Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 17/07/2012 @ 07:46
Re : Développement économique à vitesse accélérée : " la polémique n'est pas si drôle que çà !!!!


- sur ce lien :

http://asie-info.fr/2012/07/17/adidas-au-cambodge-drole-de-polemique-venue-dangleterre-56764.html

- cet article d'Asie-info :.

(je l'ai bien relu , et les éléments principaux me semblent tout à fait fiables

* dont SMM à 66 dollars
* dont heures sup amenant à travailler 10 h 6/7 jours(= 60 heures par semaine) et à gagner 120/130 dollars mois

* à noter l'estimation du necessaire vital mensuel pour un couple avec 2 enfants : 260 dollars)




Adidas au Cambodge : drôle de polémique venue d’Angleterre

17 juillet 2012 | Rédigé par: Arnaud Roux


.
Les organisateurs des JO de Londres, qui commencent le 27 juillet et dont Adidas est partenaire, vont ouvrir une enquête sur une usine de la marque à Phnom Penh.

Le motif est un peu étonnant : Adidas est accusée, Outre-Manche, de sous-payer ses ouvriers cambodgiens. Pourtant la marque respecte la législation en vigueur au Cambodge, et rémunère au dessus du minimum légal ses salariés khmers. Cela ne satisfait pas les membres d’une ONG anglaise qui estiment les rémunérations trop faibles.

Rappel des faits : le 13 juillet, jour de l’ouverture de la boutique en ligne des Jeux Olympiques de Londres, le quotidien britannique Daily Telegraph a rapporté que des employés d’une usine Adidas de la périphérie de Phnom Penh étaient «payés une misère» pour confectionner des vêtements qui seront vendus au cours de l’événement sportif mondial de cet été.
Des ouvriers de l’usine Shen Zhou ont expliqué au journal qu’ils perçoivent le salaire minimum, soit 66 dollars par mois, et travaillent six jours sur sept.
Ils ont ajouté qu’ils pouvaient augmenter leur salaire jusqu’à 120 dollars en travaillant deux heures supplémentaires par jour, soit 10 heures en tout.

Selon le quotidien, un porte-parole d’Adidas a assuré que les ouvriers de cette usine, qui fabriquent les vêtements des supporters des JO («fanwear»), gagnent en moyennent 130 dollars, «ce qui est bien supérieur au salaire minimum». «Adidas est persuadé de respecter les standards du Locog [Comité d’organisation des JO]», a-t-il affirmé, ajoutant que les ouvriers seraient augmentés «plus tard cette année».

Des militants du groupe britannique Labour Behind the label («Le travail derrière la marque») estiment, quant à eux, que le niveau du salaire minimum payé à ces ouvriers viole l’engagement du Locog stipulant que ceux-ci doivent recevoir des salaires «viables».
«Le salaire minimum est effroyablement bas au Cambodge – 66 dollars. Mais un salaire permettant de gagner sa vie pour un ouvrier avec deux enfants est de 260 dollars», a expliqué au journal un membre du groupe.

Le salaire minimum dans le secteur de la confection textile au Cambodge a été augmenté de cinq dollars pour passer à 66 dollars fin 2011 suite à une série d’évanouissements de masse dans des usines de vêtements de grandes marques étrangères, comme Puma. Mais le coût de la vie oblige de nombreux ouvriers, lesquels vivent pour la plupart dans des conditions extrêmement difficiles, à faire des heures supplémentaires pour nourrir leurs familles.

«Nous venons juste de prendre connaissance de cette allégation et nous la prenons très au sérieux», a réagi un porte-parole du Locog, ajoutant qu’une enquête allait être ouverte.
«L’usine Shen Zhou fait partie du programme des droits du travail de l’Organisation internationale du travail, ce qui signifie qu’elle est inspectée. Nous rappelons régulièrement à tous nos titulaires de licences l’importance de respecter les règles d’origine [de leurs produits], qu’ils ont tous signées».

Ce n’est pas la première fois qu’une usine Adidas est épinglée en Asie du sud-est dans le cadre des JO. Le 14 avril dernier, une enquête du journal The Independent avait révélé des conditions de travail épouvantables chez des fournisseurs d’Indonésie de la marque aux trois bandes, qui équipe en vêtements et chaussures les athlètes britanniques des JO. Adidas, qui fabrique la panoplie officielle de l’équipe de Grande-Bretagne dessinée par Stella McCartney, est un des plus gros sponsors des Jeux de 2012, avec 155 millions de dollars investis.




Edité le 17/07/2012 @ 08:47 par robin des bois
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Publié le 16/07/2012 @ 08:44
Re : Développement économique à vitesse accélérée

Sereypheap a écrit



Je me demande si le traumatisme que chacun d'entre nous a subi ne se fait pas surface un jour. Personne n'est sorti indemne de ce régime, aussi bien physiquement que psychologiquement. Il ne faut pas s'étonner d'avoir passé les nuits blanches suite aux idées noires. Cela m'arrive de temps en temps...



ça se voit que vous avez fait des études supérieures :sourire: :sourire:

Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 15/07/2012 @ 11:37
Re : Re : Développement économique à vitesse accélérée

NeakReach a écrit


...
Il me semble que nous ne sommes pas en train de parler de "qui sont des khmers rouges" mais "comment sortir de ce cauchemar" dont nous étions des victimes…




Evidemment, NeakReach. Mais comme j'ai utilisé le terme Khmer krohoam au lieu de Khmer rouge, la définition de ce terme se trouve dans l'autre sujet. Je n'ai pas envie d'expliquer partout ce terme...:clindoeil:
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Publié le 14/07/2012 @ 22:44
Re : Développement économique à vitesse accélérée

NeakReach a écrit


Ceux, qui ont pu quitter le srok, n’étaient pas non plus les mieux lotis. La plupart luttent encore et encore pour retrouver "ce qu’on appelle" une vie normale…




Malgré qu'elles soient parachutées saines et sauves en lieu sùr, c'est à dire hors de portée khmer rouge de l'époque, certaines femmes cambodgiennes ont opté pour une vie solitaire et renoncent à l'amour ou à fonder une famille contrairement à la coutume ou tout simplement aux autres comme si elles restaient sur leurs gardes et se méfient tjs et encore ,de façon quasi obsessionnelle comme persuadées que quelles choses d'abject puissent encore leur arriver, et cela n'importe quand et n'importe où , on ne sait jamais, quitte à les attendre toutes seules, comme cela la souffrance crainte serait moindre ou minimale car solitaire à la différence de celle de toute une famille si elles étaient mariées

C'est comme cela que je les comprends ces étranges femmes cambodgiennes solitaires


Edité le 15/07/2012 @ 09:31 par le effaçable
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 14/07/2012 @ 21:24
Re : Développement économique à vitesse accélérée

J’aimerais que les choses soient claires entre nous. J’ai une tendresse particulière à cette génération "sacrifiée" dont je fais partie. Qu’ils soient au srok ou à l’étranger.

Ceux qui s’en sont sortis, je suis très sincèrement heureux pour eux pour ne pas dire que je ne souhaite que ça. Ceux qui n’arrivent pas encore à sortir de ce cauchemar, j’essaie d’expliquer comment s’en sortir avec ma méthode.

J’ai pu aussi constater sur place au srok que cette génération "sacrifiée" est devenue une génération "effacée". Il n’y a pas de place pour la plupart d’entre eux au srok… malheureusement, je n’ai pas de recette miracle. Et sur ce point, je suis d’accord avec le effaçable :

le effaçable a écrit


Malheureusement, tout le monde n'est pas barré de la meme façon ni avait la chance d'arriver en France en age de faire des études et de surcroit supérieures lesquelles conditionnent avantageusement la capacité à réagir positivement. :sourire: :sourire:



Ceux, qui ont pu quitter le srok, n’étaient pas non plus les mieux lotis. La plupart luttent encore et encore pour retrouver "ce qu’on appelle" une vie normale…

Il me semble que nous ne sommes pas en train de parler de "qui sont des khmers rouges" mais "comment sortir de ce cauchemar" dont nous étions des victimes…

Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 14/07/2012 @ 18:55
Re : Re : Développement économique à vitesse accélérée

NeakReach a écrit

Bonjour Sereypheap,

Merci de votre sincérité. Je suis content, très content pour vous.
J’ai lutté comme vous pendant des années pour y arriver, mais je n’y suis pas arrivé. Alors, je vis avec… en faisant avec les moyens dont je dispose !
….




A vrai dire, je n'ai jamais considéré le régime rouge comme de la réalité ! Je ne sais pas si vous avez lu ma biographie. Depuis, le premier jour où on a quitté Phnom Penh, quand le son des micros qui résonnait sans cesse et qui disait : "n'emmenez rien avec vous, quittez sur le champ et rendez-vous à la campagne pour une courte durée, de quelques jours, juste pour échapper aux bombardements américains", eh bien, j'ai vraiment retenu ces paroles et ne cesse d'attendre la fin du régime pour que je revienne à la maison. Car je n'ai jamais cru que ce régime puisse durer et ce depuis tout petit !:clindoeil: Je ne sais pas même pas où j'étais pendant ce régime ! C'est pour vous dire que j'attendais avec impatience de revenir chez moi...

Pas besoin de faire un BAC +5 pour comprendre que ce régime n'est pas viable ! J'ai du mal à comprendre ces cadres Khmers krohoams(1) qui ont fait de longues études et dont finalement le contenu de leurs cerveaux ne vaut que celui des crevettes ! Pourk a khour kbal bang kong !!!:mauvais: Ils n'ont rien compris depuis le début !!!

M. Hun Sen me paraît beaucoup plus intelligent par rapport ces supposés intellectuels khmers krohoams... Dans le sens où le régime actuel dure déjà plus de trente ans. Pourquoi ?
Attention, ce n'est pas une félicitation mais c'est un constat.

(1) Je fais de distinction entre les mouvements Khmers rouges, Khmers krohoams, Khmers rumdoas etc que j'ai déjà expliqué dans le sujet : Qui sont les Khmers rouges ?

Edité le 14/07/2012 @ 20:29 par Sereypheap
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 14/07/2012 @ 18:35
Re : Développement économique à vitesse accélérée

Bonjour Sereypheap,

Merci de votre sincérité. Je suis content, très content pour vous.
J’ai lutté comme vous pendant des années pour y arriver, mais je n’y suis pas arrivé. Alors, je vis avec… en faisant avec les moyens dont je dispose !
….

Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 14/07/2012 @ 18:09
Re : Re : Développement économique à vitesse accélérée

Bonjour Messieurs,

NeakReach a écrit


...
4 ans de formation "khmer rouge" aussi, nous apprenions des choses : à devenir "khmer rouge"… Qu’on le veuille ou non, le khmer rouge était en nous, faisait (voire fait encore) partie de nous.



Sur ce point, j'ai du mal à accepter. Le digérer, c'est encore plus dur !:clindoeil: Peut-être, pour certains, pas pour nous, notre famille. Depuis le 7 janvier 1979, nous avons tenté, et nous l'avons fait, de supprimer les habitudes de langage forcées par les Khmers rouges. Nous avons réhabilité tous les mots que nous avons l'habitude d'utiliser avant leur arrivée. Nous avons bani les couleurs noir et rouge souillés par ces criminels, bref, nous avons fait un lavage de cerveau mais cette fois-ci dans le bon ordre. Et je pense que nous avons réussi...

NeakReach a écrit


...
Les gens "normaux" expriment leurs colères "normalement". Mais nous, quand nous sommes en colère, nous crachons du feu... Quand nous haïssons les khmers rouges, nous haïssons une partie de nous-mêmes… Quand nous rencontrons les injustices de types que nous avions connus à l’époque khmer rouge, nous devenons fous, fous de colère et nous crachons du feu sur tout ce qui bouge.
...



Je refuse de souiller mon âme et de le mêler à ces criminels. Ils sont Khmers, c'est certain mais ma famille, une grande, étaient contre ces criminels alors je ne pense pas que notre esprit a été à ce point tombé dans l'abîme. Non, le mal n'est pas irréversible. Au contraire, nous avons guéri...

A propos des rêves, eh bien, les miens sont ceux de la vie de tous les jours !:clindoeil:

Edité le 14/07/2012 @ 19:13 par Sereypheap
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 14/07/2012 @ 17:48
Re : Développement économique à vitesse accélérée


Je ne pourrais pas en dire autant de mon cauchemar khmère rouge(1) qui m'avait tant traumatisé à tel point qu'à l'heure actuelle, je ne suis meme pas sùr d'en etre réellement sorti .


le effaçable, vous n'êtes pas le seul....
Ma femme pleure dans son cauchemar la nuit....
Je dois la réveiller doit qu'elle se libère de son cauchemar.

Pour moi, il suffit d'allumer la lampe de mon chevet....
Le courant électrique, qui allume ma lampe, est suffisant pour me dire que je ne suis pas en train de mourir ...
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 14/07/2012 @ 17:41
Re : Développement économique à vitesse accélérée

Développement économique : facette trompeuse.
Accéléré, oui , le temps presse.
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 14/07/2012 @ 15:28
Re : Développement économique à vitesse accélérée

le effaçable a écrit


Malheureusement, tout le monde n'est pas barré de la meme façon ni avait la chance d'arriver en France en age de faire des études et de surcroit supérieures lesquelles conditionnent avantageusement la capacité à réagir positivement. :sourire: :sourire:



Ceux-là, avant c’étaient les sacrifiés, maintenant ils sont devenus les effacés dans la société khmère actuelle….

Ceux-là = les gens de notre génération

Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 14/07/2012 @ 15:24
Re : Développement économique à vitesse accélérée

le effaçable a écrit


Bonjour à tous, bonjour à NeakReach,

Je ne pourrais pas en dire autant de mon cauchemar khmère rouge(1) qui m'avait tant traumatisé à tel point qu'à l'heure actuelle, je ne suis meme pas sùr d'en etre réellement sorti .Certains ici meme me répètaient souvent que j'ai des idées noires, ce que en quoi il m'arrive de me demander s'ils n'avaient pas des fois raison car souvent j'ai moi meme le sentiment d'avoir tendance à surnoircir les images déjà quelque peu ternes en provenance du Srok.

Ainsi, ce probable désordre dans la pensée façonné dans le temps, certainement par les khmèrs rouges persiste jusqu'à meme le domaine publique où l'on peut constater il est vrai dans mes expressions et dialogues sa trahison mal dissimulée sous des trainées rouges furtives qui ne veulent pas se délaver de mon verbe . Sans parler des bètises récurrentes que j'ai souvent racontées et reconnuees moi-meme en occasion forcée en cela.

Donc de ma dite formation khmèr rouge, j'ai ainsi obtenu un traumatisme dans l'émotion ainsi qu'un désordre dans la pensée et je ne vois pas en quoi cela me renforcerait utilement.(2)

Ceci dit, je lis et lirai avec intérét et en prenant les précautions qui s'imposent ces doc présents ainsi que ceux à venir de la part de NeakReach en qui je vois un forumeur de qualité avec des interventions presque tjs documentées.

(1) dont je vous épargne le détail
(2): je ne parle que de mon cas perso et je crois la différence



Bonjour à tous, Bonjour le effaçable et Séreypheap,

le effaçable,

Merci de votre franchise. Le constat "personnel" que vous avez soulevé est un constat "général" sur des khmers de notre génération que j’appelle la génération "sacrifiée", en gros, ceux qui sont nés entre 1963 et 1967.

En 1975, à l’heure où nous devions préparer à l’entrée au collège, à la cour des grands, aux apprentissages autonomes et découvertes actives, nous nous retrouvions seuls à apprendre la privatisation à outrance, la souffrance, la soumission… et en fin la violence et la haine.
A la fin, on nous délivrait un diplôme de cette formation "khmer rouge" de 4 ans : la vie ou la mort.

La plupart d’entre nous n’avaient pas la chance d’avoir ce diplôme, certains l’avaient obtenu seuls, d’autres avaient un peu plus de chance…

4 ans au collège, on apprend énormément de choses notamment à bien préparer à affronter la vie d’adulte. 4 ans de formation "khmer rouge" aussi, nous apprenions des choses : à devenir "khmer rouge"… Qu’on le veuille ou non, le khmer rouge était en nous, faisait (voire fait encore) partie de nous.

Les gens "normaux" expriment leurs colères "normalement". Mais nous, quand nous sommes en colère, nous crachons du feu... Quand nous haïssons les khmers rouges, nous haïssons une partie de nous-mêmes… Quand nous rencontrons les injustices de types que nous avions connus à l’époque khmer rouge, nous devenons fous, fous de colère et nous crachons du feu sur tout ce qui bouge.

J’ignore s’il y des remèdes pour ça, mais moi, j’essaie de ne pas cracher du feu sur tout ce qui bouge, mais uniquement sur les vrais responsables/coupables. Cette volonté me pousse souvent à avoir une concentration extrême pour trouver la vérité. La découverte de la vérité est mon remède contre cette haine en moi.

Pour finir, je reprends votre tout 1er message :

le effaçable a écrit


….
Bref, en ce qui me concerne, en Thailande je ne sais pas mais au Cambodge, on m'a déjà dit que ma vie ne vaut rien, on ne gagne rien à la garder et on ne perd rien à la supprimer; et je peux vous dire que quand un khmer vous dit ça ce n'est pas de la plaisanterie mais c'est du sérieux.


Cette expression est en nous, fait partie de nous. Le pire c’est que nous sommes capables de passer à l’acte sans la moindre hésitation…

Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Publié le 14/07/2012 @ 11:01
Re : Développement économique à vitesse accélérée

Sereypheap a écrit

C'est triste de vous lire, le effaçable.



Désordre de pensée oblige


Sereypheap a écrit


Personnellement, l'occupation de mon esprit par les études quand j'étais jeune et maintenant par la responsabilité en tant que chef de famille envers ma petite famille m'empêche de sombrer. Je n'ai pas le droit de montrer ma faiblesse devant eux. C'est pourquoi je suis toujours positif face à toutes les situations difficiles !:rire1: Et quand j'ai un moment de libre pour moi, au cas où mon esprit se met à vagabonder, eh bien, vous savez quoi, les karaokes khmers, ô vous ne savez pas quel point, les stars khmères, leurs enthousiasmes, leurs joies, leurs voix me procurent l'énergie nécessaire pour combattre et chasser ces idées noires qui ont osé turlupiner mon esprit!:rire1: :


Il me semble de vous avoir déjà reconnu votre fort extérieur et intérieur
Malheureusement, tout le monde n'est pas barré de la meme façon ni avait la chance d'arriver en France en age de faire des études et de surcroit supérieures lesquelles conditionnent avantageusement la capacité à réagir positivement. :sourire: :sourire:
Et j'aurais tant aimé arriver à me rendre plus positif ou moins sombre avec des karaokés khmers
Je suis donc tout désolé de ma collante tristesse contre laquelle je lute désespérément avec le peu de moyens défensifs qui me restait
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 14/07/2012 @ 10:01
Re : Développement économique à vitesse accélérée

C'est triste de vous lire, le effaçable.

Dans le monde occidental, dès qu'un drame est survenu, psychologues et psychiatres accourent au chevet des victimes pour les rassurer. Alors que le peuple khmer tout entier a connu la pire situation de l'histoire de l'humanité, personne n'est venu à notre secours...

Je me demande si le traumatisme que chacun d'entre nous a subi ne se fait pas surface un jour. Personne n'est sorti indemne de ce régime, aussi bien physiquement que psychologiquement. Il ne faut pas s'étonner d'avoir passé les nuits blanches suite aux idées noires. Cela m'arrive de temps en temps...

Personnellement, l'occupation de mon esprit par les études quand j'étais jeune et maintenant par la responsabilité en tant que chef de famille envers ma petite famille m'empêche de sombrer. Je n'ai pas le droit de montrer ma faiblesse devant eux. C'est pourquoi je suis toujours positif face à toutes les situations difficiles !:rire1: Et quand j'ai un moment de libre pour moi, au cas où mon esprit se met à vagabonder, eh bien, vous savez quoi, les karaokes khmers, ô vous ne savez pas quel point, les stars khmères, leurs enthousiasmes, leurs joies, leurs voix me procurent l'énergie nécessaire pour combattre et chasser ces idées noires qui ont osé turlupiner mon esprit!:rire1:

Edité le 14/07/2012 @ 11:06 par Sereypheap
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Publié le 14/07/2012 @ 08:42
Re : Développement économique à vitesse accélérée

NeakReach a écrit


Pour revenir au sujet, il serait intéressant de lire ces 2 documents jusqu’au bout pour connaître la vérité…


La question de l'intérêt de leur lecture ne se pose pas à moi mais c'est plutôt celle de savoir comment m'y intéresser en gardant la paix initiale de mon esprit.
Et je suis content de savoir que cette difficulté ne se pose pas techniquement à tous khmèrs


NeakReach a écrit

le effaçable a écrit


NeakReach, vous etes gentil de vouloir nous renseigner utilement
Mais comment faites-vous ou fait-on pour supporter une lecture sérieuse et complète de ces documents sans perdre le sang-froid ni pèter les plombs
Partagez secrets et méthodes s'il vous plait comme cela se doit entre khmers



Bonjour à tous, Bonjour le effaçable,

Ci-après peut être une explication possible…

Il existe 2 catégories de personnes devant ce type de situation : ceux qui pètent les plombs et perdent tous (ou une parie de) leurs moyens, et ceux qui gardent la tête froide.

Je fais sans doute partie de la 2ème catégorie. Et comme en plus, j’avais une formation "khmer rouge", je pourrais augmenter ma capacité de concentration selon le degré de gravité/importance de la situation.

Les khmers de ma génération avaient cette formation qui était très très dure… autant s’en servir quand c’est nécessaire…




Bonjour à tous, bonjour à NeakReach,

Je ne pourrais pas en dire autant de mon cauchemar khmère rouge(1) qui m'avait tant traumatisé à tel point qu'à l'heure actuelle, je ne suis meme pas sùr d'en etre réellement sorti .Certains ici meme me répètaient souvent que j'ai des idées noires, ce que en quoi il m'arrive de me demander s'ils n'avaient pas des fois raison car souvent j'ai moi meme le sentiment d'avoir tendance à surnoircir les images déjà quelque peu ternes en provenance du Srok.

Ainsi, ce probable désordre dans la pensée façonné dans le temps, certainement par les khmèrs rouges persiste jusqu'à meme le domaine publique où l'on peut constater il est vrai dans mes expressions et dialogues sa trahison mal dissimulée sous des trainées rouges furtives qui ne veulent pas se délaver de mon verbe . Sans parler des bètises récurrentes que j'ai souvent racontées et reconnuees moi-meme en occasion forcée en cela.

Donc de ma dite formation khmèr rouge, j'ai ainsi obtenu un traumatisme dans l'émotion ainsi qu'un désordre dans la pensée et je ne vois pas en quoi cela me renforcerait utilement.(2)

Ceci dit, je lis et lirai avec intérét et en prenant les précautions qui s'imposent ces doc présents ainsi que ceux à venir de la part de NeakReach en qui je vois un forumeur de qualité avec des interventions presque tjs documentées.



(1) dont je vous épargne le détail
(2): je ne parle que de mon cas perso et je crois la différence


Edité le 14/07/2012 @ 09:55 par le effaçable
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 13/07/2012 @ 19:39
Re : Développement économique à vitesse accélérée

le effaçable a écrit


NeakReach, vous etes gentil de vouloir nous renseigner utilement
Mais comment faites-vous ou fait-on pour supporter une lecture sérieuse et complète de ces documents sans perdre le sang-froid ni pèter les plombs

Partagez secrets et méthodes s'il vous plait comme cela se doit entre khmers



Bonjour à tous, Bonjour le effaçable,

Ci-après peut être une explication possible…

Il existe 2 catégories de personnes devant ce type de situation : ceux qui pètent les plombs et perdent tous (ou une parie de) leurs moyens, et ceux qui gardent la tête froide.

Je fais sans doute partie de la 2ème catégorie. Et comme en plus, j’avais une formation "khmer rouge", je pourrais augmenter ma capacité de concentration selon le degré de gravité/importance de la situation.

Les khmers de ma génération avaient cette formation qui était très très dure… autant s’en servir quand c’est nécessaire…

----------------------

Pour revenir au sujet, il serait intéressant de lire ces 2 documents jusqu’au bout pour connaître la vérité…

Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3707
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 13/07/2012 @ 04:09
Re : Développement économique à vitesse accélérée

NeakReach a écrit

BAC a écrit


...Ces MÉ-Jaors...



Si ce mot désigne ceux qui violent le droit de la population khmère (loi indiquée ci-dessus), alors il est très bien utilisé…

Je dirais même plus, ceux, qui ont chassé ces pauvres paysans de leur terre pour qu’ils deviennent les sans-abris ou pire pour qu’ils ne puissent survivre, sont des criminels. Un jour ou l’autre, ils devront être jugés pour leurs crimes.

"Ceux" comprend aussi les concessionnaires (s’ils sont impliqués de manière directe ou indirecte). Jetez un coup d’œil à la page 23 du document :

http://www.fidh.org/IMG/pdf/cambodgefran574_6_avril_2012.pdf

Et je vous laisse découvrir l’actionnaire majoritaire…





Merci pour le doc, et j'aime ce que vous dites ( écrit ).


Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Publié le 12/07/2012 @ 23:35
Re : Développement économique à vitesse accélérée

NeakReach a écrit

BAC a écrit


...Ces MÉ-Jaors...


Si ce mot désigne ceux qui violent le droit de la population khmère (loi indiquée ci-dessus), alors il est très bien utilisé…
Je dirais même plus, ceux, qui ont chassé ces pauvres paysans de leur terre pour qu’ils deviennent les sans-abris ou pire pour qu’ils ne puissent survivre, sont des criminels. Un jour ou l’autre, ils devront être jugés pour leurs crimes.
"Ceux" comprend aussi les concessionnaires (s’ils sont impliqués de manière directe ou indirecte). Jetez un coup d’œil à la page 23 du document :
http://www.fidh.org/IMG/pdf/cambodgefran574_6_avril_2012.pdf
Et je vous laisse découvrir l’actionnaire majoritaire…



NeakReach, vous etes gentil de vouloir nous renseigner utilement
Mais comment faites-vous ou fait-on pour supporter une lecture sérieuse et complète de ces documents sans perdre le sang-froid ni pèter les plombs

Partagez secrets et méthodes s'il vous plait comme cela se doit entre khmers


Edité le 13/07/2012 @ 11:34 par le effaçable
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 12/07/2012 @ 20:31
Re : Développement économique à vitesse accélérée

BAC a écrit


...Ces MÉ-Jaors...



Si ce mot désigne ceux qui violent le droit de la population khmère (loi indiquée ci-dessus), alors il est très bien utilisé…

Je dirais même plus, ceux, qui ont chassé ces pauvres paysans de leur terre pour qu’ils deviennent les sans-abris ou pire pour qu’ils ne puissent survivre, sont des criminels. Un jour ou l’autre, ils devront être jugés pour leurs crimes.

"Ceux" comprend aussi les concessionnaires (s’ils sont impliqués de manière directe ou indirecte). Jetez un coup d’œil à la page 23 du document :

http://www.fidh.org/IMG/pdf/cambodgefran574_6_avril_2012.pdf

Et je vous laisse découvrir l’actionnaire majoritaire…

Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3707
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 11/07/2012 @ 23:12
Re : Développement économique à vitesse accélérée


Le plus dégueulasse, c'est qu'il y a des gens qui font de l'apologie pour Ces MÉ-Jaors. Il faut vraiment être un psychopathe pour faire ça.






Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 11/07/2012 @ 21:21
Re : Développement économique à vitesse accélérée

Ci-après l'extrait de la loi foncière issue du document (pages 27 et 28) :

http://www.fidh.org/IMG/pdf/cambodgefran574_6_avril_2012.pdf

4.2. Le cadre juridique national

4.2.1. Garanties constitutionnelles

Selon l’article 31 de la Constitution du Royaume du Cambodge, les normes internationales en matière de droits de l’Homme s’imposent au droit national. La Constitution accorde de manière précise à chaque Cambodgien le droit de posséder une terre qui ne pourra être confisquée que dans les cas d’utilité publique prévus par la loi et contre le versement d’une indemnité juste et équitable avant toute expulsion.

4.2.2. Gestion foncière

En 1975, sous le régime des Khmers rouges, la propriété privée a été abolie. Le droit de posséder une terre a été réintroduit en 1989. La Constitution cambodgienne de 1993 reconnaît le droit à la propriété privée. L’article 44 de la Constitution dispose que le gouvernement ne peut priver une personne de son bien qu’en cas d’« utilité publique » et impose aux autorités de verser aux victimes une indemnité juste et équitable. Bien que le droit d’obtenir des titres fonciers ait été reconnu, rares sont ceux qui en ont reçus et la grande majorité de la population ne s’est jamais vu remettre de certificat foncier.

La Loi foncière cambodgienne classe les biens fonciers en cinq catégories : les biens domaniaux ; les biens du domaine privé de l’État ; les biens fonciers privés ; les biens monastiques ; et les biens collectifs des communautés autochtones. Les biens domaniaux renvoient aux terres d’utilité publique, notamment celles d’origine naturelle comme les forêts. Ces zones ne peuvent appartenir qu’à l’État. Les biens du domaine privé de l’État peuvent être détenus par des personnes privées et être vendues. Le Sous-décret relatif à la gestion des terres domaniales établit des directives administratives pour l’identification, la cartographie, l’enregistrement et la classification des terres. Or, au Cambodge l’application de ces directives a malheureusement été très limitée en ce qui concerne les terres domaniales dont la distinction avec les terres privées de l’État reste floue. Ainsi, à Bousra, il n’existe aucune notification officielle d’une modification des terres domaniales (statut public) en terres privées (statut privé).

Selon la Loi foncière, toute personne qui a joui de manière paisible, de la possession incontestée d’un bien foncier, – qui n’est pas un bien domanial –, pendant au moins cinq ans avant la promulgation du texte a le droit de demander un titre de propriété définitif.
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 11/07/2012 @ 19:27
Re : Développement économique à vitesse accélérée

Messieurs, sur ce sujet, nous sommes dans la même ligne. Vous avez quasiment tout dit…
Je me permets juste d’ajouter quelques précisions supplémentaires…

Avant même que ce drame qui touche de plein fouet nos pauvres et malheureux compatriotes, l’alerte sur les conséquences dramatiques a été signalée par LICADHO en novembre 2005. Voici le rapport correspondant :

http://www.licadho-cambodia.org/reports/files/74LICADHOPaperLandIssues05Fr.pdf

Ce qui est malheureux, c’est que tout le monde savait que cette "loi foncière", instituée en 2001, est destructrice pour "nos" paysans. Comme d’habitude, personne ne bouge ou ils font seulement pour la façade.

Avec ce boycott, l’image du "royaume des merveilles" risque de prendre un coup, un très sale coup. J'ignore s'il faut se réjouir ou se lamenter, mais j’espère que c’est un mal pour un bien…

Cette "haute société khmère" est en train de vider notre srok de sa substance du fameux "royaume des merveilles"… Que deviendra notre srok sans neak srè ?

---------------------

Pour ceux qui veulent comprendre davantage et aller plus loin, voici un document complet et récent sur les concessions de terrains dans la province de Mondulkiri :

http://www.fidh.org/IMG/pdf/cambodgefran574_6_avril_2012.pdf

Extrait de la page de garde (juste pour rire ou pleurer) :

" Article premier : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Article 2 : Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté. Article 3 : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. Article 4 : Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes. Article 5 : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Article 6 : Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique. Article 7 : Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination. Article 8 : Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant "

---------------------

Et toujours juste pour rire ou pleurer, la fameuse "loi foncière", dont on parle, se trouve ici :

http://www.ambcambodgeparis.info/index.php?option=com_content&view=category&id=66:loi-fonciere-du-2001&Itemid=63&layout=default

Décidément, nul n’est censé connaître la loi… qui est réservée uniquement pour cette fameuse "haute société khmère"…



Edité le 11/07/2012 @ 21:40 par NeakReach
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7858
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 11/07/2012 @ 16:49
Re : Développement économique à vitesse accélérée



L'Eau, la Terre, le Feu et l'Air ont toujours été considérés de tous temps comme des éléments sacrés dans la plupart des grandes civilisations antiques, dont celles du pourtour méditerranéen

Qui enfreint ces "principes sacrés" est voué à la malédiction divine




Edité le 11/07/2012 @ 20:34 par robin des bois
Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Publié le 11/07/2012 @ 13:50
Re : Développement économique à vitesse accélérée

Cher NeakReach ,

Ce qu'il faut comprendre sur ce drame qui touche nos pauvres et malheureux compatriotes qui n'ont pas la chance de posséder un passeport d'issue de secours, c'est que leur pauvre sort est fonction de l'élevation divine du destin de ceux qui sont nés pour défendre l'intéret supérieur de ce pays, que l'on dit royaume des merveilles

Ce que je peux dire sur cette interdépendance, c'est que pour la haute société khmere, il faut faire vite car le Cambodge est petit, et la quantité des terres susceptibles de passer en concessions économiques est réduite de façon affolante après chaque nouvelle mise à poil et humiliation en sus des pauvres malheureux et malchanceux à leurs tours que sont les futurs sans abris souvent reconnaissables à leurs couleurs plus foncées.

Du à la quantité limitée de ces fonds et à défaut d'interventions surnaturelles, des assurances d'une vie de 99 ans de fainéants engraissés et gavés par des domestiques eux-memes concurrencés de serviteurs et cireurs de toutes sortes ne seront pas accordées à tous, c'est à dire pas à la totalité des proches... familles ou partisans de bon sens qui seront malgré tout progressivement consolidés au mieux. Ce qui explique cette affolement en la ruée sur les maigres possessions de ces futurs sans abris

Je plains donc cette affolement immoral de la haute société khmère aux conséquences dramatiques




vanthon a écrit



© AFP 22/05/12
Depuis 2008, le gouvernement a accordé des concessions à des sociétés privées sur plus de 7 millions d'hectares (le pays s'étend sur 18 millions d'hectares), dont près de 5 millions sont consacrés à l'exploitation forestière ou minière. Telle est la conclusion à laquelle est parvenue l'ONG de défense des droits de l'homme Adhoc et dont The Phnom Penh Post se fait l'écho. "Il ne reste presque plus de terres ; le gouvernement doit cesser d'octroyer ainsi des concessions aux sociétés privées", enjoint Ouch Leng, d'Adhoc. Outre la menace qui pèse sur les ressources naturelles, ce sont aussi les conséquences sur les habitants privés de terres qui inquiètent la société civile cambodgienne.




vanthon a écrit

Ci-joint un extrait de libre opinion de Brad Adamss en anglais, publié dans le NYHT et Phnom Penh Daily. Traduit et adapté en français par nos soins.
Grad Adam est juriste, avocat et directeur exécutif de HRW basé à Hong Kong. Il fut expert de l'ONU auprès du bureai des DDH à Phnom Penh en 1993

«Je vais non seulement affaiblir l'opposition, mais je vais la faire mourir ... et si quelqu'un se croit assez fort pour essayer d'organiser une manifestation, je vais battre tous ces chiens et les mettre en cage. "
Non, ce n'était pas Mouammar el-Kadhafi avec son ordre infâme de tuer tous les "cafards" dans son discours en 2011, quand il a exhorté ses partisans à aller "de maison en maison" tuer un à un tous les opposants qui se cachaient. L'orateur étai plutôt le Premier ministre Hun Sen du Cambodge, en réplique à une critique des Cambodgiens lui suggérant de réfléchi au printemps arabe.
Rétif aux réflexions sur les autocrates les plus célèbres du monde, Hun Sen se joindra au Club d'hommes forts qui, par la violence politiquement motivée, ont sous leur contrôle les forces de sécurité, la corruption massive et le soutien tacite de quelques puissances étrangères pour être en mesure de rester au pouvoir pendant 10.000 jours.
Avec la chute des dictateurs en Tunisie, en Egypte, en Libye et au Yémen, Hun Sen figure parmi les plus anciens dirigeants politiques de la classe des dictateurs dans le monde.
Un ancien Khmer rouge du grade de commandant, Hun Sen a voulu prouver qu’il est un leader très intelligent et impitoyable, capable de tenir ses opposants hors-jeu et les pays étrangers critiques hors d'équilibre. Sa principale tactique a été la menace, le chantage et l'usage de la force.
Par exemple, lorsque la force de paix des Nations Unies est entrée au Cambodge pour mettre en œuvre les Accords de paix de Paris de 1991, Hun Sen et son parti ont mobilisé les forces de sécurité pour intimider et attaquer les membres des partis d'opposition. Plus de 100 membres des partis d'opposition ont été tués au nez et à la barbe de l'ONU.
En Mars 1997, son unité de gardes du corps personnels a commis un attentat à la grenade sur un rassemblement dirigé par le chef de l'opposition, Sam Rainsy, faisant plus de 16 morts et plus de 150 blessées. Parce qu'un citoyen américain a été blessé, un membre du FBI a été envoyé pour enquêter. L’enquêteur en chef a conclu que la chaîne de commandement a conduit au premier ministre.
Quelques mois plus tard, ayant peur de perdre la prochaine élection, Hun Sen a monté un coup contre ses partenaires royalistes de la coalition. Les unités sous son commandement ont commis plus de 100 exécutions extrajudiciaires. Mes collègues de l'ONU et moi-même avons déterré des corps d'hommes nus jusqu'à leurs sous-vêtements, menotté, les yeux bandés et une balle dans la tête. Personne n'a jamais été tenu responsable.
L'un des problèmes les plus aigus au Cambodge est maintenant une appropriation massive des terres par les partisans ou amis de Hun Sen sous le couvert de ce que le gouvernement appelle «concessions économiques de terres." Cela a conduit à des protestations généralisées, mais elles comportent des risques graves pour les contestataires.
En Avril, Chut Wutty, le Cambodgien le plus connu des militants écologistes, a été abattu lors des recherches sur le trafic de bois. Le gouvernement a affirmé qu'il est mort dans une fusillade, alors qu'il avait été tué par un soldat qui avait par la suite réussi à se suicider en se tirant une balle dans la poitrine à deux reprises. La semaine dernière, 13 femmes qui protestaient contre leur expulsion forcée de leurs maisons et de leurs terres – vendus indument par le gouvernement- à une société privée, ont été emmenées au tribunal et condamnées à des peines de prison après un jugement expéditif de 3 heures sans assistance d’avocat..
La corruption généralisée est le sujet brûlant qui met les Cambodgiens très en colère. Bien que Hun Sen ait travaillé uniquement pour le gouvernement cambodgien depuis 1979, il semble être fabuleusement riche. Il y a dix ans un responsable américain du département d'Etat m'a dit que le gouvernement américain estime sa fortune personnelle à 500 millions de dollars. Quand je répète ce chiffre l'an dernier à un autre fonctionnaire des États-Unis. "Est-ce tout ?" a- t-il dit,
Aujourd'hui Hun Sen règle avec une poigne de fer, un différend politique avec le principal opposant que pas un diplomate de Phnom Penh ne conteste. Il a forcé le leader de l'opposition Sam Rainsy à l'exil après avoir orchestré une peine de prison de 10 ans pour un acte de protestation non-violente. Le pays passe par le jeu des élections manipulées tous les cinq ans. On imagine que le vote ne sera ni libre, ni et équitable et qu'une défaite électorale ne se traduirait pas par le départ de Hun Sen.
En 1998, après les élections truquées, des dizaines de milliers de manifestants étaient descendus dans les rues de Phnom Penh. Ils ont créé une "place de la Démocratie" dans un parc et ont demandé un nouveau dépouillement ou de nouvelles élections. Hun Sen a finalement envoyé ses troupes de choc et fait dégager le parc. Les gouvernements occidentaux ont fait savoir leur désapprobation, mais n’ont rien fait. Lorsque les Cambodgiens ont eu leur "printemps khmer," le monde les a laissés tomber.
À 59 ans, Hun Sen est le plus jeune membre du Club 10000. Il a dit qu'il veut gouverner jusqu'à l’âge de 80 ans. Après tous ces discours pieux diplomatiques sur le printemps arabe et ces propos tonitruants face à des dictatures, les Cambodgiens sont en droit de demander pourquoi personne ne semble prêter attention à Hun Sen qui commence à travailler sur ses prochaines 10.000 jours.



Edité le 11/07/2012 @ 15:14 par le effaçable
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 10/07/2012 @ 18:22
Re : Développement économique à vitesse accélérée

En complément :

http://www.khmer-network.com/forum/sujetKN-9257.html

NeakReach a écrit

BAC a écrit


Monsieur, parlez-vous de mon village? kékéké...Mon village n'est pas loin de la Thailande, depuis qq temps, mon village a vu partir ses âmes; il est presque vide.



Eh oui ! Monsieur BAC, c’est la réalité… une réalité profondément triste, profondément cruelle… et pourtant, et pourtant…

………

…et pourtant, dans le cadre de l'initiative "Tout sauf les armes" accordée aux pays les moins avancés (PMA), dont le Cambodge, l'Union européenne n'impose aucun droit de douane sur les importations des produits locaux tels que le sucre, le poivre de Kampot…

Et qu’est-ce qu’on a fait de cette initiative ? On a fait ça :

http://www.boycottbloodsugar.net/ >> voir le 1er vidéo-clip

Et quel est le résultat ? Une campagne a débuté cette semaine, exigeant le boycott du sucre du Cambodge dans les supermarchés de l'Union européenne… :

http://www.boycottbloodsugar.net/ >> voir le 2ème vidéo-clip

………

C’est sans doute trop demander de bien réfléchir avant d’agir…

… et nos jeunes quittent un à un le srok pour s’en aller travailler dans d’autres pays avec les conséquences que l'on sait…

http://www.khmer-network.com/forum/sujetKN-9242.html
http://www.khmer-network.com/forum/sujetKN-9268.html

……… Kékéké………




+

http://www.khmer-network.com/forum/sujetKN-9269.html


Pour information : cet appel pour le boycott est passé dans tous les journaux français... le 4 juillet 2012.


Ce sujet est long, cliquer ici pour le revoir.
Haut de page