Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI   ( Réponses 26 | Lectures 6586 )
Haut de page 28/04/2011 @ 22:04 Bas de page
impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonsoir tout le monde !
après le sujet qui me tient à coeur ( conflit armée avec les thais cocernant le temple de Preah Vihear ) , un autre qui risque de faire enflammer l'Indochine : la construction du barrage hydraulique sur le Mékong , précisément au Laos à Xayaburi .Ce barrage d'un coût de 3 milliards de $ , peut produire 1230 mw et sa production est destiné à la Thïlande de l'ordre de 95 %.
Qu'en pensez-vous de cette construction ?
leurs impacts sur la vie des millions de nos cultivateurs , sur les berges .
L'impact sur le Bassin de Tonlésap ,en particulier les reproductions des poissons d'eau douce , une deuxième richesse du pays après le riz !
L'impact , également sur la culture de riz de la région de Delta au Vietnam ?
On va encore une fois confronter à un gros problème , mais cette fois là , concernent plusieurs pays de L'Indochine .
Merci pour le débat sur le sujet !

#78381 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 28/04/2011 @ 22:46 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
Y a u projet de barrage sur le mekong au laos??
#78386 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 29/04/2011 @ 06:35 Bas de page
Re : Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
virgule a écrit

Y a u projet de barrage sur le mekong au laos??


Ben oui

Xayaburi ou Sayaburi


cf ce doc en pdf

http://www.mrcmekong.org/download/Presentations/...ulting_Sayaburi%20Hydroelectricity%20Project.pdf

Aux dernières nouvelles, et suite à la réunion de la MRC d'hier, le projet est suspendu jusqu'en Octobre 2011;

Hier soir, il y a eu une émission radio sur FR INFO, d'où il ressortait que les 3 autres membres de cette commission était contre, y compris

-la Thaïlande qui devrait pourtnt bénéficier des 3/4 de cette nouvelle production hydroélectrique

- le Vietnam à cause des répercussions sur le niveu d'eau dans le delta du mékong : je suis surpris que le Vietnam- qui a quand même une certaine influence sur le gouvernement Laotien,- voire une influence certaine- ait laissé faire !!

A la radio un spécialiste a parlé des répercussions sur le Tonlé Sap, notamment au niveau du peuplement de la plus grande réserve mondiale en poissons d'eau douce ; il a "démoli" les mesurettes prévues concernant la circulation des poissons, en disant que "les seules mesures d'accompagnement &taient l'installation d'échelles à poissons "comme si il n'y avait que des saumons dans le Tonlé Sap"

Le représentant du Laos a vanté les mérites du projet, qui "permettra au Laos de s'aaseoir à la table des grands" et- suprême argument- a dit que "vu le nombre d'habitants au Laos et dans la région, ce projet n'aurait que très peu d'impact sur l'alimentation des Laotiens "!!



ps : cf ce lien vers le site internet de la Mekong River Commission, ou MRC


http://www.mrcmekong.org/



***réédition de rdb :
cf aussi cet extrait d'un récent article du Monde.fr


[Zizanie autour d'un barrage sur le Mékong



Jeudi 21 avril 2011 - Aménagement
Le Monde - Bruno Philip


Le Laos a déjà lancé les travaux de l'ouvrage alors que le Vietnam s'inquiète de ses effets sur l'environnement.

Bangkok Correspondant - La construction du barrage de Xayaburi sur le Mékong, dans la région du haut Laos, risque de devenir une source de tensions entre pays voisins : mardi 19 avril, des responsables laotiens, thaïlandais, cambodgiens et vietnamiens réunis à Vientiane, capitale du Laos, n'ont pas réussi à s'entendre sur cet important projet hydroélectrique, dont la puissance est évaluée à 1260 mégawatts.

Le Vietnam s'est déclaré "profondément" inquiet. Hanoï redoute les conséquences du barrage sur l'industrie de la pêche dans le delta du Mékong. La presse se fait l'écho des craintes des fermiers face à la possible diminution du volume de l'eau parvenant jusqu'au delta, sans parler de l'aggravation potentielle des phénomènes de salinisation des surfaces cultivables. Les autorités vietnamiennes ont donc proposé un moratoire d'une dizaine d'années pour repousser l'érection de l'ouvrage, qui s'inscrit dans un projet global de construction de dix autres barrages sur le fleuve dans les prochaines années.

De nombreux experts des questions environnementales partagent ces réticences : le barrage risque notamment de provoquer une prolifération d'algues et la sédimentation du limon dans le lac de retenue. L'ouvrage pourrait aussi empêcher plusieurs dizaines d'espèces poissonneuses de remonter la rivière pour s'y reproduire. On craint notamment la disparition pure et simple du poisson-chat géant du Mékong.

La Mekong River Commission (MRC), qui s'est réunie mardi à Vientiane, a été créée en 1995 afin que les quatre pays riverains du fleuve puissent se consulter sur la construction de barrages. Mais ses membres ne sont pas obligés d'appliquer les décisions qui y sont prises.

Selon un reportage publié le 17 avril par le Bangkok Post, les travaux ont déjà commencé sur les berges du Mékong et des bulldozers ont dégagé le terrain sur une distance d'une trentaine de kilomètres pour la percée d'une route d'accès. Quant aux fermiers et pêcheurs des alentours, on leur aurait promis des sommes s'élevant à une quinzaine de dollars en dédommagement de leur expulsion de la zone des travaux.

Un porte-parole de la MRC, Susarak Glahan, a pourtant indiqué que la commission n'avait jamais été informée par le gouvernement laotien d'un "possible début de construction". Mais les médias gouvernementaux laotiens ont expliqué que le Laos avait "tous les droits" de décider ou non du début des travaux.

Mardi, le vice-directeur de l'entreprise publique Electricité du Laos, Daovong Phonekeo, a déclaré "comprendre les préoccupations des pays voisins". Il a ajouté que son pays "s'efforcera de leur faire comprendre pourquoi le Laos a besoin de construire ce barrage". Début avril, les autorités laotiennes ont affirmé à l'agence de presse américaine AP que le barrage de Xayaburi était un projet "respectueux de l'environnement" et que sa construction n'aurait pas "d'impact significatif" pour le fleuve.

Le projet est e .....]

Lire la suite dans Le Monde ou sur INFO 2D en devenant Membre Premium
Si vous êtes Membre Premium, connectez-vous pour accéder à l'article dans son intégralité






Edité le 29/04/2011 @ 07:58 par robin des bois
#78389 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 29/04/2011 @ 09:01 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
bonjour ,
merci pour la publication du texte , concernant ce barrage !
Je pense que ce barrage , est un désastre humanitaire pour les khmers qui se trouvent effectivement en aval .
1) la population , habitant le long de ce fleuve , sur la berge , vit de la culture : maïs , arachides , tabac , légumes , pastèques , melons...
Ces plantations avaient besoin de limons déposés sur la berge lors de la grande crue du Mékong .
Je peux témoigner que , les familles de mon oncle , ma tante ,et les autre cambodgiens à Kompongcham ( Stung trang , Koh sotin , Koh prak , koh pèn) , dépendent du Mékong .
2) Le Bassin de Tonlésap , la mine d'or du Cambodge .
Son fonctionnement est très particulier . Lors de la crue du Mékong , l'eau l'eau remplit le bassin et inonde la forêt ( 10 km2) , permettant la reproduction des milliards de poissons.Lors de la décrue , l'eau coule dans le sens inverse , du Bassin vers le fleuve .
J'imagine , après la construction de ce barrage , qu'est-ce qui peut arriver à cette richesse naturelle de ce pays ! moins de débits d'eau donc moins d'inondation , moins de reproductions des poissons .Comme on sait que les khmers sont des grands consommateurs de poissons d'eau douce : paork , prahok , poissons secs , sauce de poissons ...Sans compter la misère des Chams( khmers islams) qui vivent que de la pêche sur le Mékong.
3) Richesses naturelles : faunes , flores .Si les touristes débarquent en Indochine , c'est parce qu'il existe , à part des richesses culturelles ,les paysages , la nature engendrés par l'eau du Mékong . Là , l'impact est pour tout le monde , Le Laos en premier , puis le Cambodge sur les millions d'oiseaux au Bassin Tonlésap et également le Vietnam .
4) Grenier de riz du Delta au Vietnam . Selon le reportage , cette région avait besoin de l'inondation du Mékong .(sreuv leung tek) , une espèce de riz qui poussent en même temps de la montée de l'eau . C'est aussi l'une des richesses pour ce pays.
Lors de la décrue , la saison sèche , ce barrage va fermer ces vannes , pour retenir de l'eau , c'est le but d'une centrale hydro-électrique .Pour pouvoir produire l'électricité , il faut un gros débit d'eau pour faire tourner une turbine et également l'alternateur .
Là le malheureux Mékong sera sec , du moins presque impossible de naviguer .
La manne provenant de la vente d'électricité de cette centrale est prospère pour quelques personnes , mais détruiront sûr et certains des millions d'autres . La centrale détruira les indochinois et le paysage de l'Indochine .
Le désastre va encore une fois arriver sur le peuple indochinois .
Je profite sur KN , pour demander à cette compagnie de stopper cette construction et faire appel à des gens qui aiment l'Indochine de boycotter cette construction .
Pensons à nos petits enfants !
Merci.


#78392 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 29/04/2011 @ 11:51 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Pour attire l’attention des media sur la destruction éventuelle de l’écologie du Mékong, et les catastrophes environnemental, le documentaire
(Where Have All the Fish Gone? Killing the Mekong Dam by Dam) est projeté dans une université de PPenh le 26 avril dernier

Jusqu’à présent il y en a huit barrages hydro-électriques, en action et en construction sur le Mékong du nord (chine et Birmanie), onze autres sont en projet de construction, dont celui de Xayaburi qui en fait parti.

Tom Fawthrop, auteur du reportage a insisté qu’il s’agit là d’une destruction pure et simple d’un des fleuves le plus extraordinaire du monde, en voulant exhorter l’énergie électrique. Le Mékong risque de perdre de 40% à 60% de son importance, environ 210 000 tonnes par année. La population des dauphins est directement touchée par la baisse de débit d’eau et de diminution éventuelle des poissons. Ceci ajoute aux problèmes socio-économiques de la zone, ainsi que politique.

Les désastres causés par les accidents du central produisant des énergies nucléaires poussent les politiciens à recourir aux autres sources d’énergies.
Ce n’est pas encore gagné pour le Mékong.
Je m’associe à l’appel de Kaunklau pour qu’on arrête cette folie, tout en sachant qu’il ne sera jamais entendu.
#78393 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 29/04/2011 @ 14:48 Bas de page
Re : Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) sorenathy
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

vann-nath2.jpg
 
Messages 699
Inscrit(e) le 21/11/2009
Lieu de résidence Tjrs en vadrouille
Seun nmott a écrit

Pour attire l’attention des media sur la destruction éventuelle de l’écologie du Mékong, et les catastrophes environnemental, le documentaire
(Where Have All the Fish Gone? Killing the Mekong Dam by Dam) est projeté dans une université de PPenh le 26 avril dernier

Jusqu’à présent il y en a huit barrages hydro-électriques, en action et en construction sur le Mékong du nord (chine et Birmanie), onze autres sont en projet de construction, dont celui de Xayaburi qui en fait parti.

Tom Fawthrop, auteur du reportage a insisté qu’il s’agit là d’une destruction pure et simple d’un des fleuves le plus extraordinaire du monde, en voulant exhorter l’énergie électrique. Le Mékong risque de perdre de 40% à 60% de son importance, environ 210 000 tonnes par année. La population des dauphins est directement touchée par la baisse de débit d’eau et de diminution éventuelle des poissons. Ceci ajoute aux problèmes socio-économiques de la zone, ainsi que politique.

Les désastres causés par les accidents du central produisant des énergies nucléaires poussent les politiciens à recourir aux autres sources d’énergies.
Ce n’est pas encore gagné pour le Mékong.
Je m’associe à l’appel de Kaunklau pour qu’on arrête cette folie, tout en sachant qu’il ne sera jamais entendu.




:ideenoire:
#78397 View sorenathy's ProfileView All Posts by sorenathyU2U Member
Haut de page 29/04/2011 @ 22:24 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Merci à Seun nmot !
C'est dommage qu'on peut pas regarder ce film documentaire :
"where Have All the Fishh Gone ? killing the mekong Dam by Dam "
par le biais de l'internet. Comment peut-on faire pour que ce film puisse passer dans Dailymotion ou Youtube ?
Si les gouvernements de ces pays ont laissé la construction de ce barrage ( ou ces barrages ) , ils commettent un crime pour leur peuple .
Ils engraissent quelques sociétés d'exploitation , enrichir les millionnaires sans tenir compte de la misère de leur population .Pourquoi , il n'y a pas " critères humanitaires " dans un projet aussi gigantesque ?
Avec ce capital de 3 milliards de $ et si on tourne vers l'énergie solaire , probablement c'est aussi rentable , car ce coin du monde est très ensoleillé et il fait très chaud !
On va laisser ce Mékong tranquille et tout le monde est gagnant .
Comme on dit " ils sont entrain de couper la branche où ils sont assis dessus " .
Le Mékong propriété des indochinois ,leur seul richesse naturelle ,leur sort , sont des indochinois qui décident . Les compagnies étrangères sont là juste pour ramasser de l'argent et faire augmenter la bourse sans tenir compte des conséquences dramatiques pour les humains de la région.
STOP ! PAS DE CONSTRUCTION DE BARRAGE SUR LE MEKONG !

#78404 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 30/04/2011 @ 09:34 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) Phil
Newbie
Membre


 
Messages 35
Inscrit(e) le 23/04/2011
Bien malheureusement certains sont prêts à vendre la corde pour se faire pendre...
#78410 View Phil's ProfileView All Posts by PhilU2U Member
Haut de page 30/04/2011 @ 09:53 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonjour !
une quinzaine de $ aux fermiers et pêcheurs laotiens de dédommagement lors de l'expulsion de zone de travaux ?
Les bulldozers ont déjà commencé déjà à dégager le terrain ?
Mais tous ça , c'est comme le permis de construire est déjà acquis !
Pourquoi les laotiens organisaient la réunion à Vientiane ?
Encore une fois , on joue au chat et la souris comme le temple de Preah vihear . Dans cette région , la population laotienne avait laissé faire sans réagir , ils attendent Greenpeace peut-être ?
On voit que la population indochinoise est traumatisée par les guerres , et leurs gouvernants sont autoritaires . Les gens ont peur de réagir , même pour défendre leurs gains de pain .
Il n'y pas de dialogues ou de raisonnements justes , les riches compagnies , font ce qu'elles veulent et certainement quelques petits millions $ pour certains ministres sous forme de cadeaux de bienvenue .
C'est scandaleux de faire des profits sur le dos des gens pauvres .
15 $ ( 12 € )de dédommagement ! avec cette somme vous allez loin les villageois !
On ne doit pas attendre le bon Dieu qui descend du ciel pour nous donner à manger , défendons notre patrimoine , notre richesse naturelle , notre gain de pain ! Boycottons les barrages sur le Mékong !
" STOP LE BARRAGE SUR MEKONG "

#78411 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 09/05/2011 @ 01:07 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
J'ai trouvé ce texte avec des photos , écrit par un occidental très intéressant .
Voici le lien :
http://focale.blog.lemonde.fr/
En faite d'après l'auteur , ceux qui subissent plus de dégâts , ce sont nous les cambodgiens .
C'est concordant avec ce que , je pense.
Les gros problèmes , il y a en tout 12 barrages . Le plus nombreux , c'est en Chine !
Quand les constructions des 12 barrages son finis , Xanyaburi au Laos inclus , le débit du Mékong ne reste que 50 % ! le catastrophe national nous attend !.
Selon ce texte , les Khmers aussi veulent construire 2 barrages , l'un à Stung trèng et l'autre à Sambor !
Je vous conseille vivement de lire ce blog ! C'est très instructif .
Ce sera une pagaille ,selon mes pessimistes , l'Indochine revivra encore une fois avec une guerre dans les 10 à 20 ans à venir ! mais cette fois ce sera pour la survie du peuple et pour défendre le gagne pain !
Bonne soirée à tous !

#78534 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 09/05/2011 @ 16:58 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonjour ! une petite bonne nouvelle en attendant !
aujourd'hui , le 09/05/11 et selon Romandie New (AFP 09/05/11 à 10h49 ) , Le Laos promet de suspendre le projet de Xanyaburi lors de la réunion de l'ASEAN à Jakarta (Indonésie).
"Projet de barrage controversé sur le Mékong: le Laos promet d'attendre ".

Mais , en consultant un peu plus sur le sujet " Barrage de Mékong " , j'ai découvert que la source principale de catastrophe à l'avenir , c'est la série de construction des barrages en Chine ( une dizaine ) , qui se trouvent encore en amont .
D'ailleurs , La Chine n'ayant pas fait partie de MRC ,et comme la construction des barrages est sur son territoire , s'en moque des dégâts que peuvent provoquer en aval . Les chinois avec le boom économique à l'heure actuel , ne renonce à rien .
La puissance électrique de 15 000 MW ( = 12 centrales nucléaires en France de 1300 MW )
que peuvent produire ces barrages , c'est une manne indiscutable pour La Chine . Surtout en ce moment ,en tant que 2 eme puissance économique mondiale derrière les Etats-Unis et avec l'ambition de le dépasser , s'en moque des 60 millions d'indochinois qui dépendent de ce Mékong .
Les compagnies chinoises investissent partout en Asie et monopolise le marché de la région , dominent bientôt l'Asie du Sud -Est . La Chine , avec ses puissances économiques et militaires regardera avec un oeil la misère des villageois , pêcheurs , agriculteurs qui dépendent du Mékong . J'espère que , ce ne sera pas la source de la
3 eme guerre mondiale entre les supers puissances .
Pour nous , les khmers ,dans les 20 ans à venir , on a l'intérêt à préparer le terrain dans la diversification .Dieux ne descendent pas du ciel pour nous ramener des milliers de tonnes de poissons , quand le Lac de Tonlésap sera sec .
Nos intellectuels doivent commencer à plancher sur le sujet !





#78539 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 09/05/2011 @ 18:51 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
Les projets sur le mekongs sont très préoccupants...
#78542 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 10/05/2011 @ 13:28 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville


Bonjour !
une petite lecture ! texte de wikipédia :

Les deux sujets les plus controversés sont ceux de la construction de barrages et la destruction de sauts.

Plusieurs barrages ont déjà été construits sur des affluents du fleuves, notamment celui de Pak Mun en Thaïlande. C’est une stratégie critiquée au niveau du coût ainsi qu’en raison des dommages infligés à l’environnement et aux villageois.

La Chine a un grand projet de construction de barrages sur le fleuve ; un a déjà été construit à Manwan, et un second est en cours de construction à Dachaoshan. Douze autres sont à l’étude.

Le Cambodge, pays dévasté par la guerre, est complètement dépendant du fleuve pour nourrir ses habitants et mener son économie. Les inondations annuelles fournissent de l’eau, si précieuse dans un pays sec, et remplissent le lac Tonle Sap. Toutes les villes principales du pays sont sujettes aux inondations. La Commission pour le Mékong a accusé la Chine de ne pas se soucier de ses voisins en aval avec ses projets de barrages sur le fleuve. Depuis la construction du premier barrage chinois, beaucoup d’espèces sont en danger d’extinction, dont le dauphin et le lamantin du Mékong, le niveau du fleuve a baissé, les poissons pêchés sont plus petits et moins nombreux, le port de Chiang Rai fonctionne à un quart de son activité normale, et la navigation entre Chiang Rai et Luang Prabang dure deux jours en raison du niveau d’eau insuffisant.

Les nouveaux barrages à l’étude auront un impact encore plus négatif sur le fleuve une fois la construction achevée. Tous les pays en aval souffriront d’une pollution accrue (due au développement et à la faible mise en application des lois concernant la pollution en Chine). Les pesticides et l’industrie lourde vont polluer les réserves de vivres et encourageront les efflorescences algales des organophosphates de l’agriculture, menant à des invasions d'Eichhornia. Ils vont aussi bloquer les migrations d’espèces de poissons.

D’autres problèmes surgissent : des courants trop forts à certains endroits pendant que la Chine détruit des rochers, des bancs de sable et des gorges et ralentit l’eau en la contenant entre des barrages pour inonder section après section. Les habitants de la région vont être déplacés. Le Cambodge est le pays le plus à risque, dépendant de courants et d’inondations bien précis ; on y craint des famines, comme celle qui aurait décimé la civilisation d’Angkor il y a 700 ans. Toutes les grandes villes du Laos sont sur le fleuve, ainsi que la plus grande et importante ville du Viêt Nam, Hô-Chi-Minh-Ville, qui sera affectée par les courants insuffisants et la pollution. Même la Thaïlande n'est plus à l'abri, puisqu'en 2010, le Mékong ayant atteint son niveau le plus bas depuis 20 ans, la population commence à connaître des pénuries d'eau.

Une phrase dans ce texte très intéressant et les khmers doivent être conscients :
"LE CAMBODGE EST LE PAYS LE PLUS A RISQUE .ON Y CRAINT DES FAMINES , COMME CELLE QUI AURAIT DéCIMé LA CIVILISATION D'ANGKOR IL Y A 700 ANS "

Pourquoi aucune Association Khmere à P.PENH , n'avait lancé aucune pétition et envoyer à l'Ambassade de Chine , du Laos , de Thailande !

#78554 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 10/05/2011 @ 15:10 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005

Pourquoi aucune Association Khmere à P.PENH, n'avait lancé aucune pétition et envoyer à l'Ambassade de Chine, du Laos, de Thailande !


Pourquoi une association khmère ?
Et les sino-khmers ? Les chams, et les nouveaux colons?
Pourquoi ils ne bougent pas, eux ?

Kaune a chey kâ ngoip, kaune mi Kraot kâ ngpoip?
L'Amérique, l'Europe et l’Afrique ont chacun leurs problèmes, plein le c..

Moi, je ne crois pas à ce que la chine pense aux conséquences néfastes dues à cette politique. Au contraire c’est un autre moyen de pression sur les pays en aval.
Une pierre deux coups.
#78557 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/05/2011 @ 06:06 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3707
Inscrit(e) le 10/01/2005
kaunklau : ''L'impact sur le Bassin de Tonlésap ,en particulier les reproductions des poissons d'eau douce , une deuxième richesse du pays après le riz !L'impact , également sur la culture de riz de la région de Delta au Vietnam ? ''


Kékékék.......riz et poisson


Quand on est grand et puissant, on peut tout faire, comme les Américains ( la Chine aussi); ils cultivent du riz à la tonne avec des machines très sophistiquées ( allez voir les États près de Mississippi ) et élèvent des poissons pour toute la planète avec des produits chimiques de Monsanto kékék....Pourtant ils ne mangen pas du riz ces '' Yankees '' kékéké...je crois que l'on appelle ça du dumping et du libre marché pas très morale kékéké.... Ça fait que les État-Unis sont 3e producteur du riz (boff je pense).

Alors si les barrages empêchent les Viets et les Thais ( 4e producteurs du riz ) de produire du riz, ça fait affaire à la Chine, non? La Chine peut alors faire du dumping kékékékékék....Pourquoi vous vous préoccoupez tant?

Le Cambodge n'exporte rien, il importe, et c'est moins chère, alors pourquoi trimer dur lorsque l'on peut se procurer pas cher, et on peut faire une réflexion à la CPP, pourquoi posséder lorsque que l'on peut louer? On vend le Cambodge et on loue ensuite un pays...fuck qu'est ceq uej,ai dis là kékékéé



#78567 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 11/05/2011 @ 10:52 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge

Bac,


Connaissant maintenant vos lacunes profonds et persistants, concernant la situation économico-sociale réelle du Cambodge, je vous invite à lire cet article à tête reposée, en français du 17 février 2011 sur cambodge-post.com.


Les belles performances du riz cambodgien

Autour de Battambang, des rizières à perte de vue©Krystel Maurice

Après des années de guerre et d’isolement politique qui ont démantelé l’agriculture, le Cambodge vient tout juste de rejoindre le camp des pays exportateurs de riz. Mais pour remarquable que soit la progression de la production, l’avenir des exportations n’en restent pas moins incertain.

Avec le textile, la construction et le tourisme, l’agriculture est l’un des quatre piliers de l’économie cambodgienne. Elle occupe 71 % de la population, essentiellement employés dans la riziculture.

Selon le gouvernement cambodgien, le pays a produit en 2010 un peu plus de 7 millions de tonnes de riz non décortiqué, appelé aussi riz paddy.
Avec 14 millions d’habitants, la consommation intérieure du Cambodge représente désormais 4 millions de tonnes. L’excédent, soit trois millions de tonnes de riz brut, devrait donc permettre d’exporter un million de tonnes riz usiné.

C’est peu au regard de ses voisins thaïlandais et vietnamien, respectivement premier et second pays exportateur mondial, avec 9 et 6 millions de tonnes exportées en 2010. Mais les progrès sont indéniables.

Une hausse remarquable de la productivité

Les résultats pour l’année 2010 confirment l’extraordinaire croissance de la productivité, laquelle a augmenté de 9% par an au cours des dix ou douze dernières années.

Si les données concernant la riziculture au Cambodge sont peu nombreuses, imprécises voire contradictoires, une récente étude du département américain de l’agriculture permet d’y voir un peu plus clair.

En 98/99, la récolte avait permis de produire 2,2 millions de tonnes usinées. Onze ans plus tard, en 2009-2010, la production a atteint 4,63 millions de tonnes, un record absolu pour la cinquième année consécutive, comme le rappelle cette étude publiée en janvier 2010.

Ainsi, au cours des douze dernières années, la productivité a plus que doublé, enregistrant un bond de 110%. Et elle a augmenté de 74% par rapport à la période 1995-2005, totalisant une moyenne annuelle de 4,2 tonnes de riz usiné.

Des pratiques en évolution


A l’origine de cette étonnante progression, plusieurs raisons. En premier lieu, l’augmentation des surfaces cultivables, ou plutôt le retour à ses niveaux d’avant guerre. Un phénomène récent puisque ce n’est qu’en 2004 que le Cambodge a retrouvé des superficies d’exploitation à peu près identique à celle des années soixante, avant la guerre du Vietnam et avant l’instauration du régime Khmer Rouge en 1975.
Il aura donc fallu plus de trente ans pour que les Cambodgiens reviennent cultiver les secteurs qu’ils avaient abandonnés.



Au total, en intégrant les terres récemment défrichées sur les hauteurs, 2,3 millions d’hectares de rizières sont aujourd’hui exploités contre moins d’un million sous le régime de Pol Pot. A elle seule, la riziculture représente 85% de l’ensemble des terrains cultivés.



Grâce à des prêts et des subventions internationales, les infrastructures nécessaires à l’irrigation se sont aussi considérablement développées. Cette politique commence à porter ses fruits, même si des décennies d’effort sont encore nécessaires.

Mais l’un des facteurs déterminants de cette réussite réside dans l’évolution des pratiques de culture. Non seulement un très grand nombre de paysans effectuent désormais deux récoltes durant la saison des pluies, au lieu d’une seule auparavant, mais ils ont également recours à des variétés de riz plus productives. De manière plus marginale, une troisième récolte est aussi effectuée en saison sèche, lorsque les moyens d’irrigation le permettent mais elle ne représente pour l’heure que 20% de la totalité de la production.

Pour autant, les déclarations des dirigeants cambodgiens annonçant un doublement de la production à l’horizon 2015 sont-elles réalistes ?


La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#78574 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 11/05/2011 @ 10:58 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
......
Le Laos dit qu'il va mener de nouvelles recherches sur les effets environnementaux d'un barrage hydroélectrique si on veut construire sur le cours inférieur du Mékong, en s'inclinant aux demandes des pays voisins pour une étude plus approfondie sur le projet.

Daovong Phonekeo, le directeur général adjoint du Département de l'électricité du pays, a déclaré mardi que le pays embauchera des conseillers pour faire des études, et demandera à une entreprise de construction Thaïe, bien placée dans le projet et qui finance les études.

Il dit que les travaux de construction sur le projet seront retardés pour les études.

Le barrage Xayaburi sera le premier barrage hydroélectrique sur le cours inférieur de la rivière, bien que la Chine a construit des barrages sur les cours supérieurs du fleuve.
...
Laos prévoit de construire une série de barrages sur la rivière pour produire de l'électricité, qui peut vendre à d'autres pays. Thaïlande antérieure avait convenu d'acheter 95 pour cent de la puissance du projet.

Environ 60 millions de personnes dépendent sur le Mékong, directement ou indirectement pour leur subsistance. Les groupes environnementaux, dont le WWF, ont exprimé leur inquiétude que les barrages sur le Mékong pourrait mettre en danger les poissons rares et de la faune, et pourrait endommager les fermes le long du fleuve de 4.800 km.

Le WWF a demandé mardi que les meilleures pratiques internationales soient utilisées dans des études pour évaluer les effets du barrage.
Source VOA-Asia

....
#78575 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 11/05/2011 @ 11:01 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Après une lecture à tête reposée, ne vous cognez pas la tête...car, voici un autre article si gentillement envoyé par mes soins, et concernant le même sujet.

Source: Cambodge-post.com du 5 mars 2011.


Le riz deviendra t-il l’or du Cambodge ?


Depuis quelques mois, le gouvernement cambodgien se sent pousser des ailes. Dopé par les bons résultats enregistrés ces dernières années, il multiplie les déclarations optimistes sur l’avenir de la riziculture (lire ici notre précédent article). D’ici quatre ans, soutient-il, le Cambodge aura doublé sa production. A l’horizon 2015, 15 millions de tonnes de riz brut pourront être récoltés dont 8 millions destinés à l’exportation, ce qui représentera quelque 5 millions de riz usiné, affirment les autorités.

En août 2010, Hun Sen, le Premier ministre cambodgien, a lui-même présidé, au lancement d’une vaste campagne de promotion en faveur des exportations de riz. « La finalité de notre stratégie, a t-il expliqué, est d’améliorer la croissance économique, de réduire la pauvreté et d’améliorer le niveau de vie de la population ». Peut-être.

Pour autant les prévisions annoncées sont-elles réalistes ? A bien y regarder, l’avenir n’est pas aussi rose qu’il y parait. Car en dépit des bons résultats obtenus ces dernières années, de lourds obstacles gangrènent le secteur et hypothèquent dangereusement ses perspectives de développement.

De petites exploitations aux rendements faibles

Pour l’essentiel, la riziculture cambodgienne reste une agriculture de subsistance. A l’échelon national, la superficie moyenne des exploitations n’est que 1,2 hectares, même si dans le nord-ouest, les parcelles sont plus grandes, de 2 à 4 hectares. Les profits restent donc très faibles, et selon la Banque mondiale, seuls 40% des exploitants seraient en capacité de générer des surplus commercialisables.


Rizière près de Sisophon, au Nord-Ouest du pays
©Krystel Maurice
La faible rentabilité des rendements, de l’ordre de 2,75 tonnes à l’hectare, place le Cambodge loin derrière son voisin vietnamien, champion d’Asie du Sud-Est avec plus de 5 millions de tonnes/ha.

Une situation qui s’explique en partie par la pauvreté des sols et par une très faible utilisation d’engrais en raison du manque de moyens financiers. Selon la FAO, le Cambodge est en Asie du Sud-Est, le pays qui utilise le moins d’engrais chimiques. A peine 30% des rizières recevraient un traitement minimal.

Aléas climatiques et sous-développement des infrastructures d’irrigation

Autre handicap relevé par le département américain de l’Agriculture dans son étude publiée en janvier 2010, la prédominance d’une riziculture presque entièrement dépendante de la mousson. 80% de la production nationale est obtenue durant la saison des pluies. Or à cette époque, les variations climatiques sont très importantes, les périodes de sécheresse alternant souvent avec des inondations.

Les infrastructures d’irrigation restent par ailleurs fortement déficientes. Des améliorations notables ont cependant été réalisées au cours des vingt dernières et les efforts du gouvernement pour obtenir des prêts internationaux et des donations ont commencé de porter porté leur fruit.



Canal d’irrigation dans la campagne de Battambang
©Krystel Maurice
Selon le ministère cambodgien des ressources en eau et de la météo, 24% des rizières seraient irriguées. Une statistique assez peu crédible qui inclut tout à la fois des réseaux en mauvais état et des constructions de piètre qualité qui ne fonctionneront plus dans les 10 ou 20 ans à venir.

En comparaison, plusieurs décennies d’investissements ont été nécessaires dans le sud et le centre de la Thaïlande, mais aussi dans le sud du Vietnam, pour atteindre un taux d’irrigation qui oscille aujourd’hui entre 50 et 75%. C’est dire l’ampleur de la tache qu’il reste à accomplir au Cambodge.

D’énormes freins aux investissements

Une grande majorité des Cambodgiens ne dispose d’aucun titre de propriété. Cette précarité constitue un frein essentiel au développement des exploitations.

En outre, le secteur agricole ne bénéficie d’aucun soutien financier de la part de l’état. Quant aux banques elles rechignent à accorder des prêts et quand elles le font, les taux d’intérêts sont élevés. Face à l’impossibilité d’obtenir des crédits, les fermiers ne peuvent investir.

L’acquisition de machines, d’engrais, de pesticides, de bâtiments de stockage, restent donc hors de portée de bourses. Les rizeries, trop peu nombreuses, ne sont pas non plus standardisées et la qualité du riz décortiqué s’en ressent.

Les agriculteurs n’ont pas non plus les moyens de construire de nouveaux canaux d’irrigation, ni même souvent d’entretenir ceux qui existent.

A cela s’ajoute, depuis quelques années, une hausse des coûts de la main d’œuvre. Une tendance directement liée au phénomène national de migration vers les villes. Durant les périodes d’intense activité dans les rizières, il devient en effet de plus en plus difficile de trouver des ouvriers pour planter, repiquer et récolter le riz.

L’absence de formations professionnelles et d’encadrement capable de transmettre son savoir aux générations futures, conjuguée à une recherche scientifique totalement dépendante de l’aide internationale, assombrissent aussi les perspectives de développement de la filière.

Dans ces conditions, on voit mal comment la courbe de croissance des exportations de riz pourrait s’envoler dans les années à venir.

1% du budget de l’Etat

Mais par-dessus tout, c’est bien l’indigence du budget consacré à l’agriculture qui pose question. Selon l’Agence des États-Unis pour le développement international (US AID), le gouvernement cambodgien n’aurait consacré, en 2010, que 1% de son budget national à des programmes agricoles, hors programmes d’irrigation principalement subventionnés par les États-Unis et la Chine.

1% du budget alors que 80% de sa population est rurale et que 71% dépend entièrement des revenus agricoles pour survivre ! Un chiffre qui en dit long sur le chemin qu’il reste à parcourir.


La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#78576 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 11/05/2011 @ 16:22 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bien !
Vous savez que les riz khmers , on les voit jamais dans les supermarchés . Malgré que je prenne mon temps à regarder les étiquettes sur les sacs ! Ils sont souvent " Made in Thailand " , "made in Vietnam " !
Mais étant donné que je suis suis né à Kg Cham , ville frontalier avec le Vietnam , lors de retour au Srok , j'ai remarqué que les cambodgiens exportent beaucoup des riz directement vers ce pays .Il s'agit des riz non décortiqués ( sreuv) ! je pense que les commerçants vietnamiens les achètent , puis les faire passer dans les rizeries , pour les concasser ( angkâr) et les mettre dans les sacs destinés à l'exportation sous l'étiquette " Made in Vietnam" .
A Battambâng , je ne connais pas le fonctionnement , une partie de riz "Made in Thailand" , c'est probablement aussi notre riz .
Ce n'est pas grave , c'est le commerce . Mais , c'est dommage , car je trouve qu'ils sont de plus en plus chers : le sac de 22 kg coûte 40 € .
PS : à Mr BAC ,
je ne sais pas , si vous connaissez bien le Cambodge et la population cambodgienne ! votre commentaire semble avoir un aspect négatif sur les " humains " , sur la vie des pauvres gens . Contentez- vous de voir , à l'avenir proches , des millions de paysans émigrer vers la capitale ou à l'étranger ,pour chercher du travail pour nourrir leur famille , parce qu'on enlève leur gagne pain ?
Depuis nos ancêtres , la richesse du pays :
1) le riz
2) les poissons
3) le bois
4) diverses agricultures : hévéacultures , fruits , légumes .
Tous ces ressources sont suffisantes pour subvenir à nos besoins , bien entendu , si les Khmers Rouges n'avaient pas tout détruit .
On n'a pas de pétroles , mais il y avait de quoi pour manger correctement ! du moins à mon époque , avant la guerre 1970 .
Les problèmes liés au Mékong , c'est que le pays comme la Chine qui cherche à devenir le N° 1 mondial sur les plans : économiques et militaires et NON Sociales , ne fait pas des soucis pour les malheureux 60 millions de peuples indochinois , y compris des millions de cambodgiens . Les 18 000 MW équivalent à 14 centrales nucléaires de 1300 MW que procurent Le Mékong , c'est une manne pour elle ! ( 100 nouvelles centrales nucléaires de 1300 MW , sont actuellement prévues , sur le programme énergétique chinois ) .
On sait très bien que l'énergie est la base de développement économique d'un pays , mais il faut rester humains , je ne pense pas que le niveau de vie d'un paysan chinois atteint celui d'un européen ou américain !
Les paysans khmers ont besoin de la pluie ! la pluie vient de l'évaporation d'eau ! plus sa surface est importante , plus il y a des évaporations , donc les pluies abondantes .
Quand les barrages retiennent l'eau en amont , le débit du Mékong va chuter , le Lac de Tonlésap ne sera plus comme avant , plus de limons déposés sur les berges ,les ramifications de Mékong (Prèk) sèchent , des scénarios catastrophiques s'enchaînent l'un après l'autre !
Comme , on peut rien faire contre La Chine ,puissance économique et militaire , tout le Monde utilise la même méthode : barrage de Xayaburi ( investissement des banques thailandaises) ,les 11 autres , et les khmers également 2 barrages à côté de Stun trèng ( encore le fond chinois ) .
Seun nmott avait dit " kaune a chey kâ ngoip , kaune mi kraot kâ ngoip " , on attend le destin ! tout le monde sera dans la merd...

" On est en train de couper les branches où on est assis dessus ".
Ce sera une grande bataille , mais le temps presse !
Franchement , Je souhaiterai de vivre assez longtemps ( si dieu le veut ) , pour voir les scénarios catastrophiques qu'engendrent ces put... barrages et des conséquences des actes irréfléchis des gouvernants de ces pays .
Il faut que les indochinois bougent , manifestent et montrent leurs mécontentements .
Les barrages sur le Mékong nous détruiront sûr et certains !

Merci à suivre !




#78583 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 12/05/2011 @ 05:27 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3707
Inscrit(e) le 10/01/2005
LBK : '' Connaissant maintenant vos lacunes profonds et persistants, concernant la situation économico-sociale réelle du Cambodge, je vous invite à lire cet article à tête reposée, en français du 17 février 2011 sur cambodge-post.com. ''

Monsieur LBK,
Kéké....merci, j'apprécie votre texte très informatif, je vais me coucher moins niaiseux ce soir

kaunklau: ''PS : à Mr BAC ,
je ne sais pas , si vous connaissez bien le Cambodge et la population cambodgienne ! votre commentaire semble avoir un aspect négatif sur les " humains " , sur la vie des pauvres gens ''

Monsieur, qu’est ce que vous voulez que je vous dis? Kékék....Vous ne voulez pas voir que la Chine a fait d’une pierre deux coups : construire des barrages pour leur prospérité et rendre les pays en val dépendant de leur production du riz ( leur dumping ). Et je ne crois pas qu’une pétition à la pacotille puisse faire qqch; vous connaissez le gouvernement chinois non? Mais...kékéké....y en a des gens qui pensent que Chine est notre cousin lointain kéké...



#78589 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 12/05/2011 @ 08:54 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Merci Mr BAC!
Il y en a des gens qui pensent que la Chine est notre cousin ! mais ce cousin devient trop dangereux . Le gouvernement cambodgien actuel avait reçu beaucoup d'aide de la part de la Chine ! Ces aides économiques + militaires qui ne sont pas gratuites , deviennent dépendant pour ce pays .
Dans 20 à 30 ans , quand ces barrages seront construits , la Chine va proposer son capital pour construire les barrages aussi au Cambodge et ainsi de suite ...Elle va nous attacher les 2 pieds et on ne peut plus bouger !
Adieu la richesse naturelle que procure le Mékong ! les millions de gens subiront les catastrophes , va-t-on dire encore une fois , c'est "KAM" des khmers comme à l'époque Pol Pot .
J'imagine seulement à un scénario ( que j'espère qu'il n'arrive pas ) , quand les 100 millions de viets vont se bagarrer ( avec l'aide des russes) , La Thailande également ( en allant pleurnicher chez les américains ) , la 3 eme guerre est devant notre porte ! on sera allié à qui cette fois-ci !
Le gouvernement de la Chine cherche à devenir le N° 1 mondial , on voit ces derniers temps son capital commencer à débarquer en Afrique !
Les yankees comme vous dites , dépensent énormément de l'argent au Moyen Orient (70 milliards de $ pour la guerre) vont être rattrapés par les chinois bientôt .
Si la Chine possède un rein solide maintenant , c'est grâce aux investissements des occidentaux . Les occidentaux cherchent à gagner des main-d'oeuvres bon marché et on voit maintenant les riches chinois vont faire la même chose . Leur capital arrive dans des pays pauvres en Asie , puis en Afrique .
L'ambition dangereuse du gouvernement chinois en n'ayant pas tenue compte de la misère de la population que ce soit chinois ou ailleurs , entraine un jour un grand boom .


#78592 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 12/05/2011 @ 13:47 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Contenu du réchauffement planétaire d’ici 2100, les fondus des neiges de Tibet et de l’Himalaya forceront les barrages à ouvrir leurs vannes…
Par conséquence, on ne manquera pas d’eau, c’est la version d’un ami chinois :sourire:

Par contre la montée des eaux de la mer, d’un demi mètre, risque d’embêter la population côtière, elles seront forcées de regagner l’intérieure des terres…..D'où la marche vers l’ouest :languetourne:...

Il me semble qu’est déjà arrivée, la grande inondation, du temps de l’empire Founan
ou vers la fin du cet empire….

Vous n’êtes pas obligé de me croire…


Edité le 12/05/2011 @ 17:56 par Seun nmott
#78593 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 12/05/2011 @ 17:20 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Bonjour M seun nmott !
j'aimerai bien rester jusqu'à 2100 pour voir l'évolution de la situation !
Mais en 2100 , je serai déjà les aliments des vers de terre !

A la prochaine !

#78597 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 12/05/2011 @ 17:23 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3707
Inscrit(e) le 10/01/2005
Seun nmott : '' Contenu du réchauffement planétaire d’ici 2100, les fondus des neiges de Tibet et de l’Himalaya forceront les barrages à ouvrir leurs vannes…
Par conséquence, on ne manquera pas d’eau, c’est la version d’un ami chinois ''


Ah ces Chinois, que j'adore leur contorsion spirituelle, pour nous, les Cambodgiens, nous appelons ça '' tveu pleu-pleu ), jamais de leur faute; c'est comme la fois quand ils disaient que s'il y avait trop de pollution c'était à cause des bicyclettes, c'est parce que les bicyclettes ralentissent la circultaion automobile.

Maintenant, ils nous font le même coup que la pollution...kékéké comme ça, pas de probleme d'eau, grâce de la fonte de la neige du Himalaya et du Tibet, fuck, ils sont vraiment tordus ces Chinois kékéké....monsieur Seun nmott, si j'étais vous j'éviterais cet ami kékéké......

Seun nmott: ''Par contre la montée des eaux de la mer, d’un demi mètre, risque d’embêter la population côtière, elles seront forcées de regagner l’intérieure des terres…..D'où la marche vers l’ouest ...''


Monsieur Seun nmott, la marche vers 'louest est déjà commencé par nos cousins voisins kékéké....mais nous sommes trop pleu-pleu et ne voyons que les Thais kékéké.....


Seun nmott: '' Il me semble qu’est déjà arrivée, la grande inondation, du temps de l’empire Founan
ou vers la fin du cet empire….''

Kékékék.....ROTFL






Edité le 12/05/2011 @ 18:24 par BAC
#78598 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 27/06/2011 @ 05:15 Bas de page
Re : impact de la construction du barrage sur le Mékong au Laos : XAYABURI Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Un petit bémol concernant la construction de barrage sur le Mékong !
Voici un texte de "le petitjournal" :


BARRAGE - Le Laos passe outre la Commission du Mékong
Écrit par Camille Lorente

Les environnementalistes dénoncent la poursuite du projet de barrage du Laos. Estimée a 3.8$ milliards, sa construction affecterait gravement le niveau de l’eau et les ressources en poissons du Mékong. Vietnam, Cambodge, Thaïlande et Laos sont liés par un accord de 1995 les obligeant à se consulter avant tout projet de ce type sur la rivière. La Commission du Mékong, institution régionale découlant de cet accord, avait suspendu sa décision jusqu’à un nouveau sommet qui devait se tenir plus tard cette année. Mais des documents obtenus hier par le Phnom Penh Post montrent que le gouvernement lao poursuit le projet. Dans une lettre datée du 8 juin, le directeur général du Département de la promotion et du développement de l’Energie lao, Xaypaseuth Phomsoupha, estime que Vientiane a déjà rempli ses obligations vis à vis du processus de consultation. Ame Trandem, militant d’International River a estimé que le ''gouvernement du Laos a commis un abus de confiance flagrant et a rejoint les rangs des états-voyous.''

C.L (www.lepetitjournal.com) Vendredi 24 juin 2011.

Ces pays l'un comme l'autre ne respectent jamais les textes signés par eux !
De toute façon , comme on dit en français : CHACUN POUR SA GUEULE .
La Chine : 12 barrages sur le Mékong pouvant produire 17.000 mw , c'est une manne .
Les khmers aussi s'y mettent : 2 barrages à Stung trèng .Mais les barrages cambodgiens sont payés et construits par les chinois , alors on tombe bien dans l'engrenage .
Le problème de pétrole en Mer de Chine , ce sera jamais résolus pacifiquement !
Ils disent tous ( chinois , vietnamiens , phillipins , malésiens...) vouloir résoudre ces problèmes avec non violence armée . Mais dans le dos chacun prépare discrètement ses armadas ( 6 sous-marin pour le Vietnam ) , ( 1 porte -avion pour les chinois ) , (les phillipins crient au secours aux américains ) .

Les conflits s'accumulent , et on attend le jour J pour que ça explose !

#79245 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
« 1  2 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page