Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur [ BD ] SERA   ( Réponses 4 | Lectures 2466 )
Haut de page 22/01/2014 @ 07:24 Bas de page
[ BD ] SERA Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
-sur ce lien :

http://www.lepetitjournal.com/cambodge/a-voir-a-...rtiste-et-son-hommage-a-ceux-qui-ne-sont-plus-la

- cet article ;

RENCONTRE - Séra, un artiste et son hommage "A ceux qui ne sont plus là".

A la rencontre de Séra, artiste franco-cambodgien reconnu dont la « patte » s’exprime par différentes formes artistiques qui révèlent la palette des sentiments. De la Bande Dessinée à la sculpture, Séra nous ouvre les portes de son univers, un itinéraire qui transcende les frontières, tant physiques qu’artistiques, une quête de sens et d’identité. C’est un projet d’envergure qui ramène une nouvelle fois l’artiste dans le pays qui l’a vu naître, un Mémorial qui commémore la chute de Phnom Penh aux mains des Khmers Rouges le 17 avril 1975. «A ceux qui ne sont plus là », un hommage dont l’écho raisonne dans la mémoire collective du pays et de l’individu, une représentation de ceux qui ont disparu mais qui ne peuvent être oubliés.

Phoussera Ing, dit Séra, est né à l’hôpital Calmette de Phnom Penh en 1961, khmer par son père et français par sa mère, il effectue sa scolarité au lycée René Descartes jusqu’aux évènements dramatiques qui conduiront à son départ forcé en avril 1975. Le déracinement et la brutale séparation d’avec son père, qu’il ne reverra plus, sont un traumatisme, une lame portée au rouge insérée dans la mémoire de l’artiste. Après ses études, ses premières publications de bandes dessinées et expositions d'oeuvres picturales, Séra va revenir de plus en plus régulièrement au Cambodge. Il va notamment s'investir dans l'animation d’ateliers artistiques au Cambodge, en partenariat avec l'Institut Franaçais en 1999, en 2005 et 2008, puis d’autres au centre Bophana en 2009 et 2011. Séra est, depuis 2012, le directeur pédagogique de l’école Phare Ponleu Selpak de Battambang et il demeure, de par ces activités, un acteur du renouvellement et de la diversité de la scène artistique cambodgienne. S'il s'exprime aujourd'hui par divers procédés artistiques, comme la peinture, la gravure et la sculpture, c'est par la bande dessinée que Séra s'est d'abord révélé.

Le jeune Séra dévore des revues de bandes dessinées et va s'en imprégner, commence alors "l'immersion par les images et par le récit", "l'introduction et la compréhension du réel par l’imaginaire", pour reprendre ses mots. Des formules qui font sens et se trouvent illustrées par cette histoire : Au lycée français, il lui était expliqué les quatre saisons mais, étant né et vivant au Cambodge, il ne comprenait pas ce concept. C'est en se plongeant dans ses revues graphiques importées d'occident qu'il pu s'approprier l'été, l'automne, l'hiver et le printemps. Le paradoxe est que l'enfant ramenait ses bandes dessinées à l’école alors que ce moyen d’expression, qui lui ouvrait les portes de la perception, y était prohibé. Séra contribuera ainsi bien malgré lui à la création de la première BDthèque du Lycée, mise sous clé dans le bureau du principal de l’établissement.

Depuis, bien du chemin a été parcouru, l'enfant a grandi, s'est construit dans la volonté de ne pas oublier d'où il venait, qui il était. L'artiste est aujourd'hui reconnu, à tel point que dans le numéro anniversaire de la revue Art Absolument, publié en novembre 2012, Séra est élu comme l’un des "101 meilleurs artistes contemporains en France".

Exode, souvenir et dualité

Dans nombre de ses bandes dessinées, Séra parle de la prise de Phnom Penh, de la fuite, de la peur, de ses interrogations et de son histoire qui est intrinsèquement liée à celle du Cambodge. "Il n'y a jamais nulle part où aller qu'en dedans", selon Doris Lessing* ;
cette affirmation entre en résonance avec des titres comme Impasse et Rouge, L’Eau et la Terre, Lendemains de cendre, autant d'oeuvres qui relatent une part de l'histoire d'un pays meurtri, qui peuvent également tordre le cou à certaines idées reçues.

L'artiste va explorer de nouveaux moyens d'expression, il va se faire peintre, plasticien, graveur et sculpteur. Séra est aujourd'hui au Cambodge pour travailler à un projet de mémorial, une oeuvre destinée à honorer la mémoire des victimes du génocide. Actuellement il n'y a pas de monument commémoratif à Phnom Penh, l'oeuvre, intitulée A ceux qui ne sont plus là, doit pallier ce manque, se veut une réalisation artistique et accessible qui caractérise "un passé qui ne passe pas"**. Ce projet aurait pour financement les dons de différentes institutions internationales (dont une importante contribution de l'ambassade de France), ainsi que ceux des communautés khmères de la diaspora. Le mémorial serait situé face à l'ambassade de France, un jardin accompagné de sculptures et de plaques commémoratives, ce lieu est hautement symbolique puisque c'est là qu'étaient réfugiés les derniers occidentaux encore présents au Cambodge suite à la chute de Phnom Penh aux mains des Khmers Rouges, le 17 avril 1975. C'est également depuis les fenêtres de l'ambassade de France que l'artiste vit ses compatriotes partir sur les routes, quitter leur foyer et, pour beaucoup d'entre eux, ne jamais y revenir. L'objectif serait de réaliser le mémorial pour le 17 avril 2015, soit 40 ans après la Chute de Phnom Penh sous le joug Khmer Rouge. Il faut souligner que ce projet a le soutien des avocats parties civiles dans le procès contre les dignitaires khmers rouges.

Pour Séra, la forme figurée du mémorial doit parler au plus grand nombre, au commun des cambodgiens. "La pratique artistique questionne". Pour l'artiste, elle est "un dialogue, une passerelle entre deux cultures, entre deux identités" et il lui faut en parler, "j’ai un besoin de m’exprimer sur ces sujets" dit Séra, une formulation qui n'est pas sans rappeler une phrase du philosophe Gille Deleuze dans sa conférence intitulée, Qu’est-ce que l’acte de création ?, "Il faut qu’il y ait une nécessité, sinon il n’y a rien du tout".

L'agenda de Séra

De nombreux projets et expositions de l’artiste vont voir le jour, aussi bien au Cambodge qu’en France. Parlons en premier lieu des deux grandes toiles exposées depuis mercredi 15 janvier dans le hall de la chancellerie de l’Ambassade de France au Cambodge, elles sont installées pour 6 mois.

Dans le cadre de sa collaboration avec Julianne Sibiski, Séra va également exposer à Vannes (Morbihan) et publier un recueil de poésies, "A Thing Of Smoke", où il doit illustrer les pages de poèmes rédigés en trois langues, le français, l'anglais et le khmer.

Une exposition consacrée aux bandes dessinées de Séra ouvre en avril 2014 à la galerie Oblique, située à Paris, dans le 4e Arrondissement.




Edité le 22/01/2014 @ 08:00 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#104078 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 22/01/2014 @ 07:44 Bas de page
Re : [ BD ] SERA Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Je l'ai rencontré ...

- un "bel homme", plutôt grand, réservé et même "d'un aspect impressionnant "

- mais "très abordable et sympa" dans le contact et la discussion

Ses 3 dédicaces accompagnant les 3 BD consacrées à la période KR et citées dans l'article précedent :

* Impasse et Rouge (2003)
VSLS3Nk.jpg

* L'eau et la Terre (2005)
vnLpdh5.jpg

* Lendemains de Cendre (2007)
ovzFfRp.jpg





Edité le 22/01/2014 @ 08:02 par robin des bois

Les utilisateurs s'engagent à ne pas poster:
- des messages injurieux, diffamatoires et menaçants envers quiconque
- des messages obscènes et vulgaires

#104079 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 22/01/2014 @ 10:35 Bas de page
Re : [ BD ] SERA Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Ce nom me dit quelque chose..
J'avais peut être traduit un texte le concernant.. pour le cercle des amis de Vann Nanth.

En tout cas chapeau pour tout ce qu'il a fait.. :bon:

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#104082 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 22/01/2014 @ 10:48 Bas de page
Re : Re : [ BD ] SERA Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Seun nmott a écrit

Ce nom me dit quelque chose..
J'avais peut être traduit un texte le concernant.. pour le cercle des amis de Vann Nanth.

En tout cas chapeau pour tout ce qu'il a fait.. :bon:



Il était très lié à VANN Nath du vivant de celui-ci :
il lui a consacré une toute petite BD à son décès

Trois pas dans la pagode bleue

iEiLl9X.png


ps : je pense que Sorenathy a du le rencontrer et le connait donc aussi

cf aussi cet ancien post sur K-N reprenant le très bel hommage que SERA rend à VANN Nath ..

http://www.khmer-network.com/forum/sujetKN-9397.html






Edité le 22/01/2014 @ 10:53 par robin des bois
#104083 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 22/01/2014 @ 11:00 Bas de page
Re : [ BD ] SERA Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
C'est un dessin de SERA

Dt9MDrJ.jpg

#104084 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page