Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
« 1  2  3  4  5  6  7 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC)   ( Réponses 302 | Lectures 21464 )
Haut de page 18/12/2013 @ 14:31 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Je pense que comparer le Cambodge à la France en 2013, n'est pas justifiable.
Ce n'est pas comparable. Ne parlons même pas du smic, car au Cambodge il l'en existe même pas.

PS un smica touche par jour (9.45 X 8h) = 75.6 euro = à peu près 90 $ , et il bosse 22à23j par mois.
Il a une assurance maladie, en cas d'arrêt maladie. Il a une indemnité de chômage en cas de perte d'emploi.


... la sécurité sociale française est créée toute de suite après guerre, je pense que je ne suis pas trompé. Même si elle devient très chère maintenant, c'est toujours un bon organisme pour le peuple tout entier.

Au Cambodge ,on en a pas, et voilà plus de 16 ans passés après guerre civile , si on veut.

J'ai écouté un jour un ministre du Bangladesh qui prétend que c'est mauvais pour le pays, les réclamations de l’augmentation de salaire fait fuir les investisseurs. Je le trouve faux cu.

Je souhaite que cela ne se passe pas à notre srok,
Alors récemment le ministre du commerce menace de publier les usines(ou société) récalcitrantes..


Pour finir ma question est le gouvernement Cambodgien a t il une politique de l’emploi?
#102475 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 14:48 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
lebosskhmer a écrit


Au Cambodge, on trouve depuis quelques temps ce phénomènes...ceux qui n'ont plus de terre, car les jeunes (nouvelles génération) ne veulent plus rester dans leur village et rester "paysan" ils aspirent à une meilleure vie (plus citadine) veulent travailler dans les usines (qui leur permet d'avoir un revenu régulier, car mensuel) et sont plus heureux...souvent quittent leur village pour s'installer dans les grandes villes.

Le problème des sans terre n'est pas un problème en soi, c'est un phénomène du développement économique.




:nono: :nono:
Si Vous êtes pas sûr de vous, il ne faut pas aventurer sur ce terrain.
J'avais beaucoup de témoignages des gens de l'est. Des vrais paysans , agriculteurs qui ne s'en sortent pas, faute de manque de volonté politique pour les aider à survivre, j'ai dis survivre.

Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#102476 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 14:56 Bas de page
Re : Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
lebosskhmer a écrit

[quote=


[/quote]






Cher LBK , je ne partage pas votre point de vue .
1)
"Relativiser ..." .
Si ces "Messieurs de ces ministères " s'arrêtent de voler l'état cambodgien , par le biais de corruption ,les ouvriers auront probablement un peu plus sur la paie de la fin de mois .

2)
En ce qui concerne , l'histoire de la désertion de la campagne pour venir en ville , je ne pense pas , que vous avez raison LBK . Je pense tout simplement , que vous ne dites pas la vérité .

Dans mon village natal à Kg Cham , les familles n'ont pas beaucoup de surfaces de terrains cultivables .
Une famille de 6 -7 gosses , avec 1 ha de terrain , rien que la production de riz pour se consommer , ils ont du mal à boucler la fin de l'année .Et ils vivent avec quoi après ?
D'où l'émigration vers la capitale ou à l'étranger , ces gens de campagne , n'ont pas de choix . C'est une obligation pour survivre .
Ce n'est pas parce qu'ils ne veulent pas être cultivateurs !


Edité le 18/12/2013 @ 15:21 par kaunklau

#102477 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 17:07 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Seun nmott a écrit

Je pense que comparer le Cambodge à la France en 2013, n'est pas justifiable.
Ce n'est pas comparable. Ne parlons même pas du smic, car au Cambodge il l'en existe même pas.

PS un smica touche par jour (9.45 X 8h) = 75.6 euro = à peu près 90 $ , et il bosse 22à23j par mois.
Il a une assurance maladie, en cas d'arrêt maladie. Il a une indemnité de chômage en cas de perte d'emploi.


... la sécurité sociale française est créée toute de suite après guerre, je pense que je ne suis pas trompé. Même si elle devient très chère maintenant, c'est toujours un bon organisme pour le peuple tout entier.

Au Cambodge ,on en a pas, et voilà plus de 16 ans passés après guerre civile , si on veut.

J'ai écouté un jour un ministre du Bangladesh qui prétend que c'est mauvais pour le pays, les réclamations de l’augmentation de salaire fait fuir les investisseurs. Je le trouve faux cu.

Je souhaite que cela ne se passe pas à notre srok,
Alors récemment le ministre du commerce menace de publier les usines(ou société) récalcitrantes..


Pour finir ma question est le gouvernement Cambodgien a t il une politique de l’emploi?




Bonjour Pou Seun Nmott,


Je ne compare aucunement le Cambodge et la France, j'apporte juste une matière à réflexion tout à fait intéressant sur l'augmentation du minimum salarial que pour un pays riche ou pauvre peut rencontrer.

Pour cela, il faut comprendre que dans un système économique, quel qu'il soit, l'État ou le gouvernement de ce pays ne peut pas faire n'importe quoi, ou n'importe quelle réforme fiscale sur la législation de l'emploi, sans tenir compte de la volonté du secteur privé. Car, c'est le secteur privé qui décide du oui ou non de l'investissement par rapport à ses intérêts.

Par exemple:
si le gouvernement cambodgien décidait du jour au lendemain d'imposer aux entreprises privées de payer un salaire minimum de 150 dollars/mois au lieu des 85 dollars actuels (selon les revendications du CNRP), ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?

Le gouvernement cambodgien, n'a logiquement rien à perdre ci ce n'est qu' en promulgant cette loi, et il faut juste la faire adopter par le parlement, mais pourquoi tant de barrière?


Il faut prendre tout le cheminement logique de tous les acteurs pour comprendre les difficultés rencontrées.


















La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102480 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 17:16 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Seun nmott a écrit

lebosskhmer a écrit


Au Cambodge, on trouve depuis quelques temps ce phénomènes...ceux qui n'ont plus de terre, car les jeunes (nouvelles génération) ne veulent plus rester dans leur village et rester "paysan" ils aspirent à une meilleure vie (plus citadine) veulent travailler dans les usines (qui leur permet d'avoir un revenu régulier, car mensuel) et sont plus heureux...souvent quittent leur village pour s'installer dans les grandes villes.

Le problème des sans terre n'est pas un problème en soi, c'est un phénomène du développement économique.




:nono: :nono:
Si Vous êtes pas sûr de vous, il ne faut pas aventurer sur ce terrain.
J'avais beaucoup de témoignages des gens de l'est. Des vrais paysans , agriculteurs qui ne s'en sortent pas, faute de manque de volonté politique pour les aider à survivre, j'ai dis survivre.



Allez demander aux jeunes cambodgiens qui viennent de la campagne pour travailler sur Phnom Penh et qui travaillent comme ouvrier (batiment, sécurité, vendeur, hotels restaurants etc...) et main d'oeuvre dans le secteur du textile,
S'ils veulent retourner travailler la terre en tant qu'agriculteur comme leurs parents?

La grande majorité des filles et des garçons, qui travaillent sur phnom Penh, ne veulent plus être des paysans...c'est un fait!
Il veulent vivre avec leur temps (téléphone, internet, restaurant, études, loisirs etc...)

Par ailleurs, statistiquement le cellule familial ayant grandit (enfants et petits enfants) la terre familiale ne peut plus nourrir toute la famille, les jeunes filles vont travailler dans les usines afin de subvenir au besoin de la famille. Et dès lors qu'elles quittent le foyer familial, elles ne veulent plus rentrer au village pour se marier avec un garçon du village, c'est ainsi l'évolution de la campagne.











La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102481 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 17:24 Bas de page
Re : Re : Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
kaunklau a écrit

lebosskhmer a écrit

[quote=


[/quote]






Cher LBK , je ne partage pas votre point de vue .
1)
"Relativiser ..." .
Si ces "Messieurs de ces ministères " s'arrêtent de voler l'état cambodgien , par le biais de corruption ,les ouvriers auront probablement un peu plus sur la paie de la fin de mois .

2)
En ce qui concerne , l'histoire de la désertion de la campagne pour venir en ville , je ne pense pas , que vous avez raison LBK . Je pense tout simplement , que vous ne dites pas la vérité .

Dans mon village natal à Kg Cham , les familles n'ont pas beaucoup de surfaces de terrains cultivables .
Une famille de 6 -7 gosses , avec 1 ha de terrain , rien que la production de riz pour se consommer , ils ont du mal à boucler la fin de l'année .Et ils vivent avec quoi après ?
D'où l'émigration vers la capitale ou à l'étranger , ces gens de campagne , n'ont pas de choix . C'est une obligation pour survivre .
Ce n'est pas parce qu'ils ne veulent pas être cultivateurs !



Bonjour Kaunklau,

1/ il ne faut pas tout mélanger les dossiers...il faut pas mettre la corruption à toutes les sauces, c'est être aveugle de la vraie situation du pays!

Le gouvernement fait beaucoup d'efforts pour attirer les investisseurs étrangers, et en font encore plus pour les garder...il y a des lois fiscales et administratives pour les attirer :
-exonération fiscale sur plusieurs années
-éxonération de taxe pour les produits d'importation
-allégement d taxes sur telles ou telles choses.
-exonération de taxe sur les produits d'exportation fabriqués au Cambodge situés dans les Z.E.S.
-etc...

Alors, je ne vois pas pourquoi tu parles de corruption? Le gouvernement fait son maximum pour que les entreprises investissent au Cambodge afin de créer des emplois.



2/ les anciens sont conservateurs et restent à la campagne, tandis que les jeunes ne veulent plus travailler la terre, car trop contraignant et peu de rentabilité sous les aléas de la météo.

Il faut demander cela aux jeunes!
Et ceux qui ont les moyens de faire autre chose, n'hésitent pas à changer de métier à cause des raisons que vous avez soulevé (la famille s'agrandit et pas assez de revenu pour nourrir la famille) ou cherche un revenu alternatif (vendeur, réparateur, etc...)








Edité le 18/12/2013 @ 17:35 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102482 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 17:30 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge


Voici une thèse de M. map Sum sur Les enjeux du marché de l'emploI et de la politique du gouvernement cambodgien:

La réponse à votre question" le gouvernement a t-il une politique de l'emploi?"


http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=1116&action=pdf

Edité le 18/12/2013 @ 17:31 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102483 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 17:52 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
lebosskhmer a écrit


Bonjour Pou Seun Nmott,
...

Par exemple:
si le gouvernement cambodgien décidait du jour au lendemain d'imposer aux entreprises privées de payer un salaire minimum de 150 dollars/mois au lieu des 85 dollars actuels (selon les revendications du CNRP), ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?



C'est là que le bas blesse.
1- le gouve "laisser berner" depuis le début par des bluffeurs
2- le gouve ne mise que sur une seule voie, pas loin 800 entreprises (atelier de confection dans le royaume, ces dix dernières années? n'est il pas en train de s'enfermer? Je ne dis qu'il n'a pas de capacité d'en créer d'autre activité; à part les ateliers de confection, on ne sait pas faire autre chose :quoi:.




ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?

Vous savez, j'ai déjà entendu ça dans las réunions des syndicats, :languetourne:
La direction aime ce raisonnement. Vous savez pourquoi n'est ce pas?

Pour le lien , ça reste un thèse, on est d'accord. Ce que j'aime moi c'est votre point de vue sur cette question.


La thèse de Ksamphan sur la maitrise de l'eau... on le sait...:sourire:

Edité le 18/12/2013 @ 17:54 par Seun nmott
#102484 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 18:11 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
lebosskhmer a écrit




Allez demander aux jeunes cambodgiens qui viennent de la campagne pour travailler sur Phnom Penh et qui travaillent comme ouvrier (batiment, sécurité, vendeur, hotels restaurants etc...) et main d'oeuvre dans le secteur du textile,
S'ils veulent retourner travailler la terre en tant qu'agriculteur comme leurs parents?

La grande majorité des filles et des garçons, qui travaillent sur phnom Penh, ne veulent plus être des paysans...c'est un fait!
Il veulent vivre avec leur temps (téléphone, internet, restaurant, études, loisirs etc...)

Par ailleurs, statistiquement le cellule familial ayant grandit (enfants et petits enfants) la terre familiale ne peut plus nourrir toute la famille, les jeunes filles vont travailler dans les usines afin de subvenir au besoin de la famille. Et dès lors qu'elles quittent le foyer familial, elles ne veulent plus rentrer au village pour se marier avec un garçon du village, c'est ainsi l'évolution de la campagne.




Je ne nie pas, que les jeunes préfèrent venir chercher du boulot en ville... c'est un fait.Ce n'est pas négatif du tout. En France beaucoup de grand diplômé trouvent plus d'offre intéressant dans des grandes villes qu'à la campagne.
Je veux parler des gens qui doivent quitter leurs coins par ce qu'ils n'ont plus de moyens pour subsister, qui n'ont plus de terre pour labourer, qui s'endettent de plus en plus, et qui se voient oublier par les dirigeants du pays.

S'il n'y a pas de politique pour améliorer la campagne, les gens continuent à la déserter, pas besoin être un polytechnicien pour le comprendre.

Si on peut bien gagner la vie correctement en tant que paysan, on continue de l'être, plus la famille agrandit, plus on est fort. N'est ce pas?




Rien n'existe qui n'ait au préalable été rêvé. © Ismaël Mérindol (1466)
#102485 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 18:29 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
lebosskhmer a écrit

le effaçable a écrit

lebosskhmer a écrit


L'exportation cambodgienne est en majorité du textile et des chaussures (90% du total) essentiellement vers le marché américain, avec 37% des parts (chiffres Ministère du Commerce Cambodgien), mais importe tous les intrants (tissu, fil, machine à coudre etc....).
Les autres produits d'exportation sont le riz, le caoutchouc, tabac etc...

Tous les chiffres sur ce lien:

http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/38976



Justement, les ouvriers(es) du textile et de chaussure sont très mécontents, ce qui signifie que au moins 90 %(~presque 100%)des exportations cambodgiennes génèrent des bénéfices qui ne sont pas profitables à sa population(petites gens et dans leurs cas, on ne dit pas tirer des bénéfices mais cueillir des miettes)

Cependant, on pourrait relativiser(hélas) en considérant que en général les cambodgiens(majoritairement pauvres) ne profitent pas, nombreux sont sans terre(pays peu peuplé, et sdf en augmentation),certains vont couper des bois en Thaïlande (et à quel prix? pas d'arbres au Cambodge?), un lac poissonneux mais des pêches majoritairement vietnamiennes, (et des plantations d'hévéas aussi ?)il y avait même des diamants.... etc, bref leurs ressources naturelles et humaines sont exploitées par les autres ou pour les autres !

Par conséquent, des(beaucoup)cambodgiens sont pauvres, peinent et se plaignent pour des raisons évidentes(c'est quand même bête...)





Bonjour Le Effaçable,

------
------

On sait tous (normalement) que lorsqu'un pays se développe et s'industrialise, il y a le phénomène d'urbanisation, car la grande masse salariale tende à vendre ses terres agricole pour devenir des citadins...comme en France, lors de la révolution industrielle, les paysans français ne veulent plus "travailler la terre" (plus pénible et pas rentable) viennent chercher du travail dans les entreprises et usines.

Au Cambodge, on trouve depuis quelques temps ce phénomènes...ceux qui n'ont plus de terre, car les jeunes (nouvelles génération) ne veulent plus rester dans leur village et rester "paysan" ils aspirent à une meilleure vie (plus citadine) veulent travailler dans les usines (qui leur permet d'avoir un revenu régulier, car mensuel) et sont plus heureux...souvent quittent leur village pour s'installer dans les grandes villes.

Le problème des sans terre n'est pas un problème en soi, c'est un phénomène du développement économique.



Non, je ne crois pas, du fait que les jeunes ne possèdent pas et ils ne peuvent donc pas vendre les terres agricoles de leurs parents, de toutes façon, on ne vend pas ses terres parce qu'on éprouve l'envie d'aller besogner dans le textile(et pour quel salaire et traitement?).

Au Cambodge ceux(Dieu sait qu'ils sont nombreux)qui n'ont pas ou plus de terres, ont été expropriés ou forcés de vendre leurs maigres possessions qu'ils avaient. Cela a créé des situations tragiques.

En fait, à la fin du régime khmer rouge, toutes les terres n'ont plus de propriétaires privés légitimes(situation unique, pourquoi ne pas en profiter pour certains, c'est une aubaine, non ?), ce qui permet à l'Etat(ou personnages importants du gouvernement) de déposséder(abusivement)les paysans khmers en raison(ou sous prétexte)du développement économique.

Et Dieu sait, les khmers aiment vivre à la campagne, à l'ancienne, ils sont attachées à leurs terres, ont même été souvent accusés de pas vouloir évoluer.

Je ne crois donc pas que le paysan khmer et propriétaire de sa terre vend sa terre pour devenir un moderne citadin ouvrier dans une usine de textile

On les a dépossédés, appauvris, traités et humiliés comme des mal-propres







Edité le 18/12/2013 @ 18:38 par le effaçable
#102486 View le+effa%E7able's ProfileView All Posts by le+effa%E7ableU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 18:37 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Seun nmott a écrit

lebosskhmer a écrit


Bonjour Pou Seun Nmott,
...

Par exemple:
si le gouvernement cambodgien décidait du jour au lendemain d'imposer aux entreprises privées de payer un salaire minimum de 150 dollars/mois au lieu des 85 dollars actuels (selon les revendications du CNRP), ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?



C'est là que le bas blesse.
1- le gouve "laisser berner" depuis le début par des bluffeurs
2- le gouve ne mise que sur une seule voie, pas loin 800 entreprises (atelier de confection dans le royaume, ces dix dernières années? n'est il pas en train de s'enfermer? Je ne dis qu'il n'a pas de capacité d'en créer d'autre activité; à part les ateliers de confection, on ne sait pas faire autre chose :quoi:.




ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?

Vous savez, j'ai déjà entendu ça dans las réunions des syndicats, :languetourne:
La direction aime ce raisonnement. Vous savez pourquoi n'est ce pas?

Pour le lien , ça reste un thèse, on est d'accord. Ce que j'aime moi c'est votre point de vue sur cette question.


La thèse de Ksamphan sur la maitrise de l'eau... on le sait...:sourire:


1/ le gouvernement ne bluffe pas et pourquoi, blufferait-il?
Son intérêt, c'est l'intérêt national et du pays, et lors de ces négociations...sont intérêts est que les deux partis (syndicat et entreprise) se mettent d'accord sur une base de salaire acceptable (pour les deux), car le gouvernement ne gagne rien mis à part, la stabilité de la société, la création d'emploi et de richesse pour le pays.


2/ il est évident que le secteur d'activité commercial et industriel cambodgien est limité, nous pouvons voir ensemble ces handicaps.
Ce n'est pas une faute du gouvernement que l'exportation du pays tient sur quelques piliers de l'économie

-textile, chaussure..
-caoutchouc, goutte hévéas
-riz
-etc...

Cela s'explique peut-être des décennies de guerre civiles et de conflits armés qui ont enfermé le pays de tout contact commercial et du monde...là où les autres pays n'ont pas été touché par les destruction des infrastructures et des ressources humaines, le Cambodge sort de l'isolement qu'à partir de grosso-modo 2000 (après son entrée dans l'OMC).

---

Ici, ce n'est pas la thèse de Khieu Samphan, mais d'un cambodgien du Cambodge qui l'a fait avec l'Universitê de Lyon 2.

La thèse de Khieu Samphan est plutôt médiocre par rapport à celle-ci, K.S a pensé et écrit sa thèse sur l'indépendance économique du Cambodge, s'appuyant sur ses propres ressources. En gros, couper le Cambodge des enjeux économiques extérieurs et s'appuyer sur ses propres forces (humaines et agricoles), la politique agricole Khmère-rouge est d'ailleurs une application directe de sa médiocre thèse!!



La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102487 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 18:43 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
C'est vrai , que beaucoup partaient de la campagne pour gagner l'argent dans les villes . ça , on ne peut pas dire non ! mais parce qu'ils n'ont pas de choix : la vie de campagne : usage de gaz , d'électricité , les frais de scolarité des enfants ...il faut les payer . Avec ce qu'ils gagnent ,comme cultivateurs ,les bénéfices ne suivent pas les frais quotidiens , faute de terre cultivable insuffisantes .
Le jour où vous avez l'occasion d'aller en campagne , posez cette question , aux villageois .

Pour l'histoire de corruption , vous voulez que je vous démontre comment , on fait ?
J'en suis sûr que vous le saviez autant de moi , mais , vous faites semblant !

Le Parti politique actuel avait peur , car , s'il perd l'élection , les membres de clan , ont la trouille de ne plus pouvoir s'engraisser d'une manière trop facile comme l'époque actuel .
Donc , il vaut mieux dire que "tout va bien" .

#102488 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 18:50 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Seun nmott a écrit

lebosskhmer a écrit




Allez demander aux jeunes cambodgiens qui viennent de la campagne pour travailler sur Phnom Penh et qui travaillent comme ouvrier (batiment, sécurité, vendeur, hotels restaurants etc...) et main d'oeuvre dans le secteur du textile,
S'ils veulent retourner travailler la terre en tant qu'agriculteur comme leurs parents?

La grande majorité des filles et des garçons, qui travaillent sur phnom Penh, ne veulent plus être des paysans...c'est un fait!
Il veulent vivre avec leur temps (téléphone, internet, restaurant, études, loisirs etc...)

Par ailleurs, statistiquement le cellule familial ayant grandit (enfants et petits enfants) la terre familiale ne peut plus nourrir toute la famille, les jeunes filles vont travailler dans les usines afin de subvenir au besoin de la famille. Et dès lors qu'elles quittent le foyer familial, elles ne veulent plus rentrer au village pour se marier avec un garçon du village, c'est ainsi l'évolution de la campagne.




Je ne nie pas, que les jeunes préfèrent venir chercher du boulot en ville... c'est un fait.Ce n'est pas négatif du tout. En France beaucoup de grand diplômé trouvent plus d'offre intéressant dans des grandes villes qu'à la campagne.
Je veux parler des gens qui doivent quitter leurs coins par ce qu'ils n'ont plus de moyens pour subsister, qui n'ont plus de terre pour labourer, qui s'endettent de plus en plus, et qui se voient oublier par les dirigeants du pays.

S'il n'y a pas de politique pour améliorer la campagne, les gens continuent à la déserter, pas besoin être un polytechnicien pour le comprendre.

Si on peut bien gagner la vie correctement en tant que paysan, on continue de l'être, plus la famille agrandit, plus on est fort. N'est ce pas?






Dans le monde agricole...c'est malheureusement l'inverse, car plus la famille s'agrandit et plus la famille est vulnérable à la pauvreté! Et à la praicarité!

Par exemple: si un hectare de terre produit 2 tonnes de riz/ an pour nourrir un père, une mère et deux enfants de bas âges...ça passe, mais lorsqu'il y a 5 ou 6 enfants quasiment adultes+ les parents pour se partager la même ration, on s'aperçoit que la ration alimentaire n'est plus la même pour chaque personne.


Au Cambodge, il y a bien sûr une politique agricole!! Ça serait un comble qu'il n'y en ait pas pour un pays où 80% de la population est paysannne.
Par ailleurs, on peut voir l'exposition annuelle du gouvernement "1 village/ 1 produit" qui promouvoit les produits des paysans pour essayer de mieux les vendre et d'augmenter leur rentabilité.

Le gouvernement cambodgien s'efforce de construire des canaux d'irrigation à travers le pays afin de pouvoir donner de l'eau aux agriculteurs tout au long de l'année, ceci pour qu'ils puissent faire plusieurs récoltes de riz par an et d'augmenter le rendement.

Auparavant, les paysans khmers ne produisaient que 2 tonnes de paddy (riz non décortiqué) par an, et ne faisaient qu'une récoltebpar an.
Aujourd'hui, grâce aux canaux d'irrigation et à la la politique agricole (où le gouvernement essait de trouver des débouchés pour le riz cambodgien),
Il peuvent produire jusqu'à 6 tonnes de paddy/récolte et 2 à 3 rėcoltes/an (en fonction des régions).

Et le fait que le riz cambodgien s'exporte mieux, cela veut dire aussi qu'il se vendra mieux, donc plus cher!! Donc, le revenu des paysans ne peuvent qu'augmenter avec la volonté de tout le monde (gouvernement, paysan, ONG et secteur privé)
















Edité le 18/12/2013 @ 18:51 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102489 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 19:02 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
le effaçable a écrit

lebosskhmer a écrit

le effaçable a écrit

lebosskhmer a écrit


L'exportation cambodgienne est en majorité du textile et des chaussures (90% du total) essentiellement vers le marché américain, avec 37% des parts (chiffres Ministère du Commerce Cambodgien), mais importe tous les intrants (tissu, fil, machine à coudre etc....).
Les autres produits d'exportation sont le riz, le caoutchouc, tabac etc...

Tous les chiffres sur ce lien:

http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/38976



Justement, les ouvriers(es) du textile et de chaussure sont très mécontents, ce qui signifie que au moins 90 %(~presque 100%)des exportations cambodgiennes génèrent des bénéfices qui ne sont pas profitables à sa population(petites gens et dans leurs cas, on ne dit pas tirer des bénéfices mais cueillir des miettes)

Cependant, on pourrait relativiser(hélas) en considérant que en général les cambodgiens(majoritairement pauvres) ne profitent pas, nombreux sont sans terre(pays peu peuplé, et sdf en augmentation),certains vont couper des bois en Thaïlande (et à quel prix? pas d'arbres au Cambodge?), un lac poissonneux mais des pêches majoritairement vietnamiennes, (et des plantations d'hévéas aussi ?)il y avait même des diamants.... etc, bref leurs ressources naturelles et humaines sont exploitées par les autres ou pour les autres !

Par conséquent, des(beaucoup)cambodgiens sont pauvres, peinent et se plaignent pour des raisons évidentes(c'est quand même bête...)





Bonjour Le Effaçable,

------
------

On sait tous (normalement) que lorsqu'un pays se développe et s'industrialise, il y a le phénomène d'urbanisation, car la grande masse salariale tende à vendre ses terres agricole pour devenir des citadins...comme en France, lors de la révolution industrielle, les paysans français ne veulent plus "travailler la terre" (plus pénible et pas rentable) viennent chercher du travail dans les entreprises et usines.

Au Cambodge, on trouve depuis quelques temps ce phénomènes...ceux qui n'ont plus de terre, car les jeunes (nouvelles génération) ne veulent plus rester dans leur village et rester "paysan" ils aspirent à une meilleure vie (plus citadine) veulent travailler dans les usines (qui leur permet d'avoir un revenu régulier, car mensuel) et sont plus heureux...souvent quittent leur village pour s'installer dans les grandes villes.

Le problème des sans terre n'est pas un problème en soi, c'est un phénomène du développement économique.



Non, je ne crois pas, du fait que les jeunes ne possèdent pas et ils ne peuvent donc pas vendre les terres agricoles de leurs parents, de toutes façon, on ne vend pas ses terres parce qu'on éprouve l'envie d'aller besogner dans le textile(et pour quel salaire et traitement?).

Au Cambodge ceux(Dieu sait qu'ils sont nombreux)qui n'ont pas ou plus de terres, ont été expropriés ou forcés de vendre leurs maigres possessions qu'ils avaient. Cela a créé des situations tragiques.

En fait, à la fin du régime khmer rouge, toutes les terres n'ont plus de propriétaires privés légitimes(situation unique, pourquoi ne pas en profiter pour certains, c'est une aubaine, non ?), ce qui permet à l'Etat(ou personnages importants du gouvernement) de déposséder(abusivement)les paysans khmers en raison(ou sous prétexte)du développement économique.

Et Dieu sait, les khmers aiment vivre à la campagne, à l'ancienne, ils sont attachées à leurs terres, ont même été souvent accusés de pas vouloir évoluer.

Je ne crois donc pas que le paysan khmer et propriétaire de sa terre vend sa terre pour devenir un moderne citadin ouvrier dans une usine de textile

On les a dépossédés, appauvris, traités et humiliés comme des mal-propres








Il ne faut pas tout interpréter selon vos pensées...le paysan cambodgien est, certe très attaché à sa terre, comme la plupart des paysans du monde...
Je ne dis pas que tous les paysans veulent vendre leur terre, car le paysan qui est le cambodgien, ne vendra sa terre que si elle lui rapporte beaucoup d'argent.

Mais qu'ils cherches des revenus alternatifs, car le paysan d'aujourd'hui n'est plus le paysan d'autrefois! Aujourd'hui, ils sont plus dégourdis et débrouillards...il vont se lancer dans la culture et les maraichers (qui rapporte plus que le riz) à Kompong Cham, on ne voit quasiment plus de rizière, ils se sont tous reconvertis dans la culture de plantes plus rentables (hévéas, noix de cajou, pastèques, maïs etc...)

Par contre, dès qu'ils peuvent arrêter l'activité du riz, les nouveaux agriculteurs n'hésitent pas à changer de métier!!

Il y a une évolution dans le monde paysan cambodgien, car même à la campagne profonde, ils utilisent des machines agricoles et possèdent plus de matériels qu'autrefois (télévision, téléphone, moto, machine agricole etc ...) c'est la modernisation de la société.











Edité le 18/12/2013 @ 19:03 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102490 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 19:13 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif
 
Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
lebosskhmer a écrit

Seun nmott a écrit

lebosskhmer a écrit


Bonjour Pou Seun Nmott,
...

Par exemple:
si le gouvernement cambodgien décidait du jour au lendemain d'imposer aux entreprises privées de payer un salaire minimum de 150 dollars/mois au lieu des 85 dollars actuels (selon les revendications du CNRP), ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?



C'est là que le bas blesse.
1- le gouve "laisser berner" depuis le début par des bluffeurs
2- le gouve ne mise que sur une seule voie, pas loin 800 entreprises (atelier de confection dans le royaume, ces dix dernières années? n'est il pas en train de s'enfermer? Je ne dis qu'il n'a pas de capacité d'en créer d'autre activité; à part les ateliers de confection, on ne sait pas faire autre chose :quoi:.




ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?

Vous savez, j'ai déjà entendu ça dans las réunions des syndicats, :languetourne:
La direction aime ce raisonnement. Vous savez pourquoi n'est ce pas?

Pour le lien , ça reste un thèse, on est d'accord. Ce que j'aime moi c'est votre point de vue sur cette question.


La thèse de Ksamphan sur la maitrise de l'eau... on le sait...:sourire:


1/ le gouvernement ne bluffe pas et pourquoi, blufferait-il?

Son intérêt, c'est l'intérêt national et du pays, et lors de ces négociations...sont intérêts est que les deux partis (syndicat et entreprise) se mettent d'accord sur une base de salaire acceptable (pour les deux), car le gouvernement ne gagne rien mis à part, la stabilité de la société, la création d'emploi et de richesse pour le pays.
J'ai écris:
1- le gouve "laisser berner" depuis le début par des bluffeurs


2/ il est évident que le secteur d'activité commercial et industriel cambodgien est limité, nous pouvons voir ensemble ces handicaps.
Ce n'est pas une faute du gouvernement que l'exportation du pays tient sur quelques piliers de l'économie

-textile, chaussure..
-caoutchouc, goutte hévéas
-riz
-etc...

Cela s'explique peut-être des décennies de guerre civiles et de conflits armés qui ont enfermé le pays de tout contact commercial et du monde...là où les autres pays n'ont pas été touché par les destruction des infrastructures et des ressources humaines, le Cambodge sort de l'isolement qu'à partir de grosso-modo 2000 (après son entrée dans l'OMC).

Oui, destruction des ressources humaine pendant les KR, et destructions des ressources naturelles entre 1980 et 1990. Depuis 1998 le Cambodge est sorti de la guerre civile.
---

Ici, ce n'est pas la thèse de Khieu Samphan, mais d'un cambodgien du Cambodge qui l'a fait avec l'Universitê de Lyon 2.

J'ai bien dis que c'est une thèse. Ça reste une thèse. Quant à la réalisation c'est une autre histoire.
La thèse de Khieu Samphan est plutôt médiocre par rapport à celle-ci, K.S a pensé et écrit sa thèse sur l'indépendance économique du Cambodge, s'appuyant sur ses propres ressources. En gros, couper le Cambodge des enjeux économiques extérieurs et s'appuyer sur ses propres forces (humaines et agricoles), la politique agricole Khmère-rouge est d'ailleurs une application directe de sa médiocre thèse!!



Khmuoy LBK
en 1, Kampong Cham n'a jamais été le grenier du riz du royaume.:sourire:, donc mauvais argument,
en 2, les machines agricoles c'est un des facteurs d’endettements de beaucoup de petits agriculteurs. C'est eux fout le camp. Alors la campagne est désertée, propice pour les opportunistes.
Les autres outilles, tv, téléphone, ne les ruines pas quand on connait le prix que ça fait. A moins qu'il un écran plat.


#102491 View Seun+nmott's ProfileView All Posts by Seun+nmottU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 19:21 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
kaunklau a écrit

C'est vrai , que beaucoup partaient de la campagne pour gagner l'argent dans les villes . ça , on ne peut pas dire non ! mais parce qu'ils n'ont pas de choix : la vie de campagne : usage de gaz , d'électricité , les frais de scolarité des enfants ...il faut les payer . Avec ce qu'ils gagnent ,comme cultivateurs ,les bénéfices ne suivent pas les frais quotidiens , faute de terre cultivable insuffisantes .
Le jour où vous avez l'occasion d'aller en campagne , posez cette question , aux villageois .

Pour l'histoire de corruption , vous voulez que je vous démontre comment , on fait ?
J'en suis sûr que vous le saviez autant de moi , mais , vous faites semblant !

Le Parti politique actuel avait peur , car , s'il perd l'élection , les membres de clan , ont la trouille de ne plus pouvoir s'engraisser d'une manière trop facile comme l'époque actuel .
Donc , il vaut mieux dire que "tout va bien" .


Oui, je vais à la campagne cambodgienne plus souvent que vous...c'est pourquoi, je connais peut-être mieux le problème et les évolutions.
J'ai moi-même de la famille parternelle sur Takéo, ce sont des vrais paysans cambodgiens et je m'aperçoit qu'il y a une évolution et un progrès...

Autrefois, les machines agricoles étaient pour les riches et les tracteurs se comptaient sur les doigts d'une main au Cambodge.
Ils savent utiliser les machines (tracteurs et moissonneuses) qu'ils louent les services du propriétaire de ces machines, car lorsqu'une terre est profondément Labourée, elle donnera de meilleur riz, l'usage du tracteur permet donc un gain de temps et un gain en productivité.
Les appareils de repiquage, puis de moissonneuses...se trouvent dans toutes les provinces du pays, les paysans gagnent mieux leur vie maintenant qu'autrefois, de plus, l'utilisation des engrais biologiques permet une meilleur production.

C'est pourquoi, le prix à l'hectare du terrain agricole est monté en flèche, et dans les régions où il y a une abondance en eau et une meilleure productivité, il est très rare de voir des terrains en vente.


---


Pour la corruption, c'est complètement débile...vous la ramenez à toutes les sauces!
Et mélangez les personnages, du Ministre au petit fonctionnaire...tout le monde est pourri n'est-ce pas selon vous?

Alors, je suppose que vous connaissez les comptes du CNRP et que l'argent est transparent à 100%! Et que ses dirigeants sont irréprochables à 100%...Khem Sokha qui avait falsifié les comptes de son ONG des Droits de l'Homme, roule en voiture de luxe avec gardes du corps et habite dans une villa de luxe sur Tuol Kork, d'où provient cet argent? De l'ONG ou du compte du parti? Et Sam Rainsy qui s'exhibe en voiture de luxe blanche (4*4 dernier modèle de Land Cruiser) et un Ranch Rover noir (dernier modèle) pour aller au Palais Royal, où est passé le bon candidat qui était contre la corruption et des luxes du PPC, n'emprunteraient-ils pas le même chemin?


----là je fais comme vous...je dis tout ce qu'il me passe à l'esprit, sans discernement ni réflexion intellectuelle!

















Edité le 18/12/2013 @ 19:40 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102492 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 19:53 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) lebosskhmer
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_547.jpg
 
Messages 1665
Inscrit(e) le 03/01/2006
Lieu de résidence Phnom Penh, Cambodge
Seun nmott a écrit

lebosskhmer a écrit

Seun nmott a écrit

lebosskhmer a écrit


Bonjour Pou Seun Nmott,
...

Par exemple:
si le gouvernement cambodgien décidait du jour au lendemain d'imposer aux entreprises privées de payer un salaire minimum de 150 dollars/mois au lieu des 85 dollars actuels (selon les revendications du CNRP), ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?



C'est là que le bas blesse.
1- le gouve "laisser berner" depuis le début par des bluffeurs
2- le gouve ne mise que sur une seule voie, pas loin 800 entreprises (atelier de confection dans le royaume, ces dix dernières années? n'est il pas en train de s'enfermer? Je ne dis qu'il n'a pas de capacité d'en créer d'autre activité; à part les ateliers de confection, on ne sait pas faire autre chose :quoi:.




ne pensez-vous pas qu'il y aura des répercutions et des conséquences sur l'emploi et les entreprises?

Vous savez, j'ai déjà entendu ça dans las réunions des syndicats, :languetourne:
La direction aime ce raisonnement. Vous savez pourquoi n'est ce pas?

Pour le lien , ça reste un thèse, on est d'accord. Ce que j'aime moi c'est votre point de vue sur cette question.


La thèse de Ksamphan sur la maitrise de l'eau... on le sait...:sourire:


1/ le gouvernement ne bluffe pas et pourquoi, blufferait-il?

Son intérêt, c'est l'intérêt national et du pays, et lors de ces négociations...sont intérêts est que les deux partis (syndicat et entreprise) se mettent d'accord sur une base de salaire acceptable (pour les deux), car le gouvernement ne gagne rien mis à part, la stabilité de la société, la création d'emploi et de richesse pour le pays.
J'ai écris:
1- le gouve "laisser berner" depuis le début par des bluffeurs


2/ il est évident que le secteur d'activité commercial et industriel cambodgien est limité, nous pouvons voir ensemble ces handicaps.
Ce n'est pas une faute du gouvernement que l'exportation du pays tient sur quelques piliers de l'économie

-textile, chaussure..
-caoutchouc, goutte hévéas
-riz
-etc...

Cela s'explique peut-être des décennies de guerre civiles et de conflits armés qui ont enfermé le pays de tout contact commercial et du monde...là où les autres pays n'ont pas été touché par les destruction des infrastructures et des ressources humaines, le Cambodge sort de l'isolement qu'à partir de grosso-modo 2000 (après son entrée dans l'OMC).

Oui, destruction des ressources humaine pendant les KR, et destructions des ressources naturelles entre 1980 et 1990. Depuis 1998 le Cambodge est sorti de la guerre civile.
---

Ici, ce n'est pas la thèse de Khieu Samphan, mais d'un cambodgien du Cambodge qui l'a fait avec l'Universitê de Lyon 2.

J'ai bien dis que c'est une thèse. Ça reste une thèse. Quant à la réalisation c'est une autre histoire.
La thèse de Khieu Samphan est plutôt médiocre par rapport à celle-ci, K.S a pensé et écrit sa thèse sur l'indépendance économique du Cambodge, s'appuyant sur ses propres ressources. En gros, couper le Cambodge des enjeux économiques extérieurs et s'appuyer sur ses propres forces (humaines et agricoles), la politique agricole Khmère-rouge est d'ailleurs une application directe de sa médiocre thèse!!



Khmuoy LBK
en 1, Kampong Cham n'a jamais été le grenier du riz du royaume.:sourire:, donc mauvais argument,
en 2, les machines agricoles c'est un des facteurs d’endettements de beaucoup de petits agriculteurs. C'est eux fout le camp. Alors la campagne est désertée, propice pour les opportunistes.
Les autres outilles, tv, téléphone, ne les ruines pas quand on connait le prix que ça fait. A moins qu'il un écran plat.





Merci pour la rectification...encore une lecture trop rapide de ma part! :):bon:

Exact Kompong Cham n'est pas une région agricole! Contrairement à Battambang, Prey Veng, Takéo etc...Les terrain rizicoles le restent souvent pour l'agriculture du riz, car ces terrains sont plus chers que les autres, et que souvent les achats-ventes se font entre riziculteurs et que les maraîchers se font souvent près de leur maison (question de sécurité). Un terrain rizicole se vend minimum à 15.000 dollars/hectares (suivant les régions) et les plantations se font n'importe où.

les machines agricoles (tracteurs, motoculteurs, moisonneuses etc...) sont effectivement des sources d'endettement (s'ils devaient contracter un prêt bancaire pour son financement...mais ce n'est pas souvent le cas)
Mais ces machines s'amortissent très rapidement!! J'avais fait des calculs avec des propriétaires de ces machines et les vendeurs de ces appareils!

Sachez que celui qui a un tracteur et une machine moisonneuse et qui le mets en location...il n'a plus besoin de travailler!!

Un tracteur neuf veut 20 à 25 000 dollars (taille myenne mais fiable et de marque japonaise KUBOTO) et à 35.000 dollars pour une belle machine.
une moissonneuse veut 25 à 35.000 dollars.

Même à ce prix-là, en moins de 2 ans, ils l'ont déjà amorti.

Les vieilles machines d'occasion se trouve à 5000 dollars, mais en mauvais état.













Edité le 18/12/2013 @ 19:57 par lebosskhmer

La vie n'est faite que d'effort et de perseverance, plus on en fournit et plus on en récolte...
#102493 View lebosskhmer's ProfileView All Posts by lebosskhmerU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 20:30 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
lebosskhmer a écrit

le effaçable a écrit

lebosskhmer a écrit

le effaçable a écrit

lebosskhmer a écrit


L'exportation cambodgienne est en majorité du textile et des chaussures (90% du total) essentiellement vers le marché américain, avec 37% des parts (chiffres Ministère du Commerce Cambodgien), mais importe tous les intrants (tissu, fil, machine à coudre etc....).
Les autres produits d'exportation sont le riz, le caoutchouc, tabac etc...

Tous les chiffres sur ce lien:

http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/38976



Justement, les ouvriers(es) du textile et de chaussure sont très mécontents, ce qui signifie que au moins 90 %(~presque 100%)des exportations cambodgiennes génèrent des bénéfices qui ne sont pas profitables à sa population(petites gens et dans leurs cas, on ne dit pas tirer des bénéfices mais cueillir des miettes)

Cependant, on pourrait relativiser(hélas) en considérant que en général les cambodgiens(majoritairement pauvres) ne profitent pas, nombreux sont sans terre(pays peu peuplé, et sdf en augmentation),certains vont couper des bois en Thaïlande (et à quel prix? pas d'arbres au Cambodge?), un lac poissonneux mais des pêches majoritairement vietnamiennes, (et des plantations d'hévéas aussi ?)il y avait même des diamants.... etc, bref leurs ressources naturelles et humaines sont exploitées par les autres ou pour les autres !

Par conséquent, des(beaucoup)cambodgiens sont pauvres, peinent et se plaignent pour des raisons évidentes(c'est quand même bête...)





Bonjour Le Effaçable,

------
------

On sait tous (normalement) que lorsqu'un pays se développe et s'industrialise, il y a le phénomène d'urbanisation, car la grande masse salariale tende à vendre ses terres agricole pour devenir des citadins...comme en France, lors de la révolution industrielle, les paysans français ne veulent plus "travailler la terre" (plus pénible et pas rentable) viennent chercher du travail dans les entreprises et usines.

Au Cambodge, on trouve depuis quelques temps ce phénomènes...ceux qui n'ont plus de terre, car les jeunes (nouvelles génération) ne veulent plus rester dans leur village et rester "paysan" ils aspirent à une meilleure vie (plus citadine) veulent travailler dans les usines (qui leur permet d'avoir un revenu régulier, car mensuel) et sont plus heureux...souvent quittent leur village pour s'installer dans les grandes villes.

Le problème des sans terre n'est pas un problème en soi, c'est un phénomène du développement économique.



Non, je ne crois pas, du fait que les jeunes ne possèdent pas et ils ne peuvent donc pas vendre les terres agricoles de leurs parents, de toutes façon, on ne vend pas ses terres parce qu'on éprouve l'envie d'aller besogner dans le textile(et pour quel salaire et traitement?).

Au Cambodge ceux(Dieu sait qu'ils sont nombreux)qui n'ont pas ou plus de terres, ont été expropriés ou forcés de vendre leurs maigres possessions qu'ils avaient. Cela a créé des situations tragiques.

En fait, à la fin du régime khmer rouge, toutes les terres n'ont plus de propriétaires privés légitimes(situation unique, pourquoi ne pas en profiter pour certains, c'est une aubaine, non ?), ce qui permet à l'Etat(ou personnages importants du gouvernement) de déposséder(abusivement)les paysans khmers en raison(ou sous prétexte)du développement économique.

Et Dieu sait, les khmers aiment vivre à la campagne, à l'ancienne, ils sont attachées à leurs terres, ont même été souvent accusés de pas vouloir évoluer.

Je ne crois donc pas que le paysan khmer et propriétaire de sa terre vend sa terre pour devenir un moderne citadin ouvrier dans une usine de textile

On les a dépossédés, appauvris, traités et humiliés comme des mal-propres








Il ne faut pas tout interpréter selon vos pensées...le paysan cambodgien est, certe très attaché à sa terre, comme la plupart des paysans du monde...
Je ne dis pas que tous les paysans veulent vendre leur terre, car le paysan qui est le cambodgien, ne vendra sa terre que si elle lui rapporte beaucoup d'argent.

Mais qu'ils cherches des revenus alternatifs, car le paysan d'aujourd'hui n'est plus le paysan d'autrefois! Aujourd'hui, ils sont plus dégourdis et débrouillards...il vont se lancer dans la culture et les maraichers (qui rapporte plus que le riz) à Kompong Cham, on ne voit quasiment plus de rizière, ils se sont tous reconvertis dans la culture de plantes plus rentables (hévéas, noix de cajou, pastèques, maïs etc...)

Par contre, dès qu'ils peuvent arrêter l'activité du riz, les nouveaux agriculteurs n'hésitent pas à changer de métier!!

Il y a une évolution dans le monde paysan cambodgien, car même à la campagne profonde, ils utilisent des machines agricoles et possèdent plus de matériels qu'autrefois (télévision, téléphone, moto, machine agricole etc ...) c'est la modernisation de la société.



Bonsoir, LE bosskhmer,

Heureusement, que j'interprète et raisonne selon mes pensées et réflexions et non pas selon les vôtres ou de celles des autres.

En fait quand je parlais de Cambodgiens sans terres, il s'agit des cambodgiens(environ 400.000)qui ont été touchés par les expulsions ou expropriations
En aucun cas je ne voulais parler des paysans tels que vous avez décrits et je ne conteste pas leur existence.
#102494 View le+effa%E7able's ProfileView All Posts by le+effa%E7ableU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 20:36 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
ça me parait bizarre , quand vous parlez de ces fameux chiffres .
Une machine à 25.000 $ , neuve , ...5000 $ occasion , mais il faut qu'il produise combien de tonnes de riz pour pouvoir amortir ?
LBK , pour moi , ça ne colle pas . Il faut être propriétaire de matériel en location et propriétaire en même temps pour pouvoir payer ces machines.
Non , j'ai pas raison ?
Pour les paysans lymda , ça va être dur et irréalisables!

#102495 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 20:55 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) f6exb
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_1077.gif
 
Messages 1059
Inscrit(e) le 11/04/2007
Sans doute que les propriétaires des engins ne sont pas les petits paysans mais des "richemen" qui profitent de l'occasion.
25000$ en deux ans, cela représente 35$ par jour, en supposant qu'il soit possible de labourer ou moissonner 365/365.
Donc le prix de location doit être assez conséquent.

Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.
#102496 View f6exb's ProfileView All Posts by f6exbU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 21:08 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Et si on enlève le prix d'entretien (pièces cassées ) et le prix du gasoil , il ne faut pas être un paysan pauvre !
Mais bon , quand on vit dans une imagination ou on a entendu que ! Tout va bien !
comme notre ex-roi disait à l'époque . Le Cambodge va bien , Le Cambodge est dans la prospérité !
Le jour où on demande à Monsieur tout le monde , la réponse , c'est pas ça .

#102497 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 21:25 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg
 
Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Je pense que vous ne parlez pas des mêmes personnes, des mêmes paysans, du même monde. Il faut accepter l'idée qu'au Cambodge, il n'y a pas que des pauvres et que tous les riches ne sont pas forcément des corrompus et que ceux qui s'en sortent peuvent s'en sortir honnêtement...

signature.gif
#102500 View Sereypheap's ProfileView All Posts by SereypheapU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 21:49 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Sereypheap a écrit

Je pense que vous ne parlez pas des mêmes personnes, des mêmes paysans, du même monde

On peut dire qu'on parle du même Cambodge.




Il faut accepter l'idée qu'au Cambodge, il n'y a pas que des pauvres et que tous les riches ne sont pas forcément des corrompus et que ceux qui s'en sortent peuvent s'en sortir honnêtement...


Remarque facile (il suffit qu'il y a en un qui soit différent des autres):sourire:

(facile n'est pas obligatoirement faux)
#102502 View le+effa%E7able's ProfileView All Posts by le+effa%E7ableU2U Member
Haut de page 18/12/2013 @ 21:52 Bas de page
Re : Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Sereypheap a écrit

Je pense que vous ne parlez pas des mêmes personnes, des mêmes paysans, du même monde. Il faut accepter l'idée qu'au Cambodge, il n'y a pas que des pauvres et que tous les riches ne sont pas forcément des corrompus et que ceux qui s'en sortent peuvent s'en sortir honnêtement...

Eh oui , Séreipheap , au Cambodge , quand on dit qu'on est riche et heureux , il faut jamais regarder à côté de nos portes et dans la rue .
D'où , on disait qu'on vit bien .
Je pourrais dire , que je vis bien , comme par exemple , je tends mes pieds pour que les jeunes démunis " cirer mes chaussures " dans un restaurant pour une maudite somme de 1000 riels ( = 25 c d'€).
Il ne faut jamais regarder aux alentours . On ferme les yeux .
C'est comme ceux qui gagne 80 $/mois et en déduisant tous les coûts , à la fin de mois , il ne leur reste plus rien après les boulots si pénibles .

Le problème , il n'y a pas que gagner de l'argent , mais il faut que les prix de coût de vie ( loyer , alimentation , santé ) soient équilibrés avec le salaire .
Entrée = sortie .
Actuellement , au Cambodge , ce n'est pas le cas .

Il n' y a pas que des corruptions , mais il existe des vols couverts ou non couverts par la loi cambodgienne . Le vol légitime !
Les riches , ils exploitent les autres gens sans scrupules , sans indulgences . Il n'existe pas de loi pour défendre les pauvres ou ceux qui étaient dans la galère .

Un exemple :
Je vous emprunte aujourd'hui 1000 € , demain vous me devrez 1050 € ( le chiffre est un exemple) . Au pays khmer , on appelle ça " rork sy " . D'où c'est facile de " hot chheam " des autres , quand on a des moyens .


#102503 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
Haut de page 21/12/2013 @ 09:27 Bas de page
Re : Actualités du Cambodge et du Gouvernement Royal du Cambodge (GRC) Reply With Quote
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


 
Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
http://fr.vietnamplus.vn/Home/Cambodge--le-PM-affirme-son-refus-de-demissionner/201312/37508.vnplus
Cambodge : le PM affirme son refus de démissionner

Le Premier ministre du Cambodge, Hun Sen, a déclaré vendredi ne pas vouloir démissionner ou organiser de nouvelles élections alors que les manifestations du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) se poursuivent depuis 6 jours désormais afin d'obtenir de nouvelles législatives.

S'adressant à des correspondants après une séance du Parlement, M. Hun Sen a affirmé : "Je suis Premier ministre selon la Constitution et, dans cette mesure, un nouveau scrutin n'es pas nécessaire car personne ne peut prononcer la dissolution du Parlement, et il n'existe aucun moyen d'organiser des élections législatives anticipées avant la fin de la mandature".

Concernant le plan de l'opposition de bloquer des autoroutes et de s'emparer de sièges du gouvernement le mois prochain afin de le conduire à la démission, M. Hun Sen a déclaré que des sanctions seront prises pour garantir la sécurité et l'ordre social dans les lieux publics.

"Le gouvernement s'est maîtrisé et a respecté le droit de la population de manifester en paix, mais le gouvernement n'acceptera aucun acte illégal entraînant une instabilité dans le pays", a-t-il affirmé.

Plusieurs milliers de partisans de l'opposition cambodgienne sont à nouveau descendus dimanche dans les rues de Phnom Penh pour dénoncer les élections de juillet, entachées de fraudes selon eux, et pour réclamer le départ du Premier ministre.

Quelque 5.000 personnes agitant des drapeaux cambodgiens se sont rassemblées dans un parc de Phnom Penh tôt dimanche matin en demandant pour la première fois l'organisation de nouvelles élections.

Le Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) du chef de l'opposition Sam Rainsy demandait jusqu'ici l'ouverture d'une enquête indépendante afin d'investiguer suu les soupçons d'irrégularités massives lors de ces élections qui ont reconduit M. Hun Sen.

Selon les résultats officiels, le Parti du peuple cambodgien (CPP), au pouvoir, a remporté 68 sièges aux législatives du 28 juillet, contre 55 pour le CNRP.

Mais l'opposition a rejeté ces résultats, revendiquant la victoire et dénonçant un "coup d'Etat constitutionnel". Et depuis septembre, ses élus boycottent les sessions de l'assemblée nationale. -VNA

*********************************************************************************
Il ne rigole pas , ce premier ministre . Il avait du mal à gagner des voix en faisant des mains et des pieds et en trichant , pour gagner cette place .

On n'est pas en Thailande .

C'est un nationaliste ,pur et dur , il aime son pays , son peuple , il va gouverner , pendant 50 ans , jusqu'à 80 balais ...et quand il n'arrivera plus à marcher , il va donner sa place à son enfant !

" Plus nationaliste que moi , tu meurs ! "



#102575 View kaunklau's ProfileVisit kaunklau's HomepageView All Posts by kaunklauU2U Member
« 1  2  3  4  5  6  7 »   « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page