Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Dom68
Membre
MembreMembreMembre

ava_1707.jpg

Messages 129
Inscrit(e) le 09/06/2008
Lieu de résidence Haut Rhin
Publié le 24/09/2008 @ 18:53
Re : Spectacle THE CONTINUUM : Beyond the killing fields du 22 au 24 septembre 2008 (LYON)

C'est vrai que ça donne envie. :up:
Déconnecté(e) Creamy Sopheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_1018.jpg

Messages 1750
Inscrit(e) le 07/03/2007
Publié le 23/09/2008 @ 22:37
Re : Spectacle THE CONTINUUM : Beyond the killing fields du 22 au 24 septembre 2008 (LYON)

J'espère que vous aurez l'occasion de le voir près de chez vous, ça vaut le détour ! :up:

Disons qu'au premier abord, j'ai été plutôt étonnée, je ne m'attendais pas à un spectacle de ce genre : je voyais ça comme un spectacle avec des danses et des marionnettes (théâtre d'ombre) avec comme fond lointain une histoire alors que c'est l'histoire des ces personnes en elle-même qui est le coeur du spectacle... assez émouvant je dois dire, j'en avais les larmes aux yeux, on assiste à un reportage direct car on nous conte des histoires vraies entrecoupées de vidéos, danse,etc... C'est assez sympa, surtout que le spectacle est en anglais et en khmer et qu'on nous donne une traduction du script à l'entrée (j'en ai pas eu besoin, nananèèèèère ! :clindoeil: )

La musique est assez originale, bien sûr on entend des chants, disons traditionnels, qui accompagnent les danses, mais on a également droit à du direct avec une musique style ambiance zen et voix du compositeur... il est vrai que ça peut paraître bizarre ce genre de musique sur une danse traditionnelle, mais ainsi, toute la beauté et la grâce de la danse se révèlent, l'impression que j'ai eue, c'est que la musique était plus qu'un accompagnement et participait à l'intemporalité de la danse...

A la fin, les artistes ont été filmés alors qu'ils donnaient leurs impressions sur les évènements passés et en cours.

En tout cas, je ne me suis pas du tout ennuyée pendant ces deux heures... même si je suis rentrée à 23 heures vu que c'était à perpette-les-oies... :ideenoire:

Et puis, un gros bravo à tous ces artistes, je pense que ça n'a pas du être facile pour eux de monter sur scène et se remémorer ces moments difficiles, comme il est dit dans le reportage final, très peu de survivants restés au Cambodge parlent de leur expérience durant ce régime maudit, je pense donc que pour eux, c'est une sorte d'exutoire et également un moyen de "guérir".


La morale (si on peut parler de morale) que j'en ai tirée, c'est qu'on n'enterre pas ses mauvais souvenirs, on apprend juste à vivre avec, à se pardonner et à avancer, même si c'est dur... J'ai vraiment eu un gros coup de coeur pour la ptite vieille... car malgré tout ce qu'elle a vécu, il y a toujours cette flamme passionnée dans ses yeux, elle avait même un ptit air bien malicieux :sygus: et il se dégage d'elle beaucoup de zen et de beauté :bon:! Comme il l'a été dit, il arrive qu'elle oublie ses textes, mais jamais ses pas :sourire: !


Ajout : je tenais à préciser que le spectacle auquel j'ai assisté hier a été largement ovationné par le public, et il y a de quoi, car au-delà du spectacle qui nous a été présenté, il y a un véritable travail de mémoire et de recherches qui a été entrepris par cette troupe. :bon:

Je reviens également sur la musique dans le cours du spectacle, j'ai du mal à trouver mes mots pour exprimer ce que j'ai ressenti. Il se trouve qu'à la sortie du spectacle, j'ai entendu une femme dire qu'elle avait trouvé le spectacle "sans plus", limite barbant, car elle trouvait la danse trop lente ( :rire1: ben oui, c'est comme ça dans le ballet classique khmer) et qu'elle n'avait pas aimé la musique (et bruits de voix) qui l'accompagnait. C'est son droit bien sûr, alors qu'en ce qui me concerne j'avais ressenti exactement le contraire. J'ai plus eu l'impression que la musique participait à une ambiance plus ou moins mystique, particulièrement au moment où la danseuse est seule. Au contraire, on a plus tendance à faire abstraction de ce qui est autour de nous pour ne se concentrer que sur les gestes, accentués par leur lenteur, à mon sens, c'est ce qui fait naître cette intemporalité et ce sentiment de plénitude ! :bon: (je sais pas si vous arrivez à me suivre, j'ai du mal à retranscrire ce que j'ai pu ressentr à ce moment-là... :chaipas: )


Edité le 23/09/2008 @ 23:25 par Creamy Sopheap
Déconnecté(e) Dom68
Membre
MembreMembreMembre

ava_1707.jpg

Messages 129
Inscrit(e) le 09/06/2008
Lieu de résidence Haut Rhin
Publié le 22/09/2008 @ 19:49
Re : Spectacle THE CONTINUUM : Beyond the killing fields du 22 au 24 septembre 2008 (LYON)

Domage que ce soit si loin !
Déconnecté(e) Creamy Sopheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_1018.jpg

Messages 1750
Inscrit(e) le 07/03/2007
Publié le 22/09/2008 @ 17:51
Spectacle THE CONTINUUM : Beyond the killing fields du 22 au 24 septembre 2008 (LYON)

Je n'étais pas au courant de ce spectacle mais j'ai vu ça ce matin dans les journaux gratuits (ça sert de lire dans le métro ! :-P )


Présentation (trouvée sur Evene.fr)

Autour de Em Theay, 76 ans et seule survivante du Ballet National du Cambodge, deux jeunes danseuses et un marionnettiste témoignent de leur parcours face à une caméra. Sous la forme du récit, ce spectacle, imaginé par le Singapourien Ong Keng Sen, mêle la danse, le chant, la vidéo, la marionnette et le théâtre d'ombres pour mettre en lumière la mémoire de ses interprètes. 'The Continuum' est né pour que la culture khmère ne s'éteigne pas. Sur scène, les artistes portent seulement un sarong et une écharpe de soie, le décor est volontairement minimaliste. C'est que l'enjeu est ailleurs, dans cette série de gestes associés au sentiment et parfaitement maîtrisés, cadencés dans ces mouvements de doigts, de mains et de poignets qui s'enchaînent et ressuscitent la culture traditionnelle, sans laquelle la culture contemporaine ne saurait s'inventer.

Chorégraphie de Ong Keng Sen
Avec Em Theay, Kim Bun Thom, Thong Kim Ann, Mann Kosal et Yen
Informations complémentaires
De 17 à 20 euros - Lundi à 19h30, mardi à 20h30, mercredi à 14h - Théâtre de la Croix-Rousse, Place Joannès Ambre, 69004 Lyon - Renseignements : 04.72.07.49.49


Le spectacle dure 2 heures apparemment (j'espère qu'il y a un entracte car je vais avoir faim :sarcastic: ... J'ai réservé à la va-vite ma place pour ce soir, j'y cours après le boulot et je vous fais un ptit résumé demain ! :clindoeil:
Haut de page