Board logo

Le Forum Khmer-Network » Actualités du Cambodge » Articles de presse » De la distinction subtile entre fuite et délit de fuite

De la distinction subtile entre fuite et délit de fuite

Vicheya - 08/01/2014 à 09:30

Vendredi, dans la province de Kandal, un jeune couple sur une moto tente de doubler un véhicule lorsque qu’une 4X4 surgit en face d’eux. Le véhicule percute de plein fouet le deux roues et poursuit sa route sans s’arrêter. Les victimes resteront plus d’une demi heure gisant sur le bas côté avant d’être évacuées, d’abord vers une clinique, puis vers l’hôpital Calmette de Phnom Penh. La jeune femme décède peu après son arrivée et son époux est gravement blessé, un rein éclaté. Ils ont 20 et 26 ans.

Hier, confirmation est tombée qu’aucune plainte ne serait déposée contre le fuyard, ni aucune enquête menée. Un avocat s’est présenté pour dédommager la famille : un peu plus de 1000 dollars de compensation, 400 dollars pour régler les frais médicaux et la promesse d’une moto neuve. « Mon client a résolu le problème avec la famille », déclare l’avocat.

« Mon avocat a tout de suis pris ses responsabilités envers la famille qui m’en est d’ailleurs très reconnaissante », explique le client qui n’est autre que Cheam Yeap, l’un des plus éminent députés du Parti du peuple cambodgien, également Président de la commission des finances de l’assemblée nationale.
«Ce n’est pas un délit de fuite. Si je me suis enfuis, c’est pour assurer ma sécurité personnelle». Et Cheam Yeap d’expliquer qu’il craignait d’être lyncher par la foule.
Un acte de légitime défense en quelque sorte?




kaunklau - 08/01/2014 à 11:54
On a évoqué récemment le problème de circulation au Cambodge .
Cet accident dont le conducteur est en fuite n'est pas le premier , ni le dernier .
Le problème de " lynchage " est vrai .
D'où pour sauver sa peau , le conducteur fautif ou non fautif s'enfuit .
ça également , les khmers ne savaient pas , qu'ils n'avaient pas le droit de lyncher les conducteurs , c'est un crime . Mais vu l'inefficacité de la police , c'est très difficile de juger sur le comportement des accidentés .
C'est un délit d'après le code de route , en plus , c'est de " l'homicide " .

Comment , il faut faire , si cet accident tombe sur nous ( membre de KN ou touristes ) ?

Mais 1000 $ pour le prix d'un mort , ce n'est pas cher payé dans ce pays !
Car il est probablement non assuré . Pour un député et président...
Il devra montrer l'exemple aux autres citoyens .

robin des bois - 08/01/2014 à 12:07
Version MEP/EDA donnée hier sur ce forum


[ Divers

* Le 22 novembre, la grosse voiture de Cheam Yéap, député PPC et porte-parole de fait du gouvernement, heurte de plein fouet une moto qui circulait en sens inverse et la traine, ainsi que ses deux occupants sur cinquante mètres. La passagère est tuée, le conducteur, son mari, grièvement blessé, laissé sans soins au bord de la route pendant une demi-heure. La voiture de Chéam Yéap ne s’arrête pas. Il pense n’avoir rien fait de mal, car il a immédiatement téléphoné à son avocat, puis donné 1 000 dollars à la famille de la victime ainsi que 500 au docteur qui soigne le blessé. Il lui a également acheté une nouvelle moto. Son action illégale, mais fréquente au Cambodge, est critiquée par l’OMS, par Handicap International et par l’opposition.]




Seun nmott - 08/01/2014 à 12:52
Bonjour
C'est un phénomène qui ne date pas d'hier , il faut le dire.
Cheam yeap n'est pas le premier, ni le dernier à se sauver pour échapper à un éventuel lynchage. Comme RDB a souligné : la justice populaire.
Cheam Yeap a une fois de plus, par cet acte, approuve que les tribunaux du royaume ne rendent pas la justice aux victimes.

Cheam Yeap avait eu une peur bleue de sa vie. Il doit réfléchir à nouveau comment éradiquer ce phénomène? Si vraiment il est un bon. Car échapper une fois, OK. Jamais un sans deux, et ce monsieur doit il se terrer? pas sûr, alors tant qu'à faire, faire des choses bien utile à la société, je le conseille,

Pour répondre à Kaunklau
Mon ami, ces gens savent faire la différence, ils ne sont pas des assassins.
Il y a des solutions, une volonté politique, seulement personne ne veut se mouiller, ils préfèrent les grosses cylindrés, de couleur noir de préférence(couleur du pouvoir, disent les locaux).

A mes chers lecteurs de KN , chers membres, ne faites pas comme M Cheam Yeap.


PS
-1- depuis cette affaire, on l'entend de moins en moins.
-2- j'avais connu cet expérience avec mon père sur la route de KEP, fuir, vers la fin des années 50,on n'a pas chercher à s'en. On n'a pas été lynché. Y avait pas de mort, plus de peur que de mal, cas mon père n'est pas un chauffard, on a pris soin toute de suite au blessé, on était même invité par les villageois à boire un verre...
Il y a plus d'un an ma nièce en moto(ppenh), est projetée de 5m par une voiture conduite par une autre jeune femme. Il n'y avait pas de lynchage. Ma nièce a eu sa cuisse cassée, 6 mois d'immobile, mais vivante.


robin des bois - 08/01/2014 à 14:16
Seun nmott a écrit

Bonjour

Il y a plus d'un an ma nièce en moto(ppenh), est projetée de 5m par une voiture conduite par une autre jeune femme. Il n'y avait pas de lynchage. Ma nièce a eu sa cuisse cassée, 6 mois d'immobile, mais vivante.





Vos derniers propos me font repenser aux conseils et/ou conversations auxquelles j'ai pu participer à PP :

- primo : pour tout Etranger et/ou Occidental sur place, éviter soigneusement de se trouver mêlé à un attroupement lié à un accident de la circulation ..

- secundo : il est beaucoup plus facile de "régler et dédommager" un accident de circulation où il n'y a que un ou des morts de la route
...qu'un accident où il y a des " blessés graves" :: dans ce cas, çà revient nettement plus cher !!

CQFD : si les circonstances ...et la discrétion s'y prêtent ... "ne pas hésiter à transformer un blessé grave en un mort de la route "...



Par exemple : petit "exercice pratique" basé sur le cas concret cité ci-dessus et les infos de MEP/EDA :

* femme tuée = 1 000 dollars
* mari blessé = 500 dollars pour le médecin, plus une moto neuve, plus "les futures emmerds" du survivant

CQFD : l'étude économique de ca cas montre nettement qu'il aurait fallu tuer les 2 passagers de la moto !





Edité le 08/01/2014 @ 14:30 par robin des bois

kaunklau - 08/01/2014 à 15:45
robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit

Bonjour

Il y a plus d'un an ma nièce en moto(ppenh), est projetée de 5m par une voiture conduite par une autre jeune femme. Il n'y avait pas de lynchage. Ma nièce a eu sa cuisse cassée, 6 mois d'immobile, mais vivante.





Vos derniers propos me font repenser aux conseils et/ou conversations auxquelles j'ai pu participer à PP :

- primo : pour tout Etranger et/ou Occidental sur place, éviter soigneusement de se trouver mêlé à un attroupement lié à un accident de la circulation ..

- secundo : il est beaucoup plus facile de "régler et dédommager" un accident de circulation où il n'y a que un ou des morts de la route
...qu'un accident où il y a des " blessés graves" :: dans ce cas, çà revient nettement plus cher !!

CQFD : si les circonstances ...et la discrétion s'y prêtent ... "ne pas hésiter à transformer un blessé grave en un mort de la route "...



Par exemple : petit "exercice pratique" basé sur le cas concret cité ci-dessus et les infos de MEP/EDA :

* femme tuée = 1 000 dollars
* mari blessé = 500 dollars pour le médecin, plus une moto neuve, plus "les futures emmerds" du survivant

CQFD : l'étude économique de ca cas montre nettement qu'il aurait fallu tuer les 2 passagers de la moto !





Ces propos sont vraiment écoeurants .
Personnellement , je n'ai pas l'idée à ce point là !
A la rigueur et ça dépend des circonstances , je me sauve en premier , puis je viendrai règler les circonstances après ( ce que tous les khmers pensent à mieux faire).
Mais surtout , il faut baisser le ton( ne pas gueuler , crier , insulter) avec les entourages du lieu d'accident et aider les victimes, ce que disait S.nM. . Car le geste non agressif avec des bonnes explications , pourra apaiser la situation dangereuse .
Les khmers considèrent les accidents de la route comme le jour de mal chance . Mais ils ne comprennent pas que la circulation devient de plus en plus difficile avec le nombre croissant des usagers de la route !
Combien de morts sur la route khmère 2013 ? + de 1900 morts ( plus que les victimes lors de l'affrontement armée avec les thais )



robin des bois - 08/01/2014 à 16:12
kaunklau a écrit


Ces propos sont vraiment écoeurants .
Personnellement , je n'ai pas l'idée à ce point là !
A




Le "petit exercice pratique " est bien de moi .. et je l'assume totalement..

Mais l'histoire des "morts et des blessés de la route" en pays khmer, désolé je ne l'ai pas inventé ..

Sur ce point très précis, et pour terminer ce "raisonnement affreux", il vaut donc beaucoup mieux être accidenté devant un groupe de témoins et en ville , que dans un coin perdu des routes du srok!!! Et çà on me l'avait dit aussi ..

Vous noterez cependant que ma petite "démonstration affreuse" va tout à fait dans le sens des "propos écoeurants " que vous avez notés et que vous dénoncez à juste titre ..

Au fait, selon vous, pourquoi ce Monsieur- bien sous tous rapports- a-t-il "trainé sur 50 mètres au minimum le malheureux couple à moto ?


Il n'avait plus de freins ?






Edité le 08/01/2014 @ 16:13 par robin des bois

Seun nmott - 08/01/2014 à 16:58
kaunklau a écrit



Ces propos sont vraiment écœurants .


Tu as raison.

kaunklau a écrit


Personnellement , je n'ai pas l'idée à ce point là !
A la rigueur et ça dépend des circonstances , je me sauve en premier , puis je viendrai règler les circonstances après ( ce que tous les khmers pensent à mieux faire).


C'est ce que fait comme CY, pas bon :mauvais:

Une vie n'a pas de prix. La famille accepte avec la gorge serrée, puisqu'elle est impuissante.

Les gens à la campagne voient naitre les rues goudronnées, partout , et sont très contents, mais ils ne se doutent pas que ça tue.
Les voitures du gens " phdach proêung", un transport de marchandise et des voyageurs, ne respectant aucune loi de la route ni de sécurité, filent à vive allure d'un point à l'autre, inconscient du danger que ça représente.
Les paysans les détestent, nourris de haine contre ses chauffards; car ils ont tué hommes et bêtes, puis se sont taillés; or quand ils en chopent un, ils deviennent furax et demandent justice par eux même. Voilà pourquoi.
Mais ils sont capables de reconnaitre le bon sens, si on trouve le temps et le moyen de les expliquer.

Si tu n'es pas chauffard, je ne demande pas de l'être pour essayer, tu pourras éviter bigrement un accident. J'ai voyagé beaucoup en voiture, avec famille ou en location avec chauffeur. Nous avons fait des milliers de Km à travers le Cambodge de l'est à ouest , du nord au sud. No accident.

Et j'ai vu des circonstances, des endroits, qui pourront provoquer des accidents que beaucoup de gens , manque d'expérience, n'y ont pas songé.

PS:
-depuis 33 ans que j'ai mon permis de conduire,j'ai fait en moyen 20 000km /an, je n'ai jamais eu un accident. J'ai conduit la voiture de mon père avant 75. Je n'ai jamais conduit au srok depuis.
-Éviter de tuer, est pourtant une des cinq préceptes du Bouddha. Alors il n'y aucune raison de dire que je suis pressé... et ... :mauvais:


NeakReach - 08/01/2014 à 20:36
Une petite histoire sympathique sur l’accident de voiture au Srok :

http://vivreaucambodge.wordpress.com/2012/12/04/accident-de-voiture/

J’aime bien la conclusion de cette histoire :

"Le souci dans ce genre de situation, c’est qu’on ne sait jamais si on doit la prendre au sérieux ou pas sachant que chaque accidenté fait le mort pour empocher le maximum d’argent. Aussi, si notre voiture a été aussi rapidement encerclé, c’est parce que le hit & run est une coutume très fréquente au Cambodge."

----------

Quand la justice est défaillante, plus personne n’y croit, et la population essaie de faire justice elle-même.


Edité le 08/01/2014 @ 22:11 par NeakReach

f6exb - 08/01/2014 à 22:54
Sacré Jean-Benoît !

Vicheya - 09/01/2014 à 07:42
Seun nmott a écrit

kaunklau a écrit



Ces propos sont vraiment écœurants .


Tu as raison.


Une vie n'a pas de prix. La famille accepte avec la gorge serrée, puisqu'elle est impuissante.






Mais hélàs une vie a un prix, spécialement dans des pays comme le Cambodge. Le calcul de RDB, je l'ai entendu plusieurs fois dans la bouche des expats. Tout le monde le sait, les gens, des deux cotés, agissent en conséquences (les victimes font les malades et les mauvais conducteurs deviennent des tueurs en partant ou en finissant le travail) et c'est encore plus dangereux.

Regardez simplement la réaction de ce bloggeur. Aurait il réagi pareil en France ? Aurait il osé allumer une cigarette devant le blessé, plutôt que s'agenouillé vers lui pour voir ou il avait mal et donner les premiers secours ? car meme si ce mec n'est pas mort, il a quand meme subi un bon choc. En France, personne n'aurait osé suggérer un diagnostic dans la rue. On laisse ca au professionnel.


le effaçable - 09/01/2014 à 09:32
NeakReach a écrit

Une petite histoire sympathique sur l’accident de voiture au Srok :

http://vivreaucambodge.wordpress.com/2012/12/04/accident-de-voiture/

J’aime bien la conclusion de cette histoire :

"Le souci dans ce genre de situation, c’est qu’on ne sait jamais si on doit la prendre au sérieux ou pas sachant que chaque accidenté fait le mort pour empocher le maximum d’argent.."


C'est comme affirmer que des khmers en viennent à risquer leurs vies dans les accidents pour gagner un maximum d'argent

Edité le 09/01/2014 @ 09:34 par le effaçable

kaunklau - 09/01/2014 à 10:03
Ce que je voulais dire par " écoeurant " , c'est l'approche de la méchanceté voire un crime .
exemple : S'il y a 1 mort et un blessé grave lors d'un accident de circulation dans un coin perdu , je ne pourrai pas " volontairement " , tuer le 2 ème blessé pour qu'il y a en tout 2 morts afin de pouvoir rembourser moins .
C'est trop inhumain .

Imaginez un scénario , dans un accident que vous êtes impliqué , en campagne , personne vous voit :
- le 1 er par terre : mort
- le 2 ème resté bloqué ,dans la voiture , en train de demander l'aide ,
- et vous n'avez rien ,
êtes-vous capable de finir ce 2 ème avec un coup de bâton ou le laisser brûler ?.
Je ne pense pas que vous êtes capable de réagir de telle sorte .

En France , la notion d'aide de personne en danger nous avait ancré dans le coeur , on nous avait formé " secouriste " au travail , l'aide au victime ...ect.
D'où , ce n'est pas possible .

Mais chez les " khmers " , on peut voir ce phénomène , par exemple , lors de la manifestation récente . Dans un reportage , une dame , cherche ses proches , victime , en disant : les militaires ont jeté le corps dans un endroit inconnu ??? .
On pourra également trouver :
au lieu d'aider la victime , fouiller ses porte-feuilles , piquer ses bizoux . Quand il y a l'incendie dévaliser la victime ou encore en voyant une personne en train de se noyer , le laisser mourir afin de voler ses biens .
Cette formation , il faut aller apprendre chez les khmers rouges : pas de coeur , pas d'indulgence , pas humain . On est que des objets .


Edité le 09/01/2014 @ 10:05 par kaunklau

lebosskhmer - 09/01/2014 à 10:26
Vicheya a écrit


Vendredi, dans la province de Kandal, un jeune couple sur une moto tente de doubler un véhicule lorsque qu’une 4X4 surgit en face d’eux. Le véhicule percute de plein fouet le deux roues et poursuit sa route sans s’arrêter. Les victimes resteront plus d’une demi heure gisant sur le bas côté avant d’être évacuées, d’abord vers une clinique, puis vers l’hôpital Calmette de Phnom Penh. La jeune femme décède peu après son arrivée et son époux est gravement blessé, un rein éclaté. Ils ont 20 et 26 ans.

Hier, confirmation est tombée qu’aucune plainte ne serait déposée contre le fuyard, ni aucune enquête menée. Un avocat s’est présenté pour dédommager la famille : un peu plus de 1000 dollars de compensation, 400 dollars pour régler les frais médicaux et la promesse d’une moto neuve. « Mon client a résolu le problème avec la famille », déclare l’avocat.

« Mon avocat a tout de suis pris ses responsabilités envers la famille qui m’en est d’ailleurs très reconnaissante », explique le client qui n’est autre que Cheam Yeap, l’un des plus éminent députés du Parti du peuple cambodgien, également Président de la commission des finances de l’assemblée nationale.
«Ce n’est pas un délit de fuite. Si je me suis enfuis, c’est pour assurer ma sécurité personnelle». Et Cheam Yeap d’expliquer qu’il craignait d’être lyncher par la foule.
Un acte de légitime défense en quelque sorte?






Voilà une ignorance sur les conditions de ses compatriotes en Asie sur les accidents de la route! Faut sortir un peu...sinon, crier aussi l'injustice ailleurs, surtout parmi les plus dits civilisés sur leur méthode en cas d'accident!


Bien que je déplore ce genre d'accident et de scène, et me révolteront toujours mais dans les pays en développement, la triste réalité est ainsi. Nous ne sommes pas sur les mêmes lois et conditions qu'en France. Le service de l'Ambassade de France au Cambodge ou au Vietnam, ou ailleurs dans le monde (PED) recommande à leurs ressortissants de fuir et de ne pas rester sur le lieux de l'accident pour éviter les lynchages populaires, quit à réparer les dégâts après. Il faudrait donc alors demander aux français sur place, pourquoi une telle mesure? Pour un pays prônant le respect des Droits de l'Homme et soucieuse des lois et des règlementations, pourquoi de tels conseils prodigués?










Edité le 09/01/2014 @ 10:31 par lebosskhmer

robin des bois - 09/01/2014 à 10:50
???????


Au choix du lecteur :

http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps/asia/vkhm/rhkam.html

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/cambodge_12304/index.html

et sur ce lien, cliquer SVP :
- soit sur "Transports"
- soit sur "Sécurité"


ps : il y a aussi la brochure MFE "Vivre à l'Etranger" qui n'est pas "spécial Cambodge"




Edité le 09/01/2014 @ 11:04 par robin des bois

kaunklau - 09/01/2014 à 11:43
Bien vu , merci RDB pour le lien .
Les textes sont tous frais .

gabriel - 09/01/2014 à 12:20

Les assurances existent et sont même obligatoire pour les autos, donc sur l'aspect du règlement financier vous ne citez que des légendes urbaines, ou les faits pécuniaires pour des conducteurs en contravention avec la loi du pays. Le lynchage c'est du pipeau aussi à condition de ne pas se foutre de la gueule des victimes et d'appeler de suite la police.

Par ailleurs beaucoup de motos sont désormais assurées, il me semble même que cela devait devenir obligatoire, mais comme pour les casques, le non respect se justifie par le manque de moyens financiers.

kaunklau - 09/01/2014 à 12:38
gabriel a écrit


Les assurances existent et sont même obligatoire pour les autos... Le lynchage c'est du pipeau aussi à condition de ne pas se foutre de la gueule des victimes et d'appeler de suite la police.


Il faut quand même rester vigilant . Ce que j'avais dit aussi , lors de l'accident " rester calme , polis , aider la victime , appeler le secours , si c'est possible ..." , les gens ne sont pas tous des sauvages .
Mais quand on commence à gueuler , parce qu'on est chef par ci , chef par là et voir la victime comme une ordure , le lynchage pourra y avoir . Après , n'allez pas chercher la justice , si vous n'êtes pas déjà mort .

robin des bois - 09/01/2014 à 12:50

Sur ce thème, ce qui serait très intéressant serait d'avoir des statistiques "relativement fiables" :
- des accidents mortels, des accidents corporels, voire des accidents matériels
- portant sur les 4 dernières années ,
- mois par mois, mais de préférence semiane par semaine ( il n'y en a que 52 dans une année!!!)
- selon les "provinces" et "axes routiers", villes ou campagnes ..

Le rapprochement- pour les mêmes semaines sur 4 ans- devrait donner déjà des tendances très intéressantes à analyser.

Je ne sais pas si cela existe vraiment au Cambodge, "mon expérience personnelle m'ayant rendu très réservé et de la plus extrême prudence .....
( les "chiffres globaux", eux, semblent inquiétants : point barre!)

Car si "les stats sont fausses au départ, pourquoi s'em***der ? ",
me direz-vous à juste raison ?





Edité le 09/01/2014 @ 12:54 par robin des bois

gabriel - 09/01/2014 à 13:02

Je ne suis pas capable de répondre à la demande de RDB mais les chiffres de 2011 sur 2010 çà je peux :

1890 morts en accidents de la route soit 10% de plus qu'en 2010
8554 blessés soit - 11% (9662 en 2010).
5007 accidents contre 5577 soit - 10%

Pour info 16% des accidents sont dus à l'alcool.


robin des bois - 09/01/2014 à 13:41
gabriel a écrit


Je ne suis pas capable de répondre à la demande de RDB mais les chiffres de 2011 sur 2010 çà je peux :

1890 morts en accidents de la route soit 10% de plus qu'en 2010
8554 blessés soit - 11% (9662 en 2010).
5007 accidents contre 5577 soit - 10%

Pour info 16% des accidents sont dus à l'alcool.





Merci GABRIEL

CQFD en lecture directe : moins de blessés et plus de morts

Après tout ce qui a été dit ci-dessus, serait-ce une simple coïncidence, ou un malheureux effet du hasard ???



gabriel - 09/01/2014 à 13:52

Je ne pense pas qu'il faille aller dans ce sens au niveau de l'analyse, plus simplement le nombre de voitures a plus que doublé ces dernières années et en ville le choc voiture contre moto est hélas souvent mortel. Il est rare lorsque l'on passe un peu de temps en ville (à circuler) de ne pas voir un ou plusieurs accidents. Moto surchargées, enfant au guidon côté moto de l'autre petite nana au volant de gros 4x4, hommes "d'affaires" au téléphone et sorties de KTV plus que chargée suffisent à expliquer cette dérive mortelle.

Il n'y a aucun hasard, PP et les autres grandes villes deviennent très dangereuses du fait d'une infrastructure routière déficiente, de flics qui ne pensent qu'à améliorer leurs salaires de merde et des permis de conduire que l'on achète pour pas cher.

Seun nmott - 09/01/2014 à 13:55
robin des bois a écrit

gabriel a écrit


Je ne suis pas capable de répondre à la demande de RDB mais les chiffres de 2011 sur 2010 çà je peux :

1890 morts en accidents de la route soit 10% de plus qu'en 2010
8554 blessés soit - 11% (9662 en 2010).
5007 accidents contre 5577 soit - 10%

Pour info 16% des accidents sont dus à l'alcool.





Merci GABRIEL

CQFD en lecture directe : moins de blessés et plus de morts

Après tout ce qui a été dit ci-dessus, serait-ce une simple coïncidence, ou un malheureux effet du hasard ???





Ces chiffres pour moi c'est juste une donnée. Il est loin d'être fiable.

Il y a des tués sur place?

Et les morts suite à ces accidents quelques jours ou quelques semaines après?

:reflechi1:

kaunklau - 09/01/2014 à 14:00
gabriel a écrit




... de flics qui ne pensent qu'à améliorer leurs salaires de merde ...


has has has ! allons , d'après certains , les fonctionnaires de H.Sen gagnent bien leur vie !
et le coût de vie également , il faut rien réclamer .

gabriel - 09/01/2014 à 14:15

SN ces chiffres valent ce qu'ils valent, ils ont le mérite de donner au moins un ordre d'idée. De même en France faut-il se fier aux statistiques. On fait dans l'informatif et je pense qu'ils sont assez édifiants quand même, ne pas oublier que le Cambodge est un tout petit pays, que le pourcentage d'habitants possédant un véhicule même en progression reste quand même largement en dessous d'un pays comme la France. Ils sont donc très élevés si l'on faisait une étude plus poussée mais là j'avoue que je n'ai pas toutes les données.

Kaunklau même si je ne suis pas d'accord avec "certains" comme tu dis pudiquement, ces certains n'ont jamais écrit ni laisser entendre que les policiers gagnaient bien leur vie "certain" a simplement exprimé que les fonctionnaires jouissaient d'un peu plus de biens que d'autres. Pourquoi se fabriquer des adversaires à bon marché.

Seun nmott - 09/01/2014 à 16:38
gabriel a écrit


SN ces chiffres valent ce qu'ils valent, ils ont le mérite de donner au moins un ordre d'idée.



Tout à fait d'accord avec vous.

J'avais vu beaucoup d'effort ont été fait de la part des ONG et des autorités, mais il ne se trouve qu'il reste encore insuffisant. Des preuves encore décevantes lors de la dernière fête de Pchumben, dont les véhicules de transport de voyageurs sont chargés à bloc et sur le toit.. :quoi:

La fête de têt ou de nouvelle an chinois approche..:chaipas:

kaunklau - 09/01/2014 à 17:30
Il y a aussi le comportement des inconscients :

35983_pheuk.jpg

Les ivrognes disaient : " pheuk , pheuk oy ké sègn , pheuk deur maneak ègn pheuk tveur avey "
( " Boire , boire jusqu'on on me transporte à l'hôpital , autrement ça sert à rien de picoler" )

Le gaillard ne pourra plus continuer la route , car il était plein .
Il immobilise son scooter et faisait la sieste sur le trottoir !
Les passants l'avaient réveillé ...

Je vous jure , ce n'est pas K.Klau !


Edité le 09/01/2014 @ 17:40 par kaunklau

Seun nmott - 09/01/2014 à 20:04
kaunklau a écrit

Il y a aussi le comportement des inconscients :

35983_pheuk.jpg

Les ivrognes disaient : " pheuk , pheuk oy ké sègn , pheuk deur maneak ègn pheuk tveur avey "
( " Boire , boire jusqu'on on me transporte à l'hôpital , autrement ça sert à rien de picoler" )

Le gaillard ne pourra plus continuer la route , car il était plein .
Il immobilise son scooter et faisait la sieste sur le trottoir !
Les passants l'avaient réveillé ...

Je vous jure , ce n'est pas K.Klau !


Je te crois, il est bien plus maigre que toi, il ne fait pas 70kg

lebosskhmer - 09/01/2014 à 20:15
robin des bois a écrit

???????


Au choix du lecteur :

http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps/asia/vkhm/rhkam.html

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/cambodge_12304/index.html

et sur ce lien, cliquer SVP :
- soit sur "Transports"
- soit sur "Sécurité"


ps : il y a aussi la brochure MFE "Vivre à l'Etranger" qui n'est pas "spécial Cambodge"






Oui, c'est ce qui est dit officiellement! Et que depuis que les compagnies d'assurances existent.




Seun nmott - 09/01/2014 à 20:27
lebosskhmer a écrit

robin des bois a écrit

???????


Au choix du lecteur :

http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps/asia/vkhm/rhkam.html

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/cambodge_12304/index.html

et sur ce lien, cliquer SVP :
- soit sur "Transports"
- soit sur "Sécurité"


ps : il y a aussi la brochure MFE "Vivre à l'Etranger" qui n'est pas "spécial Cambodge"






Oui, c'est ce qui est dit officiellement! Et que depuis que les compagnies d'assurances existent.






Oui , mais c'est des RICOLA!! :languetourne:

NeakReach - 09/01/2014 à 20:45
Seun nmott a écrit

kaunklau a écrit

Il y a aussi le comportement des inconscients :

35983_pheuk.jpg

Les ivrognes disaient : " pheuk , pheuk oy ké sègn , pheuk deur maneak ègn pheuk tveur avey "
( " Boire , boire jusqu'on on me transporte à l'hôpital , autrement ça sert à rien de picoler" )

Le gaillard ne pourra plus continuer la route , car il était plein .
Il immobilise son scooter et faisait la sieste sur le trottoir !
Les passants l'avaient réveillé ...

Je vous jure , ce n'est pas K.Klau !


Je te crois, il est bien plus maigre que toi, il ne fait pas 70kg



:reflechi2::reflechi2::reflechi2:
Monsieur Kaunklau a sorti la photo de sa jeunesse...

Vicheya - 10/01/2014 à 07:54


Je confirme hélas que les conseils données aux expats, en tout cas en 2005, étaient de fuir. Quand il nous arrivait de conduire les voitures de fonctions, ce sont les ordres que notre chef nous donnait.

Heureusement, nous n'avons été qu'une fois dans cette situation et sans gravité, mon chef a percuté une moto, nous roulions au pas, ainsi que la moto. La jeune fille a eu un hématome au poignet et mon chef, contrairement aux conseils, s'est arrêté et lui a donné un peu d'argent. J'ajoute que la jeune fille n'est pas tombée, juste déséquilibrée.


kaunklau - 10/01/2014 à 11:37
Quand j'irai au Cambodge et si pas malheur , il m'arrive un accident de circulation entrainant des morts ou des blessés , je ne me sauverai pas .Je ferais dans la règle de courtoisie , que je vis ici :
aider les blessés , appeler les secours et surtout la politesse qui est la règle de base dans la société khmère .
Au Cambodge , on roule doucement et le klaxon pour "un dépassement" est un usage " normal" , à savoir !!!.

Le jour où on se sauve et qu'il y a mort d'homme , à l'avenir , la conscience ne nous tolère pas .

YEAB CHEAM , " un grand Monsieur du régime H.Sen " , s'est sauvé , ce n'est pas parcequ'il a peur de se faire lyncher , mais c'est plus tôt un non respect de la vie d'autrui point .
S'il reviendra payer , via son avocat , 1000 $ à la victime ( une somme modique pour une vie humaine ) ,ce n'est pas , par son regret , mais , c'est parcequ'il avait peur de se faire dénoncer par la presse , ou par les députés de parti d'opposition à l'Assemblée nationale .