Board logo

Le Forum Khmer-Network » Cultures du Cambodge » Cuisine » Connaissez-vous ce légume ?

Connaissez-vous ce légume ?

pascal_zh - 03/11/2013 à 05:40
Et un légume de plus à ajouter à la liste déjà longue des légumes que je découvre au Cambodge :

monochoria-vaginalis-2.jpg

Est-ce que vous connaissez ? (Non, il ne s'agit pas de trâkuon, ou ipomée aquatique - la tige n'est pas creuse.)
Il paraît qu'on n'en trouve pas toujours.
Surtout consommé à la campagne dans la province de Svay Rieng.
Je mettrai en ligne dans deux trois jours le plat dans la composition duquel entrent ces tiges.

Sereypheap - 03/11/2013 à 11:53
Eh bien, j'ai hâte de connaître le nom de ce légume !:clindoeil: C'est surement un légume "sauvage", non ?

Seun nmott - 03/11/2013 à 12:42
pascal_zh a écrit

Et un légume de plus à ajouter à la liste déjà longue des légumes que je découvre au Cambodge :

monochoria-vaginalis-2.jpg

Est-ce que vous connaissez ? (Non, il ne s'agit pas de trâkuon, ou ipomée aquatique - la tige n'est pas creuse.)
Il paraît qu'on n'en trouve pas toujours.
Surtout consommé à la campagne dans la province de Svay Rieng.
Je mettrai en ligne dans deux trois jours le plat dans la composition duquel entrent ces tiges.


Monochoria vaginalis

Chrach

http://www.oswaldasia.org/species/m/monva/monva_fr.html

Sereypheap - 03/11/2013 à 13:01
Merci Seun nmott pour l'info. Voilà un légume que, jusqu'à présent, je viens de découvrir. Si les frères Tang ne le vend pas, je n'ai aucune chance de le connaître !:clindoeil: C'est pour vous dire, en France, on est dépendant de ces frères...

En effet, on consomme à peu près tous les fruits et légumes que ce Tang Frères nous emmène depuis l'Asie, en tout cas, tous les fruits et légumes connus, pour ne pas dire tous...

gabriel - 04/11/2013 à 04:15

Pas du tout d'accord avec toi, il suffit de faire un petit tour sur un marché local pour 's'apercevoir de l'énorme fossé qu'il y a entre les productions locales et l'offre française des chinois.

pascal_zh - 05/11/2013 à 11:53
Seun nmott a écrit



Monochoria vaginalis

Chrach

http://www.oswaldasia.org/species/m/monva/monva_fr.html


Comme d'habitude, maître Seun Nmott a raison, il s'agit bien de Monochoria vaginalis

Pas vraiment étonnant si vous ne connaissez pas. C'est apparemment consommé surtout dans la province de Svary Rieng. Il s'agit d'une plante aquatique envahissante qui pousse partout là où il y a de l'eau.
Avec les tiges, on fait en particulier une soupe appelée "sâmlâ mchru chrach", dans laquelle on met soit de petits poisson d'eau douce (plein d'arêtes, mais délicieux), soit du crabe de rizière (nous, on a eu droit à là version de luxe : notre cuisinière a mis les deux), ainsi que de petites crevettes d'eau douce (kâmpeus). C'est visiblement une soupe plutôt paysanne, et chez nous, samedi midi, elle ressemblait à ceci :
samla-mchur-chrach-3.jpg

(demain, on se re-mange une sâmlâ kréak au canard kapa, parce que le canard qu'on a acheté la semaine dernière était vraiment gros :clindoeil:)

Sereypheap - 05/11/2013 à 19:04
pascal_zh a écrit


...
C'est visiblement une soupe plutôt paysanne, et chez nous, samedi midi, elle ressemblait à ceci :
samla-mchur-chrach-3.jpg
...



Cela m'a l'air vraiment délicieux !:clindoeil:

kaunklau - 05/11/2013 à 20:50
Je préfère les liserons ( tror kourn ) au Chrach .Ce dernier normalement les feuilles sont larges comme preah svar, comme la feuille de bananier. Mais sur cette photo , c'est bizarre .
La soupe de Pascal faite avec de liserons + kropeus + khdam srè + kaun trey srè + maorm (mormis neang kâng rey) , alors c'est le top . J'avais bien mangé à Skorn (Kg Cham) lors de mon séjour , c'était super bon .
Normal , je suis Neak srè !!!

Aekreach - 05/11/2013 à 20:55
Maintenant, que Pascal sait qu'il a savourer mormih neang kâng rey sans le savoir, il va devenir accro :lol:

pascal_zh - 06/11/2013 à 11:57
Aekreach a écrit

Maintenant, que Pascal sait qu'il a savourer mormih neang kâng rey sans le savoir, il va devenir accro :lol:


Euh, c'est quoi ?

Je suis pas encore bilingue khmer-français, faut pas trop finasser avec moi :-P

f6exb - 06/11/2013 à 12:09
Il a fait de l'humour car dans le nom scientifique il y a "vaginalis".
En gros il dit :
Maintenant que Pascal a savouré les poils de ... de Mlle kang Rey sans le savoir ...

Edité le 06/11/2013 @ 12:11 par f6exb

pascal_zh - 06/11/2013 à 12:30
Et le "m'âm" est surnomée "mômeus nieng kang rey", c'est ça ?

Vous savez, depuis que ma femmme m'interdit pratiquement d'aller dans les bars, je ne peux plus apprendre les gros mots auprès des jeunes filles qui viennent bavarder avec moi.... :rire1:

gabriel - 06/11/2013 à 12:50

Attention Pascal "qui venaient bavarder avec moi" c'est politiquement plus correct.

kaunklau - 06/11/2013 à 12:50
pascal_zh a écrit

Et le "m'âm" est surnomée "mômeus nieng kang rey", c'est ça ?

Vous savez, depuis que ma femmme m'interdit pratiquement d'aller dans les bars, je ne peux plus apprendre les gros mots auprès des jeunes filles qui viennent bavarder avec moi.... :rire1:


ah d'accord ! je vois !
si vous voulez savoir exactement , veut dire MORMISS NEANG KÄNG REY , les autres khmers de KN , vont vous expliquer . Ce ne sont pas des gros mots , mais c'est tout une autre connaissance des argos . C'est l'approfondissement et l'augmentation de connaissance de langue des khmers .

Mais ne pas demander aux vendeuses au marché : " donnez-moi une botte de Mormiss neang kâng rey " , alors là , vous vous débrouillez pour vous en sortir !

A la rigueur , vous dites , c'est un vieux khmer de KN , K.kl...qui vous avait appris .

Allez S.nM , va cracher les explications ! En commençant par l'histoire " neang kâng rey ..."
.

f6exb - 06/11/2013 à 12:54
Je ne connais pas le surnom de cette plante, ni neang kang srey. Je connais "momis" et le rapprochement avec "vaginalis" était évident.
D'ailleurs lorsque SN avait donné le nom scientifique, je suis allé vérifier sur le net car je croyais à une blague.

pascal_zh - 06/11/2013 à 13:08
Ben vaginalis m'aurait fait penser à un autre mot, commençant par "k", mais je ne connaissais pas "momeus".
Il faut vraiment réussir à convaincre mon épouse que si je vais dans les bars, c'est uniquement dans une optique linguistique et sociologique (ce qui est vrai, d'ailleurs, mais elle ne me croit pas...)

pascal_zh - 06/11/2013 à 13:10
kaunklau a écrit

pascal_zh a écrit

Et le "m'âm" est surnomée "mômeus nieng kang rey", c'est ça ?

Vous savez, depuis que ma femmme m'interdit pratiquement d'aller dans les bars, je ne peux plus apprendre les gros mots auprès des jeunes filles qui viennent bavarder avec moi.... :rire1:


ah d'accord ! je vois !
si vous voulez savoir exactement , veut dire MORMISS NEANG KÄNG REY , les autres khmers de KN , vont vous expliquer . Ce ne sont pas des gros mots , mais c'est tout une autre connaissance des argos . C'est l'approfondissement et l'augmentation de connaissance de langue des khmers .

Mais ne pas demander aux vendeuses au marché : " donnez-moi une botte de Mormiss neang kâng rey " , alors là , vous vous débrouillez pour vous en sortir !

A la rigueur , vous dites , c'est un vieux khmer de KN , K.kl...qui vous avait appris .

Allez S.nM , va cracher les explications ! En commençant par l'histoire " neang kâng rey ..."
.


A propos d'argot (et de contrepèteries) en khmer, vous connaîtriez un ouvrage de référence, par hasard ?
Je suis d'accord avec vous, il faut apprendre aussi l'argot quand on apprend une langue, mais les Khmers sont assez pudiques, et ne sont pas trop disposés à vous apprendre ça.

f6exb - 06/11/2013 à 13:22
Je n'ai pas trouvé d'ouvrage sur les contrepèteries (phiek kreloas".
J'ai tout appris oralement, mais pour ça, il faut lâcher les filles et se tourner (malheureusement) vers les hommes. En général, accompagnés d'Angkor Beer ou de "Hennessy", ils sont assez prolixes lorsqu'ils découvent qu'un barang peut sortir des cochoncetés comme eux.

Attention, momis ne correspond pas à k..., mais aux poils sous les bras, au k... ou à la k... si je ne me trompe pas (kaunklau ? )

Edité le 06/11/2013 @ 13:22 par f6exb

Seun nmott - 06/11/2013 à 13:50
"M'am", un condiment qui pousse là où il ne faut pas pousser, pour la population de Kg Chnang, or le surnom de "momih" est la preuve. Cette rumeur locale est légendaire, les khmers l’apprécient «énormément » pour taquiner, ce qu’a fait Kklau. Comme les femmes sont plus puqiques, elles ne l'aiment pas trop ce mot, par contre nous, les mecs, on l'adore.

Un gros mot ?
c’est ni plus ni mois un raum(poil), on dit raum klirk ou momih klirk, y a momih pnkék(cil) , momih troung(poil sur la poitrine) et momih neang kang reil.


Ce n'est pas une contrepèterie, comme kdam srâr mâr qui donne kd.. srâ mame, :sygus:

Et pour fait plaisir à f6exb qui adore cette ces citations populaires khmères, ceci a apport avec Chrach.
Car pour taquiner les citadins , nerk srè dit que ce sont que des ignares qui mangent qu'on fait prépare ne savant rien de ce qu'il y en a, ou ne savent pas bien leur cuisines :

Si trei taing ach, si chrach taing reuh: manger des poisons sans vider leur ventre, manger les chach avec leurs racines.

f6exb - 06/11/2013 à 14:05
Bouffer le poisson avec la merde, bouffer le cresson avec les racines.

Attention, SN, comme on est juste entre nous et que personne n'écoute, "bouffer le cresson" a un autre sens en français.

Edité le 06/11/2013 @ 14:08 par f6exb

Seun nmott - 06/11/2013 à 14:30
f6exb a écrit

Bouffer le poisson avec la merde, bouffer le cresson avec les racines.

Attention, SN, comme on est juste entre nous et que personne n'écoute, "bouffer le cresson" a un autre sens en français.


:sygus:

Trop tard , faut me le passer dans mp.

Allez je sors, faut que j'aille payer le loyer de KN

NeakReach - 06/11/2013 à 20:30
Eh bah messieurs, un peu de tenue !
Il y a des jeunes demoiselles, comme Lee, qui lisent KN…
:fourire:

kaunklau - 06/11/2013 à 20:57
NeakReach a écrit

Eh bah messieurs, un peu de tenue !

:fourire:


alors , surtout vous , qui venez de Kompong Chhnaing , vous n'avez jamais entendu ça ?

pascal_zh - 07/11/2013 à 05:01
Seun nmott a écrit

"M'am", un condiment qui pousse là où il ne faut pas pousser, pour la population de Kg Chnang, or le surnom de "momih" est la preuve. Cette rumeur locale est légendaire, les khmers l’apprécient «énormément » pour taquiner, ce qu’a fait Kklau. Comme les femmes sont plus puqiques, elles ne l'aiment pas trop ce mot, par contre nous, les mecs, on l'adore.




Concernant l'appellation "momeuh neang kang rey" pour le "m'âm", on m'a expliqué ce matin que Mademoiselle Kang Rey s'était enfuie avec son amant, et qu'elle était décédée au cours de sa fuite, du côté de Kampong Chhnang. Là où elle serait tombée aurait poussé du "m'âm" en abondance, qui aurait fait penser à la pilosité intime de la demoiselle, d'où l'appellation.

Vous confirmez ?

Ps. : Pou Seun Nmott, est-ce que vous pourriez nous donner l'écriture en khmer de "momeuh nieng kang rey", svp ? Je ne sais pas comment on écrit "kang rey". Et tant que vous y êtes, me donner aussi les caractères khmers pour la contrepèterie que vous citez, car je n'ai pas trouvé ? Merci !


f6exb - 07/11/2013 à 08:08
Apporte un stylo et du papier à ta cuisinière !

pascal_zh - 07/11/2013 à 08:13
f6exb a écrit

Apporte un stylo et du papier à ta cuisinière !


Elle me regardait déjà d'un drôle d'air quand je lui ai parlé de la pilosité intime de la demoiselle de K. Chhnang, alors j'ose pas lui demander de coucher ça (et le reste) sur le papier !

Et puis, ça peut aussi intéresser d'autres personnes sur KN.

f6exb - 07/11/2013 à 08:14
Faudra le mettre dans la rubrique "tatouages" :-P

f6exb - 07/11/2013 à 08:15
doublon effacé

Edité le 07/11/2013 @ 08:16 par f6exb

pascal_zh - 07/11/2013 à 08:33
f6exb a écrit

Faudra le mettre dans la rubrique "tatouages" :-P



Yeah !

Ça me fait penser à ce T-shirt portés par certaines Occidentales, avec leur signe zodiacal chinois écrit en caractères chinois.
Quand elles sont du signe du "coq", les Chinois sont morts de rire. Car le mot "coq" (ou poule) en chinois signifiant "prostituée" en argot...

Seun nmott - 07/11/2013 à 08:38
pascal_zh a écrit


Concernant l'appellation "momeuh neang kang rey" pour le "m'âm", on m'a expliqué ce matin que Mademoiselle Kang Rey s'était enfuie avec son amant, et qu'elle était décédée au cours de sa fuite, du côté de Kampong Chhnang. Là où elle serait tombée aurait poussé du "m'âm" en abondance, qui aurait fait penser à la pilosité intime de la demoiselle, d'où l'appellation.

Vous confirmez ?




Neang kang rei( la demoiselle Kanrei), est la dernière épisode du conte les douze sœurs(Neang pi dandop ou neang doppi).
Non, Kang rei ne s’est pas en fuite avec son mari. C’est son mari qui l’a plaquée.
Elle s’est contentée de suivre son mari, mais c’est sans espoir, alors elle préfère mourir de chagrin dans l’attente son retour. C’est un amour exemplaire d’une femme à son mari.
vMaS9ZL.jpg


pascal_zh a écrit


Ps. : Pou Seun Nmott, est-ce que vous pourriez nous donner l'écriture en khmer de "momeuh nieng kang rey", svp ? Je ne sais pas comment on écrit "kang rey". Et tant que vous y êtes, me donner aussi les caractères khmers pour la contrepèterie que vous citez, car je n'ai pas trouvé ? Merci !




SvhiuRG.jpg

jDgmB2f.jpg

Srâ mâr : myrobolan noir
Srâ mame : sale ou hirsute

pascal_zh - 07/11/2013 à 08:48
Seun nmott a écrit

pascal_zh a écrit


Concernant l'appellation "momeuh neang kang rey" pour le "m'âm", on m'a expliqué ce matin que Mademoiselle Kang Rey s'était enfuie avec son amant, et qu'elle était décédée au cours de sa fuite, du côté de Kampong Chhnang. Là où elle serait tombée aurait poussé du "m'âm" en abondance, qui aurait fait penser à la pilosité intime de la demoiselle, d'où l'appellation.

Vous confirmez ?




Neang kang rei( la demoiselle Kanrei), est la dernière épisode du conte les douze sœurs(Neang pi dandop ou neang doppi).
Non, Kang rei ne s’est pas en fuite avec son mari. C’est son mari qui l’a plaquée.
Elle s’est contentée de suivre son mari, mais c’est sans espoir, alors elle préfère mourir de chagrin dans l’attente son retour. C’est un amour exemplaire d’une femme à son mari.
vMaS9ZL.jpg


pascal_zh a écrit


Ps. : Pou Seun Nmott, est-ce que vous pourriez nous donner l'écriture en khmer de "momeuh nieng kang rey", svp ? Je ne sais pas comment on écrit "kang rey". Et tant que vous y êtes, me donner aussi les caractères khmers pour la contrepèterie que vous citez, car je n'ai pas trouvé ? Merci !




SvhiuRG.jpg

jDgmB2f.jpg

Srâ mâr : myrobolan noir
Srâ mame : sale ou hirsute


Merci beaucoup !

(Et j'adore votre pudeur pour écrire le vilain mot à ne pas mettre dans la bouche des jeunes filles !)

f6exb - 07/11/2013 à 09:04

le vilain mot à ne pas mettre dans la bouche des jeunes filles


Tu emploies le double sens ?

pascal_zh - 07/11/2013 à 10:56
f6exb a écrit


le vilain mot à ne pas mettre dans la bouche des jeunes filles


Tu emploies le double sens ?


Cette formulation un peu malencontreuse est purement fortuite et involontaire.
Ma préoccupation était uniquement linguistique.

Seun nmott - 07/11/2013 à 13:05
pascal_zh a écrit

f6exb a écrit


le vilain mot à ne pas mettre dans la bouche des jeunes filles


Tu emploies le double sens ?


Cette formulation un peu malencontreuse est purement fortuite et involontaire.
Ma préoccupation était uniquement linguistique.



On a souvent oublié le côté"contrepèterie" de cette langue. Les khmers font très attention en ce qui concerne le choix des noms propres.
exemple:
-Quand le nom de famille est LONG, on évite de donner un prénom Sarith.
Car Long sarith => Lith sarong : lècher le sarong
-Quand le nom de famille est Boeung, on évite de donner un prénom Samphân.
Car BOEUNG Samphân => Bân Samphoeung : maison close.

Et voici une contrepèterie la plus osée, et qui a rapport avec l'histoire de Neang kang rey.
.. PuthySèn est recommandé à porter un message de et par la reine à sa fille à son pays. Puthysèn, fils de l'une des douze soeurs ne connait pas le contenu de ce message.
En fait la reine, veut que sa fille épouse le jeune Puthysèn dès son arrivée, peu importe le jour ou la nuit.
Contenu : dol taing yup, ka taing yup ; dol taing thngay ka taing thngay.
Seulement les gens(ceux qui racontent) déforment le contenu, voici la contrepèterie,
à prendre avec modération.

Dol taing yup, chup taniog yoy, dol taing thnay chay taing thngoy.
Je l'enlèverai si besoin est.



Immaginez que HS donne un prénom à un de ces enfants, H Cheung prapèk



Edité le 07/11/2013 @ 13:07 par Seun nmott

f6exb - 07/11/2013 à 13:44
À propos de contrepèterie, il y a sur ce site quelqu'un qu'on ne voit plus qui a pour pseudo "peclong".

Je n'ai pas saisi celle-là :

H Cheung prapèk




Dol taing yup, chup taniog yoy, dol taing thnay chay taing thngoy.
Je l'enlèverai si besoin est.


non, non, on se culture.

Je viens de retrouver une édition de Neang Kangrey de l'Institut Bouddhique, mais je ne sais pas si j'ai le droit de le scanner.

Edité le 07/11/2013 @ 13:57 par f6exb

kaunklau - 07/11/2013 à 14:42
f6exb peclong ? porng lich , has has has ! il va gueuler M. pechlong .
Le monde à l'envers , Khat Sokhim , elle aime bien ces contrepèteries dans ses comédies !

Seun nmott - 07/11/2013 à 16:05
kaunklau a écrit

f6exb peclong ? porng lich , has has has ! il va gueuler M. pechlong .
Le monde à l'envers , Khat Sokhim , elle aime bien ces contrepèteries dans ses comédies !


Kaunklau, lec et lich, n'ont pas la même voyelle, cela ne marche pas.



f6exb a écrit


Je n'ai pas saisi celle-là : H Cheung prapèk



Oui c'est un peu plus difficile, il y en a quatre syllabes. Dans ce cas le deuxième mot ne bouge pas.


mais je ne sais pas si j'ai le droit de le scanner.


Mais bien sûr, tout le monde le fait,:-P
Mais scaner pour poster, c'est autre chose. Seulement posté avec ref source, c'est faisable sur KN. S'il y a plainte, nous ferons le nécessaire.
En tout cas j'ai ce conte en khmer dans Conte khmer réunis, édition 2001 par min de l'éduc , de la jeunesse et du sport kh, en 10 volume dont 1€/ vol.

f6exb - 07/11/2013 à 18:53
Voila le petit bouquin de Neang Kangrey scanné rapidement :

http://cjoint.com/?CKhs4fG4Jja

Recoller les deux parties de l'adresse, car le souligné ne va pas jusqu'au "Jja"
Téléchargez l'archive, puis décompressez.

Edité le 07/11/2013 @ 18:59 par f6exb

NeakReach - 07/11/2013 à 20:51
Seun nmott a écrit


On a souvent oublié le côté "contrepèterie" de cette langue. Les khmers font très attention en ce qui concerne le choix des noms propres.
Exemple :
-Quand le nom de famille est LONG, on évite de donner un prénom Sarith.
Car Long sarith => Lith sarong : lècher le sarong
-Quand le nom de famille est Boeung, on évite de donner un prénom Samphân.
Car BOEUNG Samphân => Bân Samphoeung : maison close.



Monsieur Seun nmott, vous avez oublié "Som Piphâl" >> "Sâl Piphom".
Je vous laisse traduire...
:fourire: :fourire: :fourire:

domdetroyes - 20/05/2016 à 11:53
bonour nà tous,

j'ai semé des graines amenées par belle-maman du Kompong Cham, et j'ai du mal, les petites plantes ont leurs feuilles enroulées, donc j'aimerais savoir ce que c'est comme plante.
En cambodgien c'est: Mon Mi Eng, feuilles à trois ou cinq lobes. Si je trouve le nom je saurai comment arroser, quelle exposition etc....Les feuilles sont mises dans du vinaigre comme les cornichons me dit ma femme... merci d'avance....

Edité le 20/05/2016 @ 12:54 par domdetroyes

kaunklau - 20/05/2016 à 12:34
domdetroyes a écrit

bonour nà tous,

j'ai semé des graines amenées par belle-maman du Kompong Cham, et j'ai du mal, les petites plantes ont leurs feuilles enroulées, donc j'aimerais savoir ce que c'est comme plante.
En cambodgien c'est: Mon Mi Eng, feuilles à trois ou cinq lobes. Si je trouve le nom je saurai comment arroser, quelle exposition etc....Les feuilles sont mises dans du vinaigre comme les cornichons me dit ma femme... merci d'avance....

salut ,
t'aurais dû mettre une photo , je devinerai , car , j'étais de Kg Cham :languetourne:

Seun nmott - 20/05/2016 à 12:51
domdetroyes a écrit

bonour nà tous,

j'ai semé des graines amenées par belle-maman du Kompong Cham, et j'ai du mal, les petites plantes ont leurs feuilles enroulées, donc j'aimerais savoir ce que c'est comme plante.
En cambodgien c'est: Mon Mi Eng, feuilles à trois ou cinq lobes. Si je trouve le nom je saurai comment arroser, quelle exposition etc....Les feuilles sont mises dans du vinaigre comme les cornichons me dit ma femme... merci d'avance....


:reflechi1::reflechi1:

je tente,
je pense à cette plante, la cléome gynandra, dit en khmer : mo méagne
demande à votre femme si c'est bien ça FiU0vOX.jpg

et voici la cléome gynandra
Oi1cC40.jpg
Est ce bien ça!

robin des bois - 20/05/2016 à 19:31
domdetroyes a écrit

bonour nà tous,

j'ai semé des graines amenées par belle-maman du Kompong Cham, et j'ai du mal, les petites plantes ont leurs feuilles enroulées, donc j'aimerais savoir ce que c'est comme plante.
En cambodgien c'est: Mon Mi Eng, feuilles à trois ou cinq lobes. Si je trouve le nom je saurai comment arroser, quelle exposition etc....Les feuilles sont mises dans du vinaigre comme les cornichons me dit ma femme... merci d'avance....


Bonjour à Vous

Quel plaisir de vous revoir sur ce site !
Et vous accueillez Belle-Maman" pour faire du jardinage !!
Que dire de plus

Gràce à elle, à vous et à Sn-nm , je suis parti à la découverte de cette fameuse plante :

* sur le Wiki en anglais
https://en.wikipedia.org/wiki/Cleome_gynandra

* et sur ce lien que je garde pieusement "en conserve "
http://www.persee.fr/doc/befeo_0336-1519_1969_num_55_1_4862

à défaut de pouvoir faire un copier/coller,
SVP Voir- en page 175- la plante n° 12 et ses vertus culinaires dans les sauces pour poissons "secs" ou "grillés"

Portez-vous bien : bonjour à Madame et aux enfants ..






Edité le 20/05/2016 @ 20:38 par robin des bois

Seun nmott - 20/05/2016 à 20:07

En cambodgien c'est: Mon Mi Eng, feuilles à trois ou cinq lobes.


domdetroyes a ecrit: Mon Mi Eng

Je suppose que c'est momeagne,
J'attends qu 'il nous le confirme..

robin des bois - 20/05/2016 à 20:09
Oui mais ...
le "légume Gynandropsis Gynandra" est aussi répertorié pour ses "vertus médicinales " :

http://www.globinmed.com/index.php?option=com_content&view=article&id=83584:gynandropsis


où on y retrouve son nom khmer :
Cambodia : "Momiënh"


CF cet extrait d'un dico sur les plantes médicinales :

... sabo, samboé, soboé, somboé
in Uganda : akau, akeo, akeyo, amarera, eshogi, esobyo, eyobyo, kayobyo yobyo
in Cambodia : momiënh
in China : bai hua cai ...
in Philippines: apoy-apoyan (Tagalog), manabo, tantandok (Ilocano), balaya (Bisaya)
in Laos: siènz
in Thailand: phak sian,
...



Edité le 20/05/2016 @ 21:23 par robin des bois

robin des bois - 20/05/2016 à 20:36

- sur ce lien "spécial écolo":
http://www.permaculturevisions.com/utilised-food-plants/

- ce petit extrait :

[ Bruce met a woman in Cambodia who was weeding out Momienh (Cleome gynandra).
She said, “Everyone else tells me it’s a weed. They say pull it out to grow some cabbages and lettuces.”
Bruce told her “Momienh is far more nutritious than western vegetables.”
She was so pleased.
She said, “No-one’s ever told me that before. I didn’t know. I thought it was just a local plant that was very unimportant.” ]

robin des bois - 20/05/2016 à 21:04
er avant d'aller rêver à la plante Momienh , je vous ai trouvé

-sur ce lien :
http://foodplantsolutions.org/wp-content/uploads...otentially-Important-Food-Plants-of-Cambodia.pdf

- un guide de 68 pages en pdf intitulé
POTENTIALLY IMPORTANT FOOD PLANTS OF CAMBODIA

- La page 41/PDF est consacrée à

LEAFY GREENS
English : Spider flowers, Cat's Wiskers
Local : Momienh
Scientific name : Cleome Gynandra
Plant Family : CLEOMACEA

Bonne nuit .. et passez un bon "Momienh"