Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur HOlY LOLA   ( Réponses 28 | Lectures 7836 )
Haut de page 01/12/2004 @ 18:11 Bas de page
RE : HOlY LOLA Reply With Quote
Déconnecté(e) swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Dossiers d'adoption Cambodge: satisfaction de Mme Tabarot
01/12
17:33 La députée UMP et présidente du groupe d'études parlementaire sur l'adoption, Michèle Tabarot, s'est félicitée mercredi de l'engagement de Jean-Pierre Raffarin de débloquer "au plus vite" les 12 dossiers d'adoption d'enfants cambodgiens par des Français, actuellement en souffrance.

"La décision du gouvernement porte en elle la promesse d'un nouveau foyer, d'une nouvelle chance dans la vie, pour ces jeunes enfants trop longtemps oubliés dans les orphelinats de Phnom Penh", a souligné Mme Tabarot dans un communiqué.

Elle a rappelé que "depuis plusieurs mois", elle avait travaillé "avec plusieurs de ses collègues membres du groupe d'études pour appeler l'attention des ministères concernés sur la détresse de ces hommes et de ces femmes, qui ne peuvent faire venir en France l'enfant avec lequel ils ont déjà noué des liens familiaux intenses".

"Au terme d'un combat de plusieurs mois que j'ai mené à leurs côtés, ces familles obtiennent enfin satisfaction", a conclu Mme Tabarot.

© AFP.
voila.gif

#5789 View swann's ProfileView All Posts by swannU2U Member
Haut de page 02/12/2004 @ 09:05 Bas de page
RE : HOlY LOLA Reply With Quote
Déconnecté(e) swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
logo_fr.gif

Les adoptions au Cambodge à nouveau possibles

Laurence de Charette
[02 décembre 2004]

«Je n'ose pas encore y croire...» Depuis plus de seize mois, Annie et Bernard Sarlin se battent, aux côtés d'une dizaine d'autres parents, contre l'administration du Quai d'Orsay pour pouvoir adopter et ramener en France l'enfant qui les attend dans un orphelinat cambodgien. Mardi soir, ils ont reçu un coup de fil du ministre en personne : Renaud Muselier, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, a voulu informer personnellement les onze familles concernées que leur dossier allait finalement aboutir. Depuis plusieurs mois, Yves Nicolin (député UMP de la Loire), à la tête du Conseil supérieur de l'adoption, et Michèle Tabarot (UMP Alpes-Maritimes), présidente du groupe d'études parlementaire sur l'adoption, travaillent le gouvernement au corps sur le dossier. L'affaire a finalement été tranchée dans le bureau du premier ministre, qui a d'ailleurs lui aussi tenu à porter la nouvelle, officiellement, mercredi, devant les députés. C'est dire si l'adoption est devenue un sujet sensible.


Le dernier film de Bertrand Tavernier, Holy Lola, qui raconte le périple de parents adoptants au Cambodge, n'y est pas pour rien. Il faut dire que les services du Quai d'Orsay en charge de l'adoption internationale, la MAI, n'y sont pas montrés sous leur meilleur jour... Le film, qui tient par certains aspects du documentaire, met en scène une administration autiste traitant de façon purement technocratique les demandes de familles livrées à elles-mêmes à l'autre bout du monde. Les témoignages des onze parents qui se sont heurtés au «moratoire» sur les adoptions au Cambodge imposé par les autorités françaises soucieuses de faire face aux dérives locales en juillet 2003 ne disent pas autre chose. A quelques jours près, des parents qui s'étaient vu attribuer un enfant n'avaient pu jusqu'à ce jour obtenir gain de cause et avaient dû laisser l'enfant sur place, à l'orphelinat.


C'est le cas d'Annie et Bernard. «Pourtant, raconte Annie, encore bouleversée, une fois que l'on a vu son enfant, le monde bascule. Nous étions prêts à tout pour la ramener.» L'été dernier, le couple est parti à Phnom Penh à la rencontre de la petite Sokun, âgée alors de 2 ans et demi. Annie est restée deux mois sur place, pendant que son mari rentrait en France où il tentait de remuer ciel et terre.


«La première visite de l'orphelinat m'a bouleversée, raconte Annie. C'est dur un orphelinat. Sokun était habillée d'une jolie robe et bien coiffée pour notre visite. On lui avait expliqué le sens de notre venue, elle avait sans doute de l'appréhension. Elle avait un regard si triste ! Ensuite, je suis allée la voir tous les jours. En quelques semaines, elle avait tellement changé que mon mari la reconnaissait à peine sur les photos que je lui envoyais», poursuit Annie. Et puis il a fallu rentrer en France, seule. «Nous nous étions fixé jusqu'à Noël, car nous ne nous sentions pas le droit de faire attendre des mois une petite fille qui pourrait avoir d'autres parents.» Hier, le couple avait déjà réservé des places d'avion pour le Cambodge... Christian Roux, qui tentait lui aussi de convaincre les autorités, a cessé hier la grève de la faim qu'il avait entamée le 24 novembre dernier en désespoir de cause.


Au-delà de ces onze dossiers, le gouvernement va envoyer sur place une mission interministérielle (Affaires étrangères, Famille et Justice), accompagnée de représentants d'ONG (organisations non gouvernementales), qui sera chargée d'identifier au Cambodge «des lieux, des procédures, et des hommes incontestables» pour les adoptions, selon l'expression de Renaud Muselier. Et, pour préparer l'avenir, les autorités françaises veulent aider le gouvernement cambodgien à répondre aux exigences de la Convention de La Haye.

#5796 View swann's ProfileView All Posts by swannU2U Member
Haut de page 03/12/2004 @ 06:55 Bas de page
RE : HOlY LOLA Reply With Quote
Déconnecté(e) swann
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
mae.gif

Cambodge

Adoption d'un enfant au Cambodge
Dernière mise à jour : 02/12/04

Version imprimable

Déclaration de la porte-parole adjointe du Quai d'Orsay
(Paris, le 02 décembre 2004)
'Après avoir recueilli l'avis de nombreuses personnalités impliquées dans le secteur de l'adoption, en concertation avec les membres du Gouvernement en charge de cette question, le Premier ministre a décidé de faire procéder au réexamen des dossiers des familles en situation de finalisation d'adoption d'un enfant au Cambodge lors de la mise en oeuvre le 31 juillet 2003 de la mesure de suspension par la France.

Le ministère des Affaires étrangères prend contact avec les familles en vue de réunir l'ensemble des pièces nécessaires à la finalisation de leur projet d'adoption par les autorités cambodgiennes et à la reconnaissance de ces adoptions dans l'ordre juridique français.

L'ambassade de France à Phnom Penh, en liaison avec la Mission de l'adoption internationale, accompagnera les démarches de ces familles auprès des administrations cambodgiennes.
Au-delà du traitement à court terme de ces cas, une mission tripartite - ministères des Affaires Etrangères, de la Justice et de la Famille - va se rendre à Phnom Penh pour examiner avec le nouveau gouvernement cambodgien la possibilité de mettre en oeuvre une procédure sécurisée permettant de reprendre les adoptions avec un maximum de garanties concernant les droits des enfants.'

#5823 View swann's ProfileView All Posts by swannU2U Member
Haut de page 29/06/2014 @ 18:10 Bas de page
Re : HOlY LOLA Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
SVP Rediffusion Télé

de HOLY LOLA de Bertrand TAVERNIER

ce soir Dimanche 29/06/2014

à 20h50 sur HD





Edité le 29/06/2014 @ 19:11 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#106998 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page