Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Rithy
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 22/01/2004 @ 00:09
RE : Nuon Chea, l'ex «frère numéro deux», reconnait des «erreurs» et se dit prêt à comparaître

Bonsoir Aragorn


le radotage, Rithy
:-(


C'est le début de la fin
:larme:


Je plaisante
:smiley22:

Bon puisque c'est toi !!!
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 21/01/2004 @ 20:44
RE : Nuon Chea, l'ex «frère numéro deux», reconnait des «erreurs» et se dit prêt à comparaître

Bonsoir Rithy,

On appelle cela le radotage, Rithy !!! C'est le début de la fin... Le signe qui nous rappelle notre peau de chagrin qui est la vieillesse... Je plaisante !:smiley12:
Déconnecté(e) Rithy
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 19/01/2004 @ 22:54
RE : Nuon Chea, l'ex «frère numéro deux», reconnait des «erreurs» et se dit prêt à comparaître

Bonjour Vorasith,
En voilà un autre qui se jette sa responsabilité. Ils ont pas honte de mentir ses vieux la.


Bon alors, récapitulons :
Le roi , on peut ne pas l’inculper, puisqu’il était prisonnier (surtout touche pas ).
Khieu Samphan, il était quoi lui ? C’est un ancien président du Kampuchéa, et il ne savait pas qu’il y avait le génocide (Cest un innocent).
Maintenant, Nuon Chea frère numéro deux, a accepté une erreur de sa part (C’est très bien). Il avais son idéologie, donc il voulait le bien-être des gens en les massacrant (Excellent) . Mais ce n’est pas un criminel (Bravo).
Pol Pot au pardon Saloth Sar. Il est ou lui ? Zut, j’ai oublié qu’il mort. En plus, c’est le seul coupable qu’on peut trouver. Comment peut on convoquer un mort au tribunal ? Pourquoi il est mort ?
Ah ouai, je me rappelle, il se trouvait dans la forêt tout seul avec sa maladie. Mais… c’est quand même le frère numéro un. Pourquoi les autres même le Prisonnier s’en sortent sans aucune égratignure et pas lui ? :3:Bon après tout, ça peut arriver à n’importe qui de mourir dans la forêt tout seul avec sa maladie.
Excusez moi, je m’entraîne à parler tout seul. faut pas faire attention.
Bla bla bla………………………………………
Déconnecté(e) Vorasith
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_8.jpg

Messages 1973
Inscrit(e) le 25/04/2003
Lieu de résidence Suisse / France
Publié le 18/01/2004 @ 23:25
Nuon Chea, l'ex «frère numéro deux», reconnait des «erreurs» et se dit prêt à comparaître

Nuon Chea, l'ex «frère numéro deux», reconnait des «erreurs» et se dit prêt à comparaître

17:04 PAILIN, Cambodge (AP) - Nuon Chea, plus haut dignitaire khmer rouge encore en vie, a reconnu son «erreur» et s'est dit prêt à comparaître devant un tribunal chargé de juger les responsables du génocide cambodgien, mais refuse de se considérer comme un »criminel de guerre».

»J'admets que c'était une erreur. Mais j'avais mon idéologie. Je voulais libérer mon pays. Je voulais le bien-être des gens», a déclaré l'ancien bras droit de Pol Pot et idéologue du régime, dans un entretien avec l'Associated Press à Païlin (nord-ouest), dernier bastion des Khmers rouges.

»Je n'ai pas fait usage de suffisament de sagesse pour découvrir la vérité sur ce qui se passait, pour vérifier qui agissait mal et qui agissait bien. J'accepte cette erreur», ajoute l'ancien «frère numéro deux», âgé de 77 ans.

»Des gens sont morts, mais il y avait tellement de causes à leur mort. Nous devons connaître la situation, comment était la situation», a déclaré, en thaï, celui qui agissait dans l'ombre du temps de Pol Pot.

Il s'est dit prêt à comparaître devant le tribunal conjoint Cambodge-ONU, dont la mise sur pied a été décidée en juin dernier, après cinq ans de tractations: «Nous devrons expliquer aux gens dans le monde et à mon peuple, pour qu'ils comprennent qui a crée le conflit à l'époque, qui était l'ennemi», a-t-il déclaré.

Ces déclarations interviennent après celles de son voisin de Païlin, Khieu Samphan, président du Kampuchéa démocratique et visage officiel du régime maoïste, déclarait avoir pris connaissance récemment de l'étendue des crimes khmers rouges, tout en rejetant toute culpabilité personnelle.

Aucun ancien dirigeant khmer rouge n'a été jugé à ce jour pour les atrocités perpétrées entre 1975 et 1979. On estime que pendant cette période, 1,7 million de Cambodgiens ont été exécutés, sont morts de faim, de maladie ou de mauvais traitements liés aux travaux forcés dans des camps installés à la campagne. Pol Pot est mort en 1998, et les autres dirigeants ont bénéficié d'une amnistie en échange de leur renonciation à la guérilla.

Estimant que le régime khmer rouge n'avait causé qu'»une partie» des souffrances du peuple cambodgien, Nuon Chea a conclu: «je n'étais pas un criminel de guerre». AP

nc/v236

© AP - The Associated Press. Tous droits réservés
Haut de page