Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2  3  4  5 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen   ( Réponses 108 | Lectures 8719 )
Haut de page 05/11/2013 @ 13:48 Bas de page
Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) JayavarmanVII
Membre Junior
MembreMembre

ava_3032.jpg
 
Messages 56
Inscrit(e) le 03/11/2013





HACKERS - Anonymous Cambodia annonce pour aujourd'hui une marche virtuelle


Nous ne saurons ni combien ils sont, ni quel âge ils ont, s’ils sont tous hackers, « geeks » ou simplement masqués par le visage préoccupant de Guy Fawkes, arrêté pour avoir tenté de détruire le Palais de Westminster à Londres il y a quatre siècles. Toutefois, dans une interview en ligne accordée au Petit Journal, le groupe Anonymous Cambodia explique sa vision et sa nouvelle manifestation : une marche virtuelle du 5 novembre.


En 1605, Guy Fawkes, catholique, refuse que Jacques 1er, souverain Anglican, siège à Westminster. Il décide de faire exploser le bâtiment le 5 novembre et se fait arrêter. Loin de la religion, le groupe Anonymous a commencé à revendiquer l’usage du masque de Guy Fawkes en 2008, tel qu’il est représenté dans le film V for Vendetta sorti trois ans auparavant, qui dépeint un état oppressif se servant de la peur pour régner et la mise en place d’une vendetta pour s’en affranchir. « Souviens-toi, souviens-toi, souviens-toi du 5 Novembre» en est le slogan. "Nous organisons une marche virtuelle car si nous l’organisions dans les rues du Cambodge, nos supporters se feraient arrêter", confie un des Anonymous du Cambodge. "Nous verrons à quel point les Cambodgiens ont peur ; si c’est le cas, il ne se passera rien".

Chez les Anonymous Cambodia, Hun Sen est qualifié de “plus dictateur que celui des Etats-Unis” car, aux Etats-Unis, il est possible de défiler dans les rues. Le but de cette marche virtuelle (http://pastebay.net/1343121) est d’attaquer quelques sites Internet, notamment celui de l’usine singapourienne de textile SL (http://www.slcambodia.com/). Depuis le début de l’année 2013, le groupe AnonymousCambodia a déjà hacké des sites internet du gouvernement – tel que celui de l’Unité anti-corruption, ce qui a été qualifié d’ "actes terroristes" par un porte-parole du gouvernement en septembre dernier. "Nous voulons simplement que les citoyens Cambodgiens n’aient plus peur et puissent profiter de leurs droits, libres de toute surveillance ou de censure – qu’elle soit physique ou virtuelle. S’ils le veulent, ils doivent s’en affranchir", continue notre interlocuteur derrière son écran. SL a récemment été l’objet de critiques en raison des conditions de travail et de production imposées à ses ouvrières. L’un de ses plus gros clients, Levi’s, s’est retiré de la production faute de suivre leurs principes de fabrication.

Paradoxalement, chez AnonymousCambodia, Internet n’est pas le mécanisme central de l’opération même si beaucoup sont des hackers. "Si des membres du gouvernement eux-mêmes décident de nous aider en nous donnant des informations, cela aura encore plus d’impact sur le gouvernement actuel", confie le membre d’Anonymous. "Il ne s’agit pas seulement d’utiliser des ordinateurs", continue-t-il. Au Cambodge, seuls 3 millions de personnes utilisent Internet selon les données du gouvernement datant de décembre 2012. Cela représente 60% de plus qu’en 2011.

La censure, une des raisons des attaques
L’une des dernières actions du groupe fut de bloquer le site internet des Chambres Extraordinaires au sein des Tribunaux cambodgiens (www.eccc.gov.kh) car, dans un article de Radio France Internationale publié en khmer, certains avocats confiaient leur difficulté à pouvoir mener à bien leur travail (http://www.khmer.rfi.fr/victim-claim-there-is-pressure-in-eccc). "Nous savons que les CETC ont demandé à certaines victimes de se taire sur ce qu’elles ont vécu durant le régime de Pol Pot", renchérit notre interlocuteur. "La censure est l’une des raisons les plus importantes à nos attaques informatiques", continue-t-il. "Pour résumer, chacun devrait être à même de connaître ce qui se trame derrière ce qui nous importe dans la vie. Chacun devrait savoir pourquoi [le gouvernement] accorde des terres à une entreprise ou un sénateur", explique-t-il. Les sites internet hackés ne sont pas le fait d’un seul. Il s’agit d’attaques DDOS produites par plusieurs hackers et destinées à bloquer les sites. Pour ce qui est du site des CETC, notre interlocuteur a pris la décision et d’autres l’ont rejoint depuis le groupe international des Anonymous. Mais la décision d’attaquer un site peut également être prise de manière collective. "Nous ne connaissons pas d’autorité", déclare l’interviewé.



Pourtant décidés à promouvoir la transparence, le groupe déclare que « la politique ne [les] intéresse pas mais [que] le système électoral cambodgien ne peut être digne de confiance ». Questionné sur ce que veut dire « politique » pour le groupe, notre interlocuteur se voit dans l’obligation de répondre qu’il prendra conseil auprès des membres qualifiés pour répondre : «d’après moi, ce n’est pas important. Ce qui compte, c’est que chacun puisse être libre ». Aussi pour eux, le film V comme Vendetta est un exemple rempli d’inspiration que tous les citoyens cambodgiens devraient regarder et comprendre. Mais ce film est-il applicable à la société cambodgienne actuelle ? « Dans un sens ou un autre, il explique que l’invincibilité se comstruit de manière collective. Tout comme dans le proverbe Khmer selon lequel ‘on ne peut pas briser un tas de baguette’ », conclue notre interlocuteur.

Anonymous s’est fait connaître du public au Cambodge en septembre 2012 après l’arrestation du co-fondateur du site PirateBay Gottfrid Svartholm. Le collectif avait alors publié plus de 5 000 documents (http://par-anoia.net/assessment/kh/), provenant notamment du Ministère des Affaires Etrangères du Cambodge.


Clothilde Le Coz (www.lepetitjournal.com/cambodge) mardi 5 novembre 2013




SOURCES : http://www.lepetitjournal.com/cambodge/accueil/a...ent=Subscriber%23775&utm_campaign=NLCambodge







anonymous.jpg anonymous.jpg 111.77Ko
Le fichier a été téléchargé 887 fois
anonymous.jpg
#100788 View JayavarmanVII's ProfileView All Posts by JayavarmanVIIU2U Member
Haut de page 05/11/2013 @ 14:11 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg
 
Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
Une marche virtuelle au Cambodge ?
Ça me laisse un peu rêveur...

Pas besoin d'argumenter. Quiconque a la moindre idée de ce qu'est le Cambodge aujourd'hui ne peut que se fendre la g...

http://khmerologie.wordpress.com/
#100789 View pascal_zh's ProfileView All Posts by pascal_zhU2U Member
Haut de page 05/11/2013 @ 20:00 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg
 
Messages 3771
Inscrit(e) le 11/04/2007
Moi, je préfère le courage des bonnets rouges bretons... Pas chauvin pour un sou :lol:

k.gifn.gif
#100807 View Aekreach's ProfileView All Posts by AekreachU2U Member
Haut de page 05/11/2013 @ 20:41 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Moi, je n’aime pas trop ceux qui jouent au (ou prennent pour un) Zorro.

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#100816 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 05/11/2013 @ 20:55 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Franchement , j'ai rien compris de ce texte , lepetitjournal , concernant "Anonymous " .
D'ailleurs j'ai déjà entendu parler de Anonymous , mais sans plus .
On dirait que c'était quelque chose de "virus informatique" .

#100819 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 06/11/2013 @ 08:11 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Selon VNA + , les 2 partis politiques reprennent leurs discussions :

http://fr.vietnamplus.vn/Home/Cambodge--PPC-et-C...t-de-regler-leurs-differends/201311/36201.vnplus

Cambodge : PPC et CNRP continuent de régler leurs différends
06/11/2013 | 11:08:11

Le Parti du peuple cambodgien (PPC) et le Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) se rencontreront à nouveau d'ici la fin de cette semaine, ont annoncé mardi les groupes de travail des deux parties qui viennent de clôturer des négociations de trois heures à Phnom Penh.

Selon le chef de la délégation de négociations du PPC, le secrétaire d'Etat de l'Intérieur Prum Sokha, et le porte-parole du CNRP, Yeam Sovan, les deux parties négocieront les points litigieux arrêtés par le Premier ministre Hun Sen, vice-président du PPC, et le président du CNRP, Sam Rainsy, lors des dernières négociations des 16 et 17 septembre, notamment d'éviter toutes formes de violence, de réformer le système électoral, ainsi que de nombreux organes dirigeants du pays.

Selon la Commission électorale nationale du Cambodge (CEN), le PPC a obtenu 68 des 123 sièges de l'Assemblée nationale de la 5e législature, et le CNRP, 55. Mais, le CNRP rejette toujours ces résultats, tandis que le PPC a tenu la première session de l'AN et formé le nouveau gouvernement.

L'opinion mondiale appelle les deux parties à poursuivre leurs négociations afin de régler leurs différends sur ces élections législatives. -VNA


#100838 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 06/11/2013 @ 11:52 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg
 
Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
J'ai reçu aujourd'hui par mail un message parlant de dissensions sévères entre Sam Rainsy et Kem Sokha.
Est-ce que quelqu'un d'autre aurait reçu aussi ce message ? (Apparemment, c'est un envoi massif.)

http://khmerologie.wordpress.com/
#100861 View pascal_zh's ProfileView All Posts by pascal_zhU2U Member
Haut de page 27/11/2013 @ 11:36 Bas de page
Re : Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) petiteheidi
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

yingyang.gif
 
Messages 987
Inscrit(e) le 02/11/2007
.

Edité le 28/10/2015 @ 19:06 par petiteheidi
#101742 View petiteheidi's ProfileView All Posts by petiteheidiU2U Member
Haut de page 27/11/2013 @ 16:29 Bas de page
Re : Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg
 
Messages 3771
Inscrit(e) le 11/04/2007
pascal_zh a écrit

J'ai reçu aujourd'hui par mail un message parlant de dissensions sévères entre Sam Rainsy et Kem Sokha.
Est-ce que quelqu'un d'autre aurait reçu aussi ce message ? (Apparemment, c'est un envoi massif.)


Moi, je n'ai rien reçu.

k.gifn.gif
#101753 View Aekreach's ProfileView All Posts by AekreachU2U Member
Haut de page 27/11/2013 @ 19:37 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Sam Rainsy est assez malhonnête dans le sens qu'il ne permets à aucun de ses députés à siéger à l'Assemblée Nationale, et pourtant c'est lui même qui prétends vouloir défendre un système démocratique au pays...c'est seulement sous l'ère de Hun Sen que les députés peuvent se battre à l'A.N car autrefois, l'opposition se réfugiait dans les forêts pour faire leur devoir d'opposant (sous l'ère du Sangkum Reastr Niyum, les " 3 fantômes" qui sont 3 députés à entrer dans la forêt pour contester: Hou Youn, Khieu Samphan etc...).

Si SR laisse ses députés siéger, cela voudrait dire qu'il n'a plus AUCUN RÔLE, car il n'a aucune fonction gouvernementale...si ne n'est que leader du parti CNRP, alors pour rien au monde, il laisserait passer une telle occasion.



Et tant que les députés restent dehors, l'argent coule à flot! Et n'oubliez pas qu'il est aidé financièrement par les américains et techniquement par la C.I.A.
Ils ont mis en place le même processus de déstabilisation comme pour le Printemps arabe (Tunisie, Lybie, Egypte etc...) via Facebook.

La "moeuf" de"I Love Cambodia Hot News" n'est qu'une potiche...elle a étė rapprochée par les experts américains et du CNRP et vendu son site pour en faire un rėseau de propagande.


Alors, l'honnêteté et le patriotisme de SR...vous savez ce que j'en pense...de la foutaise!! Pire, du foutage de gueule!!

Edité le 27/11/2013 @ 20:11 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#101761 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 27/11/2013 @ 20:00 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
qcwp1Fg.jpg
#101763 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 27/11/2013 @ 20:58 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) petiteheidi
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

yingyang.gif
 
Messages 987
Inscrit(e) le 02/11/2007
.

Edité le 28/10/2015 @ 19:06 par petiteheidi
#101773 View petiteheidi's ProfileView All Posts by petiteheidiU2U Member
Haut de page 27/11/2013 @ 21:02 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
petiteheidi a écrit


Réunion privée hier (+ 5h00) avec SR :
-Samai Técho se termine bientôt.
-L’opposition va s’intensifier la lutte ( manifs toutes les semaines ).
- 4 = PPC ; 7 = PSR --> slogan : [b]‘’ Mong Bourn Khé lnoeth – Mong pram pi preah atith ploer [b]‘’. On frappe sur tambours et casseroles....
-3 grands généraux retournent le bout de leurs fusils dans l’autre sens, et ça continue.
-Fête de Kathèn, où est dont passé Mr Hun Sèn & Cie ?
-Les mécontentements généraux de la populations Khmère dépassent le seuil critique de 30%. Selon la loi du Dharma ( chhbab tormachhirt ), que se soit animaux ou humaines : rien de résiste.

Je suis croyant :-P




Pour plus d'info :

http://www.cambodge-post.com/lopposition-annonce...estations-hebdomadaires-a-partir-du-15-decembre/

Copier / coller :

L’opposition annonce des manifestations hebdomadaires à partir du 15 décembre

C’est à Siem Reap et non pas à Phnom Penh comme annoncé précédemment que le Parti du Sauvetage national du Cambodge (CNRP) a finalement décidé de manifester le 10 décembre à l’occasion de la journée mondiale des droits de l’homme de l’ONU. Plusieurs autres manifestations auront lieu à Phnom Penh ce jour là, à l’appel des ONG notamment, mais aussi des quelques 5000 employées de l’usine textile SL, et c’est la raison pour laquelle l’opposition a préféré délocaliser son défilé, a expliqué l’un des porte-paroles du Parti.

Mais le 15 décembre, et durant les semaines qui suivront, le Parti appellera à des manifestations hebdomadaires.

Les députés de l’opposition refusent toujours de siéger à l’assemblée nationale tant qu’une enquête indépendante sur les résultats des élections législatives du 28 juillet ne sera pas conduite.
Selon les résultats officiels, le Parti du peuple cambodgien a remporté 68 sièges et l’opposition 55 sièges. L’opposition mais aussi plusieurs organismes de surveillance de ces élections ont relevé des irrégularités massives durant ce scrutin.

Il reste que le parti au pouvoir refuse toute enquête et que de mois en mois les perspectives d’une solution à la crise se réduisent comme une peau de chagrin. La dernière rencontre entre les représentants des deux partis, le 5 novembre, n’a donné aucun résultat.

La semaine dernière Sam Rainsy, qui préside le Parti du sauvetage national a posé un ultimatum. Si d’ici la fin de l’année aucune enquête n’est diligentée, les pourparlers seront définitivement rompus.

D’où ces appels à manifester chaque semaine à partir du 15 décembre afin de faire pression sur l’adversaire. Jusqu’à quand? « C’est une guerre d’usure, explique Sam Rainsy, nous sommes en train de préparer une longue période de pourrissement ». « La chute du régime est une question de temps ».

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#101774 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 28/11/2013 @ 00:55 Bas de page
Re : Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3571
Inscrit(e) le 10/01/2005
lebosskhmer a écrit

Sam Rainsy est assez malhonnête dans le sens qu'il ne permets à aucun de ses députés à siéger à l'Assemblée Nationale, et pourtant c'est lui même qui prétends vouloir défendre un système démocratique au pays...c'est seulement sous l'ère de Hun Sen que les députés peuvent se battre à l'A.N car autrefois, l'opposition se réfugiait dans les forêts pour faire leur devoir d'opposant (sous l'ère du Sangkum Reastr Niyum, les " 3 fantômes" qui sont 3 députés à entrer dans la forêt pour contester: Hou Youn, Khieu Samphan etc...).

Si SR laisse ses députés siéger, cela voudrait dire qu'il n'a plus AUCUN RÔLE, car il n'a aucune fonction gouvernementale...si ne n'est que leader du parti CNRP, alors pour rien au monde, il laisserait passer une telle occasion.



Et tant que les députés restent dehors, l'argent coule à flot! Et n'oubliez pas qu'il est aidé financièrement par les américains et techniquement par la C.I.A.
Ils ont mis en place le même processus de déstabilisation comme pour le Printemps arabe (Tunisie, Lybie, Egypte etc...) via Facebook.

La "moeuf" de"I Love Cambodia Hot News" n'est qu'une potiche...elle a étė rapprochée par les experts américains et du CNRP et vendu son site pour en faire un rėseau de propagande.


Alors, l'honnêteté et le patriotisme de SR...vous savez ce que j'en pense...de la foutaise!! Pire, du foutage de gueule!!





'' Sam Rainsy est assez malhonnête '',



Kékéké.....Si Sam Rainsy avait marché sur des fourmis, tu l'aurais traité de criminel; et ton héros?


Comment un gars comme toi qui fais des master 4 + 5 à l'université peut avoir une telle réflexion. Kékéké...

La ligne du parti dit '' On ne va pas rentrer au parlement, on ne négocie pas avec des criminels '' . Point. Qu'est ce que l'honnêteté de Sam Rainsy a avec ça.



Edité le 28/11/2013 @ 00:58 par BAC
#101780 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 29/11/2013 @ 05:21 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3571
Inscrit(e) le 10/01/2005
Cambodian NGOs Reveal Poll Fraud Report

Friday, November 29, 2013



2013-11-27 RFA

Three nongovernmental organizations in Cambodia on Wednesday jointly released reports detailing irregularities from disputed recent polls, saying they demonstrated a “need for real reform” of the national electoral body before the country could hold free and fair elections.

Among the irregularities from Cambodia’s July 28 election were allegations of missing or duplicated voter names, an electoral campaign biased in favor of Prime Minister Hun Sen’s ruling Cambodian People’s Party (CPP) and voting by foreign nationals, the NGOs said at a press conference in Phnom Penh.The NGOs—Committee for Free and Fair Elections in Cambodia (Comfrel), Neutral and Impartial Committee for Free and Fair Elections in Cambodia (NICFEC) and Cambodian Center for Independent Media (CCIM)—said the list of claims was based on investigations they conducted at community forums around the country.
Comfrel official Sin Tithseila said that the National Election Committee (NEC)—Cambodia’s government-appointed election body—“needs real reform in order to have a free and fair election,” based on the “more than 10,000” cases of irregularities his organization documented.

“When Comfrel audited the [voting] lists, we found problems,” Sin Tithseila said at the press conference.

“Voters … couldn’t find their names—or found name duplicates—and a single voter could [turn in ballots] in many different places.”

The opposition Cambodia National Rescue Party (CNRP) has made repeated calls for an independent probe into claims of voter fraud in Cambodia’s election, which Hun Sen’s government has refused to heed following an official announcement declaring the CPP the victor.

The CNRP has since boycotted parliament over the disputed polls and said it would demand new elections during mass protests beginning Dec. 15 to put pressure on the government to examine the allegations of irregularities.

CCIM director Pa Ngoun Teang said his organization’s report shows that NEC officials were “biased in favor of the CPP,” that voters were seen casting ballots without providing identification, and that illegal “Vietnamese immigrants were allowed to vote.”
CCIM official Nop Vy added that identification cards were “issued non-transparently,” resulting in some voters being “barred from ballot offices while others cast ballots on their behalf.”

He said the report on election irregularities would be sent to NEC officials, along with recommendations on how to reform the electoral process.

CNRP lawmaker Mao Monyvann, who participated in Tuesday’s conference, said that Hun Sen’s government “doesn’t have the political will to carry out election reform.”

He added that even with laws in place, irregularities—such as voting by illegal Vietnamese immigrants—still took place on a large scale, suggesting that implementation is lacking.

Political deadlock

Talks between the CNRP and the CPP have stalled after a meeting earlier this month yielded little progress.

The CNRP has insisted the talks must have on the agenda discussions about an investigation into poll fraud, resignation of election officials, and implementation of recommendations from U.N. experts and NGOs on electoral and other reforms.

The opposition has claimed that election irregularities, including the removal of one million voters from the electoral rolls, robbed it of election victory.

The NEC awarded the CPP 68 parliamentary seats to the CNRP’s 55 in the election, but the CNRP claims it won at least 63 seats and has called for a U.N.-backed investigation and led a series of mass demonstrations against the results.

On Tuesday, CNRP deputy president Kem Sokha vowed that, following a mass demonstration on Dec. 15, his party will hold regular demonstrations every Sunday until its demands are met.

Reported by Zakariya Tin for RFA’s Khmer Service. Translated by Samean Yun. Written in English by Joshua Lipes.
#101860 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 02/12/2013 @ 20:39 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Elections : comment les irrégularités ont favorisé le Parti du peuple cambodgien

http://www.cambodge-post.com/elections-comment-l...avorise-le-parti-du-peuple-cambodgien/#more-3619

Copier / coller :

Les résultats des élections du 28 juillet ont « fortement favorisé » le Parti du Peuple cambodgien (PPC) dans les quelques 200 nouveaux de bureaux de votes crées pour l’occasion tandis que 32 communes ont enregistré des taux de participation supérieurs à 100%, selon un nouveau rapport rédigé par l’Alliance pour la réforme électorale (ERA en anglais) regroupant des observateurs indépendants et un faisceau d’ONG dont Transparency International, la Comfrel, l’Institut national démocratique, la Licadho…

Nouveaux bureaux de vote

Ce 28 juillet, 902 bureaux de votes étaient ouverts dans tout pays dont 209 nouvellement crées. Ces nouveaux bureaux étaient censés correspondre à une augmentation significative de la population dans certains secteurs. Aucun d’eux ne pouvait dépasser 700 électeurs. Or sur l’ensemble de ces nouveaux bureaux, le PPC a enregistré un score de 69%, bien au-dessus de son score national de 53%.
Dans bon nombre de ces nouveaux bureaux, le taux de participation relevé est en outre anormalement élevé. Ainsi 46,5% d’entre eux ont enregistré une participation allant de 80 à 100 % des électeurs, alors que des taux de participation aussi spectaculaires ne se retrouvent que dans 19,1% des bureaux de votes qui existent depuis plus longtemps.

Rappelons que selon la Commission électorale, le taux de participation à ce scrutin est de 69,61%.

« Il est intéressant de constater que dans plusieurs provinces où les enjeux étaient importants, lorsque la participation des votants correspond à la moyenne nationale, le Parti national du sauvetage du Cambodge (opposition) l’a emporté, alors que dans les bureaux de vote où des taux de participation incroyablement élevés ont été constatés, c’est le PPC qui a gagné », indique ce rapport.

Plus de votants que d’électeurs éligibles

Le rapport cite également 32 communes dans lesquelles le pourcentage du nombre de votants dépasse le nombre d’électeurs éligibles. Douze d’entre elles sont situées dans la province de Kandal. Trois communes de la province de Siem Reap, Lvea Kraing, Beng Meala et Ta Siem enregistrent des pourcentages de votants ahurissants, respectivement 120,3%, 119%, et 113,5%. A Lvea Kraing, la Licadho avait effectivement rapporté l’arrivée de camions remplis de soldats stationnés à la frontière ce jour là parmi lesquels 692 d’entre eux auraient voté dans la commune.

Incohérences « démographiques »

Dans les provinces de Kompong Cham, Kandal et Takeo, le nombre d’électeurs inscrits avait aussi anormalement augmenté avant les élections. Dans plus de 100 bureaux de votes, la hausse était de 50%. Même phénomène dans

les provinces de Siem Reap, Battambang, Phnom Penh, Prey Veng et Kompong Speu où la hausse est aussi de 50% dans plus de 80% des bureaux.

Parallèlement, 50% de noms ont été rayés des listes électorales dans les provinces de Siem Reap, Banteay Meanchey et Kompong Cham.

« Cela voudrait dire que plus de la moitié des électeurs de ces bureaux ont déménagé ou sont décédés dans l’année qui précédait les élections, des suppositions qui ne correspondent pas aux tendances démographiques » constate ce rapport.

L’écart de voix entre les deux partis est de 300 000 voix sur un total de 6,6 millions de bulletins.

Krystel Maurice

----------------

Si ça confirme, j’ai bien peur que la victoire des élections législatives soit volée.

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#101960 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/12/2013 @ 04:27 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3571
Inscrit(e) le 10/01/2005

quérulent

Vous avez vu des militaires près de Phnom Penh qui auraient empêché les khmers d'aller voter aux élections de juillet? Moi non plus kékékék

L'armée poursuit Kem Sokha et Dam Sith.


http://www.phnompenhpost.com/national/gov%E2%80%99t-forwards-publishing-complaint-military-court

Gov’t forwards publishing complaint to military court
Facebook logoGoogle logoTwitter logoTue, 3 December 2013Meas Sokchea and Daniel Pye A military court may pursue legal action against a Cambodia National Rescue Party lawmaker-elect and newspaper publisher after the Council of Ministers yesterday filed a complaint against him.

Dam Sith, editor-in-chief of the pro-CNRP Moneaksekar Khmer newspaper, published the text of a speech given by CNRP deputy president Kem Sokha last month in which the opposition leader alleged the military “surrounded” Phnom Penh after July’s election in an attempt to stifle opposition to the results.

Council of Ministers spokesman Phay Siphan said yesterday that Sith had not responded to a November 15 letter requesting “clarification” over the article. As the case “affects military interests”, he said, the government was referring it to a military court.

“We want to know why they wrote the title and who said that,” Siphan said.

He declined to comment on what, if any, legal action the court might take.

The letter to Sith, which was signed by Siphan, called on the publisher to explain “the aim of the text”.

Sith, whose articles have drawn the ire of authorities in the past, yesterday expressed concern over the possible legal proceedings against his newspaper.

“What I quoted is not false and is not exaggeration and also is not contrary to journalism,” Sith said. “Before, [the authorities] have used the civilian court system, but now they use the military court system. This is a very serious threat.”

Sith said he would not be issuing a clarification in response to the letter from the Council of Ministers because it could be misinterpreted by the CNRP and its supporters. A video clip of the speech given by Sokha to supporters in Australia and posted on social media had been sent to Siphan, Sith added.

Sokha, who is fundraising abroad, could not be reached for comment.

Ou Virak, president of the Cambodian Center for Human Rights said despite it being unconstitutional, military courts frequently handled cases that were not in their remit.

“During the civil war, that would make sense, the military courts would handle defamation cases. The military police should not be handling them now,” he said.

Username *
Password *




Edité le 06/12/2013 @ 00:43 par BAC
#101976 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 06/12/2013 @ 00:41 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3571
Inscrit(e) le 10/01/2005
quérulent, la suite



Lawyer asks court to speed up Sokha defamation case



Chum Mey
Meas Sokchea, The Phnom Penh Post
Thu, 5 December 2013

The Phnom Penh Municipal Court has been urged to “accelerate” a defamation suit filed against opposition deputy leader Kem Sokha in June by S-21 prison survivor Chum Mey on behalf of himself and three other survivors.

Kuoy Thunna, Mey’s lawyer, has asked court prosecutor Yet Chakrya to speed up the public defamation case filed against Sokha for alleged comments he made about the torture prison being a Vietnamese fabrication.

“[Six months on and] my client has still not received information on the progress of this case. My client and I have been looking forward to seeing the light of justice, just as anxiously as my client did 35 years ago,” he wrote in a letter sent on Tuesday.

“The long delay is adding additional suffering to my client and the normal people who also used to [live under] the [Khmer Rouge] regime.… I would like excellency [Yet Chakrya] to be reminded and accelerate this case.”
Neither Chakrya nor deputy prosecutor Meas Chanpiseth could be reached for comment yesterday. Sokha could also not be reached.

Opposition party spokesman Yem Ponharith said the case was contrived to create a negative image of Sokha, though he declined to say it was politically motivated.

The four plaintiffs are requesting $1,000 in compensation from Sokha to pay for a Buddhist ceremony for those who died at the torture prison.

Mey appeared in court in June but Sokha ignored numerous summons related to both this case and another involving an alleged mistress before the election, saying he was busy campaigning.

He dismissed both allegations at the time as political tactics engineered by the ruling party ahead of the election.





Edité le 06/12/2013 @ 00:42 par BAC
#102043 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 07/12/2013 @ 14:53 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3571
Inscrit(e) le 10/01/2005

Quelle tisane ont-ils bue ces Chinktoc pour qu'ils se mêlent dans des affaires des autres? kékékéké...


China’s Official State News Agency Slams Hun Sen, CPP



By Alex Willemyns and Mech Dara
The Cambodia Daily, December 6, 2013

The official press agency of the Chinese Communist Party on Wednesday published an article that rebukes the government of Prime Minister Hun Sen for failing to deal with political unrest in Cambodia and calls for “serious and deep reforms” in the country over the next five years.

The Xinhua News Agency, whose output is tightly controlled by China’s government, notes the discord in Cambodia since the “disputed general election” on July 28 and cites a number of political analysts in the country calling on Mr. Hun Sen to act swiftly “to restore his popularity.”

The report cites political analyst Sok Touch, in his capacity as a deputy institute director at the official Royal Academy of Cambodia, explaining that Mr. Hun Sen’s declining popularity stems from the CPP’s refusal to reform.

Mr. Touch “attributed the falling popularity of Hun Sen and his party to cronyism, rampant corruption, forced evictions, illegal immigration and lack of an independent judicial report,” it says, emphasizing the effect on youth.
“The majority of young people have supported [opposition leader] Sam Rainsy and voted for the CNRP in Cambodia, where 30 percent of the country’s population of 14.68 million is aged between 15 and 24.”

“Another reason the CPP has lost so many supporters during the past five years is that although the country has seen a sustainable economic growth…many poor people have not been benefitted by this growth,” it adds.

Such grievances toward Mr. Hun Sen from youth and the poor, as well as widespread doubts about the validity of July’s election results, have contributed to a worrying state of instability in Cambodia, the report explains.

“Four months after the election, Cambodia is still trapped in political unrest as the opposition has continued boycotting parliament in protest against the election results,” it says.

The National Election Committee gave the CNRP 55 of the 123 seats in the National Assembly in September, but the opposition party has been boycotting those seats and has held mass demonstrations demanding an investigation.

The CNRP has planned weekly demonstrations in Phnom Penh against the CPP government’s legitimacy starting on December 15.

The Xinhua report, which represents an unprecedented and extraordinary attack on the government of Mr. Hun Sen from the state mouthpiece of China, one of the prime minister’s closest allies, ends by quoting two government officials defending the CPP’s recent moves to begin reforms.

It quotes both Ros Chantrabot, an adviser to Mr. Hun Sen, and Phay Siphan, spokesman for the Council of Ministers, as saying reforms will take time to implement.

“We have to wait at least two or three years to see results,” Mr. Chantrabot is quoted as saying.

Political analyst Kem Ley, who is quoted in the Xinhua report as saying he does not believe Mr. Hun Sen is capable of reform in light of his behavior since the July election, said Thursday that the article was a warning from China.“China needs to maintain the situation here, they need the hand of Cambodia in Asean and on the South China Sea dispute—they need stability here,” Mr. Ley said.

Mr. Touch said that the scathing public rebuke of Mr. Hun Sen was a message from China’s pragmatic leaders that reform can no longer be considered a game by CPP leaders.

“The Chinese are afraid Cambodia could fall into a similar situation to Thailand, and therefore the Chinese want the government to institute these reforms,” he said.

Mr. Siphan said the article from the Chinese state agency was not a rebuke of Mr. Hun Sen or the CPP, but a reasonable assessment of the state of politics in the country.

“We, as an independent state, do not need anyone’s orders to do anything. We ourselves are committed to do things better,” Mr. Siphan said, adding that reforms are underway.

#102073 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 07/12/2013 @ 18:32 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7804
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
C'est le Cambodia Daily qui relaie cette info sur le lien suivant :

http://www.cambodiadaily.com/news/chinas-official-state-news-agency-slams-hun-sen-cpp-48720/

China’s Official State News Agency Slams Hun Sen, CPP


(rdb : to slam = "claquer")


Le couple XI-LI n'est en place à la tête de la CHINE que depuis 2012.......
et il est assuré de n' y rester que 10 ans au plus ..

Tout est là .. et tout est dit ..

le "parti unique" a certaines exigences et une certaine "déontologie politique" que n'a même pas un parti comme le CPP, avec des responsables en place depuis 28 ans

Ce n'est pas de sa "droite politique" que HUN Sen doit se mefier le plus... mais bien de ses deux piliers bien à sa "gauche politique" :

La question véritable est : " Mais où est l'homme providentiel cambodgien à l'intérieur du CPP qui sauvera le " système de gouvernement à parti unique "?



ps : çà vaut le coup d'en faire une traduction fidèle ( mais bing ne semble pas trop mauvais en l'occurrence)
C'est la première fois que je lis çà venant de xinhua et de la Chine !!!!





Edité le 07/12/2013 @ 23:01 par robin des bois
#102074 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 08/12/2013 @ 00:18 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3571
Inscrit(e) le 10/01/2005

MENACE DE MORT POUR KEM SOKHA



FROM KI

Death threat


Meanwhile, the CNRP has written a letter to Interior Minister Sar Kheng to investigate into an alleged death threat against CNRP deputy president Kem Sokha in the social media.

A few days ago, a Facebook account holder using the name of Pen Vannak said on his page that "he had reserved seven bullets for Kem Sokh...one bullet for his head," CNRP spokesman Yim Sovann said in the letter to Sar Kheng on Friday.

“The threat on Facebook is a death threat against Kem Sokha and other politicians. Therefore, your excellency must investigate into the threat to bring the suspects to justice to provide security to Kem Sokha and other people,” the letter said.

A screenshot of the post, with Pen Vannak wearing police and CPP uniform, had gone viral but Pen Vannak denied making the post, saying someone had faked his identify to make the threat against Kem Sokha. The page has since been removed.

Reported by RFA's Khmer Service. Translated by Samean Yun. Written in English by Parameswaran Ponnudurai.




Edité le 08/12/2013 @ 00:19 par BAC
#102077 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 10/12/2013 @ 15:38 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff


 
Messages 7966
Inscrit(e) le 04/01/2006

RASSEMBLEMENT(S) - Une journée nationale contre Hun Sen ?


A l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme, aujourd’hui mardi 10 décembre, Phnom Penh sera le théâtre de trois rassemblements : celui de l’opposition à Freedom Park, celui du comité d’action des droits de l’Homme à Wat Phnom et la marche initiée à travers le pays par des moines et citoyens. Autant dire, si forte mobilisation il y a, qu’il sera difficile de circuler dans la capitale et que les oreilles d’Hun Sen siffleront.

yvpz.jpg

Uploaded with ImageShack.us

Et les oreilles d’Hun Sen ont dû également rougir la semaine dernière, tirées qu’elles ont été par … la Chine. Le Cambodia Daily, dans son édition du 6 décembre, rapporte que l’agence de presse du parti communiste chinois, The Xinhua News Agency, exige de son fidèle allié des « sérieuses et profondes réformes » et de résoudre la crise politique. Et de rappeler que la Chine est pragmatique. À bon entendeur … .

Voilà une remontrance qui n’aura pas échappé à Sam Rainsy. Le leader de l’opposition n’a de cesse de prédire et parier sur un pourrissement de la situation à tous les étages (lire http://bit.ly/18vFo7R ). Force est de constater que son analyse n’est pas dénuée de bon sens et que certains faits lui donnent raison. Du moins pour l’instant. Le CNRP espère rassembler 10.00O personnes sur Freedom Park. Un rassemblement sur leur place fétiche qui n’est autorisée que de 7h du matin à midi. Sam Rainsy et Kem Soka filent ensuite sur Siem Reap pour une seconde mobilisation de leurs troupes.

L’opposition a par ailleurs annoncé des manifestions hebdomadaires à travers le pays à compter du 15 décembre. Après quatre années d’exil, Sam Rainsy arpente le royaume cherchant à se forger l’image de l’homme providentiel. Lui assure qu’il n’a rien à faire ou à provoquer et que le changement s’inscrit « dans le cour de l’Histoire avec un grand H ».

Deuxième rassemblement, celui des ONG et de la société civile qui se retrouve à Wat Phnom. Tout comme l’opposition, ils n’ont pas l’autorisation de manifester dans la rue. Point de rassemblement unifié donc entre les deux mouvements. La société civile et les ONG tiennent certainement à se garder de toute récupération. Une précaution qui garde tout son bon sens, surtout en période de crise politique. Ils recevront toutefois une visite des deux leaders de l’opposition. Le parti au pouvoir n’a, quant à lui, pas donné suite à l’invitation.

Autre et dernier mouvement, la marche ou plutôt les six marches des bonzes qui convergent sur Phnom Penh, plus précisément devant l’Assemblée nationale pour délivrer un message de paix (http://bit.ly/19bBfqy). Six marches venant des provinces de Say Rien, Kâmpôt, Mampong Spé, Pursat et Mampong Thom empruntant les six nationales partant de la capitale.

Autant dire que les barbelés seront de sortie. Et toujours cette même question, les manifestants seront-ils au rendez-vous ? Réponse demain. La mobilisation donnera un indicateur sur la réelle motivation des sympathisants de l’opposition et de la société civile pour provoquer ce réel changement que des millions de cambodgiens espèrent ardemment. Mais provoquer un tel changement implique des sacrifices. Les plus démunis y sont prêts. Et les autres ?

Emmanuel SCHEFFER - Lundi 9 décembre 2013



Sources : http://www.lepetitjournal.com/cambodge/accueil/a...emblement-s-une-journee-nationale-contre-hun-sen







#102188 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 12/12/2013 @ 15:22 Bas de page
Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Une bourde qui a failli lui couter cher
En voulant narguer son adversaire SR, a publiquement dit à Siemreap "plus faible qu'une femme", insinuant ainsi que Mme L Sinavatra (PM Th, propose une réélection et que HS n'a pas oser)
Cette phrase a produit des réactions chez les défenseurs de droit de la Femme et quelques sociétés civiles.
SR est revenu s'excuser, qu'il y a eu un malentendu, et ce n'est pas ce qu'il voulait dire..
fin d'une ...

http://www.postkhmer.com/index.php/national/1-national-news/107758-2013-12-11-15-34-42
#102247 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 13/12/2013 @ 00:47 Bas de page
Re : Re : Actualités sur l'opposition au régime de Hun Sen Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3571
Inscrit(e) le 10/01/2005
Seun nmott a écrit

Une bourde qui a failli lui couter cher
En voulant narguer son adversaire SR, a publiquement dit à Siemreap "plus faible qu'une femme", insinuant ainsi que Mme L Sinavatra (PM Th, propose une réélection et que HS n'a pas oser)
Cette phrase a produit des réactions chez les défenseurs de droit de la Femme et quelques sociétés civiles.
SR est revenu s'excuser, qu'il y a eu un malentenu, et ce n'est pas ce qu'il voulait dire..
fin d'une ...

http://www.postkhmer.com/index.php/national/1-national-news/107758-2013-12-11-15-34-42



Monsieur,

Il a fait une erreur...pas de jugement, mais de ''speech '' sans préparation. Ce genre de stéréotype est ancré en moi aussi, et peut-être même dans la plupart des khmers de la vieille génération, mais, on essaie d'effacer....

Les défenseurs de droit de la Femme...kékéké...holala....Mesdames ( messieurs aussi ), si vous pouvez tourner vos talons aiguilles à 180 degré, et ensuite osez interpeler l'autre; le bandit, vous verrez que la situation des femmes khmers ( les ouvrières du textile ) pourraient être changer...

Mais, je sais que vous ne ferez pas p.c.q combattre le sexisme est plus facile que combattre la faim. En plus l'adversaire n'est pas dangereux comme le bandit...kékéké






Edité le 13/12/2013 @ 05:56 par BAC
#102249 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
« 1  2  3  4  5 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page