:38 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) somara
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Ce n'est pas une decouverte pour moi,je le savais deja depuis plus de 30 ans.Mais il faut sans doute qu'ils y aient des "savants occidentaux" qui decouvrent ou plutot redecouvrent des verites anciennes pour que cela soit officiel et officialisee avec l'onction divin de la NASA..HAHAHAHA..c'est le genre de "nouvel" qui a le don de m'irrite au plus au point...
#46072 View somara's ProfileView All Posts by somaraU2U Member
Haut de page 19/08/2007 @ 20:17 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) sothy
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

bugsbunny.gif
 
Messages 3437
Inscrit(e) le 18/12/2005
Lieu de résidence Partout et nulle part et 3 patries à présent
somara a écrit


Ce n'est pas une decouverte pour moi,je le savais deja depuis plus de 30 ans.Mais il faut sans doute qu'ils y aient des "savants occidentaux" qui decouvrent ou plutot redecouvrent des verites anciennes pour que cela soit officiel et officialisee avec l'onction divin de la NASA..HAHAHAHA..c'est le genre de "nouvel" qui a le don de m'irrite au plus au point...




Ouf, somara - tu me rassures ! C'est bien là dessus que Christophe Pottier avait fait sa conférence à Paris il y a dans les deux ans :chaipas: sans parler d'une "nouveauté", justement !
Il est au Cambodge depuis 1992, ou même avant, pour continuer le travail, commencé il y a longtemps, sans jamais s'attirer une quelconque découverte ! Il me semble en tout cas.

Soyons pas racistes, jeune homme - sinon, je garde ma cassette ho ho ho :xtrem:
:sygus:



Sothy



Edité le 19/08/2007 @ 20:18 par sothy

Avatar : piqué sur le web - souvent GETTY IMAGES

https://i95.photobucket.com/albums/l135/renata54/DernireRencontreBouleversante.jpg

Tuol Sleng Et Choeurn Ek Pour Ne Jamais Oublier
#46081 View sothy's ProfileView All Posts by sothyU2U Member
Haut de page 19/08/2007 @ 22:46 Bas de page
Re : Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
Originally Posted by somara

Ce n'est pas une decouverte pour moi,je le savais deja depuis plus de 30 ans.Mais il faut sans doute qu'ils y aient des "savants occidentaux" qui decouvrent ou plutot redecouvrent des verites anciennes pour que cela soit officiel et officialisee avec l'onction divin de la NASA..HAHAHAHA..c'est le genre de "nouvel" qui a le don de m'irrite au plus au point...


C´est un travail systématique pour retrouver les traces de la citée d´angor visibles du ciel, pour relever le systeme hydraulique (l´utilisation des barays comme reservoir est actuellement une hypothése), etc...

Maintenant, si tu as le plan horiginal dela ville, le plan des canaux d´hirigation, le cadastre, etc..., depuis 30 ans, il serait peut etre temps de le donner aux chercheurs.
#46103 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 20/08/2007 @ 15:55 Bas de page
Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) VANNA
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 548
Inscrit(e) le 16/03/2007
Bonjour,
Ce que Manhattan est aux Indiens, Bangkok est aux Khmers, on ne fait qu’affirmer, et être fiers ...

Encore faut-il que nous, Khmers, sachons préserver, mettre en valeur nos identités culturelles, ne pas céder à toutes tentations (fouilles archéologiques clandestines, recels d’objets d’art… :mur:).
Bonne journée.

Une petite page sur les KHMERS REFUGIES !

#46152 View VANNA's ProfileVisit VANNA's HomepageView All Posts by VANNAU2U Member
Haut de page 20/08/2007 @ 16:43 Bas de page
Re : Re : [AFP] Le temple d'Angkor Vat: un complexe trois fois plus vaste que soupçonné Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
VANNA a écrit

Bonjour,
Ce que Manhattan est aux Indiens, Bangkok est aux Khmers, on ne fait qu’affirmer, et être fiers ...
Bonne journée.



Va y avoir cette fois-ci une "mise à sac par les Thaïs" de l'ambassade du Cambodge à Bangkok .. je pense
#46156 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page