Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé   ( Réponses 27 | Lectures 4592 )
Haut de page 09/06/2015 @ 12:10 Bas de page
CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Le président du Sénat cambodgien est décédé à l’âge de 83 ans
Posted by Gargiulo Chris on mardi, juin 09, 2015


jofEPEZ.jpg

AKP : Samdech Akka Moha Thamma Pothisal Chea Sim, président du Sénat et président du Parti du Peuple Cambodgien (PPC), parti au pouvoir, est décédé cet après-midi à l’âge de 83 ans, d’après une annonce du PPC. Samdech Chea Sim est mort à sa résidence à Phnom Penh à 15h45 de causes naturelles. Selon Chhim Phal Virun, un porte-parole du PPC, une cérémonie nationale de deuil à la mémoire de Samdech Chea Sim sera organisée car il est décédé en cours de mandat. Samdech Chea Sim est né le 15 novembre 1932 au district Romeas Hek, province de Svay Rieng. Il s’est marié en 1955 et a 7 enfants, dont 3 filles. Il était le président de l’Assemblée nationale de 1981 à 1998, et président du Sénat de 1999 jusqu’à sa mort.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, 08 juin 2015 –

NDLR: En raison de ses problèmes de santé, le Président du Sénat s'était fait plutôt discret ces derniers mois même si sa signature continuait d’apparaître sur quelques documents officiels. La presse locale faisait état aussi de quelques dissensions avec ses compagnons de route politique qui seraient, selon les journalistes, à l'origine également de sa discrétion.

..........


nb7v7cM.jpg

wcpXKXj.jpg
#109538 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 09/06/2015 @ 16:16 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3693
Inscrit(e) le 10/01/2005


Enjoy!! Pendant que le mort est chaud...après.......



https://www.youtube.com/watch?v=4ahHWROn8M0

https://www.youtube.com/watch?v=vt1Pwfnh5pc


Edité le 09/06/2015 @ 16:17 par BAC
#109540 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 09/06/2015 @ 16:20 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3693
Inscrit(e) le 10/01/2005


Content de vous revoir monsieur Seun nmott...monsieur Gabriel aussi,..et monsieur RDB aussi kékéké


#109541 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 09/06/2015 @ 18:14 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes


Le CV de CHEA Sim, extrait du "Dictionnaire des Khmers rouges" de Solomon Kane(pages 76 et 77) sort quelque peu de l'ordinaire ..

Il a été moine/novice au Vat Unnalom de Phnom Penh entre 52 et 54, à la proclamation d'indépendance du Cambodge par SNS


Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#109542 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 09/06/2015 @ 20:55 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) f6exb
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_1077.gif
 
Messages 1075
Inscrit(e) le 11/04/2007
Autre biographie ici
http://www.acic.info/cheasimbiography.htm

Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.
#109543 View f6exb's ProfileView All Posts by f6exbU2U Member
Haut de page 10/06/2015 @ 04:51 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes

Version RFI : une "oraison funèbre plutôt aigre-douce " !!!

- sur ce lien :
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20150609-mort-c...e-cambodge-tourne-hun-sen-khmers-rouges-vietnam/

- cet article :

[ Avec la mort de Chea Sim, une page de l'histoire du Cambodge se tourne

Par RFI

fRlQ0Bg.jpg
Chea Sim, le président du Sénat et du Parti du peuple cambodgien, est mort le 8 juin 2015

RFI/ Siv Channa


La mort de Chea Sim, président du Sénat et du Parti du peuple cambodgien faisait la une de tous les journaux ce mardi matin au Cambodge.
Malade depuis des années, son décès à l’âge de 82 ans, lundi 8 juin, n’est pas une surprise.
Mal connu en Occident, Chea Sim a été pendant les deux décennies qui ont suivi la tragédie khmère rouge un personnage politique de premier plan au Cambodge.

Avec notre correspondante à Phnom Penh, Anne-Laure Porée

À l’annonce de la mort de Chea Sim, tout le quartier du Sénat a été bouclé.
Depuis sa maison s’élèvent des chants funèbres pendant que les personnalités du gouvernement cambodgien viennent saluer sa dépouille.
Sur les réseaux sociaux en revanche, les réactions sont plus virulentes.
Le parcours de Chea Sim, proche de Hanoï, attise en effet le sentiment antivietnamien.

Chea Sim a été une personnalité politique de premier plan, après la chute du régime khmer rouge en 1979. Pourtant, il venait des rangs khmers rouges.
Il était même commandant militaire.
Il a fui les purges en 1978, s’est réfugié au Vietnam, et est revenu avec les troupes de libération.
Les Vietnamiens, qui occupaient le pays, lui ont confié le ministère de l’Intérieur.

Un rôle politique crucial

Dès lors, il a eu la main pendant vingt ans sur les forces de sécurité du Cambodge et a joué un rôle politique crucial.
Notamment au sein du Parti du peuple cambodgien, dont il est fondateur, et qui est toujours au pouvoir aujourd’hui.

Human Rights Watch ne lui trouve cependant aucune circonstance atténuante.
Selon l’organisation, « Chea Sim a supervisé des districts où ont eu lieu de nombreuses atrocités et a présidé, après les Khmers rouges, un Etat policier. »
Des critiques dont n’a cure le gouvernement, qui prépare une crémation en grandes pompes.
Les funérailles veulent inscrire Chea Sim comme un « libérateur du régime génocidaire ».]





#109544 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 10/06/2015 @ 05:22 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes

Vous avez aussi "l'Oraison funèbre, dite en langue de bois", beaucoup plus " chaude et patriotique" :

- par exemple, sur ce lien du "J.O bis du Vietnam et du Cambodge" :
http://fr.vietnamplus.vn/Home/Les-funerailles-du...ea-Sim-auront-lieu-le-19-juin/20156/53626.vnplus

- cet article :

[Les funérailles du président du PPC Chea Sim auront lieu le 19 juin
09/06/2015 | 16:25:59

kwU6oU2.jpg
Le président du PPC Chea Sim.


Les funérailles du président du Sénat cambodgien, également président du Parti du peuple cambodgien (PPC), Chea Sim, qui est décédé le 8 juin à l’âge de 83 ans des suites d'une longue maladie, auront lieu le 19 juin prochain, conformément aux instructions signées du Premier ministre Hun Sen.

Le décès de M. Chea Sim a été officiellement annoncé le 8 juin par le Sénat, l'Assemblée nationale, le gouvernement et le Parti du peuple cambodgien.

Selon les instructions du chef du gouvernement cambodgien, le 19 juin, les drapeaux seront mis en berne dans tous les offices, écoles, hôpitaux publics et privés, pagodes et maisons.
Toutes les radios et télévisions publiques et privées devront interrompre la diffusion de leurs programmes de représentation artistique et de distraction.

Le Premier ministre Hun Sen a également affirmé que "le président Chea Sim a consacré ses forces et son esprit durant toute sa vie à l'oeuvre de lutte pour la libération du pays, notamment du régime génocidaire des Khmers rouges, puis a continué en dirigeant l'oeuvre d'édification et de développement du Cambodge afin que ce pays se développe et soit propère comme aujourd'hui".

Chea Sim a été président de l’Assemblée nationale du Cambodge de 1981 à 1998.
Il a occupé d’autres fonctions importantes dans l’administration cambodgienne, notamment chef de l’État par intérim avant le rétablissement de la monarchie, le 14 juin 1993.
Il a été élu président du Parti du peuple cambodgien lors de sa fondation en 1991 et était le président du Sénat du Cambodge depuis 1999.
-VNA ]


commentaire de rdb : à première vue, il n'aurait donc pas été " Khmer rouge génocidaire " ;
j'aime bien le vocabulaire "langue de bois" : je finis par m'y sentir à l'aise !!!





Edité le 10/06/2015 @ 05:24 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#109545 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 10/06/2015 @ 19:34 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
M SAY Chhum est élu pour succéder à CHEA Sim à la tête du Sénat
GUmSKTP.jpg

Moins connu du public par rapport au trois Ta du PPC, il est élu en moins de 24h après le décès de son prédécesseur.

Qui sera le future pdt du PPC?
#109551 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/06/2015 @ 13:33 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg
 
Messages 3788
Inscrit(e) le 11/04/2007
En tant que khmer rouge, quels ont été les états de service de Chea Sim ?

k.gifn.gif
#109560 View Aekreach's ProfileView All Posts by AekreachU2U Member
Haut de page 11/06/2015 @ 13:50 Bas de page
Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
jkuin
Aekreach a écrit

En tant que khmer rouge, quels ont été les états de service de Chea Sim ?


Salut à toi

Tu as "l'esprit mal tourné " : officiellement c'est un des "libérateurs du régime génocidaire des KR " (vu qu'il y en a un autre aussi, encore meilleur !!!

RDV à la cérémonie officielle du 19 juin 2015 et à "l'oraison funèbre" attendue de HS !!



Edité le 11/06/2015 @ 13:51 par robin des bois
#109561 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 11/06/2015 @ 14:37 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Aekreach a écrit

En tant que khmer rouge, quels ont été les états de service de Chea Sim ?


Il est né le 15 novembre 1932 au sein d’une famille paysanne modeste du district de Romeas Hek, dans la province de Svay Rieng, au Cambodge. Enfant, il fréquenta les écoles des pagodes locales et devint bonze en 1949.

Devenir moine, je suis encore septique. Il était mis dans une pagode par ses parents, ça suis d’accord. Alors Moine dans une pagode à Phnom Penh, ça me fait rire.
Vu l’époque, l’âge et là où il est, le jeune Chea Sim, comme beaucoup d’autres à son âge, n’ont pas grande chose à faire. Encore heureux si il ne fréquente pas le clan des voleurs des buffles à la frontière khemro-viet, ce que ces détracteurs le soupçonnent.

Enter de gré ou de force dans le mouvement Issarak, branche vietminh, d’après moi, c’est parce qu’il connait le terrain, et que le Vietminh recherche. Lorsqu’en 1954 le Cambodge se démarque et renvoie les vietnamiens, les Vietminh rentrent dont Chea Sim et beaucoup d’autres khmers-vietminh.

Il intègre en 1951 le mouvement Khmer Issarak, qui luttait contre les Français pour obtenir l’indépendance du pays, avant, en 1954, de rejoindre les maquis communistes où il devient rapidement secrétaire de la section d’Ampil. C'est à cette époque, plus précisément en 1955, qu'il se maria à Nhem Soeun dont il eut 4 fils et 3 filles. En 1959, il est nommé responsable de la province de Svay Rieng. En 1966, il poursuit son ascension et rejoint la direction du Parti communiste du Kampuchéa (PCK – dont on affublera bientôt les membres de la dénomination « khmers rouges ») du district de Kam Chay Mear, dans la province de Prey Veng, puis, en 1970, en 1976 il rejoint la direction du PCK du secteur 20 de la zone Est, il devient secrétaire du PCK en 1978 pour le district de Po Near Krek dans la province de Kompong Cham.

Ceci dit jusqu’en 70 les KR de Pol Pot reçoit de l’aide en matériel, en technique et en homme de Hanoï, ainsi en 1976, il rejoint la direction du PCK du secteur 20 de la zone Est, avant d’en devenir le secrétaire au début de 1978.


En mai de la même année, très probablement pour échapper aux purges qui s’abattent sur la zone est, il rompt avec le régime khmer rouge alors au pouvoir puis rejoint le Viêt Nam. En décembre 1978, il est l’un des douze membres fondateurs et le vice président du Front Uni National pour le Sauvetage du Kampuchéa, mouvement créé depuis le Viêt Nam par d’anciens membres khmers rouges en rupture de ban.

PS:
1 en octobre 2004 Chea sim part en Thailand sous la pression de HLD, pour raison de santé! et donc il n'a pas signé le traite kh-VN en 2005
2 Chea sim est le beu frère de Sar Kheng ministre de l'intérieur.
#109564 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/06/2015 @ 15:35 Bas de page
Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Seun nmott a écrit


Il intègre en 1951 le mouvement Khmer Issarak, qui luttait contre les Français pour obtenir l’indépendance du pays, avant, en 1954, de rejoindre les maquis communistes où il devient rapidement secrétaire de la section d’Ampil.
.
En 1959, il est nommé responsable de la province de Svay Rieng. En 1966, il poursuit son ascension et rejoint la direction du Parti communiste du Kampuchéa (PCK – dont on affublera bientôt les membres de la dénomination « khmers rouges ») du district de Kam Chay Mear, dans la province de Prey Veng, puis, en 1970, en 1976 il rejoint la direction du PCK du secteur 20 de la zone Est,
il devient secrétaire du PCK en 1978 pour le district de Po Near Krek dans la province de Kompong Cham.


[


Bonjour Sn- n

A partir du Dico des KR de Solomon Kane , je me permets d'ajouter les élément suivants :

- primo :il apparait à la lecture de sn CV que CHEA Sim a été un très ancien militant clandestin du "parti communiste cambodgien" , puisque 'on le retrouve pratiquement- DBP et 1954- dans le premier parti commununiste cambodgien , né de l'éclatement en 1951 du PCI de HCM :
le Parti Révolutionnaire du peuple du Kampucha (ou PRPK)
- en 1954 , ce PRPK implose en 3 branches
* un 1er groupe, avec SO Phim notamment, se place sous la protection de Hanoï
* le 2eme groupe , avec TOU Samouth , Sieu Hengh choisit la clandestinité et fonde le PRPK clandestin( futures "zones libérées"des maquis KR)
* le 3eme groupe ( NON Suon, KIO Meas, CHOU ChHet...) fonde à Phnom Penh le parti Prachéachun

CHEA Sim opte donc pour le PRPK clandestin , mais il connait déjà SO Phim du 1er groupe ((Hanoï)

- secundo : il sera le secrétaire du damban n°20 -ou région , dans la "zone Est" de SO PHIM, et dans le "fameux bec de canarde PREY VENG " à moins de 80 kms de Saïgon
(carte des damban ) echec
- tertio : compte tenu des relations personnelles de SO Phim avec "les Vietnamiens de Hanoï"(CF le groupe I du PRPK), RAS au niveau des frontières de la zone EST et du damban n°20 ... jusqu'à ce que POL Pot entreprenne de liquider SO Phim, le pousse au sicide ... et surtout envoie TA Mok faire le ménage et liquider tous les "esprits Vietnamiens cachés dans des corps khmers" (les fameux ennemis intérieurs de la révolution khmère à qui on "offrira " le port obligatoire du "krama bleu" pour mieux les "détruire")

Seulement, TA Mok dans le " Bec de canard" - à moins de 80 kms de Saigon/HCM-Ville, et vu ses exploits aux frontières du Kampuchéa Krom dès 1977: Hanoï a vu rouge fin 1978 .. et a lancé les hostilités directes.

Selon Solomon KANE, le "damban 20" de CHEA Sim n'a pas été le plus atteint par la famine liée au riz ; par contre la répression fut terrible à partir du début 1978.



Edité le 11/06/2015 @ 15:51 par robin des bois
#109566 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 11/06/2015 @ 15:47 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Laz carte ne sort pas avec IMGUR ; je ne sais pas pourquoi

2eme essai
HxEiQI2.gif

Edité le 11/06/2015 @ 15:50 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#109567 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 11/06/2015 @ 18:42 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
- sur ce lien de Libé
http://www.liberation.fr/monde/2015/06/09/mort-de-chea-sim-pilier-du-cambodge-de-hun-sen_1325685


- cet article de Arnaud VAULERIN


Mort de CHEA SIM, pilier du Cambodge de HUN SEN
9 juin 2015

MlpF7jw.png
Des portraits de Chea Sim (à droite) et de Hun Sen à Phnom Penh en juin 2013. (Photo AFP)

DISPARITION L'ancien Khmer rouge et président du Sénat est mort lundi à l'âge de 82 ans.

C’était l’un des piliers du régime de Hun Sen et l’un des mentors de l’homme fort du Cambodge. Leur compagnonnage remontait à leurs années khmères rouges dans les années 1970.
Chea Sim est mort lundi à Phnom Penh à l’âge de 82 ans.
Son nom n’est peut-être pas connu, mais son visage rond aux lunettes carrées trônait sur tous les placards publicitaires à l’effigie du Parti du peuple Cambodgien (PPC) qui pullulent sur les façades des immeubles ou sur les bords des routes du royaume.
Président du Sénat cambodgien et à la tête du puissant PPC, la machine électorale au service de Hun Sen, Chea Sim souffrait depuis plusieurs années de diabète, d’hypertension et de maladies chroniques.
Il n’aura pas à rendre compte de ses exactions en tant que chef du district de Ponhea Krek dans la province de Kompong Cham (est du Cambodge) où il officiait pour le compte des Khmers rouges entre 1976 et 1978.

De toute façon, les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) avaient déjà essuyé une fin de non-recevoir en 2012.
Trois ans plus tôt, le juge français Marcel Lemonde avait tenté de le faire comparaître en qualité de témoin pour les procès de Khieu Samphan et Ieng Sary, le numéro deux du régime de Pol Pot, Nuon Chea, et la ministre des Affaires sociales Ieng Thirith.
Petit tigre judiciaire de papier, léthargique et divisé, les CETC avaient dû affronter les désapprobations publiques de Hun Sen qui avaient défendu «ceux qui ont libéré le pays après les Khmers rouges ».

Révolution de la forêt

Comme Hun Sen, Chea Sim avait quitté les rangs de l’Angkar, l’organisation de Pol Pot en mai 1978, probablement pour éviter une purge.
Né en 1932 dans une famille paysanne d’origine chinoise, Chea Sim a gagné le maquis communiste au milieu des années 50 pour lutter contre l’occupation française.
En 1966, il rejoint les rangs du PCK, le parti communiste du Kampuchéa où se retrouvent tous les Khmers rouges.
Très vite, il prend du galon et des responsabilités dans l’est du pays, notamment dans les services de répression de la «révolution de la forêt» qui se lance dans une vaste opération d’exécutions du peuple cambodgien.

Il fuit le Cambodge quand la paranoïa khmère rouge procède à des coupes claires dans ses rangs.
Il se réfugie au Vietnam où il s’allie avec Hun Sen et Heng Samrin, un commandant Khmer rouge, actuel président de l’Assemblée nationale.
Soutenu militairement et financièrement par les Vietnamiens, ce groupe de résistants va être installé à la tête du Cambodge après la chute des Khmers rouges le 7 janvier 1979.
Avec le militant Pen Sovann, ce trio conquiert le pouvoir.

Chea Sim et Heng Samrin vont encourager le jeune Hun Sen à jouer un rôle de première importance, même si des rivalités se font jour dans les années dans les années 90.
Chea Sim devient une pièce centrale du Cambodge post-Khmer rouge.
Nommé ministre de l’Intérieur en 1979, il occupe les fonctions de président de l’Assemblée nationale, poste qu’il conserve après les premières élections démocratiques en 1993.
Deux ans plus tôt, il a été l’un des artisans des accords de paix de Paris.
En 1999, il est nommé président du Sénat où il jouait un rôle de second plan.
Depuis 1979, Chea Sim a contribué à asseoir le régime de Hun Sen.
Trente-six plus tard, l’autoritaire Premier ministre règne sans partage sur le Cambodge.

Arnaud VAULERIN Correspondant à Kyoto


1 commentaire :

ator
9 Juin 2015 à 14:30

Paix à son âme , mais les mains de ce monsieur est dégouliné de sang Ce systeme olgarchique a tout détruit sur son passage Ceder des terres de leur arriere arrire ere et pere à au voisin de l'est il parait selon certains khmers qui ont la famille au cambodge Ils ont les propriétaires à 80% du territoire Espérons que la jeunesse khmers puisse vivre sur le territoire avant l'annexion vicieuse de son voisin

les cambodgiens sont presque millionnaire mais le cambodge est pauvre C'est la vie Merci



Edité le 11/06/2015 @ 18:51 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#109569 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 23/07/2015 @ 21:43 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes

Cette vidéo reste pour moi " très surprenante "... compte tenu du CV du personnage en question !

http://www.dailymotion.com/video/x2ukuf5

Edité le 23/07/2015 @ 21:47 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#109905 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 23/07/2015 @ 22:35 Bas de page
Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3693
Inscrit(e) le 10/01/2005
robin des bois a écrit

Laz carte ne sort pas avec IMGUR ; je ne sais pas pourquoi

2eme essai
HxEiQI2.gif



Dans la cours de géographique khmer, les enseignants montrent aux jeunes élèves khmers que la carte géographique de Srok est une forme de la lapin. Aujourd'hui la carte de Srok ressemble à un lapin sans tête. Sans sa tête, le lapin, avec le lac Tonlé Sabe au milieu, il ressemble à un organe de productive féminine.


Oui. Est ce que celà est le destin de notre Srok? Ça sert à servir à soulager la pression dans les testicules
des Yircknamiens.



Edité le 23/07/2015 @ 22:43 par BAC
#109907 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 24/07/2015 @ 11:46 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) koma_v
Membre
MembreMembreMembre


 
Messages 114
Inscrit(e) le 17/02/2014
c'est la carte des zones khmer rouges....

Sinon, on peut trouver plus ancien (source : ANC puis thèse H. Lavoix)

App62-e1337697383106.jpg

Les cartes khmères de 1899 ne ressemblent en rien à des têtes de lapin....
#109910 View koma_v's ProfileView All Posts by koma_vU2U Member
Haut de page 24/07/2015 @ 21:01 Bas de page
Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
koma_v a écrit

c'est la carte des zones khmer rouges....

Sinon, on peut trouver plus ancien (source : ANC puis thèse H. Lavoix)




Bonjour à Vous

Votre précision me permet d'apporter les compléments d'info suivants :

- il s'agit bien d'une carte du Kampuchéa démocratique des K.R

- les zones y figurent en lettres, soit :N-E, N, C, E, N-W, W, S-W, soit 7 zones + (***)

- y figurent surtout les "dambans" (ou régions)

* certains sont numérotés à 1 ou 2 chiffres
* d'autres ont une numérotation supérieure à 100
* un seul damban a une numérotation supérieure à 500 (***)

Cette numérotation des "damban" est très importante pour bien comprendre l'Histoire Khmère des années 60 à 80


* les "damban" numérotés à un ou 2 chiffres sont ceux des territoires devenus KR après avril 1975

* ceux supérieurs à 100 sont ceux administrés par les KR bien avant avril 1975 :
les fameuses "zones libérées" des maquis KR, où les KR ont commencé aussitôt à appliquer leur idéologie, à tester "leur méthode de gouvernement", de collectivisation de niveau 1, et aussi à "détruire" systématiquement les ennemis intérieurs de la Révolution Khmère, "le soir au fonds des bois" (y compris le camp MI 13 du futur DUCH).. etc etc

* quant au "damban 501" : c'est le domaine réservé d'un certain SALOT Sar qui s'en est toujours occupé directement .
Secteur étroitement lié à la naissance du PRPK, puis du PCK, au fameux Bureau 100


C'est çà "l'Histoire sanglante" de cette carte précise !!!!



Edité le 24/07/2015 @ 21:03 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#109911 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 27/07/2015 @ 08:44 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) koma_v
Membre
MembreMembreMembre


 
Messages 114
Inscrit(e) le 17/02/2014
map1884pdf-e1337780844362.jpg

Puisque vous semblez aimer les cartes, je vous joint celle qui est est dite être annexée a la "Convention conclue entre la France et le Cambodge pour régler les rapports respectifs des deux pays – Gouverneur de la Cochinchine 1884" (https://www.redanalysis.org/2012/05/23/power-maps/)

#109919 View koma_v's ProfileView All Posts by koma_vU2U Member
Haut de page 27/07/2015 @ 09:16 Bas de page
Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
koma_v a écrit

]

Puisque vous semblez aimer les cartes, je vous joint celle qui est est dite être annexée a la "Convention conclue entre la France et le Cambodge pour régler les rapports respectifs des deux pays – Gouverneur de la Cochinchine 1884" (https://www.redanalysis.org/2012/05/23/power-maps/)




Effectivement j'apprécie beaucoup les documents d'époque :

- cartes et/ou MAPS
- documents officiels d'archives
- et bien sûr les " photographies d'époque "

Merci donc

- votre carte me fait penser à la remarque de 2 spécialistes vietnamiens qui ont écrit - assez justement je pense - que "la France coloniale" s'est surtout penchée à établir des cartes pour définir la frontière entre le royaume khmer et la nouvelle colonie française dite de "Basse Cochinchine", mais qu'elle s'est désintéressée des frontières au-dessus de cette Basse Cochinchine,
celles donc entre tous les Protectorats de l'Indochine Coloniale.

- En vrac : mes liens MAPS sur cette zone d'Asie du Sud-Est
[i](certains doivent venir de VIRGULE : merci à lui)

http://www.lib.utexas.edu/maps/cambodia.html

http://www.lib.utexas.edu/maps/vietnam.html

http://911gfx.nexus.net/sea-ao.html (***)

http://www.lexilogos.com/cambodge_carte.htm



(***) curieux , çà ne marche pas chez moi !!!.
SVP faire alors un "copier" de ce lien , le "coller" ensuite directement dans votre barre d'adresse en haut, sans passer par Google.
Comme par hasard, ce sont toutes les cartes militaires US des Guerres d'Indochine !!!)





Edité le 27/07/2015 @ 09:28 par robin des bois
#109920 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 27/07/2015 @ 09:49 Bas de page
Re : Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) koma_v
Membre
MembreMembreMembre


 
Messages 114
Inscrit(e) le 17/02/2014
robin des bois a écrit

Effectivement j'apprécie beaucoup les documents d'époque :

- cartes et/ou MAPS
- documents officiels d'archives
- et bien sûr les " photographies d'époque "

Merci donc

- votre carte me fait penser à la remarque de 2 spécialistes vietnamiens qui ont écrit - assez justement je pense - que "la France coloniale" s'est surtout penchée à établir des cartes pour définir la frontière entre le royaume khmer et la nouvelle colonie française dite de "Basse Cochinchine", mais qu'elle s'est désintéressée des frontières au-dessus de cette Basse Cochinchine,
celles donc entre tous les Protectorats de l'Indochine Coloniale.

- En vrac : mes liens MAPS sur cette zone d'Asie du Sud-Est
[i](certains doivent venir de VIRGULE : merci à lui)

http://www.lib.utexas.edu/maps/cambodia.html

http://www.lib.utexas.edu/maps/vietnam.html

http://911gfx.nexus.net/sea-ao.html

http://www.lexilogos.com/cambodge_carte.htm



Je me permet de vous signaler un ouvrage très disert sur la notion de frontière en asie du sud est (coté indousié) : "Siam Mapped: A History of the Geo-Body of a Nation", issus de la thèse de doctorat de Thongchai Winichakul, a mettre en lien avec cet ouvrage sur le laos "Creating Laos: The Making of a Lao Space Between Indochina and Siam, 1860-1945", issue de celle de Soren Ivarsson.
Un travail identique serait le bienvenus sur le cambodge, pour remplacer le travail qui fait actuellement référence, bien que fortement biaisé car de nature à charge pour 'un plus grand Cambodge', de Sarin Chhak.

Les cartes données sur le lien http://911gfx.nexus.net/sea-ao.html sont d'un interet remarquable, car elle permettent d’identifier les frontières reportées par le CGI et faisant référence: en effet, l’étude 'International Boundary Study, No. 155 – March 5, 1976, Cambodia (donné ici: http://www.khmer-network.com/forum/psujetKN-10922-1.html) donne les différences entre les cartes US, les cartes CGI (qui souvent se correspondent) et celles produites par le gouvernement de sihanouk.

NB : Sam Rainsy a acheté le 25 juin des cartes au Service de la documentation de Saint Mandé, telles que postées sur son compte facebook le 16 juillet : (https://www.facebook.com/rainsy.sam.5) (http://khmersme.com/archives/773630) (https://www.cambodiadaily.com/news/cnrp-now-has-vietnam-border-map-rainsy-says-86738/)
Cela implique que toute les annonces qu'il avait faites auparavant (être en possession des cartes originales/de la reproduction ds cartes des UNs / etc) est certainement erroné.
#109921 View koma_v's ProfileView All Posts by koma_vU2U Member
Haut de page 27/07/2015 @ 11:12 Bas de page
Re : Re : Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
koma_v a écrit



Les cartes données sur le lien http://911gfx.nexus.net/sea-ao.html sont d'un interet remarquable, car elle permettent d’identifier les frontières reportées par le CGI et faisant référence: en effet, l’étude 'International Boundary Study, No. 155 – March 5, 1976, Cambodia (donné ici: http://www.khmer-network.com/forum/psujetKN-10922-1.html) donne les différences entre les cartes US, les cartes CGI (qui souvent se correspondent) et celles produites par le gouvernement de sihanouk.

NB : Sam Rainsy a acheté le 25 juin des cartes au Service de la documentation de Saint Mandé, telles que postées sur son compte facebook le 16 juillet : (https://www.facebook.com/rainsy.sam.5) (http://khmersme.com/archives/773630) (https://www.cambodiadaily.com/news/cnrp-now-has-vietnam-border-map-rainsy-says-86738/)
Cela implique que toute les annonces qu'il avait faites auparavant (être en possession des cartes originales/de la reproduction ds cartes des UNs / etc) est certainement erroné.




Ben visiblement, pour moi c'est "le niveau au dessus" !!!
Félicitations, mais Papy a un peu de mal à vous suivre !!

Pour ce qui me concerne, et en vrac :

- ce que fait M. SAM Rainsy m'intéresse de moins en moins ; il est vrai que je ne suis pas khmer, et je trouve par ailleursque cet homme politique "branle un peu, voire même beaucoup, dans le manche "comme on disait dans l'argot de nos campagnes !!!

- par contre je suis très intrigué- et même passionné par le "bal des Hypocrites" entrain de se dérouler entre les pouvoirs Khmer et vietnamien sur ce dossier des frontières .

* d'un côté un PM Cambodgien :
qui sait fort bien avoir signé le traité de décembre 1985 et son "supplement Treaty de 2005"
qui en connait le contenu
et qui d'un coup d'un seul- 30 ans après - se souvient de 1964, du Roi- père et de ses cartes des frontières du royaume déposées à l'ONU : une sorte de miracle ou de "conversion"!!!

* de l'autre, un pouvoir vietnamien plutôt très discret officiellment sur le fonds du dossier ..
Et pour cause : "1985 : çà sent le souffre" en matière de traité international

Oui mais voilà à défaut de déclaration officielle, nous reste à consulter le JO bis du Vietnam et du Cambodge qui vient de publier ceci : le dernier alinéa est remarquable et criant de vérité

- sur ce lien :

http://fr.vietnamplus.vn/Home/Vietnam-et-Cambodg...ir-la-securite-a-la-frontiere/20157/54993.vnplus

- cet article :
Vietnam et Cambodge collaborent étroitement pour garantir la sécurité à la frontière
24/07/2015 | 11:43:24

«Ces derniers temps, les organes compétents du Vietnam et du Cambodge ont intensifié leur collaboration pour contrôler au mieux la situation à la frontière et ne pas laisser le problème frontalier affecter l’amitié bilatérale», a informé le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Le Hai Binh.

Lors d’une conférence de presse périodique du ministère des Affaires étrangères tenue jeudi à Hanoi, en répondant à la question de correspondants sur les mesures prises par le Vietnam et le Cambodge afin de ne pas laisser se répéter les incidents survenus à la frontière entre les deux pays, le porte-parole Le Hai Binh a apporté quelques clarifications.

«Le Vietnam et le Cambodge ont conclu des accords relatifs aux activités dans la région frontalière entre les deux pays, notamment dans les régions qui ne sont pas encore délimitées ou dans lesquelles les bornes ne sont pas encore installées.
Les récents incidents survenus vont à l’encontre des accords signés.
Ces derniers temps, les organes compétents des deux pays ont intensifié leur collaboration pour contrôler au mieux la situation et ne pas laisser ces incidents porter atteinte à l’amitié bilatérale.
Vietnamiens et Cambodgiens ont convenu d’accélérer les négociations pour une délimitation frontalière définitive, conformément aux accords signés
», a souligné Le Hai Binh.

Hun Sen a adressé une lettre au Secrétaire général de l’ONU et aux dirigeants du Royaume-Uni, des Etats-Unis et de la France pour emprunter la carte Bonn dans laquelle la ligne frontalière entre le Vietnam et le Cambodge a été déterminée.
Si le porte-parole Le Hai Binh n’a pas voulu faire de commentaire sur cette initiative, il a tenu à fournir les informations supplémentaires suivantes :

«Le Vietnam et le Cambodge ont signé, le 27 décembre 1985, le Traité sur la délimitation de la frontière (entré en vigueur le 22 février 1986) et, le 10 octobre 2005, le Traité complémentaire de celui-ci (entré en vigueur le 6 décembre 2005).
Sur cette base, la frontière terrestre Vietnam-Cambodge a été montrée sur la carte Bonn établie à l’échelle 1/100.000e et la carte UTM à l’échelle 1/50.000e, auxquelles est joint le Traité sur la délimitation de la frontière de 1985.
Je veux souligner que le travail de délimitation et de bornage sur le territoire est un travail purement bilatéral entre le Vietnam et le Cambodge, et est effectué sur la base des deux Traités susmentionnés et des autres accords en relation entre les deux pays, conformément à la pratique et au droit internationaux».

-VNA


pour rdb :
- pour le pouvoir vietnamien, on en reste bien - via sa presse officielle- aux accords et aux cartes de 1985 et 2005, sans qu'une seule voix officielle autorisée ait le courage de le dire ouvertement

- pour "pimenter un peu plus la sauce asiatique" :
* le "dragon Chinois" est là -aux côtés du Royaume Khmer- face aux "9 dragons du delta"
* Barak/US fait ami/ami avec son ennemi d'hier qui lui a flanqué la raclée de 65 à 75!!!

à suivre ...



Edité le 27/07/2015 @ 11:18 par robin des bois
#109922 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 28/07/2015 @ 11:35 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) koma_v
Membre
MembreMembreMembre


 
Messages 114
Inscrit(e) le 17/02/2014
robin des bois a écrit


- par contre je suis très intrigué- et même passionné par le "bal des Hypocrites" entrain de se dérouler entre les pouvoirs Khmer et vietnamien sur ce dossier des frontières .

* d'un côté un PM Cambodgien :
qui sait fort bien avoir signé le traité de décembre 1985 et son "supplement Treaty de 2005"
qui en connait le contenu
et qui d'un coup d'un seul- 30 ans après - se souvient de 1964, du Roi- père et de ses cartes des frontières du royaume déposées à l'ONU : une sorte de miracle ou de "conversion"!!!

* de l'autre, un pouvoir vietnamien plutôt très discret officiellment sur le fonds du dossier ..
Et pour cause : "1985 : çà sent le souffre" en matière de traité international

Oui mais voilà à défaut de déclaration officielle, nous reste à consulter le JO bis du Vietnam et du Cambodge qui vient de publier ceci : le dernier alinéa est remarquable et criant de vérité

pour rdb :
- pour le pouvoir vietnamien, on en reste bien - via sa presse officielle- aux accords et aux cartes de 1985 et 2005, sans qu'une seule voix officielle autorisée ait le courage de le dire ouvertement

- pour "pimenter un peu plus la sauce asiatique" :
* le "dragon Chinois" est là -aux côtés du Royaume Khmer- face aux "9 dragons du delta"
* Barak/US fait ami/ami avec son ennemi d'hier qui lui a flanqué la raclée de 65 à 75!!!

à suivre ...




Bonjour

Je pense qu'il y a une petite subtilité que les juristes anti-RPK n'aurons pas manqué de souligné : la validité du traité de 1985 est soumis à caution (comme vous le soulignez entre les lignes) car passé entre une puissance occupante et un régime 'sous tutelle'. Donc, seul celui de 2005 fait foi, même si les sam ramsistes et consort ne manquerons pas de souligner que le régime cambodgien serait toujours un régime sous tutelle du vietnam (ce qui reste à prouver).
De mémoire, ce traité confirme les accords précédents, dont celui de 1985, et il y ai explicitement mention des frontières telle que reportées sur les cartes CGI.Il faudrait que je retrouve ce traité pour m'y replonger.

La fameuse carte annexée aux traités doit donc être une copie de cette carte CGI.

Et je suis d'accord sur ce bal des hypocrites, sam rainsy et hun sen en tête du quadrille, se donnant la réplique à coup de demande de cartes originales à la france effectuée tous les 6 mois depuis un an (je signale que les USA ont fournis à la CIJ de la haye des extrait de la carte que le gouvernement de sihanouk leur avait envoyé avec la frontière que son régime réclamait)...

Donc, en réusmé;
- hun sen qui signe des traités et réclame à un tiers les cartes qui devrait y être annexée
- sam rainsy qui déclame tous les 6 mois avoir les cartes originales (de l'onu, de la france, du saint esprit), et dont la dernière réception des cartes originales date du 16 juin dernier

et pendant ce temps, on oubli le plus important: la ligne brévié battue en brèche par tout le monde en tant que frontière maritime.

Un point cependant: le fait que Hun Sen s’interroge comme le plus ingénue des opposant sur le contenus des traités khmero-vietnamien peut être effectivement en lien avec le rapprochement à marche forcée du cambodge avec la chine.
#109923 View koma_v's ProfileView All Posts by koma_vU2U Member
Haut de page 28/07/2015 @ 12:48 Bas de page
Re : Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
koma_v a écrit


Bonjour

Je pense qu'il y a une petite subtilité que les juristes anti-RPK n'aurons pas manqué de souligné : la validité du traité de 1985 est soumis à caution (comme vous le soulignez entre les lignes) car passé entre une puissance occupante et un régime 'sous tutelle'.

Donc, seul celui de 2005 fait foi, même si les sam ramsistes et consort ne manquerons pas de souligner que le régime cambodgien serait toujours un régime sous tutelle du vietnam (ce qui reste à prouver).
De mémoire, ce traité confirme les accords précédents, dont celui de 1985, et il y ai explicitement mention des frontières telle que reportées sur les cartes CGI.Il faudrait que je retrouve ce traité pour m'y replonger.

La fameuse carte annexée aux traités doit donc être une copie de cette carte CGI.
.



Voici ce "Supplement Treaty " signé en 2005, dans une version dont je ne garantis pas le côté officiel ; mais ma "naïveté paysanne"me porte à croire que "çà doit être çà" !

( à noter que d'après le final de ce traité , existe officiellement une version en français qui est celle retenue en cas le litige !!!!)

" et selon "Rdb le paysan", la raison d'être de ce curieux "Supplément Treaty "- signé en 2005- est essentiellement d'effacer l'effet déplorable et péjoratif d'un Traité signé en 1985- en pleine période d'occupation militaire donc- entre un "Occupant "et "un Occupé" (sous Tutelle !)
Bien joué Callagan, direz-vous !!!
Oui mais, "l'erreur grossière en matière juridique et de droit international est selon moi de faire référence beaucoup trop ouvertement au "Traité de 1985 " !
(rdb aurait été là comme "Conseiller Vietnamien", il aurait interdit toute référence explicite au Traité de 1985!!! ... et "le tour était joué définitivement" !!!)
... Or donc :

[ TRAITE COMPLEMENTAIRE
ENTRE LE ROYAUME DU CAMBODGE ET LA REPUBLIQUE SOCIALISTE DU VIETNAM
AU TRAITE DE DELIMITATION DE LA FRONTIERE D'ETAT DE 1985


Au nom du Gouvernement Royal du Cambodge et du Gouvernement de la République Socialiste du Vietnam (ci- après appelés "les deux Parties contractantes");

Désireux de construire la frontière de paix, de sécurité, de stabilité durable entre les deux pays, sur la base du respect de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale, de la non-intervention dans les affaires intérieures, de la coopération égale dans I'intérêt mutuel afin de maintenir et de renforcer les bonnes relations de voisinage, de solidarité amicale traditionnelle entre les deux pays;

Visant l'objectif d'accomplir dans le plus bref délai le processus de la démarcation et d'abornement de la frontière commune entre les deux pays;

S.E. Samdech HUN SEN, Premier Ministre du Gouvernement Royal du Cambodge
et
S.E.M. PHAN VAN KPLAJ, Premier Ministre du Gouvernement de la République Socialiste du Vietnam

Ont décidé de conclure le présent Traité Complémentaire sur la délimitation de la frontière terrestre entre le Royaume du Cambodge et la République Socialiste du Vietnam
(ci-après dénommé "Traité complémentaire")
pour confirmer les différentes modifications apportées au tracé de la frontière déja délimitée par le Traite sur la delimitation de la frontiere d'Etat entre la Republique Populaire du Kampuchea et la Republique Socialiste du Vietnam signé le 27 decembre 1985
(ci-apres dénomme "le Traité de délimitation de la frontiere de 1985
") ;

Ont convenu des dispositions suivantes :

Article I

Les deux Parties contractantes se sont mises d'accord pour adopter un certain nombre de principes et de solutions sur la base du Traité de délimitation de la frontière de 1985 pour modifier la direction de la frontière terrestre dans certaines zones:

1. Les deux Parties contractantes se sont mises d'accord pour appliquer les principes et la pratique intemationaux concemant la frontière fluviale afm de delimiter la frontière fluviale sur tout le long de la frontière terrestre entre les deux pays, à savoir :

- Pour les secteurs de la rivière- frontière non navigables, la frontière suit la ligne médiane du cours principal;
- Pour les secteurs de la rivière- frontière navigables, la frontière suit la ligne médiane du chenal navigable principal.

Les principes mentionnés ci-dessus sont présentes de manière précise comme suit :

LI. La position précise de la ligne médiane du cours principal ou du chenal navigable principal et I'appartenance des lies, des dunes et 1' érosion littorale se trouvant dans les rivières seront déterminées par les deux Parties contractantes lors du processus de la démarcation et d'abornement.
Le critère essentiel pour la définition du cours principal est le débit du cours d'eau au niveau moyen. Le critère principal pour la définition du chenal navigable principal est la profondeur du chenal navigable qui sera considérée en combinaison avec la largeur et le rayon de courbure du chenal navigable.
La ligne médiane du chenal navigable principal est la ligne médiane de la surface se frouvant entre les deux lignes isobathes respectives marquant le chenal navigable principal.

1.2. A défaut des accords entre les deux Parties contractantes, aucun changement pouvant se produire pour les rivières servant de frontière ne fera changer la direction de la frontière, n'influe sur la position de la frontière ni sur l'appartenance des îles et des dunes.
Les îles et les dunes dont l'apparition sera constatée dans les rivières servant de frontière, après ce que la frontière aura été déterminée sur le terrain, seront délimitées en dépendance de la frontière déjà déterminée sur le terrain. Pour les îles et les dunes nouvellement apparues et se trouvant sur la frontière déjà déterminée sur le terrain, les deux Parties contractantes mèneront leurs discussions afin de déterminer 1' appartenance des dites îles et dunes sur la base de I' équité et de la rationalité.

1.3. En cas de difficultés survenues dans 1'application des dispositions ci-dessus décrites, les deux Parties entameront des discussions amicales en vue de trouver une solution acceptable par les deux Parties.

2. Au cours du règlement des problèmes de frontière terrestre entre le Cambodge et le Vietnam, pour déterminer la direction de la frontière dans six (06) zones dont les deux Parties contractantes ont la divergence de vues lors des réunions de la Commission Mixte de Frontière tenues dans les années 1999 et 2000, les deux Parties contractantes se sont mises d' accord pour se baser sur les éléments suivants afm de les examiner et de les appliquer:

- Les éléments juridiques que 1'administration coloniale a utilisés dans le trace de la frontière terrestre khméro-vietnamienne ;

- La réalité de l'administration et de 1'occupation effective de la population depuis plusieurs générations;

- Les caractéristiques topographiques conformes aux principes du droit et de la pratique intemationaux applicables dans la détermination de la direction de la frontière suivant les reliefs de différentes sortes, comme la ligne de partage des eaux, la ligne des crètes, la ligne de courbe de niveau, etc...

Article II

1. L'article 1 du Traite de délimitation de la frontiere de 1985 est modifié pour ce qui conceme les six (06) secteurs de frontière précis suivants:

LI. Pour le secteur de frontière dans la zone adjacente à la commune de Ta Veng Krom, district de Ta Veng, province de Ratanakiri- Cambodge et à la commune de Mo Rai, district de Sa Thay, province de Kon Turn- Vietnam, comme sur la feuille DAKTO 148 W de la carte Bonne à l' échelle de 1/100.000 annexée au Traite de délimitation de la frontière de 1985 figure une zone non cartographiee et dont I'assemblage est impossible avec la feuille YALY 156W de la carte Bonne à I'echelle de 1/100 000 annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985, les deux Parties contractantes, sur la base du contenu figurant sur la feuille I de la carte UTM à I'echelle de 1/50 000 annexée au Traité de délimitation de la frontiere de 1985, se sont mises d'accord pour modifier ce secteur de frontiere comme suit:

"... a patir du point A se situant au confluent du ruisseau sans nom, remonte le long de ce ruisseau jusqu'au point B".

Ce secteur de frontière modifié est représenté en rouge sur le plan à l' échelle de 1/50 000 servant d' Annexe 1 du présent Traite complémentaire.

1.2. Pour le secteur de frontière dans la zone adjacente à la commune de NHANG, district de Andaung Meas, province de Ratanakiri- Cambodge et à la commune de la O, district de Chu Pa {la Grai), province de Gia Lai- Vietnam, dont les feuilles YALY 156 W et BO KHAM 164 W de la carte
Bonne à l'échelle de 1/100 000 annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985 ne peuvent pas être assemblées, les deux Parties contractantes, sur la base du contenu figurant sur la feuille PH. THONG 6436 I de la carte UTM à I' échelle de 1/50 000 annexée au Traité de
délimitation de la frontière de 1985, se sont mises d'accord pour modifier ce secteur de frontière comme suit:

"... a partir du point A se situant au confluent du ruisseau sans nom et de la riviere Nam Sa Thay, la frontière suit cette demiere jusqu'a son intersection avec le fleuve Se San puis suit le cours de Se San jusqu'au point B".

Ce secteur de frontiere modifie est représenté en rouge sur le plan à I'echelle de 1/50 000 servant d' Annexe 2 du présent Traité complémentaire.

1.3. Pour le secteur de frontière dans la zone adjacente à la commune de Sre Huy, district de Koh NTiek, province de Mondulkiri- Cambodge et à la commune'de Ea Bung, district de EA Sup et à la commune de Crong Na, district de Buon Don, province de Dac Lac -Vietnam, dont les feuilles
KO^L\YOL 172 W et BAN DON 181 W de la carte Bonne à I'echelle de 1/100 000 annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985 ne peuvent pas être assemblées, les deux Parties contractantes, sur la base du contenu figurant sur les trois feuilles YALOP 6535 IV, YOK MBRE 6535
III et MEREUCH 6435 II de la carte UTM à I'échelle de 1/50 000 annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985, se sont mises d'accord pour modifier ce secteur de frontière comme suit :

"... a partir du point A, la frontière suit la ligne droite jusqu'au point B du ruisseau sans nom, puis suit le cours de ce dernier jusqu'au fleuve Srepok".


Les deux Parties contractantes se sont mises d'accord pour modifier la ligne de frontière de ce tronçon lors de la vérification de la transposition de la ligne de frontière de la carte Bonne à I'echelle de 1/100 000 à la carte UTM à I' échelle de 1/50 000.

Ce secteur de frontière modifié est represente en rouge sur le plan à I' échelle de 1/50 000 servant d' Annexe 3 du présent Traité complémentaire.

1.4. Pour le secteur de frontière dans la zone adjacente à la commune de Kaam Samnar, district de Loeuk Dek et à la commune de Prek Chrey, district de Kok Thorn, Province de Kandal- Cambodge et aux communes de Vinh Xuong et de Phu Loc, district de Tan Chau, et à la commune de Phu
Huu, district de An Phu, province de An Giang-Viet Nam (entre le Mékong et le Bassac), les deux Parties contractantes se baseront sur le résultat d' inspection bilatérale sur le terrain pour modifier ce secteur de frontière conformément au point 2 de I'Article I du présent Traité complémentaire.

1.5. Pour les deux secteurs de frontière dans la zone adjacente aux communes de Prek Chrey (Koh Koki) et de Sampeou Poun (Prek Binh Gi), district de Koh Thom, province de Kandal-Cambodge et à la commune de Khanh An et de Khanh Binh, district de An Phu, province de An Giang-VietNam, les deux Parties contractantes, sur la base du contenu figurant sur la feuilie TAN CHAU 6030 IV de la carte UTM à I'echelle de 1/50 000 annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985, se sont mises d'accord pour modifier ces secteurs de frontière comme suit:

"...a partir du point A, la frontière remonte le cours du tleuve Bassac (Hau Giang) jusqu'au confluent du fleuve Bassac (Hau Giang) et du ruisseau de Binh Gi (Prek Binh Gi), puis suit le cours de ce dernier jusqu'au point B".


Les deux secteurs de frontiere modifiés sont représentés en rouge sur le plan à l' échelle de 1/50 000 servant d' Annexe 4 du présent Traité complementaire.

2. Pour le secteur de frontière dans la zone adjacente à la commune de Dak Dam, district de O Rang, province de Mondulkiri-Cambodge et à la commune de Quang True, district de Dak Rlap, province de Dak Lak (Dak Nong)- VietNam, les deux Parties contractantes se sont mises d' accord pour poursuivre leurs discussions.

Article III

Afm de créer des conditions techniques pertinentes au processus de démarcation et d'abornement de la frontière terrestre, les deux Parties contractantes se sont mises d' accord sur ce qui suit:

1. Les experts techniques de chaque Partie contractante examineront unilatéralement la transposition de la ligne de frontière de la carte Bonne à I'echelle de 1/100 000 du Service Géographique de I'lndochine annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985 à la carte UTM à Techelle de 1/50 000 annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985.
Les experts techniques des deux Parties contractantes se rencontreront à la fin de l'année 2006 afin de comparer le résultat de leur travail et de soumettre les solutions techniques à la Commission Mixte de frontière pour l' examen et I'adoption.
A l'égard des zones où les deux Parties n'arrivent pas à se mettre d' accord sur les résultats de comparaison ou sur les solutions techniques, la frontière dans ces zones restera inchangée par rapport à la carte Bonne à I'echelle de 1/100 000.

2. La partie vietnamienne aidera la Partie cambodgienne d'imprimer de nouveau les 40 feuilles de la carte UTM à l'échelle de 1/50.000 ayant le fond topographique semblable à celui de la carte UTM à Techelle de 1/50.000 annexée au Traité de délimitation de la frontière de 1985, en cinq (05) copies.

3. Procéder aux réunions des Commissions Mixtes de Frontière et des experts pour la mise en oeuvre des travaux de démarcation et d'abornement sur le terrain (à partir du premier trimestre 2006 jusqu'au deuxième trimestre 2008).

4. Les deux Parties contractantes s'efforceront d'accomplir dans le plus bref délai le travail de démarcation et d'abornement sur le terrain avant la fm de decembre 2008, et procéderont à la production de la carte topographique de la région frontalière entre les deux pays servant a constater le résultat de démarcation et d'abornement afm d'établir la carte officielle de la frontière entre les deux pays.

5. Jusqu'au moment où les travaux de démarcation et d'abornement ne seront pas accomplis, la gestion de la frontière continuera à etre exercée en conformite avec le Communiqué de Presse des Premiers Ministres des deux pays en date du 17 Janvier 1995.

Article IV

Les deux Parties contractantes décident de confier aà la Commission Mixte de frontière les tâches suivantes :

1. L'elaboration d'un schéma directeur en vue de mettre en oeuvre le Plan de Travail de démarcation et d'abornement de la frontière commune dénommée « Termes de Reference », avant la fin de l'annee 2005.

2. La démarcation, l' abornement de toute la frontière terrestre khméro- vietnamienne ainsi décrite à TArticle I du Traite de delimitation de la frontière de 1985 et aux Articles I, II et III du present Traité complémentaire.

3. La production de la carte de la frontiere d'Etat entre le Royaume du
Cambodge et la Republique Socialiste du Vietnam.

4. L'élaboration du Protocole sur la démarcation et I' abornement de la frontière terrestre entre les deux pays comprenant les dossiers détailles sur la frontière, sur les bornes et la carte de la frontière entre les deux pays représentant la direction de la frontière, la position des bornes sur toute la frontière.

Le Protocole sur la démarcation et I' abornement de la frontière terrestre fera partie intégrante du Traite de delimitation de la frontiere de 1985 et du présent Traite complémentaire.
La carte de la frontière entre les deux pays ci-dessus mentionnée au paragraphe 3 du preésent Article remplacera les 26 feuilles de la carte Bonne a l' échelle de 1/100.000 et les 40 feuilles de la carte UTM à l' échelle de 1/50.000 annexées au Traité de délimitation de la frontière de 1985 et les quatre (04) plans annexés au présent Traité complémentaire.


Article V En cas de divergence d' interprétation ou d' exécution du present Traité complémentaire, les deux Parties contractantes règleront par les moyens pacifiques a travers les discussions et les négociations.

Article VI

Le present Traite complémentaire sera ratifié et entrera en vigeur à la date de I' échange des instruments de ratification qui aura lieu a Phnom Penh.

Les quatre (04) Annexes du Traité font partie intégrante du présent Traité complémentaire.

Fait a Hanoi le 10 Octobre 2005 en deux exemplaires en langues khmere, vietnamienne et française.
Les trois textes faisant egalement foi.
En cas de divergence d'interprétation, le texte français servira de document de
référence
.


POUR LE GOUVERNEMENT ROYAL DU CAMBODGE

HUN SEN Premier Ministre

POUR LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE SOCLy.ISTE

Premier Ministre ]



ps de rdb : ( et si j'étais embauché comme "conseiller du PM HUN Sen , je lui conseillerais d'attaquer sans attendre les 2 traités de 1985 et de 2005 pour non respect des dispositions internationales relatives à la souveraineté du royaume du Cambodge ...
après avoie sollicité "la Protection Juridique" et la clause de " Responsabilité Civile" de son assureur Chinois !!!


Edité le 28/07/2015 @ 14:43 par robin des bois
#109924 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 28/07/2015 @ 15:18 Bas de page
Re : CHEA Sim président du Sénat cambodgien est décédé Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes


SVP Et pour les connaisseurs en khmer, ce document c'est quoi ???

https://sokheounpang.files.wordpress.com/2008/02/2005-supplemental-treaty.pdf

#109925 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page