Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg

Messages 3793
Inscrit(e) le 11/04/2007
Publié le 08/10/2009 @ 17:37
Re : Re : [LE POINT] En Suisse, cette publicité qui dénonce les

ly a écrit

Aujourd'hui, il semble bien qu'une quinzaine d'Afghans, râflés à Calais, soient sur le point de monter en "charter" pour repartir dans leur pays en guerre... Merci le pays des Droits de l'Homme !
... et merci, Qui ? Mais il n'y a plus personne qui ont voté pour lui...


Un coup médiatique de plus pour montrer qu'on s'occupe du problème, car j'ai cru comprendre que tous ceux qui ont été arrêtés, ont été remis en liberté par les juges. Une fois relachés, tous ces gens se retrouvent à nouveau dans les rues.

Les volontaires qui acceptent de retourner dans leur pays d'origine l'Etat français leur accorde environ 5000 euros en plus du vol Charter.

Heureusement pour les khmers que dans les années 80 ce n'était pas Sarkozy qui était au pouvoir ! Je vous le dis ! Le pays des Droits de l'Homme est aujourd'hui virtuel...

Edité le 08/10/2009 @ 17:38 par Aekreach
Déconnecté(e) Sundgauvien38
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 08/10/2009 @ 13:06
Re : [LE POINT] En Suisse, cette publicité qui dénonce les

"LE POINT" a écrit

"Le CEVA ? Un nouveau moyen de transport pour la racaille d'Annemasse ! Expulsons les criminels étrangers ! Ne leur offrons pas encore un accès à Genève. Votons UDC."


C'est vrai qu'il n'y a qu'en Suisse qu'un parti pouvant attirer 20% de l'électorat se permet de stigmatiser une communauté d'origine étrangère ! :nettoie:

PS: Pas mal vu le dessin d'Hermann !
Déconnecté(e) ly
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

yingyang.gif

Messages 1737
Inscrit(e) le 02/08/2005
Publié le 06/10/2009 @ 13:53
Re : [LE POINT] En Suisse, cette publicité qui dénonce les "racailles" françaises

Aujourd'hui, il semble bien qu'une quinzaine d'Afghans, râflés à Calais, soient sur le point de monter en "charter" pour repartir dans leur pays en guerre... Merci le pays des Droits de l'Homme !
... et merci, Qui ? Mais il n'y a plus personne qui ont voté pour lui...
Déconnecté(e) Vorasith
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_8.jpg

Messages 1973
Inscrit(e) le 25/04/2003
Lieu de résidence Suisse / France
Publié le 06/10/2009 @ 12:57
Re : [LE POINT] En Suisse, cette publicité qui dénonce les

"LE POINT" a écrit

"Le CEVA ? Un nouveau moyen de transport pour la racaille d'Annemasse ! Expulsons les criminels étrangers ! Ne leur offrons pas encore un accès à Genève. Votons UDC."

Contrairement aux grandes metropoles francaises "la racaille" ici ne sont pas les jeunes de banlieue mais les FRANCAIS d'a cote !

Raaaaah ces francais !!!


Déconnecté(e) Vorasith
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_8.jpg

Messages 1973
Inscrit(e) le 25/04/2003
Lieu de résidence Suisse / France
Publié le 06/10/2009 @ 12:56
[LE POINT] En Suisse, cette publicité qui dénonce les "racailles" françaises

logo.gif

En Suisse, cette publicité qui dénonce les "racailles" françaises
lepoint.fr

Une publicité qui ne passe pas. De nombreuses voix se sont élevées après la publication, lundi, d'un encart du parti politique suisse de droite, l'UDC, dans la Tribune de Genève (voir ci-dessous). Dans un appel au vote pour l'élection des représentants au Grand Conseil de Genève du 11 octobre prochain, le parti joue sur les difficiles relations frontalières entre Suisses et Français. "Le CEVA ? Un nouveau moyen de transport pour la racaille d'Annemasse ! Expulsons les criminels étrangers ! Ne leur offrons pas encore un accès à Genève. Votons UDC." En ligne de mire : un projet de liaison entre les réseaux ferroviaires du canton de Genève et de la Haute-Savoie.
Et l'UDC n'en est pas à son premier coup d'essai. En 2007, une affiche sur le Pacs, jugée homophobe, avait choqué. C'est en revanche la première fois que le parti vise aussi directement la France.

Sur son site, le maire d'Annemasse Christian Dupessey dénonce des "propos racistes inacceptables" : "Les Annemassiens sont directement attaqués dans leur honneur et leur vie quotidienne", explique l'édile qui "se réserve le droit de porter plainte pour diffamation et insultes racistes". "C'est ensemble que nous construirons notre région commune. C'est ensemble que nous construirons la colonne vertébrale de cette région qu'est le CEVA. C'est ensemble que nous rejetterons les dérives racistes et xénophobes insupportables dans nos démocraties", lance-t-il.

"La publicité montre le vrai visage de l'UDC"

SOS Racisme est également montée au créneau pour dénoncer une "demi-page de propagande haineuse", une publicité qui divise au sein même du parti. Les cadres du mouvement réunis lundi soir ont exigé la suspension de la parution prévue dans d'autres journaux.

Le quotidien helvétique a également réagi. Dans un éditorial, le rédacteur en chef de la Tribune de Genève s'explique . "Oui, la publicité de l'UDC parue est choquante. Une publicité parfaitement en ligne avec la communication provocatrice du parti agrarien qui en permanence flirte avec les limites du tolérable pour mieux se vendre (...) Devions-nous Tribune de Genève refuser de faire paraître cette annonce?", s'interroge le quotidien. "Clairement non. Nous pourrions invoquer le fait que cette publicité ne contrevient certainement pas au droit, aussi grossière et blessante soit-elle. Ce n'est évidemment pas suffisant. Si nous avons décidé de publier le message de l'UDC dans nos colonnes, c'est pour des raisons et des principes clairs", justifie-t-il. Et d'expliquer : "Il est sain en démocratie de maintenir la plus grande liberté d'expression possible, dans les limites du droit bien entendu. Chaque parti, chaque candidat doit pouvoir se présenter sous son vrai jour. Or, la publicité en question montre le vrai visage de l'UDC, sans fard ni artifice (...) Et ce n'est pas à la presse de censurer les candidats mais bien aux citoyens de les sanctionner en les éliminant dans l'isoloir ce dimanche s'ils ne se reconnaissent pas dans le programme du parti".

ceva.jpg

================================

TRIBUNE DE GENEVE - DESSIN DU JOUR:

http://www.tdg.ch/actu/herrmann/dessin-6-octobre

01006udc.jpg
Haut de page