Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [CINEMA] - Avant l'aurore   ( Réponses 0 | Lectures 85 )
Haut de page 19/09/2018 @ 21:05 Bas de page
[CINEMA] - Avant l'aurore Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7840
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
- bande- annonce sur youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=bTQrX36hsjA

846763.jpg

- "Critique" publiée sur Télérama
https://www.telerama.fr/cinema/films/de-l-ombre-il-y-a,500798.php

" lors de la sortie en salle le 18/09/2018"
Par Jacques Morice

[Crâne rasé ou perruque blonde, corps décharné, Mirinda est un Français prostitué et camé dans les faubourgs de Phnom Penh.
Tout son corps et son ­visage (ceux de David D’Ingéo, ­mélange de Mick Jagger et de Klaus Kinski, acteur saisissant au parcours erratique, de séries B érotiques à Dario Argento) racontent une histoire, un vécu. Mirinda survit comme il peut, sans se plaindre.
Il aide une amie enquêtrice au Tribunal international à trouver un ancien tortionnaire khmer rouge.
Puis il se retrouve avec une fillette perdue sur les bras.
Il n’en veut pas, elle ne veut pas non plus de lui.

Ce deuxième long métrage (après Cosa nostra) de Nathan Nicholovitch, réalisateur français, explore d’abord un monde sans pitié.
Une ville obscure, grouillante, poisseuse, douce et violente.
Où divers fantômes passent parfois, où le passé atroce a laissé des traces, balayées tant bien que mal par l’élan de modernité.
Par fines touches, le cinéaste fait se croiser plusieurs ­destins, en évoquant la prostitution enfantine, les trafics, mais aussi en ménageant des moments de fête, de détachement lumineux.
Avant l’aurore affronte la cruauté, la misère, mais diffuse aussi une énergie positive.
Le rejet de Mirinda vis-à-vis de la petite fille évolue, se transforme en un lien improbable, singulier, loin de tout attendrissement.
Plus le film avance, moins il y a de dialogue et de bruits : le chemin qu’empruntent les deux cabossés tend vers une sérénité silencieuse.]



Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#111933 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page