Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 4  5  6  7  8  9 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur 17 avril jour pour jour   ( Réponses 218 | Lectures 15689 )
Haut de page 25/05/2013 @ 13:41 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
NeakReach a écrit

Bonjour à tous, bonjour Seun nmott

Coïncidence ou préméditation générale ?

Voici ce que Seun nmott a écrit :

Seun nmott a écrit


Début 76, Ta Ray, Kanak sahakâr(membre du comité de coop) de srok Kampong Preah-Dambân 4, est porté disparu avec hommes et munitions. Deux rumeurs circulent :
-Il a été arrêté avec ses complices, accusés de khmaing khnong,(ennemi dans le rang)
-il s’est repris le maquis aves ses hommes.
On n’avait pas de nouvelles d’eux depuis.
Plus tard, je ne me rappelle plus de la date*, le camarade Sou, celui qui nous a fait la réunion à Battambang avant la déportation est à son tour arrêté. Il est ancien proff….


Si je comprends bien, Ta Ray était également prof (Krou bang-rean).



A savoir, contrairement à Seun nmott, je ne connaissais pas le mois et les dates exacts des évènements. Je repérais en fonction des saisons, du rythme des crues/décrues du tonlé et de culture.

--------





J'avais cette mauvaise habitude de noter, de collectionner...
-Pendant ma préparation au examen du bac, je tuais les moustiques qui m'ont harcelé, et j'ai noté le nombre de moustique tués par jour. :-P
-j'ai collectionné les avis de décès, parus dans les pages des journaux locaux, c'est dingue n'est ce pas?

Si j'avais pu garder tout ce que j'ai noté entre 76 et 79...
Il me reste en mémoire, bien que ce ne sera plus un jour précis. Vous les verrez dans la suite de jour pour jour.

PS je continue à noter et à collectionner encore et toujours.:sourire:


Si je comprends bien, Ta Ray était également prof (Krou bang-rean).

Je n'avais pas d'info sur lui. Seulement c'est grâce à lui qui a déclenché le ravitaillement en nourriture, principalement riz, à KHSAOY, courant septembre à octobre, à raison de deux semaines, une équipe de cinquante homme et femme valides, partent vers Srah Keo(Preay Chèk- Kampong Preah). Au retour chacun porte sur lui un sac de riz dont le poids varie en fonction de la capacité de chacun, mais au moins chacun porte deux Tao(= 32kg).
Ces nourritures, y compris sel et poissons sec, sont à rendre au dépôt du village.
Les gens recevront par cota pendant un temps varie de dix à 15 jours, à se débrouiller jusqu'à la prochaine distribution...
#93855 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 26/05/2013 @ 11:01 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonjour cher ami ,S.nM ,
j'avais dit et redis que t'étais " très courageux " d'avoir noté , les divers évènements quotidiens lors de l'époque des Khmers rouges .
Je n'osais pas le faire à cet époque , par peur de prendre le risque inutile , lors de chaque fouille par les responsables en Chalath . Plus qu'une fois , qu'il nous fouillait sans prévenir , cette bande d'abrutis .
Quand j'étais à Maung , dans la rizerie ( machine à concasser le riz ) , j'avais pris précaution de mettre à l'abri , mon précieux outils " vieille carte du Cambodge , la boussole qu'on m'avait confié " , dans une boîte de lait Guigoz , derrière une butte de terre . Dey Dam Bauk , un repère idéal et facile à repérer et à récupérer .

#93871 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 26/05/2013 @ 11:22 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Bonjour dimanche à tous, bonjour Seun nmott et kaunklau,

Moi aussi, je trouve que c’est très courageux à cette époque-là de faire ça… et surtout très très dangereux.

Quant à moi, c’est l’inverse !

A l’école, je prenais rarement des notes. En fait, je faisais des signes et des bouts de mots sans phrases... A la maison, je reconstituais les cours avec des signes et des mots que j’ai notés. En les reconstituant, je revoyais et entendais exactement ce que disaient les profs.

Au travail, je continuais à faire la même chose lorsque j’anime des réunions et je dois faire des CR…

Mais avec l’âge, la mémoire commence à flancher… Il va falloir que je change de méthode !


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93874 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 26/05/2013 @ 21:47 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Chers amis, je suis bien conscient du danger.
Mais c’est plus fort que moi.
Quelques recettes de grande mère khmère se révèlent bien efficace. Connaissez-vous Phaeung Deurm khtim et Bampong teuk thaot.
Du temps des Essaraks ceux qui pillent les villages, les gens fuient leurs maisons pendant les pillages. Et n’y retournent que quand les pilleurs sont partis. Quelques nourritures ont laissés pour être pillées. Mais les plus précieux sont dans le phaeung khtim ou dans bampong teuk thnaot qui sont bien souvent en dehors de la maison.
Phaeung khtim est par terre sur le bas côté l’allé de l’entrée, Bampnog teuk thnaot pour poser les louches vers la cuisine.

J’ai utilisé cette méthode pour cacher mes doc perso dans "Phaeung daeum khtim" dehors exactement à l’entré de la cabane, et mes notes dans "Bampong teuk Tnaot" vers le coin dit cuisine. Ils n’ont jamais l’idée de fouiller daeum khtim, ni bampong teuk tnaot où il y avait une louche.

PS mes docs perso sont emballés dans des plastiques, placés dans un jarre (récupéré) du sucre de palme, retourné. Sur lequel j’ai placé une vase de khtim(ciboulette). Les KR passaient souvent à coté sans avoir l'idée d'y jeter un coup d’œil. Car ils ne pensent jamais que j'ai caché des choses hors de la cabane. Ils sont souvent venus bien souvent fouiller pendants mes absents. Avec le temps le jarre et la vase ont pris un sale aspect, qui les met loin du doute.

Je ne récupérais mes docs que lorsque j’ai quitté ce village.
#93896 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 27/05/2013 @ 10:25 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Les 17 Avril , hommes/ femmes , de caractère .

Un jeune homme , avec son épouse , M. Séng , probablement lieutenant de l'armée de La République khmère .
Ils avaient l'idée de faire de sa chaumière , comme , une maison pleine de bonheur . En comparaison des moul than qui n'avaient jamais eu l'idée de réaliser .
L'endroit où j'étais , à Pursat , est très pauvre . On trouve que les " prich " ( espèces de petits bambous ) qui poussaient en pagaille .
M.Séng , avait l'idée très génial . Ils rangeait ces prich , avec des lianes pour faire une table . Des 2 côtés , il fabriquait 2 banquettes avec ces bambous . C'est très joli .
Le couple modèle , n'avait pas d'enfants . Sa femme , quelqu'un qui était très civilisée , nous avait dit lors de la réunion avant mon départ , qu'ils ne voulaient jamais des enfants dans ce misérable endroit .
Le couple avait l'idée génial , d'appliquer la règle de médecine , c-à-d , de dresser sur un papier , en cochant les croix , les périodes de l'ovulation ...Méthodes de Contraceptions idéales .
M.Séng , était un bosseur et savait adapter sa situation , "dak khlourn" , alors le kanak Sahakâr , lui confiait , un vélo de type chinois , pour faire " kâng trey " . Avec son vélo , il transportait des poissons de Tonlé sap , pour alimenter sa coopérative . Avant mon départ , lors de la saison de moisson , dont la période durant laquelle on recevait le riz (bay) à manger .
Une dernière mise au point avant mon départ , on se fixait le RDV , dans sa cabane . Autour de la table en " prich " , il déclarait définitivement qu'il ne pouvait partir avec nous , car son épouse était trop fragile . C'est une première fois que j'avais reçu un dessert " bâr bâr skâr " avec du riz gluant ( riz dam neub ). C'est que Séng profitait de son déplacement , avec son laisser-passer , en vélo de transport , avait échangé dans divers coopératives , de l'or , de sucre , de tabac .
Après notre dessert d'adieu avec leurs derniers souhaits envers moi , " bonnes chances " .

#93903 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 27/05/2013 @ 11:44 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Ce qu’on oublie souvent c’est que le peuple nouveau, ne sont pas que des fils des citadins. La grande majorité vient des campagnes khmères avec leurs savoirs faire. Ils ont surpris les cadres KR, comme le cas de M. Sèng de Kauklau, ou à mon village le peuple nouveau fabriquerait des nasses (pièges à poissons, des lops, des trous, des loan, piège à anguille) aussi bien que le vrai paysan de Khsaoy, et se débrouiller très bien avec les charrettes à bœuf…
Une anecdote perso.
J’appartiens à cette section dite d’intervention. Une section donc les membres ne sont des familles du peuple nouveau. Seul le chef est KR.
La section a pour mission d’apporter de l’aide aux travaux des champs, des chantiers de labourages ou de moissonnage. Une mission peut durer des mois. Pendant chaque mission, loin du village, chaque famille doit construire elle-même leur abri. Il y en a qui se groupe pour construire ensemble, d’autre en individuel. Moi, j’avais choisi en mode individuel. Primo, j’en ai marre de me faire rouler par les profiteurs, secondo, je suis de nature solitaire.

Alors au lieu d’aller couper des branches costaux pour faire les structures, puis couper les roseaux pour faire le toit et le mur, ma femme et moi, ont a coupé que des roseaux. Puis nous les ficelons par un bon nombre de tiges*, de cinq à dix selon les grosseurs des tiges. Ensuite nous les avons monté comme les tipis des indiens de Dakota, dont j’ai vu dans les bandes dessiné dans ma jeunesse. Nous n’avons pas besoin de structure car les tiges de roseaux sont déjà solide par elle même. Ça a fait marré certains, qui se moquent de nous, ne savant pas faire un cabane comme il faut. Seulement mon tipi se porte pas mal, et nous étions bien dedans. Nous couchons toujours par terre sur un morceau de plastique.

*on a groupé les tiges en libérant le plus de feuilles qui servent à nous couvrir et à nous protéger contre le soleil , le vent et de la pluie(rare à cette saison), une petite entrée donc un krama faisait office de volet... :sourire:


PS : le Mékang(le chef de section) est venu inspecté, mais est parti sans rien dire...
#93906 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 27/05/2013 @ 20:29 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Seun nmott a écrit


Mais c’est plus fort que moi.

Je ne récupérais mes docs que lorsque j’ai quitté ce village.



Bonjour à tous, bonjour Seun nmott et kaunklau,

Au-delà de la "passion" de prendre des notes et des cachettes "intelligentes", je vois une autre explication possible : L’ESPOIR.

Partons du principe que l’on ne prend pas des notes et des risques inutilement, ces gestes illustraient parfaitement l’espoir, l’espoir qu’un jour, on pourrait raconter sur ce qu’on a vécu et que ce régime ne durerait pas très longtemps.

Ma mère avait toujours gardé cet espoir qu’un jour tout redeviendrait "normal" et on pourrait retrouver notre vie avant 17 avril 1975. Elle me disait souvent "quelles que soient les situations où tu te trouves, il faut que tu restes en vie ; un jour, nous retrouverons notre vie avant". Cette phrase m’a aidé à supporter l’insupportable et à m’en sortir…


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93916 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 28/05/2013 @ 10:22 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
NeakReach a écrit

Seun nmott a écrit


Mais c’est plus fort que moi.

Je ne récupérais mes docs que lorsque j’ai quitté ce village.



Bonjour à tous, bonjour Seun nmott et kaunklau,

Au-delà de la "passion" de prendre des notes et des cachettes "intelligentes", je vois une autre explication possible : L’ESPOIR.

Partons du principe que l’on ne prend pas des notes et des risques inutilement, ces gestes illustraient parfaitement l’espoir, l’espoir qu’un jour, on pourrait raconter sur ce qu’on a vécu et que ce régime ne durerait pas très longtemps.

Ma mère avait toujours gardé cet espoir qu’un jour tout redeviendrait "normal" et on pourrait retrouver notre vie avant 17 avril 1975. Elle me disait souvent "quelles que soient les situations où tu te trouves, il faut que tu restes en vie ; un jour, nous retrouverons notre vie avant". Cette phrase m’a aidé à supporter l’insupportable et à m’en sortir…




Bonjour NeakReach
Je dirais oui et non.
A l’époque je n'ai jamais pensé qu'un jour j'écrirai ... Je n'ai jamais eu l'espor de vivre un jour ou de voir grandir mes enfants...
Mais pourquoi je notais..
1- on verra mes notes un jour
2- mes écritures seraient seul héritage du papa aux enfants.

Je suis un fou de collection,
-j'ai encore la lettre de mon meilleur ami(trois pages) écrite quelque temps avant avril 75, - le poème écrit à ma femme lors du début de notre rencontre.

Depuis que je suis en France j'ai dans mes collections les "faire part de mariage"(depuis plus de trente ans), une centaine de faire part classés par année..:sourire:

Je vous jure que les couples qui ce sont mariés depuis ne se rappellent même pas de quelle couleur est leur faire part...

Quant aux cachettes, euh, je ne fais qu'imiter ce que faisaient nos ainés...
#93930 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 29/05/2013 @ 19:42 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Seun nmott a écrit


A l’époque je n'ai jamais pensé qu'un jour j'écrirai ... Je n'ai jamais eu l'espor de vivre un jour ou de voir grandir mes enfants...



Bonjour à tous, bonjour Seun nmott,

Merci de votre sincérité, et je me permets de faire des commentaires un peu durs sur votre phrase…

A cette époque-là, si l’on n’accrochait pas à quelques choses (à nos proches, à l’espoir, ou simplement à la vie…), on ne survivrait pas ! C’est malheureux à dire, malheureusement, c’est aussi une vérité absolue.

Si je devais interpréter vos propos, je dirais que s’il n’y avait pas le 7 janvier 1979, vous ne survivriez pas longtemps… nous non plus d’ailleurs !


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#93946 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 29/05/2013 @ 20:37 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
NeakReach a écrit

Seun nmott a écrit


A l’époque je n'ai jamais pensé qu'un jour j'écrirai ... Je n'ai jamais eu l'espor de vivre un jour ou de voir grandir mes enfants...



Bonjour à tous, bonjour Seun nmott,

Merci de votre sincérité, et je me permets de faire des commentaires un peu durs sur votre phrase…

A cette époque-là, si l’on n’accrochait pas à quelques choses (à nos proches, à l’espoir, ou simplement à la vie…), on ne survivrait pas ! C’est malheureux à dire, malheureusement, c’est aussi une vérité absolue.

Si je devais interpréter vos propos, je dirais que s’il n’y avait pas le 7 janvier 1979, vous ne survivriez pas longtemps… nous non plus d’ailleurs !



Un évènement comme un 7 janvier peut venir un jour ou l'autre, car les Piryoip écoutaient en cachette les émissions en khmer venues du japon. Ceux qui écoutent ces émissions sont surtout ceux des chantiers de pêches à Roneam(mangrove, tonlé sap),
Les derniers mois de 77, les piryoip se disent: nous ne sommes que des nuls, eux(les nirdei) pi-bei meun(20-30 mil) sont les bons.
Début 78 les Nirdeis remplacent les cadres piryoip jusqu'au niveau des phoums.

Comme je suis dans sa liste, je suis certain qu'il vient un soir m'emmener ailleurs.
Les tensions montent entre piryoip-Nirdei, et accentuent le processus, octobre-novemble78, les piryoip sont presque absents dans les villages. Les Nirdeis évacuent village par village, on ne sait pas où sont emmenés la population de ces villages.
KHSAOY est le dernier village avant la mangrove, les cades piryops y sont encore présents, mais ils sont plus à roneam qu'au phoum.

Lorsque vers, je pense quelques jours avant la fin 78, les Nirdeis pourchassent les piryoips, qui n'hésitent pas de s'en fuir vers tonlé Sap, puis prendre le large pour finir à Kampong Thom.
Le village de KHSAOY s'est maitre de soi même, deux jours après, sans personne le surveille...

J'étais déjà libre à ce moment là.

Le 7 janvier vient après...



J'ai écris une lettre d'adieu à ma femme.
Cette lettre a causé une fuite des trois anciens fonctionnaires ...
Je raconte cette anecdote le moment venu.
#93953 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 30/05/2013 @ 10:17 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
En 1978 , je n'étais plus au Cambodge . J'étais arrivé , en Thailande , vers Mars 1977 .
Selon ma famille à Kompong Cham et le reste des traces des emplacements , qu'on peut voit actuellement ( watt Bor vas ) , en bas de Watt Phnom Pros , les Nirdey ont utilisé vihear de Watt Phnom Pros pour massacrer leurs adversaires , les Bopear ( Est ).
Plusieurs charnières sont sous formes des puits , mais personne n'ose occuper , ce bout de terrain . Donc , il doit y avoir raison ? Je regrette de na pas le filmer , quand j'étais passé par là en 2002 .
Les khmers sont très croyants et ont peur de tous ce qui sont ossements humains ...

Je me demande ,d'ailleurs , pourquoi l'autorité cambodgienne laissait ces traces sans aucune pancarte . Mais , on dirait , c'est normal , ce lieu de charnière , se trouve dans l'enceinte de pagode femme " watt yeay chi , Bor vas " .

Ce que S.nM , avait écrit les évènement à KSAOY dans son Dambân 4 , semblaient identiques à Watt Phnom Pros en fin 1977 ou au début 1978 .
Watt Phnom Pros se trouvait à 1 KM de la Route Nationale 7 . Ils ont utilisé ce Vihear , pour , faire le lieu de massacre . Ce lieu semble idéal pour eux . Il est , à l'abri des regards et les hurlements ne sont pas gênants . Combien de compagnons d'armes des Nirdey , ces kanak et yothear de Bopear , qui ont laissé leur peau à cet endroit . On parlait des camions et des camions .
Les gens disaient : le bourreau coupait la tête de ses prisonniers avec un sabre. De temps en temps , il aiguillait son outil avec la sculpture d'un lion . Ce dernier était complètement usé . Donc ce n'était pas quelques uns , le nombre des victimes .
Mais , ce sont des massacres entre voyous .

Quand , j'étais au Lycée Preah Sihanouk , à Kg Cham , en 1967 , j'avais connu , quelques jeunes de mon âge , qui soutenaient les Khmers rouges à l'époque . Ce sont des élèves endoctrinés durs et son idole est Mao . Ils utilisaient l'usine de textile aidé par La Chine , pour son lieu de propagande , contre Sihanouk . Ils avaient même organisé les manifestations à Kompong Cham-ville , contre le roi . Or un jeune ,tête meneur , il possédait son pseudo à l'époque " Pèth " .
Il était promu , un Kanak , de haut grade chez les Khmers rouges de l'Est . Mon frère , qui était son ancien camarade du Lycée Technique de Kg Cham , l'avait rencontré après le 17 Avril 1975 . Il se promenait avec des gardes de corps et possédait un Pistolet sur sa ceinture . Or ce fou de " Communiste" ,anti-sihanoukiste , que je l'avais connu également à Watt NOKOR , était également massacré par les Nirdey . Il disparaissait .

D'ailleurs , je me demande , Hun Sen , le PM actuel , n'était pas également , sur la liste des morts à Watt Phnom Pros ? .
Mais , comme lui , c'était un rusé ( ses paroles actuelles réflétaient bien sa personnalité ) était partis sauvé sa peau au Vietnam à quelques km de là .

On voyait bien , les Nirdey envahissaient et avalaient également les Bopear et non seulement que les Pear yorb .

Je doute fortement , selon moi , les victimes dont les photos qui sont affichées dans les S.21 de P.Penh , ne sont que les familles et les autres factions khmers rouges ," non Nirdey " . A la recherche de mon frère , je fouillais ces photos ,et lisais les commentaires , je ne connaissais personne .



#93961 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 30/05/2013 @ 12:24 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
kaunklau a écrit

En 1978 , je n'étais plus au Cambodge . J'étais arrivé , en Thailande , vers Mars 1977 .
Selon ma famille à Kompong Cham et le reste des traces des emplacements , qu'on peut voit actuellement ( watt Bor vas ) , en bas de Watt Phnom Pros , les Nirdey ont utilisé vihear de Watt Phnom Pros pour massacrer leurs adversaires , les Bopear ( Est ).
...

D'ailleurs , je me demande , Hun Sen , le PM actuel , n'était pas également , sur la liste des morts à Watt Phnom Pros ? .
Mais , comme lui , c'était un rusé ( ses paroles actuelles réflétaient bien sa personnalité ) était partis sauvé sa peau au Vietnam à quelques km de là .

...



Bonjour Kaunklau

Khieuv Samphan vient pointer du doigt sur le PM était plus coupable que moi]
"le Premier ministre, qui était un commandant de la zone orientale sous les Khmers rouges avant de s'enfuir au Vietnam."

Qui est qui?:-P

Au 17 avril 1975, à Phnom Penh, tous les fronts que ce soit Bopear, Nirdei, pear yoip,.. sont tout présent, les exécutions des ennemies de l'Angkar dans chaque région sont partout dans le Cambodge.

Qui n'ont pas les mains tâchées de sang des innocents?







Edité le 30/05/2013 @ 12:24 par Seun nmott
#93966 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 30/05/2013 @ 13:57 Bas de page
Re : Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Seun nmott a écrit

kaunklau a écrit

En 1978 , je n'étais plus au Cambodge . J'étais arrivé , en Thailande , vers Mars 1977 .
Selon ma famille à Kompong Cham et le reste des traces des emplacements , qu'on peut voit actuellement ( watt Bor vas ) , en bas de Watt Phnom Pros , les Nirdey ont utilisé vihear de Watt Phnom Pros pour massacrer leurs adversaires , les Bopear ( Est ).
...

D'ailleurs , je me demande , Hun Sen , le PM actuel , n'était pas également , sur la liste des morts à Watt Phnom Pros ? .
Mais , comme lui , c'était un rusé ( ses paroles actuelles réflétaient bien sa personnalité ) était partis sauvé sa peau au Vietnam à quelques km de là .

...



Bonjour Kaunklau

Khieuv Samphan vient pointer du doigt sur le PM était plus coupable que moi]
"le Premier ministre, qui était un commandant de la zone orientale sous les Khmers rouges avant de s'enfuir au Vietnam."

Qui est qui?:-P

Au 17 avril 1975, à Phnom Penh, tous les fronts que ce soit Bopear, Nirdei, pear yoip,.. sont tout présent, les exécutions des ennemies de l'Angkar dans chaque région sont partout dans le Cambodge.

Qui n'ont pas les mains tâchées de sang des innocents?








Hun Sen , n'était qu'un petit chef , à Bopear . Il n'était pas membre décideur de l'Angkar , il y avait encore beaucoup d'étages avant d'arriver en haut de l'escalier . D'après , ce qui était dit ,c'est qu'il était plus rusé que les autres . Il y avait 4 ou 5 vieux , encore , qui étaient son chef . Il savait choisir le moment opportun pour prendre le pouvoir et c'était grâce aux vietnamiens , il faut accepter de dire , qu'il est au pouvoir .

Mais bon , le massacre des Bopear à Phnom Pros , par les Nirdey , je suis presque sûr , qu'il était dans la liste . Comme notre camarade "Pèth " , le plus dévoué des communistes , ou encore ,les classiques des KR , Pèn Sovann, HOU nim ou Hou yorn , étaient également tous massacrés .

Mais bon , ce n'est que l'histoire des idiots communistes khmers , qui se bouffaient entr-eux , pour avoir le pouvoir .

Edité le 30/05/2013 @ 13:58 par kaunklau

#93967 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 01/06/2013 @ 17:11 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
kaunklau a écrit


Mais bon , ce n'est que l'histoire des idiots communistes khmers , qui se bouffaient entr-eux , pour avoir le pouvoir .



Bonjour à tous, bonjour kaunklau et Seun nmott,

Généralement, ce sont ceux qui font tourner la roue, qui exposent les premiers lorsque le rythme de celle-ci s’accélère… C’était ce qui s’était passé.
Cette phrase n’est pas de moi, mais d’un khmer d’un certain âge qui me disait à l’époque KR lorsqu’il voyait la tournure des évènements.


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#94051 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 09/07/2013 @ 14:59 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
9 Juillet 1975

Jour pour jour oblige, je vous remercie de votre patience.

Sur mon journal, à la page mercredi 9 juillet 1975, j’ai noté : on a quitté krâbao chrom pour Khsaoy. On a resté deux mois et trois jours sur la terre des diables. Quel horreur.
Deux mois et demi d'angoisse et de peur, de travail pour rien. Ce travail de défrichage c'est uniquement dans le but de ne pas nous lasser tranquille.


Les jours passent, les morts se multiplient, toujours sans motif apparents. Les chefs s’alarment. Ils patrouillent la nuit. Nous avons peur d’eux plus que les diables. Des fois ils tirent en pleine nuit, ils vident bien leurs bandes. Là ça réveille les gens en pleine nuit, nous sommes terrifiés. Le lendemain personne ne poser aucune question. On va au travail tête baissée, la tristesse, la peur se lisent sur chaque visage.
Éloigner de la bute, c’est interdit par les Khmers Rouges, rester sur la bute on est proie à une chose étrange. On est bel et bien dans une impasse. Chaque matin on scrute les morts, et oui il y a au mois un par jour. Les vives commencent à manquer, mais on ne meurt pas si vite. Ce qui fait le plus peur c’est de voir une personne bien portante meurt aujourd’hui que la vielle on bossait ensemble.

Pour nous, il y a ma poule qui continue à nous donner un œuf* par jour. On a tenu le coup, pitoyablement mais encore vivant.

Lorsqu’un matin, nous avons reçu l’ordre de décamper.
C’est un grand soulagement. Tout le monde se hâte de démonter leur stand, leur huttes. hâte de quitter cet endroit maudit avant la nuit. Krâbao Chrom est déserté dans l’après midi même. Les Khmers Rouges nous ont emmené vers un ancien village qui se trouve à un kilomètre plus à l’est de la bute. C’est Khsaoy.

Dès que les gens ont appris que Khsaoy est un ancien village et on peut y vivre, une nouvelle espoir est née.

Nous ne sommes pas les premiers à vider les lieux, car avec trois enfants de bas âge il est impossible de faire vite, en plus dans ces conditions il n'est pas question. Lorsque nous sommes arrivés à Khsaoy un peu avant la fin de la journée, le temps de poser les ballots, et reposer les enfants, il fait presque nuit.
J'avais vu que mes voisins ont des maniocs à manger. Ça m'a flippé. A ma question ils m'ont montré où il y en avait.
Je me suis précipité vers cet endroit. Au mon dieu, je suis passé par là, j'ai vu ce champ de manioc, j'ai cru que les anciens KR font une culture de kapokier.
Oui comme beaucoup de citadins, on ne reconnait pas les tiges du manioc.
J'ai pu en fin ramasser une vingtaine de tubercules, que des petits qui ne font pas plus grand qu'un pouce, car les gros ont été tout pris en un rien de temps.

C'est mieux que rien, ça a même régalé toute ma famille. On a passé notre première nuit à Khsaoy.




* c'est ma poule et ses trois petits qui sont toujours avec nous. Elle donne toujours un œuf par jour, sauf deux fois de quelques jours qu'elle ne donne pas. Elle fait deux fois 25 œufs au lieu de 21 naturellement. C'est peut être par ce que à j'enlève tous ses œufs et n'en laisse qu'un dans le nid. Alors elle continue à pondre?
#95156 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 09:55 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Mon cher ami S.nM , ta famille survivait grâce à une poule , qui donnait tous les jours de l'oeuf . En plus dans le nouveau village , KHSAOY , les anciens laissaient les maniocs ( Dam laung kor) à combler les manques de farine ou de sucre .
Chez-moi , il n'y avait que des " Prich " (roseaux) , quasi-déserte , il n'y a rien qui poussaient , trop pauvre cette endroit .
Au début , on se contentait des " fruits de palmier mûrs " (thnot tum ), mais dans ce coin perdu , notre coopérative définitive , il n'y avait rien .
On dirait que nous étions des animaux renfermés dans une cage sans nourriture .
La honte que nous subissions , était terrible . Chacun fabriquait des " gamelles " , avec des tôles de gouttières , à la place des bols en porcelaine , pour les remplir de l'eau de riz (bâr bâr ).
Lors de l'heure de repas , on se met à plusieurs autour du cuisinier et présentaient nos gamelles . Ce Kâng sétha kech mettait d'abord de l'eau de riz (teuk bâr bâr ) , dans chaque gamelle avec une louche , puis le tour de soupe de riz (bâr bâr) . Les yeux des gens suivaient les louches lors de partage , on dirait qu'on était dans le film américain dans une prison .
Ces humiliations , je ne suis pas prêt à les oublier . Quelles bandes de chiens féroces .

#95214 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 09:59 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
Je n'ai pas pu poster hier, à cause de la préparation d'AG


10 juillet 1975

La nuit n’a pas été bien longue. Il y a en a qui dormaient à la belle étoile, ma famille aussi, puisqu’on n’a pas assez de temps de monter un nouvel abri.
Au petit matin, on s’active pour remonter ce qu’on a démonté hier. Chaque groupe reste ensemble. Les stands se sont montés un peu partout sur les places qui sont encore disponibles, seulement le nouveau maitre du lieu a mis un peu d’ordre. Certains groupe est obligé de démonter ce qu’il avait montait, d’autre reste en attente. Nous avons la chance notre nouvel abri, toujours pour dix famille est presque terminé pour le toit. Il nous reste les mur de séparations et les planchers.

Il y avait des anciennes maisons, abandonnées par leurs propriétaires pendant la guerre, sont depuis peu réquisitionnées pour abriter les cadres KR et quelques privilèges. On croisait les nouveaux groupes de soldats KR, et d’autres personnes qu’on ne les avait pas vu à Krâbao Chrom.

Avec deux membres de notre groupe, on a fait un petit tour de ce nouveau village pour trouver des bois, planches ou tout ce qui peut nous être utile pour nos abris. Mais on se fait vite rappeler à l’ordre, et nous sommes retournés bredouille.

Avant la nuit nous sommes convoqués à une réunion. Les consignes sont les mêmes. Pas de liberté d’aller et venir sans autorisation, et ne pas toucher à n’importe quoi. De nouvel on a froid au dos. Ce qui est un peu réconfortant c’est que ce matin, on n’a pas entendu de mort, c’est comme par enchantement.
J’avais ramassé deux noix de coco mur et a pu retourner ramasser les derniers tubercules de maniocs qui nous a servie de repas en famille.
Cette nuit, nous allons dormir sous un nouveau toit, mes pauvres enfants étaient très gentilles, ils ont du comprendre la situation.

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#95216 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 10:08 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
kaunklau a écrit

[img=http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/36488_tombe_pol_pot.jpg]

En plus il y a des nuls qui prient pour lui le responsable de nos misères .

Cela ne me gêne pas. Ils ont droit de se recueillir.

Ce que je regrette c'est qu'il ne nous ait pas dit Pourquoi?

Pourquoi il(Pol Pot)nous tue? A un moment donné tout le peuple ancien ou nouveau ce sont sacrifiés pour reconstruire le pays , faire ce que l'Angkar demande. On bosse encore et encore pour avoir qu'un ventre plein. Non on ne l'avait pas.

Dans sa note ma femme a écrit "ma chère fille, pourquoi tu es partie si tôt, on va avoir de quoi mettre sous la dent bientôt...." No Comment!!!!!!

........

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#95217 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 11:46 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
11 juillet 1975

Le village est de nouveau animé, les chefs de groupe sont plus souvent à la réunion. Des groupes de service se forment pour des missions précises, On voit arriver les aides alimentaires. Il est temps puisque la famine frappe très durement les déportés. C’est un faux espoir, car chaque famille ne reçoit qu’une petite quantité de riz et des provisions, c’est juste pour ne pas mourir demain.

Longtemps déserté Khsaoy n’a pas grande chose pour les nouveaux habitants. Le champ de manioc est dévasté en deux minutes. Les autres fruits du village sont interdits de toucher.

Les KR et le peuple ancien occupent la meilleure place. Ce sont des anciennes maisons de Khsaoy. Certaines familles du peuple ancien prétendaient réoccuper de droit celles qui appartenaient à leurs proches.
La pagode du village vient d’être démontée aux profits de nouveaux sièges, les maisons des moines sont démontées pour refaire des maisons du chef, à quelques mètres de l’ancienne.
On construit un entrepôt du village, dans lequel habite une autre famille du chef.
Pour gagner la sympathie des nouveaux maitres, le peuple nouveau se porte volontaire à tout.
On ne voit plus Puk Nieunm, le maitre de Krâbao chrom. Le peuple nouveau ne connait pas encore leurs nouveaux maitres, sauf les chefs de groupe de famille.

Notre groupe a terminé notre cabane, selon les ordres d’Angkar.
Voici un aperçu de cette cabane.
5B1SxYd.jpg
Une rangée est pour dix familles, il y en a dix entrées, ce n'est pas six comme sur la photo, je ne suis pas doué pour faire dix.C'est juste pour avoir une idée.

J’ai entendu qu’on dit qu’on est sur le côté sud d’est du village et les nouveaux cabanes sont construits que sur bordure de l’ancien village. Car l’intérieur est réservé aux élites. Il y avait à peu près une douzaine de cabanes. Et que Khsaoy est composé de trois concentrations, la première qui est la notre est appelé Khsaoy, la seconde Sam team et la troisième j’ai oublié.

De puis deux jours on a vu deux groupes de gens habillés en noirs, circulant en bicyclette. Ils sont trois par groupe, ils ont passé devant notre cabane en direction de la route nationale, les on dit. Ce sont des groupes du futur hôpital de Khsaoy. Je ne sais où et comment, puisqu’on n’a pas le droit de se promener.

Voici Khsaoy, approximativement.
rGyZB5n.jpg
#95222 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 11:52 Bas de page
Re : Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Seun nmott a écrit

kaunklau a écrit

[img=http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/36488_tombe_pol_pot.jpg]

En plus il y a des nuls qui prient pour lui le responsable de nos misères .

Cela ne me gêne pas. Ils ont droit de se recueillir.

Ce que je regrette c'est qu'il ne nous ait pas dit Pourquoi?

Pourquoi il(Pol Pot)nous tue? A un moment donné tout le peuple ancien ou nouveau ce sont sacrifiés pour reconstruire le pays , faire ce que l'Angkar demande. On bosse encore et encore pour avoir qu'un ventre plein. Non on ne l'avait pas.

Dans sa note ma femme a écrit "ma chère fille, pourquoi tu es partie si tôt, on va avoir de quoi mettre sous la dent bientôt...." No Comment!!!!!!

........

mes excuses , je n'arrive pas à héberger l'image de la tombe de ce malade , c'est pour cette raison que j'ai supprimée mon commentaire .

Edité le 11/07/2013 @ 12:33 par kaunklau

#95223 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 12:22 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10182
Inscrit(e) le 27/12/2005
kaunklau a écrit

Seun nmott a écrit

kaunklau a écrit

[img=http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/36488_tombe_pol_pot.jpg]

En plus il y a des nuls qui prient pour lui le responsable de nos misères .

Cela ne me gêne pas. Ils ont droit de se recueillir.

Ce que je regrette c'est qu'il ne nous ait pas dit Pourquoi?

Pourquoi il(Pol Pot)nous tue? A un moment donné tout le peuple ancien ou nouveau ce sont sacrifiés pour reconstruire le pays , faire ce que l'Angkar demande. On bosse encore et encore pour avoir qu'un ventre plein. Non on ne l'avait pas.

Dans sa note ma femme a écrit "ma chère fille, pourquoi tu es partie si tôt, on va avoir de quoi mettre sous la dent bientôt...." No Comment!!!!!!

........

mes excuses , le n'arrive pas à héberger l'image de la tombe de ce malade , c'est pour cette raison que j'ai supprimée mon commentaire .


Ce n'est pas grave Kaunklau.

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#95226 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 13:00 Bas de page
Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg
 
Messages 3788
Inscrit(e) le 11/04/2007
Le 28 mai dernier, sur l'invitation d'un ami, professeur d'histoire, je me suis rendu dans un lycée en Vendée pour livrer mon témoignage sur l'époque khmère rouge devant des élèves de seconde.

Un article est parue dans Ouest-France :

Les élèves de seconde ont retranscrit, avec leurs professeurs, leur rencontre avec un rescapé du régime des Khmers rouges.
Des élèves du lycée ont recueilli le témoignage d'un franco-cambodgien qui a connu la dictature des Khmers rouges.

L'initiative
Au lycée Truffaut, les élèves de Seconde de l'enseignement d'exploration « littérature et société », travaillent, depuis le début de l'année, sur le thème « Regards sur l'autre et l'ailleurs ». Et plus particulièrement sur le Laos, le Cambodge et le Vietnam. Le 28 mai, ils ont reçu la visite d'Aekreach, témoin de l'époque des Khmers rouges au Cambodge.
Aekreach, la cinquantaine aujourd'hui, a vécu ou plutôt survécu sous le régime des Khmers rouges. Il confie, avec peine, que ces quatre ans lui ont paru « plus de vingt ans ». De mère française et de père cambodgien, il s'installe en Asie à l'âge de 7 ans avec son père. Adolescent lorsque les Khmers rouges prennent le pouvoir, il est envoyé dans les champs pour travailler de force. Aucun loisir, peu de nourriture, de multiples maladies. Voilà le quotidien d'Aekreach.
Et attention à ne surtout pas faire partie de l'élite du pays. « J'étais forcé à passer des tests, comme lire des boîtes de médicaments. Je mentais, ça a marché. » Le père d'Aekreach n'a pas la même chance. Il est envoyé en prison, et sera tué quelque temps plus tard.

Il refuse d'y retourner
« Les Khmers rouges sont venus me demander un jour, si je voulais me recueillir sur sa tombe. J'ai refusé, il ne fallait montrer aucun attachement envers sa famille. Sous peine de mort. »
Libéré à l'âge de 16 ans, à la chute du régime, Aekreach a depuis refait sa vie en France. Et n'est jamais retourné au Cambodge. Son témoignage auprès des élèves du lycée Truffaut restera comme un grand moment d'émotion partagée. « Je vous raconte mon histoire pour que personne n'oublie. » Les adolescents ne semblent, en effet, pas prêts d'oublier cette rencontre.




k.gifn.gif
#95233 View Aekreach's ProfileView All Posts by AekreachU2U Member
Haut de page 11/07/2013 @ 15:03 Bas de page
Re : Re : 17 avril jour pour jour Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Aekreach a écrit

Le 28 mai dernier, sur l'invitation d'un ami, professeur d'histoire, je me suis rendu dans un lycée en Vendée pour livrer mon témoignage sur l'époque khmère rouge devant des élèves de seconde.

Un article est parue dans Ouest-France :

Les élèves de seconde ont retranscrit, avec leurs professeurs, leur rencontre avec un rescapé du régime des Khmers rouges.
Des élèves du lycée ont recueilli le témoignage d'un franco-cambodgien qui a connu la dictature des Khmers rouges.

L'initiative
Au lycée Truffaut, les élèves de Seconde de l'enseignement d'exploration « littérature et société », travaillent, depuis le début de l'année, sur le thème « Regards sur l'autre et l'ailleurs ». Et plus particulièrement sur le Laos, le Cambodge et le Vietnam. Le 28 mai, ils ont reçu la visite d'Aekreach, témoin de l'époque des Khmers rouges au Cambodge.
Aekreach, la cinquantaine aujourd'hui, a vécu ou plutôt survécu sous le régime des Khmers rouges. Il confie, avec peine, que ces quatre ans lui ont paru « plus de vingt ans ». De mère française et de père cambodgien, il s'installe en Asie à l'âge de 7 ans avec son père. Adolescent lorsque les Khmers rouges prennent le pouvoir, il est envoyé dans les champs pour travailler de force. Aucun loisir, peu de nourriture, de multiples maladies. Voilà le quotidien d'Aekreach.
Et attention à ne surtout pas faire partie de l'élite du pays. « J'étais forcé à passer des tests, comme lire des boîtes de médicaments. Je mentais, ça a marché. » Le père d'Aekreach n'a pas la même chance. Il est envoyé en prison, et sera tué quelque temps plus tard.

Il refuse d'y retourner
« Les Khmers rouges sont venus me demander un jour, si je voulais me recueillir sur sa tombe. J'ai refusé, il ne fallait montrer aucun attachement envers sa famille. Sous peine de mort. »
Libéré à l'âge de 16 ans, à la chute du régime, Aekreach a depuis refait sa vie en France. Et n'est jamais retourné au Cambodge. Son témoignage auprès des élèves du lycée Truffaut restera comme un grand moment d'émotion partagée. « Je vous raconte mon histoire pour que personne n'oublie. » Les adolescents ne semblent, en effet, pas prêts d'oublier cette rencontre.





Vous deviez passer une vie affreuse comme nous , lors de cet époque 1975-1978.
Kâng KOMA ? Comme N.Reach ?
Le khmers rouges vous avaient demandé ce là , normalement , vous êtes sur la liste ...

#95239 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
« 4  5  6  7  8  9 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page