Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 10  11  12  13  14 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Notre vie occidentalisée...   ( Réponses 325 | Lectures 37258 )
Haut de page 10/06/2012 @ 10:41 Bas de page
Re : Notre vie occidentalisée... Reply With Quote
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg
 
Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Bonjour à toutes et tous,

J'ai réactivé ce sujet pour y développer le sens du mot "acculturation", qui a été introduit récemment par KDKC.

Voici sa définition :
D'après ce lien http://www.cnrtl.fr/definition/acculturation

ACCULTURATION, subst. fém.

1. ETHNOL. ,,Modifications qui se produisent dans un groupe culturel [concernant la manière d'agir, de percevoir, de juger, de travailler, de penser, de parler] par suite du contact permanent avec un groupe (généralement plus large) appartenant à une autre culture.`` (Mucch. Sc. soc. 1969) :
1. ...Mémorandum sur l'acculturation de Redfield, Linton et Herskovits. L'acculturation y est définie « l'ensemble des phénomènes qui résultent de ce que des groupes d'individus de cultures différentes entrent en contact, continu et direct, avec les changements qui surviennent dans les patrons culturels originaux de l'un ou des deux groupes... Selon cette définition, l'acculturation doit être distinguée du changement culturel, dont elle n'est qu'un des aspects − et de l'assimilation, qui n'en est qu'une des phases. Elle doit être également différenciée de la diffusion qui, bien que se produisant dans tous les cas d'acculturation, peut non seulement se produire sans qu'il y ait contact de groupes, mais encore qui ne constitue qu'un des aspects du processus de l'acculturation ». Traité de sociologie,t. 2, 1968, p. 316.

2. L'acculturation résulte donc d'une multiplicité de micro-processus, d'invention, d'imitation, d'apprentissage ou d'adaptation chez des milliers d'individus et des groupes en interaction, dont l'anthropologie ne fait que constater les effets statistiques. Traité de sociologie,t. 2, 1968p. 318.

2. SOCIOL. ,,Processus par lequel un individu apprend les modes de comportements, les modèles et les normes d'un groupe de façon à être accepté dans ce groupe et à y participer sans conflit.`` (Mucch. Sc. soc. 1969).
Rem. En fr., le terme appartient princ. à l'ethnol. et à la sociol., et regarde donc plutôt les groupes que les individus.

Prononc. − 1. Forme phon. : [akyltyʀasjɔ ̃]. 2. Dér. et composés : acculturatif, acculturer. Cf. culture.

Étymol. ET HIST. − xxes. terme de sociol. et d'ethnol. Empr. à l'angl.-amér. acculturation « adoption et assimilation d'une culture étrangère » attest. dep. 1880 (J. W. Powell, Study Ind. Lang. [éd. 2.] 46 ds NED Suppl. : The force of acculturation under the overwhelming presence of millions has wrought great changes).
Je pense que ce sujet est le bon endroit de parler un peu de nos comportements, les Khmers de la diaspora, qui ont pu été influencés par les cultures des pays d'accueils.
------------------------------------------------------------------------------------------

Il y a un changement de page, alors je le remets pour vous faliciter...


Par ce mécanisme, un individu pourrait-il manger le fromage juste pour faire comme les autochtones ? Pour être chic comme disait KDKC ?!:sygus:

Edité le 10/06/2012 @ 11:42 par Sereypheap

signature.gif
#86190 View Sereypheap's ProfileView All Posts by SereypheapU2U Member
« 10  11  12  13  14 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page