Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Casser le bec de moineau   ( Réponses 2 | Lectures 1670 )
Haut de page 13/06/2015 @ 03:06 Bas de page
Casser le bec de moineau Reply With Quote
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg
 
Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
Bonjour,
Dans le bouquin que je suis en train de lire sur le riz dans la tradition khmère, on parle rapidement de la riziculture.
L'auteur explique qu'avant de planter les grains de riz, il faut les faire tremper 24h dans l'eau pour amorcer la germination. En khmer, cela s'appelle "casser le bec de moineau" (baek moat chap). D'après le dictinnaire du père Rondineau, ce "bec de moineau" (moat chap) est une "ouverture petite" d'un fruit près de germer. Je suppose que cette ouverture a un nom en botanique. Quelqu'un le connaîtrait-il ?

En échange, je vous signale la disponibilité sur Internet d'un ouvrage (en khmer) sur la riziculture au Cambodge : http://choukhmer.com/agriculture/rice-production-in-cambodia/ :clindoeil:
Sur la page indiquée se trouve la tabble des matières. L'ouvrage peut aussi être téléchargé en entier au format pdf.

Merci !
Pascal

http://khmerologie.wordpress.com/
#109596 View pascal_zh's ProfileView All Posts by pascal_zhU2U Member
Haut de page 13/06/2015 @ 05:05 Bas de page
Re : Casser le bec de moineau Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
pascal_zh a écrit

Bonjour,
Dans le bouquin que je suis en train de lire sur le riz dans la tradition khmère, on parle rapidement de la riziculture.
L'auteur explique qu'avant de planter les grains de riz, il faut les faire tremper 24h dans l'eau pour amorcer la germination. En khmer, cela s'appelle "casser le bec de moineau" (baek moat chap). D'après le dictinnaire du père Rondineau, ce "bec de moineau" (moat chap) est une "ouverture petite" d'un fruit près de germer. Je suppose que cette ouverture a un nom en botanique. Quelqu'un le connaîtrait-il ?

En échange, je vous signale la disponibilité sur Internet d'un ouvrage (en khmer) sur la riziculture au Cambodge : http://choukhmer.com/agriculture/rice-production-in-cambodia/ :clindoeil:
Sur la page indiquée se trouve la tabble des matières. L'ouvrage peut aussi être téléchargé en entier au format pdf.

Merci !
Pascal



Bonjour pascal-zh

Comme toute "culture vivrière", le dossier " riz" m'a toujours intéressé .
Je suis persuadé que, vu son importance pour certains pays, cette culture a du générer un vocabulaire spécifique, voire quelques variantes dans les méthodes de culture et de production

Ceci dit , en vous lisant j'ai tout de suite pensé au mot français "germination" ;
ce petit document d'un gouvernement (Madagascar)) explique assez bien les différentes phases de la culture et de la croissance du riz ; le mot et la phase "germination" y figurent bien.

http://www.maep.gov.mg/filtecrizamel.htm

Toutefois cette "germination" est-elle "Hors sol" ou pas ? je n'ai pas lu la précision sur cette phase là : à défaut voir ce lien WIKI : http://fr.ekopedia.org/Graines_germ%C3%A9es

à suivre donc


par réédition : trouvé cette fiche FAO du SENEGAL fort intéressante :
beaucoup plus compliqué que je ne le pensais !!!

http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/spid/do...egal/APRAO_Senegal_FicheTechniqueRiziculture.pdf

Reste à connaitre les expériences et les méthodes de nos forumeurs, à une certaine période de leur existence !!!


Edité le 13/06/2015 @ 06:15 par robin des bois
#109600 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 13/06/2015 @ 09:33 Bas de page
Re : Casser le bec de moineau Reply With Quote
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg
 
Messages 3771
Inscrit(e) le 11/04/2007
Dans la culture du riz, au Cambodge, on distingue principalement deux méthodes selon la configuration des rizières.

Quand c'est en zone inondable, on sème le paddy directement après avoir labouré et ratissé ( prourh sreuv). Les plants vont croître en suivant la montée des eaux et quand l'eau se retire, les plants vont se coucher et les épis de paddy vont mûrir quasiment à même le sol.

La deuxième méthode, se passe en deux étapes.
On sème les grains de paddy ( Sab sreuv ) de façon très dense dans une parcelle très humide entourée de diguettes ou talus. Quand les plants commencent à pousser, on fait rentrer de l'eau. On les arrachent ( Dork somnab ) quand ils atteignent une hauteur au niveau du genou. Ensuite on les repique ( stoung ) dans d'autres parcelles.


k.gifn.gif
#109612 View Aekreach's ProfileView All Posts by AekreachU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page