Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement   ( Réponses 5 | Lectures 1911 )
Haut de page 26/09/2006 @ 08:40 Bas de page
Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement Reply With Quote
Déconnecté(e) Swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
crilogo.jpg

Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement

2006-09-26 10:17:51 cri
Le 25 septembre, à la 61ème assemblée générale de l'ONU, les représentants des pays en voie de développement ont appelé la communauté internationale à se concentrer sur les difficultés et les défis des pays du Sud, et à les aider à s'adapter à la mondialisation lors de leur développement.

Le vice Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Cambodge, Hor Namhong, a déclaré que, depuis 2000, le manque de capitaux et de personnel qualifié, ainsi que l'influence négative de la globalisation, freinent les pays en développement dans la réalisation de l'objectif du Millénaire des Nations Unies. Il a ajouté que les pays du Nord devraient ouvrir leurs marchés des investissements et de la technologie aux pays du Sud, afin de réduire l'écart entre des riches et des pauvres dans le monde.

De son côté, le vice Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Laos, Thongloun Sisoulith, a dit que les bénéfices de la globalisation des marchés n'était pas redistribués équitablement. Il a appelé la communauté internationale à assurer un environnement favorable qui protègerait les intérêts des pays pauvres.

En outre le vice Premier ministre népalais, la ministre des Affaires étrangères du Nigéria, Mme Joy Ogwu, et le ministre des Affaires étrangères du Bostwana, Mompati Merafhe, ont appelé à la reprise des négociations de Doha de l'OMC le plus vite possible, ils voudraient que la mise en place de ces pourparlers se fassent rapidement.

#27654 View Swann's ProfileView All Posts by SwannU2U Member
Haut de page 26/09/2006 @ 09:25 Bas de page
Re : Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement Reply With Quote
Déconnecté(e) afcadi
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Pour combler le manque de personnels qualifiés le gouvernement devrait merner une politique d'ouverture vers les diasporas cambodgiens compétents et qualifiés.
Par contre nous les daisporas se sentent que le pouvoir en place ne veut pas notre participation. Pourquoi ?
Il est intéressant d'ouvrir le débat sur cette question afin de nouer un dialogue constructive entre le pouvoir en place et les diasporas pour le développement de notre Cambodge.
#27658 View afcadi's ProfileView All Posts by afcadiU2U Member
Haut de page 26/09/2006 @ 11:23 Bas de page
Re : Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement Reply With Quote
Déconnecté(e) vanthon
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre


 
Messages 341
Inscrit(e) le 10/11/2005
Lieu de résidence paris
Pour ce qui concerne le Cambodge, le gouvernement butte à 2 difficultés majeures dans son appel à des techniciens khmers de haut niveau. D'abord le salaire est trop bas, aucun khmer pourvu d'un diplôme sérieux des pays développés n'accepterait de travailler pour une rémunération mensuelle de 50 dollars sans couverture sociale. Ensuite des conditions politiques (adhésion au PPC) sont généralement imposées ouvertement ou discrètement dans le recrutement. Un médecin qualifié ou un ingénieur de grande école ne pourrait certainement pas se soumettre à ces conditions. Par ailleurs les haut-diplômés de Phnom Penh, généralement de qualité médiocre, sont surabondants sur place et acceptent de travailler pour gagner leur vie pour un salaire de misère faute de trouver mieux.
Tout est très politisé au Cambodge. Dans les concours administratifs de recrutement, pour avoir une chance d'être admis, il faut toujours payer le dessous de tables, à moins que vous n'ayez un piston au niveau des hauts dignitaires du régime. Voici une fouchette de de pots de vin: inspecteur des douanes!: 40.000 dollars, un secrétaire des affaires étrangères: 15.OOO dollars, un assistant au ministère du plan 2.OOO dollars etc...

Edité le 26/09/2006 @ 11:36 par vanthon
#27666 View vanthon's ProfileView All Posts by vanthonU2U Member
Haut de page 26/09/2006 @ 11:59 Bas de page
Re : Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement Reply With Quote
Déconnecté(e) PAGNACHON
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_175.jpg
 
Messages 674
Inscrit(e) le 19/02/2004
Comme notre ami vanthon a déjà précisé sur son post précédent, je voudrai juste rajouter quelque mot que une nièce a dû payer 2000,00 dollars US pour un poste de facturière au sein du service EDC (Electricité du Cambodge). Elle gagne 100,00 dollars par mois hors avantages sociaux, c'est-à-dire l’essence : 10 litres, la couverture maladie = 20,00 dollars. Et son frère qui vient d’obtenir son diplôme d’architecture, il n’a pas trouvé de travail, par contre, s’il souhaite travailler à la municipalité de Phnom Penh, il doit débourser 10000,00 dollars US sain du service d’urbanisme.

Pagnachon


La Liberté, la Paix, et la Justice
#27669 View PAGNACHON's ProfileView All Posts by PAGNACHONU2U Member
Haut de page 26/09/2006 @ 14:27 Bas de page
Re : Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Tant qu'il n'y pas encore de loi pour réprimander ce genre de pratique, il faut considérer cela, comme une forme de "redistribution des richesses"...
pourquoi ne pas penser comme cela?
d'ailleurs, Il faut rester dans le contexte asiatique (car, c'est une pratique très courante dans toute l'Asie: chine, Vietnam etc...) et surtout d'arrêter de regarder cela, toujours avec nos yeux éffarés et pétrifiés d'occidentaux adoptés, le but n'est pas de scandaliser, mais de comprendre et d'y trouver une solution,et d'ailleurs, cela est peut-être moins choquant qu'on pourrait le laisser croire...si l'on grattait de plus près.

La corruption est bien sûr handicapante pour le développement économique et social d'un pays, mais sachant que le pays ne s'est réellement stabilisé qu'à partir de 1998, cela nous donne donc seulement; moins de 10 ans de "stabilité et de progrès" depuis, et cette corruption n'a t'elle pas baissé depuis 1993?
Nous ne sommes plus dans la période de la corruption à outrance des années 90 où le Funcinpec et le PPC cohabitaient ensembles pour gouverner...où cela a donné que des problèmes en tous genres, tels que:

-des hauts fonctionnaires sans compétence, sans diplôme, sans expérience
-des ventes de poste de fonctionnaires avec surrenchères (de gouverneurs, généraux, etc...)
-déforestation massive et vente de biens immobiliers de l'état (pillage organisé)
-pillage de l'aide internationale des occidentaux crapuleux
-etc...

Il faut reconnaitre que la tension liée à la corruption a nettement baissé depuis, on parle de compétence professionelle, reglement des litiges fonciers, renvois des fonctionnaires trop corrompus et incompétents, préservation des forêts, développement économique, touristique, social etc..
n'est-ce pas un grand pas en avant?

toutefois, les problèmes persistent encore, car comme dans n'importe quelle société du monde, les problèmes ne peuvent se régler en un claquement de doigt, c'est à nous, cambodgiens de comprendre cela, et d'essayer de trouver des solutions.

au Vietnam, ils ont
-un parti politique unique...sans opposition
-une presse est baillonnée et ligotée
-une corruption gangrenante
-problème entre les viets du nord et ceux du sud
-etc...
n'est-ce pas pire que le Cambodge?


-
-
#27680 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 27/09/2006 @ 12:25 Bas de page
Re : Les pays du Sud appellent la communauté internationale à prêter attention au problème du développement Reply With Quote
Déconnecté(e) afcadi
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
C'est vrai il y a l'aspect financier pour que le diaspora puisse vivre correctement.
Je pense qu'il aussi des diasporas retraités que ne demnande pas d'être rémuné mais seulement de la considération.
Comme vanthon a précisé ce qui blocque le plus c'est le problème politique. Car pour eux le Cambodge appartient au parti politique qui a le pouvoir.Il est difficicle pour un diaspora, voulant aider le pays, d'avaler ça.

La question se pose faut-il accepter cette situation ?
#27750 View afcadi's ProfileView All Posts by afcadiU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page