Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2  3  4  5  6 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur PREAH VIHEAR: une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge   ( Réponses 620 | Lectures 65535 )
Haut de page 04/07/2007 @ 08:11 Bas de page
Re : L'affaire de PREAH VIHEAR Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gif

Le temple Preah Vihear, admis dans la liste des patrimoines mondiaux


AKP Phnom Penh, 02 juillet 2007 --

Le Comité de l’héritage mondial a décidé que le temple Preah Vihear ayant un sens international profond et une valeur culturelle universelle a été inscrit en principe dans la liste des patrimoines mondiaux. Le Cambodge doit continuer à organiser le plan de gestion et le rapport sur le développement du plan pour parvenir à l’inscription officielle du temple Preah Vihear à la 32e réunion en 2008.


Le ministre de l’Information Khieu Kanharith, porte-parole du gouvernement, a souligné que la décision du Comité de suspendre l’admission du temple pour un an n’était pas due à l’opposition de la Thaïlande, mais à certains problèmes techniques. --AKP



L'article

Edité le 30/04/2008 @ 13:47 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#42700 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 06/07/2007 @ 13:13 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Il y avait longtemps ... :sad:

logo_main.gif

Thai army closes entrance to Phreah Vihear shrine


L’armée thaïe a fermé l’entrée de l’ancien sanctuaire hindou de Preah Vihear, proche de la province de Si Sa Ket, après avoir refusé de se soumettre à un ordre cambodgien de ne pas porter d’uniforme quand ils visitent les lieus.

Les cambodgiens clament que voir des militaires thaïs en uniforme ne sera pas bon pour le tourisme à Preah Vihear.

L’ordre est venu quelques jours après que le comité du patrimoine mondial de l’UNESCO a reporté à l’année prochaine la décision de mettre le temple sur sa liste. La Thaïlande argumentait que la frontière khméro thaïe n’était pas encore délimitée et qu’un plan de gestion commun de la région était toujours en discussion.

Le jury de l’UNESCO a demandé aux deux pays de résoudre d’abord les problèmes en suspens et a suggéré au Cambodge de soumettre à nouveau sa demande l’année prochaine.

Techniquement, Preah Vihear est situé à la pointe extrême nord du Cambodge mais n’est facilement accessible que depuis le nord est de la Thaïlande.

La propriété du temple de Preah Vihear fut disputée par la Thaïlande et le Cambodge et la cour internationale de justice l’a attribué au Cambodge en 1962.

Une source fiable de l’armée confiait que l’armée thaïe refusait de se soumettre aux ordres cambodgiens, conduisant au conflit et à la fermeture de l’entrée vers Preah Vihear.

Il ajouta que ce n’était pas la première fois que les Cambodgiens venaient avec ce type d’ordre ni que des problèmes en cours amènent la suspension de l’accès au sanctuaire.

« Chaque fois qu’il y a eu des problèmes en suspens entre la Thaïlande et le Cambodge, cela a conduit à un changement d’ordres concernant Preah Vihear » a-t-il conclu.


Marisa Chimprabha

The Nation


L'article original (en Anglais)



Edité le 30/04/2008 @ 13:48 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#43044 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 06/07/2007 @ 20:28 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
lemondefr_grd.gif

Querelles de vieilles pierres entre Cambodge et Thaïlande

LE MONDE | 06.07.07 | 15h49 • Mis à jour le 06.07.07 | 15h49
(Bangkok, correspondant)

Les "vieilles pierres" les plus controversées d'Asie du Sud-Est font à nouveau parler d'elles. Le temple khmer de Preah Vihear, situé sur la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge, est revenu ces derniers jours dans une actualité qu'il n'a jamais totalement quittée tant est vif le contentieux concernant son statut exact : temple hindou appartenant à l'ancien royaume d'Angkor ? Ou édifice de style dit "lopburi" pour les Thaïlandais, remontant à l'époque, voici dix siècles, où les souverains khmers régnaient jusqu'au milieu du royaume de Siam et y construisaient, en bâtisseurs illuminés, leurs innombrables cathédrales ?

La question n'a jamais été franchement tranchée entre les deux pays. Elle vient de refaire surface quand l'Unesco, à la demande de la Thaïlande, a décliné, fin juin, de satisfaire à un souhait insistant du Cambodge pour que le temple de Preah Vihear (Phra Wihan en langue thaïe) soit porté sur la liste des sites du Patrimoine mondial.

Indiscutablement de style khmer angkorien, édifié entre les Xe et XIIe siècles, le temple est situé sur un surplomb, à 600 m au-dessus de la plaine du nord cambodgien. Son accès est très malaisé par cette voie, alors qu'il ne pose aucun problème à partir de la Thaïlande. Depuis le XIXe siècle, Bangkok, qui régnait à son tour sur cette partie du Cambodge, reproche à la France d'avoir favorisé le retour du temple dans le giron d'une nation cambodgienne reconstituée sous férule coloniale. La cour de justice internationale de La Haye a jugé, en 1962, en faveur du Cambodge. Mais la pilule de l'histoire postcoloniale n'est jamais vraiment "passée".

FLOU FRONTALIER

La Thaïlande "n'a pas d'objection" envers la demande de Phnom Penh, dit son ministère des affaires étrangères. Mais elle fait observer qu'il faudrait d'abord que la frontière entre les deux pays, sur la ligne de crête de la chaîne des Dangrek, soit officiellement démarquée et que la mise en valeur touristique nécessiterait à tout le moins un plan commun. Ceci plus de dix ans après la fin des conflits du Cambodge qui avaient rendu la zone inaccessible. Le bras culturel des Nations unies a demandé à l'un et à l'autre de procéder à cette opération élémentaire.

Le flou frontalier fait, sur le terrain, le bonheur des uns et des autres. Les touristes doivent s'acquitter d'un droit de visite à la fois auprès des administrations thaïlandaise et cambodgienne. Mais il favorise aussi les risques de dérapage sur fond nationaliste. L'ambassade de Thaïlande au Cambodge a évoqué, devant la communauté thaïlandaise y vivant - surtout des commerçants -, un plan d'évacuation au cas où les choses s'envenimeraient au point que des manifestations contre Bangkok y dégénéreraient. Les intérêts thaïlandais avaient souffert d'émeutes violentes à Phnom Penh, en 2003, à la suite de diverses maladresses diplomatiques.


Francis Deron
Article paru dans l'édition du 07.07.07.


L'article complet: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3216,36-932375@51-932495,0.html (désolé pour le copier/coller)



Edité le 30/04/2008 @ 13:49 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#43073 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 06/07/2007 @ 21:31 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Pour ceux que l'historique de l'affaire intéresse, je viens de trouver le dossier de la cour internationale de justice; c'est une ensemble de fichiers pdf. http://www.icj-cij.org/docket/index.php?p1=3&...r&PHPSESSID=df1449206e4b8593a7f78076e318b471

Enjoy !!!

#43074 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 08/07/2007 @ 05:02 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Grobec a écrit

.
Bien sûr, la Thailande ne pourrait jamais avoir fait ça!
C'est une nation de gens tellement souriants.
Curieusement, on ne parle que du grignotage vietnamien.
A creuser
.
Tiens au fait, pendant la deuxième guerre mondiale, profitant de l'affaiblissement de la France dans ses colonies, la Thailande a essayé d'annexer une partie du Cambodge et du Laos. Il y a eu une guerre contre la France (Vichiste...enfin à 12 OOO Km de Vichy) ....



Oui c'est vrai tout çà, et même que la France a du livrer - pour défendre l'intégrité territoriale du Cambodge-une bataile navale qu'elle a gagnée...m^me sans ses 2 porte-avions!!!....

Vous vous rendez compte au lieu de nous reprocher continuellment la perte du K.K.?

(bon c'est vrai , c'était avec Pétain mais quand même!!!)
#43136 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 08/07/2007 @ 14:01 Bas de page
Re : Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Grobec
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

ava_1096.jpg
 
Messages 434
Inscrit(e) le 23/04/2007
Lieu de résidence Cayenne
robin des bois a écrit


Oui c'est vrai tout çà, et même que la France a du livrer - pour défendre l'intégrité territoriale du Cambodge-une bataile navale qu'elle a gagnée...m^me sans ses 2 porte-avions!!!....

Vous vous rendez compte au lieu de nous reprocher continuellment la perte du K.K.?

(bon c'est vrai , c'était avec Pétain mais quand même!!!)


Tu savais ça, toi ? Tu as dû manger pas mal de bouquins d'histoire ! Et moi, j'ai vraiment découvert cette histoire par hasard ! La bataille navale avait mis fin aux combats avec 4 batiments thais coulés.


Edité le 08/07/2007 @ 10:04 par Grobec
#43162 View Grobec's ProfileView All Posts by GrobecU2U Member
Haut de page 08/07/2007 @ 14:43 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Grobec a écrit


...
Tiens au fait, pendant la deuxième guerre mondiale, profitant de l'affaiblissement de la France dans ses colonies, la Thailande a essayé d'annexer une partie du Cambodge et du Laos. Il y a eu une guerre contre la France (Vichiste...enfin à 12 OOO Km de Vichy) ! C'était une situation un peu confus, du fait que la Thailande s'était alliée à l'Axe...et la France aussi...bref, vous pouvez lire tout ça dans : Fana de l'aviation, n° 450 du mois de mai 2007. Bon, ce sera un peu ennuyeux pour ceux qui ne sont pas sensibles au monde du volant. L'article comporte également quelques erreurs géographiques.


Même avant :



1867-15-7 traité franco-siamois : le Siam renonce à sa suzeraineté sur le Cambodge, mais garde les provinces annexées.
1907-23-3 : 2e traité franco-siamois : Battambang, Siem Reap et Sisophon restitués au Cambodge.


Source : http://www.quid.fr/monde.html?mode=detail&iso=kh&style=doc&id=50214&docid=729



Edité le 08/07/2007 @ 15:44 par Sundgauvien38

#43165 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 08/07/2007 @ 16:10 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Grobec a écrit



Tu savais ça, toi ? Tu as dû manger pas mal de bouquins d'histoire ! Et moi, j'ai vraiment découvert cette histoire par hasard ! La bataille navale avait mis fin aux combats avec 4 batiments thais coulés.




Ben oui .. j'adore lire .. tout ce qui me tombe sous la main (ce qui en énerve plus d'un et plus d'une!!!)...et j'adore chiner aussi.. etc etc...noramlement çà ne devrait emmerder personne!!)

Or donc voici ce que j'avais trouvé sur cette petite histoire..

"... A l'époque (fin 39), la Thaïlande nouvelle - le Siam d'avant 1939 - est une monarchie séculaire aux mains des militaristes et d'un dictateur au nom méchant de Pibul Songgram. Celui-là se conduit comme ses homologues européens: il réclame son "espace vital", en l'espèce les territoires laotien de Luang-Prabang, au nord, et cambodgien de Battambang, au sud. Vichy refuse, et le Fürher thaïlandais se lance à la conquête de son Ouest.
23 novembre 1940: son armée tente une percée au Cambodge dans la région de Poipet.
8 décembre: son aviation bombarde Vientiane, au Laos.
4 janvier 1941: nouveau bombardement au Laos, sur Savannaket.
5 janvier: les soldats thaïlandais s'infiltrent au Cambodge, dans la région de Païlin, et sont repoussés par les soldats français qui subissent des pertes.
Jusqu'au 15 janvier 1941, il y aura des bombardements : à Sisophon au Cambodge, à Ventiane et Paksé au Laos. Cette guerre d'escarmouches terrestres va se terminer par une bataille navale.
La Royale donne une belle leçon aux thaïlandais et prend une revanche sur les évènements qui ont eu lieu cinquante-huit ans plus tôt dans le golfe de Siam: dans sa tombe, Auguste Pavie, négociateur à Bangkok en juillet 1883, doit se retourner avec bonheur.Mais l'exploit n'a pas été facile. Pibul Songgram a créé une flambante marine de guerre, dont les fleurons sont deux garde-côtes cuirassés sortis en 1938 des chantiers japonais.La force française qui l'affronte est beaucoup plus ancienne: commandée par le capitaine de Vaisseau Bérenger et constituant un "groupe occasionnel", elle comprend le croiseur "la Motte-Picquet", lancé en 1926, les 2 avisos coloniaux" amiral-Charner" et "Dumont-d'Urville", qui datent du début des années 30 et 2 avisos plus petits et plus âgés, " la Marne et le Tahure". Avec ces moyens plutôt faibles, Bérenger remporte une superbe victoire, dans des conditions de navigation très difficiles. Récifs, hauts-fonds et îlots rendent dangereux les eaux siamoises de l'île de Koh-Chang, où l'affaire commence le 17 janvier 1941, à 5h45, par ce message du capitaine de vaisseau: "Liberté de manoeuvre pour exécuter les ordres reçus. Bonne chance"

A 9h40, tout est terminé, la chance a été bonne. La majeure partie de la flotte thaïlandaise ets détruite, les 2 garde-côtes sont coulés et 3 torpilleurs envoyés par le fond; depuis Courbet, c'est la première victoire navale française , flotte contre flotte.
... .. Le succès des armes est mal récompensé. Le Japon s'interpose comme médiateur et impose un traité de paix accordant à la Thaïlande des gains territoriaux pour le moins injustifiés, soit 70 000 km2 au Laos et au cambodge...;"



etc etc(Philippe Héduy-Histoire de l'Indochine- La perle de l'Empire 1624-1954"

#43166 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 08/07/2007 @ 16:25 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Grobec
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

ava_1096.jpg
 
Messages 434
Inscrit(e) le 23/04/2007
Lieu de résidence Cayenne
La Thailande ne s'est pas trop vantée d'avoir été un allié des Japonais et des Allemands pendant la Guerre. D'ailleurs, elle a raison puisque personne ne s'en souvient et que tout le monde s'en fout. Même le Cambodge !
Sauf que, en regardant de près l'Histoire,les faits, on perd vite le sourire.
#43167 View Grobec's ProfileView All Posts by GrobecU2U Member
Haut de page 08/07/2007 @ 18:25 Bas de page
Re : Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
Grobec a écrit

Tiens au fait, pendant la deuxième guerre mondiale, profitant de l'affaiblissement de la France dans ses colonies, la Thailande a essayé d'annexer une partie du Cambodge et du Laos. Il y a eu une guerre contre la France (Vichiste...enfin à 12 OOO Km de Vichy) ! C'était une situation un peu confus, du fait que la Thailande s'était alliée à l'Axe...et la France aussi...bref, vous pouvez lire tout ça dans : Fana de l'aviation, n° 450 du mois de mai 2007. Bon, ce sera un peu ennuyeux pour ceux qui ne sont pas sensibles au monde du volant. L'article comporte également quelques erreurs géographiques.


Vichy n'etait pas un alié de l'axe. Satellite correspond mieux.

Sundgauvien38 a écrit




1867-15-7 traité franco-siamois : le Siam renonce à sa suzeraineté sur le Cambodge, mais garde les provinces annexées.
1907-23-3 : 2e traité franco-siamois : Battambang, Siem Reap et Sisophon restitués au Cambodge.


Source : http://www.quid.fr/monde.html?mode=detail&iso=kh&style=doc&id=50214&docid=729




pour completer : 1904, Mlou prey et d'autres provinces restituées au cambodge.
#43175 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 20/07/2007 @ 13:53 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gif

Ambassadeur américain: Le temple Preah Vihear doit être enregistré dans la liste des patrimoines mondiaux


AKP Phnom Penh, 19 juillet 2007 --

L’ambassadeur des Etats-Unis au Cambodge, Joseph A. Mussomeli, a dit que le temple Preah Vihear devait être assuré et que son nom devait être enregistré dans la liste des patrimoines mondiaux.

Lors d’une rencontre le 17 juillet avec Sok An, vice-Premier ministre et ministre du Conseil des ministres, le diplomate américain a souligné que suite à la déclaration du Comité d’évaluation des patrimoines mondiaux de l’UNESCO, les Etats-Unis étaient déjà prêts à envoyer des experts et un fonds pour développer le plan et d’organiser le programme de gestion du temple de Preah Vihear, une des conditions exigeantes pour que ce monument soit officiellement enregistré dans la liste des patrimoines mondiaux.

Selon Sok An, le projet d’organisation du programme de gestion du temple Preah Vihear et de son développement coûterait environ 800 000 dollars américains. --AKP



L'article

Edité le 30/04/2008 @ 13:50 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#44309 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 20/07/2007 @ 13:55 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gif

Le temple Preah Vihear, thème essentiel de l’entretien entre Sok An et la diplomate canadienne


AKP Phnom Penh, 20 juillet 2007 --

Sok An, vice-Premier ministre, ministre du Conseil des ministres, et Mme Donica Pottie, ambassadrice du Canada au Cambodge, ont eu le 18 juillet un entretien portant sur l’inscription du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux.

Mme Donica Pottie, qui est venue pour prendre congé de Sok An au terme de sa mission au Cambodge, a souligné que le gouvernement canadien apporterait le soutien technique et financier au projet de protection du temple. La diplomate canadienne s’est déclarée réjouie du progrès des chambres extraordinaires chargées de juger les anciens dirigeants Khmers rouges.

De son côté, Sok An a mis la diplomate au courant du succès dans l’inscription du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux. Entre-temps, il s’est félicité du succès de la mission diplomatique de Mme Donica Pottie. Sok An s’est déclaré contre la tentative de la Thaïlande de bloquer l’inscription du temple sur la liste des patrimoines mondiaux, affirmant que ces affaires sont faites suivant la décision du tribunal de la Haye en 1961 et que le Cambodge a sa souveraineté sur le temple. --AKP



L'article



Edité le 30/04/2008 @ 13:50 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#44310 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 21/07/2007 @ 20:21 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
A noter qu j'ai mis les post relatifs au problème frontalier de O Chrao dans un nouveau sujet (http://www.khmer-network.com/forum/sujetKN-5720.html)

#44391 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 31/07/2007 @ 08:25 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge


Le probleme de ce nationalisme khmer envers l'imposant Srok Thai dont sa politique expansioniste, miraculeuse et sans guerre, a toujours marche sur les plates bornes frontalieres de son pauvre petit voisin...cela est a ma foi, tout a fait legitime et comprehensible en y creusant un peu, c'est aussi valable pour tout peuple du monde qui est en danger de disparition culturel ou territorial, et cela sans forcement rentrer vers le cote obscur qu'est l'hypernationalisme ou l'extremisme aveuglant et debordant d'actions, dont on n'en a pas besoin (comme dans certains cas actuels du monde).

que ce nationalisme soit aussi endemique et immuable, voir inalterable...depuis des decennies, voir des siecles, c'est qu'il y a forcement des sempiternelles raisons, qui ont nourris des mecontentements, des incomprehensions, et parfois des haines...(excusez-moi de ce mot choquant).

Je suis alle plusieurs fois en thailande, et visite les divers lieux culturels et historiques, et je les trouve tres beaux et enrichissants...mais, notons ensemble comme l'a indique NEANGSREY dans un autre post, faut faire la distinction entre le peuple thai qui n'a rien a voir, et l'action du gouvernement du prathet thai...

Si le Prathet Thai, ne veut toujours pas reconnaitre certaines choses evidentes, en y faisant une politique de propagande, voir auto-educative, c.a.d manoeuvre de camouflage, en y glorifiant que d'un seul cote...et d'une seule epoque.
Ces verites historiques...tot ou tard, viendront au grand jour avec les historiens et les nouvelles generations plus honnetes...soucieuse de rechercher la verite, tout simplement.






LBK.
#44904 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 25/01/2008 @ 10:05 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
logo_01.gif


Relations sour over Preah Vihear claim


Les relations {de la Thaïlande} avec le Cambodge se sont aigries après que le ministère de la défense est prétendu hier que PHNOM PENH avait "maquillé" l'histoire pour revendiquer le vieux temple hindou de PREAH VIHEAR et le mettre dans la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Publié le 25 Janvier 2008

Les militaires ont condamné le Cambodge, l'accusant d'avoir créer de "fausses preuves" dans le but de réclamer le site historique pour son seul intérêt.

D'après leur porte parole, le lieutenant général PICHSANU PUCHAKARN, ils ont demandé que le ministère des affaires étrangères envoie une protestation officielle a PHNOM PENH.

Le sujet a été abordé hier lors d'une réunion du conseil de défense.

L'année dernière, la Thaïlande avait contesté la volonté du Cambodge de mettre le temple hindou dans la liste des patrimoines mondiaux sous le prétexte que les deux royaumes doivent bénéficier ensemble des retombés de l'ancien complexe. L'accès au site se fait en effet principalement par la Thaïlande alors que le temple lui même est situé au Cambodge.

Le Cambodge a créé de toute pièce une nouvelle frontière pour prétendre à la souveraineté complète de la zone et a fait campagne pour obtenir un soutien international dans ce sens a fait remarquer PICHSANU.

Le nouveau gouvernement doit prendre ce problème très au sérieux a-t-il affirmé. PHNOM PENH peut générer des sentiments anti thaïlandais auprès des gens vivant le long de la frontière et cela peut créer une menace à la sécurité du coté thaïlandais.

"Les soldats, notamment ceux de la seconde région militaire, seront mis en alerte pour protéger leurs compatriotes et la souveraineté de leur pays." a ajouté PICHSANU.

Le général BOONRAWD SOMTAS, ministre de la défense s'est inquiété et a encouragé tout le monde à rechercher un arrangement.

"Nous ne devons pas nous quereller pour un petit bout de territoire, mais plutôt parler des bénéfices mutuels que nous pourrions en tirer," a proposé le ministre.

La cour internationale de justice a statué en juin 1962 que le temple appartenait au Cambodge mais le site est depuis resté au cœur d'un conflit entre les deux pays.

Le ministre des affaires étrangères NITYA PIBULSONGGRAM et son homologue cambodgien, HOR NAMHONG, ont discuté d'une meilleure coopération dans le développement du temple, lorsque NITYA était à PHNOM PENH, en décembre.

Les deux ministres ont affirmé qu'il n' y avait pas de différents et la Thaïlande a donné son accord pour fournir une aide technique et former les ouvriers cambodgiens à restaurer l'ancien site avant de proposer à nouveau d'inscrire le temple.

The Nation






Source : http://nationmultimedia.com/2008/01/25/headlines/headlines_30063386.php


--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#53113 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 26/01/2008 @ 06:42 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Neko
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

sanju.jpg
 
Messages 1514
Inscrit(e) le 10/02/2007
Lieu de résidence Phnom Penh
Il y a egalement un article a ce sujet sur le Bangkok Post de ce jour.
#53148 View Neko's ProfileView All Posts by NekoU2U Member
Haut de page 26/01/2008 @ 07:45 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Neko a écrit

Il y a egalement un article a ce sujet sur le Bangkok Post de ce jour.


Exact ! Qui tend à appaiser cette nouvelle affaire en parlant de malentendu.

#53151 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 28/01/2008 @ 13:20 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
akp_new_banner.gif




AKP/01

Communiqué de presse du Conseil des ministres concernant l’inscription du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux

AKP Phnom Penh, 28 janvier 2008 --

Le Conseil des ministres du Cambodge a rendu public samedi un communiqué de presse sur la question de l’inscription du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO.

La prise des conflits frontaliers inexistants comme argument pour bloquer le processus de l’inscription du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux est, ... une transgression évidente du verdict de la Cour internationale de justice daté en 1962, selon lequel le temple Preah Vihear appartient au Cambodge.

... la réunion du haut Comité du Cambodge chargée de l’examen des documents pour l’inscription du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO tenue le 21 janvier. Le comité, qui a les vice-Premiers ministres Sok An, ministre du Conseil des ministres, et Hor Namhong, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, comme co-présidents, a examiné l’évolution du travail après la 31ème réunion du Comité des patrimoines mondiaux tenue du 23 juin à 2 juillet dernier à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

La Communauté internationale représentée par le Comité des patrimoines mondiaux a, ..., noté l’importance au niveau international et la valeur mondiale du site sacré Preah Vihear. Le Comité des patrimoines mondiaux a donné son accord de principe que ce site doit être inscrit sur la liste des patrimoines mondiaux. Il a aussi remarqué le déroulement rapide de l’inscription de ce site.

...

Le comité a en outre demandé au Cambodge de renforcer la préservation et la gestion du site sacré Preah Vihear en préparant un plan de gestion convenable pour avoir une inscription officielle lors de la 32ème réunion en 2008.

Les autorités cambodgiennes concernées ont, a continué le communiqué, pu soumettre à temps (avant le 1er février 2008) les rapports sur le progrès de la préservation et de la préparation du plan de gestion du temple Preah Vihear comme a proposé le Comité des patrimoines mondiaux.

Le haut Comité chargée de l’examen des documents pour l’inscription du temple Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO a, par ailleurs, remercié le Comité de l’UNESCO, l’Autorité APSARA, les spécialistes en gestion des patrimoines de la Belgique, des Etats-Unis, de la France et de l’Inde de leur soutien et assistance technique. Il a également remercié les spécialistes de la Chine, du Japon et de la Thaïlande de leur participation à la discussion et à la réunion synthétique avec les spécialistes cambodgiens sur l’étude et le travail sur place au temple Preah Vihear, travail lié à l’histoire, à l’archéologie, au système hydraulique, à la démographie locale, et au déminage.

Sur la coopération avec la Thaïlande dans le cadre multipartite, le haut comité a noté la déclaration du vice-Premier ministre Sok An sur les projets concernant les questions de délimitation frontalière et d’implantation des bornes frontalières qui seront discutées lors de la prochaine réunion de la commission mixte des affaires frontalières Cambodge-Thaïlande. Ce qui est très nécessaire, c’est que les sous-commissions spécialistes des deux pays doivent examiner tous les problèmes liés à la gestion de « buffer zone » et à la coopération économique, surtout touristique.

Tout cela nous permet d’avoir une conviction ferme que la Thaïlande continuera activement à soutenir le processus de l’inscription du site sacré Preah Vihear sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO comme avaient affirmé publiquement plusieurs fois ses représentants, a dit enfin le communiqué. --AKP





Source : http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm


Edité le 30/04/2008 @ 13:51 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#53188 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 06/02/2008 @ 13:50 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
CS-top_01.gif



Edito du 31 janvier 2008


05-02-2008


La tension entre le Cambodge et la Thaïlande à propos de Preah Vihear s’est momentanément ravivée la semaine dernière par une bourde du porte-parole du ministère thaïlandais de la défense. Ce dernier a déclaré le 24 janvier que son pays contesterait l’inscription du temple sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, si la demande n'émanait que du seul Cambodge. Hidden Content

La décision de la Cour internationale de justice de La Haye, en 1962, a déclaré le temple de Preah Vihear partie intégrante du Cambodge. Cette décision est sans appel. En revanche, l’évocation récurrente du tracé des frontières doit retenir toute l’attention de notre gouvernement, afin qu’elles soient respectées. Les zones frontalières de notre pays sont trop souvent laissées à l'abandon, ou du moins, livrées à elles-mêmes. Une situation dont pourraient profiter nos voisins.


Pen Bona




Source : http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=22187



Edité le 30/04/2008 @ 13:51 par Sundgauvien38 : Changement de la taille de l'article

#53500 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 08/02/2008 @ 12:17 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



 
Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970

Source: http://sacrava.blogspot.com


#53586 View Sundgauvien38's ProfileView All Posts by Sundgauvien38U2U Member
Haut de page 21/02/2008 @ 21:31 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) Traducteurs KN
Membre
MembreMembreMembre

french_english_flag_1.jpg
 
Messages 163
Inscrit(e) le 27/09/2007
logo.gif



POLITICS AND PREAH VIHEAR




Un héritage culturel partagé est à nouveau au cœur d'une guéguerre.

Avec le musicien sexagénaire jouant de son archet sur son instrument à trois cordes, une tendre mélodie nuptiale cambodgienne enveloppe l'antique temple de PREAH VIHEAR, brisant le silence matinal.

L'estrade de POU WAN est un petit espace dans la galerie du sanctuaire où tous les jours il joue de son TRO, un instrument traditionnel cambodgien. Les visiteurs aiment sa musique et beaucoup lui donnent de l'argent.

Né à SIEM REAP, POU WAN a grandi dans la violence qui a déchiré son pays pendant trente ans. Comme beaucoup d'autres jeunes, il a été happé par la guerre qui sévissait alors entre les communistes khmers rouges et les forces royalistes. Il a servi comme soldat et y a laissé sa jambe gauche.

Son handicape ne lui permettait pas de trouver du travail dans le tumulte qui suivi la guerre, aussi se tourna-t-il vers la musique.

Récemment, POU WAN est venu dans une nouvelle ville près du monument et tous les jours, il monte vers le vieux temple où il gagne assez d'argent pour nourrir sa famille.

Néanmoins, l'histoire montre que PREAH VIHEAR, qui trône au sommet d'une falaise escarpée dans la zone des DANGREK entre la Thaïlande et le Cambodge n'a pas toujours été une porte ouverte à toutes les opportunités.

A cause du différent sur la frontière mal définie, le sanctuaire a été pendant longtemps tantôt fermé, tantôt ouvert aux visiteurs.

La dernière fois qu'il a été fermé remonte à 2002; il a été rouvert une année plus tard.

Ces atermoiements de la diplomatie des frontières n'a pas seulement rendu la vie difficile à des personnes comme POU WAN, mais a aussi créé une atmosphère de défiance entre les Thaïlandais et les Cambodgiens de la région.

Un responsable des gardes forestiers thaïlandais au parc national de KHAO PHRA VIHARN, comme le sanctuaire est appelé en Thaïlande, précise que quand les deux gouvernements se fâchent, les deux peuples arrêtent eux aussi de se parler - au lieu d'attendre muets, face à face, une barrière en fer entre eux.

"Les personnes ont toujours eu des problèmes entre eux," reconnait le garde forestier.

"Mais quand nous recevons l'ordre de fermer la frontière, nous devenons des étrangers, agissant comme si nous ne nous connaissions plus.

Les récents efforts du Cambodge pour faire nominer PREAH VIHEAR à l'héritage de l'humanité a à nouveau mis sous pression les habitants des deux cotés de la frontière.

Le Cambodge a officiellement demandé en 2001 à l'UNESCO de mettre le vieux temple à l'héritage de l'humanité.

Depuis, il a poussé la proposition tout seul sans l'aide de la Thaïlande.

L'année dernière, lors d'une réunion en Nouvelle Zélande du comité du patrimoine mondial, la Thaïlande a désapprouvé la proposition.

Cela a conduit à une recommandation demandant aux deux pays de travailler ensemble pour gérer conjointement le site.

Les officiels thaïs ont justifié leur protestation par le fait que la proposition cambodgienne intégrait des zones frontalières revendiquées par les deux pays.

Le conseil international des monuments et sites (International Council on Monuments and Sites, ICOMOS en Anglais) que l'UNESCO consulte pour les sites nominés, avait indiqué dans son rapport d'évaluation que la frontière passait le long de la limite nord du lieu.

Il se basait sur les informations fournies par une autre agence, qui précisait que l'emplacement de la frontière était l'objet de litiges entre les deux pays.

Le processus pour résoudre les problèmes aussi bien des alentours du site que de la frontière doit se poursuivre pour s'assurer la gestion à long terme du monument.

Concernant le site à nominer, l'ajout de terrains avoisinant et d'une zone tampon sont nécessaires pour le protéger d'une influence extérieure, d'après un responsable archéologue Thaï travaillant sur le plan recommandé de cogestion.

L'adjonction de ces zones n'a pas uniquement besoin de l'aval du Cambodge, mais aussi de celui de la Thaïlande.

Mais les deux pays ne seraient pas en train de lutter pour des souverainetés si une centaine d'années de colonisation n'avait pas laissé une situation explosive dans les régions frontalières.

SURACHART BAMRUNGSUK, professeur adjoint en stratégie militaire à l'université CHULALONGKORN, prétend que traditionnellement le sud est asiatique n'avais jamais eu de perception de ce qu'est une frontière nationale.

Les habitants de la région traversaient les barrières naturelles et tissaient des liens sociaux et culturels avant que des limites ne soient imposées par les puissances coloniales.

Il y a une centaine d'années, à l'ouest de la Thaïlande ou de ce qui était alors le Siam, les Britanniques ont tracé une frontière avec la Birmanie, alors que les Français en faisaient de même avec leurs colonies à l'est.

Cela a conduit à la naissance des pays de la région en tant qu'états, au sens moderne du terme. Mais ces nations se formèrent avec des frontières qui ne tenaient pas compte des relations sociales et culturelles des habitants de la région, objecte le professeur.

Un centre spirituel de l'importance de PREAH VIHEAR ne fut pas exempté de ces démarcations, même si il rassemblait des personnes dont il est difficile de définir la nationalité.

L'historienne DHIDA SARAYA, qui a étudié les antiques citées de la région et a publié le livre KHAO PHRA VIHARN, explique que le monument a été construit il y a un millier d'années, par des rois Khmers pour honorer les divinités hindoues. Mais plus significativement, il symbolise les tentatives de fusionner les vieilles croyances des différentes populations des régions avoisinantes. Les peuples ont été unifiés et le nouveau culte DEVARAJA, dans lequel le roi était vu comme un dieu, a été instauré. Il s'est ensuite étendu à d'autres régions.

Pendant les querelles du milieu du XXème siècle à propos de la possession de PREAH VIHEAR, la discussion tournait essentiellement autour d'où était situé le temple - en Thaïlande ou au Cambodge ?

En 1959, le Cambodge porta l'affaire devant la cour internationale de justice. En 1962, le tribunal reconnaissait la souveraineté du Cambodge sur le monument, laissant dans l'ombre les terrains environnants, où la frontière entre les deux pays n'était pas clairement définie.

Mme DHIDA suggère, afin de gérer une propriété culturelle que les parties devraient penser à une "limite culturelle", surtout quand les frontières physiques ne sont pas très claires.

Avec la reconnaissance de cette limite culturelle, les parties seraient plus à même de comprendre l'embarras de l'autre et de travailler ensemble à préserver l'héritage culturel commun.

Elle recommande à l'UNESCO d'être plus attentif à cet aspect pour éviter un conflit potentiel entre la Thaïlande et le Cambodge.

"De nombreuses preuves montrent que les habitants de ces régions ne sont pas uniquement unis ou dissociés à cause du tracé d'une ligne sur une carte.

"Ils ont un héritage culturel commun et cela doit être pris en compte, surtout quand la région est nominée au patrimoine mondial," déclare Mme SHIDA, "Comment la culture pourrait s'identifier à des nationalités ou des frontières ?"

THARAPONG SRISUCHART, directeur du bureau archéologique assure que le groupe de travail thaïlandais a présenté un plan où les deux pays gèrent conjointement la région.

Ils attendent la réponse cambodgienne au plan prétend-il.

La prochaine réunion du comité du patrimoine mondial est prévue au milieu de cette année au Canada. Beaucoup de personnes s'attendent à ce que la proposition cambodgienne soit acceptée.

Peu de personnes en local, voire personne, n'accueillerait favorablement l'interruption qui pourrait suivre si les deux pays se disputaient à nouveau la propriété du territoire, avec très certainement la fermeture de la frontière.

"Les gens traversent à travers la forêt ou les champs pour aller visiter leur famille de part et d'autre," reconnait un autre garde forestier Thaï.

"Ici, nous ne reconnaissons pas la frontière"

Pendant ce temps, tous les matins POU WAN continue de manipuler son archet sur les cordes de son TRO et la douce mélopée berce telle une houle la paix qui prévaut à PREAH VIHEAR, qui dans les temps heureux était ouvert à tout le monde, sans distinction.

PIYAPORN WONGRUANG





Source : http://www.bangkokpost.com/News/19Feb2008_news33.php


--
Traduction non-officielle de l'article d'origine en anglais.
#53988 View Traducteurs+KN's ProfileView All Posts by Traducteurs+KNU2U Member
Haut de page 21/02/2008 @ 23:09 Bas de page
Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) sothy
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

94240582-0134-4DF5-BED1-AFAD8AFB5CB.jpg
 
Messages 3432
Inscrit(e) le 17/12/2005
MERCI BEAUCOUP LES TRADUCTEURS - même si j'ai pas la tête à lire ces jours ci ; je prendrai le temps après ; en tout cas c'est moins fatiguant que d'essayer de comprendre en anglais. :sarcastic:

orkoun chroeun :nono: ah oui, pas de phonétique :xtrem:


:bide:




Avatar : piqué sur le web - souvent GETTY IMAGES

http://picasaweb.google.com/renata54/TuolSlengEtChoeurnEkPourNeJamaisOublier
#53990 View sothy's ProfileView All Posts by sothyU2U Member
Haut de page 22/02/2008 @ 11:26 Bas de page
Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
Originally Posted by Traducteurs KN

SURACHART BAMRUNGSUK, professeur adjoint en stratégie militaire à l'université CHULALONGKORN, prétend que traditionnellement le sud est asiatique n'avais jamais eu de perception de ce qu'est une frontière nationale.


Je serait assez d'accord, du haut de mon non-compétence en la matière...
#54006 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
Haut de page 22/02/2008 @ 12:09 Bas de page
Re : Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg
 
Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
virgule a écrit

Traducteurs KN a écrit

SURACHART BAMRUNGSUK, professeur adjoint en stratégie militaire à l'université CHULALONGKORN, prétend que traditionnellement le sud est asiatique n'avais jamais eu de perception de ce qu'est une frontière nationale.


Je serait assez d'accord, du haut de mon non-compétence en la matière...


Si tu es toujours copain avec tes "Ethnies montagnardes"(laos, Vietnam, cambodge) - tes fournisseurs habituels !!! - tu peux leur demander leur avis.. Ils s'y connaissent plutôt bien en matière de frontières !!
#54013 View robin+des+bois's ProfileView All Posts by robin+des+boisU2U Member
Haut de page 22/02/2008 @ 13:06 Bas de page
Re : Re : Re : Re : PREAH VIHEAR un jour au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Reply With Quote
Déconnecté(e) virgule
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

banni10.jpg
 
Messages 3646
Inscrit(e) le 24/06/2004
Lieu de résidence auto-banissement
Originally Posted by robin des bois

Si tu es toujours copain avec tes "Ethnies montagnardes"(laos, Vietnam, cambodge) - tes fournisseurs habituels !!! - tu peux leur demander leur avis.. Ils s'y connaissent plutôt bien en matière de frontières !!


mes fournisseurs ????

:sygus:
#54014 View virgule's ProfileView All Posts by virguleU2U Member
« 1  2  3  4  5  6 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page