Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak   ( Réponses 7 | Lectures 3989 )
Haut de page 24/07/2012 @ 18:29 Bas de page
Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Histoire de l’expropriation de maisons et de terrains :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=33

q1F3P.jpg


Le lotus de la liberté et la campagne de libération de 13 mères de famille :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=35

8DYgC.jpg


Biographie de ces 15 personnes dont 13 mères de famille (en anglais) :

http://www.licadho-cambodia.org/album/view_photo.php?cat=52

NPDGy.jpg


Une autre photo… sur la campagne de libération !

nGLsY.jpg


Les 13 mères de familles ont été libérées de prison le 27 juin dernier. La Cour d’appel du Cambodge a suspendu le reste de leur sentence de deux ans et demi de prison, mais elle a confirmé leur condamnation…

Noms de ces 13 mères de famille : Chan Navy, Cheng Leap, Heng Mom, Kong Chantha, Nget Khun, Ngoun Kimlang, Bov Sopea, Phan Chan Reth, Soung Samai, Srong Srey Leap, Tep Vanny, Tho Davy, Tol Srey Pov, Ly Chanary et Sao Sarouen



Mesdames, je me mets debout devant mon ordinateur et je fais "clap clap clap"… mille fois, mille fois merci…, merci pour ce souffle de la liberté.


Toutes ces photos et vidéos sont issues du site : http://www.licadho-cambodia.org


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#87388 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 24/07/2012 @ 20:15 Bas de page
Re : Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) Préng-veasna
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

ava_1461.jpg
 
Messages 283
Inscrit(e) le 11/11/2007
Le bonze a bien dit, "akphivat kanlèng na ke roleay kanlèng neung, srok yeung", je suis d'accord avec lui.
#87389 View Pr%E9ng-veasna's ProfileView All Posts by Pr%E9ng-veasnaU2U Member
Haut de page 25/07/2012 @ 18:02 Bas de page
Re : Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Petite chanson pour rendre hommage aux laissés-pour-compte… :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=27&lang=khmer

à partir de la 1:05…

NfXzc.jpg



Et les lois sont faites pour qu’on s’assoie dessus… :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=26&lang=khmer


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#87394 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 25/07/2012 @ 20:40 Bas de page
Re : Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
NeakReach a écrit

Petite chanson pour rendre hommage aux laissés-pour-compte… :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=27&lang=khmer

à partir de la 1:05…

NfXzc.jpg

…Et les lois sont faites pour qu’on s’assoie dessus… :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=26&lang=khmer




Vos vidéos sont insupportables, déprimantes, démoralisantes et dégoûtantes d'injustices
#87397 View le+effa%E7able's ProfileView All Posts by le+effa%E7ableU2U Member
Haut de page 26/07/2012 @ 08:12 Bas de page
Re : Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Et les " ex-si-bâbâ " sont fiers de leurs agissement . Quel honte pour ces nouveaux riches !

#87399 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 26/07/2012 @ 18:29 Bas de page
Re : Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
le effaçable a écrit


Vos vidéos sont insupportables, déprimantes, démoralisantes et dégoûtantes d'injustices



"Insupportables, déprimantes, démoralisantes et dégoûtantes d'injustices",
oui ! mille fois oui, et de voir nos mères de famille à genoux "sampeah" devant ces ....

VYjId.jpg

J’aurais tant aimé que ces vidéos soient un film de Rithy Panh, une fiction, mais hélas, mille fois hélas, c’est la réalité… c’est akphivat.
Akphivat pour qui ? Akphivat pour quoi ? Mais c’est akphivat… Et Akphivat, c’est ça !

OGfx1.jpg


Photos issues du site : http://www.licadho-cambodia.org

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#87406 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 27/07/2012 @ 18:28 Bas de page
Re : Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Parole à l’une des 13 femmes, Tep Vanny

JUDQV.jpg

http://freethe15.wordpress.com/2012/05/30/ai-video-vannys-story/

-------------------

http://asie-info.fr/2012/06/30/la-pasionaria-du-cambodge-nabandonne-pas-le-combat-56056.html

PRYew.jpg

Extrait de "Asie-Info" :

"
Tep Vanny, la figure de proue des militantes du lac Boeung Kak, a été libérée le 27 juin après un mois et trois jours derrière les barreaux. Asie-Info l’a rencontrée.

Si elle a perdu quelques kilos dans cette mésaventure, Tep Vanny y aura gagné encore plus de détermination. Lorsqu’on lui demande si son séjour en prison l’a écœuré des manifestations, son regard se durcit. « Non. Je continuerai à me battre. Je n’arrêterai jamais », martèle la jeune femme, âgée de 31 ans et qui a toujours été en première ligne des manifestations dans le conflit foncier du centre de la capitale du Cambodge. Au Centre Correctionnel 2, à Prey Sâr, en banlieue de Phnom Penh, les conditions d’incarcération étaient pourtant loin d’être correctes : 62 prisonnières dans une cellule de 6 mètres par 15, avec tout ce que cela implique. « On n’arrivait pas à dormir, ça sentait mauvais et l’eau du robinet était noire », se souvient-elle. « On avait droit à un sceau d’eau propre par semaine. Et la nourriture était infecte, de l’eau avec des liserons d’eau… Heureusement, nous [les 13 femmes du lac Boeung Kak] recevions de la nourriture des organisations des droits de l’Homme ». Pourtant, malgré ce traitement de faveur, elle entame le 10 juin une grève de la faim avec plusieurs codétenues en entendant les pleurs et les chants de soutien des enfants et des proches à l’extérieur de la prison. « Mamie [Nget Khun, 72 ans] m’a dit: ‘arrête, ou tu vas mourir’. Je lui ai répondu que je mangerais lorsque j’entendrais une bonne nouvelle. Six jours plus tard, j’ai appris que [la secrétaire d’Etat américaine] Hillary Clinton avait demandé à Hor Namhong [le ministre cambodgien des Affaires étrangères] de nous libérer. Alors, j’ai repris de la nourriture… », poursuit l’infatigable militante.

Le 27 juin, grâce à une pirouette technique et aux pressions internationales, la sentence de deux ans et demi de prison du tribunal municipal est réduite en appel à un mois et trois jours, soit la durée effective de leur détention. Mais malgré l’annonce de leur libération immédiate, les charges d’occupation illégale de terrain et de rébellion aggravée ne sont pas pour autant levées. Et c’est cela qui la révolte le plus. « Nous n’avons jamais rien fait d’autre que de manifester pacifiquement », s’indigne cette mère de deux enfants, ajoutant que son mari a récemment quitté son emploi de fonctionnaire au ministère de la Défense à la suite de pressions en rapport avec son incarcération. « Et tous les problèmes ne sont pas encore résolus. Il y a encore 68 familles du lac pour qui aucune solution n’a encore été trouvée. Il faut qu’il y ait une justice pour tout le monde ».

« Je m’en remets aux tevada »

Le jour de leur jugement en appel, de nouvelles violences policières ont encore assombri une manifestation de soutien rassemblant deux cent sympathisants à l’extérieur du tribunal. Bilan : six blessés, dont des enfants, et une jeune femme enceinte qui a perdu son bébé. A présent qu’elle est libre, comment voit-elle l’avenir? « Je m’en remets aux tevada [sorte d’anges gardiens]. Je sais que je pourrais très bien être abattue, car je suis gênante. Mais on meurt bien de maladie, de noyade ou même d’accident d’avion… La mort reste toujours la mort, non? Ce qui est important, c’est de se battre pour nos enfants, qu’ils ne pensent pas plus tard que nous nous sommes laissé faire », termine Tep Vanny, dont les yeux, aussi noirs que le ciel de mousson, se promènent rêveusement au-dessus des dunes de sable qui ont remplacé les eaux de son cher lac Boeung Kak."






"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#87413 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 02/08/2012 @ 19:13 Bas de page
Re : Histoire de 13 mères de famille à Boeung Kak Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Préng-veasna a écrit


Le bonze a bien dit, "akphivat kanlèng na ke roleay kanlèng neung, srok yeung", je suis d'accord avec lui.



Le bonze est Le Vénérable Loun Sovath. C’est un moine bouddhiste qui défend le droit à la terre et dénonce les spoliations de terres et les expulsions au Cambodge.

-------------------------

Voici son portrait et ses actions :

http://frontlinedefenders.org/fr/node/18482

Extrait :

Cambodge: Harcèlement du défenseur des droits humains Loun Sovath :

"Le 24 mai 2012, le défenseur des droits humains Loun Sovath a été brièvement arrêté par des policiers et des militaires, pour avoir participé à une manifestation qui appelait à la libération de 13 femmes des communautés du lac Boeung Kak.

Le Vénérable Loun Sovath est un moine bouddhiste qui défend le droit à la terre et dénonce les spoliations de terres et les expulsions au Cambodge. Il défend aussi activement les villageois du lac Boeung Kak, qui luttent contre les expulsions et le développement privé de la région. Le Vénérable Loun Sovath a reçu le prix Hellman-Hammett et est finaliste pour le prix Martin Ennals 2012.

Le 24 mai 2012, Loun Sovath participait à une manifestation devant le tribunal de Phnom Penh, appelant à la libération de 13 femmes du lac Boeung Kak, détenues sans charges depuis 48heures. Près d'une centaine de personnes participaient à cette manifestation. Les policiers et les militaires auraient contraint Loun Sovath à monter dans un véhicule Land Cruiser sans plaque d'immatriculation. Il a ensuite été conduit à la Pagode Wat Botum, où des responsables de la police, du ministère de l'Intérieur et du ministère des Cultes et des Religions l'auraient retenu avant de le laisser partir à 20h00. Les hommes l'auraient forcé à signer un document déclarant qu'il ne participerait plus à des activités relatives aux droits humains.

Les 13 femmes, MmeKong Chantha, Mme Tol Sreypov, Mme Tep Vanny, Mme Pov Sophea, Mme Suong Samai, Mme Pan Chhunret, Mme Heng Nom, Mme Chan Navy, Mme Po Davy, Mme Nguon Kimleang, Mme Song Sreyleap, Mme Chheng Leap et Mme Nget Kun) manifestaient activement contre les expulsions des villageois autours du lac Boeung Kak. Le tribunal municipal de Phnom Penh les a condamnées pour avoir incité des tiers à occuper des terres illégalement, en vertu de l'article 504 du Code pénal, et pour avoir obtenu des terres illégalement, en vertu de l'article 34 et 259 de la Loi foncière. Avant d'être accusées, elles avaient été détenues sans charges pendant 48heures. Sept femmes ont été condamnées à deux ans et six mois de prison, cinq femmes ont été condamnées à deux ans et une femme a été condamnée à un an de prison.

Depuis plusieurs années, le Vénérable Loun Sovath est menacé à cause de son travail en faveur des droits humains et du droit à la terre au Cambodge. En 2011, le défenseur avait reçu l'interdiction d'entrer dans toutes les pagodes de Phnom Penh. Le 1er avril 2011, Loun Sovath assistait à un rassemblement pacifique d'ONG, de la presse et des représentants de Boeung Kak, devant la mairie de Phnom Penh. La police avait alors tenté de l'arrêter, mais un important groupe d'amis de Loun Sovath marchait à ses côtés afin d'empêcher cette arrestation.

Front Line Defenders est préoccupée par l'arrestation du Vénérable Loun Sovath alors qu'il participait à une manifestation pacifique de soutien aux villageois du lac Boeung Kak, et considère que cet incident fait partie d'une campagne de harcèlement contre le défenseur des droits humains."


-------------------------

Un autre extrait sur Le Vénérable Loun Sovath :

http://www.alterasia.org/201109090447/le-venerable-loun-sovath/

"Il semblait évident qu’il voyait des liens très importants et très clairs entre les enseignements et les préceptes de Bouddha et les valeurs inhérentes à ce que nous appelons nos droits humains. Les similitudes sont frappantes, et comme un moine va prêcher les préceptes bouddhistes aux laïcs, de même le vénérable Sovath pouvait naturellement parler de droits humains. Alors que dans ses sermons, il pouvait prêcher et réciter de la poésie, il a choisi une forme d’art, purement visuelle, afin de communiquer ses idées sur les droits humains : le cinéma. Pourtant, ses films sont en eux-mêmes une sorte de poésie visuelle, imbriquant la narration, le chant, les voix off et la musique ; composés dans une forme lente, méditative et répétitive, qui ressemble à une prière visuelle, une fugue visuelle des idées bouddhistes et humanistes."

"Grâce au plaidoyer inlassable du Vénérable Sovath, à ses discours profonds et inspirants, et surtout grâce à ses films, il a eu un énorme impact sur le paysage politique et religieux du pays. Tant et si bien qu’il a été menacé à plusieurs reprises d’être défroqué et emprisonné pour ses activités. Il a même été dit que le roi des moines lui-même, le patriarche suprême Tep Vong, a ressenti le besoin de réaffirmer les règles, créées en 2006, qui interdisent aux moines de s’engager dans tout type d’activité politique (pour faire taire les voix indésirables de la dissidence) en raison des « Vénérables activités ».Cependant, sans se laisser décourager par les menaces, il continue de plaider, pour offrir des conseils, et surtout, pour faire des films."


-------------------------

Et voici quelques vidéos sur ses actions.

Arrestation du Vénérable Loun Sovath :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=32

……

Vénérable Loun Sovath répond aux menaces : défendre des droits humains n’est pas hors la loi !

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=24

……

Le défenseur des droits humains Loun Sovath :

http://www.licadho-cambodia.org/video.php?perm=21

……

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#87494 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page