Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe.   ( Réponses 8 | Lectures 3717 )
Haut de page 14/04/2005 @ 19:17 Bas de page
Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Je tenais à vous informer de la sortie d'un livre d'une amie sabine Trannin :
Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe.
aux éditions de l'Harmattan
disponible en librairie en France.

Il s'agit d'un essai critique sur les grandes problématiques de l'aide humanitaire appliqué au cas plus précis du cambodge ainsi que d'un récit personnel, intime, sur ce pays qui me fascine.
Le tout basé sur 6 mois d'enquête terrain et une cinquantaine d'entretiens.
Je suis sûre que cela vous intéressera.
Merci de diffuser l'information à vos contacts.
okun tchraen.
Sabine Trannin

L’HARMATTAN

Édition -Diffusion


5-7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris

Tél. 01 40 46 79 20 (comptoir et renseignement libraires)
Tél. 01 40 46 79 14 (manuscrits et fabrication)
Tél. 01 40 46 79 22 (service de presse)
Fax 01 43 25 82 03 (commercial)
Fax 01 43 29 86 20 (manuscrits et fabrication)

L’HARMATTAN ITALIA s.r.l L’HARMATTAN HONGRIE
Via Bava 37 Hargita u. 3
10124 Torino 1026 Budapest
Tél. 011/817 13 88 HONGRIE
Fax 011/817 13 88
Collection
« Points sur l’Asie »



Sabine TRANNIN

LES ONG OCCIDENTALES AU CAMBODGE La réalité derrière le mythe

« Le Cambodge est l’un des pays au monde où les ONG (Organisations Non Gouvernementales) internationales sont les plus nombreuses. Travailler au Cambodge, après 1990 (après le régime khmer rouge, puis l’occupation vietnamienne), semble être devenu un label de qualité pour les ONG. Mais qu’est-ce qui se cache sous l’humanitaire ? (…) Ce questionnement n’est pas propre au Cambodge, et relance le débat du « charity business ».
Ce livre était donc nécessaire, indispensable même. Sabine Trannin fait le point, calmement, sans a priori idéologique. En classifiant les différentes ONG selon plusieurs critères, elle clarifie la situation, évite les généralisations hâtives, invite à la réflexion. Journaliste, elle a amassé une masse considérable de témoignages des acteurs eux-mêmes. Puissent les lecteurs en tirer profit et modifier leurs comportements. »
(Extrait de la préface, François Ponchaud)
Cet essai, à la fois récit personnel et étude scientifique, permet, d’une part, de réfléchir aux grandes problématiques de l’aide humanitaire à partir d’un exemple concret et d’une observation de terrain, et, d’autre part, de mieux comprendre ce pays fascinant qu’est le Cambodge.

Sabine Trannin, diplômée d’HEC Paris et licenciée en philosophie à la Sorbonne (Paris IV), a décidé d’entamer cette réflexion sur les ONG suite à une mission humanitaire au Cambodge en 2001. En 2003, parallèlement à son travail de journaliste au sein du quotidien Cambodge Soir basé à Phnom Penh, elle mène l’enquête et rédige cet essai qui remporte le premier prix des Bourses LVMH Asie à échelle nationale.


Préface de François PONCHAUD





TABLE DES MATIERES


Introduction

Chapitre I – Le rôle des ONG occidentales dans le développement du pays
1 – Une omniprésence des ONG
2 – Historique et explication de ce phénomène d’omniprésence des ONG
3 – Quelques exemples significatifs du rôle des ONG dans le développement du pays
4 – Bilan du rôle des ONG occidentales dans le développement du pays

Chapitre II – Panorama et fonctionnement des ONG occidentales au Cambodge
1 – Une communauté d’ONG très hétérogène
2 – Le financement de l’aide
3 – Organisation et relations avec le pays d’origine
4 – Relations avec le pays aidé
5 – Coopération ou compétition entre ONG ?

Chapitre III – Les dérives du travail des ONG
1 – Une conduite loin d’être exemplaire
2 – Dérives vers le business
3 – Dérives politiques
4 – Dérives religieuses
5 – Le risque d’ethnocentrisme
6 – Le risque d’ingérence
7 – Le risque de l’assistanat
8 – Le risque d’une aide de substitution

Chapitre IV – Quel avenir pour les ONG occidentales au Cambodge ?
1 – Un écrémage au profit des organisations saines et professionnelles
2 – Passer le relais à l’Etat cambodgien
3 – Passer le relais à la société civile cambodgienne
4 – Passer le relais au secteur privé cambodgien
5 – Bilan quant à l’avenir des ONG occidentales au Cambodge

Conclusion


BON DE COMMANDE
A retourner à L’HARMATTAN ,7 rue de l’école Polytechnique 75005 Paris
Veuillez me faire parvenir ...... exemplaire(s) de «Les ONG occidentales au Cambodge » au prix de
22 € + 4.00 € de frais de port + 0.80 € par ouvrage supplémentaire.
soit un total de ……………euros.
NOM : ……………………………………………………………..
ADRESSE :……………………………………………………………………………………
Ci-joint un chèque de.............…………...euros
Pour l’étranger, vos règlements sont à effectuer en Euros:
- sur chèques domiciliés sur banque française.
- par virement sur notre CCP 23 62544 N Paris
- par carte bancaire ( Visa) n°.................................. date d’expiration ...../...../..... CV×2*……………………

*il s’agit des 3 derniers chiffres se trouvant au dos de la carte sur la bande réservée à la signature
Vous pouvez aussi commander cet ouvrage
directement à votre libraire habituel

#7562 View swann's ProfileView All Posts by swannU2U Member
Haut de page 02/06/2007 @ 19:42 Bas de page
Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Un petit up.

Qui a lu le livre ? Qu'en avez-vous pensé ?

2747581020r.jpg
Auteur: Sabine Trannin
Editeur: L'Harmattan
Parution: 1er Mai 2005
ISBN: 2747581020


logo.gif

Le Cambodge est un véritable laboratoire pour l’aide humanitaire et le développement : les organisations non gouvernementales (ONG) occidentales y ont déferlé d’un coup, au moment de l’ouverture des frontières dans les années 90 et c’est aujourd’hui un des pays au monde où elles sont les plus nombreuses. Dans cet essai, Sabine Trannin dresse, avec un regard nuancé, un panorama de ces 200 ONG occidentales. Toutes les facettes de l’aide y sont abordées, du financement aux modes d’action, en passant par les dérives du charity businness et le passage de relais aux acteurs locaux.
Cet ouvrage peut être utile pour tous les curieux du Cambodge. Surtout, il permet de revenir sur des questions, certes pas nouvelles, du sens, des moyens et des dérives de l’aide internationale.

Note de lecture par Claire Alet-Ringenbach


ciip.gif

Il est très difficile de connaître avec précision le nombre d'ONG occidentales présentes au Cambodge. Les estimations varient de 600 à 1 400 organisations, qui drainent des dizaines de millions de dollars, de source tant publique que privée. Anéanti par le régime khmer rouge (2 millions de morts dans la période 1975-1979) et l'occupation vietnamienne qui l'a suivi, le Cambodge a vu arriver les premières ONG dans les années 1980, avec un afflux massif et désordonné dans les années 1990. Des résultats significatifs ont certes été obtenus en matière de santé (lutte contre le sida), d'aide aux petites entreprises (microcrédit), d'éducation et de formation professionnelle (tourisme). Pour autant, cette forme d'aide n'est pas sans poser de problèmes : choc des cultures, "charity-business", dérives politiques et religieuses. Un recadrage apparaît nécessaire au profit des organisations saines et professionnelles, avec un passage de relais à l'Etat, à la société civile et au secteur privé cambodgiens.


#40729 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 22/03/2008 @ 10:13 Bas de page
Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) emma
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Bonjour à tous,

je ne l'ai pas encore lu, mais je l'ai commandé la semaine dernière.

Au plus vite je vous dirai ce que j'en pense (je ne suis pas une pro du Cambodge, mais j'ai un peu d'expérience avec les ong).

A ceux qui sont intéressés par la problématique humanitaire, voici un lien qui vous amène à une conférence donnée par SYlvie Brunel

http://www.lemonde.fr/savoirs-et-connaissances/a...el-les-ong-et-la-mondialisation_325356_3328.html

(alors attention, j'espère que j'ai le droit de mettre le résumé de la conférence qui vient du "Monde"; sinon, désolée et n'hésiitez pas à couper...)


Thème de la conférence :Les ONG et la mondialisation

En préambule, un constat s'impose : depuis la fin de la guerre froide, les ONG explosent et jouent un rôle croissant sur la scène internationale.

ONG "de terrain" comme mouvements de lobbying et de sensibilisation, ONG du Nord et du Sud, ONG "associatives" mais aussi ce que les Anglo-Saxons appellent les "gongos" (gouvernemental NGO...) tirant leurs ressources de financements publics, les ONG sont partout, l'humanitaire fait recette et ses hérauts figurent en tête des personnalités préférées des opinions publiques occidentales.

Mais déjà un premier paradoxe se fait jour : pourfendeurs de la mondialisation, les ONG en sont pourtant les principales bénéficiaires. La prolifération du mouvement associatif est en effet un pur produit de la mondialisation : jamais les mouvements associatifs n'ont pu bénéficier de telles caisses de résonance, de tels moyens médiatiques et de communication pour faire entendre leur voix.

Le second paradoxe nous est fourni par le discours des ONG. Dans le concert souvent dissonant de leurs multiples revendications, émerge une constante : l'hostilité à toutes les formes de représentations traditionnelles du pouvoir et de la diplomatie internationales. Aux Etats, aux entreprises, aux agences institutionnelles de l'ONU et de ses organisations dérivées (FMI, Banque mondiale, OMC...), les ONG prétendent substituer une légitimité autoproclamée, la leur. Elles seules incarneraient la "société civile", les autres acteurs ne pouvant être que des imposteurs. Et qui plus est, des imposteurs malfaisants. La deuxième question est donc celle de la légitimité des ONG face aux autres acteurs des relations internationales. D'autant que leurs dénonciations tous azimuts leur valent un courant de sympathie dans l'opinion publique et contribuent au discrédit de l'action politique classique.

Cette posture nous amène à nous poser une troisième question : celle des actions menées par les ONG depuis leur "prise de pouvoir" dans les enceintes internationales et de leurs bilans. Nul ne peut nier la justesse de certaines de leurs prises de position, les avancées du droit international qu'elles ont pu permettre d'obtenir, leur rôle nécessaire de sentinelle face aux excès et aux abus en tous genres que peuvent produire des logiques purement commerciales ou stratégiques. Néanmoins, deux questions essentielles méritent d'être soulevées :

- Les ONG ne sont-elles pas guettées elles-mêmes, précisément en raison de leur succès, par les dangers majeurs qu'elles ne cessent de dénoncer : le manque de transparence, les coûts de fonctionnement de plus en plus lourds des appareils, l'absence d'évaluation des actions ?

- L'action humanitaire contribue-t-elle vraiment, aujourd'hui, au développement ? Cette question est la plus essentielle de toutes : c'est elle qui justifie l'existence et les moyens d'action des ONG, puisque celles-ci, rappelons-le, n'existent à l'origine que pour contribuer au développement (et, depuis une décennie, au développement dit "durable"). En ce domaine, quelles leçons tirer de l'expérience des trente dernières années ?

Sylvie Brunel est géographe. Elle est professeur à l'université Paul-Valéry de Montpellier et à l'Institut d'études politiques de Paris.

Parcours :
- agrégée de géographie
- docteur en économie
- maître en droit public
- diplômée du Centre de formation des journalistes
- de 1984 à 1989 : participe à Médecins sans frontières
- depuis 1988 : enseignante à l'Institut d'études politiques de Paris
- depuis 1989 : directrice générale puis conseillère stratégique à Action contre la faim.

Bibliographie :
- Le Gaspillage de l'aide publique, Seuil, 1993.
- Le Sud dans la nouvelle économie mondiale, PUF-Major, 1995.
- Ceux qui vont mourir de faim, Seuil, 1997.
- La Coopération Nord-Sud, PUF, "Que sais-je ?", 1997.
- La Faim dans le monde. Comprendre pour agir, PUF, 1999.
- La Frontière, Denoël, 2003.
:modo:
#54879 View emma's ProfileView All Posts by emmaU2U Member
Haut de page 22/03/2008 @ 10:14 Bas de page
Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8021
Inscrit(e) le 04/01/2006
Pourquoi tu cherches un modérateur ???






#54880 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 22/03/2008 @ 10:15 Bas de page
Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) emma
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
pour savoir si j'ai le droit de laisser le texte du monde (qui n'est pas de moi....)
#54881 View emma's ProfileView All Posts by emmaU2U Member
Haut de page 22/03/2008 @ 10:18 Bas de page
Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8021
Inscrit(e) le 04/01/2006
Tu dois mettre les sources et le nom de l'auteur, si tu ne les as pas, il faut effacer et juste mettre un extrait avec la source.

Sinon, tu dois mettre aussi l'article en citation, entre les "quote" ainsi


article ici
:clindoeil:






#54882 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 22/03/2008 @ 10:42 Bas de page
Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Très intéressant .. volontairement je sélectionne 2 passages de cette conférence.. en y ajoutant deux" petites interrogations" que j'estime extrêmement importantes

emma a écrit


Thème de la conférence :Les ONG et la mondialisation
... ...
- point n°1: [i][Le second paradoxe nous est fourni par le discours des ONG. Dans le concert souvent dissonant de leurs multiples revendications, émerge une constante : [b]l'hostilité à toutes les formes de représentations traditionnelles du pouvoir et de la diplomatie internationales[/b]. Aux Etats, aux entreprises, aux agences institutionnelles de l'ONU et de ses organisations dérivées (FMI, Banque mondiale, OMC...), les ONG prétendent substituer une légitimité autoproclamée, la leur.]

... ...
- point n°2:[ L'action humanitaire contribue-t-elle vraiment, aujourd'hui, au développement ? Cette question est la plus essentielle de toutes : c'est elle qui justifie l'existence et les moyens d'action des ONG, puisque celles-ci, rappelons-le, n'existent à l'origine que pour contribuer au développement (et, depuis une décennie, au développement dit "durable"). En ce domaine, quelles leçons tirer de l'expérience des trente dernières années ? ]....





* Sur le point n°1: il covient de préciser que la plupart de ces ONG peuvent "exercer tranquillement" à condition de faire acte d'allégeance au pouvoir en place.

Ce qui devrait normalement poser quelques problèmes de conscience aux équipes dirigeantes des ONG concernées(et non aux bénévoles!!!), si elles prennent la responsabilité d'exercer dans un pays aux pouvoirs visiblement corrompus et/ou dictatoriaux .

Or visiblement cette question esentielle n'est jamais abordée publiquement: "c'est bien dommage"


* Sur le point n°2: "Développement autochtone et Charity-Business des ONG": là aussi:bonne question

Trouvez-vous normal que des " ONG trouvent normal" de se substituer à des gouvernements corrompus dans les domaines de la Santé et de l'Education par exemple.. alors que ceux-si touchent déjà une aide internationale ciblée depuis des dizaines d'années.. et qui s'évapore au soleil..?.
Moi non et, à mon humble avis, le silence de ces ONG en la matière vaut complicité..
Ce qui me parait très grave.




etc etc
#54883 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 22/03/2008 @ 11:11 Bas de page
Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) emma
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
oui, je suis d'accord que ce point de vue est passionnant et, pour une fois issu d'une reflexion originale qui remet le débat dans les questions essentielles.

Vous vous doutez bien que cette femme ne s'est pas fait que des amis... :boxe:
Mais j'admire son courage et son honnêteté; jE n'en attends pas moins du livre de S.Trannin, au vu de ce que certains du forum en ont dit.

#54884 View emma's ProfileView All Posts by emmaU2U Member
Haut de page 13/04/2008 @ 11:38 Bas de page
Re : Re : Les ONG occidentales au Cambodge, la réalité derrière le mythe. Reply With Quote
Déconnecté(e) emma
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
[quote=Sundgauvien38]Un petit up.

Qui a lu le livre ? Qu'en avez-vous pensé ?

Je suis plus qu'enthousiasmée par la lecture de ce livre.
L'analyse est fine, calme, claire et accessible à tous. Fondée sur l'écoute et l'amour du pays et de ses habitants.
Rien de polémique, et pourtant aucune concession.

Je pense que tous les futurs volontaires devraient le lire avant de partir; et pas seulement ceux qui partent au cambodge; le livre touche tous les points sensibles de la prise de conscience de ce qu'est -ou pas - l'humanitaire dans l'asie du sud-est. Pour avoir été proche d'une ONG franco-philippine j'ai retrouvé toutes les problematiques qui m'avaient interpellées...sans le talent de S.Tranin.

Perso, je suis plutôt contente de ce que j'y ai lu sur EAA; respect de la culture khmère et transparence dans la façon de regler les problemes, même si pb il y a ...

amitiés à tous
emma
#55314 View emma's ProfileView All Posts by emmaU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page