Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2  3  4  5 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ?   ( Réponses 152 | Lectures 13152 )
Haut de page 03/03/2013 @ 11:41 Bas de page
Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Suite du topic "Le Cambodge vu par les jeunes" - Page 9

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91465 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 11:42 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


…. Si d'autres forumeurs se rendant souvent sur place pouvaient en faire autant cela me semblerait bien. C'est la vieille histoire des dons de poissons remplacés par le don d'une canne à pêche, c'est une parabole mais elle me semble juste.



En plus, c’est une canne à pêche khmère…
:sompeah::sompeah::sompeah:

-------------

gabriel a écrit


Sur ce point précis d'ailleurs j'aimerais savoir pourquoi les petits beurs parlent arabe et les petits "francos-khmers" ne pratiquent pas la langue de leurs parents, svp pas de réponse en me disant dans ma famille nous n'avons pas ce problème........ce problème existe GLOBALEMENT et ce n'est pas par provo que je pose cette question, mais c'est par vraie curiosité.



Si je peux me permettre, je dirais qu’un khmer n’est pas préparé, éduqué et formé pour émigrer hors de son territoire. Lorsqu’il se trouve dans un nouveau pays d’accueil, il est "complètement" perdu, désorienté et démuni. Alors il fait ce qu’il peut, "tveu tam thormacheat".

Il n’est pas rare de trouver une famille khmère dont les parents ne parlent pas un mot de français (ou très mal) et les enfants ne savent pas parler khmer…

De plus, certain pays d’accueil se trouve à une dizaine de milliers de kilomètre du srok dont il ne sait pas quand il pourrait y retourner.



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91466 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 11:43 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


Je ne pense pas avoir ma réponse, et je ne suis pas d'accord car même dans des familles relativement intégrées et parlant un frnçais correct on retrouve la même lacune.


#91467 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 11:43 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


Je ne pense pas avoir ma réponse, et je ne suis pas d'accord car même dans des familles relativement intégrées et parlant un frnçais correct on retrouve la même lacune.



Derrière cette affirmation se cache une énorme interrogation sur l’amour sincère de certains khmers-barangs pour leur srok et leur langue maternelle…

Ce qui est loin d'être faux !



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91468 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 11:44 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


C'est un peu la question que je me pose, y -t-il un phénomène de rejet ??Beaucoup refusent d'y retourner et c'est moi le barang qui en ai tirer pas mal par la manche pour un retour au bled.



#91469 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 11:45 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


C'est un peu la question que je me pose, y -t-il un phénomène de rejet ??Beaucoup refusent d'y retourner et c'est moi le barang qui en ai tirer pas mal par la manche pour un retour au bled.



Ca peut être un bon débat…
Personnellement, j’aimerais aussi savoir pourquoi. Phénomène de rejet, de peur, de dégout… ?
Comment pourrait-on "rejeter" son pays maternel ?


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91470 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 11:45 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


Allez, j'y vais, je jette quelques idées, mais au compte gouttes car je vais me faire étriper.

Certains réfugiés au moins au début étaient d'extraction très bourgeoise, sortir du pays début des années 70 n'était pas pour tout le monde. N'y aurait-il pas au niveau peut-être de l'inconscient un sentiment de "culpabilité" par rapport à ceux qui sont restés ??? Il y a quelquefois une certaine animosité à ce sujet entre khmers, j'ai souvent fait mon marché en payant mes produits moins chers que les francos khmers et mon baragouinage de la langue n'explique pas tout.

Pour d'autres qui ont énormément souffert, revoir certains lieux c'est revivre des choses qu'ils essayent d'oublier du moins je suppose pour avoir vu le visage de mes amis sur certains sites.Pour répondre à Neakreach ils ont peut-être le sentiment que c'est leur pays maternel qui les a rejeté. Mais bon j'arrètes là car c'est pas à moi le barang avec ma culture judéo chrétienne d'expliquer le ressenti des khmers et de faire peut-être de la psy psy à deux balles. Bonne soirée



#91471 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 11:47 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


Certains réfugiés au moins au début étaient d'extraction très bourgeoise, sortir du pays début des années 70 n'était pas pour tout le monde. N'y aurait-il pas au niveau peut-être de l'inconscient un sentiment de "culpabilité" par rapport à ceux qui sont restés ??? Il y a quelquefois une certaine animosité à ce sujet entre khmers, j'ai souvent fait mon marché en payant mes produits moins chers que les francos khmers et mon baragouinage de la langue n'explique pas tout.

Pour d'autres qui ont énormément souffert, revoir certains lieux c'est revivre des choses qu'ils essayent d'oublier du moins je suppose pour avoir vu le visage de mes amis sur certains sites.Pour répondre à Neakreach ils ont peut-être le sentiment que c'est leur pays maternel qui les a rejeté...



Très intéressant cette affirmation car elle sépare 2 catégories distinctes : ceux qui ont pu s’échapper du régime KR et ceux qui ont vécu.

Avant d’aller plus loin, je vais faire un peu du plagiat. Quelle que soit la catégorie, ci-dessus ou sociale, que nous appartenons, il serait bon de nous poser de bonnes questions. Parmi d’elles, j’en citerais 2 :

1. Avant de dire que notre pays maternel (et non natal) nous a tout enlevés et pour finir nous a rejetés. Demandons-nous plutôt ce que nous avons fait ou pas fait pour notre pays et notre peuple, selon notre niveau et notre capacité bien entendu.

2. Le devoir d’un homme, quelles que soient son ethnie, sa race, sa nationalité, sa catégorie sociale,…, n’est-il pas de protéger sa famille ET sa patrie ?

……

Pour ceux qui ont pu s’échapper du régime, je suis très content pour eux qu’ils puissent sauver tous les membres de leur famille. Par contre, je n’arrive pas à m’expliquer sur le pourquoi, ils n’ont rien fait, ni rien tenter durant la période khmère rouge, c’est à dire entre 1975 et 1979. Tout le peuple khmer était en train de mourir…

Ensuite, lorsque je les entends dire qu’ils ne retournent pas au srok pour des raisons "bidon", ça m’irrite au plus haut point. Et ils partent fièrement en vacances en Thaïlande…

……

Ceux qui ont connu le régime, j’en souffre pour eux. Les premières phases des réfugiés étaient des gens "de ville" que le régime surnommait le "peuple nouveau". Malheureusement c’étaient aussi les "intellectuels" restants du massacre par le régime. Notre srok était alors vidé presque complètement de sa capacité à reconstruire sans aide extérieure. Ont-ils conscience ?

Quoi qu’il en soit, pour ceux-là, ils ont mis du temps, énormément du temps à reconstruire leur vie pour qu’elle puisse être une vie que l’on appelle normale. 37 ans après, certains ne se sont pas toujours sortis…

Retourner au srok (ou en enfer) lorsqu’on avait échappé de peu, c’est peut-être trop demandé !
Remarquer tout de même sur le constat général, ce sont eux qui sont retournés au srok les premiers…


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91472 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 12:18 Bas de page
Re : Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8008
Inscrit(e) le 04/01/2006


gabriel a écrit


Sur ce point précis d'ailleurs j'aimerais savoir pourquoi les petits beurs parlent arabe et les petits "francos-khmers" ne pratiquent pas la langue de leurs parents, svp pas de réponse en me disant dans ma famille nous n'avons pas ce problème........ce problème existe GLOBALEMENT et ce n'est pas par provo que je pose cette question, mais c'est par vraie curiosité.




D'apres des etudes,il semblerait que la premiere generation tente de s'intégrer, que la deuxieme ne veut pas vivre les problemes de la première et que donc tente de s'assimiler totalement, avec ou peu de succes, mais la troisieme genration revient à ses sources.
L'immigration maghrébine a une, voir deux generation d'avance sur l'immigration cambodgienne. Attendons donc de voir un peu ....






#91478 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 12:30 Bas de page
Re : Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Vicheya
Administrator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

cambodiw.gif
 
Messages 8008
Inscrit(e) le 04/01/2006
NeakReach a écrit

pourquoi, ils n’ont rien fait, ni rien tenter durant la période khmère rouge, c’est à dire entre 1975 et 1979. Tout le peuple khmer était en train de mourir…







Est ce qu'ils avaient les moyens de faire quelque chose.
N'oubliez pas, qu'entre 75 et 79, tout le pays était fermé aux etrangers. seuls les grands de ce monde pouvaient savoir ce qu'il se passait. Pensez au film "la dechirure". ce journaliste, malgre beaucoup d'effort , n'a retrouve la trace de Dith Pran qu'apres 78.
Les Cambodgiens arrivés en 75 se sont contenté d'apprendre a vivre dans leur nouveau pays, d'esperer et d'attendre. Souvent ceux qui sont partis avant 75 savaient que ca allait peter fort.
C'est seulement a partir de 78 que les medias ont relatés les premiers temoignages des refugies a la frontiere thailandaise.

A Besançon (lire le livre du Pere Gilles qui a fait un recueil de temoignages des Cambodgiens de la region), il y avait 4 Cambodgiens (entre autres) étudiants au CLA. Quand Phnom penh est tombé sous les K Rouges,ils etaient donc a l'abri, mais avec toute leur famille sur place. Pere Gilles, quelques Cambodgiens ont recontré des Khmers Rouges. Ils leur demandaient de rentrer au pays car le pays avait besoin d'eux. Ils ont hésité, Père Gilles se mefiait beaucoup. Il a demandé si une fois rentrés, il pourrait avoir des nouvelles d'eux. Voici la reponse du Khmer Rouge "Sachez Pere Gilles, qu'au Cambodge, le peuple doit travauiller et n'a pas de temps a perdre à écrire". Il a tenté de les décourager de rentrer, mais l'envie de revoir leur famille a étét plus forte, ils sont rentrés. 4 ans apres, une femme est revenue. Elle a échappé a la mort contrairement aux 3 autres. Elle vit actuellement de nouveau a Besançon.....


Edité le 03/03/2013 @ 12:33 par Vicheya






#91480 View Vicheya's ProfileView All Posts by VicheyaU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 12:43 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg
 
Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Pour répondre à gabriel sur le pourquoi les Khmers ont mis du temps pour retourner au pays et pourquoi leurs enfants ne parlent-ils pas correctement Khmer ?

Pour être simple, aucun membre de notre famille n'a pensé pouvoir retourner un jour au Cambodge...

Et donc, partant de ce raisonnement depuis notre arrivée sur le sol français, canadien ou autre, tous les projets d'avenir se tournent vers nos pays d'accueil respectifs.

Vous imaginez tous les mécanismes qui s'enchainent, n'est-ce pas ? Intégration et immersion totale dans les us et coutumes du pays d'accueil. Plus Français que moi, tu meurs !!! :sygus: C'était la devise de certains membres de ma famille qui ont pu échapper au régime rouge.:clindoeil: Mais ils retournent tout de même au pays, pas tous mais la majorité d'entre eux le font.

Maintenant nous, les rescapés du régime rouge, eh bien, au début, mes frères et soeurs, étions sur le même chemin de nos "ainés", en parlant de ceux qui sont arrivés avant nous. Le déni de sa propre langue ! Moi-même, je n'ai commencé à regarder les karaokés khmers que dans le mileu des années 90 !:rire1: Vous imaginez ensuite pour les petits enfants, aucune chance qu'ils regardent ces karaokes et encore moins parlent le Khmer...

Mais, mais, cela était le mouvement des années 80-90 !!!:rire1: Car nous suivons l'évolution du pays de très très près, nous nous mettons à jour nos bases de données cervicales régulièrement...:rire1:

signature.gif
#91481 View Sereypheap's ProfileView All Posts by SereypheapU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 13:27 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) gabriel
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 981
Inscrit(e) le 08/02/2013

Neak Reach, tu es un peu dur avec certains réfugiés, qu'ils soient partis un peu vite et pour certains sans se retourner Ok ,mais dire qu'ils n'ont rien fait, là c'est très lourd, il faut se replacer dans le contexte de l'époque, le grand Kampuchea était reconnu au plus haut niveau, un journaliste communiste dont jai perdu lenom a mis des mois à convaincre le journal l'Humanité de changer sa position.

Cela rappelle quelque peu d'ailleurs l'arrivée d'un petit moustazchu qui a fait du mal tranquilement pendant des années avant que la vérité de l'horreur éclate. Quand on sauve sa peau, le patriotisme je n'y crois pas beaucoup, les héros sont souvent les accidentés de l'Histoire.

Par contre les algériens n'ont pas plusieurs générations d'avance, l'indépendance de leur pays ce n'est qu'en 1962 et les premiers réfugiés khmers début des années 70. Par contre sur l'étude d'intégration je suis assez d'accord et les anciens LJK ne pourront dire le contraire puisque c'est une des principales raisons de la disparition du forum.
#91486 View gabriel's ProfileView All Posts by gabrielU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 15:18 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
gabriel a écrit


Neak Reach, tu es un peu dur avec certains réfugiés, qu'ils soient partis un peu vite et pour certains sans se retourner Ok ,mais dire qu'ils n'ont rien fait, là c'est très lourd, il faut se replacer dans le contexte de l'époque, le grand Kampuchea était reconnu au plus haut niveau, un journaliste communiste dont jai perdu lenom a mis des mois à convaincre le journal l'Humanité de changer sa position.

Cela rappelle quelque peu d'ailleurs l'arrivée d'un petit moustazchu qui a fait du mal tranquilement pendant des années avant que la vérité de l'horreur éclate. Quand on sauve sa peau, le patriotisme je n'y crois pas beaucoup, les héros sont souvent les accidentés de l'Histoire.



Replaçons dans le contexte alors… nous allons remonter le temps jusqu’au bal des perdants en avril 1975.

Début avril de cette année-là, toutes les élites et tous les officiers savaient que la bataille était perdue. Ils avaient tous reçu l’ordre de quitter au plus vite le pays avec ou sans leur famille. Le bal des perdants pouvait commencer. A Phnom-Penh, ils quittaient le pays les uns après les autres en laissant la population à son triste sort. Seuls quelques "fous patriotes" avaient refusés de partir. Pour les plus importants entre eux, même le matin du 17 avril, il y avait une jeep à leur disposition. Pour les provinces frontalières thaïlandaises, telles que Battambang, les élites et les officiers pouvaient quitter le pays avec leurs compagnies en traversant la frontière.

Les "fous patriotes", qui décidaient d’y rester, allaient entraîner leur perte ainsi que toute leur famille. Et les moins "fous" allaient avoir sa vie ainsi que celle de leur famille sauve.

Pour les civils, à Phnom-Penh, seuls les très riches "clairvoyants" pouvaient partir mais uniquement par leur propre moyen. En provinces frontalières, les civils riches ou moins riches pouvaient le faire avec leur moyen à bord.

Mis à part les civils des provinces frontalières et les soldats qui avaient suivi leurs supérieurs, les autres étaient soit des élites, soit des officiers, soit des ex-étudiants. Ils avaient largement des moyens "intellectuels" pour tenter de faire quelques choses. Pour preuves : certains avaient manifesté contre l’invasion vietnamienne, d’autres avaient organisé la riposte à la frontière thaïlandaise contre... ...l’armée vietnamienne.

Patriotisme ? La plupart des "fous patriotes" étaient décimés, eux et leur famille. Et ce, sans parler les étudiants et ex-étudiants khmers à l’étranger, qui aimaient profondément leur pays, étaient retournés pour aider le pays, et sont maintenant au ciel…




"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91489 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 16:28 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Sereypheap a écrit


Pour répondre à gabriel sur le pourquoi les Khmers ont mis du temps pour retourner au pays et pourquoi leurs enfants ne parlent-ils pas correctement Khmer ?

Pour être simple, aucun membre de notre famille n'a pensé pouvoir retourner un jour au Cambodge...



En ce qui concerne le pourquoi les enfants des immigrés khmers ne parlant pas correctement le khmer, j’ajouterais qu’il ne faut pas oublier que la distance et la télécommunication jouent un rôle non négligeable.

On a beau les apprendre le khmer, s’ils ne vont pas au srok de temps en temps, ils ne sont pas motivés pour l’apprendre parce qu’ils ne voient pas trop l’utilité.

La télécommunication joue aussi un rôle très important. Dans les années 1990-2000, nous n’avions pas de karaoké, ni télévision khmère, voire ni internet. Le seul moyen d’apprendre khmer aux enfants, c’était de leur parler en khmer… Maintenant on peut aussi leur faire découvrir la musique, les films,… via la télécommunication.

Ceci étant, comme dans tout, il faut d’abord éduquer les parents "même dans des familles relativement intégrées et parlant un français correct"


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91490 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 17:58 Bas de page
Re : Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg
 
Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
NeakReach a écrit

Sereypheap a écrit


Pour répondre à gabriel sur le pourquoi les Khmers ont mis du temps pour retourner au pays et pourquoi leurs enfants ne parlent-ils pas correctement Khmer ?

Pour être simple, aucun membre de notre famille n'a pensé pouvoir retourner un jour au Cambodge...



En ce qui concerne le pourquoi les enfants des immigrés khmers ne parlant pas correctement le khmer, j’ajouterais qu’il ne faut pas oublier que la distance et la télécommunication jouent un rôle non négligeable.

On a beau les apprendre le khmer, s’ils ne vont pas au srok de temps en temps, ils ne sont pas motivés pour l’apprendre parce qu’ils ne voient pas trop l’utilité.

La télécommunication joue aussi un rôle très important. Dans les années 1990-2000, nous n’avions pas de karaoké, ni télévision khmère, voire ni internet. Le seul moyen d’apprendre khmer aux enfants, c’était de leur parler en khmer… Maintenant on peut aussi leur faire découvrir la musique, les films,… via la télécommunication.

Ceci étant, comme dans tout, il faut d’abord éduquer les parents "même dans des familles relativement intégrées et parlant un français correct"




Avez-vous remarqué, la passion des parents sera transmise un jour ou l'autre à ses enfants. Quand j'étais enfant, aux camps thaïlandais, un de mes frères, avec qui je vivais, avec son magnétophone, on se réveillait, on prenait les trois repas, on dormait avec les musiques khmères...

Eh bien, en France, au début, même si je résistais à la tentation, elle était trop forte. Et j'ai cédé !:rire1:

Et maintenant, mon fils commence à écouter dans sa chambre, une chanson intitulée Tcham Mun, chantée par Sok Pisey !!!:rire1: Je lui ai dit à quel point je suis content ! Eh bien, mantenant il écoute aussi d'autres chansons de Srey Neang. Mais c'est vrai, il reste encore loin des chansons occidentales qu'il écoute...

Edité le 03/03/2013 @ 17:59 par Sereypheap

signature.gif
#91499 View Sereypheap's ProfileView All Posts by SereypheapU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 19:05 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Sereypheap a écrit



Avez-vous remarqué, la passion des parents sera transmise un jour ou l'autre à ses enfants. Quand j'étais enfant, aux camps thaïlandais, un de mes frères, avec qui je vivais, avec son magnétophone, on se réveillait, on prenait les trois repas, on dormait avec les musiques khmères...

Eh bien, en France, au début, même si je résistais à la tentation, elle était trop forte. Et j'ai cédé !:rire1:

Et maintenant, mon fils commence à écouter dans sa chambre, une chanson intitulée Tcham Mun, chantée par Sok Pisey !!!:rire1: Je lui ai dit à quel point je suis content ! Eh bien, mantenant il écoute aussi d'autres chansons de Srey Neang. Mais c'est vrai, il reste encore loin des chansons occidentales qu'il écoute...



Il est de notre devoir, en tant que parents, de les transmettre non seulement nos savoirs mais également nos passions, la culture, l’environnement… enfin tout ce que nous savons. Après, c’est à eux de choisir s’ils veulent suivre ou pas nos chemins…

Restons simples sans être simplistes...



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91501 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 19:53 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Okev
Newbie
Membre


 
Messages 8
Inscrit(e) le 21/02/2013
Il a six ans, quand il a quitté le Cambodge.
Il est orphelin.
Il ne parle pas le Cambodgien.
Il n' a plus personne au Cambodge.
Le Cambodge est pour lui un pays de l’Asie comme la Thaïlande ou le Vietnam.
Retourner en touriste, oui peut être.
#91502 View Okev's ProfileView All Posts by OkevU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 20:03 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) gabriel
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 981
Inscrit(e) le 08/02/2013

Okev, si c'est ton histoire perso, ok, c'est très ,dur à vivre et ceci pourrait exopliquer cela, mais ce cas est quand même plus que rare et n'est pas représentatif de la communauté khmère en France.
#91503 View gabriel's ProfileView All Posts by gabrielU2U Member
Haut de page 03/03/2013 @ 20:23 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Okev a écrit


Il a six ans, quand il a quitté le Cambodge.
Il est orphelin.
Il ne parle pas le Cambodgien.
Il n' a plus personne au Cambodge.
Le Cambodge est pour lui un pays de l’Asie comme la Thaïlande ou le Vietnam.
Retourner en touriste, oui peut être.



Bonjour et bienvenue Okev,

J’utilisais le thème pays maternel à la place du pays natal, tout simplement parce que pour moi le mot maternel est très important : dans maternel, il y a "mère".

A première vue, vous avez probablement raison de dire que, pour lui, le Cambodge est un pays de l’Asie comme la Thaïlande ou le Vietnam. Lorsqu’il sera au Cambodge, terre de son origine, il respirera l’air maternel, l’ambiance maternelle… croyez le ou non, ça n’a pas de prix pour un orphelin…






Edité le 03/03/2013 @ 20:30 par NeakReach

"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91504 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 04/03/2013 @ 20:26 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Okev
Newbie
Membre


 
Messages 8
Inscrit(e) le 21/02/2013
Merci pour vos accueils
Il est venu en France en se faisant « neveu » dans une famille cambodgienne.
Il est adopté ensuite par une famille française.
Il est déjà parti au srok ce matin avec un autre Cambodgien plus âgé que lui.


Il y en a beaucoup comme lui.
#91520 View Okev's ProfileView All Posts by OkevU2U Member
Haut de page 04/03/2013 @ 20:57 Bas de page
Re : Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Okev a écrit

Merci pour vos accueils
Il est venu en France en se faisant « neveu » dans une famille cambodgienne.
Il est adopté ensuite par une famille française.
Il est déjà parti au srok ce matin avec un autre Cambodgien plus âgé que lui.


Il y en a beaucoup comme lui.



Bonjour à vous et bienvenue

"Bouteille lancée à la mer" :

votre famille d'adoption n'est pas du dépt 44 par hasard ?
#91524 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 04/03/2013 @ 21:15 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
robin des bois a écrit

Okev a écrit

Merci pour vos accueils
Il est venu en France en se faisant « neveu » dans une famille cambodgienne.
Il est adopté ensuite par une famille française.
Il est déjà parti au srok ce matin avec un autre Cambodgien plus âgé que lui.


Il y en a beaucoup comme lui
.



Bonjour à vous et bienvenue

"Bouteille lancée à la mer" :

votre famille d'adoption n'est pas du dépt 44 par hasard ?



:reflechi1: Vers chez moi il y en a aussi.

:reflechi1::reflechi1:

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#91527 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 04/03/2013 @ 21:52 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonsoir les amis !
En lisant vos propos sur le pourquoi , le comment de 1970-75 , puis 1975-78 , et après 1978, je pouvais vous citer mes petits témoignages perso.
Selon mon vécu , on ne pouvait pas imaginer ces scénarios que les khmers rouges nous avaient infligé de telle sorte , car 90 % des cambodgiens , eux ils sont comme moi , pensaient que les khmers rouges sont aussi des khmers . On ne veut plus de guerre fraternelles , tout le monde souhaite la paix et ne veulent plus entendre les coups de canons , le bruit des avions , le bruit des bombes . Pour se consoler , les gens écouter la radio en khmère de Pékin de 19 h00 , et des voix également de notre roi NSH . Donc , il faut en vouloir à ce dernier également .

La question posée , pour ceux qui étaient partis avant 1975 à l'étranger , pourquoi , ils n'avaient rien fait ?
Ces gens là , ils étaient des familles riches ou ils sont nés dans les rangs des " messieurs " car pour sortir du pays à cet époque , les personnes que je connaisse payaient assez cher pour avoir le passeport .Tout le monde sait qu'à l'époque de la République khmère , la corruption est en apogée , avec l'argent , on fait tous .
Les khmers sont toujours attachés à leur terre , à leur pays , on a bien vu qu'il y en a des centaines qui retournent au pays après la chute de P.Penh " pour reconstruire le pays ! ".
Ils avaient laissé leur peau par les Angkar khmers rouges sous le mensonge de Ieng Sary .
Croyez - moi que le mensonge et des propagandes des communistes KR sont très efficaces et très forts . Même le PC français les avaient soutenu sans se rendre compte des crimes des khmers rouges envers le peuple cambodgien .
En 1977 , quand j'étais arrivé en France , il y a des cambodgiens de France , ils nous prenaient pour des menteurs ( ayâng américain ...ect ) et j'ai même vu des slogans dans le métro parisien soutenant les " camarades khmers rouges " .( nous = réfugiés politiques ).

Une fois arrivé au 3 ème pays , pourquoi , beaucoup des cambodgiens n'avaient pas appris la langue maternelle , à leurs enfants ?
A savoir le contexte pour nous est très difficile . Pour un couple cambodgien ( père , mère ) , est beaucoup plus facile pour les enfants de pratiquer la langue khmère . Pour un couple mixte , très difficile .
Pour quelqu'un qui avait appris le français au Cambodge , l'insertion , c'est beaucoup plus facile , mais beaucoup d'autres qui ne savaient , ni lire , ni écrire , la vie était très dure ! Ce n'est pas avec 3 mois de cours ADAP à HERBLAY ,au centre de transit , qu'on pouvait trouver le bon travail , malgré nos bonnes réputations " des bosseurs " , à l'époque . Mais bon , nos enfants , nos jeunes , s'adaptent plus vite que nous lors de contacts avec les mêmes générations d'ici . Les contacts avec les jeunes de pays d'accueil , à l'école , au Lycée , à l'Université leurs donnent des possibilités de bien s'intégrer , en gros un bon travail et mieux rémunéré .
Il ne faut pas en vouloir au parents , soit disant , pourquoi , ils n'avaient pas fait le forcing pour apprendre mieux le khmer à leurs enfants , car nous déjà il faut qu'on lutte pour nourrir notre famille , pour qu'on soit bien intégré , surtout , pour la vie de tous les jours .

Je dis bravo à des jeunes khmers qui arrivent à avoir des hauts études en France ou aux Etats - Unis et arrivent à bien maitriser le khmer . Mais , il ne faut pas rêver non plus , un khmer du Srok est toujours plus fort en leur propre langue , comme nous "immigrés de 1ère génération " , ne pourront jamais mesurer la langue française avec des français du pays .
A moins qu'on ne fait que ça , et encore !



#91529 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 04/03/2013 @ 22:57 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Okev a écrit


Il est déjà parti au srok ce matin avec un autre Cambodgien plus âgé que lui.


Bonsoir à tous, bonsoir Okev,

Serait-il possible d’avoir de temps en temps de ses nouvelles ?
Ses premières impressions ? Ses sentiments ?

-------

Okev a écrit


Il y en a beaucoup comme lui.


Hélas ! Mille fois hélas ! Je ne peux qu’être d’accord avec vous…


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91530 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
Haut de page 04/03/2013 @ 23:00 Bas de page
Re : Retour au Srok : oui ou non et pourquoi ? Reply With Quote
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg
 
Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
kaunklau a écrit


La question posée , pour ceux qui étaient partis avant 1975 à l'étranger , pourquoi , ils n'avaient rien fait ?
Ces gens là , ils étaient des familles riches ou ils sont nés dans les rangs des " messieurs " car pour sortir du pays à cet époque , les personnes que je connaisse payaient assez cher pour avoir le passeport ….



Bonsoir kaunklau,

J’aurais tant aimé qu’ils nous expliquent pourquoi ils n’avaient rien tenté, rien fait…
Tout un peuple était en train de mourir, le peuple khmer comme eux.
J’ai un peu du mal à avaler lorsqu’on me dit qu’ils ne savaient pas. Ils ne savaient pas ou ils ne voulaient pas savoir ?


"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." (Charles Darwin / 1809-1882)
#91531 View NeakReach's ProfileView All Posts by NeakReachU2U Member
« 1  2  3  4  5 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page