Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 25/05/2011 @ 12:40
Re : La Fête de Sillon Sacré, ou Chrat Preah Nongkâl

kaunklau a écrit

Avant de partir , on avait discuté plusieurs fois ! comme dans un film ! On s'est dit

Votre épouse avait écrit dans son carnet " srok kampong tè aphivot... " " le pays est entrain d'évoluer ... " , cette phrase m'avait bouleversé !

Mes sincérités envers mes compatriotes , ne m'empêchent pas de me plonger dans les regrets et un genre de culpabilité envers leurs morts ( suppositions ) !



Ca ne m'étonne pas ...

Depuis le jour de la déportation. les choses se dégradent de jour en jour. Les gens meurent tous les jour de faim, les autres souffrent de manque de nutritions, Vers la fin de 75, il y a un programme de ravitaillement en riz vers notre village. Mais il a fallu qu'ils mobilisent les gens qui sont encore en forme pour aller chercher du riz à "sahakâr" Prey chèk, srah Keo. Les distributions de riz par famille ont commencé,il était temps. Mais l'année 76 que l'on a pu faire du riz on devait les rembourser.
Ces riz nous permettent d'avoir du potage, et c'est à mélanger avec des liserons d'eau, des cœurs de bananier, des fleurs de snaôr(sesbania drommondii)...

C'est en voyant les riz arrivent au village que ma femme a cru, pas seulement elle, que ça va aller. Elle qui regrette que sa fille n'a pas pu...
En bas de la page, elle a noté "reçoit du riz pour 10 jours". C'était environ 1kg de riz pour 5(nous sommes cinq, dans la famille) par jour.

PS -si j'ai osé gardé cette page c'est par ce qu'il y a cette phrase qui au cas échéant ne nous met pas en péril.
- en 76 l'arrêt du Ta Rai y est pour quelque chose.
Les KR veulent nous laisser tout mourir, c'est le but de la deuxième déportation, elle est pour que nous nous soyons dépourvus de tout ce que nous possédons, y compris notre propre vie.

Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 25/05/2011 @ 10:36
Re : La Fête de Sillon Sacré, ou Chrat Preah Nongkâl

Avant de partir , on avait discuté plusieurs fois ! comme dans un film ! On s'est dit
"LES AMIS ! SI ON MOURRA , ON NE REGRETTERA RIEN " . Comme le désespoir nous plongeait totalement , c'était noir ! on reste , on meurt , on part on pourra rester vivant.
D'où la préparation d'un plan avant de quitter cet enfer . Comme l'hiver chez nous ,lors de la récolte de riz , les rations alimentaires étaient un peu augmentées pour nous maintenir en vie , on avait décidé à tout prix de partir avant la saison des pluies.
Partant minuit et puis 9 nuits consécutives de marche , la journée , on s'est caché dans les bois.
C'était Février , 1977 . Le matin du 10 eme jour , c'était l'accrochage avec 2 soldats KR ,le 1er nous avait tiré dessus .Celui-ci était armé d'un M16 , le 2 eme , pas de fusil , heureusement pour moi !
Nous étions dispersés depuis cette date !
Je me sens culpabilisé , malgré plusieurs réunions , plusieurs mises au points , avant de partir !
1) parce que , c'était moi le plus âgé ,
2) j'ai été dans l'armée 1973-75 ,un peu plus expérimenté !
3) les autres Chalath , des centaines de jeunes , m'avaient fait beaucoup de confiances , pour être un support de rébellion contre les KR si on avait l'occasion , mais hélas !
4) beaucoup d'autres voulaient venir avec nous , mais j'avais dit non , car ils avaient tous des familles dans les coopératives et surtout éviter le drame de ceux qui restaient .
5) mes compagnons sont des jeunes étudiants :
- thoeun : 1ere année de Fac de Droit
- Vey : fac de science
- Sarân : militaire
6) beaucoup de monde à l'époque comptaient sur moi : on m'a confié 2 grenades pour l'autodéfense , 1 boussole ...et juste pour dire " Bonne chance et venez nous sortir de l'enfer , au minima dénoncer l'atrocité chez les KR "
Beaucoup de jeunes innocents paient leurs vies lors de cette période .
J'ai été envoyé aussi à creuser le canal de Pursat-Battambâng ( canal qui traverse l'aéroport de Pursat , Chamka chék) à " Anlong Sambour " de région 4.
C'était un sacré souvenir aussi , que des misères !
Un arbre " deum Acheang " aussi grand qu'un chêne , était mort , car on avaient mangé tous ses racines , lors du creusement de ce canal !
Votre épouse avait écrit dans son carnet " srok kampong tè aphivot... " " le pays est entrain d'évoluer ... " , cette phrase m'avait bouleversé !

Mes sincérités envers mes compatriotes , ne m'empêchent pas de me plonger dans les regrets et un genre de culpabilité envers leurs morts ( suppositions ) !
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 25/05/2011 @ 09:13
Re : La Fête de Sillon Sacré, ou Chrat Preah Nongkâl

Sincèrement non.
Là où j’étais, c’est « Ksaoy », vous la verrez sur la carte, c’est au niveau de Kampong Preah, une dizaine de km de Battambnag en direction de Pursat, à une vingtaine de km de Mông. Khsaoy est entre Kampong Peah et le Tonlé Sap.
Il y avait des fuites des anciens fonctionnaires, il y en a qui se font pris, et d’autres sont portés disparus.
Ce sont des trucs qu’ils ne vous disent pas, mais s’ils vous le disent c’est pour dire que « ce n’est pas la peine de s’en fuir, on finit par mourir tous.
Bien avant 02/77, le chef de Région 4 « Ta RAI », a été arrêté, avec d’autres chefs de région dont je ne me rappelle plus, en milieu de 76 pour trahison.
Les « pearyorps» ne s’entendent pas bien avec les « Nirdei » de Pol Pot.
77 c’est l’année de discorde entre ces deux zones, qui se solde par des guerres fratricides en 78, dont la vrai victime ce sont la population. Des villages entiers sont massacrés pour « partisan » à l’autre.
Nous étions pris en deux feus, s’ils m’ont laissé la vie sauve c’est grâce à un poisson chat… c’est une longue histoire que je raconte dans mon récit.

Désolé pour vos trois compagnons de route…je souhaite qu’ils s’en soient sortis indemne…
. Moi aussi j’en ai perdu un tas …
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 24/05/2011 @ 21:19
Re : La Fête de Sillon Sacré, ou Chrat Preah Nongkâl

Salut Seun nmot !
une petite question amicale !
comme nous étions au même zone (pearyorp) à l'époque des KR, région 4 et j'étais au 7 , est-ce que vous avez entendu dans votre coopérative les Chefs Dambân ou Srok disaient que les 4 kâng Chalath étaient morts ou capturés , courant Février 1977 !
car je me demande toujours que si mes 3 amis , compagnon de route , sont-ils réellement morts ou capturés ?
Nous étions partis de " Prey Dâb Bath " à côté de Mông , une dizaine de km vers côté chemin de fer ( dâmbân 2) , donc à gauche de la RN quand on va vers Battambâng.
Les chefs coopératives nous avaient envoyé là bas pour couper les bois (groupe de 30 personnes )
Lors de l'accrochage , un soldat KR , était mort tout de même !
Il me semble que les KR , ont fait des propagandes à notre coopérative , qu'on était tous capturés !
Comme , c'était pas trop loin de votre lieu de rééducation , si vous aviez entendu quelque choses pendant cette période !
Merci et bonsoir !
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 21/05/2011 @ 18:59
Re : La Fête de Sillon Sacré, ou Chrat Preah Nongkâl

Naoon ! C'est pas une provo... :sourire:


Ah les sacrées bêtes ou bêtes sacrées, ils étaient où entre 1975-1978 !
Qu'est-ce qu'elles avaient eu à manger, lors de cette période : riz, maïs, sésames...ou seulement que les herbes !


Zone Piryoip, région 4, là où j’étais, les bœufs sont beaucoup mieux traités que les « nouveaux peuples ». Les bergers fainéants sont des bergers morts, les bêtes doivent être bien traitées et bien nourries.

Ce que je ne sais pas c’est que les bœufs « ko osophereach » étaient où avec Pol Pot, et comment est ce qu’on les choisit ?

Quant à la tradition ou les croyances populaires je n’ai rien à dire, sauf que les KR ont voulu détruire toute les cultures khmères en commençant par défroquer les moines, démonter les pagodes. C’est une de ces huit mesures phares proclamées le 20-25 mai 1975 à la cité de sport(P.Penh).
Après la chute de KR, toutes les pratiques interdites sont reprises de plus belles, dont certaines vous surprennent étonnement.

Par contre, il y en a qui savent tirer profil des ces croyances.
Prenons, par exemple le résultat de cette année, ils ont prédit une mauvaise récolte… les agriculteurs sont inquiets, mais ils seront plus motivés pour surpasser le sort,

Vous savez tout comme moi, qu’on ne peut pas prouver scientifiquement, ce genre de chose. :sourire:

Ps: les pauvres se font des soucis, or les riches ils s'en tapent royalement...

Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 21/05/2011 @ 16:45
Re : La Fête de Sillon Sacré, ou Chrat Preah Nongkâl

Bonjour !
Une petite provocation !
Vous avez la même idée que moi , justement , je viens de regarder Lovekhmer sur Youtube , pendant 80 mn , sur cette fête traditionnelle , car j'ai désabonné les chaînes Khmères chez Free.
Ah les sacrées bêtes ou bêtes sacrées , ils étaient où entre 1975-1978 !
Qu'est-ce qu'elles avaient eu à manger , lors de cette période : riz , maïs , sésames...ou seulement que les herbes !
Tout le monde dans la tribune regarde patiemment les bêtes manger ! et on va déduire si les bêtes buvaient de l'alcool , il va avoir des méchants ...ect
L'année dernière , elles devaient boire que l'alcool , car les soldats thailandais sont à la frontière à côté de Preah Vihear !
Comme quoi , les croyances peuvent donner les espoirs aux khmers !
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10194
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 21/05/2011 @ 13:51
La Fête de Sillon Sacré, ou Chrat Preah Nongkâl

La cérémonie de Sillon sacré 2011, a lieu aujourd’hui à Veal Mèn, près de Palais Royal.

Cette cérémonie annuelle marque le début de la saison des pluies, elle prédit le résultat de la récolte de l’année à venir.
Pour la saison 2011-2012, la récolte du maïs des haricots sont bonnes, puisque les bœufs ont mangé plus de maïs, des haricots et de l’herbe.
Or le fait qu’ils mangent de l’herbe, veut dire que la santé des animaux ne sera pas bonne, et les insectes attaqueraient les cultures.

20110521144506.jpg

Ce résultat inquiète les agriculteurs cambodgiens.
Haut de page