Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Le Cambodge actuel , vu par les expat...   ( Réponses 12 | Lectures 3155 )
Haut de page 07/10/2013 @ 20:34 Bas de page
Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonsoir les amis , je partage avec vous ce que décrit lepetitjournal :


http://www.lepetitjournal.com/cambodge/communaut...p-5-questions-genantes-sur-votre-vie-au-cambodge

Cambodge
EXPAT – 5 questions gênantes sur votre vie au Cambodge

"Pas la semaine prochaine, j'ai des amis de France qui sont là...". Si vous êtes installés au Cambodge depuis quelques mois, vous avez déjà entendu ou prononcé vous-même cette phrase. Car à côté des week-end à Sihanoukville et des concerts du Cambodian Space Project, la vie d'expatrié au Cambodge est également rythmée par la visite de proches, famille, amis, amants, curieux de découvrir à quoi ressemble votre vie sous les tropiques. D'abord heureux et fier de jouer les guides, l'expat l'est un peu moins quand vient le temps des questions qui fâchent. Illustration en 5 exemples.

1. "Alors comme ça, il y a beaucoup de couples mixtes au Cambodge ?"

22 heures. Vous avez emmené votre belle-famille boire un verre, suivant leur envie de découvrir "la vie nocturne à Phnom Penh". Belle-maman, émerveillée, semble porter un intérêt particulier aux couples étrangement assortis qu’on peut croiser rue Pasteur peu avant minuit. Passé le septième – un type costaud, tatoué et éméché, en compagnie d’une jeune femme khmère de 20 ans et 40 kilos de moins que lui – Belle-maman n’y tient plus et vous lance, avec un enthousiasme et une candeur qui vous laisse pantois : "Ah mais alors c’est marrant ça quand même, je vois plein de couples mixtes ce soir… Il y a beaucoup de couples mixtes au Cambodge ?"

Avec S-21 et les gosses qui mendient, la prostitution fait généralement partie des réalités difficiles à interpeler les touristes au Cambodge. Mais avec le temps, vous êtes devenu bien moins enclin à débattre de ces sujets ressassés, déprimants, et pas toujours représentatifs des problématiques et des enjeux actuels du pays. Enfin, sur le rayon filles, il y a longtemps que vous avez cessé de juger sur peau et sur pièce, influencé sans doute par ces histoires en forme de contes de fées, ces filles arrachées à leur comptoir et à leur misère par un barang de passage tombé amoureux d’elles… Mais allez donc expliquer tout ça à Belle-Maman. Vous souriez : "Oui… Oui, il y a pas mal de couples mixtes."

2. "Tu cuisines souvent des petits plats khmers à la maison ?"

Pour leur première soirée en Asie, vous avez décidé d’emmené Jojo et Steph, couple d’amis de longue date débarqué tout droit de votre Normandie natale, savourer un lok lak au petit resto du coin. Pas peu fier de la finesse de vos recommandations ("Franchement prenez-le avec un œuf sur le riz, c’est bien meilleur"), vous osez même vous lancer dans une virulente critique contre les lok lak servis avec des frites, un "vrai piège à touristes". De plus en plus confiant, vous finissez par faire le récit de la dégustation du meilleur prahok de votre vie, c’était il y a 6 mois à Battambang. Admiratifs, Jojo et Steph vous demandent si vous cuisinez bien khmer et à quelle fréquence.

Vous repensez à vos repas de ces derniers jours, ces dernières semaines, ces derniers mois. Il y a eu des pâtes, des steaks, du Libanais, du Mexicain, 100 grammes de brie industriel à 9,5 dollars (jour de fête), de la baguette, de l’Indien, des pizzas livrées en 15 minutes. Ça ne fait tant de cuisine khmère que ça, et encore moins faite maison. Ce n’est évidemment pas ainsi que vous aviez rêvé votre adaptation à la vie locale… Dans un éclair de génie revanchard, vous décidez que vous leur ferez demain matin le coup de la soupe de nouilles, petit déjeuner local, au milieu des étals du marché. Tout n’est pas perdu

3. "Et c’est quoi sinon le nom de cet oiseau" ?

Au yeux des proches qui vous rendent visite, vous êtes l’ultime spécialiste du Cambodge, autrement plus fiable qu’un guide touristique, un vrai. Mais quel expatrié de longue date n’a jamais vécu l’humiliation de ne pas pouvoir répondre à une question, ô combien triviale sur le Cambodge, et de passer alors pour un imposteur ? Même pas fichu de remplacer le Lonely Planet, Trip Advisor, Wikipédia et Google map ! En réalité, vous avez beau avoir étudié en détail l’architecture des temples khmers, revisé la guerre d’Indochine, le régime Khmer rouge et les enjeux du procès de ses dirigeants… Vous vous ferez toujours piéger par une question à laquelle vous n’êtes pas préparé.

C’est souvent une question spontanée, qui surgit au milieu des rizières, là où on ne croise ni homme ni pierre, et où vous pensiez donc être à l’abri de la curiosité de vos invités. Sauf qu’il y a toujours un animal pour passer par là… "Comment s’appelle cet oiseau au plumage si particulier, et combien dénombre-t-on de buffles dans la région, et ce papillon là, c’est quoi son nom en latin ?" Et là, à moins de jouer la carte du bluff (ce n’est pas donné à tout le monde), vous devez non seulement reconnaître en public votre ignorance crasse, mais porter en plus la culpabilité de ne pas vous être assez intéressé à la faune et à la flore de votre pays d’accueil.

4. "Tu dois parler couramment le khmer maintenant, non ?"

Depuis l’arrivée de Jipé, l’ami des 400 coups, y compris les plus durs, vous n’avez pas manqué une occasion de lui en mettre plein la vue. Du or-khun et du sok sabai en veux-tu en voilà, que je te commande un kafé teuk-koh muy, que je te négocie ton tuk tuk à pi poan. Alors Jipé, il finit par marcher. Il vous fait remarquer que vous vous débrouillez vachement bien, et vous demande bientôt de jouer les interprètes. Vous partez confiant, aussi confiant que pour le lok lak avec œuf (vous lui avez fait le coup aussi), et les débuts de la conversation avec bang sont gratifiants. C’est quand Jipé, veut entrer dans le vif du sujet que ça se complique. "Et tu peux lui demander ce qu’il pense des effets de la globalisation sur la gestion interne des ressources fluviales au Cambodge ?"

Dès que Jipé aura le dos tourné, vous poserez bien la question à son nouvel ami cambodgien – qui au passage semble chercher un moyen de prendre congés poliment – mais en anglais. Il vous faudra reconnaître qu’une fois passé le chapitre des formules de politesse de base, vous avez vraiment cessé de progresser dans vos leçons de khmer. Vos visiteurs, qui supposent qu’au bout d’un an passé dans le pays vous êtes forcément devenu bilingue, ont le don de vous le rappeler.

5. "C’est incroyable ça, tu connais plein de VIP ici ?"

En manque de festivités urbaines après leur semaine dans le Ratanakiri, vos amis parisiens vous suggèrent de les emmener dans un des lieux "qui bougent" de la capitale. Ce soir jeudi, c’est vernissage – ambiance. Bien élevé, vous présentez à vos visiteurs chaque expat qui vient vous claquer la bise : "Marc, Sophie, voici Machin…" Non sans vous sentir obligé, (mauvaise) habitude de réseautage oblige, de leur préciser à chaque fois la position professionnelle EXACTE de vos interlocuteurs : "Machin est manager de cette super boutique, dans la 352, vous voyez ?"

Si Marc et Sophie, qui repartent demain en France, ne voient pas trop (et à vrai dire s’en tapent un peu), ils remarquent néanmoins, surpris, que vous fréquentez décidément du "beau monde" : directeurs d’entreprise, d’institutions prestigieuses, créateurs de mode, chefs de projet, artistes et managers dans tous les sens… Vous qui avant votre expatriation étiez tout sauf mondain, vous prenez conscience de la fâcheuse transformation qu’a opérée sur vous la vie dans la communauté française de Phnom Penh… cette ville à taille si "humaine" où, que vous le vouliez ou non, vous donnez l’impression de connaître tous les expat qui l’habitent, de l’artiste exilé aux notables du coin. Fini, le mythe de l’aventurier qui passent ses soirées seuls face aux geckos et au bruissement du Mékong.

Céline Ngi (http://www.lepetitjournal.com/cambodge) Lundi 6 octobre 2013

#99741 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 07/10/2013 @ 21:22 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Alors Gabriel , un peu de commentaire sur cet écrit ?
Les autres , S-nM , Mrs Vichaya ,N-Reach , RDB , Virgule , Neo , F6exb , Lee , Petite-heidi ,Bac, Sereipheap , LBK ,Pascal-ZH ...et d'autres amis qui se cachent ?
Je crois , c'est intéressant de voir ,comment ils " VOIENT " ces personnes ?

Edité le 07/10/2013 @ 21:25 par kaunklau

#99743 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 07/10/2013 @ 21:29 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) f6exb
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_1077.gif
 
Messages 1075
Inscrit(e) le 11/04/2007
Jamais eu ces questions durant tout mon séjour.

Edité le 07/10/2013 @ 21:30 par f6exb

Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.
#99744 View f6exb's ProfileView All Posts by f6exbU2U Member
Haut de page 08/10/2013 @ 01:42 Bas de page
Re : Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3697
Inscrit(e) le 10/01/2005
kaunklau a écrit

Alors Gabriel , un peu de commentaire sur cet écrit ?
Les autres , S-nM , Mrs Vichaya ,N-Reach , RDB , Virgule , Neo , F6exb , Lee , Petite-heidi ,Bac, Sereipheap , LBK ,Pascal-ZH ...et d'autres amis qui se cachent ?
Je crois , c'est intéressant de voir ,comment ils " VOIENT " ces personnes ?



Monsieur,

je lis verticalement ce texte. P.c.q. je n'aime pas lire les histoires des autres, c'est pourquoi je lis rarement les romans.

Sans lire ce texte, je sais qu'y a pas grande chose qui dérange les expatriés; peut-être l'odeur des durians que les pauvres femmes khmers les vendent devant les resto fermés et fréquenté par les expatriés. Non je bluffe...kékéké


Qu'est ce qui peut déranger les expatriés c'est quand Srok perd de paix sociale. La paix sociale est garantie pas le bandit dictateur. Ils s'en crissent de la justice sociale. Ils n'en ont pas besoins ces expatriés.





#99751 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 08/10/2013 @ 08:44 Bas de page
Re : Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg
 
Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
kaunklau a écrit

Alors Gabriel , un peu de commentaire sur cet écrit ?
Les autres , S-nM , Mrs Vichaya ,N-Reach , RDB , Virgule , Neo , F6exb , Lee , Petite-heidi ,Bac, Sereipheap , LBK ,Pascal-ZH ...et d'autres amis qui se cachent ?
Je crois , c'est intéressant de voir ,comment ils " VOIENT " ces personnes ?


Ben je trouve que c'est assez bien vu.
Tout expat (moi compris) vivant au Cambodge se reconnaîtra au moins sur un point ou deux :clindoeil:

http://khmerologie.wordpress.com/
#99758 View pascal_zh's ProfileView All Posts by pascal_zhU2U Member
Haut de page 08/10/2013 @ 09:25 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
c'est moi tout craché.

:sygus:

Ministre d'état-amiral en chef de la marine royale
#99763 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 08/10/2013 @ 10:15 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
kaunklau a écrit

Alors Gabriel , un peu de commentaire sur cet écrit ?
Les autres , S-nM , Mrs Vichaya ,N-Reach , RDB , Virgule , Neo , F6exb , Lee , Petite-heidi ,Bac, Sereipheap , LBK ,Pascal-ZH ...et d'autres amis qui se cachent ?
Je crois , c'est intéressant de voir ,comment ils " VOIENT " ces personnes ?


Expat, :quoi:
Au srok je ne suis que, plus ou moins, anikachun...
ET je suis loin de tout ce qui est écrit dans cet article.

Mes séjours(6 en tout depuis 17 ans)ne dépassent pas 25j.
Le planning est fait par avant avec quelques réserves, pour répondre à l'improviste .



#99773 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 14/10/2013 @ 19:20 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) Lee
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

ava_1357.jpg
 
Messages 205
Inscrit(e) le 12/09/2007
Franchement, j'ai passé deux ans au pays (en plusieurs fois) et je n'ai jamais reçu qui que ce soit. ça m'aurait fait plaisir d'avoir des questions naïves qui m'auraient permis de regarder le pays autrement que comme je le connais. J'y retrourne bientôt, cette fois accompagnée d'un néophyte. J'ai hate de voir ce que ça donnera!
#99997 View Lee's ProfileView All Posts by LeeU2U Member
Haut de page 15/10/2013 @ 11:13 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 7970
Inscrit(e) le 04/01/2006


Bof bof !

Le point N°1. Je n'ai recu qu'une visite sur place. C'était celle de Père Gilles, un monsieur qui a vecu plus que moi au Cambodge et qui a travaille dans les camps de refugies quand je suçais encore mon pouce !!!! Donc, je ne lui ai rien appris !!!! C'est lui qui m'a balladé chez Ponchaud et dans un journal francophone (je ne sais plus son nom)

Quant à l'histoire des couple mixtes, il faut vraiment avoir quelques neurones pour penser cela ! :rire1:

Le point n°2
je ne cuisinais pas dans mon studio car juste un mico onde et un frigo, c'est limite. Par contre, tous les jours, je mangeais dans les resto khmers de la rue ou à l'ONG Our Home.


Le point N° 3
Je sais des choses sur le Cambodge, mais pas tout et heureusement !

Le point N°4
Vrai, mon khmer se limite pour ma débrouille puisque j'y suis resté à peine un an. J'ai pris des cours a la fac et j'ai le niveau 2/4.
Mais je me suis attaqué à l'écriture et lecture !!!

Le point N°5
Non,je fuyais toute réunion ou je pouvais croiser des Occidentaux. je faisais juste les breves apparitions obligatoires à l'Ambassades pour ne pas me faire punir (comme la première fois ou j'ai refusé de venir !)

Voilà !









#100023 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 16/10/2013 @ 09:21 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) gabriel
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 981
Inscrit(e) le 08/02/2013

Je n'avais pas fait attention à ce sujet plus que çà et je viens de le relire et je me suis aperçu que l'on me demandait de me prononcer. Je suis désolé mais je ne me reconnais pas du tout dans cet article que je trouve assez savoureux car ces questions, j'en ai entendues mais elles ne m'étaient pas destinées.

Cela peut sembler prétentieux, mais les quelques amis qui sont venus à la maison étaient déjà bien informés sur le pays, par ailleurs je ne fréquente pas du tout le milieu des expats, mis à part un ami français qui vit là bas depuis 12 ans et a 3 enfants. Je ne me souviens pas non plus avoir à mes "débuts" posé ce genre de questions, mais il est vrai que j'étais déjà imbibé du srok à travers mes amis francos khmers.

Quand je reçois quelqu'un , avant les temples et les karaokés, on fait un tour au S21 (avec mes commentaires) puis Killings fields, après çà évite des tas de questions un peu co......
#100044 View gabriel's ProfileView All Posts by gabrielU2U Member
Haut de page 16/10/2013 @ 09:45 Bas de page
Re : Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 7970
Inscrit(e) le 04/01/2006
gabriel a écrit



Quand je reçois quelqu'un , avant les temples et les karaokés, on fait un tour au S21 (avec mes commentaires) puis Killings fields, après çà évite des tas de questions un peu co......





La douche froide dès l'arrivée, puis la douce chaleur des apsara !!!! :cache:







#100046 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 16/10/2013 @ 11:15 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) gabriel
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 981
Inscrit(e) le 08/02/2013
Ca c'est leur problème mais les petites courent vite et mes amis sont comme moi, ils commencent à rouiller. Je commence a comprendre quant on parle de la sagesse de l'âge, c'est avant de vivre avec ses moyens kékékéké
#100051 View gabriel's ProfileView All Posts by gabrielU2U Member
Haut de page 18/10/2013 @ 02:57 Bas de page
Re : Le Cambodge actuel , vu par les expat... Reply With Quote
Déconnecté(e) klux
Membre
MembreMembreMembre

avatar3_zps96c37e94.jpg
 
Messages 161
Inscrit(e) le 20/12/2012
Lieu de résidence Siem Reap
Assez bien ecrit je dois dire et plutot vrai meme si dans mon cas malheureusement les visites des amis/familles sont peux fréquentes... Apres je ne suis pas non plus un fan de la communauté expat qui ne m'interesse pas vraiment!

Edité le 18/10/2013 @ 02:57 par klux
#100116 View klux's ProfileVisit klux's HomepageView All Posts by kluxU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page