Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014.   ( Réponses 13 | Lectures 1745 )
Haut de page 30/07/2014 @ 10:02 Bas de page
Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff


 
Messages 7966
Inscrit(e) le 04/01/2006


Rainsy
Publié le 25-07-2014 • Modifié le 25-07-2014 à 13:13

Cambodge: les partisans de l'opposition divisés sur Internet

par Stéphanie Gee

media
Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014.

REUTERS/Stringer



Le Cambodge est sorti d’une impasse politique longue de près d’un an, après un accord conclu, mardi 22 juillet, entre le parti au pouvoir et l’opposition. Cette dernière a décidé de mettre fin à son boycott de l’Assemblée nationale et à ses manifestations. Sur Internet, les avis sont mitigés.


Ce dénouement de la situation politique au Cambodge est salué par la communauté internationale et les investisseurs, mais il semble trouver un écho mitigé chez les partisans de l’opposition. Ils sont déjà des milliers, à ce jour, à avoir réagi sur la seule page Facebook de Sam Rainsy, le président de l’opposition.

C’est la déception, voire la colère, qu’expriment un certain nombre d’entre eux. « On s’est encore fait rouler dans la farine », écrit un sympathisant qui se dit « trahi ». Un autre se désespère : « J’ai perdu confiance. Je ne crois plus les hommes politiques qui ne font que tromper le peuple ». « Nos chefs se sont mis dans la gueule du loup », lit-on encore, aux côtés de commentaires plus lapidaires comme : « Je ne vous soutiens plus ».

Une résolution incomprise

Certains s’interrogent : pourquoi ne pas avoir négocié plus tôt si, au final, c’est pour aller siéger à l’Assemblée sans avoir réussi à évincer le Premier ministre Hun Sen, ce qui était une revendication de l’opposition ? D’autres promettent la mort prochaine de l’opposition, qui suivra, disent-ils, le même chemin que le parti royaliste Funcinpec. Au terme d’une longue crise politique, il y a dix ans, le Funcinpec avait finalement décidé de rejoindre le parti au pouvoir et sa popularité s’est érodée au point d’avoir presque disparu du paysage politique.

Tentative d'apaisement

Face aux incompréhensions des partisans de l’opposition, Sam Rainsy a tenté d’apaiser les mécontents en expliquant, dans une vidéo postée sur sa page Facebook, que cette décision était « la meilleure possible ». Il demande aux militants d’attendre avant de juger le parti. Il leur explique que le plus important est de mener une réforme électorale pour garantir des élections libres et justes, ce qui ne peut se faire que par la voie parlementaire. Une partie des partisans lui reste néanmoins fidèle et se félicite de cette réconciliation, qualifiée de « voie du milieu » par un internaute. Un autre reconnaît que l’opposition « n’avait pas le choix » en ajoutant qu'« il faut arrêter de nous battre et coopérer pour développer notre pays. Nous sommes tous de sang khmer ».

Mises en garde

Sam Rainsy tente ainsi de calmer les esprits. ll a réussi à en faire patienter certains, qui se disent aujourd’hui dans l’expectative. Mais les mises en garde sont nombreuses sur Internet. Un internaute prévient : « Ne nous décevez pas ». D’autres n’hésitent pas à afficher leurs craintes : « Attention à ne pas réduire en miettes des décennies de combat », « Soyez vigilants, méfiez-vous du Premier ministre, il est rusé et peut vous diviser » ou encore, « N’oubliez pas vos promesses ». La lecture de tous ces commentaires montre que l’opposition est attendue au tournant et qu’elle devra trouver les moyens de conserver le soutien populaire qu’elle a drainé depuis les élections.




http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20140725-cambodge-internet-sam-rainsy-facebook/






#107300 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 30/07/2014 @ 14:55 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg
 
Messages 1882
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
SR est dans la droite ligne des opposants khmers traditionnels. C’est-à-dire je prends ce qu’on me donne, j’essaie de limiter la casse et sauver ma gueule en premier.
Je ne pense pas que SR va changer grand-chose, il ne fera pas mieux que HS.
En tout cas le retour de SR à éviter le bain de sang et simplifier le travail de HS. En effet la révolte des jeunes était incontrôlable mais SR les a temporisé, stopper dans leurs élance en prônant le non violent. En excluant ceux qui osent braver la ligne du parti : « attention n’allez pas vous faire tuer… ».
Finalement le réveille du liseron d’eau est stopper nette.
Alors si vous cotiser pour SR, il vaut mieux le donner à HS. Au moins vous êtes sûre d’avoir une reconnaissance.
#107302 View NEO's ProfileView All Posts by NEOU2U Member
Haut de page 30/07/2014 @ 14:57 Bas de page
Re : Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff


 
Messages 7966
Inscrit(e) le 04/01/2006
NEO a écrit

Alors si vous cotiser pour SR, il vaut mieux le donner à HS. Au moins vous êtes sûre d’avoir une reconnaissance.





:rire1:











#107304 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 30/07/2014 @ 15:40 Bas de page
Re : Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005
NEO a écrit

SR est dans la droite ligne des opposants khmers traditionnels. C’est-à-dire je prends ce qu’on me donne, j’essaie de limiter la casse et sauver ma gueule en premier.
Je ne pense pas que SR va changer grand-chose, il ne fera pas mieux que HS.
En tout cas le retour de SR à éviter le bain de sang et simplifier le travail de HS. En effet la révolte des jeunes était incontrôlable mais SR les a temporisé, stopper dans leurs élance en prônant le non violent. En excluant ceux qui osent braver la ligne du parti : « attention n’allez pas vous faire tuer… ».
Finalement le réveille du liseron d’eau est stopper nette.
Alors si vous cotiser pour SR, il vaut mieux le donner à HS. Au moins vous êtes sûre d’avoir une reconnaissance.



'' sauver ma gueule en premier ''

Oufff! Je croyais que vous connaissiez le début des mouvements de protestation ( ou votre réveille du liseron d’eau ) et son initiateur qui ont ammené SROK peu à peu sur la voie démocratique.

Dans la gueule, je vous donne son nom....kékéké....c'était l'homme qui plantait des stupas. Sa gueule, il l'a sauvée trois ou quatres fois. Un fois c'était pendant l'attaque aux grenades, une autre fois, c'était durant la saisie des transports illégals, un obus tombait sur son bateaux,....

Le stupas, une fois planté pour la première fois, a été rasé par les bulldozers. Ça s'est arrivé il y a très très longtemps, à l'époque où personne n'osait regarder le bandit en face ou chuchuter son nom.

La deuxième fois, le stupas a été arrosé de boue et de peintures....la troisième fois...fuck, je m'en souviens plus kékéké....je sais qu'il en avait plein la gueule l'homme qui plantait des stupas.

Il y a le réveille des stupas avant le réveille du liseron d’eau. Vous ne saviez pas?


Pourquoi des stupas? fouilles-moi.

Edité le 12/08/2014 @ 18:20 par f6exb
#107306 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 09/08/2014 @ 18:11 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005

C'est dans Ki depuis une semaine déjà; Thean Vuthy qui se prenaitt pour dieu avait une relation étroite avec le psychopathe. Et aujourd'hui il est emprisonné par le même psychopathe. C'est pour vous dire qu'on rentre dans la bande des bandits la tête haute, et qu'on y sorte pieds en premier.

Ce n'est pas Thean Vuthy qui m'intéresse dans la vidéo( voir lien ) c'est ce que le bandit a dit dans la vidéo; il a dit plusieurs fois le mot '' YUON ''. Je n'ai pas écouté la vidéo, p.c.q le psychopathe parle en YIRCKNAME.


'' In this video, Hun Sen uses the word 'Yuon' repeatedly. Yes, 'Yuon, Yuon, Yuon'. Will Mr. Ou Virak file a complaint against PM from One-Eye party about this? ''


https://www.youtube.com/watch?v=9AAxJEu-izs

Edité le 12/08/2014 @ 18:19 par f6exb
#107392 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 09/08/2014 @ 20:10 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France

le mot '' YUON ''...



Situation explosive au Srok.
Savez-vous comment les khmers appellent les vietnamiens en cercle privé ?

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#107401 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 11/08/2014 @ 19:07 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) f6exb
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_1077.gif
 
Messages 1061
Inscrit(e) le 11/04/2007
Tu vas nous le dire ?

Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.
#107470 View f6exb's ProfileView All Posts by f6exbU2U Member
Haut de page 11/08/2014 @ 19:46 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Je vous laisse deviner...
Mon ressenti est que c’est une véritable cocotte-minute qui est prête à exploser à tout moment !

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#107473 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 12/08/2014 @ 06:48 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005

Il n'y a pas plus provocant, plus destructeur que ça; lui, c'est la limite maximum. T'es psychopathe. Croyez-vous que ce psychopathe veut la paix? Et on a laissé ce psychgoapthe répandre sa '' sagesse '' dans une université, devant une foule d'étudants. On veut avoir des cerveaux de psychopathe; et non de génie...kékéké....

http://www.phnompenhpost.com/national/cnrp-faithful-wasted-their-time-pm-claims

CNRP faithful wasted their time, PM claims

CNRP faithful wasted their time, PM claims
Tue, 12 August 2014
Meas Sokchea

Prime Minister Hun Sen yesterday mocked diehard opposition party supporters whom he said had devoted themselves and their livelihoods to the Cambodia National Rescue Party during its 10-month boycott of parliament, only to now be left abandoned and “in poverty” after the CNRP decided to take its seats.

Speaking to Norton University students during a graduation ceremony on Koh Pich, the premier first told the crowd that he was glad a political deal signed between the two parties on July 22 had brought an end to a year of deadlock.

He then took aim at opposition backers, who he said had single-mindedly followed the CNRP – instead of thinking about their families or jobs – during months of post-election protests.

“In the end, politicians are politicians. In the end, [the CNRP] joined the parliament while all of you are now outside selling cows, selling buffaloes, selling chicken and selling ducks,” Hun Sen said.


“Politicians are like a short boat [that can change direction easily]. A decision of the [CNRP’s] people’s congress was that the will of the people banned [the party] from joining parliament. But suddenly the will of the people [changed] to support [the CNRP] joining and struggling in parliament.”

Those who had not joined the opposition’s lengthy but ultimately unsuccessful crusade to reject the 2013 election and hold a fresh poll, Hun Sen intimated, were better off now than those who had.

“People who were not absorbed [with the CNRP], they are not poor [now] because they thought about their rice pot as well,” he said.

Opposition supporters both here and abroad have expressed disappointment in aspects of the deal that ended the political impasse. But CNRP spokesman Yim Sovann yesterday dismissed the premier’s words, saying that the Cambodian people will be able to see through such a transparent attempt to “incite” the public to turn against the opposition party.

“Khmer citizens have access to information to follow politicians and have the common sense to decide [on their own] to select leaders and take part in political affairs,” he said.

Edité le 12/08/2014 @ 18:16 par f6exb
#107478 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 12/08/2014 @ 17:42 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005
In the end, politicians are politicians '' En fait '' à la fin le diable reste le diable '' À vos risque et périls les honnêtes politiciens...kékéké

J'ai serré la main du diable c'est le livre de Roméo Dallaire, ancien lieutenant général des Forces canadiennes et commandant de la Mission des Nations unies pour l'assistance au Rwanda.

Sam Rainsy, lui aussi, a serré la main du diable. La différence c'est que l'autre diable en voulait aux Tutsis; tandis que ce diable en veut à lui. En 1997 le diable a lancé qq grenades pour le tuer. Il a survécu. Ça énerve le diable, il a alors lancé des roquette. Il a survécu, ça énerve encore plus le diable, il....

Edité le 12/08/2014 @ 18:16 par f6exb
#107481 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 12/08/2014 @ 17:52 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005

Le diable a vu qu'il y a une pauvreté chez les partisans du CNRP; Le diable a une vision humanitaire.


'' Prime Minister Hun Sen yesterday mocked diehard opposition party supporters whom he said had devoted themselves and their livelihoods to the Cambodia National Rescue Party during its 10-month boycott of parliament, only to now be left abandoned and “in poverty” after the CNRP decided to take its seats. ''

Edité le 12/08/2014 @ 18:17 par f6exb
#107482 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 12/08/2014 @ 17:59 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005
Le diable sait faire rire, et il fait ça de façon humanitaire; le Festival Juste Pour Rire devrait l'inviter.



“In the end, politicians are politicians. In the end, [the CNRP] joined the parliament while all of you are now outside selling cows, selling buffaloes, selling chicken and selling ducks,” Hun Sen said.

Edité le 12/08/2014 @ 18:17 par f6exb
#107483 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 12/08/2014 @ 18:03 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005
Pot de riz ou pot-de-vin kékéké...?


“People who were not absorbed [with the CNRP], they are not poor [now] because they thought about their rice pot as well,” he said.



Edité le 12/08/2014 @ 18:18 par f6exb
#107484 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 12/08/2014 @ 18:10 Bas de page
Re : Le Premier ministre Hun Sen (d) échange une poignée de main avec l'opposant Sam Rainsy, après une rencontre à Phnom Penh, le 22 juillet 2014. Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3635
Inscrit(e) le 10/01/2005
Les politiciens sont comme un bateau court. Le diable sait philosopher. On aime sa sagesse!kékéké Ça me fait penser à Sam Rainsy quand il était sur un bateau quand les roquette tombaient près de lui.

“Politicians are like a short boat [that can change direction easily].

Edité le 12/08/2014 @ 18:28 par BAC
#107485 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page