Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 06/10/2013 @ 21:00
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit




Quand on commence à parler "logique-illogique" dans ce contexte, on est complètement à côté de la plaque.
Le culte des ancêtre vu sous cette angle, est une légèreté.
Parler de la mort, dans la culture khmère c'est parlé de mort dite naturelle et de mort subite. C'est là où il y a une trou dans le regard des occidentaux, qui pour eux ils ne voient pas une différence. A moins qu'ils arrivent à m'expliquer d'avantage, ou peut être que je n'arrive pas à saisir le vrai sens de ce message. Car c'est un domaine très compliqué, où chaque mot pèse.







Heu .....Seun-nmot, avec tout le respect que je vous dois, et si je vous ai bien compris, il me semble que vous entrez de pleins pieds directement dans " le Mythe des âmes errantes".
Le "Culte des Ancêtres, ce n'est pas en premier les "Ames errantes" ... qui relève effectivement du Mythe, des légendes, du monde des Esprits et des génies .

L'article de la revue MEP est intitulé "Le Culte des Ancêtres "et visiblement ciblé sur ce seul thème qui n'est pas spécifique au seul Cambodge dans les pays d'Asie du sud-Est

Le "Culte des Ancêtres", par contre a été très codifié dans toute l'Asie du Sud-est :par exemple les notions de "petite famille", "grande famille ou famille élargie", les cérémonies rituelles par le chef de clan de la "grande famille" ( obligatoirment un Mâle, au risuqe ,: s'il n'y a pas s d'Héritier mâle et de cérémonies rituelles de voir les ancêtres transformés en "âmes errantes " ... etc etc


ps : par contre, il est très, très possible que "le Mythe des Ames errantes" ait pris une place plus importante au Cambodge qu'ailleurs , en raison de la période d'Angkor et de l'influence du brahmanisme alors religion d'Etat.: je le penserais très volontiers.

[


D'abord je dirais oui, par ce que chez les khmers, que je connais mieux, non chez les autres, il y a mort naturelle, dont par la suite y a l'accompagnement de prière et bénédiction. Mort dit "Tay hong"( mot d'origine thaï) sans bénédiction... Il n'y pas çà dans le concepte de mort en occident!

Non, c'est sur la la façon de parler "logique-illogique". Un langage de la science. si je ne me trompe pas.


En fin, un petit mot pour le "culte des ancêtre", vu chez les sino-khmers, il y a de quoi méditer.
Le choix du lieu de le position et les orientation des tombes selon la loi des "funsui" très carré... le pot d'encens... ect

:reflechi1:

En tout cas , merci pour le complément d'info
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 06/10/2013 @ 18:59
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit




Quand on commence à parler "logique-illogique" dans ce contexte, on est complètement à côté de la plaque.
Le culte des ancêtre vu sous cette angle, est une légèreté.
Parler de la mort, dans la culture khmère c'est parlé de mort dite naturelle et de mort subite. C'est là où il y a une trou dans le regard des occidentaux, qui pour eux ils ne voient pas une différence. A moins qu'ils arrivent à m'expliquer d'avantage, ou peut être que je n'arrive pas à saisir le vrai sens de ce message. Car c'est un domaine très compliqué, où chaque mot pèse.







Heu .....Seun-nmot, avec tout le respect que je vous dois, et si je vous ai bien compris, il me semble que vous entrez de pleins pieds directement dans " le Mythe des âmes errantes".
Le "Culte des Ancêtres, ce n'est pas en premier les "Ames errantes" ... qui relève effectivement du Mythe, des légendes, du monde des Esprits et des génies .

L'article de la revue MEP est intitulé "Le Culte des Ancêtres "et visiblement ciblé sur ce seul thème qui n'est pas spécifique au seul Cambodge dans les pays d'Asie du sud-Est

Le "Culte des Ancêtres", par contre a été très codifié dans toute l'Asie du Sud-est :par exemple les notions de "petite famille", "grande famille ou famille élargie", les cérémonies rituelles par le chef de clan de la "grande famille" ( obligatoirment un Mâle, au risuqe ,: s'il n'y a pas s d'Héritier mâle et de cérémonies rituelles de voir les ancêtres transformés en "âmes errantes " ... etc etc


ps : par contre, il est très, très possible que "le Mythe des Ames errantes" ait pris une place plus importante au Cambodge qu'ailleurs , en raison de la période d'Angkor et de l'influence du brahmanisme alors religion d'Etat.: je le penserais très volontiers.







[

Edité le 06/10/2013 @ 20:27 par robin des bois
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 06/10/2013 @ 17:52
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

robin des bois a écrit



[... le Culte des Ancêtres "

C'est étonnant que , dans le bouddhisme, se côtoient la négation de la personne et le grand respect des morts .

Effectivement, en stricte logique , il n'est pas normal pour des bouddhistes d'honorer les morts.
pour un bouddhiste , les âmes des défunts, pas plus que les humains, n'existent comme sujets. Chaque individu n'est que l'union temporaire d'agrégats des sensations qui, lors de la mort, ont transmigré pour former un autre être.
D'après l'axiome bouddhique qui veut que chaque être soit son propre refuge, logiquement les âmes des défunts ne peuvent pas causer de torts à leurs descendants.
Il est illogique également d'inviter des moines lors d'un décès, illogique d'avoir dans la maison un autel des défunts qui nous rappelle l'existence de celles et ceux qui nous ont transmis la vie, ou de leur donner une partie de la nourriture avant chaque repas.
Cependant les sentiments profonds se moquent de la logique !

"Le cœur a des raisons que la raison ne connait pas ", la peur de la mort est plus forte chez les hommes que les raisonnements de type religieux .

etc etc ]




Quand on commence à parler "logique-illogique" dans ce contexte, on est complètement à côté de la plaque.
Le culte des ancêtre vu sous cette angle, est une légèreté. Parler de la mort, dans la culture khmère c'est parlé de mort dite naturelle et de mort subite. C'est là où il y a une trou dans le regard des occidentaux, qui pour eux ils ne voient pas une différence. A moins qu'ils arrivent à m'expliquer d'avantage, ou peut être que je n'arrive pas à saisir le vrai sens de ce message. Car c'est un domaine très compliqué, où chaque mot pèse.



robin des bois a écrit


A l'évidence, la fête de Pchum ben est la fête de la Vie .
On mange deux sortes de gâteaux :
- le noum ansâm , gros gâteau rond et allongé , roulé dans une feuille de bananier, symbole du phallus d'Indra , origine de la Vie.
- on mange également le noum kôm, gâteau aplati, en forme de losange, come une feuille de saule, qui représente le sexe de son épouse UMMA.

La plupart des Cambodgiens semblent ignorer le symbolisme de ces gâteaux
.....



C'est tout à fait vrai. Pas grand monde le sait, souvent ce sont des trucs à rigoler au tour d'une table. C'est si on met dans une assiette une banane entre deux prunes.
Le seul truc qui est dit et écrit noir sur blanc, et qui représente les appareils productifs des hommes et des femmes, c'est le Popil.
Aucun cas le nom ansam et kom en fait objet "officiel, car à l'occasion de Pchum ben, il n'y a pas que amsam et kôm, y a aussi le bath, le tcheal,.. ect.

Car ces nôms, sont très pratique pendant cette saison pour les moines , puisqu'on peut les conserver très longtemps(deux mois à peu près) en les fumant, ce qu'ont fait les moines.
Ansam chrouk pour les repas.
Ansam chek, kôm, bath et tcheal pour les desserts.
Les fidèles offrent ces nôms aux moines pour qu'ils ne souffrent pas de la disette pendant cette période de crue et de mauvais qui empêchent les moines de sortir faire l’aumône.

Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3570
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 06/10/2013 @ 14:44
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

[size=5]

Le meilleur:


Structurée depuis son enfance par ce bouddhisme khmer, Ravi remplit aujourd’hui son devoir envers son mari fusillé en 1975 avec les trois cents notables de la ville de Battambang : elle se rend sur le lieu du massacre. Malgré une initiation très poussée dans la voie du milieu, Ravi se rend compte qu’elle garde encore, à soixante ans, sa croyance de fillette dans la libération des esprits par Yâma, le maître des Enfers. La bouddhiste éclairée se refuse à étouffer la vision poétique de Pchum Ben.




Quel est le lien entre religion, tradition et massacres des khmers rouge?

Qu'est ce que le bouddhisme éclairé? Le bouddhisme pleu-pleu?


Pchum Ben poétique? Pchum Ben bye-lok-bye-lor? kékéké



Une très grande dame très intellectuelle kékékéké......



Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3570
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 06/10/2013 @ 14:17
Re : Re : Re : Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

robin des bois a écrit

BAC a écrit

[
Une grande intellectuelle n'est ce pas?...kékéké....


Pourquoi doit-elle passer par 4 chemins pour dire cela. Pourquoi ne fait-elle pas comme BAC, va drette au cœur du sujet; et dire tout simplement; le bouddhisme khmers c'est de la MERDE, responsable des millions de morts; et la culture khmers c'est de la pacotille;

Amen....kékéké



Bonjour Bac

Provoc : ok, mais vous n'êtes pas très sérieux en disant cela.
Je serais "vous", je soignerais un peu plus mon "image médiatique" : on ne sait jamais !!!

Par ailleurs, quel que soit votre positionnement personnel par rapport aux différentes religions, la politesse et l'intelligence humaine font que l'on respecte toute demarche religieuse faite à titre individuel par chaque Etre Humain, au moins aussi intelligent que nous deux, par principe .... et dans la réalité d'ici-bas.

Pourquoi par exemple votre voisin de palier du 1er étage s'il est bouddhiste , ou votre voisin de palier du second, s'il est musulman seraient d'office plus bêtes que vous ?
Je vous le demande SVP .

C'est donc plus une question de règles de vie en société ...et donc de politesse réciproque tout simplement ..


ps : dans la revue MEP ASIE n° 487 d'Octobre, entièrement consacrée au Cambodge, il y a des articles fort intéressants, en particulier ce petit encart non signé sur "Le culte des ancêtres"
Avant de "crier au loup" ou de déclarer qu'il s'agit d'un ramassis de bêtises par des gens qui ne connaissent pas le bouddhisme, je pense qu'il vaut mieux prendre le temps de le lire 2 fois avant !!!


[... le Culte des Ancêtres "

C'est étonnant que , dans le bouddhisme, se côtoient la négation de la personne et le grand respect des morts .

Effectivement, en stricte logique , il n'est pas normal pour des bouddhistes d'honorer les morts.
pour un bouddhiste , les âmes des défunts, pas plus que les humains, n'existent comme sujets. Chaque individu n'est que l'union temporaire d'agrégats des sensations qui, lors de la mort, ont transmigré pour former un autre être.
D'après l'axiome bouddhique qui veut que chaque être soit son propre refuge, logiquement les âmes des défunts ne peuvent pas causer de torts à leurs descendants.
Il est illogique également d'inviter des moines lors d'un décès, illogique d'avoir dans la maison un autel des défunts qui nous rappelle l'existence de celles et ceux qui nous ont transmis la vie, ou de leur donner une partie de la nourriture avant chaque repas.
Cependant les sentiments profonds se moquent de la logique !

"Le cœur a des raisons que la raison ne connait pas ", la peur de la mort est plus forte chez les hommes que les raisonnements de type religieux .

On peut d'ailleurs tenir le même raisonnement avec le christianisme :
pourquoi pleurer les morts alors que, selon la foi chrétienne, ils sont entrés dans la vie en plénitude ?

Nous avons dans la fête du Pchum Ben un bel exemple de religion brahmaniste populaire, socialisée par le bouddhisme.
De la même manière, les chrétiens d'Occident ont socialisé le 1er novembre, la fête du Panthéon romain (fête de "Tous les Dieux" ) pour en faire la fête de la toussaint.
Au IVe siècle, les chrétiens ont également adopté la fête du Soleil invaincu pour en faire Noël

A l'évidence, la fête de Pchum ben est la fête de la Vie .
On mange deux sortes de gâteaux :
- le noum ansâm , gros gâteau rond et allongé , roulé dans une feuille de bananier, symbole du phallus d'Indra , origine de la Vie.
- on mange également le noum kôm, gâteau aplati, en forme de losange, come une feuille de saule, qui représente le sexe de son épouse UMMA.

La plupart des Cambodgiens semblent ignorer le symbolisme de ces gâteaux.....


etc etc ]











Bonjour monsieur,

Vous mettez en ligne ce bout de texte de madame chose sans le lire, peut-être que vous aviez lu et vous auriez pas compris. Voilà je l'ai lu pour vous et je l'ai sorti les plus pacotilles du Bouddhisme et de la tradition khmers


Et c'est pas moi qui le dit c'est Madame chose:


en marchant, ils pourraient être cause de destructions de cette vie qui recommence et grouille à chaque mousson. Quelle catastrophe alors ! À cette pensée, un sourire se dessine sur le visage de Ravi. Mais
pourquoi me moquer de la tradition ?


Pour pallier le manque de nourriture provoqué par cette interruption de la quête
quotidienne, les fidèles bouddhistes organisent un tour de rôle afin d’apporter le nécessaire aux bonzes… au risque de piétiner eux-mêmes quelque vie !


Cette organisation n’est pas aisée pour les laïcs qui doivent en même temps faire face à l’intensification des travaux de la rizière.

Afin que l’obligation de nourrir les bonzes ne devienne pas une corvée trop lourde, la sagesse khmère a limité la durée de leur retraite à quinze jours.Les bouddhistes « éclairés », très minoritaires, vivent ces jours dans un esprit de partage et de solidarité.

La majorité du peuple khmer est formée de bouddhistes
« peu avancés dans la voie ».

Voilà une sagesse qui permet à chacun d’avancer sur la voie de libération à son rythme : par le Pchum Ben, un
bouddhiste éclairé vit la solidarité, un bouddhiste ignorant essaie d’éviter la malédiction des esprits errants. Une sagesse faite de patience, attentive à ne pas violenter les petites gens dans leur quotidien…
Tel est le bouddhisme en Asie, pense Ravi… Il est bien différent du bouddhisme « purifié » des intellectuels de l’Occident.




Edité le 06/10/2013 @ 15:21 par BAC
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 06/10/2013 @ 13:18
Re : Re : Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

BAC a écrit

[
Une grande intellectuelle n'est ce pas?...kékéké....


Pourquoi doit-elle passer par 4 chemins pour dire cela. Pourquoi ne fait-elle pas comme BAC, va drette au cœur du sujet; et dire tout simplement; le bouddhisme khmers c'est de la MERDE, responsable des millions de morts; et la culture khmers c'est de la pacotille;

Amen....kékéké



Bonjour Bac

Provoc : ok, mais vous n'êtes pas très sérieux en disant cela.
Je serais "vous", je soignerais un peu plus mon "image médiatique" : on ne sait jamais !!!

Par ailleurs, quel que soit votre positionnement personnel par rapport aux différentes religions, la politesse et l'intelligence humaine font que l'on respecte toute demarche religieuse faite à titre individuel par chaque Etre Humain, au moins aussi intelligent que nous deux, par principe .... et dans la réalité d'ici-bas.

Pourquoi par exemple votre voisin de palier du 1er étage s'il est bouddhiste , ou votre voisin de palier du second, s'il est musulman seraient d'office plus bêtes que vous ?
Je vous le demande SVP .

C'est donc plus une question de règles de vie en société ...et donc de politesse réciproque tout simplement ..


ps : dans la revue MEP ASIE n° 487 d'Octobre, entièrement consacrée au Cambodge, il y a des articles fort intéressants, en particulier ce petit encart non signé sur "Le culte des ancêtres"
Avant de "crier au loup" ou de déclarer qu'il s'agit d'un ramassis de bêtises par des gens qui ne connaissent pas le bouddhisme, je pense qu'il vaut mieux prendre le temps de le lire 2 fois avant !!!


[... le Culte des Ancêtres "

C'est étonnant que , dans le bouddhisme, se côtoient la négation de la personne et le grand respect des morts .

Effectivement, en stricte logique , il n'est pas normal pour des bouddhistes d'honorer les morts.
pour un bouddhiste , les âmes des défunts, pas plus que les humains, n'existent comme sujets. Chaque individu n'est que l'union temporaire d'agrégats des sensations qui, lors de la mort, ont transmigré pour former un autre être.
D'après l'axiome bouddhique qui veut que chaque être soit son propre refuge, logiquement les âmes des défunts ne peuvent pas causer de torts à leurs descendants.
Il est illogique également d'inviter des moines lors d'un décès, illogique d'avoir dans la maison un autel des défunts qui nous rappelle l'existence de celles et ceux qui nous ont transmis la vie, ou de leur donner une partie de la nourriture avant chaque repas.
Cependant les sentiments profonds se moquent de la logique !

"Le cœur a des raisons que la raison ne connait pas ", la peur de la mort est plus forte chez les hommes que les raisonnements de type religieux .

On peut d'ailleurs tenir le même raisonnement avec le christianisme :
pourquoi pleurer les morts alors que, selon la foi chrétienne, ils sont entrés dans la vie en plénitude ?

Nous avons dans la fête du Pchum Ben un bel exemple de religion brahmaniste populaire, socialisée par le bouddhisme.
De la même manière, les chrétiens d'Occident ont socialisé le 1er novembre, la fête du Panthéon romain (fête de "Tous les Dieux" ) pour en faire la fête de la toussaint.
Au IVe siècle, les chrétiens ont également adopté la fête du Soleil invaincu pour en faire Noël

A l'évidence, la fête de Pchum ben est la fête de la Vie .
On mange deux sortes de gâteaux :
- le noum ansâm , gros gâteau rond et allongé , roulé dans une feuille de bananier, symbole du phallus d'Indra , origine de la Vie.
- on mange également le noum kôm, gâteau aplati, en forme de losange, come une feuille de saule, qui représente le sexe de son épouse UMMA.

La plupart des Cambodgiens semblent ignorer le symbolisme de ces gâteaux.....


etc etc ]








Edité le 06/10/2013 @ 14:31 par robin des bois
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 06/10/2013 @ 12:14
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Pendant les trois jours de la fête de Pchum Ben au srok , il y a eu 200 morts d'accident de la route, l'excès de vitesse, l'alcool et le non respect du code de la route y sont les causes... selon RFI
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3570
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 05/10/2013 @ 14:24
Re : Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit


Si vous denez allumer des baguettes d'encens, n'oubliez pas de les éteindre comme il faut avant de sortir de chez vous.


Pourquoi svp ?

Les bougies que j'allume, je les fais brûler tout le temps où je souhaite l'intervention de mes ancêtres et/ou de mes "âmes de l'au-delà".
( or certaines "épreuves" peuvent durer 4 heures de rang !!)

Il y a donc un risque certain qu'un jour ou l'autre, je "foute le feu à la maison"...
( j'ai déjà pété un vieux chandelier de famille qui était en verre : j'avais jamais pensé que la bougie pèterait le chandelier ...!!!)


ps dans le topic ouvert par Neo sur "le comportement d'un bouddhiste converti au christianisme", SVP avez-vous lu les 16 premières pages de "La Mangrove" de Claire LY ?
Il y est question d'une fête de "Pchum Ben à Battambang" :
A tout hasard, je vous remets le lien

http://www.clairely.com/docs/Mangrove-extrait.pdf






Bonjour monsieur,

kékéké.....



Une grande intellectuelle n'est ce pas?...kékéké....


Pourquoi doit-elle passer par 4 chemins pour dire cela. Pourquoi ne fait-elle pas comme BAC, va drette au cœur du sujet; et dire tout simplement; le bouddhisme khmers c'est de la MERDE, responsable des millions de morts; et la culture khmers c'est de la pacotille;

Je suis content qu'elle soit convertie en Christianisme, et qu'elle soit enfin libérée de la merde et de la pacotille.

Amen....kékéké




Edité le 05/10/2013 @ 15:25 par BAC
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 05/10/2013 @ 07:07
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit



Moi j'ai toujours mis une assiette sous le pot d'encens,et sous un chandelier.
Chez moi dès le petit matin, ma femme prépare les nourritures, moi je fais l'autel.
Entre 7h30 à 8h , les offrandes sont déjà sur l'autel, et donc les baguettes d'encens et bougies sont allumés. Une prière est donc faite. Ce n'est que vers 10 h qu'on doit se rendre à la salle de fête, et bien sûr les baguettes sont bien terminées, ainsi que les bougies(ce n'est pas des grosses) :sourire:.




YmYPnAE.png
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 03/10/2013 @ 20:42
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit

[
Elle peut très bien connaitre ,les textes de Krom ngoy, je ne sais passi elle l'apprécie, Ngoy ne ménageait pas les familles d'origine chinoise dont elle appartient, un exploitant de bois à Battambang.

:sourire:





Je vous mets sur l'autre topic ce qu'elle dit de KROM Ngoy , et le passage qu'elle cite ..

A lire ce qu'elle dit des "Chinois" et des "Sino-Khmers", je n'ai pas du tout le sentiment qu'elle donne l'impression d'en faire partie !!!! ou alors elle cache bien son jeu ..(mais je peux me tromper)

Entre les "Thao Kè" et les "Coolies au teint plus foncé" , elle semble pourtant bien faire la différence !!!




Edité le 03/10/2013 @ 21:44 par robin des bois
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 03/10/2013 @ 20:34
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit

Je viens de lire le Phchum Ben de LY(merci).
Elle parle un peu de Phchum Ben, je pense que c'est tout ce qu'elle sait, mais déjà pas mal. :sourire:



Heu, je ne suis pas Khmer de naissance ou de culture , ni "bouddhiste" au seul plan religieux : mon avis sur sa version du Pchum Ben importe donc très peu, "je pense"

J'ai déjà ressenti que la famille LY de Battambang ne figurait pas dans vos relations, ni parmi vos "tasses de thé" !!!

Après avoir lu et relu "Retour au Cambodge " , "je pense " très fort que cette dame en connait un sacré rayon sur le Bouddhisme Khmer ....et sur un tas d'autres choses d'ailleurs !!

Vous vous souvenez de son cv SVP ?


ps : elle cite même tout un passage de votre copain KROM NGOY (cf votre post sur le topic "expropriation" )




Vous avez vu juste, elle ne figure pas dans mon cercle d'amis, car elle est de la promotion d'avant de quelques années. seulement je connais une de ces sœurs, et une de ces cousines. Elle ne sait pas qui je suis. En ce qui concerne ses connaissances en bouddhisme, je ne conteste pas.


Je pense qu'il y a pas mal de khmers qui de près ou de loin la connaissent ne l'apprécient pas trop. je ne connais pas la raison. Son passage à la radio khmer de Lyon, si je me souvient bien, est vite oublié.

Elle peut très bien connaitre ,les textes de Krom ngoy, je ne sais passi elle l'apprécie, Ngoy ne ménageait pas les familles d'origine chinoise dont elle appartient, un exploitant de bois à Battambang.

Quand je dis c'est tout ce qu'elle sait, c'est la vérité, car tous les khmers ne connaissaient pas tout de cette fête, moi j'en connais un peu plus par ce que je creuse. Mais es amis khmers ne sont pas mieux qu'elle.

:sourire:
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 03/10/2013 @ 19:38
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit

Je viens de lire le Phchum Ben de LY(merci).
Elle parle un peu de Phchum Ben, je pense que c'est tout ce qu'elle sait, mais déjà pas mal. :sourire:



Heu, je ne suis pas Khmer de naissance ou de culture , ni "bouddhiste" au seul plan religieux : mon avis sur sa version du Pchum Ben importe donc très peu, "je pense"

J'ai déjà ressenti que la famille LY de Battambang ne figurait pas dans vos relations, ni parmi vos "tasses de thé" !!!

Après avoir lu et relu "Retour au Cambodge " , "je pense " très fort que cette dame en connait un sacré rayon sur le Bouddhisme Khmer ....et sur un tas d'autres choses d'ailleurs !!

Vous vous souvenez de son cv SVP ?


ps : elle cite même tout un passage de votre copain KROM NGOY (cf votre post sur le topic "expropriation" )



Edité le 03/10/2013 @ 20:41 par robin des bois
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 03/10/2013 @ 12:51
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Les baguettes d'encens et bougies sont des causes de plusieurs incendies de maison lors de la fête de Phchum Ben au srok.

Mal éteint ou laisser allumer, on est exposé à un très grand risque dinecendie.
Les débris des cendres peuvent brûler les nattes, par exemple.

Moi j'ai toujours mis une assiette sous le pot d'encens,et sous un chandelier.
Chez moi dès le petit matin, ma femme prépare les nourritures, moi je fais l'autel.
Entre 7h30 à 8h , les offrandes sont déjà sur l'autel, et donc les baguettes d'encens et bougies sont allumés. Une prière est donc faite. Ce n'est que vers 10 h qu'on doit se rendre à la salle de fête, et bien sûr les baguettes sont bien terminées, ainsi que les bougies(ce n'est pas des grosses) :sourire:.

Je viens de lire le Phchum Ben de LY(merci).
Elle parle un peu de Phchum Ben, je pense que c'est tout ce qu'elle sait, mais déjà pas mal. :sourire:
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 03/10/2013 @ 11:51
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit


Si vous denez allumer des baguettes d'encens, n'oubliez pas de les éteindre comme il faut avant de sortir de chez vous.


Pourquoi svp ?

Les bougies que j'allume, je les fais brûler tout le temps où je souhaite l'intervention de mes ancêtres et/ou de mes "âmes de l'au-delà".
( or certaines "épreuves" peuvent durer 4 heures de rang !!)

Il y a donc un risque certain qu'un jour ou l'autre, je "foute le feu à la maison"...
( j'ai déjà pété un vieux chandelier de famille qui était en verre : j'avais jamais pensé que la bougie pèterait le chandelier ...!!!)


ps dans le topic ouvert par Neo sur "le comportement d'un bouddhiste converti au christianisme", SVP avez-vous lu les 16 premières pages de "La Mangrove" de Claire LY ?
Il y est question d'une fête de "Pchum Ben à Battambang" :
A tout hasard, je vous remets le lien

http://www.clairely.com/docs/Mangrove-extrait.pdf



Edité le 03/10/2013 @ 12:51 par robin des bois
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 03/10/2013 @ 11:08
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Phnom Penh poste vient de publier un article sur le Phchum Ben et les jeunes.

http://www.postkhmer.com/index.php/lift/discussion-topics/104691-2013-10-01-08-01-24

... 50 % des jeunes au srok seulement intéressent encore cette fête religieuse.

-Comment les khmers de la diaspora pensent ils de cette fête?

-Vont ils à cette fête en famille? Pourquoi?


Personnellement, quand mes enfants étaient encore sous le toit , ils venaient régulièrement à la fête de phchum ben de la notre ville. Ils savaient ce que c'est. Depuis libres à eux. :sourire:



Comme d'habitude, le samedi qui va venir(sam 5 oct), nous nous rendons à la fête dans notre commune.
Ma femme préparera quelques nourritures en guise d'offrande, comme toutes les autres familles khmères à cette occasion. Nous tenons, comme tout le monde, à faire le Bainsokole, un rituel qui consiste à bruler une feuille de papier dans laquelle est écrit tous les nom du défunts(de nos proches parents et amis)et qui est accompagné par une prière citée par le moine présent sur le lieu.


Si vous denez allumer des baguettes d'encens, n'oubliez pas de les éteindre comme il faut avant de sortir de chez vous.
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 21/09/2013 @ 08:30
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

robin des bois a écrit

.: et çà me fait du bien ..
(De plus çà marche plutôt bien, enfin je le pense !!)





Vraiment ??

Moi aussi, même si je ne peux pas voir le résultat.. c'est dingue.
Mais je ne suis pas un fou de dieu, de NeakTa ni d'esprit.

Quand je perd le nord, je compte sur ma boussole :sourire:
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 21/09/2013 @ 03:58
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit

[
Dites ce que vous voulez:
-chez moi, j'ai réservé un coin bien discret, dans le quel j'ai mis les photos de mes proches, que j'allume les baguettes d'encens de temps en temps.
- au mariage de mon fils, un rituel d’offrande aux ancêtre a été respecté.




Moi aussi j'ai un équivalent de l'"autel des ancêtres " :

Selon le calendrier et les évènements familiaux, j'y mets des fleurs du jardin dans de vieux vases, ou j'allume des bougies quand un membre de ma famille a besoin de plus de protection ou d'attention ..: et çà me fait du bien ..
(De plus çà marche plutôt bien, enfin je le pense !!)






Edité le 21/09/2013 @ 04:59 par robin des bois
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 20/09/2013 @ 23:06
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Bien vu l'ami S.nM , mais t'es sûr que les cadres KR avaient empêché les yothear de tirer sur les singes , à cause de fantômes , mais pas à cause des bruits de fusils retentissant qui alertaient leur présence , aux soldats vietnamiens ?.
Pendant la guerre , j'avais vu les cadavres khmers empiler l'un sur l'autre . Lors de départ de la capitale le 17/04/1975 , de temps en temps on rencontrait le cadavre sur le trottoir couvert de tôle et enfin chez les KR , chaque Sahakâr était vide , les fantômes se cachaient où ?
Je n'avais pas vu , ni fantômes chanter pour endormir ses petits ( khmoch bampeh kaun ) , ni avoir ouvert les yeux rouges ( khorm) , ni arb , ni autres chose qui me faisaient peur . Rien ... des fois , je me déplaçait tout seul à 03 h du matin à Pursat .

Mais bon ! C'est hallucinant de voir les khmers , ici , qui croient , encore aux fantômes , aux Snaeh , aux Thmoub , aux Arb , aux Preay , au Preah et que les américains étaient déjà posé leurs pieds sur la Lune ( Preah Chan ) .
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 20/09/2013 @ 22:25
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit

RDB vous serez au srok, ne marcherez pas sur eux...

Les bons achars, krous même les moines bouddhistes, font toujours une prière(ahosécam) avant de se déplacer.


SVP, avez-vous vu le documentaire de RITHY Panh "La terre des âmes errantes" ?




Si je vous réponds pas je passe pour un impoli.

Il me semble que j'ai déjà vu ce documentaire.:sourire:



@ kaunklau, je ne vais pas te faire peur. Tu es d'accord avec moi que les KR n'ont pas peur des fantômes. Eh! c'est faux, ceux qui sont au bureaux politique peut être. Mais les chefs de groupe prennent la foudre escampette, aussi vite que les "prâchea chun thmei".
Sur le mangrove de tonlé sap, il est interdit de tirer sur le singes. Les jeunes yothea ne croyaient pas. Ils ont tiré sur les singes. Une demi heures après, le ciel bleu devient noirs, une méga orage est tombé. Tout le travail de puis deux semaines est foutu. Les cadres ont condamnés ces jeunes yothea. Pourquoi?
J'étais là, mon ami, tremblé comme un poussin.

Non je ne crois aux bœufs à cinq pattes, mais je reconnais que je ne peux pas tout voir. :sourire:

Je n'ai jamais raté la fête de Pchum ben. Je la fais chaque année. Puis supposons que ce n'est pas vrai ...Je n'ai rien à perdre. Par contre je gagne en amitié avec les gens de la communauté.


Dites ce que vous voulez:
-chez moi, j'ai réservé un coin bien discret, dans le quel j'ai mis les photos de mes proches, que j'allume les baguettes d'encens de temps en temps.
- au mariage de mon fils, un rituel d’offrande aux ancêtre a été respecté.

Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 20/09/2013 @ 18:52
Re : Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

kaunklau a écrit

[Mais une religion , est une religion , on ne pourra pas convaincre quelqu'un à ne pas la croire . Le problème , c'est qu'on ne sait pas où on va quand nos cellules vieillissent et quand on sera mort ! La nature est plus forte que l'homme et personne sur terre ne sait la convaincre !



C'est plus qu'une religion, c'est un "Mythe" très très ancien, dont on retrouve certains élements chez les Grecs, les Egyptiens ; il est certainement antérieur au Bouddhisme.

En Asie de l'Est et du Sud- Est, ce mythe est pratiquement commun à la plupart des différents pays et reste très lié à la pratique du "culte des Ancêtres " (SVP, ce culte des ancêtres, est-ce une religion selon vous ?)

autrement dit : même si vous ne pratiquez aucune religion, pratiquez- vous le "Culte des Ancêtres" ?
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 20/09/2013 @ 18:19
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit



Les bons achars, krous même les moines bouddhistes, font toujours une prière(ahosécam) avant de se déplacer.


Pour moi personnellement , je ne crois à rien . Tous ces trucs ne sont qu'une coutume , qu'une tradition , pour le pays bouddhiste .

Quand , j'étais 2 ans , chez les khmers rouges ,ils étaient où les puissants âmes ?
Lors de mon départ vers La Thailande en 1977 , j'ai marché , j'ai dormi dans la forêt vierge , dans les chaines cardamomes , pendant 30 jours , je n'ai jamais vu ni un fantôme , ni un ancien mort , ni "neak mean bonn " , venir m'aider .
Ma volonté de rester vivant et grâce à une boussole ( made in France) , je pouvais atterrir en Thailande . Donc les croyances !

Mais une religion , est une religion , on ne pourra pas convaincre quelqu'un à ne pas la croire . Le problème , c'est qu'on ne sait pas où on va quand nos cellules vieillissent et quand on sera mort ! La nature est plus forte que l'homme et personne sur terre ne sait la convaincre !
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 20/09/2013 @ 18:12
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit

RDB vous serez au srok, ne marcherez pas sur eux...

Les bons achars, krous même les moines bouddhistes, font toujours une prière(ahosécam) avant de se déplacer.


SVP, avez-vous vu le documentaire de RITHY Panh "La terre des âmes errantes" ?

je l'ai trouvé super- intéressant (notamment les discussions des ouvriers khmers entre eux ).. mais d'une tristesse infinie,... sans compter la fin où le chef d'équipe se barre avec la paie des ouvriers !!!

Et bien, de creuser les tranchées pour y mettre le réseau de fibres optiques (Thaïlande/ Phnom Penh via Battambang!!!), çà les travaillait non seulement au physique mais aussi au moral..

(je l'ai en DVD ; de plus j'étais allé sur un des chantiers du côté de Kampong Chhnang))

Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 20/09/2013 @ 17:15
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Les scientifique ne croient qu'à ce qu'ils peuvent voir. C'est bien logique. Ils ont pu créer des appareils pour voir du plus petit au plus loin. :bon:

Sans mes lunettes je ne peux pas bien écrire tout ça. :sourire:

Si les fidèles bouddhistes faisaient tellement de bruits dans leurs fêtes:
exp :dans le mariage khmer , on tonne les gongs(khmourh) pendant le déplacements des mariés, c'est pour que ces âmes errantes ou les autres êtres vivant non visible à l’œil nu, ne se trouvent pas sur leur passage....



Depuis 75, le Cambodge a donc connu une recrudescence terrible de ses "âmes errantes "..

RDB vous serez au srok, ne marcherez pas sur eux...

Les bons achars, krous même les moines bouddhistes, font toujours une prière(ahosécam) avant de se déplacer.
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 20/09/2013 @ 16:52
Re : Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Seun nmott a écrit

Deux idées à retenir ou deux messages à passer:

1-. Toutefois, chaque année, Yama, le Dieu des enfers les libère pendant quinze jours, pour qu’ils puissent rechercher leurs parents encore en vie, méditer et se repentir de leurs fautes. Le dernier jour de cette période est consacré par les vivants à se souvenir de leurs défunts et à offrir de la nourriture à ceux qui restent dans le monde des esprits. De plus, c’est une bonne occasion de se recueillir et prier pour réduire l’influence du mauvais Karma de leurs ancêtres afin de leur permettre d’échapper aux tourments du monde des esprits et de se réincarner.


PS Ces esprit parcourent sept pagodes à la recherche de leurs parents, pour avoir à manger.c'est pourquoi beaucoup de khmers font le Pchum ben dans deux trois pagodes chaque année. Imaginer quand il ne trouvent pas les offrandes de leurs proches, ils doivent attendre encore un an.

PS : rappelez vous du mot Photrebot


merci Sn-n

Je trouve cette pratique des "âmes errantes" fascinante et émouvante .

Nous sommes donc en plein dans le "culte des ancêtres "et dans celui des "âmes errantes"
En dehors de la notion de " mauvais karma", y figurent donc, je pense, tous ceux qui sont morts de mort violente et qui n'ont pas eu droit aux cérémonies de sépulture prévues selon les rites du culte des ancêtres...

Depuis 75, le Cambodge a donc connu une recrudescence terrible de ses "âmes errantes "..

En pensée, je leur présente respectueusement nourriture et bâtonnets d'encens afin qu'ils trouvent un peu de repos .



Edité le 20/09/2013 @ 17:53 par robin des bois
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 20/09/2013 @ 16:35
Re : Phchoum Bendh/La fête des morts

Deux idées à retenir ou deux messages à passer:

1-Aujourd’hui, les Cambodgiens continuent de croire que même si la plupart des créatures terrestres se réincarnent à leur mort, certaines âmes, à cause de leur mauvais Karma, ne renaissent pas et restent prisonnières du monde des esprits. Toutefois, chaque année, Yama, le Dieu des enfers les libère pendant quinze jours, pour qu’ils puissent rechercher leurs parents encore en vie, méditer et se repentir de leurs fautes. Le dernier jour de cette période est consacré par les vivants à se souvenir de leurs défunts et à offrir de la nourriture à ceux qui restent dans le monde des esprits. De plus, c’est une bonne occasion de se recueillir et prier pour réduire l’influence du mauvais Karma de leurs ancêtres afin de leur permettre d’échapper aux tourments du monde des esprits et de se réincarner.


PS Ces esprit parcourent sept pagodes à la recherche de leurs parents, pour avoir à manger.c'est pourquoi beaucoup de khmers font le Pchum ben dans deux trois pagodes chaque année. Imaginer quand il ne trouvent pas les offrandes de leurs proches, ils doivent attendre encore un an.



2-Pchum Ben est une occasion pour se réunir et apporter les aides nécessaires aux moines et aux monastères sur le plan matériel en général, mais c’est surtout une manifestation permettant d’exprimer sa reconnaissance et sa gratitude envers ses ancêtres.

PS : rappelez vous du mot Photrebot
Ce sujet est long, cliquer ici pour le revoir.
Haut de page