Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [L'OBS] Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon   ( Réponses 5 | Lectures 1663 )
Haut de page 15/11/2015 @ 13:22 Bas de page
[L'OBS] Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes

- sur ce lien :
http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terrori...-a-paris-pourquoi-il-a-tire-sur-le-carillon.html

- cet article qui a "du style", je trouve :

Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon
Par Julien Martin

Publié le 15-11-2015 à 11h11Mis à jour à 11h26A+A-

Je ne suis pas seulement journaliste à "L'Obs", je suis aussi un habitué de ce café visé par les attentats.
Et j'essaye de comprendre pourquoi il a été pris pour cible.

IL ne connaissait pas les horaires des "happy hours", pourtant affichés en toutes lettres sur les vitres du Carillon : 18h-20h.
IL est arrivé avec une heure et demie de retard.
De rage, IL a puni ceux qui, plus ponctuels, étaient venus boire leur bière ou siroter leur mojito en terrasse à moindres frais. Pour quelle autre raison, sinon ?
Comme j'aimerais me poser sérieusement cette question.

En réalité, IL savait très bien où IL allait.
On ne saura possiblement jamais s'IL visait le Carillon en particulier.
Mais il est difficile de croire qu'IL a choisi ce genre de bar par hasard.

Chacun a son QG.
Le mien, c'est le Carillon.
Et je crois que je l'aime précisément pour les raisons qui font qu'IL le déteste.
Ce bar n'a pas de genre.
Il est tout et rien à la fois.
Il n'est pas trop bourgeois, il n'est pas trop bohème.
Il n'est pas très propre, il n'est pas très sale.
Il n'est pas à la mode, il n'est pas ringard.
Il n'est pas communautaire, il y a toutes les communautés.

C'est pour cela qu'IL a dégainé.
En janvier dernier, il fallait être journaliste, juif ou policier pour être tué.
Aujourd'hui, tout le monde est menacé.
Y compris quand on est musulman, si on ne vit pas comme IL l'entend.
La peur doit être généralisée.

Alors, vendredi soir, IL est venu répandre l'effroi.
Peut-être étaient-ils plusieurs, mais de ses yeux désormais pleins de larmes, ce responsable du Carillon n'en a vu qu'un :
IL est descendu de sa voiture et IL a tout canardé.
Les gens tombaient, tombaient..."


Au lendemain de l'attaque, sur le trottoir, il y avait du sable.
Pour couvrir le sang.
Sur la devanture rougeâtre, il y avait de petits autocollants.
Pour marquer chaque impact de balle.
Dix-sept au total.
Il y eut plus de tirs.
Mais combien de projectiles sont-ils venus se loger dans les entrailles des clients ?
Le décompte morbide faisait état, samedi soir, au Carillon et au Petit Cambodge qui lui fait face, de quinze morts et dix blessés en urgence absolue.

Il y avait aussi des bougies, qui tentaient de résister au vent, et des fleurs, beaucoup de fleurs, des roses blanches le plus souvent.
Des dessins, des poèmes, un drapeau tricolore.

Si on fermait les yeux, cependant, si on écoutait, seulement, on pouvait croire que rien n'était arrivé.
Au milieu des pleurs silencieux des badauds, des journalistes à la recherche de témoignages, des généreux venus offrir leur sang à l'hôpital voisin, un homme, la soixantaine, gavroche vissée sur le crâne, devise à haute voix.
Il martèle :
Les musulmans ne sont pas des terroristes, mais les terroristes sont des musulmans.
Une jeune et grande fille noire le corrige :
Il n'y a pas que des terroristes musulmans, il y en a de toutes les races".
Le sexagénaire essaye de se reprendre :
Bien sûr que l'islam, ce n'est pas que ça, mais il y a des dizaines de milliers de personnes qui aspirent à cet islam-là.
Et puis, ils crient 'Allahou akbar' !

Un autre homme, plus jeune, très bien mis, intervient à son tour :
Parce qu'ils se revendiquent comme tels, ils seraient de vrais musulmans ?
Si je dis 'shabbat shalom', est-ce que je deviens juif ?

Il faut arrêter, tranche une quatrième oratrice, à la voix aussi douce que ferme.
Ici, c'est un quartier cosmopolite.
C'est pour ça qu'ils l'ont visé.


Dans le populaire et très mélangé dixième arrondissement de Paris, de tels débats, animés mais courtois, sont récurrents.
Après les attentats de janvier, on en entendait fréquemment au Carillon.
Samedi, on croyait presque que rien n'avait changé.
A la différence près que la terrasse était fermée.

La grande terrasse d'angle, cette cible facile, tellement facile. Bondée la semaine, débordée le week-end, au point d'avoir valu plusieurs fermetures administratives à ses gérants.
Voilà maintenant que c'est la police judiciaire qui l'ordonne.
Sauf que cette fois, ce n'est pas de notre faute.
Mais, comme d'habitude, je sais que je reviendrai bientôt y boire des pintes.
Malgré LUI.

Julien Martin


Edité le 15/11/2015 @ 13:29 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#110533 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 26/11/2015 @ 09:00 Bas de page
Re : [L'OBS] Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Demain : Vendredi 27 NOV et 15 jours déjà

bGUS4KX.jpg

Le drapeau tricolore devant le Petit Cambodge, où ont commencé les tueries à Paris vendredi 13 novembre. (Sipa)
http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terrori...t-les-drapeaux-bleu-blanc-rouge-s-arrachent.html

*** CF aussi, sur un blog du monde.fr, le titre d' un article réservé aux abonnés :
http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/11/20/...efaire-le-monde-au-carillon_4813935_4497186.html#

Dîner au Petit Cambodge et refaire le monde au Carillon
Le Monde.fr | 20.11.2015

qWct7BB.jpg

Au Croisement des rues Bichat et Alibert, où se font face Le Carillon et Le Petit Cambodge.
Le 15 novembre 2015.|Alexandre Guirkinger pour M Le Magazine du Monde


Edité le 26/11/2015 @ 09:25 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#110569 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 28/11/2015 @ 03:38 Bas de page
Re : [L'OBS] Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon Reply With Quote
Déconnecté(e) MLKloooring
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

matrix.gif
 
Messages 321
Inscrit(e) le 06/08/2011
Lieu de résidence 75
.
.
" Dîner au Petit Cambodge... "
.
.
.
.
71artn10.jpg
.
.
.
http://www.amazon.fr/gp/product/201230978X
.
.
.
Je les connais. "Le petit Cambodge" est situé à 20, rue Alibert, Paris 10ème. Mais... je connais surtout leur restaurant situé de l'autre côté du pâté de maison, en prenant la rue Marie et Louise (juste en face du "petit Cambodge"), et tout au bout de cette petite rue, c'est le restaurant "Le Cambodge"! ( dans l'Av. Richerand, donc... qui est plutôt une petite rue, plutôt qu'une grande avenue ). Ils ont un peu "galéré", au début, et ont souvent changé de place, dans Paris. À leur tout début, c'était une toute petite "boutique", ou plutôt une petite pièce avec 2 ou 3 tables, située av. du Maine, à Paris. Ça s'appelait "Oriental Shop". Malgré l'exiguïté des lieux, ils ont eu rapidement plein de clients!!!!... ...Car leur cuisine était réputée excellente, et leur sympathie était légendaire: cela faisait familial, comme ambiance.
Puis, à force de travail et de perfectionnement, ils ont maintenant un, puis 2 restaurants, dans le 10ème arrondissement, restaurants très opérationnels et de qualité irréprochable. La qualité de la cuisine est évidemment toujours au rendez-vous ! :sourire:
Moi, j'ai surtout connu le père, le père de famille, maintenant décédé à cause de son grand âge. Cela était un immense plaisir de discuter avec lui, car c'était un authentique cambodgien, quand je discutais avec lui, j'avais l'impression de voir TOUT le Cambodge, derrière lui. Il avait le style khmer: silencieux, se déplaçait discrètement silencieusement, et donnait l'impression de, à la fois, respecter l'espace et le temps, l'espace autour de lui, devenait khmer, et le temps semblait s'arrêter, à la khmère, aussi.. Bref, près de lui, j'avais l'impression d'être au Cambodge!!! (et pourtant j'étais à Paris 10ème. )
Il a eu un parcours incroyable! Ingénieur chimiste, avant la période khmers-rouges, il dirigeait , au Cambodge, une plantation d'héveas ! ...Eh oui...tout cela pour atterrir ici, dans un petit quartier de Paris... Il était plein de sagesse, une grande connaissance, toujours content, et ne critiquait jamais, qlq'un de très positif, et optimiste, une école de bon-sens, bref: comme tous les Cambodgiens.
C'est leur fille, Kirita, qui assure la continuité, avec son copain Christian (Français ). Elle, Kirita, apporte sa connaissance de l'Art, de la cuisine, et des recettes. Lui, Christian, apporte son côté technique, sa connaissance de l'informatique, de la gestion, et son grand sens de l'organisation. La mère est toujours là, fidèle au poste, préparant elle aussi, les repas, et veillant sur tout son petit monde, avec une énorme bienveillance.
.
Le temps passe.. Quand je les ai connu pour la première fois, donc,..c'était à leur "restaurant miniature", lol..., avenue du Maine, à Paris, à Montparnasse, "Oriental Shop"..Eh oui... je marchais sur le trottoir... et je vois, sur le trottoir, un panneau plié en deux, et tenant debout, sur le trottoir, ( en "V" inversé...), avec un dessin des temples d'Angkor! Incroyable, que je me suis dit!! ..ici, en plein Paris! Cela me paraissait incroyable! ( C'était en 1987, et les restaurants cambodgiens étaient tout-à-fait inexistants! ) Donc je suis rentré! Et voilà l'histoire!
.
Maintenant il y a d'autres restaurants cambodgiens, à Paris, c'est vrai, mais ils n'ont pas plus de qualité, à mon avis, que les self chinois qui offrent de la nourriture faite à grande échelle, dans une fabrique centralisée, car ces self chinois proposent tous la même nourriture, et c'est presque toujours du "réchauffé", car ce n'est pas eux qui font les plats, ce ne sont que des revendeurs.
Tandis qu'au restaurant "Le Cambodge", ( et "Le Petit Cambodge" ), ce n'est pas du réchauffé, c'est fait directement quand on commande, c'est du "frais": les nems sont faits, au moment de notre commande, et sont très croustillants!. Il en est de même de tous les plats! C'est excellent, très savoureux. Même si je ne prenais que du "Boboun Spécial" ( eh oui... je suis un peu "rétrograde", ou très "conservateur", lol...), je dois reconnaître que leur "natin" est excellent! Prodigieux! Un bouquet d'arômes incroyable, cela même si c'est un peu "riche" en corps gras, mais c'est un festival de goûts!! De même, ne pas oublier de prendre leur célèbre "délice bananes", en dessert! Bref, que du bon. Et pas cher.
Voici leur natin:
http://www.takeeateasy.fr/fr/livraison-paris/restaurant/le-petit-cambodge/natin
.
C'est déplorable, ce qui leur est arrivé, et il faut compter en plus avec une perte de bénéfices conséquente, due à l'arrêt momentané de leurs activités, ce qui risquerait de mettre en péril l'équilibre de leurs budgets: il faut bien payer les employés, et un restaurant, il faut que ça tourne, il faut bien vendre les plats, de telle manière que les recettes compensent les dépenses. Bref, pas facile, tout ça... D'autres part,,aux infos, ils avaient dit, juste après le 13 Novembre, aux infos, à la radio, qu'ils ne comprenaient pas pourquoi ils s'en étaient pris au restaurant "Le Petit Cambodge", et que cela restait donc à éclaircir ( une enquête, évidemment ).
.
Je vous ai mis le lien du livre de recettes, que Kirita a publié.
Par ailleurs, je suis un peu surpris: je croyais que comme me l'avait dit le père, ainsi que les autres membres de la famille, que les recettes étaient un secret de famille ( chose qui se fait fréquemment en Asie, en Chine notamment, où ils ne délivrent pas facilement leurs secrets, et leurs recettes... ).
.
.
#110573 View MLKloooring's ProfileView All Posts by MLKloooringU2U Member
Haut de page 30/11/2015 @ 14:11 Bas de page
Re : [L'OBS] Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonjour , cher MLKloooring ,
t'as l'air de bien connaitre ce resto.C'est dommage pour eux.
Mais ces bandes de lâches ( qui tirent sur ceux qui n'ont pas de fusils )ne sont que des pauvres types ou des malades mentaux .
Il me font tjs penser à l'époque des KR .
Ce "Petit Cambodge" n'est qu'un objet sélectionné par hasard par eux , s'il en veut réellement aux asiatiques , c'est au Paris 13 ème qu'il fallait y aller , mais là , c'est vraiment la loi du hasard .
Dommage pour cette famille khmère !

#110577 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 30/11/2015 @ 17:24 Bas de page
Re : [L'OBS] Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Sur sa page Facebook, l'équipe du "Petit Cambodge" a donné quelques nouvelles , avec beaucoup de dignité et de retenue, je trouve

- cette info a été reprise par BFM/TV sur le lien suivant :
http://www.bfmtv.com/societe/cible-des-attentats-le-petit-cambodge-va-rouvrir-932717.html

- Voici la reproduction du txt Facebook :
[ Le Petit Cambodge
Restaurant cambodgien · 8052 J’aime · 27 novembre, 07:59 · Paris ·
..
Dans ces heures de recueillement, nous tenions à vous remercier pour le soutien dont vous avez fait preuve, à notre égard ainsi qu’envers toutes les personnes affectées par cette soirée tragique.

Notre équipe se porte bien, mais il faudra du temps pour guérir du choc psychologique.
C'est malgré tout un miracle quand on regarde le nombre de personnes qui n'ont pas eu cette chance.
Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles.

Le petit Cambodge rouvrira, car pour chacun d'entre nous la vie doit continuer, mais également par respect pour les clients qui ce soir-là étaient au restaurant.
Ne pas rouvrir ce serait céder et concéder une victoire qui ne sera jamais acquise.
L’élan de solidarité et de recueillement de tous ceux qui se sont présentés devant le restaurant pour exprimer leur soutien nous touche énormément.

Toutes vos attentions sont autant d’aide et de motivation face à l'immense tâche qui se dresse devant nous.
À très bientôt.
Toute l’équipe du petit Cambodge]


Edité le 30/11/2015 @ 17:26 par robin des bois
#110579 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 04/12/2015 @ 15:50 Bas de page
Re : [L'OBS] Attentats à Paris : pourquoi IL a tiré sur le Carillon Reply With Quote
Déconnecté(e) MLKloooring
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

matrix.gif
 
Messages 321
Inscrit(e) le 06/08/2011
Lieu de résidence 75
.
.
Attentats en Île-de-France du 13 Novembre 2015:
date: du 13 novembre 2015 à 21 h 16, au 14 novembre 2015 à 0 h 58 .

.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_13_novembre_2015_en_France
.
.
6 × attaques:
.
1) Saint-Denis
Cible: Stade de France
.
2) Paris 10e
Cibles: Restaurant Le Petit Cambodge,
et Bistrot Le Carillon.
.
3) Paris 11e
Cibles: Brasserie Café Bonne Bière,
et Restaurant Casa Nostra.
.
4) Paris 11e
Cible: Bataclan.
.
5) Paris 11e
Cible: Bar La Belle Équipe.
.
6) Paris 11e
Cible: Bistrot-restaurant Comptoir Voltaire.
.
.
Nbre de morts: 130 (et 7 terroristes) :
.
Bataclan: : 90 (et 3 terroristes)
Le Carillon, et Le Petit Cambodge: 15
Casa Nostra, et Café Bonne Bière: 5
abords du stade de France: : 1 (et 3 terroristes)
La Belle Équipe: 19
Comptoir Voltaire: 0 (et 1 terroriste)
.
.
.
.
.
============== ============== ============== ============== ==============
.
.
.
Entendu aux Infos, à l'instant:
" Réouverture du Café La Bonne Bière " :

.
http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2...nne-biere-rouvre-ses-portes_4823984_4809495.html
.
.

.

" A La Bonne Bière, trois semaines après les attentats : « On dirait une nouvelle vie qui commence »

Le Monde.fr | 04.12.2015 à 08h38 • Mis à jour le 04.12.2015 à 13h22 |Par Lucie Soullier

Quelques coups de peinture sur les murs pour « effacer les stigmates de ce cauchemar » et les portes se sont rouvertes. La gestionnaire de La Bonne Bière, Audrey Bily, l’annonce avec émotion aux caméras venues nombreuses vendredi 4 décembre.

Trois semaines jour pour jour après les attentats qui ont coûté la vie à cinq personnes sur sa terrasse, elle tient à adresser un mot à tous ceux qui les ont soutenus et grâce à qui « la devise de la Ville de Paris,Fluctuat nec mergitur [Il est battu par les flots mais ne sombre pas], est également devenue la nôtre. »

Des remerciements aux pompiers comme aux anonymes et une pensée pour les familles des victimes ont également pris la place du menu à l’entrée. Mais désormais, il est temps d’avancer.

Certaines choses n’ont pas changé. Au comptoir, le café est toujours à 1 €, même s’il a un goût particulier pour Khaled. « C’était important d’être là le premier matin », sourit-il en trinquant avec le même groupe d’habitués qu’« avant ».

Un guide de Paris posé sur la table, Violaine et Pascal Goetz sont venus de Strasbourg pour prendre un petitdéjeuner ici. Pas spécialement pour la réouverture, évidemment. Mais pour un concert la veille, au Cirque d’hiver.

Soit à quelques pas du Bataclan, où 90 personnes ont été tuées par des terroristes le 13 novembre. En attendant leur café, ils observent le tourbillon de journalistes et de clients qui s’activent autour d’eux. Pascal chuchote. « On dirait une nouvelle vie qui commence. »

Lire notre reportage : Sur les lieux des attentats du 13 novembre, le délicat retour à la vie de quartier. ".
.
.
==============================================
=======================================
.
.
.
Carte des attentats:
.
14492411.jpg
.
Emplacement des lieux d'attaques en Île-de-France (Paris et Saint-Denis) :
(1) Stade de France (rue Jules-Rimet et rue de la Cokerie)
(2) Le Carillon et Le Petit Cambodge, croisement des rues Bichat et Alibert 
(3) Casa Nostra et Café Bonne Bière, rue de la Fontaine-au-Roi 
(4) le Bataclan, boulevard Voltaire 
(5) La Belle Équipe, rue de Charonne
(6) Comptoir Voltaire, boulevard Voltaire.
.
Droits de la photo: « Parisattacks » par Veggies — Base map from OpenStreetMap. Sous licence CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Parisattacks.png#/media/File:Parisattacks.png
.
.
.
.
14492310.jpg
.
.
.
14492311.jpg
.
.
.
( J'ai superposé la carte des attentats, avec la carte de Paris (et St-Denis ) ).
.
.
.

Edité le 04/12/2015 @ 16:14 par MLKloooring
#110596 View MLKloooring's ProfileView All Posts by MLKloooringU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page