Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 14/10/2009 @ 18:21
Re : 8/10/2009 : Chea Sim, Heng Samrin, Hor Namhong Keat Chhon ainsi que deux sénateurs de la majorité cités comme témoins

akp_new_banner.gifKing.jpg



...
--------------------

AKP/02

Samdech Hun Sèn : Les nouveaux témoins alourdissent le poids sur les accusés

AKP Phnom Penh, 9 octobre 2009 --

La présentation sur la page des journaux des noms des nouveaux témoins qui étaient des membres de l’Assemblée nationale et du Sénat au tribunal des Khmers rouges alourdirait le poids sur les accusés.

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a ainsi laissé entendre sa réaction vis-à-vis du jugement des Khmers rouges, à l’occasion d’une cérémonie commémorant le 30ème anniversaire de la Banque national du Cambodge qui a eu lieu le 8 octobre à la Salle de conférence Chakdomuk.

« Pourquoi on demande à des accusateurs d’être témoins ? », s’est demandé Samdech Hun Sèn. « En fait, c’était la procédure du tribunal, mais, je pensais que si ces hautes personnalités agissaient comme témoins, ce serait comme on tuerait les accusés », a-t-il ajouté.

Les nouveaux témoins convoqués par le Tribunal des Khmers Rouges sont Samdech Chea Sim, président du Sénat, Samdech Héng Samrin, président de l’Assemblée nationale, Hor Namhong, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Keat Chhon, ministre de l’Economie et des Finances, et les sénateurs Ouk Bun Chhoeun et Sim Ka.

Ces gens sont des membres de l’Assemblée nationale et du Sénat. Ce sont eux qui ont renversé le régime des Khmer rouges, qui les ont jugés ici (Salle Chakdomuk) et qui ont approuvé la loi sur le jugement des Khmers rouges.

« S’ils sont des témoins, comment fera-t-on pour avoir la justice ? », s’est enfin demandé Samdech Hun Sèn. --AKP

(Par KRY Hok)

--------------------

...


Source: http://www.camnet.com.kh/akp/french_news.htm
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg

Messages 3793
Inscrit(e) le 11/04/2007
Publié le 12/10/2009 @ 09:00
Re : Re : 8/10/2009 : Chea Sim, Heng Samrin, Hor Namhong Keat Chhon ainsi que deux sénateurs de la majorité cités comme témoins

"Ils peuvent préparer leur valise et retourner chez eux"


La polémique opposant gouvernement cambodgien et responsables internationaux du procès des anciens dirigeants Khmers Rouges a repris en fin de semaine dernière. Le juge d’instruction français Marcel Lemonde a en effet convoqué "en qualité de témoin" dans une lettre en date du 25 septembre, mais rendue publique jeudi dernier, le président du PPC [Parti du Peuple Cambodgien] et du Sénat Chea Sim, le président de l’Assemblée nationale Heng Samrin, le ministre des Affaires étrangères Hor Nam Hong, le ministre de l’Economie et des Finances Keat Chhon et deux sénateurs de la majorité : Ouk Bunchhœun et Sim Ka. Autant de personnalités appartenant à la vieille garde du PPC.

En début d’année les avocats de Nuon Chea, plus haut dirigeant communiste actuellement en attente de son jugement, avaient demandé que le Roi père Norodom Sihanouk, le Premier ministre Hun Sen, Chea Sim et Heng Samrin soient appelés devant le tribunal international. Ils auront été partiellement entendus, provoquant la colère des dirigeants cambodgiens.

Le Premier ministre Hun Sen s’est interrogé publiquement sur les raisons de cette convocation, "Le tribunal sait que ces [six personnalités] ont aidé à renverser le régime de Pol Pot, plus encore ils ont voté en faveur de la loi permettant le procès des Khmers Rouges alors pourquoi les convoquer ?" Khieu Kanharith, porte parole du gouvernement, aura été plus direct, précisant que le gouvernement s’opposerait à toute convocation de ses hauts responsables sauf si ceux ci se portent volontaires, les responsables internationaux du tribunal peuvent "préparer leurs valises et retourner chez eux s’ils ne sont pas contents !"
(LePetitJournal.com Cambodge) lundi 12 octobre 2009
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 08/10/2009 @ 13:48
Re : 8/10/2009 : Chea Sim, Heng Samrin, Hor Namhong Keat Chhon ainsi que deux sénateurs de la majorité cités comme témoins

Radio France International:

De hauts responsables politiques convoqués à la barre

Article publié le 08/10/2009 Dernière mise à jour le 08/10/2009 à 04:40 TU

Le tribunal parrainé par les Nations unies, chargé de juger les Khmers rouges, a demandé mercredi l'audition de six hauts responsables politiques dans l'instruction qui vise d'anciens cadres du régime totalitaire. L'instruction concerne le second procès de ce tribunal spécial, qui vise les quatre personnalités les plus importantes du «Kampuchéa démocratique» encore vivantes Leur procès n'est pas attendu avant au mieux fin 2010-début 2011.

Avec notre correspondante à Phnom Penh, Stéphanie Gee

Hidden Content

Les hauts dignitaires ainsi convoqués se prêteront-ils à l’exercice et céderont-ils à la pression ? La question est posée.



Source: http://www.rfi.fr/actufr/articles/118/article_85419.asp
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 08/10/2009 @ 13:42
8/10/2009 : Chea Sim, Heng Samrin, Hor Namhong Keat Chhon ainsi que deux sénateurs de la majorité cités comme témoins

Voici qui devraient ravir plus d'un (attention toutefois à ne pas confondre témoin et accusé).

Cambodge soir:

Marcel Lemonde convoque six responsables PPC
Jeudi, 08 Octobre 2009 11:07

Le cojuge d’instruction français chargé des enquêtes sur les hauts dignitaires khmers rouges fait citer Chea Sim, Heng Samrin, Hor Namhong Keat Chhon ainsi que deux sénateurs de la majorité comme témoins.

Hidden Content
...

Par ailleurs, dans sa lettre adressée au ministre de l’Économie et des finances Keat Chhon, Marcel Lemonde se réfère à ses « déclarations publiques » du 13 décembre 2006. Ce jour-là, à l’Assemblée nationale, à l’occasion d’un débat sur les litiges fonciers, Sam Rainsy s’en était pris au ministre, le qualifiant de « conseiller » de Pol Pot.

« Les journaux et les sites web proches de l’opposition m’attaquent beaucoup, avait alors répondu le ministre. Je m’en moque parce que j’ai ma responsabilité devant l’Histoire du Cambodge, et quand sera venu le temps pour moi de répondre de mon passé devant le peuple, je le ferai. […] Je suis quelqu’un de responsable, je n’ai pas pris la fuite, mais je ne veux pas parler de choses qui pourraient heurter l’âme des grands anciens. »



Source: http://www.cambodgesoir.info/index.php?option=com_content&view=article&id=36197
Haut de page