Board logo

Le Forum Khmer-Network » Informations pratiques » Emploi / Stage » Rupture anticipée de la période d'essai / Employeur

Rupture anticipée de la période d'essai / Employeur

SEbmilie - 29/02/2016 à 15:03
Bonjour,

Chef Comptable dans une holding de sociétés de prestation de services (Batiment), ma période d'essai a été mise fin au bout de deux bons mois évoquant :
"...Votre contrat comporte une période d'essai de 3 mois.
Celle-ci n'ayant pas été concluante, nous vous informons par la présente, que nous avons décidé d'y mettre un terme...)"

Je souhaiterais savoir si un recours devant le Prud'Hommes serait valable ou suis-je cuit ?

Ce que je n'arrive toujours pas gérer est qu'on m'ait utilisé pour régulariser les comptes des années antérieures de niveau d'Expert-Comptable avec des pressions au quotidien et qu'on m'ait évincé juste après que le travail soit fait...

Merci d'avance de vos conseils

robin des bois - 29/02/2016 à 18:01
SEbmilie a écrit

Bonjour,

Chef Comptable dans une holding de sociétés de prestation de services (Batiment), ma période d'essai a été mise fin au bout de deux bons mois évoquant :
"...Votre contrat comporte une période d'essai de 3 mois.
Celle-ci n'ayant pas été concluante, nous vous informons par la présente, que nous avons décidé d'y mettre un terme...)"

Je souhaiterais savoir si un recours devant le Prud'Hommes serait valable ou suis-je cuit ?

Ce que je n'arrive toujours pas gérer est qu'on m'ait utilisé pour régulariser les comptes des années antérieures de niveau d'Expert-Comptable avec des pressions au quotidien et qu'on m'ait évincé juste après que le travail soit fait...

Merci d'avance de vos conseils



Bonjour à vous

je ne suis pas spécialiste du droit du travail :

- d'un côté vous avez ceci, qui sort d'un site officiel et vous laisse peu de chance de contester avec quelque chance de succès :
http://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/c...e/contrats-de-travail/article/la-periode-d-essai

[La période d’essai peut-elle être rompue ?

Pendant l’essai, le contrat de travail peut être librement rompu par le salarié ou par l’employeur, sans qu’il soit besoin de motiver cette rupture, et sans indemnité (sauf disposition conventionnelle contraire).

Les règles de procédure concernant le licenciement ne s’appliquent pas.
L’employeur et, dans certains cas, le salarié, doivent toutefois respecter un délai de prévenance.

Ainsi, lorsqu’il est mis fin, par l’employeur, au contrat en cours ou au terme de la période d’essai définie aux articles L. 1221-19 à L. 1221-24 du Code du travail (voir ci-dessus),
le salarié est prévenu dans un délai qui ne peut être inférieur à :
vingt-quatre heures en deçà de 8 jours de présence ;
quarante-huit heures entre 8 jours et 1 mois de présence ;
deux semaines après 1 mois de présence ;
un mois après 3 mois de présence. ]

- d'un autre côté, si vous avez non seulement le sentiment,
mais aussi des preuves matérielles que, durant cette période d'essai,
* on vous avait assigné une "tâche" ou une "fiche de poste ou mission" très précise
* et que l'on ait rompu votre durée d'essai une fois le travail demandé correctement fini, il peut y avoir un HIC .
Seul un spécialiste du droit du travail ( avocat ou autre peut vous conseiller utilement, notamment au vu de votre "lettre de mission" et d'une contre- expertise de votre rapport rendu.

Mais pour obtenir quoi SVP ?
Puisque, même après 3 mois d'essai, un employeur n'est pas tenu d'embaucher son stagiaire
Bon courage




Edité le 29/02/2016 @ 18:06 par robin des bois

SEbmilie - 01/03/2016 à 18:13
Merci Monsieur Robin des Bois pour votre aide

Pour obtenir quoi ? Je n'en sais trop rien, juste pour que mon ancien employeur ait une conscience qu'il a été trop loin, par ailleurs, je ne saurais comment apporter des preuves pour harcèlement moral.

Si si, mon ancien employeur me dénigrait verbalement à chaque réunion.

Vicheya - 21/03/2016 à 13:19


Il vaut mieux accepter cette rupture car ca n'a pas l'air d'etre drole de travailler chez lui. Vous auriez meme du y mettre fin vous meme !