Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2  3  4  5  6  7 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge   ( Réponses 620 | Lectures 65535 )
Haut de page 22/02/2008 @ 23:49 Bas de page
Tout va rentrer dans l'ordre ! Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
logo_01.gif



A Cambodia team to visit Bangkok on Preah Vihear issue





Le Cambodge va envoyer une équipe d'officiels à BANGKOK le mois prochain pour tenter de règler le différent sur la proposition de mettre le temple de PREAH VIHEAR dans la liste du patrimoine mondial, a déclaré samedi NOPPADON PATTAMA, le ministre des affaires étrangères thaïlandais.

L'équipe sera conduite par M. VAR KIM HONG, responsable des conseillers du premier ministre HUN SEN.

L'année dernière, le Cambodge avait demandé à l'UNESCO de classer PREAH VIHEAR mais la requète avait été contestée par la Thaïlande.

La question de la souveraineté du temple a été plaidée devant la cour internationale qui s'était prononcée en 1962 en faveur du Cambodge.

En réaction à la proposition cambodgienne de l'année dernière, la Thaïlande a porté l'affaire devant l'UNESCO, arguant que les deux pays ne se sont pas encore accordé sur le tracé de la frontière commune autour des ruines.

Un officier supérieur de l'armée thaïe a suggéré que les deux pays soumettent une demande conjointe pour que la Thaïlande ne perde pas définitivement ses droits sur un territoire encore contesté.

NOPPADON a révélé samedi qu'il avait discuté du problême avec HOR NAM HONG, son homologue cambodgien, mardi, en marge du sommet de l'ASEAN à Singapour.

HOR NAM HONG a demandé le soutien thaï pour que son pays soumette à nouveau sa proposition à l'UNESCO cette année. Il a affirmé que PHNOM PENH était prèt à déclarer officiellement que cette procédure n'affecterait en rien le tracé définitif de la frontière.

NOPPADON a expliqué que VAR KIM HONG allait discuter de ce problême avec WEERACHAI PLADISAI, responsable du service juridique de son ministère. Il a rappelé que la Thaïlande ne comptait pas mener de politique de blocage envers la proposition cambodgienne à l'UNESCO, mais voulait que le problême de frontière soit règlé avant.





Source : http://nationmultimedia.com/2008/02/21/regional/regional_30066069.php


--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#54041 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 04/03/2008 @ 13:25 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gifKing.jpg




AKP/01

La Thaïlande ne s’oppose pas à l’enregistrement du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux

AKP Phnom Penh, 04 mars 2008 --

La Thaïlande n’est pas à l’encontre de l’enregistrement du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines de l’Humanité.

C’est ce qu’a affirmé hier le Premier ministre thaï, Samak Sundaravej, lors de son entretien avec Samdech Akkak Moha Sena Padei Decho Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge.

« Nous demandons seulement l’enregistrement du temple Preah Vihear, pas le site tout entier », a précisé Samdech Hun Sèn, car, a-t-il expliqué, il y a encore des points liés à la question frontalière et l’UNESCO n’a aucune compétence pour délimiter la frontière.

Le gouvernement thaï a, par ailleurs, accordé un prêt de 1 400 millions de baht (environ 4,2 millions de dollars) au Cambodge pour construire la nationale 68 de O Smach à Siemreap, a fait savoir Khieu Kanharith, porte-parole du gouvernement, suite à cet entretien.

Le chef du gouvernement thaï a, a continué le porte-parole, demandé à la partie cambodgienne d’examiner la zone superposée dans les eaux territoriales.

Pour sa part, le Premier ministre cambodgien a remercié la Thaïlande d’avoir accordé le prêt pour la construction de la nationale 68, la préférence pour 360 produits cambodgiens en Thaïlande et légalisé les travailleurs cambodgiens dans ce pays. Il a en outre demandé à la partie thaïe de signer l’accord sur le transport dans le cadre du GSM (Grande sous-région du Mékong), lequel le Cambodge, le Laos et le Vietnam ont déjà signé; d’examiner au plus vite possible la délimitation frontalière terrestre; de ne pas utiliser la violence sur les immigrés cambodgiens illégaux en Thaïlande; d’aider à prévenir le trafic d’êtres humains et de drogue; et de promouvoir son investissement au Cambodge.

Dans sa réponse, la partie thaïlandaise était d’accord avec les propositions du Cambodge, a dit Khieu Kanharith, aussi ministre de l’Information, ajoutant que les deux parties ont également discuté de la question des objets d’art khmer illégalement importés en Thaïlande et de l’ouverture d’une nouvelle porte-frontière, environ 400 m au sud du poste-frontière Poïpet.

e même jour, M. Samak Sundaravej a été reçu en audience par Sa Majesté Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge. Il s’est aussi entretenu avec Samdech Akkak Moha Dharm Porthisal Chea Sim, président du Sénat, et Samdech Akkak Moha Ponhea Chakrei Héng Samrin, président de l’Assemblée nationale.

Le Premier ministre thaï est arrivé lundi au Cambodge pour une visite de deux jours.

...




Source : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm


#54388 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 04/03/2008 @ 14:29 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) VANNA
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 548
Inscrit(e) le 15/03/2007
Bien, ça m’assure un peu ! que de superlatifs dans les titres. Si quelqu’un le sait qu’il nous explique (un autre Topic ? ).
1 / Samdech Akkak Moha Sena Padei Decho
2 / Samdech Akkak Moha Dharm Porthisal
3 / Samdech Akkak Moha Ponhea Chakrei

Merci
#54389 View VANNA's ProfileVisit VANNA's HomepageView All Posts by VANNAU2U Member
Haut de page 18/03/2008 @ 12:18 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gifKing.jpg





...

AKP/04

Le temple Preah Vihear se prépare pour l’enregistrement sur la liste des patrimoines mondiaux en juillet


AKP Phnom Penh, 18 mars 2008 --

Quelques 200 officiels du ministère du Tourisme et partenaires privés se sont rendus le 16 mars au temple Preah Vihear, province de Preah Vihear, pour se préparer pour accueillir le prochain enregistrement du temple sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO.

ang Soth, secrétaire général de l’Autorité nationale de Preah Vihear, a dit que son autorité était en train de préparer un plan principal pour préserver et développer cette zone. « Nous avons divisé cette zone en trois : la zone de protection du temple de 154 hectares, la zone de développement de l’environnement de 2 642 hectares et la zone de développement économique et social de 2 828 hectares », a-t-il ajouté.

L’Autorité nationale de Preah Vihear en coopération avec le Centre d’action contre les mines (CMAC), a, a souligné Hang Soth, déminé 95% de cette zone.

Selon Thong Khon, ministre du Tourisme, les touristes peuvent se rendre au site sacré de Preah Vihear par la province de Kampong Thom, ou par Dam Dèk, Koh Kè, Boeung Mealea (route no. 62), province de Siem Reap, ou par Siem Reap en passant par Anlong Vèng, province de Banteay Meanchey, ou par la Thaïlande. Si les touristes étrangers viennent par Thaïlande, a-t-il précisé, le billet pour la visite du temple, est de 10 dollars, mais seulement 5 dollars s’ils viennent du Cambodge.

Une fois le temple est officiellement enregistré sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO (en juillet), un grand spectacle sera organisé sur le temple pendant trois jours et nuits, a dit le secrétaire général de l’Autorité nationale de Preah Vihear. --AKP

...




L'article : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm

#54785 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 18/03/2008 @ 22:10 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) VANNA
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 548
Inscrit(e) le 15/03/2007
Tarif uniquement pour l'étranger ?
#54793 View VANNA's ProfileVisit VANNA's HomepageView All Posts by VANNAU2U Member
Haut de page 21/03/2008 @ 12:23 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) héritier du kambuja
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Sundgauvien38 a écrit

akp_new_banner.gifKing.jpg





AKP/04

Le temple Preah Vihear se prépare pour l’enregistrement sur la liste des patrimoines mondiaux en juillet


AKP Phnom Penh, 18 mars 2008

..............

Selon Thong Khon, ministre du Tourisme, les touristes peuvent se rendre au site sacré de Preah Vihear par la province de Kampong Thom, ou par Dam Dèk, Koh Kè, Boeung Mealea (route no. 62), province de Siem Reap, ou par Siem Reap en passant par Anlong Vèng, province de Banteay Meanchey, ou par la Thaïlande.

..................

--AKP




L'article : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm





Je ne compreds pas très bien car ces routes sont impraticables, me semble-t-il, pendant la saison des pluies et il y a quand même des rivières à traverser dont les ponts n'existent pas.
Le ministre de tourisme parle du futur ou du présent?


#54857 View h%E9ritier+du+kambuja's ProfileView All Posts by h%E9ritier+du+kambujaU2U Member
Haut de page 21/03/2008 @ 13:28 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
héritier du kambuja a écrit

Sundgauvien38 a écrit

akp_new_banner.gifKing.jpg





AKP/04

Le temple Preah Vihear se prépare pour l’enregistrement sur la liste des patrimoines mondiaux en juillet


AKP Phnom Penh, 18 mars 2008

..............

Selon Thong Khon, ministre du Tourisme, les touristes peuvent se rendre au site sacré de Preah Vihear par la province de Kampong Thom, ou par Dam Dèk, Koh Kè, Boeung Mealea (route no. 62), province de Siem Reap, ou par Siem Reap en passant par Anlong Vèng, province de Banteay Meanchey, ou par la Thaïlande.

..................

--AKP




L'article : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm





Je ne compreds pas très bien car ces routes sont impraticables, me semble-t-il, pendant la saison des pluies et il y a quand même des rivières à traverser dont les ponts n'existent pas.
Le ministre de tourisme parle du futur ou du présent?




Mhouais !! Faut pas non plus prendre au pied de la lettre tout ce qui est marqué sur le blog de Samdech Akkak Moha Sena Padei Decho !!!

#54860 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 11/04/2008 @ 09:13 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Cambodge soir:



Preah Vihear : la Thaïlande proteste une nouvelle fois contre le Cambodge

11-04-2008


Le directeur du Département des affaires légales et des traités thaïlandais, Virachai Plasai, a convoqué, le 10 avril, l’ambassadeur cambodgien, Ung Sean, afin qu’il rédige une note indiquant que son pays a porté atteinte à la souveraineté de la Thaïlande en déployant ses troupes militaires autour du temple de Preah Vihear.

Virachai Plasai a précisé qu’il s’agissait d’une violation d’un accord, signé par les deux parties en 2000, et qui leur imposait de ne toucher à rien autour du temple avant qu’une frontière définitive ne soit décidée formellement. Khieu Kannarith, porte-parole du gouvernement cambodgien, a affirmé « qu’il n’y avait pas eu de déploiement de soldats », sans pour autant souhaiter « faire d’autres commentaires ».

Ce monument se situe à la limite des deux Etats et, bien qu’il appartienne au Cambodge depuis une décision de la Cour internationale de justice rendue en 1962, cette zone géographique est à l’origine de nombreux conflits. Et pour cause : le Cambodge souhaite que Preah Vihear soit inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité, dressée par l’Unesco, ce qui en ferait un haut lieu touristique.

La Thaïlande a réagi, affirmant que les deux pays ne s’étaient pas encore décidés quant à la démarcation de leurs territoires respectifs, et qu’il fallait attendre cette frontière officielle pour que ce monument soit reconnu comme tel. Il ne s’agit là que d’un nouvel épisode de la guerre perpétuelle que se livrent Cambodgiens et Thaïlandais à propos du temple.



L'article complet: http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=22479


Edité le 02/08/2009 @ 08:27 par Sundgauvien38 : Affichage dsu contenu préalablement masqué

#55261 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 11/04/2008 @ 09:47 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
KA-SET:



Temple de Preah Vihear : les nouveaux pèlerins du patriotisme khmer

Par Chheang Bopha
11-04-2008

Preah Vihear / Cambodge / bonzes © John Vink/ Magnum

Dans l'attente d'être classé au rang de patrimoine mondial par l'Unesco, le temple de Preah Vihear continue d'alimenter tensions et passions des deux cotés de la frontière. Les Thaïlandais, les plus nombreux à se rendre sur le site, depuis chez eux, s'y promènent en simples visiteurs, prenant soin d'éviter la question de l'appartenance de l'édifice multiséculaire ; les Cambodgiens s'y affichent en fervents patriotes, formulant des prières pour qu'en juin l'enregistrement sur l'auguste liste devienne réalité.

Hidden Content

Susceptibilités à ménager

Ros Heng, responsable du poste-frontière de Preah Vihear depuis 2007, raconte qu'un mois après sa prise de fonctions les autorités thaïlandaises ont décidé de fermer leur porte une semaine durant en signe de mécontentement. L'accès au temple avait été refusé à leurs militaires. “On ne laisse pas entrer des soldats en uniforme sur un site touristique, s'offusque le responsable. Leur présence pourrait effrayer les touristes. S'ils souhaitent visiter le temple, qu'ils le fassent en tenue civile !” Sur un ton narquois, il ajoute : “Porte ouverte, porte fermée… Les Thaïlandais font comme ils veulent, cela ne nous inquiète pas. On peut toujours avoir des touristes !”

Revenu à plus de bon sens, Ros Heng reconnaît que l'accès au temple côté cambodgien est difficile, et que les touristes khmers ne font pas le poids numérique à côté des touristes thaïlandais. Un projet de développement de la zone est cependant sur les rails, qui relève des missions attribuées à la toute nouvelle Autorité nationale de Preah Vihear.

“Il faudrait commencer par une grande séance de nettoyage du site. Les Cambodgiens reconnaîtraient alors la valeur de cet héritage !”, propose la Phnompenhoise Vandy. Si le site est classé par l'Unesco, il est à espérer que de véritables travaux de mise en valeur seront alors engagés.

Hidden Content

Un peu d'histoire

Construit entre le IXe et le XIIe siècle, le temple de Preah Vihear a été occupé de 1949 à 1952 par la Thaïlande. Le 15 juin 1962, la Cour internationale de justice de La Haye décidait dans un arrêt que le temple relevait de la souveraineté cambodgienne. Dès 2001, le Cambodge a déposé une demande de classement sur la liste du patrimoine de l'humanité auprès de l'Unesco. En 2007, le temple a été reconnu comme répondant aux critères universels, mais il a été demandé aux autorités cambodgiennes de rédiger “un rapport d'étapes qui explique en détail comment elles géreront le site”, rappelle Philippe Delanghe, chef de l'unité culture au bureau cambodgien de l'Unesco. Un rapport qui a été remis fin janvier au Centre du patrimoine mondial. Avant le 15 mai, des réponses aux commentaires formulées par le Centre doivent être apportées. La décision sur le classement de Preah Vihear sera rendue le 4 ou 5 juillet 2008 à Québec (Canada).





L'article complet: http://ka-set.info/actualites/cultures-et-societ...odge-information-preah-vihear-temple-080411.html



Edité le 30/04/2008 @ 13:42 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#55262 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 11/04/2008 @ 10:10 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
logo_01.gif



Protestations offcielles à destination du Cambodge

Le ministere des affaires etrangeres à officiellement protesté vis à vis du Cambodge pour des violations de frontières dans le secteur du temple de Preah Vihear et d'un territoire controversé

11 avril 2008



Virachai Plasai, directeur général du département des traités et des affaires légales, à sommé l'ambassadeur de Phnom Penh Ung Sean de recevoir son rapport après que Phnom Penh ai envoyé des troupes dans la région il y a un mois.

La Thailande frachis se pas car le Cambodge le mémorandum signé en 2000 par les deux parties, qui stipule que ni l'une ni l'autre ne feront de modifications dans la zone frontaliere tant que cette derniere ne sera pas marquée, explique Virachai.


La cours internationale de justice a statuée en 1962 que le temple indouiste appartenait au cambodge, mais la frontière dans le district de SiSaKhet demeure floue. Cette région de 4.6 km carré autour du temple est réclamée par les deux parties.

Le ministre à déja envoyé des plaintes au Cambodge - in 2004 lors de la construction d'une route, en 2005 après l'installation place d'un poste avancé et d'habitant, et en 2007 après la publication d'un décrès revendiquant la région afin que le temple puisse ^etre inscrit au patrimoine de l'humanité.


Bangkok demande à Phnom Penh de retiré ses troupes et de laissé cette zone vide jusqu'a la conclusion des travaux de démarcation - attendue dans 10 ans.

La brouille autour de cette zone controversée ont empéché le Cambodge d'inscrire le temple au patrimoine mondial de l'unesco du fait que la Thailande revendique pour elle la zone proposée pour être sanctifiée.

"Nous ne nous somme pas opposés à l'inscription de ce site comme héritage mondial, mais le Cambodge ne devrait pas inclure les territoires disputés dans sa proposition", explique Virachai.

Les deux voisins ont désignés une commission mixte pour régler ce problème, suggérant qu'une tierce partie surveille cette zone avant de permettre à Phnom Penh de l'inscrire au patrimoine mondial de l'humanité, dit il.

Les protestations d'hier étaient simplement en acccord avec les lois internationales. Cela ne compromet pas les relations mutuelles et les efforts communs pour résoudre le problème, ajouta-t-il.

Supalak Ganjanakhundee

The Nation

#55264 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 18/04/2008 @ 11:58 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gifKing.jpg




...

AKP/02

Le Cambodge rejette l’accusation de la Thaïlande concernant le déploiement des troupes au temple Preah Vihear

AKP Phnom Penh, 18 avril 2008 --

Le gouvernement royal du Cambodge a réagi contre l’accusation de la Thaïlande selon laquelle le Cambodge a déployé ses troupes à la frontière khméro-thaïlandaise près du temple Preah Vihear, ce qui constitue « une menace à la souveraineté de la Thaïlande ».

Le gouvernement royal a encore et encore réitéré son attachement à maintenir des relations amicales et de bon voisinage avec tous les pays qui ont les frontières communes avec le Royaume du Cambodge, particulièrement avec le Royaume de la Thaïlande, a dit un communiqué rendu public le 12 avril par le Conseil des ministres.

Le département de l'Information et de la Communication relevant de la présidence du Conseil des ministres a, a continué le communiqué de presse, le devoir d'apporter des commentaires supplémentaires à l'Aide-Mémoire publiée le 1er avril 2008 par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Royaume du Cambodge et présentée à l’ambassadeur du Royaume de la Thaïlande le 11 avril 2008 à 18 heures pour répondre à l'Aide-Mémoire du ministère thaï des Affaires étrangères datée le 10 avril 2008 et soumise à l'ambassadeur cambodgien en Thaïlande et au communiqué de presse subséquent par le ministère thaï des Affaires étrangères de la Thaïlande paru le vendredi 11 avril 2008 à 15h27.

L’article 5 du mémorandum de compréhension de l’an 2000 entre le Cambodge et la Thaïlande fait référence à la carte reconnue par les deux parties comme carte « DANGREK » faite par la « Commission de Délimitation entre l'Indo-Chine et le Siam », soumise par la commission à toutes les parties, suivant la « Convention de 1904 » et le « Traité de 1907 ». En vertu de l’article 5 du mémorandum de 2000, l'Aide-Mémoire présentée par le ministère cambodgien des Affaires étrangères à l'ambassadeur thaïlandais a explicitement et correctement déclaré qu'AUCUNE "VIOLATION" ne s'est commise par le côté cambodgien. L'accusation d'une "violation" est sans fondement, a souligné le communiqué.

La partie cambodgienne a maintenu la présence de quelques gardiens pour assurer la sécurité aux touristes visitant le temple. C'est une pratique normale entreprise par les autorités dans tous les pays du monde pour assurer la sûreté et la sécurité aux touristes. Cette situation et cette condition ne doivent pas être vues par la partie thaïlandaise comme un déploiement ou un placement des militaires et des forces de police et ne constituent pas de menace ni de violation à la souveraineté de la Thaïlande, a précisé le communiqué de presse, ajoutant que les activités progressives de déminage font partie de la politique nationale pour débarrasser des mines anti-personnelles du territoire du Cambodge et ces activités ont lieu dans le territoire cambodgien et n'affectent pas, sous toute forme, la zone de la démarcation frontalière.

Comme déjà mentionné dans l'Aide-Mémoire du ministère cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, il n'y a pas de question de « zones superposées » dans le site sacré du temple Preah Vihear, selon le jugement de la Cour internationale de la justice (CIJ) en 1962 et la carte dans l’annexe 1 qui est la partie intégrante du jugement de la CIJ. --AKP

...





L'article complet : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm


Edité le 30/04/2008 @ 13:41 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#55436 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 20/04/2008 @ 03:08 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
bangkokpost


NOPPADON calls for more help



Le ministre: le problème de PREAH VIHEAR est épineux

THANIDA TANSUBHAPOL

Le ministère des affaires étrangères a demandé l'aide d'autres organismes de l'Etat pour traiter le différent qui oppose la Thaïlande au Cambodge à propos du temple de PREAH VIHEAR, arguant qu'il s'agit d'un problème épineux. La demande a été faite par le ministre NOPPADON PATTAMA hier, lors de la réunion des services de sécurité au siège du gouvernement.

M. NOPPADON a précisé qu'il avait soulevé la question à la réunion, car il ne voulait pas que son ministère s'occupe seul de ce problème.

"La question doit être gérée conjointement par plusieurs services," a-t-il précisé, ajoutant que l'armée pourrait par exemple, aider à déminer alors que le ministère de la culture pourrait améliorer les abords de la zone en litige. Le bureau du premier ministre va s'employer à promouvoir l'entente entre les populations locales.

Jeudi dernier, le gouvernement a envoyé un aide mémoire à UNG SEAN, ambassadeur cambodgien, pour protester contre le déploiement de troupes dans le vieux temple situé sur la frontière avec la province de SI SA KET.

Le gouvernement prétend que le déploiement de troupes cambodgiennes viole la souveraineté territoriale thaïlandaise dans la zone en litige près de la frontière et va aussi contre l'esprit du mémorandum de compréhension signé en 2000 par les deux pays et qui concerne la zone autour du temple de PREAH VIHEAR.

PHNOM PENH a convoqué VIRAPHAND VACHARATHIT pour démentir toute les accusations formulées le jour précédent par BANGKOK à l'ambassadeur du Cambodge. C'était la quatrième fois que la Thaïlande émettait des protestations sur le sujet. Les précédentes datent de 2004, 2005 et 2007 et concernaient la construction d'une route, et de bâtiments publics permanents au nord et à l'ouest du temple.

Le Cambodge a aussi procédé à des activités de déminage dans la partie ouest du temple.

"Je vais patienter pour traiter cette affaire directement avec SOK AN, le vice premier ministre cambodgien" assure M. NOPPADON ajoutant que la visite de SOK AN n'est par contre pas encore planifiée.

Le vice premier ministre cambodgien a reporté son dernier voyage à BANGKOK, prévu à la fin février.

M. NOPPADON a avoué qu'il avait demandé l'aide de la Chine pour négocier avec une compagnie chinoise qui devait assurer la construction d'une route dans la zone litigieuse et lui faire stopper les travaux. La compagnie a accédé à la requête qui fut faite durant la visite du ministre à Pékin pendant SONGKAN
(*).

Il y eu une controverse entre les deux pays en 2001, quand le Cambodge a demandé à l'UNESCO de classer au patrimoine mondial les ruines de l'ancien temple appelé KHAO PHRA VIHARN en Thaï.

La Thaïlande demande toutefois à jouer un rôle dans la proposition car la frontière à cet endroit doit encore être précisément délimitée.

Le comité du patrimoine mondial avait accepté de reporter la décision; le Cambodge a décidé de soumettre à nouveau la proposition sans la Thaïlande cette année.




Source : http://www.bangkokpost.com/News/18Apr2008_news05.php

(*) SONGKAN: nouvel an thaï; même date que le khmer.




--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#55481 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 28/04/2008 @ 23:20 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
Monsters & Critics


Thailand and Cambodia to tackle temple dispute in Paris



25 avril 2008, 2H57

BANGKOK - Les dirigeants thaïs et cambodgiens se rencontreront à Paris la semaine prochaine pour aborder le litige sur l'enregistrement du temple de PREAH VIHEAR au patrimoine mondial a-t-on appris vendredi par certains médias.

Le ministre thaïlandais des affaires étrangères NOPPADON PATTAMA a confirmé qu'à l'invitation de l'UNESCO, il conduirait une délégation en vue de discuter les 2 et 3 mai du contentieux avec le Cambodge a rapporté le journal Bangkok Post.

L'UNESCO voudrait que les deux parties s'accordent sur la proposition cambodgienne de faire enregistrer au patrimoine mondial PREAH VIHEAR, un vieux temple hindou à cheval sur la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande.

L'année dernière, BANGKOK avait bloqué la proposition cambodgienne à cause d'un litige territorial sur certaines parties de l'enceinte du temple qui devait être classé.

La propriété de PREAH VIHEAR est l'objet de contentieux entre la Thaïlande et le Cambodge depuis des décennies.

Le différend a été soumis à la cour internationale de justice qui a tranché le 15 juin 1962 en faveur du Cambodge.

Bien que le temple, perché sur une falaise qui domine le Cambodge soit maintenant administré par le gouvernement de PHNOM PENH, l'accès le plus facile pour les touristes se fait par la Thaïlande.

On espère que le problème de démarcation trouvera une issue favorable avant la prochaine réunion du comité du patrimoine mondial qui doit se tenir du 4 au 12 juillet au Canada.




Source : http://news.monstersandcritics.com/asiapacific/n...d_and_Cambodia_to_tackle_temple_dispute_in_Paris



--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#55786 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 29/04/2008 @ 09:57 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg
 
Messages 1882
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
Je ne comprends jamais rien, :quoi:
Si le temple est Khmère, pourquoi il faut demander l’accord à la Thaïlande.
Est-ce que pour faire la peinture dans votre maison il faut demande l’autorisation à votre voisin ?
:quoi: :reflechi2: :quoi:

Edité le 29/04/2008 @ 12:57 par NEO
#55803 View NEO's ProfileView All Posts by NEOU2U Member
Haut de page 29/04/2008 @ 17:00 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) NeangSrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
NEO a écrit

Je ne comprends jamais rien, :quoi:
Si le temple est Khmère, pourquoi il faut demander l’accord à la Thaïlande.
Est-ce que pour faire la peinture dans votre maison il faut demande l’autorisation à votre voisin ?
:quoi: :reflechi2: :quoi:


Les Thais veulent l'hégémonie dans la région. Ils essaient si ça marche tant mieux, tout comme à la frontière Poipet, ils nous ont VOLE quelques kms² depuis quelques années car le check point se trouve au pont alors qu'avant 75, c'était 5-6 kms plus loin.

Ca m'énerve que HUN SEN ferme les yeux !

Depuis des lustres, PREAH VIHEAR APPARTIENT AUX KHMERS !

OUI, JE CRIE HAUT ET FORT...PLUS FORT ENCORE...

PREAH VIHEAR APPARTIENT AUX KHMERS, il n'y a qu'à relire les archives françaises à la bibliothèque Nationale !

#55817 View NeangSrey's ProfileView All Posts by NeangSreyU2U Member
Haut de page 03/05/2008 @ 11:15 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
DPA


Cambodia claims confusion over Thai and UN temple debate



28 Avril 2008, 10H36

PHNOM PENH - Le Cambodge s'est déclaré lundi étonné de la demande faite par l'ONU d'annuler les discussions bilatérales avec la Thaïlande à cause d'un litige sur un temple, arguant que la juridiction du temple sacré n'était pas en cause, mais que le différent ne portait que sur la démarcation de la frontière.

Un porte parole du conseil cambodgien des ministres a affirmé que le conflit sur la possession du vieux temple de PREAH VIHEAR était terminé depuis que la cour internationale de justice a tranché en juin 1962 en faveur du Cambodge et qu'aucune discussion à ce sujet n'était nécessaire.

Malgré que le temple perché au sommet d'une falaise surplombant la plaine cambodgienne est administré par PHNOM PENH, l'accès le plus facile pour les touristes se fait par la Thaïlande; le temple est de plus un sanctuaire pour les deux pays.

Il reste un problème diplomatique sensible, les deux parties accusant l'autre de déployer des troupes pour le protéger.

Néanmoins, le Cambodge prétend qu'aucune médiation d'un organisme de l'ONU n'a été suggéré ces derniers mois, que le problème était sous contrôle et ne nécessitait pas l'intervention d'une tierce partie.

"Nous n'avons pas reçu d'invitation (de l'UNESCO) pour des discussions; nous ne comprenons donc pas pourquoi ils prétendent qu'elles ont été annulées" a déclaré PHAY SIPHAN, porte parole du conseil des ministres.

"Il n'y a pas de lien entre la démarcation de la frontière et le temple de PREAH VIHEAR. Les deux gouvernements sont d'accord là dessus."

La démarcation du territoire, notamment près des côtes, est en cours de discussion entre le Cambodge et la Thaïlande depuis un certain temps, avec des ressources minérales et pétrolières potentielles prêtes à être exploitées en fonction de l'issue des pourparlers.




Source : http://news.monstersandcritics.com/asiapacific/n..._claims_confusion_over_Thai_and_UN_temple_debate




--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#55910 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 04/05/2008 @ 21:36 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
NEO a écrit

Je ne comprends jamais rien, :quoi:
Si le temple est Khmère, pourquoi il faut demander l’accord à la Thaïlande.
Est-ce que pour faire la peinture dans votre maison il faut demande l’autorisation à votre voisin ?
:quoi: :reflechi2: :quoi:


Je crois que la thailande ne conteste pas preah vihear (decision de 1962 du tribunal de la haye je crois), mais des terres en son voisinage. Et c'est la qu'est le litige pour l'inscription au patrimoine de l'unesco.
#55983 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 09/05/2008 @ 08:14 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) domrey
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Voire DEPECHE de AKP du 7 mai...

Inscription du site au patrimoine de l'humanité en juillet...Mais sans presager de la delimitation frontaliere...Accord Cambodge-Thailande ...Je pense que la thai est totalement isolée sur le plan diplomatiqe sur cette question...Il est peut etre dommage que le Cambodge est refusé de participer à la reunion du 3 mai en France qui aurait vraisemblablement enfoncé le clou positivement pour le Cambodge...meme si celui ci a fait du refus de participation une question de principe (que je comprends d'ailleurs aussi...)

#56112 View domrey's ProfileView All Posts by domreyU2U Member
Haut de page 22/05/2008 @ 09:29 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) VANNA
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 548
Inscrit(e) le 15/03/2007
BBC a écrit


Un temple tranquille au centre d'une tempête.



Source :
http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/7352333.stm

Avis traducteurs KN :
#56575 View VANNA's ProfileVisit VANNA's HomepageView All Posts by VANNAU2U Member
Haut de page 22/05/2008 @ 11:56 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gifKing.jpg


AKP/03

Le vice-Premier ministre Sok An en visite en France

AKP Phnom Penh, 22 mai 2008 --

Sok An, vice-Premier ministre et ministre du Conseil des ministres du Cambodge, est, à la tête d’une délégation, parti le 20 mai pour une visite officielle au Centre des patrimoines mondiaux de l’UNESCO à Paris.

Le vice-Premier ministre Sok An accompagné, d’autre part, de son épouse, discuterait avec des officiels de l’UNESCO du travail préparatoire pour répondre à la 32ème réunion de cette Organisation onusienne au Canada où sera proclamée officiellement l’inscription du temple Preah Vihear du Cambodge dans la liste des patrimoines mondiaux, a fait savoir Phay Siphan, porte-parole à la Présidence du Conseil des ministres.

Le chef de la délégation cambodgienne discuterait également avec la partie thaïlandaise des arrangements autour de cette question.

En juillet 2007, la 31ème réunion de l’UNESCO avait accepté, en principe, cette inscription.

En mars 2008, à l’occasion de sa visite au Cambodge, le nouveau Premier ministre thaïlandais a, au cours d’une rencontre avec son homologue cambodgien, Samdech Hun Sèn, déclaré son soutien actif à cette décision de l’UNESCO de mettre le temple Preah Vihear dans la liste des patrimoines mondiaux lors de sa 32ème réunion en juillet de cette année. --AKP

M. KRY Hok



les articles : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm



#56579 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 22/05/2008 @ 12:22 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970

entete.jpg



La Thailande, le Cambodge et le royaume du temple maudit


Pour un peu on se croirait dans un film d’Indiana Jones ... mais l’affaire est prise au sérieux par les deux royaumes qui se disputent le temple de Preah Vihear à cheval sur la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande.

Hidden Content

Aujourd’hui le Cambodge demande le classement de Preah Vihear au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, peut être une façon de s’assurer que la Thaïlande a bien remisé ses tentations annexionnistes au placard. Une initiative qui a provoqué une protestation (pacifique) du gouvernement Thaïlandais qui a dénoncé cette décision “unilatérale” et menacé de fermer l’accès au temple. C’est que la question de la rivalité entre les deux pays peut s’avérer explosive, surtout en matière de temples: en janvier 2003, des émeutes ont éclaté à Phnom Penh où une fausse rumeur prétendait qu’une actrice thaïlandaise d’un soap opera avait affirmé qu’Angkor Vat appartenait à la Thaïlande. L’ambassade de Thaïlande ainsi que divers centres d’intérêts thaïlandais avaient été mis à sac dans la capitale cambodgienne. La propriété des temples est donc un sujet avec lequel il vaut mieux ne pas plaisanter, que l’on soit Cambodgien ou Thaïlandais.

_44576422_preahvihear_cambodia_0408.gif





Source : http://www.thailande-fr.com/2008/05/22/301-la-thailande-le-cambodge-et-le-royaume-du-temple-maudit


#56581 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 22/05/2008 @ 12:25 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
CS-top_01.gif



Preah Vihear : la Thaïlande accuse le projet cambodgien d’empiéter sur son territoire

22-05-2008


La Thaïlande n’empêchera pas l’inscription par le Cambodge du temple de Preah Vihear sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Le ministre thaïlandais des affaires étrangères a tenu à rappeler la position de son pays, à travers un communiqué de trois pages rendu public le 23 mai.

Ce rappel intervient alors qu’une délégation cambodgienne se trouve, depuis le 20 mai à Paris, pour défendre auprès de l’Unesco son projet de développement du site.

A travers son communiqué, la Thaïlande reconnaît que le temple se trouve à l’intérieur des frontières du Cambodge, suivant « la décision du tribunal international de La Haye ». Cependant, le ministère thaïlandais des affaires étrangères critique le tracé du site de Preah Vihear. Selon lui, sur la carte envoyée à l’Unesco par le Cambodge, la démarcation empiète sur son territoire et porte « atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale » de son pays.

Phay Siphan, le porte-parole du conseil des ministres cambodgien, a indiqué à Cambodge Soir Hebdo, que « ce tracé n’avait pas valeur de frontière ». Il n’a, en revanche, ni confirmé ni infirmé l’empiètement du site en territoire thaïlandais.

Le ministère thaïlandais juge dans son communiqué que « le temple devra être sauvegardé pour devenir un symbole de la forte solidarité entre les deux pays ».

Une formule qui ne suffira peut-être pas à éteindre la polémique que se livrent les deux pays par presse interposée depuis que l’inscription du temple à l’Unesco est d’actualité.

Ky Soklim et Leang Delux




Source : http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=28048



Edité le 31/07/2009 @ 21:10 par Sundgauvien38 : Affichage du contenu préalablement masqué

#56583 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 23/05/2008 @ 06:58 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3570
Inscrit(e) le 10/01/2005

Tranquil temple at centre of a storm
By Philippa Fogarty
BBC News, Preah Vihear temple



The view from the top of Preah Vihear temple is well worth the steamy, uphill trek to get there.

Stone steps and paths lead visitors through a series of ancient entranceways to the carved sanctuary high in the Dangrek mountain range.

Look one way and a Thai flag flies on a distant rocky outcrop. Turn the other way and the cliffs fall sharply down to the blue-green Cambodian jungle below.

At the top, the only sound is of cicadas and dragonflies. Lower down, in a market with a frontier feel to it, vendors sell gems and rare animal parts.

Things were good these days, one vendor said. The temple was open and visitors were coming. "The war is over," he smiled.

But the temple has not always been so accessible, or so peaceful.

Bullet holes scar one stone wall, while to the side of another stands a rusting artillery gun. Further down, both Cambodian and Thai guards maintain a low-key presence.

These are reminders that bitter battles have dominated Preah Vihear's recent history - and that one of them is still being fought today.

Court ruling

Preah Vihear was built mainly in the 11th and 12th centuries when the Khmer empire was at its height, its construction ordered by the kings that commissioned the temples of Angkor.





According to Sanskrit inscriptions, it was called Sri Sikharisvara, meaning Glorious Lord of the Mountain - a dedication to the Hindu god Shiva.

It sits on a mountain-top promontory, facing north towards Thailand. The main access comes from the Thai side, because of the sheer cliffs behind it.

Cambodian ownership of the temple was first formally established in boundary settlements between its colonial ruler, France, and Siam, as Thailand was then known, a century ago.

A joint commission in 1904 set the border between the two countries atop the Dangrek mountain range - but its subsequent map, in 1907, put Preah Vihear in Cambodia.

In 1954, shortly after Cambodia achieved independence, Thai forces occupied the temple. In response, Cambodia took its case to the international courts.

Thai authorities argued that as the border was supposed to follow the watershed line of the mountains, the temple was theirs. They had not challenged the map, they said, because their access to the site gave them de facto control over it.


But the court ruled against Thailand and in 1962, the Thai troops withdrew.

More trouble was in store for Preah Vihear as conflict engulfed Cambodia.

With its hill-top location, it was the last place to fall to the Khmer Rouge in 1975. Four years later, when a Vietnamese invasion swept the Maoist regime from power, it was one of the strongholds to which the Khmer Rouge retreated.

Years of fighting followed. Government forces managed to reopen the temple briefly in 1992, but Khmer Rouge guerrillas soon seized it back. Scores of fighters holed up in reinforced bunkers and held the complex for six more years.

But the Khmer Rouge was on its last legs, its leaders dead or defected.

In December 1998 the commander of the last group of fighters met negotiators at the temple to agree a historic surrender - one that ended three long decades of civil war.

Unesco row

Preah Vihear could finally be reopened. Landmines were cleared and paths made safe.

Visitors began to return, market traders set up stalls and there was talk of much-needed restoration work.


But the sovereignty row lingered on. In late 2001, Thai troops blocked access for a more than a year in a row over polluted water at the site.

Since then, it has stayed open, but the issue remains extremely sensitive - as Cambodia's application to have Preah Vihear listed as the country's second Unesco World Heritage site has shown.

"Becoming a Unesco World Heritage Site would bring international recognition to the Preah Vihear temple, especially the recognition of its universal value," says Ty Yao, president of Cambodia's National Authority for Preah Vihear.

The added prestige would bring technical assistance from Unesco and other donors, he says, while the listing would formalise Cambodia's obligations in terms of managing and maintaining the site.

It could also be a boon to the tourism industry, Cambodia's second biggest foreign currency earner, particularly given work to improve access from inside Cambodia.


But there is a problem. Although the international courts settled the row over the temple itself, the surrounding land remains the subject of overlapping territorial claims.

Thailand says it would not object if Cambodia applied to list the temple area only. But it says Cambodia has, in its submission to Unesco, included disputed territory within the listed zone.

It wants both countries to jointly manage the disputed areas until the border is agreed - and last month, sent a formal protest to Cambodia accusing it of deploying troops and mine clearers in a mutually-claimed area.

Senior officials from the two countries are due to meet at Unesco headquarters in Paris today in a bid to iron out the dispute.

"We would like to reach a win-win agreement," The Bangkok Post quoted Thai Foreign Minister Noppadon Pattama as saying ahead of the meeting. "We will try to be more flexible."

Preah Vihear is not about to fall down - it has already survived a great deal.

It is a staggeringly beautiful reminder of the area's turbulent past. Perhaps soon it will be known only for this beauty, rather than for the battles fought over it for so many decades.

Story from BBC NEWS:
http://news.bbc.co.uk/go/pr/fr/-/2/hi/asia-pacific/7352333.stm

Published: 2008/05/22 03:11:21 GMT

© BBC MMVIII

http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/7352333.stm



#56623 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 23/05/2008 @ 07:17 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3570
Inscrit(e) le 10/01/2005
VANNA a écrit

Bien, ça m’assure un peu ! que de superlatifs dans les titres. Si quelqu’un le sait qu’il nous explique (un autre Topic ? ).
1 / Samdech Akkak Moha Sena Padei Decho
2 / Samdech Akkak Moha Dharm Porthisal
3 / Samdech Akkak Moha Ponhea Chakrei

Merci


Hors sujet, mais faut avouer que ça fait rire, parce que ça fait penser à une mise en scène d'une pièce de théâtre que l'on attribue des titres pour chaque personnage.....
#56624 View BAC's ProfileView All Posts by BACU2U Member
Haut de page 23/05/2008 @ 12:45 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
BAC a écrit


Tranquil temple at centre of a storm
By Philippa Fogarty
BBC News, Preah Vihear temple

...

http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/7352333.stm




Merci pour la traduction en Anglais de ce qui est en Français quelques posts plus haut. :sygus:

#56635 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
« 1  2  3  4  5  6  7 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page