Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) littleapsara
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 17/07/2005 @ 18:30
Re : Plus de 2 millions de personnes menacées par le manque de vivres

ce n'est pas une question de camps mais de differents points de vue basé suur la capacité des acteurs...
Déconnecté(e) Vorasith
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_8.jpg

Messages 1973
Inscrit(e) le 25/04/2003
Lieu de résidence Suisse / France
Publié le 15/07/2005 @ 15:56
Re : Plus de 2 millions de personnes menacées par le manque de vivres

Il y a apparemment un désaccord entre M. NHIM Vanda et M. SARUN Chan, pourtant tout deux de l'équipe CPP.

Tout va mal ou tout va bien ?
:quoi:
Déconnecté(e) Vorasith
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_8.jpg

Messages 1973
Inscrit(e) le 25/04/2003
Lieu de résidence Suisse / France
Publié le 15/07/2005 @ 15:51
Re : Plus de 2 millions de personnes menacées par le manque de vivres

top_logo_e.gif

Cambodia may face food shortage in drought

A government official warned that millions of Cambodians will suffer food shortage if there is no significant rain until August, local media reported on Friday.

Nhim Vanda, first vice-chairman of the government's National Committee for Disaster Management, said Thursday that some provinces were severely lacking rain and that at least 2 million people could face food shortage next year if there is not more rain by the end of August, The Cambodia Daily reported.

Nhim Vanda said half a million Cambodian farmers were already suffering food shortage, and Takeo, Kompong Speu and Kandal provinces are the hardest hit.

Traditionally, the rainy season in Cambodia lasts from May until November, but the last two years have been unusually dry, he added.

However, Minister of Agriculture Chan Sarun dismissed the warning, saying the prediction was not based on scientific data.

"We aren't worried about the food shortage this year or next year. So far we have gotten enough rain," he said, adding that only Takeo, Kompong Speu and Kandal provinces and Pailin and Phnom Penh municipalities lack water.

The National Disaster Committee said the drought and floods in 2000 and 2001 cost the government around 200 million US dollars and claimed the lives of 400 people, French newspaper Cambodia Evening reported.

Nhim Vanda said despite the threat against the country's food security, Cambodia has not sought international food aid because it still has sufficient food reserves for the next few months, The Cambodia Daily said.

Source: Xinhua

Déconnecté(e) swann
Le membre n'existe pas.



Messages
Inscrit(e) le 01/01/1970
Publié le 15/07/2005 @ 11:41
Plus de 2 millions de personnes menacées par le manque de vivres

Plus de 2 millions de personnes menacées par le manque de vivres



AKP Phnom Penh, 15 juillet 2005 --



Le Comité national de gestion des catastrophes (CNGC) s'inquiète de la sécheresse qui continue de sévir en ce mois de juillet. Depuis plusieurs années, les paysans cambodgiens souffrent des caprices du temps, la saison de pluies étant souvent en décalage par rapport aux travaux agricoles. En 2000 et 2001, sécheresse et inondations avaient coûté 200 millions de dollars au pays et causé la mort de 400 personnes, dont 70% d'enfants, rappelle le CNGC. L'an dernier, la saison des pluies s'était interrompue trop tôt, détruisant une partie des récoltes et compromettant celles de la saison sèche. Quatorze provinces avaient été touchées, et 700 000 personnes manquaient de nourriture. En moyenne, sur 5 hectares touchés, seuls deux avaient produit leur rendement habituel, a cité Cambodge Soir. Cette année, c'est le retard des précipitations qui menace les cultures de la saison humide, et les travaux agricoles accusent déjà un grave retard par rapport à l'an dernier.



"S'il ne pleut pas suffisamment d'ici le mois d'août, de deux à trois millions d'habitants manqueront de nourriture", a mis en garde Nhim Vanda, vice-président de la CNGC à l'occasion d'une table ronde organisée jeudi par le Club des journalistes cambodgiens avec le soutien de la Fondation Konrad Adenauer. Les provinces les plus touchées sont Kompong Speu, Takéo, Kandal, Kompong Chhnang et Kompong Cham. Il pleut en revanche suffisamment à Koh Kong, Kampot, Kep, Sihanouk-ville, Siemreap, Banteay Meanchey, Battambang, Pursat ainsi que dans certains districts de Prey Vèng. Dans les chaînes de montagnes près de Païlin, les plantations de maïs, haricots et sésame ont été détruits par le manque d'eau. Face à la gravité de la situation qui se profile, la Croix rouge cambodgienne est en train de distribuer du riz, du poisson en conserve, des vêtements et des médicaments à 33 284 familles, soit près de 165 000 personnes.



Mais les distributions de dons ne constituent pas la meilleure réponse aux catastrophes naturelles, estime Nhim Vanda. "L'ONU s'émeut des catastrophes comme le tsunami de décembre. Mais personne ne sait quand elles se produisent : mieux vaut donc prévenir que guérir".--AKP
Haut de page